:: Poupées de Guerre ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Gundam Neo Generation -> Amérique
 
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2011
Messages: 132

Posté le: Dim 11 Jan 2015 - 19:16
Sujet du message: Poupées de Guerre
Répondre en citant

Russie, complexe secret du Blue Cosmos à Sarpinsky, trois ans plus tôt.

Il faisait nuit noire et seules quelques réverbères éclairaient faiblement ce qui ressemblait à une cours d’orphelinat bien austère. On aurait pu confondre le lieu avec une prison, à cause des hauts-murs et des grillages, mais après tout, les gens de la ville pensaient tous que cet endroit était destiné aux orphelins et à certains adolescents que la guerre avait rendus instables.
Personne ne se souciait donc des allers et retours qui survenaient ici, généralement de nuit. Seul un mendiant, remarqua une jolie limousine noire passer sur le pont qui permettait de rejoindre la presque ile de Sarpinsky. Sans doute un riche qui désirait cacher un enfant dont il n’était pas fier, pensa-t-il. Mais la voiture finit par disparaitre de son champ de vision et atteignit bien vite la cours faiblement éclairée du complexe. Les grillages furent bien vite refermés derrière le véhicule et le chauffeur arrêta le moteur. Bien vite, deux hommes portant une veste blanche sortirent du bâtiment et le chauffeur de la voiture se dépêcha d’aller ouvrir la porte arrière. C’est un homme portant un costume de luxe blanc qui sortit finalement de la limousine. Il avait des cheveux blonds clairs et semblait bien peu content de se trouver ici. Il jeta un regard hostile aux scientifiques avant d’ouvrir la bouche.

- Satané pays… ! Il fait un froid d’enfer, ici !
- Nous en sommes désolé, monsieur Azraël. Mais c’est vous qui avez insisté pour inspecter notre laboratoire.
- Avec l’argent que je vous verse, je pourrais déjà m’être doté d’une véritable milice personnelle ! Au lieu de ça, vous ne m’offrez que quelques malheureux Extenteds par an et j’espère bien comprendre pourquoi !

Le scientifique le plus jeune baissa les yeux et l’autre se renfrogna un peu. Ensemble, ils pénètrent dans le bâtiment, le leader du Blue Cosmos rapidement suivis de deux gardes du corps qui marchaient derrière lui. Le haut de l’établissement ressemblait à une école à l’abandon. Il y avait des salles de classe, des dortoirs, un réfectoire… Mais la poussière qui s’était installée partout prouvait à elle seule que toutes ces pièces ne servaient plus depuis des années !
En quelques minutes, le petit groupe avait parcouru le rez-de-chaussée et Muruta Azraël fut emmené au sous-sol. Le changement d’atmosphère était évident. Ici, l’endroit semblait mieux entretenu, même s’il était tout aussi sinistre que l’étage supérieur. Le sol était en béton, et des portes d’aciers étaient disposées de chaque côté de cet unique couloir. La plupart des lumières au-dessus de ces portes étaient rouges et indiquaient probablement que ces salles étaient verrouillées.


- C’est ici que vous les gardez ?
- Oui, les enfants passent la plupart de leur journée dans ces pièces. Au début, nous utilisions les dortoirs à l’étage mais suite à plusieurs problèmes dont je vous ai fait part dans mes rapports, nous avons dû les placer dans des endroits plus sécurisés…

Muruta grogna en guise de réponse. Certains enfants, qui avaient reçus des traitements expérimentaux étaient devenus particulièrement instables et il y avait eu des crises particulièrement violentes. Pire que tout, un Extented quasiment formé s’était enfuit il y avait quelques mois de ça et avais commis plusieurs meurtres en ville avant d’être enfin exécuté dans une fusillade avec la police. Heureusement, personne n’avait jamais fait le rapprochement avec son organisation…

- Qu’en est-il du traitement actuel ? Il fonctionne mieux… ?

Cette fois-ci, c’est le scientifique qui sembla hésiter à répondre, mais devant l’impatience du leader du BC, il finit par ouvrir la bouche.

- A dose réduite, il semble être correctement absorbé par l’organisme. Nous avons notés des améliorations physiques frôlant les 58% sur les sujets les plus sensibles au traitement. L’un d’eux a même atteint un taux de 64%.
- Le taux de réussite reste malgré tout ridicule !
- Peut-être, mais il augmente sans cesse ! Et puis, cela va commencer à devenir difficile d’améliorer la drogue SXZ-78.
- Vous avez quelque chose à me montrer, ou je suis venu dans ce pays glacial pour entendre vos excuses pathétiques ?
- Suivez-nous.

Le scientifique plus âgé s’avança vers une porte et présenta son badge pour l’ouvrir. Finalement, ils pénétrèrent tous dans une pièce où une vitre permettait de voir une seconde partie de la salle, isolée du reste. A l’intérieur de cette seconde partie se trouvait un jeune garçon. Il avait des cheveux foncés et des yeux d’un bleu glacial. Il fixait la vitre devant lui, immobile, assit sur un simple tabouret en bois.

- Voici Ivan Gregovitch, 14 ans. Il est le survivant à notre dernière épreuve de survie. C’est lui qui a un taux d’amélioration de 64% après de multiples injections de SXZ-79B. Il est relativement stable et très obéissant. Il devait être envoyé en Amérique la semaine prochaine pour commencer son entrainement au pilotage.

Muruta Azraël jeta un regard curieux par-delà la vitre. Il semblait rester méfiant et le scientifique remarqua certainement cela car il s’approcha d’une console et appuya sur un bouton. A l’intérieur de la salle où se trouvait l’Extented, un compartiment s’ouvrit et une cible apparu dans la pièce, tout au fond.

- Ivan, prend cette arme et montre de quoi tu es capable !

Sans broncher, le gamin se leva et s’avança jusqu’au tiroir qui venait de s’ouvrir et qui contenait un pistolet 9mm. Il y jeta un regard un peu vide puis se retourna soudainement et vida le chargeur sur la cible. On pouvait voir sur le carton à silhouette humaine que deux zones seulement avaient été touchées : la tête et le cœur.

- Vous voyez ça ? Il ne rate jamais ses cibles. Et il est aussi redoutable à l’arme blanche. Je suis certain que…
- Vous pouvez le prouver ?
- Prouver quoi ?
- Prouver qu’il est aussi bon à l’arme blanche…

Un peu embarrassé, le scientifique semblait se demander ce qu’il allait bien pouvoir organiser comme test improvisé. Le jeune homme blond ne tarda pas à lui proposer l’idée qu’il venait d’avoir.

- C’est très simple. Faites venir ici votre second meilleur sujet. Qu’ils se battent, et j’emmènerais dès ce soir avec moi le survivant pour qu’il suive son entrainement de pilote dans l’un de nos complexes atlantiques.

Le scientifique semblait bien ennuyé. Même s’il était bien avancé, son laboratoire était modeste en taille. S’amputer d’un sujet fonctionnel était dérangeant à ses yeux mais il finit par claquer des doigts et ordonna d’aller chercher l’autre sujet, chose que le second chercheur ne tarda pas à faire.

- Faisons cela. Mais je dois vous avouer que je ne sais pas ce que tout ça va donner. Notre second sujet le plus prometteur est Alexandra Gregovitch… La sœur d’Ivan.

Azraël éclata de rire devant cette annonce. Il commençait à moins regretter le voyage, apparemment !

- Eh bien, je vais donc être le responsable d’une véritable tragédie grecque ! Mais après tout, je vous ai demandé de les rendre parfaitement obéissants, non ? C’est bien ce que devait apporter le sérum sur lequel vous travaillez ?
- En effet, monsieur Azraël…

L’attente ne fut pas bien longue et finalement, c’est une fillette, apparemment un peu plus jeune qu’Ivan qui entra dans la pièce, poussée par l’autre scientifique qui referma bien vite la porte derrière lui. Le scientifique activa à nouveau l’interphone, demandant à Ivan de remettre le pistolet dans le tiroir. Finalement, l’arme fut rangée et lorsque le tiroir s’ouvrit à nouveau, il contenait deux couteaux de combat propre aux forces Eurasiennes. Les deux enfants semblaient perdus, mais ils finirent par s’armer, se tenant ensuite debout, l’air hagard face à la vitre, l’arme pendant le long de leurs bras.
L’interphone s’alluma à nouveau :

- Ivan, tue Alexandra !

C’est avec un sourire aux lèvres que Muruta Azraël observa la scène, sourire qui disparut lorsqu’il vit le regard bleu du garçon s’agrandir de stupeur, sa main se mettant à trembler dangereusement.

- Il n’obéit pas… Pourquoi il n’obéit pas ?

Voilà, le leader du Blue commençait à être contrarié et le scientifique devait craindre que ses fonds disparaissent à mesure que la contrariété grandissait chez lui. Il répéta donc son ordre :

- Ivan, tue-la !

Le garçon cria en russe, lâchant l’arme qui fit un bruit sec sur le sol. La fillette semblait bien plus amorphe, comme si elle ne comprenait pas ce qui se passait. Venait-elle de recevoir son injection, en vue de cette rencontre ? Azraël remarqua ça bien vite !

- Donnez l’ordre à la fille… !

Le scientifique n’hésita qu’un instant avant d’ordonner en russe :

- Alexandra, tue ton traitre de frère !

Cet ordre sembla animer une lueur de peur dans les yeux bleus de la fillette. Elle sursauta, jeta un regard à son arme, son frère se tourna vers elle, croisant son regard et quelques instants après, elle bondissait sur lui, plantant une première fois le couteau acéré dans le corps de son grand frère. Ce dernier tenta bien trop tard de se défendre et un autre coup de couteau fut donné, puis encore, et encore. Elle continua ensuite à massacrer le corps inanimé de son frère, malgré l’ordre d’arrêter qui était tombé. La peur avait disparu de son regard, remplacée par la démence pure et simple. Finalement, plusieurs adultes armés entrèrent dans la pièce et la fillette tenta de se jeter sur le plus proche avant de recevoir une fléchette en plein cou. En un instant, elle s’écroula, endormie.
Le scientifique jura en russe et ajouta :

- Elle n’était pas encore prête… ! Je vous assure que si le traitement se poursuit, elle deviendra plus…

Mais l’homme blond le fit taire d’un geste de la main, visiblement plutôt en colère malgré le spectacle plaisant auquel il venait d’assister.

- Taisez-vous ! J’en ai assez vu ! Cela fait des mois que je vous paie pour obtenir des supers soldats obéissants et voilà le résultat ! Vous élevez une bande de dégénérés impossible à contrôler !

Sans écouter les réponses du scientifique, le sinistre homme d’affaire s’éloigna, visiblement décidé à quitter le complexe. Apparemment, s’il voulait des forces combatives dotées de facultés supérieures et d’une obéissance absolument sans faille, il devrait explorer une autre voie…


**********************************************************************************


Territoire de la Fédération Atlantique, zone précise inconnue, aujourd’hui.


Tranquillement installé dans son bureau, dans l'une de ses vastes demeures, Muruta Azraël lisait avec un peu de mauvaise humeur un rapport qui indiquait que son fer de lance était récemment tombé dans un piège organisé par ces maudits Coordinateurs. Heureusement, ils s’en étaient sortis. Le Girty Lue était le vaisseau le plus couteux de l’organisation et les quelques Extenteds qui servaient à bord étaient les plus stables et les plus fidèles à la cause. Néanmoins, le fait qu’ils soient tombés dans un piège si grossier le dérangeait souverainement. Il pensait déjà à un moyen de sévir lorsque son téléphone sonna un peu plus loin. Un appel qui chassa sa mauvaise humeur dès la première phrase :

- Monsieur Azraël, les premiers modèles sont parés pour un test en situation réelle… ! Nous sommes en train de préparer le terrain d’entraînement…
- J’arrive immédiatement ! Ne commencez pas sans moi !

Il raccrocha et se leva en toute hâte, un sourire aux lèvres comme si on venait de lui apprendre l’explosion soudaine et inexpliquée de toutes les colonies. Moins d’un quart d’heure après, la limousine quittait son domaine privé…
Revenir en haut
Publicité






Posté le: Dim 11 Jan 2015 - 19:16
Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2011
Messages: 132

Posté le: Sam 17 Jan 2015 - 15:37
Sujet du message: Poupées de Guerre
Répondre en citant

La résidence d’Azraël était loin derrière la limousine, désormais. Elle avançait à vive allure sur une route relativement calme, longée par des arbres plantés à distance égale les uns des autres. En contrebas, une petite rivière s’écoulait lentement. A chaque fois qu’il quittait cette résidence, Azraël se disait que cette planète magnifique le serait encore davantage si ces maudits Coordinateurs n’y avaient pas mis les pieds. Mais aujourd’hui, il remarqua à peine les chênes qui se trouvaient en bord de route. Non, toutes ses pensées allaient vers ce coup de téléphone qu’il venait de recevoir ! Voilà presque trois ans qu’il avait ordonné ce projet. Il y avait eu de nombreux tests à échelle réduite, pas mal d’échecs aussi… Sans compter le temps fou qu’il avait fallu pour acquérir toutes les données indispensables à la création d’un tel système. Mais apparemment, ces efforts allaient bientôt être récompensés !

- Nous sommes arrivés, monsieur.

En effet, la limousine s’arrêtait déjà sur le parking d’un bâtiment moderne qui appartenait en réalité au dirigeant du Blue Cosmos. Il l’avait fait construire presque uniquement dans le cadre de ce projet. Derrière ce complexe se trouvait une zone d’entrainement assez large que pour simuler un affrontement réel de Mobiles Suits.
Pour une fois, Azraël n’attendit pas qu’on vienne lui ouvrir la porte et s’empressa de sortir du véhicule. Il monta les marches qui menaient à l’intérieur presque à la volée et fut accueilli par une jeune femme à l’accueil qui lui adressa un grand sourire.

- Bonjour monsieur Azraël. Le docteur Arenberg et le docteur Laksharta vous attendent. Si vous voulez bien me suivre.
- Allons-y !

Il ne se fit pas prier et suivis la jeune femme. Elle l’emmena à l’arrière du bâtiment, certainement à la baie d’observation d’où l’on pouvait voir une grande partie de l’aire de combat. Il ne se trompait pas, et il vit qu’il était attendu à cet endroit. En plus des deux ingénieurs de renoms qui avaient été à la tête du projet, il y avait tout un tas de scientifiques qui l’accueillirent. Mais c’est un homme plus âgé, arborant une barbe grisonnante impeccable qui s’avança vers lui pour lui serrer la main.

- Je suis ravi de vous voir, Monsieur Azraël. Nous n’attendions plus que vous pour lancer le test. Nous sommes fin prêts !

Laksharta acquiesça mais elle était peut-être la seule personne qui ne partageait pas la bonne humeur générale. Elle souriait à peine, pas bien étonnant puisque son talent n’avait pas été utilisé pour développer des nouveaux modèles mais bien pour séquencer des données à partir des modèles qu’elle avait déjà développés et qui avaient fait leur preuve.

- Dans ce cas, montrez-moi ça !

Azraël était parfaitement impatient, comme un enfant qui devait patienter avant d’ouvrir son cadeau à noël. Finalement, les scientifiques s’écartèrent de la baie vitrée panoramique et Azraël put voir au centre du terrain d’entrainement… 3 Flag au blindage rutilant. Aux yeux de certains, 3 appareils en série développés depuis maintenant plusieurs mois et déjà présents sur les champs de bataille n’auraient pas été une raison d’écarquiller les yeux. Pourtant, l’homme blond qui dirigeait une partie de l’armée terrienne semblait surexcité de les voir.

- Quel test avez-vous prévu ?
- Un combat. 3 pilotes ont acceptés d’y participer avec leurs Enact. Les machines ayant une puissance similaire, l’affrontement ne se jouera que sur le pilotage ! L’un d’eux est un Extented. Intéressant, non ?
- J’ai hâte de voir cela !

Le scientifique acquiesça et saisit une oreillette. Il appuya sur un bouton du tableau de contrôle et entra en contact avec les pilotes des trois Enact qui sortaient d’un hangar à l’autre extrémité du terrain d’entrainement.

- Lynx, Gregovitch, Fetch, tenez-vous prêts ! L’entrainement va commencer !

Azraël eut l’impression de connaitre l’un de ces noms, mais il était trop agité que pour se rappeler de où il l’avait entendu. Peut-être dans un rapport qu’il avait lu ? En tout cas, après avoir reçu la réponse des trois pilotes, le scientifique adressa un sourire satisfait à Azraël et actionna à nouveau la communication vers les Flag.

- Système Doll, activation ! Lancement des protocoles de combat ! Ordre de mission 0S01, stand-by.

C’est simultanément que les trois unités Flags s’activèrent au dehors. En même temps, un autre scientifique se mit à tapoter sur un ordinateur un peu plus loin et d’un coup de l’œil, Azraël le vit entrer les cibles désignées : les trois unités Enact. A peine la commande validée, les trois Flag se retournèrent en même temps pour faire face à leurs ennemis…

De l’autre côté de l’arène privée, dans le cockpit de son Enact neuf, une jeune femme aux longs cheveux foncés et aux yeux d’un bleu profond attendait que le combat débute. Parfaitement impassible et immobile. Finalement, son chef d’escadron, le Lieutenant Lynx entra en contact avec elle et le dernier pilote.

- Gregovitch, Fetch, je compte sur vous les filles. On est ici pour prouver que les pilotes Eurasiens valent bien mieux que toutes les inventions de ces blouses blanches ! On combat comme d’habitude et tout ira bien !
- Compris.

La jeune Russe serra un peu plus ses doigts gantés sur les commandes de son armure mobile neuve. Cela faisait des années qu’elle se battait pour prouver qu’elle était forte, qu’elle pouvait être la meilleure. Ce n’était pas pour perdre ici !
Alors qu’une fusée lumineuse était tirée dans le ciel depuis le centre de l’arène, l’ensemble des machines décolèrent brutalement ! Le chef avait dit comme d’habitude, elle prit donc sa position d’ailiers tout en gagnant de l’altitude mais elle remarqua bien vite que des tirs de railgun adverses allaient venir briser leur formation avant qu’elle ne soit mise en place !

- Même pas en rêve !

Transformant son unité en plein vol, elle accéléra vivement, le tir frôlant son réacteur sans le toucher. Elle fut néanmoins obligée de couper sa trajectoire pour esquiver un autre tir qui frôla son aile droite.

- Ils sont précis… !
- Formation offensive S32 !

L’ordre venait de tomber de Lynx, une manœuvre normale puisqu’ils n’arrivaient pas à se placer en formation delta traditionnelle. L’idée était ici de reprendre l’initiative et la jeune Russe effectua une boucle pour esquiver un troisième tir tout en ripostant avec son propre railgun ! La contre-attaque était sa spécialité. La manœuvre avait été exécutée en un instant, son corps accusant ces quelques G sans broncher. Malheureusement, l’adversaire esquiva en un mouvement latéral rapide et riposta !

- C’est quoi ces réflexes ?

Habituée à avoir le dessus sur les autres à ce sujet, elle écarquilla les yeux en voyant que son tir fut esquivé si aisément. Elle brandit son bouclier rotatif en reprenant sa forme normale pour dévier le tir et fonça sur son adversaire, voyant que Fetch imitait sa manœuvre et que Lynx se plaçait en retrait, couvrant leurs charges avec des missiles.
Elles se dirigeaient désormais à vive allure sur les ailiers adverses, esquivant plusieurs attaques en se rapprochant l’une de l’autre. Finalement, elles étaient presque côtes à côtes et convergeaient sur le leader adverse tandis que Lynx bombardaient les deux ailiers avec ses missiles et son railgun. En général, isolé, le leader adverse tombait en un assaut et le combat était alors presque gagné. Mais pas cette fois, car au lieu d’essayer de s’esquiver de cette situation dangereuse, l’adversaire activa sa propulsion et actionna son sabre à plasma… le tout à une vitesse folle.

- Fetch, dégage !

Trop tard. L’esquive n’était plus envisageable à cause des explosions qui retentissaient sur leurs flancs et l’ennemi était déjà sur sa coéquipière. La dénommée Fetch sacrifia son bouclier pour bloquer la lame du Flag et l’immobiliser. Elle avait déjà son propre sabre en main, prête à l’achever lorsque… un tir de railgun traversa le nuage de fumée provoqué par une explosion pour venir la toucher en plein flanc. C’était des munitions d’entrainement, il n’y eut pas d’explosion mais le choc propulsa son appareil sur celui de la pilote Russe.

- Merde… ! Comment il a su ?

Était-ce un tir à l’aveuglette couplé à un grand coup de chance ? Un tir à l’aveugle ne pouvait pas être si précis ! Mais le choc ne lui avait pas permis d’apporter une réponse à cette question. Sonnée, elle se retrouva au sol un peu plus loin, le Mobile Suit de Fetch partiellement sur le sien.

- Non!

Sa coéquipière avait été touchée en plein cockpit, dans le cadre de cette simulation, elle était donc hors-jeu et son appareil avait été désactivé. Déjà, un Flag la verrouillait pour terminer le travail au sol et Alexandra Gregovitch jura en russe avant de s’excuser auprès de sa coéquipière. Soulevant son appareil, elle l’utilisa pour se protéger du tir de munition factice avant de le pousser sur le côté. Piquée à vif dans sa fierté, elle décolla aussitôt et dévia plusieurs tirs avec son bouclier rotatif qui fonctionnait à merveille pour ce genre de projectile.

- Mange ça !

Baissant finalement sa garde, elle leva son propre railgun et tira vers le cockpit du Flag. Le tir chirurgical, presque à bout portant était impossible à bloquer et elle fut assez fière de voir qu’il toucha le Flag en plein cockpit. Elle voulut prévenir son leader qu’elle en avait abattu un lorsque l’appareil qu’elle venait normalement de mettre hors-jeu activa son sabre à plasma d’entrainement et faucha son cockpit, ne créant pour cette fois qu’une trainée rouge parfaitement horizontale. Son écran afficha « vous êtes mort » et sa propulsion déclina doucement, la forçant à atterrir alors qu’elle jurait en russe !

- Pourquoi il était encore en jeu ? C’est de la triche… !

Elle avait bien vu son tir marquer ce maudit Flag ! Malheureusement, un coup de canon indiqua la fin de la simulation. Lynx avait été abattu, lui aussi ?
Mais derrière la baie vitrée où se tenait Azraël, l’humeur était bien meilleure. Le politicien n’en revenait pas de ce qu’il venait de voir !


- Incroyable ! Ils sont incroyables… ! Mais pourquoi le dernier n’a-t-il pas été mis hors-jeu ?
- Le système Doll est sauvegardé dans le cockpit et dans la tête. Un cockpit perforé ne l’empêche pas de continuer à fonctionner, au moins le temps d’emmener un ennemi dans la tombe ! Alors, qu’en pensez-vous ? Cette simulation se termine par un joli 3-0 !
- C’est parfait… ! Parfait ! Le système Doll est plus réactif que nos meilleures pilotes puissent l’être !

La défaite écrasante de cette Extented en était la preuve et ce constat amena un sourire triomphant sur le visage du politicien blond. Il l’avait enfin sa force combative performante et obéissante ! Et il avait de très grands projets pour elle !
Revenir en haut
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2011
Messages: 132

Posté le: Jeu 29 Jan 2015 - 11:11
Sujet du message: Poupées de Guerre
Répondre en citant

Washington, Conseil de guerre de la Fédération Atlantique, quelques jours après la simulation de combat.

C’est autour d’une grande table que plusieurs personnes étaient installées. Certains portaient un uniforme dont les galons prouvaient un très haut grade dans l’armée terrienne, d’autres un costume assez cher que pour prouver leur mérite d’être à cette table. Muruta Azraël était l’un d’entre eux et c’est avec nervosité qu’il tapotait son verre du bout de l’index en entendant un Général parler.

- Je doute que l’on puisse confier une mission réelle à de telles machines sans avoir pu effectuer davantage de test. Notre personnel n’est pas encore formé à utiliser vos Mobiles Suits Dolls et nous ne sommes même pas certains de leur fiabilité sur un vrai champ de bataille. Est-ce que les brouillages radars les affectent ? Et les particules GN ?

Le leader du Blue Cosmos poussa un profond soupir. Il ressemblait à un adolescent auquel les parents refusaient une sortie à l’approche du week-end. Il jeta d’ailleurs un regard chargé de colère à cet officier.

- Tous ces tests ont déjà été menés dans mes laboratoires. Mes Mobiles Suits Dolls sont parfaitement prêts au combat. Ils disposent d’un guidage autonome qui les protège des systèmes de brouillages modernes. Ces appareils sont parfaitement fiables et je vous signale que je ne parviendrais pas à vous le prouver si vous refusez de les laisser sortir !

Le Général voulu répondre une seconde fois. Son visage était devenu rouge alors qu’Azraël finissait son explication mais un autre gradé l’interrompit d’un geste de la main.

- Calmez-vous messieurs, je vous en prie. Général Andersen, si je peux me permettre, jamais les technologies apportées par Monsieur Azraël ne se sont montrées décevantes. Que diriez-vous de le laisser prouver leur efficacité sur une mission de faible importance, dans un premier temps ?
- Hum ! Et je peux savoir à quoi vous pensez, Général Hawkin ?
- Je pense aux convois maritimes de ZAFT qui circulent presque librement dans l’océan Indien pour livrer du matériel et des vivres à la base de Mogadiscio depuis Carpentarie. La base de Mascate ne dispose pas de ressources suffisantes que pour éliminer les navires de ZAFT qui circulent sur ces eaux. Nous leur avons promis un soutien humain et logistique pour y mettre un terme. Nous devions envoyer le 28eme escadron d’interventions aériennes, mais les machines de Monsieurs Azraël pourraient peut-être prendre leur place… Qu’en pensez-vous ?

Le Général qui venait de proposer cela se tourna vers les deux interlocuteurs. Le prénommé Andersen semblait méfiant mais il finit par hausser les épaules.

- Faites comme vous voulez, mais ne venez pas vous plaindre si nos fonds finissent ensuite au fond de l’océan !
- Mon cher Général, laissez-moi vous rappeler que l’on parle de MES fonds, en l’occurrence. Et j’accepte cette proposition. Mes Dolls vont mettre un terme au réapprovisionnement maritime de Mogadiscio ! Quand dois avoir lieu le prochain transport de marchandises ennemis ?
- D’après nos sources d’informations infiltrées, ça doit être jeudi prochain vers 9h, heure locale.
- Compris. Dans ce cas, je vais me retirer. J’ai des choses à régler pour m’assurer de la réussite de cette mission !

Sans attendre d’autorisation, il se leva et quitta la vaste salle de réunion. Personne ne le retint mais l’homme d’affaire n’avait plus qu’une idée en tête désormais : faire comprendre à ces militaires qu’il disposait d’une force combative fiable et parfaitement obéissante. Et quoi de mieux pour cela que de noyer quelques monstres Coordinateurs ?

Base militaire de Mascate, 12h avant l’opération.

- Oui monsieur, tout est prêt ici. Mon équipe vient d’effectuer une dernière vérification sur l’escadron de Flags. Ils sont opérationnels pour la mission de demain. Compris, je ferais de mon mieux.

Laksharta rangea son téléphone dans la poche de sa veste blanche et soupira. Elle n’avait aucune envie de mener cette opération, mais Azraël avait exigé que ce soit elle et son équipe. Au moins, il lui faisait confiance, même si elle aurait apprécié rester éloignée du champ de bataille.
Elle pensait qu’elle aurait préféré se trouver dans son laboratoire de développement quand un scientifique de son équipe vint frapper à la porte de sa chambre.

- Madame, les unités Dolls viennent d’être montées à bord.
- Très bien. Ils ont aménagé une salle pour nous, comme nous l’avons demandé ?
- Oui, tout a été fait ! Je vais effectuer les derniers tests sur place.

La conceptrice acquiesça et laissa la personne faire ce qu’elle avait dit. Elle referma la porte de sa cabine derrière lui et décida de profiter de sa soirée pour prendre un maximum de repos. Demain matin, elle serait indirectement sur le champ de bataille pour la première fois depuis le début de sa carrière. Elle espérait néanmoins qu’une fois que ces poupées de guerre auraient fait leurs preuves, d’autres personnes moins importantes qu’elle serait désignée à jouer au marionnettiste !

[Sujet suivant ICI ]
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






Posté le: Aujourd’hui à 21:32
Sujet du message: Poupées de Guerre

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
   Gundam Neo Generation -> Amérique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: