:: Missions en mer froide : la remontée de l'Oyashio ::
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Gundam Neo Generation -> Asie
 
Daniel Fellini
CTA
CTA

Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2014
Messages: 186
Localisation: Vladivostok
Masculin
Gène: Naturel
Vaisseau: Pégasus
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: Zephyranthes
Poste: Capitaine de vaisseau
Grade: Capitaine
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mar 4 Nov 2014 - 17:16
Sujet du message: Missions en mer froide : la remontée de l'Oyashio
Répondre en citant

[HRP : Précédemment sur le Pégasus : Vladivostok]



Le Pégasus avait quitté le port de Vladivostok sans encombre, le temps est parfaitement dégagé et aucune gelure n'était à détecter. Pour le moment, le vaisseau naviguait à la surface de la mer et prenait lentement la direction du détroit de La Pérouse. Passé ce cap, il serait alors plongé dans la mer froide d'Okhotsk qu'il devra quitté en passant entre les îles Kouriles pour ensuite remonter la côte du Kamtchatka jusqu'à rejoindre la mer de Bering et le "donut hole" correspondant aux eaux internationales. La question était bien sûr de savoir pourquoi aller arpenter une zone libre enclavée entre les deux plus importantes fédérations du globe. Officiellement c'était pour faire état de rejets illégaux de matières radioactives par les atlantes cherchant à se débarrasser à moindre frais de leurs vieux réacteurs nucléaires, mais même Daniel doutait de cette version bien que Scalief lui ait affirmé que c'était une mission suffisamment importante pour y dépêcher un croiseur.

    - Personnellement, je pense que le Général s'attend à ce qu'on rencontre pas mal d'hostiles. Qui sait après tout ce qu'on va bien trouver là-dedans ?
    - C'est vrai Petr, c'est une zone que les navires de la Coalition ne fréquente pas beaucoup. Et puis, tous nos instruments de surveillances sont essentiellement orientés vers les fronts contre les coordinateurs.
    - A mon avis, ils en ont laissé trainer un et ils ont repéré quelque chose d'anormal. Je suis prêt à parier qu'on va tomber sur une île de pirates artificiel !
    - Qu'est-ce que des pirates viendraient se perdre là-dedans ? Le détroit de bering mène à des eaux complètement gelés au Nord, à part des brises-glaces, y a pas beaucoup de marchandises qui passent dans le coin. Non, s'il y a des pirates c'est plus au Sud, le long des courants marins.
    - Vous prenez le pari ? 1000 Roubles qu'on va tomber sur une île de pirates avec un fabuleux trésor !
    - 1000 Roubles qu'on va trouver aucune île.
    - Pari tenu !

Ils se tapèrent dans la main, Daniel n'aimait pas les paris mais s'il n'y avait que ça pour faire plaisir à Petr... Surtout que jusqu'à présent, les paris stupides de son Lieutenant lui avait rapporté un petit pactole que l'intéressé aimerait récupérer. S'étirant sur son siège, Daniel autorisa Petr à prendre congé ainsi que la moitié des opérateurs, ils tourneraient toutes les 6 heures à la barre. L'équipage était amené à rester vigilant, mais pouvait s'occuper à d'autres activités dès les corvées quotidiennes remplies. La route allait prendre plusieurs jours car le vaisseau passait par la mer et non par l'orbite terrienne qui lui aurait fait gagné beaucoup de temps. C'était une consigne de Scalief, il voulait que le Pégasus en profite pour faire une brève inspection de la côte eurasienne jusqu'à Bering. Pour quelle raison ? Daniel l'ignorait et ne s'en soucia guère plus en consultant son ordinateur de bord.

_________________
♫ Thème musical ♪
Revenir en haut
Publicité






Posté le: Mar 4 Nov 2014 - 17:16
Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Edward Lightner
CTA
CTA

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2014
Messages: 28
Masculin
Gène: naturel
Niveau de pilote: 1
Grade: Sergent-Major
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mar 4 Nov 2014 - 22:10
Sujet du message: Missions en mer froide : la remontée de l'Oyashio
Répondre en citant

Edward avait passé le reste de la journée de la veille ainsi qu'une partie de la soirée pour achever la préparation technique de son appareil en compagnie d'un mécanicien du bord, désigné par le Quartiers Maîtres Park. Bien qu'il s’agisse d'un simple mécanicien de première classe, et jeune en plus, il ce débrouillait plutôt bien à son poste. Le jeune semblait un peu déçu de ne pas s'occuper des armures mobiles rutilantes, mais le Skygrasper était lui aussi une mine de trésors d’ingénierie. 

 
Le lendemain de son arrivée à bord, alors que le Pégasus ce préparait au départ, Edward décida qu'il était temps pour lui de ce présenter au rapport. Son chasseur était pleinement opérationnel, encore que le plein en munition n'avait pas été fait pour des raisons de sécurités, aussi pouvait il croiser le regard de l'officier commandant les appareils du bord en toute quiétude. Il en connaissait chaque détails techniques, chaque problèmes ou points forts. 

 
Le Quartier Maître Park l'avait renseigné quand à la position de la cabine du Sous-Lieutenant Lesca.  
Vêtue de son uniforme "de travail", a savoir la tenue standard des sous-officiers FFT, il ce dirigea vers la cabine du sous-lieutenant en espérant l'y trouver... 
Revenir en haut
Woolf Enneacle
CTA
CTA

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2014
Messages: 27
Masculin
Gène: Naturel
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: AGE-2
Poste: Pilote de MS
Grade: Adjudant-major
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Jeu 6 Nov 2014 - 21:40
Sujet du message: Missions en mer froide : la remontée de l'Oyashio
Répondre en citant

Une fois installé dans sa cabine, Woolf pris le temps de faire le tour du vaisseau afin de s’habituer à son agencement, et surtout de mémoriser le chemin le plus court vers le hangar. Bien qu’il ait servit brièvement sur un classe Hannibal, le pilote était surtout habitué à œuvrer depuis une base aérienne.

*Je ne crois pas qu’on puisse être pilote de MS et claustrophobe, mais se savoir dans une coque de métal de plusieurs dizaines de millier de tonnes ne me rassure pas totalement.*

La logique disait pourtant à Woolf que ces tonnes de métaux et de composants en tout genre le protégeait bien plus efficacement que n’importe quel abri de n’importe quelle base aérienne, mais pas moyen de faire mieux que mettre en sourdine ce sentiment.



Une bonne nuit de sommeil plus tard, Woolf était dans son MS quand le vaisseau décolla. Pas plus à l’aise que ça en sachant que sa coque de métal flottait à présent dans une eau sans doute glacée, Woolf préférait se concentrer sur sa machine, enchainant les simulations. Suivant son très fidèle instinct, Woolf n’avait jusqu’à présent jamais utilisé le système Psycommu, qui constituait pourtant l’un des principaux atouts et particularité de son MS. Pourtant ce même instinct lui disait à présent de dépoussiérer ce si redoutable système.

*Hum tout ça ne me dit rien qui vaille. On va tomber sur des hostiles d’ici pas longtemps, c’est la seule chose qui pourrait faire s’affoler ainsi mon instinct.*

Sur ces pensées peu réjouissantes, Woolf continua son entrainement, sans trop se soucier de ce qui se passait à l’extérieur de son appareil.
Revenir en haut
Maria Lesca
CTA
CTA

Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 20
Localisation: Vladivostok
Féminin
Gène: Naturelle Extented T1
Vaisseau: Pégasus
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: Yunalesca
Poste: Pilote
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Ven 7 Nov 2014 - 10:30
Sujet du message: Missions en mer froide : la remontée de l'Oyashio
Répondre en citant

Le vaisseau venait de quitter le port de Vladivostok. En temps qu'officier de bord, Maria s'était levée bien avant l'heure prévue pour préparer au mieux ce départ en se prémunissant de tout problème. Aucun des pilotes sur qui elle avait la responsabilité ne semblait manquer, tout comme leur appareil respectif et le matériel d'entretien, les pièces de changement ou encore les munitions. On l'avait informé que le début du voyage serait tranquille et qu'il n'y aurait sûrement aucun hostile sur leur route, mais Maria restait anxieuse. C'était un vaisseau de guerre, tôt ou tard ils auraient à combattre de nouveau et cette idée qu'elle pensait avoir accepté après l'avoir écarté à la libération de son père revenait sans cesse à son esprit.

Pour se rassurer, elle pensa à quelques tactiques possibles avec son escadron. Ce n'était pas vraiment pratique, il n'y avait que deux armures mobiles opérationnelles ; la troisième, et cela la surprenait, était réservée à Daniel mais elle le voyait mal prendre le risque d'abandonner le commandement du Pégasus en plein combat. A ceux-là il fallait ajouter un pilote de la Fédération Atlantique à bord d'un skygrasper. Que pouvait bien venir faire un avion de chasse à bord d'un croiseur à MS ? Sa place était plutôt dans un porte-avion ou une Frégate pensait-elle. Mais puisqu'il n'était pas eurasien, il se pouvait qu'il y eut quelques arrangements étranges au plus haut. Soudain une personne vint taper à sa porte, Maria vint l'ouvrir :

    - Que me voulez-vous soldat ?

A en juger par son uniforme, c'était ce fameux Sergent atlante. Il venait probablement pour se présenter au rapport car il est vrai que la Sous-lieutenant ne l'avait pas encore rencontré.

_________________
Thème Musical
Revenir en haut
Edward Lightner
CTA
CTA

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2014
Messages: 28
Masculin
Gène: naturel
Niveau de pilote: 1
Grade: Sergent-Major
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Ven 7 Nov 2014 - 11:34
Sujet du message: Missions en mer froide : la remontée de l'Oyashio
Répondre en citant

*Maudit Park*


Ce fut la première pensée d'Edward lorsque son supérieur hiérarchique directe lui ouvrit la porte. Une femme! Ce damné technicien aurait put le lui dire tout de même! Pas spécialement sexiste, quoi que, Edward aimait à croire qu'il existait des femmes capables de combattre aussi bien que lui, voir mieux dans de très rares cas. Mais dans l'ensemble, il considérait qu'il était plus sage de les confiner à l'arrière, là où leur saute d'humeur mensuelle ne risquaient pas de tout faire capoter au plus mauvais moment.
Pire il ce savait lui même incapable de réagir correctement s'il voyait une femme blessée par les combats, à plus forte raison si elle ce trouvait sous ses ordres et ce retrouvaient blessés de par sa faute ou les ordres qu'il avait donné.
Bon cette dernière hypothèse semblait impossible dans les présentes circonstances, mais tout de même.


La surprise de Edward ne dura qu'une fraction de seconde, mais cela pouvait avoir suffis.
Ce reprenant vigoureusement, le sergent-major effectua un garde à vous impeccable et salua:


"-Sergent-Major Lightner, Escadre aéronavale 128 de la Fédération Atlantique au rapport Lieutenant! Mon appareil est embarqué et prêt au combat, je venais me présenter à vous avec mes ordres."


Lorsqu'il eu finit, Edward ce plaça de lui même au repos de parade, attendant la suite. S'il aurait été un peux plus décontracté face à un supérieur sous-officier, il était bien déterminé à ne rien ce laisser passer devant un officier, fut ce un officier subalterne de sexe féminin!
Revenir en haut
Maria Lesca
CTA
CTA

Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 20
Localisation: Vladivostok
Féminin
Gène: Naturelle Extented T1
Vaisseau: Pégasus
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: Yunalesca
Poste: Pilote
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Ven 7 Nov 2014 - 11:59
Sujet du message: Missions en mer froide : la remontée de l'Oyashio
Répondre en citant

Il y a eut un instant de flottement, comme si ce sous-officier était surpris de la voir. Avait-elle raté son maquillage ce matin ? Pourtant elle se contentait du stricte minimum pour ne pas avoir à trainer au réveil. L'atlante se reprit en se dressant comme un piquet pour se présenter, avant de reprendre une position plus souple :

    - Sergent-Major Lightner, Escadre aéronavale 128 de la Fédération Atlantique au rapport Lieutenant ! Mon appareil est embarqué et prêt au combat, je venais me présenter à vous avec mes ordres.
    - C'est donc vous le Sergent Lightner ? C'est bien dommage que vous soyez éloigné de votre escadre aéronavale, vous ne devez pas vous sentir trop à votre aise parmi un escadron de MS, surtout dans un vaisseau eurasien... Bref, pour vous tout est en ordre. Bienvenu à bord. Vous pouvez romper.

Elle attendit qu'Edward s'en aille pour refermer la porte et reprendre ses activités, au cas où celui-ci aurait une dernière chose à lui dire. Maria ne s'attendait pas à ce qu'il ait quoique ce soit à ajouter. Il avait l'air très discipliné et s'il voulait des informations, assurément qu'il passerait d'abord par des discussions informelles avec des soldats de son rang voir inférieur. Sauf si bien sûr il était du genre lèche-botte, Maria se réjouirait alors de ne pas avoir à le supporter au combat puisqu'il ne pilote pas d'Armure Mobile.

_________________
Thème Musical
Revenir en haut
Edward Lightner
CTA
CTA

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2014
Messages: 28
Masculin
Gène: naturel
Niveau de pilote: 1
Grade: Sergent-Major
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Ven 7 Nov 2014 - 21:07
Sujet du message: Missions en mer froide : la remontée de l'Oyashio
Répondre en citant

Bam prend ça ta ta tronche! "Hey sympa de passer me voir. J'ai rien à te dire hop dégage! Mais bienvenue à bord hein?"


Un tantinet décontenancé par la réponse de la, soit disant, responsable des unités embarqués, Edward ne sus retenir un mouvement involontaire de la nuque. Sa tête s'inclina un instant avant de revenir à une position normal.


"-Heuu bien Lieutenant!"


Effectuant un garde à vous toujours aussi impeccable, mais accompagné de la même hésitation, Edward salua et tourna les talons. Quand un officier, même subalterne, vous intimait de "romper", vous obéissiez un point c'est tout.
Repartant dans le corridor, avec des sentiments aussi différents que colère et regret, le pilote atlante ce demanda ce qui clochait chez cette bonne femme. Les rumeurs la disant fille du Professeur...comment déjà? Ha ba oui Lesca, forcément, disaient elles vrai? Ainsi il était tout à fait possible qu'elle eu obtenue ce poste pour des raisons filières plutôt que professionnelle. Ce qui expliquait peut être l'une des raisons de la hiérarchie atlantique de conserver un oeil sur ce vaisseau. Oui cela ce tenait...


Edward stoppa net et se secoua, aussi bien intérieurement que extérieurement. Non mais qu'est ce qu'il avait? Il ne savait rien d'elle et il la condamnait comme sa au débotté? 
Reprenant sa marche, Edward retourna au hangar principale. Il ce dirigea vers son chasseur mais stoppa pour contempler un instant les MS du bord. A peine trois unités. Que croyaient ils faire avec trois MS? Edward avait abattue deux DINN's avec seulement trois chasseurs. Quelques bon pilotes en face et pouf, plus personne. Ajoutez à cela quelques destroyers y connaissant leur affaire, et hop tout le navire disparaissait!


Secouant la tête, le pilote atlante retourna auprès de son chasseur et appela le technicien qui lui était affecté. Il était temps d'armer comme il ce devait ce beau chasseur tout neuf...
Revenir en haut
Maria Lesca
CTA
CTA

Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 20
Localisation: Vladivostok
Féminin
Gène: Naturelle Extented T1
Vaisseau: Pégasus
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: Yunalesca
Poste: Pilote
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Sam 8 Nov 2014 - 12:58
Sujet du message: Missions en mer froide : la remontée de l'Oyashio
Répondre en citant

Le sergent restait perplexe, qu'est-ce qui pouvait bien le déranger chez elle ? Maria évacua cette pensée aussitôt qu'il fut reparti, ce n'était pas le premier ni le dernier qui réagissait comme tel en sa présence. A croire que les militaires avaient un problème inné avec elle, à moins que ce soit elle qui ait un problème avec l'armée. Enfin, maintenant qu'elle était engagée, elle notait positivement la ponctualité et le sérieux dont faisait preuve son subordonné, il ne devrait pas lui poser de soucis en opération contrairement à l'adjudant Enneacle. Les rumeurs faisaient déjà état de lui qu'il passerait ses journées enfermé dans son armure à faire on ne sait quelle chose potentiellement obscène. Maria se dit qu'il serait peut-être bon d'aller secouer un peu son pilote, tant pis pour la mise en place tactique.

Elle se dirigea vers le hangar du vaisseau, les couloirs étaient plutôt calme, même les soldats chargés de la surveillance se permettaient un brin de décontraction. On était en pleine mer, il est vrai qu'une menace interne était potentiellement faible. Elle croisa son père en chemin, il lui rapporta que le Yunalesca était opérationnel si elle voulait faire quelques essais. Elle le remercia et lui demanda si le Quartier-Maître Park se trouvait au hangar, il lui dit que oui. Lorsque Maria arriva, elle vint interroger le responsable technique du vaisseau apparemment en plein inventaire.

    - Maître Park.
    - Lieutenant.
    - Que faîtes-vous ?
    - Je mobilise une équipe pour rechercher les munitions du chasseur du Sergent Lightner. On a un peu tout mélangé avec celles des MS du coup c'est le bordel et faut qu'on fasse le tri. Si vous le cherchez, il est vers son avion avec un de mes hommes.
    - Non ça ira merci. Vous avez des nouvelles de l'Adjudant Enneacle ? Aux dernières rumeurs, il serait encore enfermé dans son MS.
    - Il ne le quitte pas. Ça n'est pas si inhabituel chez les pilotes mais je dois dire qu'il y est planqué depuis le décollage, ça doit faire déjà quatre ou cinq bonnes heures. Je vous avoue que ça m'embête un peu, c'est le seul MS que j'ai pas pu faire réviser. Le votre et celui du Capitaine sont déjà prêts grâce à votre père et son assistante.
    - D'accord. Ne bougez pas, je vais aller le réveiller.

    Maria emprunta une échelle pour rejoindre la passerelle à hauteur de l'appareil de Woolf. Elle prit un marteau qui trainait et vint donner quatre vigoureux coups sur la porte du cockpit.
    - Adjudant Enneacle, c'est votre supérieur, sortez immédiatement !

_________________
Thème Musical
Revenir en haut
Woolf Enneacle
CTA
CTA

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2014
Messages: 27
Masculin
Gène: Naturel
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: AGE-2
Poste: Pilote de MS
Grade: Adjudant-major
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Sam 8 Nov 2014 - 13:19
Sujet du message: Missions en mer froide : la remontée de l'Oyashio
Répondre en citant

Comme bien souvent quand il était en simulation, Woolf ne vit pas le temps passer. Tant que son estomac ne se manifestait pas, enchaîner durant de très longues heures les simulations ne le dérangeait absolument pas. Cependant, les coups de marteau sur la carlingue de son appareil, ça ça pouvait le déranger. Sitôt entendu, Woolf coupa sa sim et repassa sur ses capteurs extérieurs, juste à temps pour entendre sa supérieure.

-"Adjudant Enneacle, c'est votre supérieur, sortez immédiatement !"

Woolf soupira. Il avait bien évidement reconnu la voix de sa chef d'escadrille, mais avait une sorte d'a priori négatif sur les officiers qui se sentaient obligés de rapeller en permanence qui était le chef et qui était le subordonné.

*Chez les hommes on associe souvent ça à un complexe lié à la taille de ce qu'ils ont entre les jambes, mais dans le cas des femmes... faudrait que je me renseigne.*

Mais en attendant, Woolf se devait d'obéir au ordre de sa "supérieure", bien que le mot lui déplaise franchement. Il sauvegarda donc rapidement ses données de test dans un répertoire spécifique, afin de pouvoir y jeter un œil plus tard, puis activa l'ouvertur de son cockpit, pour tomber, comme prévu en face du sous-lieutenant Lesca.

-"Adjudant Woolf au rapport, que puis-je pour vous madame?"
Revenir en haut
Maria Lesca
CTA
CTA

Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 20
Localisation: Vladivostok
Féminin
Gène: Naturelle Extented T1
Vaisseau: Pégasus
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: Yunalesca
Poste: Pilote
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Sam 8 Nov 2014 - 13:33
Sujet du message: Missions en mer froide : la remontée de l'Oyashio
Répondre en citant

Maria déposa le marteau au sol et repris durement son pilote qui visiblement, en plus de faire preuve de négligence, était très impertinent. Ce n'était pas un bon point du tout pour lui.
    - C'est LIEUTENANT, Adjudant Woolf. Veuillez vous en souvenir lorsque vous vous adressez à moi. Et si je compte votre entrée "fracassante" d'hier et votre hibernation de ce matin, cela fait déjà trois remarques que je peux retenir contre vous. Mais je vous laisse le bénéfice du doute et vous donne l'occasion de vous rattraper en vous bougeant pour aider Park à faire réviser votre appareil en prévision d'une éventuelle sortie. Allez; descendez de là, plus vite Adjudant !

Maria s'écarta pour le laisser passer. Elle s'efforça à rester sérieuse en fronçant un peu les sourcils même si elle trouvait cela assez amusant de reprendre ces jeunes soldats, bien que la guerre est tout sauf drôle. Elle espérait que Woolf le sache déjà. Il était peut-être très absorbé par son "travail" dans son MS, mais il fallait aussi qu'il comprenne qu'un escadron se devait de se montrer solidaire et interactif, et que l'isolement n'est jamais une solution.
_________________
Thème Musical
Revenir en haut
Woolf Enneacle
CTA
CTA

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2014
Messages: 27
Masculin
Gène: Naturel
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: AGE-2
Poste: Pilote de MS
Grade: Adjudant-major
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Sam 8 Nov 2014 - 14:46
Sujet du message: Missions en mer froide : la remontée de l'Oyashio
Répondre en citant

Woolf grinça discrètement des dents: il avait horreur des gens qui criaient pour pas grand chose, il avait horreur des gens trop tatillon sur le protocole, et en plus il trouvait parfaitement injustifié les remarques que Lesca venait de lui balancer à la figure. Bien qu'il se retienne, pour l'instant, de répliquer, il se connaissait assez pour savoir qu'il n'allait pas supporter très longtemps le caractère de cette furie dictatoriale.

*Inutile d'essayer de répliquer avec ce genre de personnage, ça ne fait que les pousser à crier plus, et mes tympans ont déjà assez souffert comme ça.*

Pour autant le pilote n'avait pas envie de baisser la tête comme un brave petit toutou, c'est pourquoi il décida de botter en touche.

-"Pour le AGE-2, pas la peine de faire une révision, sous-lieutenant, le concepteur de cette machine y a déjà jeté un oeil avant mon départ pour la Russie. Mais si vous insistez, je vais faire tourner les outils de diagnostics interne."

Et, sous l'air vaguement abasourdi de Maria et sans lui laisser le temps de se ressaisir, Woolf se réinstalla dans sa machine, ferma le cockpit et coupa les capteurs externe, histoire d'être tranquille. Au pire sa supérieure pourrait toujours ressortir son marteau, mais il doutait qu'elle ai la force physique nécessaire pour faire plus que quelques légères rayures au blindage de son appareil.

*Au moins avec la peinture intégrée au Phase Shift, elle ne risque pas de faire de marques trop visible, c'est déjà ça.*

Pour autant, malgré tout, Woolf n'était pas complètement idiot. Pour une raison mystérieuse, les mécaniciens n'avaient pas osé commencer la révision de son MS tandis qu'il était dedans, mais ils avaient malgré tout respectés la procédure en effectuant les usuelles connections vaisseau-MS. Et parmi ces dernières, un câble dédié au transfert de données.

*On lance les outils de diagnostics, et on envoi directement les données vers le poste de maintenance. SI quelque chose cloche, les rampants le repéreront... peut-être.*

Si Woolf avait le plus grand respect pour les ingénieurs et autre concepteurs de MS, il se limitait en général à une amicale politesse envers le personnel au sol. Comme de trop nombreux pilotes, il ne pouvait considérer comme son égal les mécaniciens et autre personnel d'entretien, même si il était conscient que la bonne marche de son MS dépendait en bonne partie d'eux.

*Et pourtant j'ai moi aussi joué au mécanicien dans l'entreprise familiale... mais non, pas moyen, savoir jouer de la clé à molette, ou du marteau, ça fait pas de vous un survivant du front, quoi que certains puissent en penser.*

Quelqu'un se rendit alors sans doute compte des données qui arrivait, car un signal de communication entrante s'afficha. Espérant que son sous-lieutenant n'avait pas trouvé cette façon un brin plus subtile de le contacter, il accepta. Il s'agissait d'un asiatique en tenue de mécanicien, un quartier-maître d'après les indications. Woolf déduisit qu'il devait s'agir du chef-mécanicien du Pegasus. Coupant court aux salutations pourtant de rigueur, mais veillant à garder un ton amical, le pilote commença.

-"Je suppose que vous recevez mes données, y a quelque chose de particulier?"

Park donna l'impression de ne pas trop savoir comment prendre cet accueil, mais il se ressaisi presque immédiatement et répondi d'un ton très professionnel.

"Rien de flagrant pour l'instant, mais j'aimerais quand même jeter un œil à l'intérieur au cas où, le froid a un sale effet sur certains composants sensibles."

Après la façon dont Woolf avait envoyé bouler Lesca, le quartier-maître devait sans doute se demander comment l'adjudant allais réagir, mais il n'avait pas à s’inquiéter, car Woolf acquiesça immédiatement.

-"Bien sur, pas de problème. Si ça ne vous ennuie pas je vais participer aussi, ça fait trop longtemps que je n'ai pas fait moi même un état des lieux en profondeur."

Et sur ces mots, Woolf sorti de son MS. Sa supérieure semblait concentré sur son propre appareil, et ne semblait pas vouloir lui chercher es noises pour l'instant, ce qui fit soupirer de soulagement le pilote. Avisant alors le chef-mécanicien plus bas, il le salua, le remercia tout en prenant la paire de gants de travail que lui tendait le quartier-maitre, puis se mit au travail.
Revenir en haut
Maria Lesca
CTA
CTA

Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 20
Localisation: Vladivostok
Féminin
Gène: Naturelle Extented T1
Vaisseau: Pégasus
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: Yunalesca
Poste: Pilote
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Sam 8 Nov 2014 - 23:14
Sujet du message: Missions en mer froide : la remontée de l'Oyashio
Répondre en citant

C'était raté pour l'ouverture, Enneacle s'enferma à double-tour dans son appareil après avoir répondu intelligemment il est vrai mais non sans une pointe d'impertinence. Maria laissa couler, si son capricieux pilote ne voulait pas se mêler aux autres c'était tant pis pour sa pomme. Au moins avait-elle pu obtenir de lui qu'il collabore pour que l'équipe de Park puisse faire son travail. Celui-ci ne semblait pas très convaincu par ses "méthodes", cette scène lui rappelait étrangement une époque où la jeune officier n'était qu'une civile dans ce vaisseau...

Redescendant à terre, Maria passa sur l'appareil à côté qui n'était autre que le sien. Le Yunalesca était équipé d'armes plutôt atypiques tel le bâton laser ou encore les deux sabres de filaments concentrés qui donnent un puissant laser. En regardant son appareil, quelque chose d'important la chiffonnait. Contrairement à l'AGE-2 d'Enneacle ou encore au Skygrasper de Lightner, il était incapable de voler longtemps en atmosphère. Tout au mieux pouvait-elle faire de grands sauts et descendre lentement, entrainé par la gravité. Sauts qui dans l'eau n'était pas des plus pratiques... Elle tapa du poing dans la paume ouverte de son autre main, c'était ça ! Elle n'avait encore jamais testé cette condition, et pour le moment c'était impossible de sortir. Elle ne lui restait plus qu'à espérer que les simulations soient concluantes.

Maria passa un coup de fil à son père via le réseau interne au vaisseau pour s'assurer de l'étanchéité de l'armure. Il avait bien procédé à son ajustement pour l'eau de mer et contre les gelures. Cela semblait aussi le cas du Zephyranthes, pour l'avion de Lightner elle ne s'y connaissait pas pour savoir ce qu'il était bon de faire. Quant au MS blanc d'Enneacle, il était peut-être tant de s'y mettre. Elle aperçut avec satisfaction que Woolf s'était enfin décidé à coopérer plus activement en sortant de sa tanière. Il n'avait pas volé son surnom celui-là, pensa-elle...

Sans perdre plus de temps, Maria rejoignit enfin le cockpit dont elle laissa délibérément la porte ouverte pour rester aux faits de ce qui se passait dans le hangar. Le globe-écran s'abaissa toutefois entre elle et l'extérieur pour diffuser une image panoramique à 360°. Sur le pavé tactile central, au lieu de l'horrible logo bleu foncé qu'auparavant l'interface affichait, un logo bleu azur de la Coalition puis celui de l'Eurasie apparurent pour enfin laisser place à un fond d'écran dévoilant une vieille photo de famille d'elle et ses parents. Elle sourit comme à chaque fois qu'elle la voyait. Les canaux de communications étaient ouverts, il y en avait un qui reléguait à la passerelle, un à l'AGE-2, mais aussi un à un relai au hangar mais celui-ci semblait inactif. Elle essaya quand même un contact, un technicien à proximité finit par répondre :

    - Je peux vous aider, L'tenant ?
    - Ah, oui ! Je voulais savoir si le Pégasus avait embarqué un Jet ou un Aile Striker ?
    - Euh... Non 'dame. J'ai rien vu de tel. Et j'pense pas que l'maître vous dira le contraire.
    - C'est bien ce qui me semblait. Merci.

Comme elle s'en doutait, Maria ne pourrait pas faire de sortie aérienne. Cependant le Yunalesca avait peut-être un atout à exploiter. Elle lança le programme de simulation maritime, l'écran diffusa avec un réalisme époustouflant l'image d'une mer proche de celle sur laquelle ils naviguaient, à la fois calme et froide. Elle ne programma aucun hostile, l'objectif n'était pas de tester son aptitude à se battre mais simplement simuler les réactions du Yunalesca. Se rapprochant du bord de la plate-forme sur laquelle elle se situait, elle tourna le dos, s'assit puis se laissa basculer en arrière dans l'eau.

    - C'est maintenant que l'on va savoir si tu es vraiment l'armure la plus souple que mon père ait conçu !

Particularité du Yunalesca, le siège pouvait se rétracter à la verticale pour laisser son pilote libre de ses mouvements tout en restant solidement attachée pour encaisser les chocs. L'ordinateur prenant compte de l'absence de sol, Maria avait les pieds flottant au dessus du tapis. Elle commença à remuer des jambes et des bras d'une certaine manière, la simulation prit en compte les données sans problème. Après quelques battements, le Yunalesca sortit de l'eau en... Nageant ! Cette manœuvre était bien plus éprouvante physiquement pour le pilote que les commandes habituelles mais elle avait le mérite de présenter une alternative crédible pour ses déplacements désormais possible dans l'eau malgré l'absence de turbines aquatiques pour la propulser.

Une personne vint soudainement se présenter devant son cockpit. C'était son père. Elle stoppa la simulation et vint le rejoindre. Il lui proposait d'aller déjeuner ce qu'elle acceptait volontiers. Elle pourrait ainsi en profiter pour relater son essai et connaitre son point de vue. Sa seule frustration restait de ne pouvoir tester une sortie réelle, mais elle restait partagée car si sortie devait se faire, ce ne serait sûrement pas pour se promener... Elle attrapa son médaillon doré porte-bonheur autour de son coup avec lequel avait pris l'habitude de jouer quand elle était heureuse. Ludwig ignorait encore où elle se l'était procuré, sa fille refusant de lui dévoiler que c'était un cadeau que Daniel lui avait fait il y a de cela longtemps.

_________________
Thème Musical
Revenir en haut
Edward Lightner
CTA
CTA

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2014
Messages: 28
Masculin
Gène: naturel
Niveau de pilote: 1
Grade: Sergent-Major
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Sam 8 Nov 2014 - 23:45
Sujet du message: Missions en mer froide : la remontée de l'Oyashio
Répondre en citant

Bien que très occupé à refaire le plein de munitions de son appareil, le genre de tache qui vous prenait toujours du temps quelque soit votre niveau technologique, Edward n'en avait pas moins suivis avec intérêt les dernières péripétie du Sous-Lieutenant Lesca dans le hangar.
De toute évide l'Adjudant-Major Enneacle était un loup solitaire. Le genre d'individu sur lequel vous pouviez compter au combat, mais qui disparaissait ensuite pour le reste de l'univers.
Soit, cela ne gênerait pas Edward. En revanche une certaine Sous-Lieutenant allait en baver fortement pour ce faire respecter.
Le sergent-major piaffa en lui même en imaginant les briefings à venir. Il fallait qu'il enregistre!


Mais en attendant, l'absolue autorité de leur Sous-lieutenant s'exerçait de manière magistrale vis à vis du loup blanc, comme Edward avait décidé de baptiser le pilote du MS blanc.
Ce dernier sembla effectuer les tests demandés par le Quartier-Maître Park. En curieux, le technicien pouvant terminer tout seul, Edward s'approcha de l'écran de diagnostique externe et y jeta un coup d'oeil. Bon d'accord s'était un Mobile Suit, mais les données en jetaient tout de même!


Repartant en sifflant pour lui même, les mains dans les poches, Edward vit un peu plus loin le MS de sa sous-lieutenant favorite. Elle semblait monter à bord.
Anticipant une expérience potentiellement drôle, le sergent-major ce dirigea vers un écran de diagnostic relié à l'appareil.


Une simulation...de natation????? Avait il bien vue? Le Quartier Maître Park l'avait rejoins, et congédia un technicien présent.
Edward prit la parole en premier:


"-Quartier Maître...le Sous-lieutenant est elle en train de simuler ce que je crois?
-Je crois que oui Sergent-Major...
-Vous lui dites ou je lui dis?
-Lui dire quoi?
-Que la loi de la gravité risque d'envoyer chier celle d’Archimède sur ce coup là. En clair à moins d'équiper son MS de 58 tonnes de ballast gros comme ça, il coulera. La seule différence en faisant de la brasse, c'est qu'ils auront tout les deux l'air un peux plus ridicule..."
Revenir en haut
Maria Lesca
CTA
CTA

Hors ligne

Inscrit le: 20 Oct 2014
Messages: 20
Localisation: Vladivostok
Féminin
Gène: Naturelle Extented T1
Vaisseau: Pégasus
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: Yunalesca
Poste: Pilote
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 9 Nov 2014 - 11:46
Sujet du message: Missions en mer froide : la remontée de l'Oyashio
Répondre en citant

Lors du repas, Maria raconta sa matinée à son père. Elle passa sur les détails tactiques et sur la visite d'Edward assez rapidement pour raconter un peu comment elle avait tenté de remobiliser Woolf. Ensuite elle en vint au problème aérien du Yunalesca et sur sa tentative de natation qui avait réussi pour son plus grand bonheur. Ludwig manqua de s'étouffer en entendant cela, il ne pouvait s'empêcher d'échapper un ricanement que Maria prit assez mal.

    - Qu'est-ce qui te fait rire...?
    - Oh, rien, rien ! C'est juste que... Désolé de te décevoir Maria mais j'ai installé des rétro-propulseurs aquatiques, c'est ça qui a permis au Yunalesca de se mouvoir dans l'eau lors de la simulation... Enfin, réfléchis ! Sans ça tu aurais coulé, ton armure est bien trop dense pour flotter dans de l'eau ! Ah ah !

Maria devint soudainement écarlate, elle pensait que le Yunalesca avait encore tout ses propulseurs aéro-spatiaux... Son père avait donc déjà anticipé ce détails. Gênée, elle rejeta la faute sur lui en lui disant qu'il aurait pu la prévenir. Elle espérait que personne ne l'eut vu, sinon sa réputation était fichue... Apparemment c'était déjà trop tard car elle croisa du regard un groupe de soldats qui l'épiaient en riant. Ludwig en rajouta une couche mais se voulut rassurant quant à la non gravité selon lui de cet évènement, mais Maria préféra terminer son repas prématurément pour repartir en vitesse vers sa cabine, là où personne ne pourrait venir l'embêter.

    - La honte... Je me demande si c'était vraiment une bonne idée d'accepter ce poste...

Elle se souvint alors qu'elle ne l'avait accepté que pour garder la main sur le Yunalesca, sans quoi il était possible que l'armée fédérale s'en serve malhonnêtement. Pour ce que représentait cette armure à ses yeux, c'était impensable. Elle envoya balader l'oreiller qu'elle tenait pour se réconforter et se réinstalla sur son ordinateur personnel pour élaborer une tactique maritime.

    - Pas question de se dégonfler, même si l'armée m'a bien piégé sur ce coup il faut que je me montre efficace pour protéger ce navire et préserver la vie de mes pilotes.

_________________
Thème Musical
Revenir en haut
Kira
Administrateur principal
Administrateur principal

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2008
Messages: 2 369
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: ZGMF-X20A Strike F.
Poste: Pilote
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Lun 10 Nov 2014 - 18:10
Sujet du message: Missions en mer froide : la remontée de l'Oyashio
Répondre en citant

[HRP:
Maria, en temps normal, je t'aurais envoyé un MP mais dans les circonstances actuelles, j'interviens ici. Simplement pour souligner que le système Psycommu, s'il emploie une interface homme-machine, utilise néanmoins des commandes physiques. Après la petite séance de natation, je n'étais pas sûr que ce soit bien clair :p
Donc, le MS peut interpréter tes pensées mais il faut quand même que tu emploies des commandes (qui peuvent être simplifiées) pour faire bouger ta machine happy
Sur cette petite intervention, je vous laisse continuer ! Bon RP ! ]
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






Posté le: Aujourd’hui à 21:28
Sujet du message: Missions en mer froide : la remontée de l'Oyashio

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
   Gundam Neo Generation -> Asie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 4

 
Sauter vers: