:: Recherche en terre inconnue ::
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Gundam Neo Generation -> Afrique
 
Kira
Administrateur principal
Administrateur principal

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2008
Messages: 2 369
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: ZGMF-X20A Strike F.
Poste: Pilote
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Sam 18 Juil 2015 - 20:59
Sujet du message: Recherche en terre inconnue
Répondre en citant

[HRP: Sujet précédant ICI ]

Même si Rain semblait voir la mentalité de la FFCE d’un bon œil, prêt à accepter d’être aidé, il était évident qu’il portait sa double personnalité – Kira ne sachant pas comment appeler cela autrement – comme un lourd fardeau.
D’ailleurs, Rain mentionna à nouveau les nombreuses personnes qui avaient tentés de lui venir en aide depuis le terrible affrontement spatial de Messiah. Tous avaient échoués, mais malgré cela, Rain n’avait pas oublié leurs tentatives. Quant au fait d’être considéré comme quelqu’un de normal, Kira n’était pas plus sûr de l’être, lui non plus. Il garda cette pensée pour lui et laissa Rain se diriger vers Ryza pour effectuer une demande concernant la prochaine intervention. La jeune femme acquiesça et finit par leur indiquer qu’ils rentreraient bientôt en atmosphère terrestre. Après ce lourd briefing, Kira n’était pas certain de vouloir aussitôt se remettre dans la violence de cette guerre, mais il n’avait pas le choix. Il accepta également la demande de Ryza.

- Je lui montrerais sa cabine.

Aussitôt, Ryza quitta la cabine. Kira n’était pas un expert, mais il avait l’impression que la jeune femme était plus touchée qu’elle ne l’affichait. Jamais elle n’avait mis si rapidement fin à un briefing. Il fallait bien avouer que cette situation était inconfortable pour eux aussi. Comment donner des ordres à quelqu’un de si jeune ? Et surtout, quel type d’ordre ? En tout cas, alors que Rain repartait près de Shina, Kira vit la dénommée Lucina s’éloigner vers la sortie.

- Excuse-moi… Je m’appelle Kira, je pilote l’appareil de type Freedom. Tu as reçu une cabine, toi ?

Le briefing avait presque exclusivement été centré sur Rain, chose normale vu le côté inhabituel de la présence d’un si jeune garçon à bord. Le résultat était qu’il ne savait presque rien de cette nouvelle alliée. Néanmoins, elle confirma qu’elle était déjà installée.

- D’accord. Si tu as besoin de quoi que ce soit, n’hésite pas à venir me demander. Nos cabines ne sont certainement pas très éloignées.

Toutes les cabines de pilotes étaient dans le même couloir, après tout. Lucina semblait du genre débrouillarde, ça se voyait au premier coup d’œil, mais mieux valait s’entraider malgré tout. Laissant cette dernière aller préparer sa cabine pour l’atterrissage, Kira revint près de Rain et de sa cousine. Cette dernière était en train de rassurer le jeune garçon. D’ailleurs, Kira qui avait entendu le plus gros de la conversation parvint à afficher un sourire léger mais sincère au jeune garçon.

- Je doute qu’il reste encore beaucoup de gens normaux tant cette guerre folle dégénère depuis des années… Si tu te poses la question, c’est peut-être justement parce que tu es normal, Rain.

Il s’était lui-même longtemps demandé s’il était comme les autres, comme ses amis pilotes, comme sa cousine. Après tout, sa naissance n’avait pas été naturelle. Il avait été formaté, élevé dès le stade embryonnaire pour être un combattant dans cette guerre sanglante dont les prémices remontaient à bien des années. Néanmoins, le fait qu’il s’interroge sur son humanité devait être une preuve en soi qu’il était bien humain.

- Allons t’installer, d’accord ? Mieux vaut que tu ais un endroit où t’accrocher lors de la rentrée atmosphérique…

Le jeune garçon accepta bien volontiers de découvrir sa cabine et Kira l’emmena donc dans le couloir réservé aux pilotes de Mobiles Suits. Il montra à Rain la cabine de Shina, puis la sienne et celle d’à côté qui allait devenir celle du jeune garçon. Pour l’instant déverrouillée, ils entrèrent et Rain allait pouvoir découvrir la pièce, de taille modeste mais qui avait la particularité d’être individuelle.

- Les pilotes sur ce vaisseau disposent de cabines individuelles. Tu auras donc un lit et un terminal pour toi tout seul.

En effet, un lit confortable se trouvait là ainsi qu’un bureau sur lequel se trouvait un ordinateur personnel dont le niveau d’accès dépendait généralement du grade de l’individu, les pilotes ayant néanmoins tous accès aux informations relatives à leur propre machine.

- Il y a une petite salle de bain, à côté.

Kira lui montra la pièce, encore plus petite, mais contenant tout de même une douche et un lavabo. Aucun doute là-dessus, les cabines des pilotes sur l’Archangel étaient particulièrement confortables. Mais ils n’avaient pas trop le temps d’emménager tout de suite. L’alerte jaune retentit sur le vaisseau, suivit d’un message précisant que l’entrée atmosphérique était imminente.

- Lors de la rentrée atmosphérique, reste bien assis. La barre au bout de ton lit est bien solide, tu peux t’y tenir si tu ne te sens pas bien. Je serais à côté, on ira chercher ton sac dès que nous aurons amerris, d’accord ?

En général, le pilote de l’Archangel s’arrangeait pour ne pas faire des manœuvres folles durant la rentrée en atmosphère. Tout d’abord, pour éviter de désintégrer le vaisseau à cause de la friction, ensuite, pour ne pas rendre l’ensemble de l’équipage malade en un coup. Tout se passerait bien…

- A tout de suite, Rain !

Après s’être assuré que le jeune garçon s’était bien installé, Kira et Shina partirent dans leurs cabines respectives pour se sécuriser à leur tour. Lors du moment qui précédait une entrée en atmosphère, le vaisseau devenait toujours particulièrement calme, chaque individu ayant rejoint un endroit permettant de se tenir le temps que les choses se calment. Finalement, les secousses commencèrent à faire trembler le vaisseau. Dehors, le vaisseau avait probablement commencé sa descente. Les tremblements devinrent de plus en plus forts, puis, la pesanteur revint et avec elle, quelques bruits de chute d’objets dans les cabines voisines. Néanmoins, cela restait assez léger puisque le système de pesanteur artificielle réduisait grandement la différence dans les sections vitales du vaisseau. Finalement, les secousses semblèrent se réduire. Kira eut l’impression que le vaisseau se stabilisait et lorsque le plus gros fut passé, il se releva prudemment. La pesanteur était plus forte mais il était habitué à ces changements réguliers, depuis qu’il avait rejoint ce vaisseau.

*Nous voilà de retour sur Terre…*

La dernière fois qu’il y était venu, il avait pu sauver une petite fille qui vivait désormais tranquillement sur Terminal. Il espérait que sa prochaine intervention sauverait également au moins une vie innocente.

- Allons voir si les autres vont bien !

Décidé de faire le tour avant leur arrivée au Cap, Kira sortit donc de sa cabine.
_________________
Revenir en haut
Publicité






Posté le: Sam 18 Juil 2015 - 20:59
Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Rain
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 24 Fév 2015
Messages: 27
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: RSX-500 Zeroshiki
Grade: Soldat
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 19 Juil 2015 - 03:55
Sujet du message: Recherche en terre inconnue
Répondre en citant

Après que Riza soit partie, Rain hésite légèrement, se demandant quoi faire. Kira s'est en effet vu confier la "mission" de l'amener à sa cabine, mais le jeune homme semble être occupée avec l'autre nouvelle recrue... Lucina... Et immédiatement, il sent un léger froid dans sa poitrine : trop préoccupés par sa présence sur le vaisseau les soldats et gradés ont reportés toute leur attention sur lui, ignorant la jeune femme, idée qui lui paraît immédiatement déplaisante... Même si au premier abord, il a l'étrange impression que cette dernière s'en moque. Est ce que c'est juste son imagination ou est ce qu’elle ne bouge en effet pas du tout ?Cela dit, il reporte son attention sur Shina, cette dernière lui souriant gentiment avant de lui dire qu'il n'a pas à s'excuser. Cependant, elle n'a apparemment pas apprécié qu'il laisse entendre qu'il n'était pas normal dans la mesure où elle le rappelle immédiatement à l'ordre, sans pour autant élever la voix, se contentant de lui dire qu'il est toujours humain et qu'il ne devrait pas en douter, lui promettant ensuite que lorsque la guerre sera terminée, il pourra retrouver la vie qu'il aurait du avoir... Ce qui fait naître une étrange impression dans sa poitrine. Comme si une forte chaleur et un froid glacial se disputaient. Qu'est ce que sa vie aurait pu être si cette maudite guerre n’avait pas existé ? Est ce qu'il serait seulement venu au monde ? Et s'il était venu au monde,  qu'est ce qu'il aurait été ? Ce n'est pas la première fois qu'il se pose la question et sans même s'en rendre compte, il commence à tripoter nerveusement la manche cachant son bras mutilé, sans pour autant révéler la brûlure en dessous. Passer ses journées à lire... Discuter et jouer avec d'autres enfants... Je jamais voir ce qu'était réellement l'enfer de l’âge adulte avant d'arriver à un âge suffisant pour le faire... Passer son temps à rêver, à manger diverses pâtisseries et ne jamais être dégoûté par ses mains, irrémédiablement souillées par le sang de ceux que l'autre lui (ou lui-même dans de rares cas) a tué. Oui... C'est ça que sa vie aurait pu être sans cette guerre...

"Peut être... Un jour... Je... J-je pourrais..."

La présence de Kira réapparaissant juste à côté de lui l'emùpêche de terminer sa phrase, mais peu importe : le sourire du jeune homme, aussi franc et sincère que celui de Shina le rassure de nouveau. A quoi bon se demander ce qu'il aurait pu être ? C'est trop tard pour y penser et tout ce que ça fera, c'est le déprimer... Ou pire, appeler Wolf à la surface ce qui est VRAIMENT la dernière chose qu'il désire actuellement. Cependant, ce que dit Kira attire son attention : s'il se pose des questions... C'est qu'il est normal ? Cette phrase lui rappelle quelque chose et il murmure inconsciemment, répétant les explications de la maîtresse de l'Orphelinat :

"Il n'y a... Aucun soldat vivant qui ne se pose pas de questions. Mais il ne doit surtout pas les laisser le distraire... Et encore moins..."

L"horreur de la fin de la phrase lui arrive d'un coup en tête et il se dé"pêche de remuer violemment cette dernière pour s'en débarrasser. Le fait qu'un soldat puisse devenir ainsi et mettre en danger les vies de ses camarades et des gens qu'il est censé protéger. Il préfère se taire, inspirant profondément tout en se rappelant qu'il a été comme le soldat en question lors de son temps à la FNE... Le soldat qui ne cherchait que sa propre... Peu importe : il est à la FFCE maintenant. Il a des nouveaux partenaires, des amis qui l'attendent à l'Orphelinat des tas de gens à protéger, ainsi qu'une guerre à stopper. Il DOIT vivre pour faire tout ça. Il a promis aux autres enfants qu'il reviendrait un jour pour jouer avec eux et sa main "valide" part frotter le tissu du foulard orange noué à son poignet. C'est une promesse... Une promesse qu'il tiendra. Du coup, il relève la tête, souriant paisiblement à Kira et acquiesce gentiment lorsque ce dernier le mène à sa cabine, le voyage étant rapidement fait. Kira montre la porte de sa propre cabine puis de celle de Shina, toutes deux à gauche de la sienne. Avant de lui indiquer que les pilotes disposent d'une cabine individuelle ce qui lui arrache un soupir de soulagement. Une cabine individuelle... Au moins, il ne réveillera personne avec ses cauchemars... Et surtout, il n'aura pas à craindre un éventuel "éveil" de Wolf. La créature a beau avoir juré de ne pas attaquer les membres de leur nouveau groupe, il ne peut pas s'empêcher de redouter une colère de cette dernière, à plus forte raison que l'autre lui est vraiment imprévisible lorsqu'il dort... Son regard darde un peu partout dans la pièce ce qui ne prend pas longtemps : elle est petite, mais déjà plus grande que celle qu'il avait sur le Messiah. Elle est aussi confortable, avec un simple lit ressemblant vaguement à une version plus grande et douillette de ceux de l'orphelinat et un bureau sur lequel trône un petit terminal. Il reconnaît facilement l'objet ce qui lui arrache un petit sourire : il faut croire que peu importe le camp... Certains ont au moins une constante. Une voix venant des hauts parleurs indique que l'entré atmosphérique ne va pas tarder et immédiatement, Kira lui dit qu'ils iront chercher ses affaires une fois sur Terre, lui conseillant de s'installer et de se cramponner à la barre métallique au dessus du lit s'il ne va pas bien ce qui le fait légèrement rire. Ce n'est pas la première fois qu'il va sur Terre après tout...

"Je... Je vais b-bien, ne vous en faites pas. Ce n'est pas la première fois que je f-fais ça. J'ai juste une légère douleur aux... Aux oreilles à cause du changement, mais c'est t-tout. E-enfin... m-merci de... De vous inquiéter p-pour m-moi, c'est gentil..."

Puis il se déplace vers le lit, s'allongeant de tout son long sur le dos, laissant sa tête reposer sur l'oreiller et son corps se plaquer complètement sur le matelas. Une tactique simple... Mais efficace pour lutter contre l'écrasement d'un décollage et pas trop être balloté par une entré elle-même. Pas besoin de redouter la chaleur : si les pilotes sont compétents, même si le blindage va être fortement chauffé, la température ne devrait pas augmenter plus que ça. Du coup, il ferme les yeux en souriant à Kira lorsque ce dernier s'assure qu'il est bien installé et acquiesce lorsqu'il lui indique qu'ils se reverront "tout de suite", puis à Shina qui est toujours l'encadrement de la porte avant d'inspirer légèrement lorsqu'il entend les deux cousins sortir, fermant la porte derrière eux.Il n'y a rien à craindre... En fait, il a l'impression de revenir chez lui au lieu de se rendre dans une mission dangereuse. La Terre n'a pas toujours été le théâtre de bonnes choses pour lui... Mais depuis Messiah, tout ce qu'il aurait pu désirer, il l'a obtenu. L'espoir d'une nouvelle vie une fois la guerre terminée, un endroit où retourner... Et des enfants de son âge qui doivent désormais attendre qu'il revienne un jour, non pas pour l'attaquer, le blesser ou l'entraîner, mais juste... Pour être là. Cette idée réchauffe son coeur : il doit protéger ça... Il doit protéger ce monde... Protéger les autres enfants. A tous prix. Le vaisseau commence à vibrer les hauts parleurs résonnant de nouveau, mais il ne ressent rien. Aucune crainte. Peu à peu cependant, il sent quelque chose. Une tension. Non, pas une tension... Une pression. Elle n'est pas désagréable ou même gênante et elle augmente progressivement mais... C'est comme si le poids de son corps augmentait très légèrement. Il comprend alors ce que c'est et son sourire s'élargit : Il est de retour.


****Ce poids... Cette sensation... C'est la Terre... Là où la pesanteur est légèrement plus forte... C'est étrange : la pesanteur spatiale devrait me donner la sensation d'être plus libre, vu que mon corps semble être moins lourd, mais... je me sens beaucoup mieux sur Terre.****

Finalement, les vibrations s'arrêtent, les hauts-parleurs indiquant que l’amerrissage a été réussit, si bien qu'il se lève lentement, grimaçant lorsqu'il sent ses oreilles se boucher ce qu'il corrige rapidement en déglutissant. Quelques mèches de ses cheveux tombent d'un coup sur son nez ce qui lui arrache un soupir alors qu'il les remet rapidement en place, notant mentalement de les attacher la prochaine fois.Il tente alors de se déplacer, mais se rend d'un coup compte que le brusque changement de pesanteur alourdit plus son corps qu'il ne le pensait, chose qui le fait soupirer et il commence à s'étirer, essayant de retrouver sa sensibilité, sautillant sur place un bref instant pour retrouver sa mobilité avant de finalement ouvrir la porte, juste à temps pour voir Kira arriver de l'autre côté. Il se prépare alors à demander s'il veut voir son MS : Zeroshiki, mais presque immédiatement, autre chose lui vient en tête : ce n'est pas la première fois qu'il vient sur Terre, mais... Entre ses missions à la FNE, son coma de deux mois et les troubles avec Wolf, il n'a jamais...

"Re... Rebonjour. Je... Je viens juste de... De me r-rendre compte que j'ai... J'ai jamais..."


C'"est stupide : pourquoi c'est si dur à dire ? IL commence à tapoter nerveusement les pointes de ses index l'une contre l'autre pour se donner un peu de courage, parvenant finalement à terminer sa phrase :

"J'ai jamais vu l'océan a-avant. C'est comment ?"




Loading...
_________________
Gagnes la guerre, préserves la paix, ne recules devant aucun sacrifice.
Revenir en haut
Shina Izumi
Administratrice
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2009
Messages: 1 466
Localisation: Artemis
Féminin
Gène: Coordinatrice
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Dark Strike Freedom
Poste: Pilote de MS
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mer 22 Juil 2015 - 21:57
Sujet du message: Recherche en terre inconnue
Répondre en citant

Shina ne savait pas si elle était parvenue à simplement réconforter le jeune garçon, il se massait nerveusement le bras, comme si elle avait ravivé en lui encore de mauvais souvenirs.
Elle retint un soupir résigné : elle avait toujours détesté la FNE depuis qu’elle avait appris que cette organisation terroriste avait revendiqué l’attentat perpétré sur la Lune qui avait coûté la vie à son père.
Mais comment pourrait-elle reprocher quoi que ce soit à Rain ? Il n’avait été qu’une victime de plus entre leurs mains, un enfant qu’ils avaient formaté et maltraité avant de l’envoyer au combat comme de la chair à canon, prêt à le remplacer sans le moindre regret s’il perdait la vie, comme s’ils ne le considéraient pas comme un être vivant.
Elle posa ses yeux améthystes sur son cousin qui revenait après avoir laissé partir Lucina, tentant à son tour de réconforter le jeune garçon.
Lui aussi aurait pu vivre un sort similaire si sa mère ne l’avait pas arraché à la folie de son oncle, le Professeur Ullen Hibiki, son oncle et celui qui avait fait d’elle une Coordinatrice.
En tout cas, gentiment, sa seule famille fit quitter la salle de briefing à Rain pour l’emmener vers les quartiers dédiés aux pilotes et elle les suivit silencieusement.
La conceptrice ne pouvait s’empêcher de repenser ce qu’avait évoqué le jeune garçon un peu plus tôt, une sorte de rage incontrôlable qui pouvait prendre possession de lui sans qu’il le veuille…
 
Elle avait ressenti cela une seule fois et cela lui avait suffi : quand elle avait repris ses sens, elle avait constaté avec désarroi qu’elle se trouvait au-dessus de Kira, lui serrait la gorge et semblait prête à le frapper avec violence !...
Y avait-il une défaillance dans son génome également ? Son cousin et elle avaient découvert qu’Hibiki procédait à des recherches concernant le SEED mais autant qu’ils sachent, Kira était le seul Coordinateur Suprême qu’il considérait comme abouti.
Elle savait qu’il avait altéré ses gênes pour faire d’elle la Coordinatrice qu’elle était aujourd’hui mais elle n’avait aucune idée de ce qu’il avait pu exactement lui faire, était-elle une créature défaillante de son oncle elle aussi ?...
C’est la voix de Kira qui la tira de sa torpeur et elle constata avec stupeur qu’ils avaient rejoint leurs quartiers sans presque qu’elle s’en aperçoive.
Du coin de l’œil, elle nota que son cousin faisait faire la visite de sa nouvelle cabine à Rain et lui expliquer comment être à son aise durant la phase de rentrée.
Elle afficha un sourire désabusé,  sa seule famille semblait se reconnaître en Rain, c’était peut-être pour cela qu’il se montrait si attentionné envers lui…
Mais son sourire n’échappa pas à Kira et lorsqu’il l’interrogea sur ce qui l’amusait, elle ne put s’empêcher de rire un peu.
 
- Rien, rien du tout ! Je vais rejoindre ma cabine moi aussi, on se voit dès que la rentrée est achevée !...
 
La conceptrice s’éclipsa et s’enferma dans sa cabine mais elle ne prit pas la peine de s’asseoir sur son lit.
Au contraire, elle s’approcha du hublot qui donnait sur l’extérieur, elle distinguait nettement les traînées rougeoyantes que l’Archangel générait à mesure qu’il franchissait une à une toutes les strates de l’atmosphère.
Elle avait toujours vécu dans l’espace mais cela faisait désormais plusieurs fois qu’elle revenait sur la planète bleue, elle ne craignait plus ce genre de passage.
Les tremblements qui ébranlaient néanmoins le vaisseau lors de cette phase délicate finirent par cesser alors qu’un beau bleu azur bercé de nuages se laissait entrevoir par son hublot.
Ils se rendaient en Afrique du Sud, ce qui signifiait que l’Archangel allait rapidement amerrir pour rejoindre le continent par les flots, c’était une solution plus discrète qu’en plein ciel où ils seraient à la merci des satellites et des radars de toutes sortes.
Et puis, une fois dans les eaux territoriales de l’Union Africaine, leurs plus récents alliés, ils n’auraient plus rien à craindre.
Sans attendre, la jeune femme sortit de sa cabine en s’étirant, ils allaient sûrement rester en alerte jaune le temps de rejoindre le Cap, devait-elle rallier le hangar pour rester en stand-by ?
Mais elle constata que son cousin semblait venir de retrouver Rain et elle entendit le jeune garçon hésiter avant de poser une question à laquelle elle ne s’attendait pas vraiment de la part de celui qui n’avait été jusqu’alors qu’un enfant-soldat :
 
- J'ai jamais vu l'océan a-avant. C'est comment ?
 
Shina afficha un sourire doux devant cette question innocente, elle ne l’avait jamais posé elle-même mais Kira y avait répondu en l’entraînant en mer la dernière fois qu’ils avaient pu prendre une permission digne de ce nom.
Elle-même avait toujours vécu dans l’espace et elle avait pris plaisir à découvrir cette grande étendue d’eau salée peuplée de vie qu’on appelait l’océan.
 
- Une image vaut mille mots Rain. Je vais demander à la passerelle si nous pouvons accéder au pont supérieur, tu pourras juger par toi-même.
 
La conceptrice se dirigea vers l’intercom le plus proche afin de contacter la passerelle.
Elle ne savait pas si elle tomberait sur le Commandant Yagami ou sur la froide Ryza qui venait de les quitter mais elle espérait qu’ils ne leur refuseraient pas une simple escapade sur le pont alors qu’on s’apprêtait sans doute à les envoyer dans une mission dangereuse sur un territoire ennemi.
_________________



"Il existe deux choses incommensurables: l'Univers et la bêtise humaine. Pour ce qui est de l'Univers, je n'en suis pas encore sûr." Einstein
Revenir en haut
Edward
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2008
Messages: 389
Masculin
Gène: Naturel
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Over Blitz Gundam
Poste: Capitaine et Pilote
Grade: Commandant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Ven 24 Juil 2015 - 13:38
Sujet du message: Recherche en terre inconnue
Répondre en citant

C’est avec une aisance surprenante que l’imposant vaisseau spatial blanc et rouge naviguait sur l’océan. Les deux « pattes », à l’avant du vaisseau fendaient l’eau, émettant un bruit particulier qu’il était bien entendu impossible d’entendre à l’intérieur de la passerelle de commandement. D’autant plus que d’ici une quinzaine de minutes, l’Archangel entrerait en eaux territoriales africaines. A ce moment-là, il conviendrait d’être fin prêt à être escorté à bon port. Mais alors que le vaisseau prenait cette direction, le CIC transmit à Ryza Hawkeye un appel de l’un des interphones du vaisseau. Il s’agissait de Shina Izumi. Le visage de la Coordinatrice s’afficha sur le petit écran qui se trouvait face à elle, sur son siège. Elle vit brièvement derrière elle Kira et le jeune Rain. Elle comprit rapidement que la demande que lui fit Shina était pour le jeune garçon, mais cela l’ennuyait un peu.

- Vous savez bien que nous sommes toujours en alerte jaune, Lieutenant Izumi…

Ryza était très ennuyée. Le protocole était clair dans ce genre de cas : aucun sas ne donnant vers l’extérieur n’était censé être ouvert, sauf cas de force majeure. Néanmoins, elle devina que cette demande devait provenir du jeune garçon qui avait rejoint l’équipage malgré lui. Dans l’immédiat, ils n’avaient pas encore rejoint l’escorte, alors… Ryza poussa un léger soupir et reprit :

- Dans moins de quinze minutes, nous aurons rejoint la flotte d’escorte de l’Union Africaine. Je vous accorde dix minutes sur le pont !

Voilà qui permettrait au moins au jeune garçon d’admirer le spectacle. Voir l’océan depuis le pont supérieur de l’Archangel était quelque chose de particulier. L’odeur de la mer, le vent, les bruits… Tout était agréable et méritait d’être vécu. Lorsque la communication se coupa, Ryza poussa un nouveau soupir, un peu dépitée d’avoir cédé aussi facilement. Elle jeta un œil en direction d’Edward qui ne semblait toutefois pas avoir remarqué sa brève conversation, absorbé par quelque chose sur son propre écran que lui seul pouvait voir. Elle haussa les épaules et se mit donc à surveiller plus attentivement elle-même.
Edward par contre, était pleinement absorbé par le message sécurisé qu’il venait de recevoir, provenant de l’Eternal. Il s’agissait d’un rapport médical assez surprenant, révélant une ressemblance faciale importante envers la dirigeante d’Orb et… Kira Yamato, le pilote actuellement à bord de son vaisseau.


*Comment est-ce possible… ?*

Le rapport mentionnait qu’une telle ressemblance pouvait signifier que les deux personnes soient du même sang, peut-être même frère et sœur… C’était assez dingue quand on savait que Kira avait déjà rencontré sa cousine à bord par le plus grand des hasards, et sans savoir qu’il avait encore une telle famille…
mais cette fois-ci, le lien était encore plus loufoque. Cagalli Yula Athha était une Naturelle issue d’une famille importante d’Orb et Kira Yamato… avait été adopté par un couple vivant sur la même île…


*Même si c’était vrai, impossible d’en être sûr sans une analyse ADN…*

S’il s’avérait que Kira Yamato soit réellement le frère de Cagalli Yula Athha, cela chamboulerait peut-être la relation entre Orb et la FFCE… Néanmoins, obtenir une preuve pareille s’avérait presque impossible. Et le facteur de la naissance particulière de Kira rendait les résultats encore plus incertains… Dans l’immédiat, il était impossible de s’assurer de la véracité de la chose. Et s’ils n’étaient sûrs de rien, il était inutile aussi d’inquiéter le Lieutenant Yamato à ce sujet. Il répondit un message court destiné à Lacus Clyne :
Citation:

Commandant Clyne,

Je vous remercie de m’avoir fait part de cette découverte. Néanmoins, comme l’indique le rapport médical, seule une analyse ADN pourrait certifier le lien familial entre le Lieutenant Yamato et la Présidente Athha. Nos relations actuelles avec la Nation d’Orb ne nous permettent pas de faux-pas, je préfère donc garder cette information pour moi, pour le moment. Si une nouvelle information à ce sujet vous parvenait, je vous remercierais de m’en tenir informé.

Bonne chance dans vos futures interventions.

Edward


Une fois le message envoyé via les canaux sécurisés de l’organisation, Edward déplaça le rapport reçu dans son dossier personnel et supprima les traces de cet échange. Mieux valait éviter que l’information puisse être divulguée et atteindre les oreilles du Lieutenant Yamato. Comment réagirait-il en apprenant qu’il était possible qu’il ait une sœur ? D’un autre côté, Edward espérait bien pouvoir l’en informer un jour, s’il parvenait à obtenir davantage d’informations vérifiées à ce sujet. Mais dans l’immédiat, Ryza le sortit de ses songes en haussant le temps.

- Commandant Yagami ? Il y a un problème ?

Edward releva la tête. Plusieurs membres d’équipages s’étaient retournés dans sa direction, visiblement curieux de le voir si concentré sur quelque chose. Mais le gradé secoua la tête.

- Non, tout va bien. Quel est la situation ?
- Nous entrons dans les eaux territoriales africaines, nous avons transmis les demandes au QG du cap. Une flotte d’escorte a été envoyée à notre rencontre. Jonction prévue dans deux minutes.
- Très bien.

Edward vit que Ryza restait intriguée, mais elle finit par retourner son siège vers l’avant. Bien vite, le radar repéra les navires africains qui ne tardèrent pas à entrer en contact avec eux. Le Cap n’était décidément plus très loin…
_________________
Revenir en haut
Kira
Administrateur principal
Administrateur principal

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2008
Messages: 2 369
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: ZGMF-X20A Strike F.
Poste: Pilote
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Ven 24 Juil 2015 - 14:27
Sujet du message: Recherche en terre inconnue
Répondre en citant

La rentrée atmosphérique s’était visiblement bien passée pour les deux autres. Rien de surprenant pour Shina, elle y était habituée, désormais. Mais Rain n’était pas plus affecté, puisque sa première interrogation au sujet de la Terre fut de savoir à quoi ressemblait la mer. Voilà qui était plutôt surprenant !

-Tu n’as jamais vu la mer lorsque tu étais à Sank ? C’est vraiment très joli, il faut que tu voies ça.

Kira était prêt à l’y emmener mais Shina le prit de vitesse : elle demandait déjà l’autorisation à Ryza. Cette dernière semblait tiraillée entre respecter le règlement et faire plaisir à Rain. Finalement, elle céda, leur accordant dix minutes sur le pont supérieur. Le délai était court, mais heureusement, ils n’en étaient pas très loin !

- Ne perdons pas de temps ! Allons voir l’océan !

Kira ouvrit la porte de la cabine et guida donc Rain et sa cousine vers l’ascenseur au bout du couloir. Généralement emprunté par les pilotes pour rejoindre le hangar, en bas, ils pouvaient également servir à rejoindre le dernier étage du vaisseau où se trouvait le pont extérieur. En moins d’une minute, ils furent donc devant le sas qui donnait sur l’extérieur et que Kira ouvrit avec le code d’accès qu’il connaissait par cœur. Lorsque la porte blindée fut ouverte, un courant d’air marin s’engouffra dans le sas et le Coordinateur prit une profonde respiration. Il avait vécu toute son enfance à Orb, cette odeur lui était donc familière et il avait toujours l’impression de rentrer chez lui lorsqu’il la sentait. Visiblement, Rain appréciait également cela et même Shina semblait apaisée par cet air marin.
Sans un mot, Kira ouvrit la marche, sortant sur le pont où un soleil de plomb tapait déjà. Ils ne pourraient rester là qu’une petite dizaine de minutes, mais c’était sans doute mieux vu la température et l’exposition au soleil qu’ils avaient ici. Malgré ce petit inconvénient, la mer était magnifique, vue d’ici. L’eau scintillait par endroit, comme si des joyaux y étaient dissimulés et des mouettes ne tardèrent pas à se faire entendre, signe qu’ils approchaient de la terre.
Kira lança un regard au jeune garçon qui semblait totalement absorbé par le spectacle. Il était un peu triste qu’un garçon de son âge ait déjà vu l’intérieur d’un Mobile Suit mais par encore quelque chose de simple et magnifique comme l’océan. Mais il n’y avait plus grand-chose à faire à ce sujet, et le jeune homme perdit lui aussi quelques instants en observant la mer en silence. Il sourit néanmoins et pointa son doigt dans une direction au bout de quelques minutes.

- Regardez, là-bas !

Les deux autres suivirent son bras et aperçurent alors ce qu’il montrait : un banc de poissons, assez gros, qui sautaient par moment au-dessus de l’eau… il devait y en avoir plusieurs dizaines ! Au moins, pendant quelques instants, Kira oublia que le vaisseau se dirigeait actuellement vers l’Afrique… Le continent sur lequel l’Archangel avait vécu ses pires moments et ses missions les plus dangereuses. Mais cette sérénité ne pouvait pas durer, les dix minutes étaient déjà presque écoulées.

- Je suis désolé, mais le temps est presque écoulé. Mieux vaut entrer avant que Ryza ne vienne nous chercher elle-même !

Ils savaient tous très bien que la Naturelle qui dirigeait ce vaisseau avec Edward ne serait pas de bonne humeur s’ils abusaient de sa générosité. Une fois à l’intérieur, Kira prit une dernière bouchée d’air et referma le sas. Un bruit de verrou lourd se fit entendre et le pont fut scellé.

- Ça t’a plu, Rain ? L’océan de Sank st magnifique, lui aussi. Si nous avons une permission là-bas un de ces jours, nous irons le voir !

Shina acquiesça. Elle aussi avait apprécié ce moment de détente, la dernière fois. Mais avant de pouvoir songer à une telle chose, il faudrait combattre, cette fois. Observant brièvement l’extérieur via l’écran présent au-dessus du sas, Kira vit la flotte africaine approcher. Ils seraient certainement rapidement sur place, désormais…
_________________
Revenir en haut
Rain
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 24 Fév 2015
Messages: 27
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: RSX-500 Zeroshiki
Grade: Soldat
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 26 Juil 2015 - 15:09
Sujet du message: Recherche en terre inconnue
Répondre en citant

Apparemment, le fait qu'il n'ait jamais vue la mer trouble légèrement Kira, Shina quant à elle ne bronchant pas plus que ça, se contentant de lui indiquer qu'une "image vaut mille mots" avant d'appeler la passerelle à l'intercom le plus proche. A en juger par la voix du Lieutenant Hawkeye, cette dernière n'est pas vraiment heureuse, mais elle leur accorde dix minutes sur le pont supérieur en leur précisant que la flotte d'escorte africaine arrivera dans un peu moins de quinze minutes ce qui arrache un un léger frisson à Rain. Théoriquement, les alliés ne sont pas supposés monter sur la base. Leur seule réelle fonction est, comme l'appellation de leur flotte l'indique clairement, de les escorter à bon port. Mais dans le doute, si l'un d'eux décide de monter, il décide immédiatement qu'il s'enfermera dans sa cabine... Et trouvera un prétexte. Ce qu'il ressent, ou plutôt ne ressent pas au bras gauche lui donne immédiatement le prétexte en question : si on le voit sur la base et qu'on lui demande quelque chose, montrer la brûlure permettra certainement de détourner tous soupçons, que ce soit sur lui ou ses camarades. Il faudra juste qu'il remette son kimono et personne n'y regardera à deux fois. Cette idée en tête, il sourit timidement à Ryza sur l'écran, puis au deux cousins avant de se rappeler que Kira lui a posé une question précédemment, mais ne voulant pas plomber l'ambiance, encore plus, il se contente de répondre doucement :


"J'ai... J'ai passé beaucoup de temps à me reposer après... Après mon arrivée, Kira-nii. J'ai aussi été surveillé p-pendant un long moment p-pour être sur que j'allais bien et... Que cette c-chose restait contrôlée. Puis... Vu l'état de m-mon b-bras, la lumière du soleil et l'eau salée ne... ne s-sont p-pas recommandées p-pour moi."


Un euphémisme. "Se reposer" est toujours mieux que "passé deux mois dans le coma". En ce qui conseille la surveillance, ce souvenir le fait légèrement sourire : de fait, avant l'apparition de Wolf, il n'avait même pas conscience d'être surveillé excepté quelques impressions de regards ça et là, sans jamais savoir d'où ça venait. Aucune violence, aucun contact direct avec ses surveillants et en général, aucune impression négative. Même une fois cette chose révélée, les personnes chargées d'être sures qu'il ne complotait rien évitaient si possible de se montrer et dans les rares moments où il a eu de brefs contacts, à aucun instant une main n'a été levée trop rapidement dans sa direction, un regard blessant ou une menace n'ont été lancées. C'était juste ça : une surveillance, le même type que pour s'assurer qu'il ne se faisait aucun mal ou n'en faisait à quiconque, contrairement à celle subie à la FNE qui elle, était pesante, menaçante et en règle générale, blessante, se terminant presque par sa mort et une marque qui ne disparaîtra jamais sur son bras gauche. Il l'a déjà dit à Kira, mais il le repense de nouveau : il a vraiment plus l'impression d'être un enfant normal, combattant ou pas, à la FFCE. Du coup, il suit sagement les deux cousins jusqu'au pont avant de brutalement se rendre compte qu'il a osé appeler, sans même y penser, Kira "Kira-nii' chose qu'il n'aurait certainement pas osé faire moins d'une heure plus tôt. Cela dit, le jeune homme n'a pas bronché et il se demande même s'il y a fait attention, question qui disparaît tout de suite lorsque le vent, chargée d'une étrange odeur vient lui fouetter le visage un bref instant lorsque l'écoutille est ouverte. Le soleil l'éblouit aussi un bref instant, mais une fois a gêne passée, il reste un instant choqué : Du bleu... Partout. Du bleu à perte de vue. Un ciel azuré sans le moindre nuage qui semble presque fusionner à l'horizon avec une eau de la même couleur. Quelques vagues venant doucement s'abattre sur le blindage dans un léger clapotis. C'est en voyant ça qu'il se rend compte pourquoi les enfants à l'orphelinat attendaient toujours avec impatience d'aller à la plage et étaient si déçus pour lui lorsque ses blessures l'empêchait de les suivre. L'odeur d'Iode (car il la reconnaît maintenant) rajoute un charme en plus et lorsqu'il entend la voix de Kira lui indiquer de regarder dans une certaine direction, il le fait ce qui lui permet de voir un groupe de gros poissons bleus qu'il ne reconnaît pas sauter hors de l'eau. Trop petits pour être des dauphins... Des saumons peut être ? D'ailleurs, si ses souvenirs sont exacts, l'Afrique du Sud est bardée de deux océans : Atlantique à l'Ouest et Indien à l'Est. Dans lequel sont-ils ? Peu importe : l'une des choses qu'il comprend rapidement en voyant ce spectacle, c'est pourquoi les hommes ont toujours été si fascinés par la mer avant de finalement décider que l'Espace leur offrait plus d'occasions. L'immense étendue d'eau qui s'étend autours de l'Archangel semble receler de vie et de secrets en tous genre, son imagination s'éveillant à grands cris en se rappelant d'un coup des histoires et légendes racontées le soir aux plus jeunes enfants de l'Orphelinat. Est ce qu'il y aurait vraiment eue une île quelque part dans l'Atlantique ? Disparue lors d'un cataclysme ?  Est ce que quelque part, au fin fond des failles et grottes sous-marines, vivraient des espèces encore jamais vues ? Des trésors oubliés ?  La mer semble cacher encore tellement de secrets qu'il ne comprend pas ce qui a décidé les hommes à l'oublier complètement pour aller voir ce qui se cachait dans les étoiles : certes, l'Espace cache aussi beaucoup de choses, mais la mer était beaucoup plus proche !


"C'est magnifique... Je... J-je ne comprend p-pas... Pourquoi se faire la guerre ? P-pourquoi aller dans l'espace ? Alors qu'on avait q-quelque chose d'aussi b-beau ici ? Pourquoi risquer de détruire ç-ça alors qu'il y a encore... T-tellement de choses à protéger ? Les... Les adultes sont... B-bizarres des f-fois..."


Peu importe s'il a pensé tout haut. Tout ce qu'il voit, c'est la nature en pleine possession de ses moyens. Même s'il sent que la chaleur commence à devenir un peu trop forte et que ses cheveux volent derrière et autour de sa tête dans le vent, il reste à observer la vue, souriant légèrement lorsqu'il repère trois dauphins nageant à quelques mètres seulement de la base. Quelque chose d'inconscient lui fait détourner la tête, dirigeant ensuite son regard vers l'arrière et il frémit légèrement lorsqu'il remarque un aileron solitaire fendant les vagues en direction du banc de poissons vu plus tôt. Un requin ? Il ne sait pas quelle race, mais la silhouette qu'il peut vaguement discerner dans l'eau semble montrer une créature massive devant facilement faire dans les quatre mètres, cinq grand maximum. Trop petit pour être le colossal Grand Blanc décrit dans les livres, mais trop gros pour être le cruel Requin Bouledogue... S'ils sont dans l'Océan indien, c'est peut être un Requin Tigre ou éventuellement un Longimane, idée qu'il rejette immédiatement : les Longimanes attaquent systématiquement par meutes d'après ce qu'il a lu, mais ils sont aussi trop loin des côtes pour que ce soit un Tigre, la créature préférant rester proche des terres. La voix de Kira le rappelle à la réalité, le jeune homme lui rappelant qu'ils doivent retourner dans la base ce qui lui apprend qu'ils sont restés plus longtemps qu'il le pensait. Pour la première fois de sa vie, Rain ressent presque l'envie de désobéir aux ordres, mais sa logique reprend immédiatement le dessus dès qu'il voit la forme des navires au loin : les alliés arrivent. Il est en uniforme et c'est un ordre direct du Lieutenant Hawkeye, une femme qu'il n'a pas du tout envie de se mettre à dos. De plus, il se rappelle qu'ils ne sont même censés être dehors théoriquement, la blonde leur ayant donné l'autorisation alors qu'ils sont encore en alerte. Cette idée en tête, il sourit et acquiesce, jetant un rapide regard à l'immensité bleuté avant de suivre sagement les deux cousins dans le vaisseau, ne bronchant même pas lorsqu'il entend le sas se refermer dans un bruit sonore derrière eux. Cependant, il grimace légèrement lorsqu'il voit son reflet dans le hublot : ses cheveux, normalement lisses et en cascade sur ses épaules ressemblent désormais de près comme de loin à un nid d'oiseau, complètement emmêlés et partant dans tous les sens. Grimaçant à cette vue, il passe sa main droite dans les filaments jaunes, essayant de les remettre en place, il se rend rapidement à l'évidence : il va falloir les mouiller et les brosser pour qu'ils reprennent leur forme d'origine. Kira lui demande alors s'il a aimé l'océan et précise que celui de Sanc est magnifique aussi, lui indiquant qu'ils iraient s'ils ont une permission ce qui le fait sourire timidement :


"O-oui... C'était superbe...C'est si... Vivant. Et libre."


Son regard repart alors vers le hublot et il se rend compte que les bateaux de la flotte alliée sont beaucoup plus proches qu'avant ce qui lui indique qu'ils ne devraient pas tarder à être là... Dans quatre minutes, grand maximum. Il fronce légèrement les sourcils à cette vue, puis grimace avant de se tourner vers Kira, demandant plus ou moins calmement malgré l'appréhension qu'il ressent :


"Je... D-devrais peut être aller c-chercher mes affaires dans mon Z-zeroshiki et me c-changer, non ? Je s-sais pas si les... Enfin, si quelqu'un doit monter à bord, mais si je s-suis en kimono, j'attirerai p-peut être moins l'attention qu'en uniforme. P-puis... Au moins, v-vous verrez à q-quoi il ressemble. V-voler les p-plans en quittant le FNE a p-pas... Été f-facile."


Pas facile, mais pas vraiment difficile non plus en fait : tout le monde était occupé ailleurs ce qui lui a donné juste assez de temps pour faire un rapide détour par les archives du Messiah et de prendre autant de plans de MS qu'il pouvait. malheureusement, à part ceux du Zeroshiki qu'il portait dans son uniforme, tous les autres ont été brûlés dans l'incendie du cockpit ou rendus illisibles par les systèmes de survie de son Virgo. Seule consolation : au moins, la FNE ne pourra plus s'en servir non plus pour construire d'autres machines de mort, mais le "Zero" était loin d'être l'engin le plus dangereux dont il a pu voler les plans ce jour là. Peut être que c'est pour ça qu'il a demandé à en piloter un quand on lui a accordé le droit de servir l'armée de la FFCE : lui et cette machine ont en quelques sortes survécus ensemble à l'incident qui a failli lui coûter la vie. Cette idée en tête, il commence à se diriger vers le hangar à Mobile suit, s'arrêtant finalement lorsqu'il parvient devant le sien au bout de deux minutes et souriant légèrement en voyant le blindage d'un noir presque total excepté les deux kanjis blancs sur chaque épaule, respectivement "Zero" et "Shiki". Un nom pouvant dire deux choses.


****Type zéro... Ou sans âme. Ironique comme nom****


"Sans âme", la signification favorite de Wolf. Lui-même n'apprécie pas vraiment cette signification, d'où son usage du surnom "Zero" pour sa machine. Cela dit, il peut facilement comprendre l'ironie du nom en question : Type Zéro, de par la capacité du Mobile Suit à se rendre complètement invisible jusqu'à ce qu'il soit trop tard, frappant depuis les ombres. Et "sans âme", du fait du manque total de regrets de l'autre lui quand il le fait. Dans les deux cas, ce Mobile Suit mérite complètement son nom, mais il ne peut pas le haïr pour ça, bien au contraire : il n'est même pas encore monté dedans pour autre chose qu'un entraînement ou une simple manœuvre, mais il ne peut pas s'empêcher de se sentir proche de cette machine... Un peu comme si elle avait été construite exprès pour lui. Souriant légèrement à Kira et Shina qui viennent d'arriver derrière lui, il ouvre le cockpit avec la télécommande toujours cachée dans sa manche droite, bondissant ensuite à l'intérieur pour prendre son sac, puis ressort, refermant l'engin puis plaçant son sac à dos sur son épaule droite tout en murmurant :


"Vous savez... J'adore le noir. Cette couleur cache le mal au monde qui... Qui l'entoure. Elle cache l'autre m-moi et ses capacités. D'un autre côté... Je déteste aussi cette couleur... P-pour la même raison."


Un paradoxe qu'il est le premier à trouver pénible dans certains cas. Mais peu importe : Lui-même aime le noir : c'est une couleur neutre qui cache tout ce qu'il est aux autres, que ce soit ses blessures ou dans certains cas, son passé. Mais Wolf déteste cette couleur pour la simple et bonne raison qu'elle l'empêche de se faire remarquer en combat, la créature préférant le rouge pour des raisons assez simples. Il se contente cependant de remuer la tête avant d'ajuster sa prise sur son sac, commençant à se diriger vers sa cabine avant de s'arrêter, regardant les deux cousins en murmurant d'un coup :


"A-avec t-tout ça, j'ai oublié de... De demander mes ordres... Je s-suis censé faire q-quoi en dehors des missions ?"


_________________
Gagnes la guerre, préserves la paix, ne recules devant aucun sacrifice.
Revenir en haut
Shina Izumi
Administratrice
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2009
Messages: 1 466
Localisation: Artemis
Féminin
Gène: Coordinatrice
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Dark Strike Freedom
Poste: Pilote de MS
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Lun 27 Juil 2015 - 18:44
Sujet du message: Recherche en terre inconnue
Répondre en citant

Shina ne fut pas ravie de voir apparaître le visage de Ryza lorsqu’elle prit contact avec la passerelle.
Il fallait dire que la jeune femme blonde avait gardé la rigidité propre à la CTA, ce qui n’avait pas grand’chose à voir avec la relative souplesse dont pouvait faire preuve Edward sur l’Archangel.
Mais elle allait néanmoins essayer d’exaucer le vœu tout simple de leur dernière recrue en date :
 
- Je crois que nous ne sommes pas encore dans les eaux territoriales de l’Union Africaine. Nous autoriseriez-vous à aller durant un bref moment sur le pont supérieur ?...
 
La conceptrice se retint de lever les yeux au ciel quand la Naturelle lui rappela qu’ils étaient en alerte jaune, comme si elle pouvait l’ignorer depuis le temps qu’elle servait à bord de ce vaisseau !...
Mais finalement la dragonne leur accorda dix minutes, c’était toujours mieux que rien !...
 
- Merci beaucoup !...
 
Elle mit fin à la communication et adressa un sourire aux deux jeunes gens qui l’accompagnaient.
 
- Vous avez entendu ?
 
Kira ne se le fit pas dire deux fois, il les entraîna Rain et elle vers ascenseur qui les emmenait si souvent au hangar et à leurs cockpits mais pour cette fois, ils allaient rejoindre l’air libre et le pont supérieur.
Il ouvrit la porte et la brise marine s’engouffra dans ses cheveux bruns, elle laissa sortir les deux garçons et s’aventura sur le pont à leur suite.
Elle aimait ce parfum de la mer, un parfum pourtant encore étranger pour elle qui avait toujours vécu dans l’espace, contrairement à sa seule famille.
Ses yeux améthystes se portèrent sur le banc de poissons-volants que Kira leur indiqua avec autant d’enthousiasme qu’un enfant, un arc-en-ciel se formait lorsqu’ils bondissaient hors de l’eau, c’était très joli à voir et Rain semblait de son avis.
 
- C'est magnifique... Je... J-je ne comprends p-pas... Pourquoi se faire la guerre ? P-pourquoi aller dans l'espace ? Alors qu'on avait q-quelque chose d'aussi b-beau ici ? Pourquoi risquer de détruire ç-ça alors qu'il y a encore... T-tellement de choses à protéger ? Les... Les adultes sont... B-bizarres des f-fois...
 
Autant de questions auxquelles elle aurait été bien en peine de répondre…
Elle avait toujours vécu dans l’espace parce que ses parents avaient quitté la Terre en catastrophe pour la faire échapper aux sombres travaux d’Hibiki et à ceux qui pouvaient voir en elle une ébauche du résultat du projet Coordinateur Suprême après la disparition de Kira, elle ne l’avait compris que lors de leurs récentes découvertes.
La guerre avait commencé alors que Kira et elle étaient encore des adolescents mais maintenant ils étaient adultes et y prenaient part directement, n’étaient-ils pas aussi responsables que les adultes vagues que le jeune garçon désignait ainsi ?...
Elle s’accouda au bastinguage et poussa un soupir résigné avant d’inspirer à fond l’air marin pour tenter de se rasséréner  un peu, y avait-il seulement une réponse viable à toutes les questions qui fourmillaient dans l’esprit de Rain ?
Mais malheureusement le temps passait vite et Kira donna le signal de la fin de leur escapade sur le pont supérieur.
Mais à peine étaient-ils retournés à l’intérieur des coursives que les pensées du jeune garçon revinrent bien vite à sa situation de pilote.
 
- Je... D-devrais peut être aller c-chercher mes affaires dans mon Z-zeroshiki et me c-changer, non ? Je s-sais pas si les... Enfin, si quelqu'un doit monter à bord, mais si je s-suis en kimono, j'attirerais p-peut être moins l'attention qu'en uniforme. P-puis... Au moins, v-vous verrez à q-quoi il ressemble. V-voler les p-plans en quittant le FNE a p-pas... Été f-facile.
 
Shina ne s’inquiétait pas vraiment de l’allure que pouvait avoir Rain lors de leur entrevue avec les instances de l’Union Africaine mais elle garda pour elle son intérêt pour ce qu’il disait concernant les plans de la FNE. 
La conceptrice voudrait les étudier de près à l’occasion et observer la machine de leur nouveau frère d’armes lui donnerait peut-être quelques indices.
 
- Allons au hangar dans ce cas !...
 
Kira ne semblait pas vraiment ravi de voir Rain retourner à sa machine, comme s’il avait voulu occulter un moment qu’il était réellement là pour prendre les commandes d’un MS.
Mais sur leur volonté commune de rallier le hangar, il ne dit rien et bien vite ils se retrouvèrent  face à la nouvelle unité de l’Archangel.
 
- Mirage Colloïd…
 
L’œil exercé de Shina ne pouvait se tromper, elle était elle-même une spécialiste de cette technologie de camouflage, son Dark Strike Freedom en était d’ailleurs pourvu et elle avait toujours piloté des unités qui en usaient.
Mais la façon dont celui-ci était placé lui laissait entrevoir que la FNE semblait désormais fabriquer des prototypes dotées de cette technologie avec plus de facilité, cela ne lui disait rien qui vaille…
Elle afficha néanmoins un sourire désabusé quant à l’annonce de Rain, elle-même avait longtemps porté cette couleur suite à la disparition de sa mère quand elle avait rejoint la FFCE.
D’ailleurs elle n’avait commencé à l’abandonner que lorsqu’elle avait compris qu’elle avait encore un lien de sang dans ce monde chaotique ravagé par la guerre.
Mais en voyant Rain demander ce qu’il devait faire hors des missions, elle afficha un sourire désabusé et marcha jusqu’à lui avant de lui décocher une pichenette en plein front, comme si elle voulait refaire démarrer une machine récalcitrante d’un petit coup, à savoir le cerveau du jeune garçon engourdi par l’embrigadement de la FNE.
 
- En dehors des missions, tu dois te reposer, manger et te distraire, c’est tout ce dont tu as besoin !...
 
Elle-même peinait à faire ces choses-là mais pour ce garçon qui avait été malmené par cette organisation qui lui avait arraché l’un de ses parents, elle veillerait à ce que ce soit le cas !...
_________________



"Il existe deux choses incommensurables: l'Univers et la bêtise humaine. Pour ce qui est de l'Univers, je n'en suis pas encore sûr." Einstein
Revenir en haut
Edward
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2008
Messages: 389
Masculin
Gène: Naturel
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Over Blitz Gundam
Poste: Capitaine et Pilote
Grade: Commandant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Lun 10 Aoû 2015 - 19:59
Sujet du message: Recherche en terre inconnue
Répondre en citant

L’Archangel avançait désormais à bon rythme sur l’océan et bientôt, un bip sonore régulier retentit sur la passerelle. Edward n’eut même pas besoin d’entendre l’explication du CIC pour comprendre qu’il s’agissait de leur escorte… Une flotte composée de six navires s’approchaient d’eux et bientôt, une fenêtre de communication s’ouvrit sur un homme d’un certain âge qui devait être le leader de la flotte d’escorte.

- Ici l’Amiral Bwerani. Je vous souhaite la bienvenue en Afrique, Commandant Yagami. Ma flotte a pour mission de vous escorter en toute sécurité au port militaire du Cap.

L’homme semblait très grand, avait la peau basanée et portait une impressionnante cicatrice au visage, traversant son nez de bas en haut. Cela aurait pu être très impressionnant, mais la sérénité qu’il dégageait atténuait quelque peu cela. Edward se redressa pour le saluer à son tour.

- Enchanté de vous rencontrer, Amiral. Nous sommes prêts à vous suivre !

Le vaisseau dû néanmoins ralentir considérablement. Les bateaux de cette flotte d’escorte n’étaient plus tout jeunes et même si leur armement restait correct pour des navires de cette taille, aucun d’entre eux n’aurait pu suivre l’Archangel à pleine vitesse, même sur l’eau. Une fois la vitesse adaptée, les navires de l’Union Africaine prirent place autour d’eux, trois de chaque côté. Alors qu’ils poursuivaient la route vers le Cap, l’Amiral reprit la parole à l’attention d’Edward :

- Votre vaisseau est réellement impressionnant, Commandant Yagami. J’espère qu’avec votre aide, nous pourrons reprendre un peu de poil de la bête. La situation est grave, ici… La guerre civile n’est déjà pas simple à contenir, mais les incursions répétées des forces de ZAFT n’arrangent vraiment pas les choses.
- J’imagine que ZAFT doit profiter de cette situation pleinement, en effet…

Déjà avant la guerre, l’Afrique était un continent où les tensions étaient constantes et difficiles à maitriser. L’occupation de ZAFT sur une majeure partie du territoire n’avait fait que mettre davantage le feu aux poudres. A vrai dire, Edward se demandait ce que son vaisseau seul pourrait bien faire à cela, mais le Président Zulman ne l’avait probablement pas fais venir pour rien, et la situation sur ce territoire devenait assez préoccupante pour que la FFCE s’en occupe.

- Ils gagnent du terrain chaque jour. S’ils n’étaient pas ralentis constamment par la guerre civile, ils auraient peut-être déjà pris le Cap. Malheureusement, les civiles paient de plus en plus cher le prix de cette résistance…Enfin, le Président Zulman vous expliquera les choses mieux que moi.

Edward acquiesça alors que la terre fut finalement en vue. Plus ils approchaient, et mieux ils percevaient la ville, dotée d’un port impressionnant, de bâtiments hauts et relativement modernes ainsi que d’une partie plus ancienne et plus colorée.
Finalement, l’Amiral Bwerani leur indiqua une sorte de vaste quai couvert où ils pourraient s’arrêter. Ce dernier semblait avoir été construit pour un vaisseau comme l’Archangel… C’est très lentement que le fer de lance de la FFCE pénétra dans ce hangar impressionnant. Sur les quais, plusieurs techniciens vêtus de bleu ou de orange semblèrent assez impressionnés de voir l’Archangel débarquer ici. Tous s’étaient temporairement arrêtés, observant le géant d’acier qui prenait place méticuleusement. Finalement, les moteurs s’arrêtèrent, et l’Archangel fut solidement fixé à chaque quai, sécurisé par deux bras métalliques. Une autre transmission leur parvint alors.

- Le voyage a dû être long. Prenez le temps de respirer un peu et de vous reposer. Le Président Zulman vous attendra ce soir à 18 heures dans sa résidence. Deux jeeps seront mises à votre disposition ainsi que des chauffeurs. Le Président souhaiterait rencontrer les personnes qui ont libérés ce territoire du joug de la Coalition…
- Nous viendrons. Je vous remercie pour l’escorte, Amiral Bwerani.

Edward n’aimait pas vraiment séparer le vaisseau de tous les pilotes, mais c’était des ordres qu’il avait reçu sur Artémis, après tout. De plus, leur nouvelle recrue resterait ici, peut-être que Lucina aurait également cette possibilité si elle ne souhaitait pas venir. Le vaisseau ne serait pas vraiment privé de toute force mobile et aérienne…
En tout cas, la communication s’acheva, et la tension retomba quelque peu sur la passerelle. Ils avaient encore plusieurs heures devant eux pour prendre du repos après ce long voyage.

- Nous repassons en niveau de vigilance normale. Que tout le monde prenne un peu de repos dans les heures qui vont suivre. Faites passer le message…

Il s’occuperait de faire un appel plus tard pour convoquer les pilotes concernés en salle de briefing. Cela permettrait de déterminer qui partait et qui restait. Il devrait également faire connaissance de Rain qu’il n’avait pas pu encore voir. Mais en attendant, ils étaient arrivés. Et dans seulement quelques heures, ils obtiendraient des informations plus détaillées sur la situation qui secouait actuellement l’Afrique du Sud.
_________________
Revenir en haut
Kira
Administrateur principal
Administrateur principal

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2008
Messages: 2 369
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: ZGMF-X20A Strike F.
Poste: Pilote
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Jeu 13 Aoû 2015 - 14:53
Sujet du message: Recherche en terre inconnue
Répondre en citant

L’odeur de la mer, la chaleur du soleil et le souffle du vent étaient parvenus à changer les idées de Kira, peut-être autant que celles de Rain. Le sas s’était désormais refermé sur eux, mais le pilote du Freedom était bien décidé à mener sa prochaine mission à bien. Pour protéger tout cela, et pour protéger ses proches.
La flotte alliée était désormais visible, approchant de leur position. Il fallait commencer à penser à se préparer. D’ailleurs, cette idée sembla également traverser l’esprit de Rain qui indiqua qu’il devait aller au hangar pour récupérer des affaires dans son Mobile Suit, une machine appelée Zeroshiki.
Le jeune homme réprima un soupir : même si Rain aimait les sucreries et observer l’océan, il ne pouvait pas chasser cette terrible vérité. L’enfant qui se tenait près de lui était un pilote. Il employait l’une des armes les plus destructrices que l’homme ait pu inventer, l’armure mobile. Cette guerre ne semblait connaitre aucune limite à la cruauté, mais malheureusement, il ne pouvait rien faire pour empêcher Rain de remonter à bord. Shina avait déjà pris la décision de rejoindre le hangar et il suivit donc les deux autres. Lorsqu’ils croisaient l’un des rares hublots, Kira jetait un œil à l’extérieur. La flotte africaine venait d’encercler leur vaisseau dans une position défensive. Etait-ce une simple façon de les accueillir ? Un signe de méfiance ou bien un indice quant à la gravité de la situation sur place ? Kira n’aurait su le dire. Une chose était certaine, ils furent rapidement dans l’ascenseur qui menait au hangar, et ensuite, face à la machine de Rain…

- Mirage Colloïd…

Kira acquiesça à la déduction de sa cousine. Même s’ils étaient discrets, lorsque le Phase Shift n’était pas activé, les diffuseurs de particules étaient visibles à divers endroit de l’appareil. Rain ouvrit l’appareil et se glissa à l’intérieur avant d’en ressortir avec un sac. Il semblait habitué à sa machine ce que Kira nota douloureusement. Avait-il déjà beaucoup combattu ? Mais déjà, il revenait près d’eux après avoir fermé la machine à nouveau.

"Vous savez... J'adore le noir. Cette couleur cache le mal au monde qui... Qui l'entoure. Elle cache l'autre m-moi et ses capacités. D'un autre côté... Je déteste aussi cette couleur... P-pour la même raison."
- Je ne sais pas…Si cacher le mal est une bonne chose. C’est parce que certains hommes ferment les yeux sur leurs actes et se cache le mal qu’ils font que la guerre s’enlise autant.

Kira comprenait donc bien le paradoxe qui touchait Rain. Il était plus simple de combattre lorsque l’on tentait d’oublier les conséquences de ses actes. Malheureusement, ces conséquences étaient un facteur déterminant dans une guerre… Et même si un cœur parvenait à s’en isoler, bien d’autres en seraient touchés de plein fouet. C’est pourquoi Kira se donnait toujours à fond pour protéger ce qui lui était cher. Ainsi, il limitait au maximum les regrets éventuels…

"A-avec t-tout ça, j'ai oublié de... De demander mes ordres... Je s-suis censé faire q-quoi en dehors des missions ?"

Kira retrouva ses esprits en entendant cette question, mais Shina lui vola ses mots et répondit avant lui. Pour la première fois, le jeune homme afficha un sourire en entendant la réponse de sa cousine.

- Si vraiment tu veux te rendre utile, emmène Shina avec toi lorsque tu iras manger. Cela lui permettra de suivre son propre conseil !

Il adressa un clin d’œil à Rain et ils repartirent ensemble vers les cabines des pilotes pour que le jeune garçon puisse se changer. Alors qu’ils arrivaient dans le couloir, un message fut diffusé dans les coursives du vaisseau :

« Avis à tout le personnel, l’Archangel vient d’arriver au port militaire du Cap. Le niveau d’alerte repasse au normal. Les pilotes devront se rendre à 17h30 en salle de briefing, quartier libre jusqu’à là… Je répète… »

Kira vit en effet le témoin lumineux jaune s’éteindre près du haut-parleur et il jeta un œil à sa montre.

- On a plusieurs heures devant nous… Tu pourras prendre le temps nécessaire pour te changer si tu en as envie, mais je pense que personne ne montera à bord, Rain. Je suppose que le prochain briefing sera encore plus bref que le précédent, puisque nous n’en savons pas plus sur la situation. Edward veut certainement simplement te rencontrer.

Et puisqu’il s’agissait de rencontrer le Président de l’Union Africaine, ils détermineraient probablement qui restait à bord et qui partait. Après tout, il était impossible de laisser le vaisseau sans la moindre force mobile. Rain s’était déjà porté volontaire pour rester, Edward déciderait pour le reste. En tout cas, Kira avait quelque chose à faire de ce temps libre.

- Je vais aller me reposer un peu. Si vous avez besoin de moi, n’hésitez pas !

Kira s’adressait à Rain, mais également à sa cousine. Cette dernière semblait toujours un peu perturbée depuis tout à l’heure. Néanmoins, elle semblait décidée à rejoindre un peu sa cabine, elle aussi. Ils se séparèrent donc et Kira entra dans ses quartiers, ne prenant pas la direction de son lit mais bien du terminal informatique mis à sa disposition. Il avait fait une promesse lors de son dernier séjour à Terminal et il aurait été bien mal avisé de l’oublier. Il prit donc son temps pour rédiger un message qu’il enverrait par canal sécurisé sur Terminal. Le destinataire était bien entendu Anna, la petite fille Extented qu’il avait sauvé lors de l’attaque en Russie. Il espérait qu’elle allait bien, et qu’elle s’adaptait correctement à la vie sur la base spatiale dissimulée dans le champ de débris. Il passa ensuite une bonne heure à se renseigner comme il le pouvait sur la situation en Afrique du Sud et sur les tensions en présence. Lorsqu’il estima être bien renseigné, il se leva et rejoignis son lit sur lequel il se coucha en soupirant. Ce qu’il avait pu lire n’était pas réellement réjouissant. La prochaine mission promettait encore une fois d’être difficile…
_________________
Revenir en haut
Rain
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 24 Fév 2015
Messages: 27
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: RSX-500 Zeroshiki
Grade: Soldat
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Jeu 13 Aoû 2015 - 22:00
Sujet du message: Recherche en terre inconnue
Répondre en citant

Un léger picotement sur le front qui le laisse un moment choqué. Ce n'est pas douloureux, loin s'en faut, mais juste... Troublant. C'est la première chose qui lui vient en tête alors que Shina lui décoche une petite pichenette sur le front avant de lui dire que tout ce qu'il a à faire en dehors des missions, C'est se reposer, manger et se distraire, chose à laquelle Kira renchérit ensuite, lui indiquant que s'il veut se rendre utile, il aura qu'à emmener Shina avec lui quand il ira manger afin qu'elle "suivre" son propre conseil, ce qui lui arrache un petit sourire : la jeune femme a en effet l'air d'être ce genre de personnes à être toujours plongées dans leur travail et donc, à ne pas faire attention à ce qui les entoure. Cela dit, il se souvient aussi de ce que Kira lui a indiqué quelques instants plus tôt concernant son paradoxe : en effet... Cacher les choses ne sert à rien... Pourquoi la guerre se poursuit ? Pourquoi depuis des années, la paix n'a jamais pue être trouvée ? C'est parce que beaucoup de gens ont tendance à fermer les yeux sur ce qu'ils voient, se cachant derrière leurs certitudes et leur haine de tout ce qui est différent. La FNE hait ceux qui ne sont pas des "évolués" d'une manière ou d'une autre, par conséquent, ceux qui sont "normaux". S'il y a bien une chose qu'il a apprise, c'est bel et bien celle là. Blue Cosmos déteste quant à elle tout ce qui est "évolué" justement et combat pour leur extinction. Quant aux autres... Peu importe : aussi longtemps que personne ne saura faire de concessions, le monde sera toujours en guerre. Cette idée en tête, Rain sourit tristement tandis qu'il repère par l'un des hublots que la flotte alliée les a à présent encerclés dans un mouvement et une disposition qui lui arrache un frisson : ça peut en effet être une protection... Ou une menace. La situation est vraiment si dangereuse que ça ? A en juger par le regard de Kira, lui aussi a vu la manoeuvre et l'a appréciée autant que lui. Finalement, tous trois arrivent à nouveau aux cabines, un message retentissant dans les hauts parleurs pour leur indiquer qu'ils sont arrivés au port militaire du Cap et que le niveau d'alerte est redescendu. Après quoi, ils apprennent qu'un prochain briefing aura lieu à 17h30 et que l'équipage a quartier libre d'ici là.

****Quartier libre... Qu'est ce que je pourrais bien faire ?****

Une question intéressante... Surtout quand Kira lui indique qu'ils ont plusieurs heures ce qui lui donne le temps de se changer et lui précise qu'apparemment, personne ne montera à bord. D'ici là... Qu'est ce qu'il pourrait bien faire au final ? Le jeune homme lui précise que le briefing sera plus court que le précédent et que Edward veut certainement le rencontrer, ce qui lui arrache une grimace qu'il cache presque immédiatement sous la capuche de son uniforme. Lieutenant Hawkeye est déjà assez... Intimidante, alors son supérieur ? Cela dit, il se contente d'acquiescer légèrement, souriant ensuite lorsque Kira indique qu'il va aller se reposer et de venir le voir s'ils ont besoin d'aide, s'adressant aussi bien à lui qu'à Shina, Rain répondant doucement :

"R-reposez-vous bien alors. V-vous aussi Shina."

Puis il rentre dans sa cabine, les saluant de la main une dernière fois en souriant avant de finalement refermer la porte derrière lui, posant ensuite son sac près du lit, s'étirant légèrement. De nouveau, il se demande quoi faire : il a quand même pas mal de temps... Se reposer comme le fait Kira lui vient à l'esprit, mais il secoue vivement la tête pour chasser cette pensé : ce n'est pas le moment ! Il peut presque sentir Wolf lever la tête à sa place en se léchant les lèvres à cette pensé. Dormir... Dormir lui provoque des cauchemars et les cauchemars... Appellent cette chose. Du coup, il se contente de s'assoir devant le terminal de sa cabine, commençant à observer la situation actuelle... Et grimace d'autant plus à cause de ce qu'il voit : la situation est pitoyable... Le pays qu'ils sont censés défendre est littéralement mis à feu et à sang avec la ZAFT d'un côté, les rebelles de l'autre et le gouvernement pris au milieu, sans compter, il en est sur, quelques interventions d'autres groupes. Après tout... Blue Cosmos et la FNE auraient tous deux de bonnes raisons de se mêler à ce conflit. Une chose est sure, la situation va être compliquée et il ne peut pas s'empêcher de se dire qu'il est peut être mieux qu'il reste effectivement à la base, quoi qu'il espère qu'il ne sera pas seul. En tous cas... Peut être que c'est juste du pessimisme, mais il peut pas s'empêcher de sentir son estomac se glacer légèrement dans un mauvais pressentiment, si bien qu'il soupire, arrêtant le terminal avant de se lever, ressortant son yukata de son sac, puis changeant de tenue rapidement avant de se coucher, soulagé. Peu importe la couleur et l'armée à laquelle l'uniforme appartient... Il a la même sensation de constriction et de souillure qu'il avait alors qu'il portait celui de la FNE. Comme si son propre corps reconnaissait un vêtement qu'il n'était pas censé porter avant encore des années et essayait de rejeter le tissu de chacune de ses cellules comme si c'était une horrible infection. Par contre, même à sa taille, le Yukata est plus léger et semble presque flotter autour de lui. Beaucoup plus confortable donc. Du coup, sans même chercher à attacher ses cheveux comme il le fait d'habitude ou à remettre ses zoris (sandales) pour le moment, il reste allongé sur son lit, fixant le plafond avant de se lever, plongeant sa main dans son sac pour en retirer deux choses : un de ses romans préférés, à savoir l'île au trésor... Et un certain objet habituellement porté sous sa manche gauche, objet qu'il n'a cependant plus porté à cet endroit depuis son arrivée à Sanc. Grimaçant légèrement, il empoigne l'une des extrémités avec sa main gauche "morte", empoignant l'autre avec la droite et tire, provoquant un petit bruit métallique tandis que la petite lame d'à peine vingt centimètres du tanto glisse hors de son fourreau, lui renvoyant le reflet de deux yeux azurés complètement neutres. L'arme n'a rien de vraiment fascinant, composée d'un fourreau noir, d'une poignée également noire et d'un petit ruban blanc accroché au fourreau, quoi que ce qui pourrait attirer l'attention vient surtout des deux sangles attachées en haut et en bas du fourreau et de l'anneau type "Kunai" présent  sur la poignée. Anneau ressemblant vaguement, lorsqu'on le voit de loin, à une fausse bague normalement portée au majeur. Rain grimace légèrement à cette vue, mais après une courte hésitation, il rengaine la lame dans son contenant habituel, plaçant ensuite ce dernier sur son avant-bras gauche, utilisant sa main "valide" pour attacher les sangles à son poignet et son coude la poignée de l'arme vers sa main, puis son majeur passe dans l'anneau, lequel s'arrache d'un coup de la poignée à laquelle il est désormais relié par un filin... La parfaite dague d'assassin... Une idée qui lui arrive amèrement en tête. Il hait cette arme, mais elle lui a sauvée la vie plusieurs fois à la FNE et en période de conflit, surtout s'il est pour telle ou telle raison forcé d'abandonner son Mobile Suit, cette précaution peut faire toute la différence. Cette idée en tête, il se dépêche de cacher son bras avec la manche de son vêtement avant de prendre son roman, commençant à lire même s'il commence à le connaître par coeur à force, une seule idée lui venant en tête :

****J'espère vraiment que tout le monde à bord s'en sortira... Je... Je la sent pas cette mission...****

_________________
Gagnes la guerre, préserves la paix, ne recules devant aucun sacrifice.
Revenir en haut
Shina Izumi
Administratrice
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2009
Messages: 1 466
Localisation: Artemis
Féminin
Gène: Coordinatrice
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Dark Strike Freedom
Poste: Pilote de MS
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mer 19 Aoû 2015 - 17:44
Sujet du message: Recherche en terre inconnue
Répondre en citant

Rain avait l’air… troublé par son geste, toute à son envie de lui chasser les réflexes de soldat que la FNE lui avait inculqués de la tête, elle en avait presque oublié la question qu’il lui avait posé au mess.
A savoir que les femmes pouvaient être effrayantes… Lui avait-elle fait peur sans le vouloir ?...
Mais entendre Kira lui conseiller de suivre sa propre recommandation lui fit relever les yeux vers lui et elle lui tira gentiment la langue, comme s’il était en position de lui faire la leçon à ce sujet !
En tout cas, ils quittèrent le hangar tous les trois et alors qu’ils marchaient dans les coursives avant de faire découvrir les lieux au plus jeune des leurs, un message retentit via les hauts-parleurs du vaisseau.
 
« Avis à tout le personnel, l’Archangel vient d’arriver au port militaire du Cap. Le niveau d’alerte repasse au normal. Les pilotes devront se rendre à 17h30 en salle de briefing, quartier libre jusqu’à là… Je répète… »
 
Cela signifiait qu’ils étaient désormais sur le territoire de l’Union Africaine, la plus jeune des nations neutres, et sous leur juridiction.
Une fois le briefing de 17h30 passé, ils sauraient ce qui les attendait sur ces terres qui leur avaient toujours été hostiles.
Elle n’oubliait pas que l’Archangel et tout son équipage s’était mis en danger pour l’arracher aux griffes du Minerva, encore moins la bataille qui avait eu lieu au large du Cap où l’Alliance n’avait pas hésité à montrer son visage le plus sombre en n’hésitant pas à employer de l’armement nucléaire dès qu’une nation désirait quitter leur giron.
Et aussi ce qui avait suivi… Un espion du Blue Cosmos qui avait profité de la présence du Virtue sur les quais pour l’attirer à l’extérieur et tenter de la capturer.
Kira avait été blessé par sa faute alors qu’ils étaient sortis indemnes de la bataille, Edward leur avait passé un fameux savon et elle avait alors promis qu’elle ne quitterait pas le vaisseau sans son accord.
La jeune femme était tellement perdue dans ses souvenirs qu’elle faillit rentrer dans Kira et qu’elle se rendit compte seulement à ce moment qu’ils étaient revenus dans les quartiers des officiers sans même qu’elle le remarque.
Lorsque son cousin indiqua qu’il allait se reposer, elle ne put s’empêcher de lui jeter un regard intrigué, elle se demanda si elle avait bien entendu.
Quand Kira disait qu’il allait se reposer, cela signifiait souvent qu’il n’allait pas bien ou avait besoin de se retrouver seul.
Et c’était peut-être le cas après tout, les révélations de Rain l’avaient certainement remué, il devait voir en lui une sorte de prolongement des travaux de son père qui avaient fait de lui ce qu’il était.
La Coordinatrice se contenta de hocher la tête et elle sourit doucement en constatant que le jeune garçon blond semblait vouloir suivre son conseil… pour l’instant du moins.
 
- R-reposez-vous bien alors. V-vous aussi Shina.
 
Apparemment, passer outre le vouvoiement prendrait un peu de temps pour Rain qui semblait avoir été formé bien trop tôt pour le protocole militaire, contrairement à elle ou à Kira.
La conceptrice se retrouva donc seule, elle n’avait pas envie de se retrouver nez à nez avec Ryza Hawkeye qui allait sûrement lui reprocher  leur escapade imprévue sur le pont.
Elle décida donc de mettre à profit les heures qui lui restaient avant le briefing  et… elle ne put s’empêcher de se replonger dans tout ce qui concernait D7, comme elle l’avait fait pendant leur escale sur Artémis.
Le fief de la FNE… Rain avait dû connaître cet endroit, peut-être savait-il quelque chose sur cette base normalement déchue de l’organisation terroriste qu’ils ignoraient ?...
Mais comment mettre cela sur le tapis ? Elle ne voulait pas remémorer des souvenirs désagréables au jeune garçon qui venait tout juste de sortir de leurs griffes.
Mais alors qu’elle se penchait sur le terminal, elle tomba sur un rapport qu’ils avaient visiblement arrachés à ZAFT en les espionnant, rien d’important à première vue mais il s’agissait d’un compte-rendu d’un officier qui décrivait l’ampleur de la base et demandait au Haut Conseil des Plants les moyens nécessaires pour l’explorer dans son entièreté.
Le regard de Shina s’assombrit, l’armée régulière des Plants avait-elle pris le temps et les moyens suffisants pour explorer la base FNE dans son intégralité ?...
Comment expliquer que cet homme à la voix inconnue qui semblait en savoir tant à son sujet lui donne rendez-vous là-bas si la base était réellement démantelée et vierge de tout membre de l’organisation terroriste ?...
La conceptrice secoua la tête comme pour en chasser ses pensées dérangeantes et ferma son terminal après avoir achevé ses recherches.
Elle se débarrassa de ses vêtements et décida de prendre une longue douche comme si elle pouvait laver son esprit et son corps de tout ce qui pouvait la faire souffrir.
Alors que l’eau coulait sur son corps et clapotait à ses pieds, elle ouvrit les yeux pour contempler cette pluie artificielle.
Elle devrait quitter le vaisseau si le Président de l’Union Africaine les réclamait directement – ce qui leur avait été annoncé durant le briefing – mais elle n’oubliait pas que le Blue Cosmos comme ZAFT connaissaient son visage et ses talents, elle se demandait si Edward l’autoriserait à quitter l’Archangel si nécessaire…
_________________



"Il existe deux choses incommensurables: l'Univers et la bêtise humaine. Pour ce qui est de l'Univers, je n'en suis pas encore sûr." Einstein
Revenir en haut
Edward
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2008
Messages: 389
Masculin
Gène: Naturel
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Over Blitz Gundam
Poste: Capitaine et Pilote
Grade: Commandant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Sam 29 Aoû 2015 - 16:46
Sujet du message: Recherche en terre inconnue
Répondre en citant

Après un passage au mess et quelques heures passées à somnoler sans vraiment réussir à trouver le sommeil, Edward se prépara pour le petit briefing qui devait avoir lieu. Il prit une douche et enfila son uniforme en prenant soin d’être impeccable. Après tout, même s’il n’était pas très à cheval sur cela d’habitude, il convenait de faire des efforts lorsque l’on rencontrait un chef d’état. Lorsqu’il fut satisfait de son apparence, il quitta sa cabine et se dirigea vers la salle de briefing. Il jeta un coup d’œil à sa montre et constata qu’il était en avance, comme d’habitude. Il s’installa donc et attendit l’arrivée des autres. Cela ne se fit pas attendre, puisque Kira, Shina, et un très jeune garçon qui devait être Rain entrèrent à l’intérieur. Ce dernier semblait très gêné de se retrouver face à une nouvelle tête et il osa à peine relever la tête vers le regard incandescent d’Edward. Ce dernier trouvait la situation cruelle et pas franchement idéale, mais l’ordre était tombé, et il ne pouvait rien y faire.

- Tu dois être Rain ? Je suis le Commandant Edward Yagami. C’est moi qui suis à la tête de ce vaisseau. Tu as déjà pu t’installer dans une cabine ?

La réponse fut brève mais positive. Visiblement, Shina et son cousin s’étaient occupés de l’accueillir et de le guider. C’était donc une bonne chose de faites et Edward poursuivi donc :

- Le Lieutenant Hawkeye m’a dit que tu ne tenais pas à descendre à terre si la situation ne l’exigeait pas.

Edward jeta un œil à sa montre. Il était bientôt l’heure « officiel » du commencement de ce mini-briefing.

- Le fait est que nous sommes conviés par le Président de l’Union Africaine, un peu plus tard. Le Lieutenant Izumi et le Lieutenant Yamato devront descendre car ils ont activement participé à la bataille de libération de ce territoire, mais si toi, tu préfères rester à bord, tu es libre de le faire. Dans ce cas-là, je te demanderais de rester en stand-by au cas où un incident se passait.

Techniquement, ils étaient dans un port militaire très sécurisé… Mais cette base n’appartenait pas à la FFCE, ni même à un allié sûr. Simplement à une très jeune nation neutre qui ne parvenait pas à maintenir son territoire sous contrôle sans aide. Autant dire que la confiance qu’Edward leur accordait était assez relative.
Mais Rain allait avoir le temps de se décider, puisque les autres pilotes arrivèrent dans la pièce à l’heure exacte où le petit briefing devait commencer.


- Ne perdons pas de temps, asseyez-vous !

Edward estimait qu’il valait mieux en venir au fait et il répéta donc ce qu’il venait d’expliquer aux trois autres.

- Comme je le disais, nous sommes conviés par le Président Zulman, dans une demi-heure. Ce dernier aimerait s’entretenir avec les pilotes ayant libérés le territoire lors de notre dernière intervention ici. Lieutenant Izumi, Lieutenant Yamato, vous étiez tous les deux présents lors de cette bataille. De plus, votre grade et votre renommée vous oblige à être présents.

Tieria avait été là aussi, et Edward accepterait que l’un ou l’autre pilote l’accompagne également. Néanmoins, garder deux pilotes à bord pour le moment semblait être la voie la plus prudente.

- Quant à vous trois, je vous laisse le choix de venir ou non. Cette rencontre est davantage diplomatique que stratégique. Un débriefing aura lieu lors de notre retour et vous serez tous informés de ce que l’Union Africaine attend de nous. Nous déciderons également ensemble de la manière dont nous agirons par rapport à ce que nous avons appris… J’aimerais que deux d’entre vous restes à bord, dans le cas où une intervention aérienne serait indispensable.

Le QG devrait également donner son accord pour qu’une mission sur le terrain soit lancée. Mais Edward ne se faisait pas d’illusion. Il y aurait bien une intervention armée de leur part dans les prochaines heures. La situation ici changeait l’endroit en une véritable poudrière et la FFCE ne pouvait pas laisser courir une telle situation.

- Rain, Tieria, Lucina. Votre décision ?

Il était temps de se décider, car des voitures devaient déjà les attendre dehors. Faire attendre un Président ne serait probablement pas une bonne chose pour une rencontre diplomatique…
_________________
Revenir en haut
Shina Izumi
Administratrice
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2009
Messages: 1 466
Localisation: Artemis
Féminin
Gène: Coordinatrice
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Dark Strike Freedom
Poste: Pilote de MS
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 30 Aoû 2015 - 18:46
Sujet du message: Recherche en terre inconnue
Répondre en citant

Shina coupa l’eau en sentant le vaisseau s’immobiliser, cela signifiait qu’ils étaient arrivés à bon port.
Un vrai miracle quand on savait à quel point ZAFT avait envahi les fonds marins avec leurs sous-marins, au grand dam de la Fédération d’ailleurs.
Mais même s’ils n’avaient pas été attaqués sur le chemin, la nouvelle du retour de l’Archangel sur Terre ne tarderait sans doute pas à se répandre, leur vaisseau n’avait pas la chance d’être muni d’un camouflage intégral à l’instar de l’Eternal et qui savait ce qui les attendrait sur ces terres qui leur avaient toujours été hostiles ?...
La jeune femme poussa un soupir en entreprenant de se sécher, elle n’avait aucun autre moyen de savoir ce qui les attendait qu’en assistant au briefing qui les attendait et il n’allait pas tarder.
Elle prit donc le temps de se rendre présentable et natta même ses longs cheveux bruns avant d’enfiler son uniforme de la FFCE.
La Coordinatrice n’avait jamais aimé cette tenue, même lorsqu’elle croisait son reflet dans le miroir et bien qu’elle la porte depuis un bon moment maintenant, elle avait toujours du mal à se voir comme un militaire, encore moins comme un officier gradé.
Non, elle se considérait toujours comme une conceptrice, une technicienne, c’est d’ailleurs ce qui lui avait valu pas mal d’ennuis lors de leur dernière venue dans ce pays.
Mais ce n’était pas le moment de se lamenter, l’heure du briefing approchait et elle décida de s’y rendre seule.
Elle ne voulait pas déranger Rain et Kira qui – elle l’espérait – mettaient à profit le peu de temps qu’ils avaient à se reposer.
Mais alors qu’elle approchait de la salle de briefing, elle se figea un instant en voyant sortir Ryza Hawkeye de la pièce et elle fut encore davantage surprise quand celle-ci lui adressa un inhabituel sourire.
 
- Lieutenant Izumi ! Il faudra que nous ayons un petit entretien toutes les deux quand vous reviendrez !...
 
Un entretien ? Est-ce qu’elle comptait la sermonner quant à leur sortie inopinée sur le pont supérieur ?
A vrai dire, Shina n’avait jamais vraiment eu de relation avec l’une des rares femmes de l’Archangel, elle savait que Ryza était une Naturelle qui avait quitté la CTA pour les rallier après la bataille qui avait eu lieu ici même et que visiblement Edward et elle étaient de vieilles connaissances mais à part ça…
Intriguée, la Coordinatrice la laissa partir et salua pensivement son officier commandant qui les attendait visiblement.
Kira et Rain ne tardèrent pas à faire leur apparition et elle ne fut pas fâchée de voir qu’Edward s’intéressait au plus jeune d’entre eux.
Mais elle consulta Kira du regard quand il glissa qu’ils étaient conviés hors du vaisseau à cause de leur participation à la bataille qui avait mené à l’indépendance de l’Union Africaine.
Pourquoi prendre la peine de les convoquer après tout ce temps ? Mais elle s’assit néanmoins quand Edward le leur demanda avant de préciser davantage la situation :
 
- Comme je le disais, nous sommes conviés par le Président Zulman, dans une demi-heure. Ce dernier aimerait s’entretenir avec les pilotes ayant libéré le territoire lors de notre dernière intervention ici. Lieutenant Izumi, Lieutenant Yamato, vous étiez tous les deux présents lors de cette bataille. De plus, votre grade et votre renommée vous obligent à être présents.
 
La conceptrice ne put s’empêcher de faire une légère grimace : c’était sa renommée en tant que créatrice de MS qui leur avait attiré de sérieux ennuis la dernière fois qu’ils étaient dans ce pays.
Edward se tourna vers les autres pilotes pour savoir qui tiendrait la garde en leur absence mais après que ces derniers aient fourni leur réponse, elle signala sa présence.
 
- Commandant ?... Je peux comprendre que le Président Zulman veuille nous rencontrer… mais est-ce vraiment une bonne idée que je quitte l’Archangel ?
 
Non pas qu’elle ne veuille pas sortir, elle trouvait l’atmosphère de la Terre très agréable au contraire mais elle savait depuis son attaque ici même qu’elle était aussi bien traquée par ZAFT que par la CTA.
Elle voulait à tout prix éviter de nouveau une agression qui impliquerait Kira et qui que ce soit d’autre !...
_________________



"Il existe deux choses incommensurables: l'Univers et la bêtise humaine. Pour ce qui est de l'Univers, je n'en suis pas encore sûr." Einstein
Revenir en haut
Rain
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 24 Fév 2015
Messages: 27
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: RSX-500 Zeroshiki
Grade: Soldat
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mer 2 Sep 2015 - 17:01
Sujet du message: Recherche en terre inconnue
Répondre en citant

Rain sourit légèrement, sentant l'eau chaude couler sur son corps, lui donnant une étrange sensation de pureté qui, malheureusement, ne s'étend pas à son bras gauche, ce dernier, complètement dénudé lui apparaissant rouge écarlate, violet par endroits et complètement fripé, même deux mois après la brûlure occasionnée. Trop nerveux pour continuer à lire, mais aussi pour tout simplement aller s'entraîner, sans compter qu'il ignore totalement s'il y a une salle d'entraînement, prendre une douche était l'une des rares choses qu'il pouvait faire, excepté essayer de trouver le plus de renseignements possible sur Le Cap en vue de sa prochaine mission. Malheureusement, il a vite appris à ses dépends que même si le terminal offrait beaucoup de renseignements divers, la liste des cachettes utiles, points d’embuscades et autres nids de snipers n'en étaient pas. Apparemment, rien ne remplace l'exploration, même comme ça, idée qui le fait soupirer alors qu'il lève la tête, accueillant avec un minuscule sourire l'eau lui frappant le visage. Est ce que c'est parce que son prénom signifie littéralement "pluie" ? Il ne le sait pas, mais il a toujours aimé cette impression depuis qu'il l'a sentie pour la première fois. L'eau, chaude ou non qui tombe sur son visage ou son corps en général, trempant chaque centimètre carrés de son corps. Même si la sensation de vêtements trempés collant à sa peau n'est pas vraiment confortable ensuite, l'eau reste son élément favori. Une force qui peut aisément créer ou sauver une vie, mais qui, lorsqu'elle se déchaîne, la vole tout aussi facilement. L'eau est l'une des forces les plus indomptables de la nature : lorsqu'elle reprend sa liberté, elle le fait systématiquement avec violence et indique toujours aux hommes que lorsque mère nature VEUT quelque chose, elle finit toujours par l'obtenir, peu importe les obstacles et déviations. Cette idée en tête, il finit de se rincer avant de finalement couper l'eau, sortant ensuite de la douche tout en se séchant avant de se rhabiller, grimaçant légèrement lorsqu'il remet l'uniforme de l'armée au lieu d'enfiler son kimono. Malheureusement, il sait qu'il n'a pas vraiment le choix : cela ne se fait pas de se rendre dans un briefing en civil et il n'a pas vraiment envie de tester sa chance, à plus forte raison que c'est la première fois qu'il va rencontrer le commandant, à savoir Edward. Cependant, avant d'enfiler son haut, son regard accroche un miroir et il grimace légèrement de dégoût en voyant son torse et son bras, si bien qu'il se dépêche de détourner la tête, empoignant le tanto customisé posé sur le bureau, l'accrochant de nouveau à son avant-bras droit avant de finalement finir d'enfiler son uniforme, essayant de s'assurer qu'il n'y a aucun pli ou autre chose, inspirant profondément. Il a encore quelques minutes devant lui avant de devoir y aller, si bien qu'il empoigne une brosse, démêlant ses cheveux pour ensuite les accrocher dans sa coupe habituelle : deux petites mèches attachées devant ses oreilles et une queue de cheval descendant sur ses épaules. Enfin, il enfile ses bottes, malgré la forte sensation de gêne qu'il ressent en le faisant, surtout lorsqu'il entend le boucan qu'il fait en marchant. L'assassin/espion/voleur en lui grogne littéralement à cette idée : comment est ce qu'il est censé faire quoi que ce soit lorsqu'il ne peut même pas faire un pas sans réveiller tout le quartier ? Presque immédiatement, il piétine cette pensé en se rappelant qu'il n'est PLUS à la FNE. Personne ici n'attend de lui qu'il assassine quelqu'un, ne vole quoi que ce soit d'important ou espionne qui que ce soit pour telle ou telle raison. Déjà que la plupart ne sont pas vraiment d'accord à l'idée de le laisser monter sur le vaisseau et encore moins de le laisser piloter un Mobile Suit. En fait, la seule et unique raison pour laquelle il n'apprécie désormais pas du tout de porter cette tenue, c'est qu'il n'y a aucun moyen pour lui d'être discret. L'idée de voir à chaque fois qu'il rentrera quelque part les yeux des autres se poser sur lui le fait légèrement grimacer, quand à savoir pour quoi...

****J'ai juste tellement l'habitude d'éviter les regards... Oui, ça doit être ça. Mais bon, je suis plus à la FNE maintenant. J'ai... J'ai plus rien à craindre. Allez, du calme Rain, le seul engagement avec l'ennemi se fera dans un Mobile Suit maintenant. Pour la discrétion, on repassera de toutes manières... Après tout, je suis le seul enfant à bord...****

Une idée presque vexante, mais ce n'est pas comme si il pouvait y faire quoi que ce soit. Et en plus, c'est précisément pour éviter ça qu'il combat pour la FFCE désormais : pour qu'il n'y ait plus jamais aucun autre enfant que lui sur un vaisseau militaire. Son poing droit se serre légèrement à cette idée : il accomplira son objectif à tous prix. Cette guerre s'arrêtera. Plus aucun enfant ne combattra plus jamais. La FNE et Blue Cosmos paieront ensembles pour chacun de leurs crimes. Alors et alors seulement il choisira quoi faire, en espérant juste que la fin de la guerre apaisera enfin Wolf et lui permettra de vivre en paix lui aussi. Souriant légèrement à cette idée, il s'assied sur son lit en attendant l'heure d'aller en salle de briefing, tripotant nerveusement la manche gauche de son uniforme, les souvenirs des dernières heures lui revenant en tête. Kira Yamato et Shina Izumi. Tous deux lieutenants. Les deux ont accueillis sur le vaisseau, ont mangé et discuté avec lui et lui ont même montré sa cabine, sans juger ce qu'il était, même si le fait de devoir combattre aux côtés d'un enfant de douze ans a eu l'air de leur déplaire encore plus qu'aux gradés à Sank. Son cœur se réchauffe légèrement lorsqu'il se rappelle de la proposition de Kira, ce dernier lui disant qu'il n'était pas forcé de combattre seul et qu'il pouvait demander de l'aide s'il le voulait. Il le leur a déjà dit, mais il le pense toujours : la FFCE est déjà beaucoup plus sa famille que tout ce qu'il a pu avoir lorsqu'il était encore chez ses anciens maîtres. Enfin, "famille"...C'est peut être un bien grand mot pour ce qu'il pense actuellement d'eux. Mais d'un autre côté, même s'il était déjà allé sur Terre plusieurs fois par le passé pour certaines missions, il y avait des tonnes de choses qu'il n'avait jamais faites, l'une d'entre elles étant voir la mer, chose que Shina lui a permis de faire, bravant en plus une règle de bord apparemment... Même si chose étrange, il a la sensation que le lieutenant Hawkeye a donné la permission après avoir regardé dans sa direction sur l'intercom. Cette femme a l'air sévère, glaciale et du genre limite "vieille école" en ce qui concerne les règles, mais pourtant, elle a donné sa permission assez facilement. Cela dit, son esprit revient directement à Shina, les quelques observations qu'il a pu faire résonnant dans sa tête : Kira avait certes l'air triste quand il a entendu son histoire, mais... La jeune femme elle avait l'air triste, mais aussi beaucoup plus troublée que quiconque, semblant presque se rappeler de quelque chose de particulièrement pénible. Une part de lui est curieuse à ce sujet, mais il se doute qu'il n'osera jamais poser la question. D'abord, ce ne sont pas ses affaires et ensuite, si le souvenir est si troublant pour la jeune femme, de quel droit oserait-il le lui rappeler ? Finalement, il soupire, se rendant compte qu'il est l'heure et il sort de sa cabine, juste à temps pour voir Kira et Shina faire de même et le lieutenant Hawkeye s'éloigner, si bien qu'il leur sourit gentiment, murmurant :

""R-rebonjour. V-vous vous êtes bien reposé ?"

Il l'espère en tous cas et après leur réponse, tous trois commencent à se déplacer dans les coursives et entrant dans la salle de Briefing... Juste à temps pour être approchés par un homme de grande taille aux cheveux blancs et aux yeux rouges incandescents dont le regard se pose immédiatement sur lui. Sans même s'en rendre compte ou clairement y réfléchir, Rain recule d'un pas, se cachant pratiquement derrière Kira : cet homme est... Il ne trouve pas le mot. S'il n'est pas un colosse au sens propre contrairement à son ancien "protecteur" qui mesurait plus de deux mètres de haut et était taillé en guerrier barbare, il est loin d'être petit non plus. L'uniforme impeccable blanc et bleu qu'il porte, munis d'un emblème sur chaque épaule, indiquant clairement son grade de commandant. Ce trait, sa pâleur et la crinière grise/platine tombant autour du visage indique clairement de qui il s'agit : Edward. Et les capacités d'observation de Rain lui apprennent presque immédiatement que l'homme n'approuve pas du tout sa présence, ne la tolérant que parce qu'il y est ordonné... Quoi qu'il sent également que le gradé ne fera rien pour lui rendre la vie impossible ou plus difficile que quiconque, chose rapidement prouvée quand après s'être présenté, l'homme lui indique que le Lieutenant Hawkeye lui a fait part de son désir de ne pas descendre à terre sauf si nécessaire. Après quoi, il lui précise que Shina et Kira doivent tous deux descendre, étant invités nommément par le président pour leur participation au dernier conflit. Cependant, entendre qu'il a réellement le choix sur ce qui lui fera lui arrache un sourire plus ou moins rassuré et il s'avance lentement, s'inclinant légèrement pour saluer son supérieur avant de murmurer :

"E-enchanté de faire votre connaissance, commandant. "Crying Wolf" Rain, P-pilote de l'unité RSX-500 Zeroshiki, à v-vos ordres."

Puis il se redresse, inclinant la tête pour indiquer qu'il a compris les ordres avant de se replier légèrement vers le fond de la salle tandis que les autres soldats arrivent. Il reconnait facilement Lucina, ainsi que tous ceux qui étaient déjà là quand il s'est présenté plus tôt, mais il se contente de disparaître dans les ombres de la salle, s'appuyant contre un mur tout en croisant légèrement les bas avant de commencer à écouter le briefing... Et ce qu'il entend lui déplait légèrement. Avoir une renommée n'est jamais bon pour un soldat... C'est la première chose que ses maîtres lui ont apprise, parfois plus violemment que d'autre. Plus on a de la notoriété, plus on est facilement visé dès l'arrivée sur le champ de bataille. Hors, le fait que le président ait spécifiquement demandé à deux gradés d'être présents juste parce qu'ils étaient là la dernière fois qu'il y a eu un conflit lui déplait, un léger grondement retentissant dans son esprit, lui donnant l'étrange vision d'un loup noir aux crocs sanglants vautré sur un rocher relevant lentement la tête. Appelez cela de la paranoïa, mais en temps de guerre...

****En temps de guerre... Être paranoïaque vous sauve la vie... Ou vous tue. Pourquoi est ce qu'un chef d'état demanderait spécifiquement à voir deux personnes ? Pour les remercier ? Il aurait très bien pu le faire la dernière fois. Donner des médailles en plein champ de bataille est aussi stupide que dangereux : c'est le plus sur moyen d'attirer la mauvaise attention, donc, à moins que l'homme soit COMPLÉTEMENT irresponsable, ça ne peut pas être ça non plus. Une mission secrète peut être ? Non... Il en aurait avertit les gradés : c'est sa responsabilité, même en temps que pays neutre.****

La réaction de Shina lui apprend qu'autre chose ne va pas : la jeune femme a l'air particulièrement troublée. Bien qu'elle ne montre pas vraiment de peur, parle avec politesse et semble juste demander des explications sans la moindre arrière-pensé... Rain a presque l'impression qu'elle demande sincèrement à ne PAS quitter l'Archangel, peu importe le prix à payer. Que s'est-il passé la dernière fois ? A ce moment précis, il maudit à la fois son faible grade qui l'empêche de demander des explications, mais aussi sa timidité qui l'empêchera d'en demander directement à l'intéressé. La connaissance est le pouvoir après tout ! Et s'il veut réellement accomplir sa mission, il doit en savoir le plus possible ! De nouveau, la vision du loup lui apparaît, ce dernier léchant le sang de ses babines avant une légère... Joie dans ses grands yeux rouges, vision qui lui arrache un frisson. Il peut pratiquement sentir Wolf s'avancer lentement mais surement, répondant à sa crainte : quelque chose ne va pas... Mais alors pas du tout... Et lorsqu'il entend Edward lui demander à lui, mais aussi à Lucina et une certaine Tiera ce qu'ils veulent faire, il inspire profondément avant de murmurer, essayant de garder son calme :

"Quelque chose cloche... Ce genre de trucs... ça me rappelle... ça me rappelle quelque chose..."

Grimaçant légèrement, Rain préfère se taire, à plus forte raison que Wolf a l'air beaucoup trop présent dans ses pensés pour le coup, la vision réapparaît un bref instant pour montrer le loup commençant à s'ébrouer comme pour commencer sa traque du jour. Il se contente cependant de fermer les yeux, inspirant profondément pour se calmer, essayant de remettre ses souvenirs en marche. Il y a actuellement trois camps en présence : la ZAFT qui semble mettre un sérieux bazar dans le cap à elle seule. Les rebelles qui mettent leur propre cirque... Et les loyalistes au président, pris au milieu. Plusieurs choses lui viennent en tête et là, il est presque sur que c'est uniquement sa paranoïa qui parle, à plus forte raison que Shina précise qu'elle comprend pourquoi le président veut lui parler,  mais d'un autre côté... Placer un espion dans les proches du président serait très facile. L'argent et les convictions personnelles sont des ennemis mortels en temps de guerre et peuvent aisément transformer un allié éternel en ennemi acharné. Pour un peu qu'un espion parvienne à se rapprocher suffisamment pour parler au président et lui donner certaines idées... Ceux qui pensent que la FNE préférait uniquement frapper sans planifier sont vraiment des imbéciles : si c'était ça, comment Full Frontal aurait fait pour cacher son existence à tous pendant aussi longtemps, même à ses alliés ?! Non : faites chanter... Donnez de l'argent, flattez les convictions, prenez des otages... Et vous soumettrez même votre pire ennemi à votre volonté, y compris si c'est un ministre. Il espère vraiment qu'il se trompe et que c'est juste le souvenir de ce qui lui a été enseigné à l'académie, mais d'un coup, il se demande si la ZAFT et les rebelles sont bien les seuls ennemis qui rôdent dans les parages. Il avale difficilement sa salive avant de relever la tête, prononçant haut et fort, sans le moindre bégaiement pour une fois  :


"Si on peut trouver une excuse à ma présence qui ne déclenchera pas immédiatement un incident diplomatique, je vous suivrai... Sinon... Je resterai en Stand-By avec Zeroshiki."

_________________
Gagnes la guerre, préserves la paix, ne recules devant aucun sacrifice.
Revenir en haut
Kira
Administrateur principal
Administrateur principal

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2008
Messages: 2 369
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: ZGMF-X20A Strike F.
Poste: Pilote
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Jeu 3 Sep 2015 - 18:05
Sujet du message: Recherche en terre inconnue
Répondre en citant

Un bruit strident, régulier, et que chaque pilote apprenait à craindre, mission après mission. Une intense lueur rouge baignait le cockpit du Freedom, signalant à Kira qu’il était verrouillé. Il poussa un peu plus la commande des gaz, accélérant brutalement ce qui souleva un épais nuage du sable qu’il survolait actuellement… Ce désert brulant, ce soleil étincelant… Il reconnut rapidement le décor dans lequel il avait combattu le Minerva pour ramener Shina à bord après sa capture…
Le bruit de l’alarme s’accentua et il effectua un piqué pour se désengager. Ses deux canons à plasma se déployèrent et alors qu’il survolait le sable, il tira en direction de ce dernier. Une partie du sol sembla se vitrifier sur place, tandis qu’un épais nuage se souleva. Le Freedom s’y engouffra péniblement, et plusieurs explosions retentirent derrière lui.
L’alarme se dissipa un moment, mais le radar détecta une autre menace… Un Mobile Suit qui se tenait un peu plus haut, dos au soleil, ce qui le rendait difficile à identifier en visuel… Mais pas au radar !


- Identification… Z-01D… Le Lancelot… !

Kira sentit sa poigne se resserrer sur ses commandes, son regard figé sur cet appareil dont le pilote n’était autre que le kidnappeur de sa cousine… Shina n’était pas très explicite à son sujet. Tout ce qu’il savait, c’est qu’elle le connaissait avant de le connaitre lui. Qui était-il ? Une chose était certaine, c’est qu’il avait failli perdre sa seule famille, uniquement par sa faute… !

- Enfoiré… !

Le Freedom se remit en mouvement au même moment que le Lancelot. Ce dernier ouvrit le feu et Kira esquiva en un mouvement latéral, continuant de prendre de l’altitude. En un instant, il eut rattrapé la hauteur du Lancelot. Ce dernier avait sorti un sabre laser, mais il n’eut pas l’occasion d’approcher, deux tirs de plasma l’obligeant au contraire à reculer. C’est Kira qui prit l’initiative, le chargeant juste ensuite avec ses propres sabres. Le choc fut rude, et l’hydraulique des deux machines était mise à rude épreuve. Kira se sentait plus efficient que jamais… Il avait l’impression de ressentir avec précision chaque mouvement de chaque pièce composant le bras de son appareil. Il devait vaincre cet homme… !

- Tu ne peux pas me vaincre… ! Shina ne te le pardonnerait jamais ! Alors contente-toi de mourir !

Une intense lueur sembla soudainement inonder son cockpit mystérieusement et… Il se réveilla en sursaut, dans sa cabine. Il jeta un regard autour de lui, comme pour s’assurer qu’il ne s’agissait que d’un simple rêve. Il poussa finalement un soupir de soulagement. S’ils étaient bien en Afrique, il n’y avait pas encore trace de ce maudit désert autour d’eux.

- Un simple rêve… Quelle heure est-il ?

Il jeta un œil à son réveil et remarque que l’heure du briefing était très proche ! Il décida néanmoins de prendre une douche très rapide et d’enfiler un uniforme propre. Il n’était pas sûr de pouvoir refaire la même chose rapidement une fois ce briefing terminé. Il sortit finalement de sa cabine avec un peu d’avance, presque en même temps que Shina et Rain. On aurait presque dit que cela était parfaitement coordonné ! Le jeune homme lança un regard à sa cousine et secoua la tête. Il s’agissait d’un rêve stupide. Shina était là, et en bonne santé

"R-rebonjour. V-vous vous êtes bien reposé ?"
- Suffisamment. Et toi ? Ta cabine te plait ?

Mais après tout, pour un enfant soldat élevé par la FNE, Kira supposait que ses exigences étaient très limitées… Sa cabine devait lui sembler confortable. Ils rejoignirent ensemble la salle de briefing dans laquelle Edward attendait déjà. Ce dernier s’adressa rapidement à Rain, échangeant quelques réponses ensemble. Kira s’était donc assis dans la salle, à côté de sa cousine toujours silencieuse. Depuis sa dernière mission, sa cousine semblait perplexe. Il était certain qu’elle pensait toujours à cette mystérieusement communication qu’elle avait reçu. Malheureusement, il n’avait pas pu trouver beaucoup d’informations à ce sujet. Il fallait dire qu’ils avaient été assez occupés dernièrement. Mais pour le meilleur ou pour le pire, Edward allait occuper leur esprit en commençant le briefing après l’arrivée des autres.

- Comme je le disais, nous sommes conviés par le Président Zulman, dans une demi-heure. Ce dernier aimerait s’entretenir avec les pilotes ayant libérés le territoire lors de notre dernière intervention ici. Lieutenant Izumi, Lieutenant Yamato, vous étiez tous les deux présents lors de cette bataille. De plus, votre grade et votre renommée vous oblige à être présents.

Kira digéra rapidement l’information, mais on ne pouvait pas dire qu’il était pleinement d’accord avec ce constat. Le concernant, il ne prenait pas énormément de risques. Si Edward avait raison concernant le fait qu’il s’était forgé, bien malgré lui, une certaine renommée, c’était dans un contexte totalement différent que celui de sa cousine. Il était connu comme étant le pilote du Freedom de la FFCE. Parfois appelé « Ange Gardien de l’Archangel »… Mais en dehors de ce vaisseau, peu de gens savaient qui il était. Son Gundam était, au final, bien plus connu que lui. Shina par contre, avait une grande renommée aux seins des différentes forces armées. Beaucoup connaissaient son nom, et son talent de conceptrice n’était pas un secret parmi les personnes ayant du poids dans cette guerre. Sortir l’exposerait irrémédiablement au danger. D’un côté, il connaissait Edward depuis assez longtemps que pour savoir qu’il était de nature prudente. Il était au courant de la notoriété de Shina, et si malgré tout, il désirait la voir descendre, c’est qu’il était relativement sûr de lui.
De plus, même si la prudence aurait voulu qu’elle reste à bord, la pauvre n’était plus sortie à l’air libre hors du vaisseau depuis un bon moment désormais. Prendre un peu l’air permettrait peut-être d’évacuer ces sombres pensées qui la rongeaient depuis la dernière mission.
Rain décida de rester à bord, et Shina posa une question sur sa sécurité. Kira décida d’ailleurs de l’appuyer :


- Je suis prêt à aller voir le Président Zulman s’il le faut. Mais après ce que nous avons déjà vécu, je voudrais être sûr que la sécurité de Shina soit assurée… !

C’était sa seule condition. Il imaginait qu’Edward avait quelque chose en tête, mais en savoir davantage le rassurerait certainement. Une chose était certaine, l’heure de partir approchait à grand pas. A ce rythme-là, Rain, Tieria et Lucina resteraient à bord, ce qui était certainement plus prudent au final.
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






Posté le: Aujourd’hui à 08:56
Sujet du message: Recherche en terre inconnue

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
   Gundam Neo Generation -> Afrique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 3

 
Sauter vers: