:: Après l'orage, un futur prometteur ? ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Gundam Neo Generation -> Cité Ebi
 
Allelujah
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 1 573
Localisation: Aux arrières du monde
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: GN-011 Harute
Poste: Pilote d'élite - Assassin
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Jeu 13 Nov 2014 - 18:25
Sujet du message: Après l'orage, un futur prometteur ?
Répondre en citant

En provenance de : Le Message (Partie 2)

*** Une heure plus tard ***

Le pilote de la navette de transport civile avançait lentement et avec beaucoup de précautions dans le quai portant le chiffre quatre du spatioport de la colonie Ebi. De nombreuses vies étaient entre ses mains et sa conscience ne supporterait sans doute pas un éventuel accident impliquant d'éventuelles morts inutiles. Arrivée dans le fond de l'espace de stationnement et tous les sas d'isolement refermés derrière eux, deux larges bras articulés en acier se déplièrent et vinrent soutenir l'appareil volant pour permettre au passagers de descendre sans qu'ils ne prennent le risque d'un mouvement brusque de la part de leur transport.

Allelujah et Lightning quittèrent l'engin de métal d'une simple poussée sur la carlingue vers le sol. Ils se laissaient porter par l'absence de pesanteur et pendant leur descente, le coordinateur-extented chercha du regard leur contact. Ses yeux balayèrent un à un les hommes qui se tenaient debout dans le spatioport jusqu'à ce qu'il reconnaisse Tom, le sous-officier des services de renseignement qui le soutenait depuis le début de l'aventure. Les coéquipiers atterrirent non loin de lui et le rejoignirent sans se presser.

-Bonsoir, Tom.

Le jeune coordinateur se tourna dans sa direction et lui serra la main pour ensuite saluer galamment la jeune naturelle. Lorsqu'il le vit aussi courtois, l'assassin se rappela des tendances quelque peu radical de l'espion... Il ne devrait en aucun cas être mis au courant des gênes de sa partenaire.
Les présentations faites, les trois personnes quittèrent le spatioport sans difficultés grâce au laisser-passer du sous-officier qui leur permis de passer outre les divers contrôles. Cela fut plus qu'apprécier car dans leurs sacs, il n'y avait qu'armes et objets tes douteux. C'est donc sans attirer l'attention par un stresse qu'ils quittèrent le spatioport.

Une fois dehors le jeune homme des services de renseignement prit la parole.

-Nous nous rendrons directement dans l'installation souterraine de combat. Vous pourrez y passer une nuit tranquille. Cela devrait être la première je crois.

Il avait tout juste.

-Effectivement. Merci, Tom.

Tous les trois montèrent dans le véhicule vers lequel il les dirigeait. Ils montèrent à l'arrière et lui à l'avant pour ensuite dire au soldat qui conduisait de démarrer.

***Un peu moins d'une heure de route plus tard***

La jeep descendit sous terre par un passage dissimulé sans le sol qui s'était ouvert expressément pour eux. La route de terre et de boue s'était transformée en un large et haut couloir métallique où une parfaite résonance du ronronnement de leur moteur signalait leur arrivée à tout les occupant de l'installation. La descente se transforma en un plat et le véhicule pénétra dans un grand hangar très sombre. On ne voyait même pas à dix mètres !

-Nous sommes arrivés !

Ils quittèrent le véhicule, un homme grand, les cheveux blonds, très courts et une pair d'yeux perçants les attendait. Il s'approcha d'Allelujah en lui tendant une main.

-Je suis le lieutenant Dwight, officier en chef de votre installation. De ce fait, je vous souhaite là bienvenue au Shatterdome !

L'assassin accepta volontiers sa pognée qui fut bien forte et lui répondit directement.

-Je suis content d'être enfin arrivé ici. Tout est prêt pour l'assaut de demain ?
-Affirmatif mais pensez à prendre du repos, vous en avez bien besoin, vos visages le confirment.

Il avait raison. Même s'ils avaient été les proies à beaucoup d'adrénaline ces derniers jours, il est clair qu'un peu de sommeil ne serait pas de trop. Le lieutenant ouvrit alors la marche en s'adressant à eux.

-Suivez-moi, je vous conduis à votre chambre.
_________________
"The Fire Rises"

Thème musical

Revenir en haut
Publicité






Posté le: Jeu 13 Nov 2014 - 18:25
Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Allelujah
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 1 573
Localisation: Aux arrières du monde
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: GN-011 Harute
Poste: Pilote d'élite - Assassin
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Ven 14 Nov 2014 - 21:18
Sujet du message: Après l'orage, un futur prometteur ?
Répondre en citant

Le couple d'assassin entra dans la chambre à laquelle ils avaient été conduits par le lieutenant Dwight qui avait eu droit à de gentilles salutations et le souhait d'une bonne nuit. Allelujah posa ses sacs près de la garde-robe après avoir pris soin de verrouiller l'entrée par simple réflexe précautionneux. Il prêta alors enfin un peu d'attention à son environnement. On lui avait préparé une cabine très spacieuse, sans doute plus grande que toutes les autres du Shatterdome. Il y avait assez de place pour une demi-douzaine de personnes au moins et alors que Lightning avait été une surprise pour tous, ils avaient pensé à lui fournir un lit deux personnes pour qu'il puisse profiter d'un repos le plus soulageant possible. Une petite cuisine avait même été aménagée ! Décidément, tout était parfait, même mieux que tous les hôtels où il avait passé la nuit au cours de son aventure. Enfin, tout aurait été tellement plus beau si la jeune naturelle ne s'était pas assise en lui tournant le dos, toujours enfermée dans son silence glaçant. Il n'appréciait vraiment pas cette tension qui les séparait mais ce qu'il acceptait encore moins était le simple fait qu'elle était de sa faute.

Allelujah poussa un long soupir résigné pendant qu'il se débarrassait de sa longue veste et de son t-shirt encore un peu rouge. Il enleva ses chaussures et son pantalon pour ensuite plier tous ces vêtements pour les mettre dans un coin de la chambre, loin du lit. Il se dirigea ensuite vers la salle de bain sans prononcer un mot. Une fois dedans, il enleva son sous-vêtement et fit couler l'eau chaude de la douche sous laquelle il se glissa avec plaisir, il avait l'impression de renaître sous ce liquide brûlant. Et pendant toute la durée que prit cette appréciable toilette, ses yeux ne quittèrent pas une seconde le rideau de douche, comme s'il espérait toujours la voir revenir, comme s'il espérait que ces dernières heures n'avaient été qu'un mauvais rêve. Finalement, il en ressortit propre et triste. Il se sécha et quitta la pièce humide après s'être bien brosser les dents et l'essuie enroulé autour de sa taille. Lightning, elle, s'était débarrassée de sa tunique qu'elle avait également très soigneusement plier pour à son tour profiter de la salle de bain. Allelujah profita alors de la solitude momentanée pour enfiler un caleçon qu'il sortit d'un meuble. Vraiment, ils avaient pensé à tout.

L'ancien sergent de la faction zodiacale se posa sur le bord du large lit et se plongea la tête entre les mains. Il réfléchissait beaucoup de trop à ce qu'il se passait actuellement entre Lightning et lui. Cela ne lui ressemblait pas, jamais il n'avait ressentit autant de crainte au sujet d'une relation avec une femme depuis Yumi. Avait-il à ce point changé ? Et si ce qu'elle avait dit plus tôt dans la soirée se révélait être vrai ? Et si tout le mal qui l'habitait, toute cette partie démoniaque qu'il avait longtemps attribuée à son alter-égo était en vérité une partie intégrante de sa personnalité ? Maintenant qu'Hallelujah avait disparu, il n'avait plus se bouc émissaire permanent et il pouvait enfin se rendre compte de qui il était réellement... Pouvait-il seulement s'accepter lui-même ?...

Allelujah fut arraché de ses pensées par l'arrêt de la douche et il profita du silence pour adresser quelques nouveaux mots à la jeune femme, quelques mots qui paraissaient suppliants.

-Lightning, parle-moi, je t'en prie...

Et comme si elle lui répondit immédiatement, elle sortit de la salle de bain simplement vêtue d'une chemise de nuit. Dans un premier temps, elle jetait sur lui un regard un peu violent, elle le scrutait avec pitié. Mais ensuite, ses yeux perdirent un peu en méchanceté et elle vint s'asseoir non-loin de lui, également sur le bord du lit et le coordinateur-extented se tourna vers elle pour lui faire face. Allelujah voulut mettre fin au silence qui était sur le point de reprendre place mais elle lui fit signe de se taire.

-Je connais la FNE, c'est un organisme monstrueux... je sais que tu es son enfant mais tu t'es rebellé contre lui alors pourquoi continuer à perpétrer de tels actes ?

En plus de faire référence à la barbarie subie par le ministre Flavio, elle devait sans nul doute rappeler toutes ces exécutions de coordinateurs-extented en Amérique latine et en Europe... A cela, Allelujah ne vit qu'une seule réponse à lui donner.

-Pour pouvoir le combattre et le vaincre... j'ai dû me trahir et pervertir mon coeur par la violence extrême... J'en suis conscient, pardonne-moi...

Ses yeux n'étaient pas humides et pourtant, le chagrin l'ébranlait. Cette jolie naturelle, cette assassin, Lightning, avait réussi à prendre une place importante dans sa vie et il ne voulait pas la perdre.

-Et pour combattre ce monstre, tu as dû toi-même sacrifier ton humanité pour en devenir un, devenir un monstre comme celui que tu rejettes...

Encore ce mot ! Ce mot qui lui fit l'effet d'un poignard en pleine poitrine !

-Light...

Il ne savait plus quoi dire, il ne savait plus quoi faire... hormis une chose...

-Dans ce cas...

Il s'approcha alors doucement d'elle en espérant qu'elle ne reculerait pas et glissa une main délicate derrière sa nuque pour lui glisser ces derniers mots tandis que leur visage semblaient être sur le point de fusionner.

-Aide moi à redevenir humain...

Il termina le chemin pour lui déposer un baiser sur les lèvres. Finalement, elle devait éprouver ce même sentiment car elle déposa avec une grande douceur ses mains sur les joues du jeune coordinateur pour lui répondre, à ce premier baiser.
_________________
"The Fire Rises"

Thème musical

Revenir en haut
Allelujah
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 1 573
Localisation: Aux arrières du monde
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: GN-011 Harute
Poste: Pilote d'élite - Assassin
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 16 Nov 2014 - 19:30
Sujet du message: Après l'orage, un futur prometteur ?
Répondre en citant

Le jeune homme se réveilla tout en douceur, la vue encore trouble due à ce long, très long et inhabituel sommeil mais ce qui le dépaysait encore plus était la chevelure rose sombre sur laquelle était posée sa joue. Une main autre que la sienne était posée sur son ventre et un visage paisible sur sa poitrine. Intérieurement, il se sentait véritablement bien, il était parcouru par une drôle mais très agréable sensation qu'il n'avait plus ressentie depuis fort longtemps. Plus il y pensait, plus les souvenirs de la nuit tout juste passée lui revenaient en tête... Avaient-ils vraiment fait cela ? A vrai dire, il avait un peu de mal à penser qu'il n'avait pas rêvé, même si le corps chaud de Lightning épousait le sien sous les draps.

La jeune naturelle se réveilla peu de temps après lui et c'est le mouvement qu'il eut fait de sa main qu'il l'avertit. Elle avait légèrement replié les doigts sur son ventre. Il sentit sur ses côtes sa respiration s'accentuer d'un seul coup.

-Bonjour Lightning.

Eut-il dit. Sa partenaire releva légèrement son visage pour le regarder et lui répondre alors :

-Bonjour, Yahiko.

Elle s'écarta ensuite un peu de lui et tous deux s'étirèrent pour bien reprendre leurs esprits. Allelujah fut le premier à quitter le lit et se dirigea vers la salle de bain avant de s'arrêter brusquement sur l'horloge numérique fixée au mur du fond de la chambre ! Elle affichait midi moins vingt ! Ils avaient énormément dormi ! Beaucoup de trop même ! Il se tourna alors vers Lightning qui était finalement restée allongée, à moitié couverte par les draps blancs, pour lui dire de se dépêcher mais pour une toute nouvelle raison, il se ravisa. Lorsqu'il la regardait, il ne voyait que la magnifique enveloppe d'une si belle âme, il ne voyait rien de moi que la femme qui, dans l'horreur de la guerre, dans le sang de sa croisade, avait réussi à le faire éprouver des sentiments d'une tout autre nature. De l'amour et non de la haine. Il entra alors simplement dans la pièce de toilette pour se débarbouiller et se laver rapidement. Il sortit en moins de dix minutes et traversa la chambre pour mettre un caleçon. Enfin, il demanda à l'assassine si elle n'avait pas un petit peu faim.

-Un petit déjeuner ?

Elle sortit alors à son tour des couvertures pour s'approcher de lui et se pendre à son cou.

-Je meurs de faim.

Ses mots étaient séparés de petits bisous dont un ultime posé sur ses lèvres. Elle le lâcha ensuite pour s'habiller à son tour.
C'est part une pur coïncidence qu'on frappa à la porte juste après que celle de la salle de bain ne se referme sur la jeune femme. Le coordinateur-extented enfila un pantalon en vitesse et alla ouvrir à l'insistant qui frappa une seconde fois. La porte coulissa et laissa apparaître le lieutenant Dwight.

-Vous êtes enfin réveillé ! Les nouvelles concernant la mort du ministre Flavio ont été divulguées au grand public!
-Le message est bien passé ?
- « J'arrive » en lettres de sang, cela a fait bouger Full Frontal dans son bunker moins d'une heure après le journal de ce matin.
-Très bien, tous le monde à son post dans une demi-heure. Nous attaquerons sans attendre !
-Compris.

Aussitôt la porte refermée, Allelujah retourna dans la chambre et ouvrit la grande garde-robe. Il y trouva un uniforme bariolé de soldat qu'il enfila directement. Il ajustait sa ceinture lorsque Lightning sortit en vêtements civils avant de s'arrêter à la vue de la tenue du son partenaire. D'abord de l'incompréhension, puis de l'étonnement et enfin une interrogation.

-Quelle heure est-il, Yahiko ?

Ce dernier lui indiqua l'horloge murale et tel un réflexe, elle enleva son débardeur traditionnel et s'apprêtait déjà à se jeter sur sa tunique de combat mais l'ancien sergent l'en empêcha.

-Non... Light... Pas cette fois...

Elle lui jeta un regard foudroyant et lui rétorqua presque au tac-au-tac !

-Qu'est-ce que ça veut dire ? Pourquoi je ne pourrais pas venir !?

Allelujah la serra alors très fort contre lui et même si elle se débattait, lui murmura :

-Je t'aime...

Soudain, elle s'immobilisa.
La pensée humaine est faite de telle manière qu'elle fait des liens entre tout et en permanence et en l'occurrence, elle venait de faire le même qu'Allelujah avait fait, entre ces mots et leur première rencontre.

***Plusieurs mois auparavant***

-Pas de trahison, pas d'attachement, confiance, nous ne sommes pas des traîtres et vous êtes un homme d'honneur, je me trompe ?
-Pas de trahison.

***Retour au réel***

-Tu te souviens de notre pacte, lors de notre première rencontre ? Nous travaillons ensemble tant que nous ne nous trahissons pas, tant que nous nous faisons confiance et tant que nous ne nous attachons pas l'un à l'autre...
-Non ! Tu n'as pas le droit !

Il sentit sur sa joue une larme couler. Il s'exprima d'une voix légèrement tremblotante.

-Je ne veux pas te perdre...
-Nous allons réussir, comme à chaque fois ! Tu ne me perdras pas, Yahiko !

Il desserra doucement ses bras et l'accompagna jusqu'au bord du lit où ils étaient assis la veille.

-Il n'y aura que feux croisés dans des couloirs étroits cette fois-ci... et je ne suis pas sûr de pouvoir te protéger comme il le faut... Attends-moi ici, s'il te plaît...

Elle commençait à se calmer... A son corps défendant, elle comprenait le danger de cette ultime mission et la grandeur des sentiments du jeune homme ne lui permettrait plus de se mettre en danger pour lui. Il se leva et lui déposa un baiser sur le front pour ensuite se diriger vers la sortie. Le regard de Lightning divaguait peu à peu, brillant.

-Je reviendrai, je te le promets !

Il passa la porte mais entendit la jeune femme l'appeler afin de lui adresser une dernière parole, des mots qu'elle prononça pour la première fois, des mots qu'il n'avait plus entendu depuis Marie...

-Je t'aime.
_________________
"The Fire Rises"

Thème musical

Revenir en haut
Allelujah
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 1 573
Localisation: Aux arrières du monde
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: GN-011 Harute
Poste: Pilote d'élite - Assassin
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Lun 24 Nov 2014 - 16:54
Sujet du message: Après l'orage, un futur prometteur ?
Répondre en citant

La porte automatique se referma dans le dos du jeune homme qui laissait derrière lui une lumière dorénavant directrice de sa vie, occupante de ses pensées, une obscure lueur de bonté qu'il ne voulait pas voir s'éteindre. Pendant quelques secondes, il était resté immobile, appuyé contre la paroi métallique de la chambre ou Lightning attendait désormais seule, dans la crainte de ne plus jamais le revoir, crainte qu'il partageait à son égard. Une perle se formait doucement sur le coin de ses yeux et en laissant une longue trainée humide sur ses joues, elles tombèrent dans le vide et s'écrasèrent sur le sol avec une grande violence qui faisait entendre sa tristesse dans son écho.

Mais il était trop tard pour rebrousser chemin ! La phase final de sa croisade était sur le point d'être lancée et rien ni personne ne l'empêcherait de rejoindre ses camarades sur le glorieux Minerva une fois que sa tâche serait accomplie !

*Shinn, Saris, Suzaku, j'espère que vous êtes toujours là*

Voilà ce qui le motiva à sécher ces vilaines larmes et à se redresser. Il devait maintenant rejoindre le hangar car tout le monde l'attendait pour un dernier briefing, les dernières consignes, les derniers ordres pour la victoire ! Son pas reprenait un peu en assurance et son regard toujours un peu brillant gagnait de plus en plus de dureté et de confiance au fur et à mesure qu'il avançait dans les couloirs. Et quand il entra dans le hangar, une quarantaine de soldat en ligne devant quatre hélicoptères de combat se mirent au garde-à-vous dont le claquement de leur bottines fit trembler les murs d'acier par leur résonance !

-Capitaine Allelujah Haptism, nous sommes prêts à combattre à vos côtés !

Crièrent-ils d'une unique voix ! Tous étaient équipés, armés et bien décidés à aller jusqu'au bout de cette mission. Allelujah exprima d'une voix très légèrement émue l'ordre de repos avant de prendre une voix de meneur, ferme et puissante.

-L'objectif de la mission est très simple. Je tue Full Frontal et vous vous arranger pour éliminer tout le personnel militaire qui se trouve à l'intérieur. Chaque équipe a déjà reçu ses ordres de missions... Vous savez ce que vous avez à faire !

A nouveau, c'est une incroyable harmonie vocale qui lui répondit « Roger ».

-Equipe une, deux, trois et quatre, allez-y ! Equipe cinq, six sept et huit, préparez les hélicos au décollage !

Allelujah appela ensuite le lieutenant Dwight qui rappliqua au pas de course, lui aussi entièrement équipé pour l'assaut.

-Je ne vois pas Tom, où est-il ?
-Il est partit tôt ce matin pour sauter dans la première navette vers Doragon. Il n'avait plus rien à faire ici selon lui.

Allelujah restait silencieux quelques secondes, pensif. Enfin, il demanda où se trouvait son armure et le lieutenant le conduisit après lui avoir demandé de le suivre. Il l'emmena dans un local directement relié au hangar où se trouvait encore un homme en blouse blanche et à lunette. Il bidouillait le petit joujou une dernière fois.

-Chef ! Voici l'armure de combat que vous nous aviez demandé ! Le blindage est un bon compromis entre la résistance de l'acier et son poids. Vous pourrez essuyer des tirs sans aucun soucis et bouger sans trop être gêné.
-Exactement ce que je voulais. C'est du bon travail.

Allelujah s'avança vers le scientifique et ce dernier l'ouvrit en appuyant sur un bouton situé sur la hanche de l'armure. Le super soldat se glissa à l'intérieur et l'homme en blouse blanche la referma manuellement sur son dos. Dans un bruits de rouages mécaniques, elle se scella correctement et les articulations se décrispèrent. Il pouvait bouger. Il fit un pas vers l'avant et au bruit occasionné, on pouvait ressentir la lourdeur et la puissance qu'octroierait un tel outil.

-Votre casque !

Allelujah le saisit et le fixa correctement sur sa tête. Enfin, il prit le fusil automatique que Dwight lui tendit. Il était équipé d'un double-chargeur et un pistolet était déjà attaché sur la cuisse gauche de l'armure. Le coordinateutr-extented était paré au combat !

Le lieutenant aux talons, le super soldat retourna au hangar, la démarche lourde et l'arme sur l'épaule.

-On grimpe !

Tous les soldats restants bougèrent alors vers les hélicoptères dont les rotors commençaient déjà à tourner. Allelujah monta dans celui où il restait une dernière place, la sienne. Le scientifique fit un signe au coordinateur renégat comme quoi il actionnait l'ouverture du plafond pour permettre aux engins de partir. Quelques secondes s'écoulèrent seulement et déjà les appareils s'élevaient lentement.

-A tous les transports, activation du mirage-colloïd !

On ferma les portières latérales et petit à petit, les hélicoptères devinrent invisibles.


_________________
"The Fire Rises"

Thème musical

Revenir en haut
Allelujah
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 1 573
Localisation: Aux arrières du monde
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: GN-011 Harute
Poste: Pilote d'élite - Assassin
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mer 26 Nov 2014 - 15:31
Sujet du message: Après l'orage, un futur prometteur ?
Répondre en citant

Pendant que les équipes qui se rendraient sur place par les airs faisaient leur chemin, les quatre autres, terrestres, se préparaient à lancer l'assaut ! Eux comme tout les autres avaient au préalable bien pris connaissance de la carte des lieux.

Le baraquement cible portait le nom de bunker mais il s'agissait davantage d'une résidence de secours qu'un véritable abris anti-bombes. Construit sous l'ère de Patrick Zala, il s'agissait de son propre refuge au cas où une crise ou un danger trop grand pour sa vie l'empêcherait de continuer à séjourner sur Doragon. C'est pour cela qu'il avait été appelé de cette façon : bunker. Concrètement, il s'agissait d'un bâtiment carré sans étages, les quatre tours de guet aux extrémités et la structure entièrement bétonnée transmettaient cet aspect militaire au lieu tandis qu'une cour centrale tout aussi carrée que l'entièreté lui donnait l'allure paradoxale de logis civil. L'intérieur était sectionné en quatre zones par quatre couloirs, véritables médianes du bâtiment. Entre le couloir Nord et le couloir Est se trouvaient les dortoirs et les douches pour les soldats. De l'autre côté, entre le Nord et l'Ouest, se trouvaient l'armurerie, les cuisines et le réfectoire. Juste derrière, de l'autre côté du couloir Ouest, on ne pouvait trouver que des salles de réunions ou d'émission pour d'éventuels messages présidentiels. Enfin, entre le couloir Sud et le couloir Est, il s'agissait des quartiers luxueux : chambres, bureau et sanitaires de l'ancien président. Pour terminer, le pourtour du bâtiment était un unique couloir relié à la petite cour par les quatre couloirs séparateurs.

Depuis la mort de Patrick Zala, ce Bunker était devenu celui du grand chef suprême du front luttant pour l'extermination des naturels : Full Frontal.


-Equipe 1, en position.
-Equipe 2, en position.
-Equipe 3, en position.
-Equipe 4, en position.

Les quatre unités s'étaient placées à chaque coin du bâtiment pour une raison très simple et tellement évidente si on prenait la peine de réfléchir un minimum. Il n'y avait qu'une seule entrée et une seule sortie... Cela était vrai si on ne prenait pas en compte les quatre tours de garde et c'est par là qu'ils passeraient! Grâce à une combinaison d'un genre nouveau, inspirée du mirage-colloïde, ils avaient pu s'approcher de l'enceinte sans être vu.

-Action !

Tels des fantômes meurtriers, un soldat par équipe tira une unique balle dans la tête du garde de leur tour respective ! La voie étant maintenant dégagée, un second soldat lança un grappin propulsé par un lanceur à l'intérieur de la construction surélevée et les uns après les autres, tous s'infiltrèrent dans le bâtiment de retraite de leur cible.

Un peu plus loin, dans l'hélicoptère où se trouvait Allelujah, le lieutenant Dwight bidouillait un petit quelque chose d'assez étrange puisqu'il reliait son Ipod à une prise jack sans doute elle-même reliée à des baffles qu'il ne repéra nulle part dans l'appareil. Enfin, sans doute ayant devnié l'interrogation du coordinateur-extented, il se redressa pour lui expliquer ce qu'il préparait, juste après que le pilote ait annoncé leur approche du bunker.

Cliquez!

-Full Frontal fait trembler les naturels avec ses machines de guerre infernales... Moi, je vais le faire trembler avec du Wagner !

Sans attendre, il appuya sur l'écran de son gadget et une musique très étrangère à une situation comme celle-là s'éleva dans les airs. Les baffles étaient donc attachés à l'extérieur de l'hélicoptère !
Allelujah sourit largement car même s'il était un soldat depuis sa plus tendre enfance, il avait reconnu la référence que Dwight venait de faire ! Ce dernier parla d'ailleurs dans sa radio, à l'attention de tous les soldats qui devaient entendre cette musique depuis fort loin !


-En avant ! Début de l'opération ! Go go go !

Les hélicoptères avancèrent en ligne vers le bunker cible, comme dansant dans un ballet aérien et une fois la distance qui les séparait du bâtiment engloutie, ils amorcèrent alors seulement leur descente sur le bâtiment tandis que leur camouflage optique se dissipait ! Les portières latérale furent ouverte et à l'aide de longs câbles, les quatre unités restantes débarquèrent dans la cour ! [Arrêtez la musique si vous le voulez. Mais c'est mieux de le faire !]

La première chose qu'Allelujah remarqua, et qui lui arracha une grimace, était le véritable tonnerre de coups de feu qui provenait de l'intérieur ! Ce n'était pas normal ! Ils n'auraient pas dû être prêt à se défendre aussi vite cela même malgré l'entrée théâtrale surprise de Dwight ! Soudain, une voix désespérée cria dans leur radio avant de vite s'éteindre !

-C'est un piège !
-Quoi ? Répète ! Qu'est-ce qui se passe ?!

Mais Dwight avait beau hurler, on entendait plus que des coups de feu ! Soudain, Allelujah se tourna vers ses hommes pour leur donner de nouveaux ordres et éviter qu'ils ne se désorganisent !

-Aux portes, ils arrivent ! Je ne sais pas comment mais ils étaient au courant de notre arrivée ! Préparez-vous au combat !

Aussitôt, les quatre unités se dirigèrent vers leur porte respective. En effet, une unité devait monopoliser la jonction entre le couloir Nord et le couloir périphérique et une autre devait faire de même avec la jonction de ce dernier avec le couloir Sud. Les deux restantes devaient s'engouffrer dans l'Est avec Allelujah.

-Unité 5, assurez-vous de nous garder le couloir Sud dégagé. On passera peut-être par-là !Unité 6, soyez prête à nous protéger des ennemis qui arriveraient par la porte Ouest. Unité 8, foncer dans le Nord rejoindre les autres dès que vous le pouvez ! Unité 7, avec moi !

Et les gardes de Full Frontal sortirent des quatre portes. L'heure était au déluge de feu.
_________________
"The Fire Rises"

Thème musical

Revenir en haut
Allelujah
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 1 573
Localisation: Aux arrières du monde
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: GN-011 Harute
Poste: Pilote d'élite - Assassin
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Jeu 27 Nov 2014 - 19:48
Sujet du message: Après l'orage, un futur prometteur ?
Répondre en citant

Le plan initialement établi par l'ancien sergent de l'alliance zodiacale commençait doucement à tourner au drame. Les équipes qui venaient de débarquer par hélicoptère étaient toutes coincées dans la cour, attaquées de toute part et sans aucun moyen pour se protéger des tirs ennemis ! Tous ses subalternes tombaient les uns après les autres sans qu'il ne puisse rien faire... Il était d'ailleurs le seul à tenir bon autant physiquement que mentalement. Oui, c'était mentalement difficile car si l'un deux voyait son partenaire à sa gauche tomber, il pouvait être sûr que le prochain à succomber sous les balles meurtrières de Full Frontal serait lui-même. Ils voyaient leur propre mort arriver ! Allelujah, lui, était bien protégé par son armure sur laquelle rebondissaient les projectiles d'acier !

*Bon sang ! *

Pour la deuxième fois, il jeta son fusil sur le sol pour en ramasser un autre qui gisait sur le sol, à côté d'un cadavre sanguinolent ! Sans jamais cesser de presser la gâchette, il vida à nouveau le chargeur de l'arme automatique sur la troupe de marines qui sortait de la porte Est. Il en voyait enfin le bout ! Par contre, il avait maintenant un choix à faire... Devait-il se retourner et aider ses équipiers ou s’engouffrer dans le bâtiment par le couloir qu'il venait de dégager au prix des vies de tous les membres de l'unité 7 ? Les cris de souffrance dans son dos le poussaient à faire volt-face mais il savait également pertinemment bien qu'une telle chance de pénétrer le bâtiment ne se représenterait plus ! Il hurla alors dans sa radio les ordres suivants !

-Les pilotes, allumez les portes Sud, Ouest et Nord ! Equipes 5,6 et 8, avec moi !

Et en à peine quelques secondes, de puissants tirs de calibre cinquante s'écrasèrent sur les parois en béton ciblées par le leader de cette véritable révolution. Aussitôt, les quelques survivants de chaque équipe se mirent à courir aussi vite que monsieur Bolt vers la porte Est qu'Allelujah venait de franchir dans son armure. A l'intérieur, outre le pilonnage qu'effectuaient les hélicoptères, le super soldat pouvait encore entendre qu'une symphonie hideuse de coup de feu faisait trembler les murs.
Ayant été rejoins par quatre soldats, survivants du massacre de la cour, il traversa l'allée pour rejoindre le couloir périphérique du bâtiment.


-A droite au croisement !
-Contact !

Effectivement, un garde bien armé venait de passé sa tête pour très vite se remettre à couvert car Dwight, qui avait donc lui aussi survécu, tirait déjà dans sa direction ! Allelujah serra tellement sa poigne sur la crosse de son fusil qu'elle commençait à se déformer ! Juste avant de s'arrêter à la jonction des deux couloirs, il s'adressa à un des gars qui le suivait.

-Balance une grenade !

Ce dernier acquiesça et en dégoupilla une avant le la lancer vers la droite ! On entendit leurs ennemis crier « grenaaade ! » avant que cette dernière n'explose ! Ensuite, d'un mouvement de main, il fit comprendre à ses soldats qu'il fallait foncer dans le tas et dans un cris de courage, tout les cinq déboulèrent dans le couloir périphérique en ouvrant le feu ! Très vite, Allelujah tomba à court de munitions aussi se servit-il de son arme comme d'une massue pour agresser sauvagement les premiers ennemis à sa portée et leur fracasser la boîte crânienne ! Fidèle à lui-même, il termina le boulot à main nues ! D'un coup d'avant-bras, il envoya voler un soldat de Full Frontal contre un mur, d'un coup de pied, il en fit reculer un de plusieurs mètres et ces bougres avaient beau tirer, son armure le protégeait toujours ! Jusqu'à ce que...


-Chef, ils ont un RPG !

Un homme de l'équipe qui s'était infiltré par la tour Sud-Est et qui était donc bloqué dans le fond du couloir qu'Allelujah tentait de traverser actuellement, venait de lui hurler cette information via la radio ! En effet, à une dizaine de mètre devant, un gars s'était agenouillé et il portait un gros tube sur l'épaule ! Aussitôt le super-soldat vociféra à Dwight et au deux autres encore en vie de se mettre à l'abri !

-A couvert !

Mais c'est dans le bruit distinctif d'un lance-roquette que la fusée explosive fut propulsée à toute vitesse ! Allelujah la vit arriver droit sur lui et son seul réflexe fut de relever les bras en croix pour se protéger l'abdomen mais hélas, ce fut trop tard ! La roquette le percuta de plein fouet et avant d'exploser, elle le souleva pour le faire reculer de plusieurs mètres ! Enfin, après une fraction de seconde, elle détonna !

-Allelujah !

Le choc fut très rude mais il fut sauf ! Pour la toute dernière fois, son armure mastodonte venait de lui sauver la vie ! Cependant, elle était maintenant hors-d'usage !

-Bordel...

Il appuya sur le bouton situé au niveau de la cuisse droite afin de l'ouvrir et de s'extirper de la carcasse démolie ! Il arracha le pistolet sanglé sur l'autre cuisse de l’attirail et il retourna à l'assaut avec une légère douleur dans l'abdomen !

-Balancez toutes vos grenades !

Il n'y avait désormais plus qu'un seul soldat avec lui... Dwight était tombé à son tour... Il en envoya donc deux dans le couloir, en direction des derniers gardes qui tenaient bons... Mais chaque homme à ses limites et les deux explosifs balancés mirent fin à leur calvaire.

La portion du couloir périphérique qui donnait sur les quartiers de Full Frontal était enfin sécurisé mais tout le reste de ce même couloir qui faisait tout le tour du bunker, lui, était encore animé par des coups de feu multiples.

Allelujah avança donc vers l'entrée du bureau, suivi par le dernier soldat encore en vie après le massacre de la cour et le supplice de la jonction du couloir Est avec le périphérique. Ils furent rapidement rejoins par l'unique survivant de l'équipe qui s'était infiltrée par la tour de garde Sud-Est.


-Je rentre seul. Tenez ce couloir.

Les deux braves guerriers hochèrent de la tête avec dépit. Savaient-ils donc qu'ils allaient très certainement mourir ? Allelujah, lui, le savait. En tout cas, il ne se faisait pas d'illusions. Si des ennemis leur tombaient dessus, ils n'auraient nulle part où s'enfuir.

Alors qu'ils échangeaient leurs armes vides contre celles des cadavres des soldats de Full Frontal, Allelujah Haptism s'apprêtait à finalement affronter son destin. Le grand Leader de la FNE se trouvait derrière cette porte.

_________________
"The Fire Rises"

Thème musical

Revenir en haut
Allelujah
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 1 573
Localisation: Aux arrières du monde
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: GN-011 Harute
Poste: Pilote d'élite - Assassin
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Sam 29 Nov 2014 - 17:22
Sujet du message: Après l'orage, un futur prometteur ?
Répondre en citant

Enfin... Après tant d'années, après tant de souffrance aux cours de ces dernières et tant d'effort au cours de ces derniers mois passés à parcourir la planète Terre, à traverser l'espace et les colonies... Après le deuil de la disparition de son alter-ego, la rencontre d'un amour qu'il pourrait perdre et la mort de tous ses compagnons d'armes en ce jour de révolution... Après tous ces sacrifices allant jusqu'à la perversion même de son âme, il était enfin arrivé à l'objectif final de toute cette croisade rouge du sang des innombrables vies qu'elle avait demandé. Quelques mètres devant lui, derrière cette porte de métal, celui qui l'avait créé, celui qui avait fait du pauvre petit enfant arraché à ses parents le démon qui se cachait sous un masque d'homme qu'il était désormais, Full Frontal, devait sans doute l'attendre.

Allelujah rechargea son pistolet et tira la quillasse de manière saccadée et fort exagérée. Il inspira profondément et expira lentement pour ensuite ouvrir la porte du bureau de sa prochaine et espérée dernière victime de cette mission qu'il avait commencée plusieurs mois plutôt. Il pénétra dans l'obscurité totale de la pièce seulement faiblement éclairée par la lumière du couloir qu'il quittait mais quand la porte se referma derrière lui, il ne parvenait plus à voir à un mètre devant lui. En plus d'être plongé dans les ténèbres, un silence extrêmement lourd régnait dans cette partie du bunker, le coordinateur-extented avait comme l'impression qu'une foule l'entourait, silencieuse et dévisageante. Victime de cécité artificielle, il avait immédiatement pris une position de combat afin de pouvoir réagir au premier bruit, peu importe d'où il venait ! Sa concentration était total, au moindre claquement de pas, au moindre frottement de pied sur le sol ou de main sur les murs, dépendant de la distance approximativent jugée par le sergent renégat, il frapperait ou tirait une balle. Mais rien de cela ne produisit ! Non, c'est tout aussi soudainement qu'un tir vint ricocher sur le sol, à un peine un mètre sur sa gauche, qu'un véritable colosse lui sauta dessus ! Grâce aux étincelles créées par le ricochet et au jet de flammes de l'arme, Allelujah put le voir arriver à temps et en une fraction de seconde, le temps d'un réflexe, il plongea vers l'avant en une roulade parfaitement exécutée ! Et comme si tout avait été calculé à l'avance, les lumières s'allumèrent aussitôt pour ne laisser au super soldat que le temps de voir que devant lui se dressait une autre montagne de muscles !

Dans son regard, Allelujah ne lisait aucune raison, aucune intelligence, juste de la haine et de la rage, comme un animal fou qu'il faudrait euthanasier. Ce regard, il l'avait déjà vu quelque part mais après ces deux secondes qui lui avait paru être aussi longues qu'une heure entière, il fut envoyé voler dans le mur du fond, non-loin de la porte à cause d'un violent coup de pied dans le tronc qu'il dû encaisser ! Le choc fut rude et cela lui demanda quelques secondes pour se redresser, autant de temps qu'il fallut à l'autre brute pour lui tomber dessus ! Allelujah voulut l'accueillir d'une balle mais à peine avait-il levé son arme que son adversaire l'avait désarmé d'un joli coup de pied circulaire bien précis et bien puissant qui fut suivi d'un crochet du gauche d'une puissance inouïe. A nouveau, l'ancien sergent s'écroula sur le sol, cette fois-ci à moitié sonné.

Tout cette puissance, cette force monstrueuse... Il n'avait pas le souvenir d'avoir une fois été aussi dépassé, dominé par un autre... Lui qui avait toujours eu le dessus sur le plan physique et technique, que ce soit contre des soldats, des assassins ou même contre Shinn, l'état dans lequel il se trouvait actuellement, à la limite du K.O en un seul coup de poing, il n'avait vécu cela... Bien que... Et alors qu'il commençait à se rappeler d'une chose bien particulière, une voix s'éleva de derrière le bureau, partie de la pièce qui était restée dans l'ombre. Cela commença par un rire et se termina par quelques mots.


-On dirait que tu commences à te souvenir de l'endroit où tu as déjà affronté ce genre de soldat, mon enfant.

Cette voix ! Jamais il n'aurait pu oublié cette voix, celle du plus grand ennemi de l'humanité... Il était juste là, assis derrière son bureau !...

Tandis qu'Allelujah se relevait péniblement, des souvenirs lui remontaient effectivement à la surface ! C'était lors d'une petite expédition privée qu'il avait organisée avec Shinn sur une station spatiale abandonnée de la FNE. Il avait espéré pouvoir mettre la main sur une copie de son dossier mais un scientifique véreux qui s'y trouvait toujours l'avait brûlé devant ses yeux. C'est à cet endroit, ce jour-là, qu'il avait fait la connaissance d'un tout nouveau genre de sujet issu du programme I.R.E.A.C, programme FNE d'où il était lui-même le résultat le plus réussi.

Depuis qu'il les avait quittés, la FNE avait toujours eu peur qu'il ne se retourne contre eux, elle connaissait son potentiel destructeur et afin de le contrer, elle avait mis au point des sujets dont la force physique avait été doublée voire triplée au prix de certaines capacités mentales comme la réflexion et la parole. Ils ne se battaient qu'instinctivement en suivant les ordres qui leur étaient donnés.

Mais ce fameux jours, sur cette colonie, Allelujah l'avait vaincu, ce soldat en rage... Et en pensant cela, il écarquilla brusquement les yeux !


*Non, c'est Hallelujah qui l'avait tué ! *

Et Hallelujah n'était désormais plus là pour l'aider ! Comme allait-il faire pour se sortir d'une telle situation ? Ses poings se resserrèrent alors avec beaucoup de conviction. Comme à chaque fois, il devrait se surpasser !

*Je suis plus fort qu'eux... C'est faisable !*

Se disait-il.
_________________
"The Fire Rises"

Thème musical

Revenir en haut
Allelujah
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 1 573
Localisation: Aux arrières du monde
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: GN-011 Harute
Poste: Pilote d'élite - Assassin
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 30 Nov 2014 - 09:05
Sujet du message: Après l'orage, un futur prometteur ?
Répondre en citant

Allelujah se relevait en se secouant la tête afin de se remettre les idées en place. Ses adversaires étaient monstrueusement forts et s'il voulait les vaincre, il ne devrait plus se permettre d'encaisser un coup direct en pleine figure comme précédemment. Son torse se gonfla d'une grande bouffée d'air de concentration, comme si le super soldat pouvait ressentir l'oxygène qui s'éparpillait dans ses muscles tel de l'énergie. Il leva les yeux vers les deux gaillards qui faisaient bien deux bons mètres, ils se tenaient côte à côte, face à lui.

-Tu peux te cacher derrière cette dernière barrière, elle ne te sauvera pas de moi, Full Frontal !

Oui, il pouvait même se terrer au centre de la Terre ou aller se cacher dans le fin fond de la galaxie, le sergent renégat se battrait quand même pour le retrouver et l'abattre ! Toutefois, même si ces menaces étaient on ne peut plus sérieuse, le chef du mouvement extrémiste coordinateur lui ria au nez d'un petit rire presque malsain.

-Tu es bien trop jeune pour pouvoir tenir de tels propos, mon petit. Essaie donc pour voir !

Cette arrogance, cette voix glacial et à la sonorité extrêmement désagréable, cela commençait véritablement à énerver le jeune coordinateur-extented ! Et dans un cris de colère mélangée à du courage, il fonça sur les deux armoires à glaces qui se trouvaient toujours entre lui et son ultime cible ! Ces deux derniers avancèrent également vers lui jusqu'à engager le corps-à-corps ! Celui de gauche lança un direct en plein visage qu'Allelujah évita en s'abaissant et en avançant sur une trajectoire décalée de 45 degrés sur la gauche; il frappa du poing droit dans les côtes de cet aggresseur et quand il fut derrière lui, il violenta son jarret droit d'une pression d'un pied pour lui plier la jambe et l'agenouiller de force ! Enfin, en exécutant un rapide demi-tour sur la gauche, il lui asséna un coup de coude dans la tempe gauche, coup qu'il bloqua en ramenant son bras droit en garde !

Aussitôt, le second adversaire, encore debout avait réduit la distance qui le séparait d'Allelujah et tenta un crochet, évité par ce dernier qui s'abaissa juste à temps ! Il se redressa pour contre-attaquer sans attendre mais le premier sujet qu'il avait agenouillé le balaya ! La force du mouvement était telle qu'Allelujah se trouvait flottant dans les airs pendant presqu'une seconde et cette seconde fut suffisante pour que l'autre, debout, lui enfonça son pied dans l'abdomen ! Encore une fois, le jeune coordinateur vola à travers la piece pour finir contre une bibliothèque dont la vitre se brisa sur son dos !


*Bon... sang...*

Allelujah s'aida des mains pour se relever et le sol recouvert de verre les lui écorcha. Il venait à peine de ramener un genoux pour se redresser qu'on lui asséna un violent coup de pied sur le côté qui le fit de nouveau s'écrouler. Il n'avait même pas le temps d'avoir mal qu'on l'aggripa par ses vêtement pour le lancer à l'autre bout de du bureau et cette fois-ci, c'est sur un tableau qu'il percuta le mur.

*Je... suis... plus fort qu'eux !*

Une des brutes marchait vers lui et sur celle-ci, Allelujah fonça, les poings serrés ! Il feinta un crochet pour agresser ses parties sensibles d'un lâche coup de pied qui retomba sur le pied de son ennemi afin qu'il ne recule pas et qu'il ne puisse donc pas esquiver l'upercut qui lui fonçait droit dans la mâchoire grande ouverte ! Comme il criait de douleur et qu'elle fut refermée si brutalement à cause du coup de poing, un morceau de sa langue vola juste à côté du visage du héros ! Il s'en suivit un direct bien armé qui écrasa le nez du sujet désormais bien mutilé !
Voyant son partenaire se faire déglinguer, le second qui était resté à l'écart accourut mais Allelujah, qui avait bien pris deux mètres d'élan, exécuta un double coup de pied sauté sur le sujet blessé qui fut projeté en arrière et percuta donc son camarade. Ce dernier ne vascialla pas mais le rattrapa. Il le laissa ensuite tomber pour s'adonner à un nouveau combat contre Allelujah qui se relevait seulement de sa dernière technique ! Il enchaina les coups de poings en tout genre et l'ancien sergent esquiva ou dévia à peu près tout jusqu'à ce qu'un coup de pied de face ne l'oblige à placé ses bras en crois sur sa poitrine pour l'encaisser sans trop de mal ! Il fit tout de même un bon de quelques mètres pour ensuite predre l'équilibre et user de ses bras afin de se rattraper ! Mais ayant profité de ce déséquilibre, le sujet encore valide piqua un mini-sprint pour le dépasser légèrement par la gauche et c'est de son avant-bras droit qu'il frappa Allelujah dans toute la cage torassique ! On entendit même un craquement ! Encore une fois, le coordinateur renégat s'encastra dans le mur et cette fois-ci, avant qu'il ne retombe sur le sol, la brute épèce lui martela littéralement le corps à coups de poings violent et haineux ! Chaque coup l'enfonçait, chaque frappe lui faisait terriblement mal, c'était un passage à tabac, ni plus, ni moins.




Lorsqu'il arrêta, Allelujah était renfoncé dans la paroi et la tête tombant un peu vers l'avant, un filet de sang coulait de sa bouche. Respirer lui faisait mal, son corps entier était douloureux et sa vision était trouble... Il n'avait plus la force de bouger... Etait-il vaincu ? Vraiment ? Après tout ce chemin parcouru ? ...

Full Frontal quitta sa chaise de bureau et s'approcha de lui. Au bords de l'inconscience, Allelujah n'avait de la force que pour entendre ce que cet être excécrable lui disait.


-Tu as échoué dans tous les domaines !... N'as-tu pas remarqué que plus un seul coup de feu n'a été tiré depuis quelques minutes ? Tes hélicoptères ont été descendus par les défenses mobiles de la colonie, tes soldats ont tous été décimés... Et le comble dans tout cela, c'est que tu n'as même pas réussi a me tuer ! Tous ses sacrifices pour rien !

L'ancien soldat de l'alliance zodiacale, ex-pilote du glorieux Minerva, tourna légèrement la tête pour le regarder mais il ne vit qu'une silhouette floue, il parvenait à peine à distinguer la forme de son masque... C'est alors qu'un autre homme qui était resté silencieux jusqu'à maintenant, sortit de l'ombre et se dévoila.

-Si seulement tu avais abandonné quand Zala a été tué... C'était lui, notre cible à la base, Allelujah !

Le mourant n'avait même plus l'énergie de s'étonner, même s'il avait reconnu la voix de Tom... C'était donc à cause de lui que tout cette opération était un échec total... Lui qui était censé être retourné sur Doragon. Après tout, il était un peu radical lui aussi... Comment avait-il pu espérer de lui qu'il ne trahisse son chef suprême ? ...

-Je ne vais pas te tuer, non. Tu vas souffrir, tu vas souffrir pour tous les fils que tu m'as enlevé.

Allelujah n'eut alors plus qu'une seule et unique pensée pour celle qui l'aimait et qui l'attendait...

-Dé...solé... Light... ning.

Ses lèvres avaient seulement bougé, aucun son n'était sorti... Ses yeux commencèrent à baigner dans l'obscurité et sa force le quittait. Il sombrait dans l'inconscience.
_________________
"The Fire Rises"

Thème musical

Revenir en haut
Allelujah
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 1 573
Localisation: Aux arrières du monde
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: GN-011 Harute
Poste: Pilote d'élite - Assassin
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 30 Nov 2014 - 20:05
Sujet du message: Après l'orage, un futur prometteur ?
Répondre en citant

Lightining regardait la bataille d'au loin, debout sur une colline recouverte d'herbe bien verte et face au vent, elle avait les yeux un peu brillants, comme si les larmes de la perte d'un être cher savaient qu'elles devraient tôt ou tard sortir. De là où elle était, elle pouvait voir les hélicoptères cracher le feu sur le bâtiment où combattait actuellement Allelujah. Et au fond d'elle, elle espérait de tout son coeur qu'il s'en sortirait, elle voulait le voir revenir comme il le lui avait promis. Il était le deuxième homme qu'elle n'ait jamais aimé mais également le premier qu'elle ne considérait pas comme son père. Elle priait pour qu'il ne le lui soit pas enlevé comme son maître lui avait été arraché dans sa jeunesse. Cependant, plus elle se forçait à regarder ce spectacle déplaisant, plus elle craignait pour lui et plus elle était la victime de montées de sentiments tels que la peur ou la tristesse.

Comme admirative, elle ne décrochait pas les yeux de ce petit édifice assailli et cela même quand un bruit lointain de réacteur lui parvint aux oreilles. Non, ce qui l'arracha de cette fixation fut la bourrasque de vent provoquée par le passage d'unités mobiles au dessus de sa colline. Ses cheveux s'envolèrent et ses vêtements se collèrent contre sa peau tandis que les trois mobiles suits fonçaient tout droit vers le bunker de Full Frontal ! A première vue, leurs systèmes d'armement étaient opérationnels, elle avait remarqué cela même s'ils l'avait survolée à toute vitesse !


-Non !

Et comme si tout lui semblait n'être qu'un mauvais rêve, ces trois machines s'attaquèrent aux hélicoptères qui étaient censés rapatrier Allelujah et tout les autres ! D'ailleurs, pourquoi mettaient-ils autant de temps ? L'opération aurait dû jouer sur la surprise et la vitesse d'exécution et pourtant, les échos étaient chargés de coups de feu ! Quelque chose n'allait pas, rien ne devait s'être passé comme prévu ! Aussitôt, Lightning se mit à réfléchir à tous les scénarios plausibles, elle essayait de voir une échappatoire possible en tentant de penser comme le coordinateur-extented mais hélas, tous les scénarios qu'elle parvenait à établir résultaient par sa mort !
Et là qu'elle relevait les yeux juste à temps pour voir les quatre hélicoptères être descendus d'une facilité déconcertante, des gouttes s'écoulèrent le long de ses joues...

De son côté, le scientifique, dernière personne encore dans le Shatterdome, vida la chambre où Allelujah et Lightning avait passé la nuit. Il mit tous les vêtements qui traînaient dans les coins dans des sacs et prit avec lui les autres bagages que les deux n'avaient pas ouvert. Sans doute leurs armes. Il sortit avec le tout et quitta l'installation militaire conformément aux dernières instructions qu'il avait reçues. Enfin, c'est chargé de sacs de voyage qu'il rejoignit la jeune naturelle sur la petite colline et qu'il assista lui aussi à l'arrêt progressif du boucan de guerre qui provenait du bâtiment attaqué. Il comprenait ce qu'il se passait là bas, même s'il refusait lui aussi d'y croire. A côté de lui, la jeune femme semblait doucement admettre la vérité et elle tomba sur les genoux, noyée dans des sanglots purs. Pour la première fois depuis très longtemps, elle criait de tristesse.

Entre ses mains refermées sur l'herbe, des larmes tombaient en nombres et sur sa propre vue venait s'ajouter celle de ses larmes tombant sur la terre entre ses mains, lorsqu'elle avait pleuré sur la tombe de son maître. Sauf que cette fois-ci, elle était torturée d'un amour premier qu'elle ressentait toujours en elle.

Le scientifique déposa tous les sacs et s'abaissa près d'elle pour tenter de la réconforter mais à peine était-il accroupi qu'il se rendit compte qu'il n'avait pas les mots pour restreindre sa peine, ou en tout cas, il n'avait pas les mots justes pour cette situation, tout simplement.

Il se contenta de sortir une lettre de la poche de la veste en cuire contre laquelle il avait troqué sa veste blanche de scientifique. C'était celle qu'Allelujah lui avait demandé de transmettre à la jeune naturelle dans le cas où l'opération serait un échec. Chose qui était clairement le cas maintenant. Il tenta alors de lui adresser quelques mots et cela même si ses cris de tristesse et ses larmes de chagrin continuaient de déchirer le silence qui régnait maintenant dans ces lieux.


-Je ne puis apaiser votre peine, mais je me dois d'accomplir la dernière demande de notre ami. Tenez, il voulait que je vous remette ceci en même propre. Je ne sais pas ce qu'elle contient.

Il lui tendit l'enveloppe blanche et elle la saisit après s'être essuyé les yeux. Elle l'ouvrit pour en tirer un papier plié en deux qu'elle déplia pour lire le message manuscrit qui y figurait.

Lightning,

Je ne peux prédire la tournure que prendra cette opération contre la résidence de Full Frontal... S'il m'arrive quelque chose, j'aimerais que tu te rendes à cette adresse sur Célestia et que tu y restes pour vivre une vie normale, une vie que tu mérites. J'aimerais que tu connaisses la paix et le bonheur, loin des armes et de la guerre. Si je ne peux plus veiller sur toi, il le fera pour moi. Aie confiance en moi, cette un homme bon, c'est mon ami.
J'espère que je te reverrai un jour...
Je t'aime

Yahiko


Rien que le fait de lire ces quelques mots écrits à la main l'émouvait davantage. Elle cherchait la dite adresse sur le papier et la trouva en bas de la page. Enfin, elle écrasa le papier humidifié par ses larmes et le glissa dans une de ses poches. Elle se redressa alors et en jetant un dernier regard sur le bunker au loin, se retenant de refondre en sanglots, elle prononça ceci, à voix basse mais encore saccadée.

-Je te fais confiance.

Aidé par le scientifique pour porter les sacs, elle partit en direction du spatioport.
_________________
"The Fire Rises"

Thème musical

Revenir en haut
Allelujah
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 1 573
Localisation: Aux arrières du monde
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: GN-011 Harute
Poste: Pilote d'élite - Assassin
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Lun 1 Déc 2014 - 18:13
Sujet du message: Après l'orage, un futur prometteur ?
Répondre en citant

Lightning => Sombre réalité
_________________
"The Fire Rises"

Thème musical

Revenir en haut
Allelujah
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 1 573
Localisation: Aux arrières du monde
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: GN-011 Harute
Poste: Pilote d'élite - Assassin
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mar 2 Déc 2014 - 17:35
Sujet du message: Après l'orage, un futur prometteur ?
Répondre en citant

Allelujah => Un Soleil Rouge
_________________
"The Fire Rises"

Thème musical

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






Posté le: Aujourd’hui à 21:34
Sujet du message: Après l'orage, un futur prometteur ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
   Gundam Neo Generation -> Cité Ebi Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: