:: Rencontre(s) Inattendue(s) ::
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Gundam Neo Generation -> Afrique
 
Kururugi Suzaku
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2009
Messages: 312
Localisation: En plein combat
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Lancelot Albion
Poste: Pilote
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 7 Juin 2015 - 14:39
Sujet du message: Rencontre(s) Inattendue(s)
Répondre en citant

Une tension inhabituelle envahissait Suzaku, il n’avait jamais voulu prendre les commandes de la Déesse de la Guerre peu importe combien sa mère et ses supérieurs pouvaient le désirer.
Mais cette fois, il y était contraint et forcé, pas question que ce vaisseau et ses frères d’armes soient mis en danger par le premier venu parce qu’il ne voulait pas de ce poste d’officier commandant !...
Mais ses pupilles émeraudes se dilatèrent quand une voix répondit à travers le canal que le CIC avait ouvert avec ce MS inconnu.
 
- Je viens de la part du président Durandal. Je suis affecté à ce vaisseau et je demande la permission au lieutenant Kururugi d'entrer dans le hangar.
 
Cette voix, il la connaissait, il en était certain… Mais c’était impossible !...
La personne à qui elle appartenait… n’était plus sensée être en vie, il avait vu disparaître son MS dans le néant de l’espace, il n’aurait dû avoir aucune chance d’en réchapper !...
Il se tourna aussitôt vers le CIC :
 
- Des informations au sujet d’un transfert ?
 
L’officier secoua aussitôt la tête et le regard de Suzaku s’assombrit  : si réellement le Président Durandal avait ordonné une affectation d’une nouvelle unité – même dans l’urgence – ils auraient dû en être avertis.
Et cette voix…  La surprise laissait maintenant place à la méfiance, il devait se tromper, c’était impossible !...
 
- Donnez-lui mon autorisation mais maintenez le niveau d’alerte ! Qu’une escorte armée se tienne prête à l’accueillir !... Je vais sur place.
 
Il ne voulait pas donner l’ordre à ses frères d’armes de réintégrer le Minerva sur l’instant : si c’était un piège et que le MS ennemi était un kamikaze prêt à se faire sauter à l’intérieur de leur hangar, il ne tenait pas à les voir mourir par sa faute.
Sans attendre un instant de plus, le Coordinateur se précipita hors de la passerelle et il traversa les coursives en courant aussi vite que ses jambes le pouvaient.
A l’instant où il franchit les portes du hangar, l’escouade armée qu’il avait demandée prenait position autour du MS inconnu qui venait de pénétrer dans leur vaisseau.
Du coin de l’œil, il nota que même Vino, son technicien, s’était armé, il y avait de quoi être inquiet en effet.
Si ce MS ouvrait le feu au milieu du hangar, il n’y aurait plus grand’monde pour s’en plaindre.
D’un geste brusque, il arracha le fusil mitrailleur des mains de l’adolescent, ce n’était pas à lui d’affronter le danger !
 
- Donne-moi ça !...
 
Vino ne résista pas un instant à son ordre et Suzaku retira la sécurité de l’arme avant de s’avancer en tête de l’escouade qui pointait déjà tous les canons de leurs armes en direction du MS inconnu.
Le regard du Chevalier Blanc de ZAFT s’assombrit et il ajusta son fusil sur le cockpit, prêt à faire feu si la machine montrait le moindre signe d’une quelconque résistance de son pilote.
 
- Désactivez immédiatement votre MS et sortez de votre cockpit les mains en l’air ! Au moindre geste suspect, nous ouvrons le feu !...
 
Il avait bien entendu cette voix qui demandait l’autorisation de monter à leur bord mais sans confirmation officielle, il n’en croirait un traître mot qu’une fois qu’il aurait reçu confirmation du QG de ZAFT… ou bien quand ce pilote montrerait son visage !...
_________________
Revenir en haut
Publicité






Posté le: Dim 7 Juin 2015 - 14:39
Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Keiko Ayano
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2014
Messages: 135
Localisation: Dans mon monde...
Féminin
Gène: Coordinatrice
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: SE - Black One
Poste: Pilote de Mobile Suit
Grade: Caporal
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Lun 8 Juin 2015 - 19:11
Sujet du message: Rencontre(s) Inattendue(s)
Répondre en citant

[Petit post, pas beaucoup de temps en ce moment, désolée u_u]

*Mais qu’est-ce qui se passe… ?*

Il y avait dix minutes de ça, elle se baladait tranquillement sur le pont supérieur du vaisseau, ravie de profiter du vent et de l’odeur de la mer. Elle commençait même à avoir envie d’une glace, ou d’un milk-shake que Saris lui aurait certainement payé volontiers une fois arrivé à bon port. Et voilà qu’au lieu de ça, elle se retrouvait en embuscade derrière un MS aux couleurs flashy qui était peut-être un allié… Ou peut-être pas.

- Bon, alors, c’est un ami ou pas ?

Une chose était certaine, pour JULIA, cet appareil était bien identifié comme étant une machine alliée. En prime, l’intelligence artificielle de Striker Eureka indiquait le drôle de réacteur qui dégageait des particules dans son dos comme rendant ce Suit très dangereux. Pourtant, c’était plutôt joli ! Mais alors qu’elle approchait un peu pour mieux voir, l’appareil se remit en mouvement après avoir reçu l’autorisation de rentrer à bord. Ça valait bien la peine de sortir !
Le MS orange fut le premier à rentrer, suivi de près par Kouen. Keiko était un peu mitigée. Maintenant qu’elle était dehors, elle s’approcha un moment de l’eau, désireuse d’y plonger Striker Eureka en entier pour jeter un œil sous l’eau. Pourrait-elle voir un dauphin-à-dents si elle faisait ça ?

- Pffffuh, je suis sûre que ce vilain Heathcliff serait pas content encore…

D’une manière nonchalante, elle se dirigea donc vers l’aire de lancement, désactivant son Mirage Colloïd pour éviter que Saris ne vienne se fracasser dans son dos sans pouvoir la voir. Mais ce dernier trainait encore dans le ciel. Peut-être qu’il voulait s’amuser un peu dehors, lui aussi ? Pour une fois, elle décida de le laisser s’amuser seul et rentra pour placer son Mobile Suit dans la cage appropriée. Elle déconnecta le système JULIA et sentit un frisson parcourir sa colonne vertébrale alors que la fillette et la machine étaient déconnectées l’une de l’autre.

- Brrrh, c’est toujours un peu désagréable, ça…

Elle retira quand même son casque rapidement et se redressa pour le poser sur son siège. Elle sortit de là doucement et s’avança sur la passerelle métallique, près de Kouen. De là, ils avaient vue sur toute la scène en contrebas. Le cockpit orange était toujours fermé mais Suzaku s’avança, une arme à la main et la pointa sur l’appareil inconnu.

- Désactivez immédiatement votre MS et sortez de votre cockpit les mains en l’air ! Au moindre geste suspect, nous ouvrons le feu !...

En temps normale, la fillette aurait interrogé Kouen pour savoir pourquoi Suzaku était si méfiant. Mais son regard s’était posé sur le Chevalier Blanc et elle sourit en constatant qu’il avait décidément la classe lorsqu’il était si sérieux.

- Wah ! On dirait trop un personnage de film ! Il est trop cool, non ?

Même si Kouen était concentré sur l’action, une telle réplique avait de quoi casser la gravité relative de la situation. Une chose était certaine, Keiko se demandait bien qui allait sortir de là ! Elle espérait que ce serait réellement un nouvel allié. Peut-être qu’il pourrait devenir son ami, lui aussi ?
_________________
Pas besoin de bras ou de jambes. Pas besoin de force ou de muscles. Mon esprit seul les écrasera !
Revenir en haut
Saris Cross
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mai 2010
Messages: 318
Localisation: En Stand By sur le Minerva.
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Vent Saviour
Poste: Pilote de MS
Grade: Sergent-Major
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Jeu 11 Juin 2015 - 20:28
Sujet du message: Rencontre(s) Inattendue(s)
Répondre en citant

[HRP: Petit post, désolé, j'ai pas grand chose à dire happy"]

Dépité par la seule conclusion qui, à ses yeux, restait plausible, Saris remarqua que le niveau d'alerte n'avait pas changé pour autant. Keiko et Kouen étaient déjà retourné au hangar, mais le Vent Saviour, lui, restait dans les airs, prêt à affronter tout ce qui pourrait menacer le vaisseau et ses occupants. Qui pouvait savoir ce qui avait pu se passer, depuis tout ce temps, et surtout, qui se trouvait VRAIMENT dans le cockpit de cette machine?

*Je vais attendre que le niveau d'alerte revienne à la normale....mieux vaut que je foute pas les pieds la dedans pour le moment.*
_________________
Saris Cross

"Chaque jour est une surprise, bonne ou mauvaise, et nous ne sommes pas plus sûrs de demain que nous ne l'étions hier d'aujourd'hui."
Revenir en haut
Allelujah
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 1 573
Localisation: Aux arrières du monde
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: GN-011 Harute
Poste: Pilote d'élite - Assassin
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Ven 12 Juin 2015 - 17:31
Sujet du message: Rencontre(s) Inattendue(s)
Répondre en citant

L'hostilité dont faisait preuve le Minerva semblait perdre en grandeur mais Allelujah ne connaissait que trop bien ce vaisseau pour se laisser berner par ses apparences ! En effet, il avait devant lui deux mobile suits qui ne semblaient pas prêts à l'attaquer mais qui devaient très certainement être prêts à déchaîner les feux de l'enfer sur lui, qui pour l'instant, n'était rien d'autre qu'un ennemi potentiel.

Un petit sourire se dessina alors sur son visage lorsque cette ligne de défenses composée de Gundam s'écarta du chemin, laissant la voie libre à l'Harute pour s'approcher de l'aire de lancement du fer de lance de l'alliance. D'une pression de bouton, Allelujah passa son armure mobile en formation chasseur et s'aligna avec la catapulte. Doucement, la machine s'approchait de l'antre du géant d'acier et avant de s'y engouffrer, il exécuta un délicat demi-tour afin d'être dans le bon sens pour le prochain décollage. Décidément, ce nouveau four solaire permettait beaucoup de manoeuvres d'ordinaire compliquées, avec une telle aisance !

Sa machine reculait toujours et très vite, elle fut accueillie par les dispositifs d'arrimages, câbles et bras métalliques articulés. Enfin, et avant que le hangar ne se remplisse de particules vertes et bleues, le pilote du GN-011 arrêta le système de propulsion et immobilisa sa machine pour de bon.
De son cockpit, il put apercevoir plusieurs visages qu'il reconnaissait parmi tous ces gens attroupés devant son Gundam. Certains étaient techniciens, mécaniciens et d'autres des gardes bien armés. Mais celui qui retint davantage son attention fut sans conteste le chevalier blanc en personne, Suzaku Kururugi qui pointait son fusil d'assaut droit sur son cockpit également.


-Désactivez immédiatement votre MS et sortez de votre cockpit les mains en l’air ! Au moindre geste suspect, nous ouvrons le feu !...

Sans attendre, Allelujah coupa le reste des systèmes en appuyant sur le bouton principal d'allumage. Ensuite, en actionnant une manette au dessus de sa tête, il releva le tableau de bord pour lui permettre de sortir de sa machine. Cependant, il prit quelques secondes pour réfléchir. Allaient-ils le reconnaître ? Après autant de temps, alors que pour tout cet équipage, il avait été considéré comme mort en mission... ? Il secoua la tête pour chasser ces idées peu joyeuses car après tout, cela ne changerait rien.

En abaissant un interrupteur sur la droite, il ouvrit l'enceinte de pilotage et comme sa machine était encore en formation MA, c'est une sorte de trape qui coulissa sous ses pieds. En se levant du siège, il se laissa alors tomber d'un pas en avant et retomba sur le sol métallique du hangar. En réaction immédiate, il entendit toutes les armes se braquer sur lui. Il resta immobile un instant et s'aperçut qu'il portait encore son pistolet sanglé autour de sa cuisse droite, quelques chargeurs autour de la gauche et son sabre-laser pendait à sa hanche. Heureusement, il avait laissé son katana dans le Gundam.

Comme demandé, il leva les mains en l'air et avança doucement vers la foule. Ses yeux la balayait, comme s'il cherchait ses anciens camarades et frères d'armes; sa visière teintée, personne ne pouvait voir son visage. Il vit toutefois le regard de Suzaku se durcir lorsqu'il lui somma de s'arrêter. Allelujah s'apprêtait du coup à ôter son casque mais se demanda une nouvelle fois s'ils allaient le reconnaître. Il avait fort changé, il n'avait plus cette horrible mèche cachant son oeil droit et dissimulant ainsi son hétérochromie, ils étaient plus longs et son visage n'était plus encombré par ses cheveux. Il avait même un peu perdu en carrure bien qu'il restait respectueusement taillé. Mais finalement, il se disait que cette combinaison orange et noire devait déjà les avoir mis sur la voie du retour d'un fantôme. Il approcha donc ses mains du casque qu'il ôta doucement, dévoilant son visage à l'entièreté.

Il s'exprima ensuite, d'une voix calme et posée, dissimulant la certaine joie de retrouver ce vaissau et ses occupants.

-Ca fait longtemps, lieutenant Kururugi.
_________________
"The Fire Rises"

Thème musical

Revenir en haut
Kururugi Suzaku
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2009
Messages: 312
Localisation: En plein combat
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Lancelot Albion
Poste: Pilote
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Sam 27 Juin 2015 - 14:01
Sujet du message: Rencontre(s) Inattendue(s)
Répondre en citant

Le pilote inconnu obéit aussitôt à son ordre, ce qui détendit un peu les soldats autour de lui mais Suzaku garda intensément son regard émeraude sur le cockpit du MA qui venait de se poser dans le hangar du Minerva.
Et il fit bien car quand le pilote daigna sortir, il constata qu’il portait quantité d’armes autour de la ceinture.
Le doigt du Coordinateur se resserra sur la gâchette de son fusil, prêt à faire feu si celui-ci faisait le moindre geste menaçant.
Il n’hésiterait pas à descendre ce pilote inconnu sans autre forme de procès si nécessaire pour protéger ses frères d’armes et son équipage.
 
- Mains en l’air, tout de suite !... Et avancez-vous vers nous, doucement !...
 
Heureusement pour lui, le pilote inconnu daigna obtempérer et lever les mains au-dessus de sa tête avant d’avancer à pas de loup vers eux.
Le Coordinateur se mit à avoir une drôle d’impression à mesure qu’il s’avançait comme ordonné, il avait le sentiment de connaître cette silhouette et cette façon de marcher.
Mais le nouveau venu commençait à être trop proche, il fallait qu’ils gardent une distance de sécurité avec lui, d’autant plus que curieux comme l’adolescent qu’il était toujours, Vino son technicien s’approcha pour voir ce qui se passait.
 
- Halte !...
 
De nouveau, le pilote inconnu obtempéra… mais il porta doucement ses mains à son casque avant de le retirer.
Plusieurs murmures étouffés retentirent autour de lui tandis que le regard émeraude se dilata soudain, il reconnaissait le Coordinateur qui se tenait devant lui et il sut qu’il n’hallucinait pas quand sa voix retentit :
 
-  Ça fait longtemps, Lieutenant Kururugi.
 
Entendre son nom retentir dans le silence pesant qui venait de tomber dans le hangar du Minerva devant cette apparition à laquelle personne ne s’attendait lui fit l’effet d’un électrochoc.
Il enclencha la sécurité de son arme et la laissa tomber dans les mains de Vino… avant de franchir la distance qui le séparait d’Allelujah Haptism – puisqu’il s’agissait bien de lui – et de le saisir par le col.
 
- Qu’est-ce que ça signifie ?!...
 
Suzaku secoua le Coordinateur par le col en prononçant ces mots, il avait vu disparaître le signal de l’unité du jeune homme qui se tenait devant lui en plein combat contre l’Archangel.
ZAFT n’avait retrouvé que des débris de son unité, il avait été déclaré DEM… et pourtant il se tenait là, devant lui, bien vivant !...
Avait-il pactisé avec ceux qui lui avaient arraché celle qu’il aimait pour rester en vie ?...
A cette seule pensée, les yeux émeraudes du Chevalier Blanc de ZAFT lançaient des éclairs, mieux valait pour lui qu’il lui fournisse une bonne explication… sinon il ne répondait plus de rien !...
_________________
Revenir en haut
Allelujah
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 1 573
Localisation: Aux arrières du monde
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: GN-011 Harute
Poste: Pilote d'élite - Assassin
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Jeu 16 Juil 2015 - 19:49
Sujet du message: Rencontre(s) Inattendue(s)
Répondre en citant

Le guerrier n'eut aucune difficultés à déchiffrer les pensées de chaque personne qui se trouvait dans la foule l'entourant, la plupart l'ayant connu du temps où il avait officié sur ce bâtiment de guerre. Le plus intéressant restait quand même la réaction du chevalier blanc dès que son nom fut prononcé à haute voix et répété par l'écho. Ce dernier se débarrassa de son arme et avala la distance restante qui le séparait du revenant afin de l'agripper fermement au col.

- Qu’est-ce que ça signifie ?!...

Le lieutenant lui lançait de véritables éclairs terriblement menaçant et soupçonneux. L'idée qu'Allelujah ait pu les trahir n'avait très certainement pas tardé à faire son chemin à travers l'esprit du jeune coordinateur et c'est pourquoi l'assassin ne tomba pas dans une effusion de sentiments négatifs suite à cette violente manière d'être accosté. Il comprenait parfaitement la réaction du leader du Minerva, elle était plus que légitime.

L'ancien sergent du Minerva tomba alors nez à nez avec un nouveau problème... Comment expliquer son retour aussi surprenant qu'inattendu sans révéler les desseins sombres qu'il avait accomplis ? Et encore moins la saleté tachant les mains du nouveau président ? Pour l'instant, sur le moment, il ne voyait qu'une chose à faire, certes ridicule mais elle lui permettrait de quitter la foule et peut-être pouvoir donner quelques détails à son ancien camarade.

Il porta donc sa main droite au front et colla ses talons.

- Sous-lieutenant Haptism, prêt pour débriefing.

Il murmura ensuite afin que seul Suzaku n'entende ce qui suivit.

- Allons parler ailleurs, s'il te plaît.

Il sentit l'hésitation parcourir la tête de son interlocuteur mais lorsqu'il sentit sa poigne libérer doucement son col, il comprit que la curiosité avait pris le dessus sur la méfiance. Les deux jeunes hommes traversèrent alors la foule, cette dernière ayant rompu le silence par un brouhaha de réactions d'étonnements, Allelujah put entendre certaines personnes se demander s'il s'agissait bel et bien de lui et d'autres affirmant clairement que le vrai sergent Haptism avait perdu la vie lors de la dernière bataille contre l'Archangel. Finalement, les deux coordinateurs quittèrent le hangar sans être suivis grâce à un ordre du lieutenant Kururugi qui semblait être le maître à bord. Après une marche silencieuse dans les couloirs du fer de lance de la Zaft, marche au cours de laquelle bon nombre de souvenirs lui revinrent en tête, ils arrivèrent dans son bureau. La porte fut à peine refermée que Suzaku lui adressa le même regard interrogateur ! Allelujah posa son casque sur la table et prit place sur un siège sans montrer un signe d'anxiété.


C'est en prenant le temps de parcourir les lieux des yeux qu'il se souvint de leur dernière discussion... Elle avait tourné autour de Shina Izumi. Après deux ans, les revoilà dans la même pièce, prêts à reparler de la FFCE...

- Ne tournons pas autour du pot, je suis un coordinateur-extented.

Il laissant quelques secondes au lieutenant pour que la pièce ne tombe et continua.

- Je suis un des rares à s'être rebellés contre la FNE et c'est pour cela que j'ai été désigné pour effectuer une mission secrète. Cette dernière nécessitant la mort du sergent Haptism afin de pouvoir obtenir l'effet de surprise.

Suzaku ne lui laissa alors pas le temps de continuer et lui demanda en quoi consistait cette fameuse mission. Allelujah resserra instinctivement les mains sur les accoudoirs du siège.

- Nettoyer l'armée coordinatrice de la FNE. J'ai pour cela demandé l'aide de la FFCE, c'est grâce à eux que j'ai pu survivre à notre dernière bataille près de la ceinture d'astéroïdes.

Rien que cela devait être suffisant pour susciter moult questions dans l'esprit du jeune homme aux yeux émeraudes.
_________________
"The Fire Rises"

Thème musical

Revenir en haut
Kururugi Suzaku
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2009
Messages: 312
Localisation: En plein combat
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Lancelot Albion
Poste: Pilote
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mer 22 Juil 2015 - 21:02
Sujet du message: Rencontre(s) Inattendue(s)
Répondre en citant

Suzaku s’était rarement senti si en colère, pourtant un frère d’armes se tenait bien vivant devant lui alors qu’il le pensait mort.
La seule idée qu’il ait été récupéré par l’Archangel et qu’il se tienne devant lui sans avoir tiré Shina des griffes de cette organisation soi-disant pacifiste le mettait hors de lui !...
Mais, sans crier gare et sans chercher à s’arracher à sa prise, Allelujah se mit au garde à vous.
 
 - Sous-lieutenant Haptism, prêt pour débriefing.
 
Débriefing ? Il voulait dire qu’il venait faire son rapport après des ordres ?... Des ordres de qui ?...
Le Coordinateur ne comprenait rien à ce brusque retour, il avait besoin d’une solide explication s’il voulait pouvoir croire le revenant devant lui et ce dernier sembla s’en rendre compte car, en dépit de sa prise sur ses vêtements, il se pencha à son oreille pour murmurer :
 
- Allons parler ailleurs, s'il te plaît.
 
Le Chevalier Blanc de ZAFT relâcha sa prise sur le col du jeune homme, il allait au moins prendre la peine de l’écouter mais pas sans prendre de précautions.
Il n’oubliait pas qu’en dépit de ce qu’il prétendait, Allelujah portait encore à la ceinture plusieurs armes et tant qu’il n’aurait pas le fin mot de cette histoire, il le considérerait comme un ennemi.
De son regard éméraude, il lui indiqua la porte du hangar et tandis que le sous-lieutenant tournait déjà les talons, il fit signe à un des hommes armés qui se trouvait là et se fit remettre son arme de service.
Frère d’arme ou pas, dans l’immédiat, s’il faisait le moindre geste brusque ou menaçant, il le descendait sans autre forme de procès.
Ils parcoururent les coursives jusqu’à ce qu’ils pénètrent dans un bureau et Suzaku referma la porte derrière eux avant de l’interroger du regard.
 
- Je t’écoute !...
 
Il fronça les sourcils en constatant qu’Allelujah s’était installé comme s’il ne revenait pas d’entre les morts mais ce qu’il lui balança n’était pas moins consternant :
 
- Ne tournons pas autour du pot, je suis un coordinateur-extented.
 
Qui disait Coordinateur Extended disait FNE ! L’homme qui se tenait devant lui appartenait-il à cette organisation terroriste lorsqu’il était monté à leur bord ?...
Il n’oubliait pas que tout l’équipage et lui-même avait été pris pour cibles par des traîtres à leur bord, il avait d’ailleurs éliminé l’un d’eux sans la moindre pitié.
Mais comme s’il devinait ses pensées, Allelujah reprit ses explications.
 
- Je suis un des rares à s'être rebellés contre la FNE et c'est pour cela que j'ai été désigné pour effectuer une mission secrète. Cette dernière nécessitant la mort du sergent Haptism afin de pouvoir obtenir l'effet de surprise.
- Quelle mission ?!...
 
Suzaku avait demandé ça abruptement, il devait savoir ce qui l’avait poussé à disparaître alors qu’ils affrontaient la FFCE.
Il n’oubliait pas que la dernière fois qu’ils avaient combattu côte à côte, celui qui avait été son allié tenait la machine de celle qu’il aimait entre ses griffes littéralement.
S’il avait rejoint le Minerva, il aurait enfin pu la sauver de la FFCE et la mettre à l’abri sur l’une des colonies, bien loin de cette guerre.
Comme s’il appréhendait sa réaction sur ce qu’il s’apprêtait à dire, Allelujah crispa ses mains sur les accoudoirs du siège où il avait pris place.
 
- Nettoyer l'armée coordinatrice de la FNE. J'ai pour cela demandé l'aide de la FFCE, c'est grâce à eux que j'ai pu survivre à notre dernière bataille près de la ceinture d'astéroïdes.
 
Le regard d’émeraude de Suzaku s’embrasa et il dégaina l’arme de service qu’il avait passé à sa ceinture en quittant le hangar.
Il fit sauter le cran de sécurité et la pointa en direction de l’Extended sans la moindre hésitation.
 
- Tu as pactisé avec la FFCE pour débarrasser ZAFT de la FNE ? Je ne te crois pas !...
 
Le regard du Chevalier Blanc de ZAFT se chargea d’animosité tandis que sa main se resserrait sur la  crosse en direction de la gâchette.
Si cela ne dissuadait pas Allelujah de bouger, il jurait de l’abattre au moindre geste brusque.
 
- Envoyer un seul homme pour démanteler la FNE serait stupide ! Tu vas me dire exactement qui t’a donné ces ordres, ce que tu as fait depuis le moment où tu as disparu et pourquoi tu réapparais maintenant ! Si tes réponses ne me satisfont pas, je t’abattrais ici même comme le prévoit le code militaire pour collusion avec l’ennemi !...
 
Ennemi… Prononcer ce mot à l’encontre de la FFCE suffisait à lui rappeler le fossé qui le séparait de Shina désormais.
Jamais il ne pourrait la considérer comme tel avec les sentiments qu’il éprouvait pour elle… mais il ne pardonnerait pas à Allelujah la moindre trahison après ce qu’il avait fait !...
_________________
Revenir en haut
Allelujah
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 1 573
Localisation: Aux arrières du monde
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: GN-011 Harute
Poste: Pilote d'élite - Assassin
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Ven 31 Juil 2015 - 14:43
Sujet du message: Rencontre(s) Inattendue(s)
Répondre en citant

C'était la première fois qu'Allelujah voyait son ancien frère d'arme dans un état pareil. Son bureau entier était tombé sous la domination d'un silence aussi déplaisant que lourd. Lui assis, l'autre debout, son arme pointée sur son front, le cran de sureté désengagé. Le regard du coordinateur-extented s'affermit durement face à cette attitude si menaçante de la part du jeune homme aux regard d'émeraude. Cette situation très inconfortable ne lui plaisait absolument pas et s'il n'avait poser sa question, tout aurait pu partir très vite en vrille.

- Envoyer un seul homme pour démanteler la FNE serait stupide ! Tu vas me dire exactement qui t’a donné ces ordres, ce que tu as fait depuis le moment où tu as disparu et pourquoi tu réapparais maintenant ! Si tes réponses ne me satisfont pas, je t’abattrais ici même comme le prévoit le code militaire pour collusion avec l’ennemi !...

Le guerrier ancra ses yeux dans les siens, comme pour lire dans son âme dont ils étaient les fenêtres et il y découvrit avec surprise qu'elle était envahie d'amertume. Lui revint alors en mémoire la dernière discussion qu'ils avaient eu, peu avant l'affrontement contre l'Archangel aux bords de la ceinture d'astéroïdes, lorsqu'il avait prit l'initiative d'évoquer le nom de Shina Izumi, il se souvint de la métamorphose du calme du lieutenant en colère. En attendant, il sentait l'impatience monter en lui, il percevait un léger tremblement tiraillant sa poigne resserrée autour de son pistolet, s'il le coup de feu n'était pas loin, l'envie l'avait déjà épris.

- Calme-toi, Suzaku et assieds-toi, s'il te plaît.

Qu'il daigne l'écouter ou nom, l'histoire serait longue et il finirait tôt ou tard par se poser au moins sur le coin de son bureau.

- Tu souhaites que je te racontes ma mission... Malheureusement, certaines choses sont confidentielles et ne peuvent être divulguées. Je te demanderai toutefois de remettre la sécurité de ton arme le temps que je ne t'explique tout. Et si tu peux attendre la fin de l'histoire avant de poser tes questions, ce sera plus pratique.

Le guerrier avait surtout en tête toute la partie impliquant Lightning, son existence demeurerait un secret pour tous. Si le bruit de leur relation tombait dans les oreilles de ses ennemis, un point faible serait exploitable afin de lui nuire.

- La première chose que tu dois savoir est que l'ex-président Zala lui même était impliqué dans les méfaits de la FNE. Mon objectif premier était donc de l'éliminer. Le second était de débarasser l'armée coordinatrice de tous les coordinateurs-extented. Pour cela, j'avais besoin de deux choses : des informations et du soutien.

Il marqua une courte pause le temps d'avaler sa salive et reprit.

-Ayant moi-même été dans la FNE dans mon enfance, je n'ai jamais cessé de garder un pied dedans afin de bénéficier d'informations importantes. J'ai pu dresser une liste de nombreux noms, une liste noire, ne comptant que des cibles secondaires. Elles se trouvaient pour la plupart sur Terre et il y en avait bien entendu sur les colonies.

Allelujah savait que son récit commençait déjà à paraître peu vraisemblable mais pourtant, il ne racontait là que la stricte vérité.

-Il m'était impossible de demander le soutien du haut-conseil sans prendre le risque que Zala soit mis au courant. Il ne fallait même pas envisager la coalition puisqu'elle a le même problème avec le Blue Cosmos. C'est pourquoi il ne me restait qu'une alternative : la FFCE. J'ai réussi à rallié à ma cause certaines personnes de confiances dont une opérant directement sur l'Archangel. C'est comme cela que j'ai su que nous allions tombé sur eux à proximité de la ceinture d'astéroïdes. J'avais également besoin de lui afin qu'il ne me fournisse une porte d'accès à leur vaisseau et c'est pourquoi il m'a fourni les noms de Kira Yamato et de Shina Izumi. Kira étant...

Allelujah s'arrêta soudain. Il était sur le point de divulgué la vraie nature du jeune Kira Yamato... Il s'en résolut car cela n'avait rien à faire dans la discussion, au final.

-Kira étant le cousin de Shina, j'étais sûr de l'avoir à mon écoute si je tenais sa famille à ma merci. Le dernier facteur imprévisible restait les chances que j'avais de gagner un duel contre elle.

Le coordinateur-extented avait senti le lieutenant se raidir dès qu'il eut prononcé le nom de Shina.

-Le résultat des courses fut inespéré. La précision du classe Freedom m'a permis de monter à bord de l'Archangel en me faisant passer pour mort. Après quelques jours pour guérir de mes blessures et convaincre leur commandant de m'aider dans ma quête, un nouvel évènement s'est produit, la destruction de New-York. L'immense base de la FNE est apparue et je suis alors parti grâce à la compréhension du commandant de la FFCE pour récupérer une nouvelle machine de combat. Je n'ai jamais été loin, Suzaku, j'étais là, lors de la terrible bataille contre Messiah, j'ai combattu la base à leurs côtés.

Il marqua une nouvelle pause.

-Par-là suite je suis descendu sur Terre avec l'Archangel et ils m'ont débarqué sur Sank. Eux sont partis à la rescousse d'un de leur membre d'équipage. C'est là que le grand nettoyage a commencé, Amérique Latine, France, Espagne, Afrique,... J'ai assassiné la FNE sévissant sur la planète.

Il se rendait compte que toute cette histoire devait paraître invraisemblable aux oreilles de Suzaku et c'est pourquoi il apporta une sorte de preuve.

-Peut-être avez-vous entendu parlé du démon des ténèbres au journal parlé lors de l'attaque nocturne de la base de Victoria ? J'étais ensuite censé rejoindre l'espace pour m'en prendre aux coordinateurs-extented mais ils avaient pratiquement tous péris sur Messiah. Il fallait donc que je rejoigne l'Archangel, c'est ce qui était prévu et pour cela, il avait laissé ma machine sur Sank avec un plan de vol vers leur position. Je devais les aider lors d'une mission afin d'acheter leurs services, en quelque sorte.

Il avala une nouvelle fois sa salive.

-En chemin, je suis tombé sur trois prototypes de la FNE, leur dernier escadron destiné à m'anéantir, et je suis toujours là. J'ai tenté de rejoindre le vaisseau mais je suis tombé sur des machines de la coalition. Etant trop endommagé et leur nombre étant bien trop supérieur, je n'ai rien pu faire à part rejoindre in extremis l'Archangel. Ils ont réussi à s'en sortir et la suite fut pour le moins compliquée. Entre temps, la mort de Zala fut annoncée et ma cible prioritaire avait changé. Je devais éliminé le leader de la FNE, un dénommé Full Frontal.

Suzaku venait très certainement de faire le lien entre la curieuse disparition du ministre Frontal annoncé au journal parlé et ce qu'Allelujah lui racontait.

-Il était devenu ministre, il fallait que je le pousse à se retrancher dans le bunker de retraite autrefois appartenant à Zala et qu'il s'était approprié. J'ai dû lui faire passer un message en m'occupant de deux de ses plus aux agents, deux ministres. J'ai ensuite lancé un assaut avec les quelques hommes qui me suivaient. Un cuisant échec.

Encore une fois, Suzaku devait certainement se souvenir de l'interview de Frontal où il disait s'être débarrassé des traîtres qui avaient essayé de le tuer en l'attaquant directement dans son Bunker de secours.

-Il ne m'a pas tué et m'a jeté dans une prison dont il ne s'attendait pas à ce que je m'enfuie. Je l'ai fais, je l'ai retrouvé et je me suis personnellement occupé de lui, à l'ancienne.

En terminant son récit, il revisionna dans sa mémoire son dernier combat, Deathstroke contre Frontal, l'ultime mise à mort de sa croisade.

-Voilà les grosses lignes. J'ai juste détaillé ce que tu avais besoin de savoir sur cette mission. Maintenant, si tu n'as plus de questions et si tu te résignes à me descendre ici, sur place, dis-moi ce qu'il s'est passé pendant mon absence.

Le guerrier était resté assez calme tout au long de son discours mais ses derniers mots avaient été prononcés sur un ton laissant paraître l'ennui que devenait cette arme dégainée.
Bien entendu, Allelujah savait également qu'il n'était pas à l'abri de questions concernant Shina Izumi aussi s'apprêtait-il à lui révéler tout ce qu'il savait sur elle car après tout, elle était une ennemie.

_________________
"The Fire Rises"

Thème musical

Revenir en haut
Saris Cross
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mai 2010
Messages: 318
Localisation: En Stand By sur le Minerva.
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Vent Saviour
Poste: Pilote de MS
Grade: Sergent-Major
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Lun 3 Aoû 2015 - 08:57
Sujet du message: Rencontre(s) Inattendue(s)
Répondre en citant

Saris attendit un long moment avant de finalement recevoir l'ordre de revenir dans le hangar. Visiblement, il n'y avait plus vraiment de danger à attendre à l'extérieur du vaisseau, et leur invité ne risquait plus de sortir trop brusquement pour échapper à tout interception.

*Bon....c'est l'heure de récupérer des infos, même si je suis sur de savoir qui vient d'arriver.*


Le Vent Saviour se posa rapidement dans le hangar, et Saris constata sans grande surprise que Keiko était restée sur place, sans doute pour l'attendre et partager son excitation avec lui.


-"Dis, t'as raté quelque chose! Suzaku avait l'air super tout l'heure, avec son arme! On aurait dit un agent spécial!"

Forcément, aux yeux de Keiko, tout ce que pouvait faire leur Lieutenant était magique, et le jeune homme ne put s'empêcher de grimacer d'exaspération devant une scène qu'il s'imaginait sans mal. Il n'était pas revenu à bord du vaisseau pour sautiller de joie aux cotés d'une gamine surexcitée.


-"Qu'importe. L'autre, le mec qui est sorti du MS orange, il ressemblait à quoi? Il s'est présenté?"
-"Ah oui, il a dit qu'il s'appelait Haptism et qu'il était sous-lieutenant. C'est plus que nous, ca, non? Et il avait l'air de connaitre Suzaku. Tu crois qu'il pourrait devenir notre ami? Ce serait bien!"

Le visage fermé, Saris se retrouva perdu dans ses souvenirs. Haptism. Ca ne pouvait être que lui. Et puisque c'était lui, il était hors de question qu'il devienne son ami. Un homme aussi instable, aussi dangereux que ne l'était autrefois Setsuna, n'avait aucune place dans son entourage, déjà trop restreint et forcé.

-"Interdiction formelle d'être son ami, pigé? Tant que je ne te donne pas mon accord, fuis le comme la peste. Ce mec est un danger public. A coté de lui, tes zombies sont des putains de peluches en sucre! Si Suzaku se méfie de lui, c'est pas pour rien!"

Sans même attendre la moindre protestation de la part de Keiko, Saris quitta le hangar. Il devait en avoir le coeur net. Il devait le voir. Il devait s'en assurer. Il devait rencontrer Allelujah Haptism.


-"Le lieutenant et l'invité, où sont ils allés?"

-"Aucune idée. Et personne n'a le droit d'aller les déranger. Ordre du Lieutenant Kururugi."

Saris passa quelques minutes à tenter de savoir par où Suzaku et Allelujah était passés, mais sans succès. Tous ceux qu'il interrogeait se contentaient de répéter la même chose. Sentant venir le risque de mettre à mal l'estime que son supérieur hiérarchique pouvait lui porter, le jeune homme abandonna son idée et retourna dans les vestiaires pour se changer. Pour l'heure, il n'y avait plus lieu de s'affoler.
_________________
Saris Cross

"Chaque jour est une surprise, bonne ou mauvaise, et nous ne sommes pas plus sûrs de demain que nous ne l'étions hier d'aujourd'hui."
Revenir en haut
Kururugi Suzaku
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2009
Messages: 312
Localisation: En plein combat
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Lancelot Albion
Poste: Pilote
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Lun 3 Aoû 2015 - 16:27
Sujet du message: Rencontre(s) Inattendue(s)
Répondre en citant

Comme s’il allait s’asseoir et se calmer simplement parce qu’il le lui demandait gentiment !
Allelujah revenait d’entre les morts, lui annonçait de but en blanc qu’il leur avait toujours caché qu’il appartenait à la FNE, qu’il avait pactisé avec la FFCE et il devrait se calmer ?!
Le Coordinateur fronça les sourcils en entendant celui qu’il braquait de son arme lui annoncer qu’une partie de la mission à laquelle il s’est prêtée est confidentielle mais il entama néanmoins ses explications… et elles allaient s’avérer longues !...
Le fait qu’il lui annonce que le défunt Président Zala était impliqué au sein de la FNE ne le surprit même pas, il connaissait suffisamment cet homme dont sa mère était proche pour savoir à quel point il était extrêmiste, cela signifiait donc que c’était avec son aval que l’organisation terroriste se dissimulait dans leurs rangs…
Cela expliquait beaucoup de choses…  mais ce n’était que le début des révélations d’Allelujah.
Apparemment, pour éliminer tous les membres de la FNE dont il avait gardé la trace, il avait eu besoin de soutien pour mener ses projets à bien et il l’avait trouvé auprès de la FFCE.
Le regard de Suzaku s’assombrit encore quand celui-ci qui se tenait à l’autre bout du canon de son arme lui avoua qu’il avait une taupe au sein même de l’Archangel, une taupe qui connaissait non seulement Shina mais aussi un certain Kira Yamato.
 
Le fait qu’Allelujah parle de famille… Etait-ce lui ce lien de sang dont Shina lui avait parlé alors qu’elle se trouvait à bord du Minerva ?
Et puis il y avait ce garçon qu’elle avait appelé Kira lorsque les pilotes de la FFCE étaient venus la récupérer sur l’île où ils avaient atterri contraints et forcés après la bataille de Messiah, ce garçon dont il avait trouvé qu’il ressemblait étrangement à la jeune femme qui hantait son cœur.
Le Chevalier Blanc de ZAFT avait beau réfléchir, il restait néanmoins les yeux rivés sur son frère d’armes revenu d’entre les morts  à écouter ses explications.
D’après ce qu’il disait, il avait poursuivi sa campagne de purge de la FNE des rangs de ZAFT mais leur leader avait pris place au sein du Haut Conseil pendant ce temps, un certain Full Frontal.
Lui aussi avait été éliminé pour ce qu’il en savait et Allelujah était littéralement en train de lui annoncer que c’était lui qui avait assassiné cet homme après maintes péripéties.
Le fait qu’il n’ait pas baissé son arme de tout son long récit semblait laisser Allelujah dépité mais Suzaku ne s’en laisserait pas conter si facilement, encore moins face à celui qu’il considérait comme un traître pour l’instant.
Tout en gardant le Coordinateur en joue, il appuya sur la touche de l’intercom et attendit patiemment que la passerelle prenne la communication.
 
- Transmettez les identifiants de l’unité inconnue au QG de Libertia et demandez-leur ce que nous devons faire de son pilote. Dites-leur qu’à défaut d’une réponse dans les plus brefs délais, j’en disposerais moi-même.
 
Le CIC hocha vivement la tête, il avait rarement vu Suzaku avec un regard aussi chargé de menace et la communication prit fin.
Le regard émeraude du Coordinateur ne le lâchait pas Allelujah un seul instant, il lui avait menti tout ce temps et il l’avait trahi, il n’était pas prêt de lui pardonner pareil acte.
 
- Si le Haut Conseil décrète que tu as ta place parmi nous, je me conformerais aux ordres. Mais vu que tu as toujours des connections au sein de l’Archangel, tu ferais mieux de nous aider à arrêter ce fichu vaisseau avant qu’il ne soit trop tard !...
 
Il ne niait pas les capacités offensives du croiseur blanc de la FFCE, ils l’avaient affronté bien des fois après tout et c’était bien sûr sans parler de ce maudit Freedom qui se dressait encore et toujours en travers de son chemin.
Un jour ou l’autre, ce vaisseau serait désigné comme une cible prioritaire à détruire pour ZAFT et il refusait de voir Shina mourir pour des idéaux aussi fallacieux que de faire la guerre à la guerre !...
Il poussa un soupir exaspéré pour tenter de chasser cette pensée morbide de son esprit et reporta son attention sur Allelujah.
 
- En attendant la réponse du QG, tu vas me dire tout ce que tu sais de ce Kira Yamato et de ses liens avec Shina !...
 
Il voulait tout savoir de cet homme qui se prétendait du même sang que celle qu’il aimait, sans doute un des pilotes de l’Archangel lui aussi et s’assurer que la FFCE n’avait pas inventé tout ça pour maintenir Shina – qui était orpheline pour ce qu’il en savait – dans leurs rangs.
_________________
Revenir en haut
Keiko Ayano
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2014
Messages: 135
Localisation: Dans mon monde...
Féminin
Gène: Coordinatrice
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: SE - Black One
Poste: Pilote de Mobile Suit
Grade: Caporal
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Lun 3 Aoû 2015 - 17:04
Sujet du message: Rencontre(s) Inattendue(s)
Répondre en citant

Une arrivée spectaculaire, des accusations de trahison, des armes et une tension évidente ! Comment Keiko aurait-elle pu rater une telle chose ? C’était digne d’un très bon film d’action ! Elle ne rata rien du spectacle, retenant son souffle lorsque Suzaku prit le nouvel arrivant par son col. Allaient-ils se battre ? Elle était prête à soutenir son ami-chef en criant à plein poumon, mais au lieu de ça, ils finirent par tous s’en aller.

- Roooooh… c’est dommage…

La fillette poussa un soupir, et décida d’attendre Saris qui prenait tout son temps dehors.

*J’espère qu’il n’est pas en train de regarder les requins sans moi… !*

Mais elle fut rassurée en voyant son appareil rentrer ! Le Vent Saviour était à peine arrêté qu’elle franchit la distance qui la séparait du cockpit de Saris, toute excitée à l’idée de lui raconter tout ce qu’elle avait pu voir ici ! Sa tête était à peine sortie du cockpit qu’elle commença son récit :

-"Dis, t'as raté quelque chose! Suzaku avait l'air super tout l'heure, avec son arme! On aurait dit un agent spécial!"

Elle ne rata d’ailleurs pas de répéter – en imitant la voix de Suzaku – quelques phrases qu’il avait prononcées. Elle vit aussitôt Saris grimacer, sans doute très déçu d’avoir raté un tel spectacle. Mais il était bien trop rabat-joie que pour l’avouer et il embraya sur une autre question concernant l’inconnu.

-"Ah oui, il a dit qu'il s'appelait Haptism et qu'il était sous-lieutenant. C'est plus que nous, ca, non? Et il avait l'air de connaitre Suzaku. Tu crois qu'il pourrait devenir notre ami? Ce serait bien!"

Si elle se rappelait bien ce que Heathcliff lui avait dit, ce grade était plus haut que le leur, mais mieux valait en avoir le cœur net ! Si jamais ce Haptism – elle avait du mal à prononcer ce nom – était un supérieur hiérarchique, devenir son ami serait plus difficile. En plus Suzaku ne semblait pas vraiment l’apprécier… A moins que « Qui aime bien châtie bien » soit d’application, ici ?
Mais non, ça ne semblait vraiment, mais alors, vraiment pas être le cas. Saris aussi ne semblait pas l’apprécier !

-"Interdiction formelle d'être son ami, pigé? Tant que je ne te donne pas mon accord, fuis le comme la peste. Ce mec est un danger public. A côté de lui, tes zombies sont des putains de peluches en sucre! Si Suzaku se méfie de lui, c'est pas pour rien!"

Keiko hésita, entre protester et accepter cette demande. Après tout, Saris était son ami, et il avait déjà toute sa confiance. S’il lui disait que Haptism était méchant, c’est qu’il l’était ? D’un côté, lui interdire de l’approcher était le meilleur moyen pour lui donner envie de le faire. Mais lorsqu’elle releva la tête pour interroger Saris, désirant savoir pourquoi ils ne l’aimaient pas, il était déjà parti !

- Mais qu’il est vilain, il aurait pu me prévenir !

C’est en courant qu’elle rejoignit les vestiaires. Sa combinaison volant dans son armoire, tout comme son casque spécial servant d’interface homme-machine. Après une douche ultra-rapide, elle était habillée de son uniforme rouge et entreprit de parcourir les couloirs du vaisseau. Cette histoire l’intriguait, mais si Suzku et Saris connaissaient déjà Haptism, peut-être que d’autres personnes le connaissaient également ? Et puisqu’elle avait un petit creux, la première personne interrogée pour le bien de l’enquête serait donc le cuisinier !
_________________
Pas besoin de bras ou de jambes. Pas besoin de force ou de muscles. Mon esprit seul les écrasera !
Revenir en haut
Allelujah
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 1 573
Localisation: Aux arrières du monde
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: GN-011 Harute
Poste: Pilote d'élite - Assassin
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mer 5 Aoû 2015 - 15:01
Sujet du message: Rencontre(s) Inattendue(s)
Répondre en citant

Le jeune coordinateur-extented savait très bien que beaucoup de temps serait nécessaire pour que son ancien équipage ne daigne lui accorder un peu de crédit et de confiance. Toutefois, Allelujah lisait dans le regard de son interlocuteur tout la haine et la colère qu'il pouvait ressentir, légitimes suite à cette véritable trahison révélée. Il le comprenait. Suzaku n'avait toujours pas ranger son arme, comme à son habitude, il restait très sérieux et concentrer jusqu'à la fin. Il alluma l'intercom et communiqua sa demande de transmission à la passerelle. A vrai dire, il s'agissait d'un ordre plus qu'autre chose. Ces derniers mots furent d'ailleurs lourds de sens et le guerrier n'écarta pas l'exécution sommaire comme disposition que le lieutenant pourrait éventuellement prendre le concernant.

Sans jamais n'avoir quitter le revenant des yeux, il attaqua à nouveau de ce même regard accusateur. Plus ils se regardaient, plus Allelujah commençait à douter de sa réintégration en douceur dans l'équipage. Si tous les autres faisaient comme Suzaku, à ne garder en tête que son alliance provisoire avec la FFCE et non le nettoyage de la FNE, il allait être très difficile pour le coordinateur-extented de redorer son blason.

Finalement, après un silence tout compte fait court mais pesant, le chevalier blanc reprit la parole pour lui dire qu'étant donné ses contacts dans l'équipage même de l'Archangel, Allelujah avait plutôt intérêt à les aider à le mettre hors d'état de nuire. Le sous-lieutenant trouva cela à la fois amusant et contrariant, le ton employé par son supérieur laissait entendre qu'il doutait de son allégeance à l'armée coordinatrice. L'espace d'un instant, le jeune homme décela chez le coordinateur aux yeux émeraudes un moment d'égarement, ses pensées le trahissait et Allelujah ne traîna pas à comprendre vers quoi elles dérivaient, ou plutôt vers qui. C'est ce qui tira légèrement ses joues vers le haut, un sourire vague fut engendré juste avant que Suzaku ne lui ordonne une nouvelle chose.


-En attendant la réponse du QG, tu vas me dire tout ce que tu sais de ce Kira Yamato et de ses liens avec Shina !...

Et voilà, la question qu'il attendait tant et pourtant s'il y avait bien une réponse qu'il ne pouvait apporter c'était bien celle à cette question. Non pas qu'il ne voulait pas mais tout simplement qu'il n'en était pas capable. Les seuls endroits du croiseur de guerre de la FFCE qu'il avait pu visiter se limitaient à l'infirmerie, la prison, le hangar et la fameuse chambre qui avait été mise à sa disposition. Et au niveau du personnel du vaisseau, il n'avait pu voir que le commandant Yagami. Voilà qui allait frustrer le chevalier blanc...

-Kira Yamato, lieutenant officiant sur l'Archangel, Pilote du Strike-Freedom, Coordinateur. Il s'agit du cousin de Shina, elle-même une coordinatrice et lieutenant sur l'Archangel également. Il pilote un modèle Freedom elle aussi. C'est tout ce que je sais.

Sa réponse n'avait visiblement pas du tout l'air de convaincre ni de satisfaire Suzaku, il devait certainement s'attendre à davantage de découvertes !

-Ne va pas croire que j'étais libre de tout mouvement sur l'Archangel. J'étais confiné pendant plusieurs jours, soit en cage soit dans une pièce coupé du monde extérieur.

Allelujah prit alors le risque de se lever face à son supérieur qui le braquait toujours de son pistolet pour lui annoncer une nouvelle chose.

-Cependant, j'ai combattu à leur côté, je les ai vu aux commandes de leurs machines. Tu sais tout comme moi que personne n'arrivera à tomber ce Strike-Freedom tout seul... Alors maintenant qu'il y en a deux sur le même vaisseau, cela devient pratiquement impossible de remporter une bataille...

Il laissa le temps à Suzaku de plus ou moins acquiescer avec réticence, Allelujah se doutait bien qu'il espérait toujours pouvoir surpasser le Strike-Freedom et ramener son amie sur le Minerva. Le coordinateur-extented reprit alors la parole en portant une main sur une tempe et en la tapotant deux fois avec l'indexe.

-J'ai tout gardé en mémoire, je sais comment les vaincre.

Il tendit alors cette même main vers le lieutenant Kururugi.

-Je suis fidèle à l'Alliance, l'Archangel sait que je suis prêt à faire déferler les feux de l'enfer sur eux, ils savent que j'ai réussi l'impossible en accomplissant ma quête. Ils pensent avoir réussi à me couper de toute information importante mais ils se trompent et ils sont tout à fait conscient du fait que je suis leur ennemi... Laisse-moi t'aider à vaincre le Strike-Freedom et à ramener Shina. A nous deux, nous pouvons le faire. Nous en avons la force.

S'il y avait bien un moyen de regagner la confiance de Suzaku, ce serait en l'aidant à accomplir ce qui le tenait le plus à coeur. Mais le voyant hésiter, il ajouta enfin :

-Je ne vous ai jamais trahi, quoi que tu puisses penser, j'ai toujours oeuvré pour le bien de l'Alliance Zodiacale.

Ce qui est d'autant plus vrai que ZAFT n'aurait plus l'occasion de perdre du crédit face à la coalition maintenant que la FNE était inopérante.

_________________
"The Fire Rises"

Thème musical

Revenir en haut
Kururugi Suzaku
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2009
Messages: 312
Localisation: En plein combat
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Lancelot Albion
Poste: Pilote
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mar 11 Aoû 2015 - 11:05
Sujet du message: Rencontre(s) Inattendue(s)
Répondre en citant

 
Suzaku eut l’impression qu’Allelujah retenait un soupir résigné, comme s’il venait de poser une question à laquelle il n’avait vraiment pas envie de répondre.
Mais finalement il s’y décida quand même :
 
- Kira Yamato, lieutenant officiant sur l'Archangel, Pilote du Strike-Freedom, Coordinateur. Il s'agit du cousin de Shina, elle-même une coordinatrice et lieutenant sur l'Archangel également. Elle pilote un modèle Freedom elle aussi. C'est tout ce que je sais.
 
C’était plutôt succinct comme explication et le Chevalier Blanc de ZAFT fronça les sourcils.
Peut-être parce qu’il craignait qu’il mette enfin ses menaces à exécution – à savoir, lui tirer dessus – le revenant décida de se justifier.
 
-Ne va pas croire que j'étais libre de tout mouvement sur l'Archangel. J'étais confiné pendant plusieurs jours, soit en cage soit dans une pièce coupé du monde extérieur.
 
Sur ce coup, le leader des pilotes du Minerva avait du mal à le croire, celui qui commandait l’Archangel pouvait-il être si précautionneux ?
Et pourquoi couper un allié de toute source d’information si, comme le prétendait Allelujah, il avait passé un pacte avec eux pour se charger de la FNE ?...
Mais il resserra sa prise sur son arme en le voyant se lever mais s’il hocha la tête, ce n’était pas pour acquiescer aux dires d’Allelujah.
Avec son Lancelot Albion, il était sûr de pouvoir faire tomber ce maudit Strike Freedom et ce pilote – ce Kira Yamato s’il en croyait le Coordinateur qui se tenait face à lui – mais le problème restait le suivant : comment arracher Shina à l’Archangel ?
Il savait à quel point la jeune femme était intelligente, douée au combat et déterminée.
En silence, il écouta le revenant qui lui annonçait avoir gardé toutes les informations utiles en tête, lui annoncer qu’il était prêt à l’aider pour ramener Shina auprès de lui et réitérer le fait qu’il n’avait jamais trahi ZAFT.
Le Coordinateur avait toutes les peines à croire cette litanie de promesses vaines et il allait lui faire connaître le fond de sa pensée quand l’intercom sonna de nouveau.
Sèchement il appuya sur la touche tout en continuant à le braquer de l’autre main.
 
- J’écoute !...
 
La voix de Suzaku était sèche et déterminée, le CIC déglutit difficilement pour lui apporter la réponse qu’il attendait, la vie du Coordinateur qui se tenait devant le Chevalier Blanc de ZAFT en dépendait littéralement.
 
- A compter de son heure d’arrivée à bord du Minerva, le Sous-Lieutenant Haptism est réintégré au sein de l’équipage en tant que pilote. Ordre direct du Haut Conseil !...
 
Le Coordinateur jeta un œil sur l’officier au travers de l’écran, il ne savait pas ce qu’Allelujah venait de lui confier, comment comprendre que le Haut Conseil des Plants accepte de réintégrer dans leur armée un homme qui avait supprimé un de leurs membres, fut-il un membre avéré de la FNE ?...
Qui avait pris la décision ? Etait-elle collégiale ? Non, il voyait mal des ministres modérés comme Clyne ou Canaver accepter sans ciller un assassin être impuni et réintégré sans la moindre sanction dans les rangs de l’armée régulière.
Non, cela voulait dire que la décision venait sans doute d’un ministre en lien avec l’armée pour le moins…
Il finit par hocher la tête et le CIC, visiblement soulagé, coupa la communication.
Suzaku remit la sécurité sur son arme et cessa enfin de braquer le Coordinateur qui se tenait face à lui mais il ne l’en foudroya pas moins de son regard émeraude.
 
- Ecoute-moi attentivement. Je vais me conformer aux ordres mais saches que je ne t’accorde pas la moindre confiance. Et si tu fais mine de nous trahir de nouveau, je te descends sur-le-champ !...
 
Ce n’était pas une menace en l’air, Allelujah connaissait suffisamment celui qui se tenait face à lui pour savoir que Suzaku tenait toujours parole.
Sans plus de préambule, il quitta la pièce et glissa l’arme dans les mains des deux soldats qui étaient venus faire le planton devant le bureau pour s’assurer que le nouveau venu n’essaierait pas d’échapper à leur supérieur.
En tout cas, le Chevalier Blanc de ZAFT avait assez vu le pilote revenant pour le moment.
 
- Conduisez-le à l’armurerie pour qu’il y dépose son arsenal et emmenez-le ensuite à ses quartiers.
 
Le Coordinateur se massa les tempes en s’éloignant, voir revenir Allelujah dans ces conditions et ses révélations étaient trop pour lui, il décida de se diriger vers le mess.
Il avait besoin de boire quelque chose pour se requinquer… même si ce n’était qu’un thé ou un café !...
_________________
Revenir en haut
Allelujah
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 1 573
Localisation: Aux arrières du monde
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: GN-011 Harute
Poste: Pilote d'élite - Assassin
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mar 11 Aoû 2015 - 14:26
Sujet du message: Rencontre(s) Inattendue(s)
Répondre en citant

Allelujah aurait vraiment aimé que Suzaku lui serre la main en retour mais comme il s'y attendait, un tel acte ne se produisit pas. Il comprenait toute la réticence et les doutes qu'il portait à son encontre, il ne pouvait pas vraiment lui en vouloir pour sa prudence et cela malgré le fait qu'il venait de lui proposer son aide dans la quête qu'il tentait d'accomplir depuis longtemps déjà. Soit, la main du coordinateur-extented se referma sur elle-même et s'abaissa le long de son corps plus ou moins en même temps que l'intercom du lieutenant se mit à sonner. Ce dernier ouvrit le canal de communication et le CIC lui confirma que l'affectation du sous-lieutenant Haptism au Minerva n'était pas du vent. Bien entendu, cela ne libéra pas l'esprit du jeune homme au regard d'émeraude de toutes ses questions qui l'occupaient. Encore une fois, l'ancien fugitif regretta ce constat mais le comprit pleinement. Le guerrier fut tout de fois soulagé d'entendre Suzaku enclencher la sécurité de son pistolet, ce qui se fit sans occasionner de surprise chez le coordinateur hétéro-chrome puisqu'il savait que son supérieur ne désobéirait jamais à un ordre provenant de si haut.

-Ecoute-moi attentivement. Je vais me conformer aux ordres mais saches que je ne t’accorde pas la moindre confiance. Et si tu fais mine de nous trahir de nouveau, je te descends sur-le-champ !...

Rien de plus normal même si l'entendre dire une nouvelle fois qu'il le considérait comme un traître le peina un peu contrairement à la menace qu'il savait sérieuse mais qu'il ne craignait pas plus que cela, pas suite à toutes ces aventures qu'il avait vécues.

Menant ensuite le pas, le lieutenant amena son subordonné à l'extérieur du bureau, dans le couloir, où se trouvaient deux sentinelles qui gardaient la porte de son bureau par précaution. Il leur rendit le même pistolet qui avait été pointé sur sa tête pendant plusieurs longues minutes et leur ordonna de l'emmener à l'armurerie pour qu'il y soit dépouillé de toutes ses armes et d'enfin le conduire à ses quartiers. Les deux officiers se séparèrent donc devant le bureau et même si Allelujah avait eu l'envie de exprimer à nouveau sa loyauté jamais ternie en précisant qu'il ne les avait jamais trahi, il se retint car cela avait déjà été dit et Suzaku continuait de le qualifier indirectement de traitre. Véritablement escorté jusqu'à la salle d'arme, c'est une foule de souvenirs et d'images qui lui revinrent en tête, sur les parois blanches du vaisseaux s'apposaient les images de ces mêmes parois noircies et criblées de balles lors de l'horrible mission de Paris. Il se rappela être allé chercher une mitrailleuse à cette même armurerie pour défendre ce vaisseau de l'invasion terrestre dont il était victime, du jamais vu jusqu'à présent. Ses pensées dérivèrent alors vers ces anciens équipiers, Shinn, Saris, Yumi, ... Allait-il les revoir ? La nouvelle de son retour n'allait très certainement pas améliorer la nature de sa relation avec Saris, lui qui le détestait tellement.

Arrivé, il dessangla son pistolet et ses chargeurs qu'il donna au responsable du stock et lorsque ce dernier pointa du doigt le fin objet cylindrique qui pendait à sa ceinture, Allelujah lui fit comprendre qu'il s'agissait d'une arme personnelle dont il ne se débarrasserait aucunement. En sortant de là, il eut à nouveau droit à son escorte personnelle mais cette fois-ci, elle était de trop, véritablement !


-Messieurs, aux dernières nouvelles, je ne suis pas un prisonnier de guerre. Je peux me déplacer dans ce vaisseau sans votre aide.

Le ton employé fut assez froid et ferme pour les faire obéir. Dès qu'ils eurent disparu de sa vue, il poussa un profond soupir et ferma les yeux quelques secondes... puis les ouvrit et inspira profondément.

*Mission accomplie mon pote, tu es de retour sur ce bon vieux Minerva...*

Allelujah se dirigea ensuite vers le vestiaires des pilotes car il portait toujours sa combinaison orange et noire. Il se rappela alors que mort pendant près d'un an, il ne devait plus avoir ni de casiers ni de quartiers à son nom aussi devait-il récupérer son sac de voyage laisser dans le cockpit de son nouveau Gundam. En entrant alors dans le hangar, il sentit un nombre infini d'yeux se poser sur lui et il entendit même des chuchotements à son propos. Certains doutait encore de son identité. Quoi qu'il en soit, il passa entre les techniciens qui regardaient le Harute avec à la fois méfiance et admiration. En effet, l'unité portait des couleurs alors que le Phase-Shift n'était pas activé, ce n'était pas commun. Cela lui fit penser qu'il devrait lui aussi analyser cette machine plus en détails... Bref, une fois dans le cockpit, il ne prit pas que son sac mais également son katana. Il verrouilla l'accès derrière lui et rejoignit les vestiaires en toute sérénité, où il se changea pour revêtir son uniforme de pilote d'élite, décoré de ses nouveaux galons. Il fit pendre sa combinaison dans un casier libre qu'il ferma par la suite. Enfin, le voilà prêt à partir à la chasse aux quartiers. Sans avoir oublié où se trouvaient les chambres des pilotes, il reconnu rapidement l'endroit où il retrouva l'un des deux gardes de tout à l'heure.

-Mon sous-lieutenant, j'ai oublié de vous donner le numéro de votre chambre en partant. Le voici.

Il le bout de papier et après un salut militaire qu'il n'avait plus exécuté depuis très longtemps, il entra dans la dite chambre. Il déposa son sac à côté du lit et le Katana dans un coin de la chambre et le sabre-laser, il le rangea dans un tiroir du bureau Ensuite, il se laissa tomber sur le bord du lit, content, heureux et prêt à se donner à fond pour ce vaisseau, le Minerva.
_________________
"The Fire Rises"

Thème musical

Revenir en haut
Keiko Ayano
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2014
Messages: 135
Localisation: Dans mon monde...
Féminin
Gène: Coordinatrice
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: SE - Black One
Poste: Pilote de Mobile Suit
Grade: Caporal
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Jeu 13 Aoû 2015 - 15:44
Sujet du message: Rencontre(s) Inattendue(s)
Répondre en citant

- Comment ça, vous connaissez personne qui porte ce nom… ?

Cela faisait dix minutes que la petite Keiko était arrivée au mess et le pauvre cuisinier n’avait pas eu une seule seconde de répit depuis. Encore maintenant, le regard mi contrarié, mi suspicieux de la fillette ne clignait pas un seul instant.

- Saris et Suzaku le connaissent ! Alors tu dois bien le connaitre aussi… Il s’appelle… Ha-pu-ti-zu-mu ! Haputizumu !

Ou un truc du genre… Keiko avait une certaine difficulté à prononcer certains mots, et ce, depuis toujours. Bien qu’elle ne sache pas grand-chose de ses origines, sa jeunesse sur les colonies ne lui avaient pas permis de se débarrasser à cent pour cent d’un léger accent japonais, accentué sur certains mots compliqués comme le nom de cet inconnu. En tout cas, le cuisinier déposa une assiette sur son plateau un peu rudement et répéta sa réponse.

- Je te dis que je ne sais pas ! Maintenant, j’ai d’autres choses à faire ! Alors mange en silence, ou j’appelle le Lieutenant Asagi !

Keiko poussa un grognement en s’éloignant, n’ayant pas pu obtenir la moindre information sur cette personne qui semblait tant déplaire à Saris. Elle prit place à une table et piqua sa fourchette dans son morceau de viande avec hostilité, comme si ce hamburger était responsable de son malheur.

*Pourquoi on me dit rien, à moi ?*

Elle porta le bout de viande à sa bouche et mâcha tranquillement sa viande, réfléchissant à un autre plan pour en savoir plus sur cette personne. Mais peut-être que ce plan B venait d’entrer de lui-même dans le réfectoire ! Elle se redressa en voyant Suzaku aller se servir une boisson. Il en avait fini avec l’étranger ?

- Suzaku ! Tu veux venir t’asseoir près de moi ?

Elle s’écarta pour lui faire de la place sur la banquette et ce dernier vint s’asseoir près d’elle sans même lui répondre. Même Keiko se rendit compte que quelque chose le contrariait, et elle eut la présence d’esprit de le laisser boire un coup avant de le questionner.

- Est-ce que ça va ? On dirait que tu viens de voir un zombie !

La fillette piqua un morceau de pomme de terre sur sa fourchette et l’avala alors que Suzaku lui faisait part qu’elle n’était pas très loin de la vérité. Cela l’intrigua davantage. C’était qui, ce garçon qui mettait dans tous leurs états Saris et même Suzaku ?

- C’est à cause de ce garçon, Haputizumu ? ? Saris m’a dit de m’en méfier, mais je ne sais même pas pourquoi. Et le cuisinier n’a rien voulu me dire non plus…

Keiko lança dans sa direction un regard de reproche, ce qui laissa sans doute le temps à Suzaku de comprendre de qui elle parlait. Néanmoins, la fillette reporta rapidement son attention sur le pilote du Lancelot. Ce dernier, d’habitude si sûr de lui, semblait réellement tracassé.

- Tu devrais manger un morceau. C’est ce que je fais quand quelque chose me contrarie ! Et si tu veux me parler, vas-y ! Ça sert à ça, une amie, non ?

Elle releva ses grands yeux roses vers Suzaku en disant ça. Elle espérait du fond du cœur que Suzaku la considérait bien comme une amie, en tout cas. Mais si cet étranger continuait de mettre tous ses proches mal à l’aise, elle irait lui dire deux mots elle-même !
_________________
Pas besoin de bras ou de jambes. Pas besoin de force ou de muscles. Mon esprit seul les écrasera !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






Posté le: Aujourd’hui à 08:52
Sujet du message: Rencontre(s) Inattendue(s)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
   Gundam Neo Generation -> Afrique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 4

 
Sauter vers: