:: De Feu et de Glace ::
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Gundam Neo Generation -> Antartique
 
Kururugi Suzaku
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2009
Messages: 312
Localisation: En plein combat
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Lancelot Albion
Poste: Pilote
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 24 Aoû 2014 - 09:47
Sujet du message: De Feu et de Glace
Répondre en citant

[HRP : sujet précédant ici ]

Le Minerva avait laissé derrière lui la base de Carpentarie pour rejoindre l’océan et faire route vers le continent de glace à l’extrême-sud de la planète bleue.
Asagi, rendu nerveux par l’endroit où ils s’apprêtaient à combattre, fut au moins un peu rassuré de constater que les forces de ZAFT qui croisaient sous les flots les accompagnaient un temps, comme pour s’assurer qu’ils ne feraient pas de mauvaises rencontres.
Leur mission était d’importance, confiée par le Président en personne, ils ne pouvaient tout simplement pas échouer.
Toutefois, en dehors de son inquiétude quant à la bataille qui les attendait, il avait dû composer avec le scientifique buté qui accompagnait Keiko.
Heathcliff n’avait apparemment pas apprécié du tout de ne pas être convié à la réunion à laquelle avaient assisté les pilotes mais, après avoir écouté avec impatience ses jérémiades, Asagi l’avait poliment éconduit en lui demandant de faire ses récriminations directement au Haut Commandement.
Le scientifique, visiblement furieux,  avait quitté le poste de commandement en assurant que ça n’en resterait pas là mais le Capitaine par intérim du Minerva se moquait de son humeur pour le moment.
Ils étaient plus habitués à combattre dans l’espace que sur Terre et l’Antarctique était un lieu très inhospitalier, combattre là-bas n’aurait rien d’une sinécure.
 
Suzaku, quant à lui, s’était fait la même réflexion mais il avait d’abord voulu prendre un peu de repos.
Toutefois, une fois dans ses quartiers, il pensa à autre chose et il se plongea dans les rapports de combat de l’escadron Hahnenfuss.
Il n’oubliait qu’il allait devoir combattre aux côtés de l’ombrageuse jeune femme et mieux valait qu’il sache à quoi s’attendre.
Les yeux émeraudes du Coordinateur se mirent à suivre avec attention les lignes des rapports qui défilaient et les enregistrements des combats.
Le moins que l’on puisse dire, c’est que Shiho n’avait rien d’une débutante, elle savait se battre aux commandes de son MS et elle pouvait se montrer particulièrement impitoyable face à l’ennemi.
C’était sans doute un atout dans la mission qui les attendait : face à des hommes qui avaient pris la peine de s’exiler sous ses latitudes pour ce en quoi ils croyaient, ils auraient besoin d’une détermination à toute épreuve.
Le jeune homme éteignit son moniteur et fixa le plafond de sa cabine, plongée dans la pénombre.
Seuls les ronflements d’Arthur, son félin roulé en boule sous son lit, perturbaient le silence de la pièce.
Ils allaient devoir combattre à la demande expresse du nouveau Président des Plants, l’échec n’était même pas une option…
En dépit de l’enjeu de la mission qui les attendait, Suzaku tomba dans les bras de Morphée quelques heures, il était fatigué de sentir reposer sur ses épaules le poids des victoires du Minerva.
Plus encore, le fait d’être mis en avant dans les rangs de ZAFT sous ce titre pompeux de Chevalier Blanc l’ennuyait puisqu’il ne le flattait, il n’avait jamais demandé à devenir un porte-étendard.
La seule chose qu’il voulait en prenant les armes, c’était protéger les Plants et – pensait-il – venger la mort de Shina.
S’il avait réussi le premier point jusqu’à maintenant, la jeune femme qu’il aimait était bien vivante mais elle lui semblait plus éloignée désormais que si la mort les avait séparés définitivement…
Ses yeux s’ouvrirent brusquement lorsqu’il entendit l’alarme résonner à bord du Minerva.
 
« Alerte jaune ! Alerte jaune ! Tout le personnel à son poste de combat ! »
 
Suzaku se redressa d’un bond, cette alarme signifiait qu’ils étaient arrivés sur zone et non loin de ce qui deviendrait le champ de bataille.
Il se contenta de se rafraîchir et prit le chemin des vestiaires, encore une fois il allait revêtir cette combinaison blanche rehaussée d’or, assortie à l’allure du Lancelot, cette armure mobile qui lui avait donné ce surnom dont il n’avait jamais voulu mais qui lui collait à la peau.
Une fois prêt, le jeune Coordinateur pénétra dans le hangar et constata que les techniciens semblaient encore en pleine ébullition.
Pour s’assurer qu’ils ne subiraient pas de désagrément liés aux températures très basses qui faisaient rage sur le continent antarctique, ils s’activaient pour que les fluides qui circulaient dans leurs MS ne gèlent pas.
Si l’un de leurs MS s’immobilisait dans un terrain aussi dégagé, ils feraient une cible facile…
Un à un, il constata que tous les MS qui l’entouraient s’activaient, tous les pilotes avaient pris place dans leur cockpit, il était temps de faire un dernier point.
D’une touche, il activa le canal de communication et attendit patiemment de voir les visages des deux pilotes qui allaient ouvrir le bal.
 
- Keiko, Saris, à vous de jouer !... On vous rejoint tout de suite. Soyez prudents !...
 
Il savait que le jeune homme taciturne avec qui il combattait depuis des mois n’avait rien d’une tête brûlée mais il ne pouvait en dire autant de la jeune fille qui venait de les rejoindre.
C’était bien pour cela qu’il allait aussitôt les suivre avec le Lancelot, pas question de prendre des risques inutiles.
Le Striker Eurêka et le Vent Saviour furent déplacés en direction des catapultes, les mains de Suzaku se crispèrent sur ses commandes tandis que les contours du complexe militaire se dessinaient dans le vent glacé.
Ils n’auraient pas le droit à l’erreur !...
 
Allez, c’est parti pour une bataille sur le continent glacé, l’ordre des tours sera ainsi :
 
- Keiko
- Saris
- Suzaku
- Shiho
- Kouen
- Motoko
 
Je rappelle que vous avez un délai de 24h pour poster au tour par tour, amusez-vous bien.
_________________
Revenir en haut
Publicité






Posté le: Dim 24 Aoû 2014 - 09:47
Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Keiko Ayano
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2014
Messages: 135
Localisation: Dans mon monde...
Féminin
Gène: Coordinatrice
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: SE - Black One
Poste: Pilote de Mobile Suit
Grade: Caporal
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 24 Aoû 2014 - 21:05
Sujet du message: De Feu et de Glace
Répondre en citant

- Rooooh ! Je suis épuisée… !

Avec une vraie démarche de zombie, la fillette se traina jusqu’à son lit pour s’y laisser tomber. Heureusement, les portes se refermaient toutes seules sur le Minerva… !
Au moins dix ! Dix simulations pour parvenir à voler dans les pires conditions climatiques qui pouvaient se présenter en Antarctique ! Lors de la première simulation, elle avait été si surprise par un vent soudain que son Striker Eureka avait fini encastré dans un iceberg ! Il avait ensuite fallu vingt minutes pour expliquer à Saris qu’elle avait juste était surprise et que ça ne se reproduirait plus. Bien entendu, après cela, il avait insisté pour effectuer tout un tas de simulations dont certaines avec des météos plutôt improbables ! Mais au moins, il n’y avait plus eu d’accidents de ce genre…

- J’ai déjà faim en plus…

Mais la fatigue l’emportait sur son envie de manger, pour une fois. Elle se roula en boule et s’endormit toute habillée. Cette fois-ci, plus de rêves de zombies ! Elle dormit profondément et se réveilla en entendant son estomac grincer. Son mal de crâne, lié aux nombreuses simulations, avait disparu mais son estomac menaçait de se révolter si elle continuait encore à l’ignorer.

- Bon, direction les cuisines !

S’étirant comme un chat, elle se leva et sortit de sa cabine pour se diriger vers le mess. Il faisait en tout cas bien calme, dans le vaisseau. C’était sans doute parce que les gens dormaient ? Dehors, il faisait déjà nuit. Tout le monde voulait prendre un peu de repos avant que la mission ne débute. Et maintenant, cela pouvait arriver n’importe quand.

*Pas avant que je puisse manger un bout, j’espère !*

De peur de devoir partir au combat sans manger, Keiko pressa le pas et arriva finalement au mess avec une motivation sans nom… qui fondit comme neige au soleil quand elle vit que Heathcliff était déjà installé là. Son regard à lunette brilla en l’apercevant et il lui fit signe d’approcher.

*Rooooh, j’ai trop pas de chance !*

Un peu boudeuse, la fillette alla d’abord se chercher un plateau avant de s’approcher du scientifique et de s’asseoir face à lui. Elle sentait son regard acéré la fixer alors qu’elle goutait sa tartine et finalement, il prit la parole sur un ton peu amical.

- Il va falloir faire mieux que ce que tu as fait en simulation… Je les ais analysées : c’est ridicule !
- Oh, ch’ai chuste raté la première… !

Keiko avait répondu en mâchant ce qui sembla encore plus contrarier le scientifique qui secoua la tête.

- Il n’y a pas que ton exploit avec cet iceberg ! Ton taux de synchronisation était loin d’être exceptionnel ! Tu n’étais juste pas concentrée… !

La fillette fit mine de s’intéresser à nouveau à son petit déjeuner. Elle devait bien avouer qu’elle n’avait pas pu se mettre à fond dans ces simulations. Elle était trop pensive au sujet de cette mission et enchainer ces entrainements ne l’avait pas aidée à ne plus y penser. D’autant plus qu’une simulation, ça restait une simulation. JULIA risquait d’agir de manière totalement différente sur le terrain. Mais ça, Heathcliff le savait bien et il poursuivit sans qu’elle n’ait à répondre.

- N’oublie pas que ce projet est crucial pour les colonies. C’est peut-être grâce à mes analyses de tes combats que nous mettrons un terme à cette guerre. Tu veux rentrer chez toi, non ?

Combien de fois elle avait déjà eu droit à ce discours ? Elle y répondit par un marmonnement fort peu compréhensible mais qui allait dans le sens du scientifique : mieux valait ne pas le contrarier quand il était ainsi. De toute façon, il était évident qu’elle voulait rentrer chez elle.

- Dans ce cas, surpasse toi ! Je serais sur la passerelle durant toute la bataille. De là, je pourrais te surveiller et entrer en contact avec toi à tout moment. Je verrais tout, c’est compris ?
- Oui.

Cela ne changerait pas de d’habitude. Depuis qu’elle grimpait dans Striker Eureka, Heathcliff avait toujours été chargé de veiller à son état lors du pilotage. Elle trouvait cela étrange : il ne lui était jamais rien arrivé, après tout. En tout cas, le fait qu’elle ne dise rien de contrariant semblait avoir satisfait le scientifique qui ajouta.

- Bien. Je vais me rendre sur la passerelle. Va te préparer après ton repas, ça ne serait plus tarder, maintenant !

Il se leva et s’éloigna sans même ranger son plateau. Il était décidément insupportable, celui-là ! A vrai dire, il était même parvenu à lui couper son appétit alors qu’elle avait à peine mangé la moitié. L’air de rien, la pression commençait à monter. Elle devrait faire mieux qu’en simulation. Elle devrait forcément faire mieux.

*C’est malin, j’ai plus faim maintenant ! Idiot d’Heathcliff !*

Boudeuse, elle se redressa et rangea les plateaux avant de se diriger vers les vestiaires. Au début, elle flâna un peu, passant par la baie d’observation pour jeter un œil à ce paysage enneigé mais l’alerte finit par retentir, et elle courut alors enfiler sa tenue. Cela ne lui prit pas bien longtemps. Elle commençait à être rodée ! La combinaison fut bientôt enfilée et refermée et elle saisit son casque particulier à la volée pour se diriger vers Striker Eureka, esquivant un technicien qui ne l’avait même pas vue arriver. A onze ans, Keiko était déjà habituée à cette alerte et elle fut la première à sauter dans son cockpit ce jour-là !



- Keiko Ayano, matricule 894732… Demande connexion neuronale à Striker Eureka !

AHSMB-001… Lancement des systèmes primaires… Chargement des modules de contrôles cérébraux. Initialisation des commandes… Système JULIA Ver. 1.01 – Démarrage


C’était parti ! L’écran holographique bleuté faisait déjà défiler des dizaines de lignes de codes informatiques sous ses yeux et elle en profita pour enfiler son casque. Finalement, la voix féminine qu’elle assimilait à Julia retentit dans le cockpit.

"Phase de démarrage terminée. Identification du pilote confirmée. Déverrouillage des modules de sécurité en cours… Accès intégral accordé au Caporal Ayano. Système paré pour connexion neuronale."

- Link Start !

Et comme à chaque fois, un frisson parcouru sa colonne vertébrale alors que la machine et l’humaine se mettait à partager leurs savoirs, leurs données et leurs envies. La sensation était terrible et étrange. Si elle voyait encore son corps, elle n’avait presque plus l’impression de l’habiter. Maintenant, elle était une machine de près de vingt mètre de haut, équipée d’un puissant jeu de réacteurs et d’armes capables d’anéantir un building.

"Établissement du pont neuronal confirmé. Quantification du signal : initialisée. Réception des ondes cérébrales quantiques confirmées. Transmission des données neuronale : en cours. Stabilité du pont neuronale : optimale. Synchronisation homme-machine : supérieure à 72%."


Comme à chaque fois, après la jonction neuronale, le stress et la peur disparaissait. Keiko était pleinement confiante alors que son appareil était déplacé sur l’aire de lancement. D’une pensée, elle démarra une communication vocale avec Saris. Lorsque son visage apparut à l’écran, elle lui adressa un sourire derrière son casque.

- Je vais faire de mon mieux. C’est pour de vrai cette fois-ci, alors tu peux compter sur moi !

Il eut à peine le temps de répondre que Suzaku se mêla à la conversation, leur souhaitant bonne chance et leur demandant d’être prudent. A vrai dire, pour la prudence, Keiko laissait faire JULIA.

- Suzaku, je veux aller boire un thé avec toi, à mon retour !

Qu’est-ce qu’il venait de lui prendre ? Cette réponse était sortie de sa bouche plus vite qu’elle n’avait atteint son cerveau. Heureusement, elle n’eut pas besoin de se justifier, ni de justifier le fait qu’elle rougissait. Le voyant était passé au vert et Heahtcliff lui faisait déjà savoir qu’il fallait décoller !

- Keyko Ayano, Striker Eureka, c’est parti !

La réaction fut automatique, l’appareil au blindage foncé s’élança dans les airs, propulsé par la catapulte du vaisseau. Aussitôt, Keiko pensa au camouflage qui recouvrit bien vite l’ensemble de l’appareil, avec la confirmation de Julia. Heureusement, il ne neigeait pas, et le vent était encore raisonnable. Activant ses propulseurs aussi fort qu’elle le pouvait sous mirage colloïd, Keiko s’approcha de la base, transmettant aussitôt les images qu’elle en prenait au vaisseau. Bientôt, Saris serait détecté, mais au moins, ils seraient tous à quoi s’attendre !
_________________
Pas besoin de bras ou de jambes. Pas besoin de force ou de muscles. Mon esprit seul les écrasera !
Revenir en haut
Saris Cross
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mai 2010
Messages: 318
Localisation: En Stand By sur le Minerva.
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Vent Saviour
Poste: Pilote de MS
Grade: Sergent-Major
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Lun 25 Aoû 2014 - 05:19
Sujet du message: De Feu et de Glace
Répondre en citant

Saris avait l'impression d'avoir endossé l'uniforme de professeur militaire pendant toute la période de temps de simulation. Comme il s'y était attendu, lui et Keiko avaient grand besoin de pratique pour fonctionner à peu près correctement, mais ce qui l'avait surpris, et pas en bien, c'était la toute première session. Le vent avait balayé le Striker Eureka, qui s'était retrouvé dans un icerberg.

-"C'est pas vrai....si tu pilotes comme ca pendant la mission, je t'assomme et je t'enferme dans ta chambre, c'est pigé! On risque tous nos vies et on aura pas le temps de te chaperonner! D'autant que la partie "furtive", c'est ton boulot! Tu crois que ca va être discret, comme sortie!?"

Pendant vingt bonnes minutes, le jeune homme avait rabâché, répété les mêmes reproches pour bien s'assurer que la consigne était bien rentrée dans le crâne de sa jeune coéquipière. Celle ci avait fini par bien mieux se débrouiller, et les choses sérieuses avaient pu commencer. Toutes les simulations que Saris lanca par la suite comptaient des petits éléments imprévus, surtout en rapport avec la météo. Tout comme lui, mais en pire, lorsqu'il venait d'arriver sur le Minerva, Keiko n'avait sans doute pas beaucoup d'expérience en combat sur Terre. La préparer au mieux revenait à la protéger avant qu'elle ne se mette en danger. Et lui avait grand besoin aussi de ce genre d'entrainements.
Après une éternité de simulations, et ayant jugé qu'il n'y avait plus rien à essayer, Saris mit fin aux séances, et analysa les données tandis que Keiko sortait en murmurant quelques paroles incompréhensibles. La jeune fille était éreintée, et devait maintenant se reposer.


*Grmbgngmpf!*

S'il comparait sa première sortie, sans simulation de la sorte, avec Yumi et celles avec Keiko, le constat était peu satisfaisant. Toutes les deux combattaient nerveusement, mais sa nouvelle coéquipière n'avait pas l'expérience de l'ancienne. Il lui faudrait veiller sur elle bien plus que sur lui même, et ca, il n'aimerait pas du tout.


*Qu'importe....Au lit. Demain sera infernal.*


Et s'il n'était sans doute pas aussi fatigué que Keiko, Saris s'endormit très vite. Lorsque son sommeil sans rêve prit fin, il était totalement reposé et affamé. Un rapide passage au mess lui permit d'avaler rapidement un petit déjeuner copieux.
Une personne s'installa à une table proche en toussant. Le jeune homme l'observa distraitement, tout en finissant son dessert, avant de finalement le reconnaitre. Ce scientifique était le chien de garde de Keiko. Un homme pas bien aimable qui désormais, fixait le pilote des yeux. Sans dire mot, le jeune homme se leva et déposa son plateau avant de partir, conscient du regard qui lui grattait le dos.


*J'espère que ce sombre con va pas tout foutre en l'air.....*

Chassant les pensées négatives qu'il sentait déjà venir, Saris partit se mettre en combinaison, puis fila dans son Vent Saviour afin de le fignoler pour le combat. Peu de temps après, l'alarme retentit. La bataille arrivait.
Les pilotes ne furent pas long à activer leurs MS, et bientôt, tous étaient prêts. Le visage de Keiko apparut à l'écran du Vent Saviour.


- Je vais faire de mon mieux. C’est pour de vrai cette fois-ci, alors tu peux compter sur moi !


Saris n'eut ni l'envie, ni le temps de répondre. Déjà, Suzaku envoyait ses directives.


- Keiko, Saris, à vous de jouer !... On vous rejoint tout de suite. Soyez prudents !...


Un sourire désabusé se dessina sur le visage du jeune homme. Prudent, il l'était toujours. Il devrait juste l'être encore davantage pour protéger Keiko.
Keiko qui, d'ailleurs, pensait déjà à ce qu'il se passerait après la mission avant de décoller. Saris sortit lui aussi, priant pour que Suzaku et elle puissent boire du thé jusqu'à l'indigestion. Ce qu'ils allaient affronter, là, dehors, ne serait pas tendre.
Le Vent Saviour suivit le Striker Eureka à vitesse raisonnable, et tandis qu'elle se camouflait et envoyait les données au Minerva, Saris se crispa aux commandes de son MS. Le rodéo n'allait pas tarder, et il devrait user de son talent à piloter des machines rapides pour esquiver les tirs qui fuseraient sur lui.

_________________
Saris Cross

"Chaque jour est une surprise, bonne ou mauvaise, et nous ne sommes pas plus sûrs de demain que nous ne l'étions hier d'aujourd'hui."
Revenir en haut
Kururugi Suzaku
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2009
Messages: 312
Localisation: En plein combat
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Lancelot Albion
Poste: Pilote
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mar 26 Aoû 2014 - 11:40
Sujet du message: De Feu et de Glace
Répondre en citant

Là où Saris se contentait d’un sourire désabusé pour signifier qu’il serait prudent pour deux, Keiko lui adressa un sourire radieux comme si elle envisageait la mission avec enthousiasme.
 
- Suzaku, je veux aller boire un thé avec toi, à mon retour !
 
Le Chevalier Blanc de ZAFT ne put s’empêcher d’afficher un sourire amusé, elle envisageait déjà son retour à bord du Minerva  alors même qu’elle n’était pas encore partie.
Une perspective rassurante, lui aussi ne demandait pas mieux que de rentrer indemne d’un combat, mais rien n’était terminé tant qu’ils ne fixaient pas leur MS à la cage en rentrant dans le hangar.
 
- Si tu veux mais concentre-toi d’abord sur le combat !...
 
Il n’oubliait pas que Keiko était très jeune et surtout que c’était son tout premier combat, terrestre qui plus est.
Si elle avait pu combattre jusqu’alors, ce n’était sans doute que sur les Plants ou au mieux dans l’espace, ce qui n’avait strictement rien à voir avec une bataille en conditions atmosphériques.
Elle devait rester concentrée, certes elle allait être couverte par son Mirage Colloid pour sa sortie et sa mission de reconnaissance mais cela ne durerait qu’un bref moment.
Dès que Saris serait à portée de radars, l’alerte serait donnée dans la base et ils seraient pris sous le feu.
Toutefois, Suzaku sentit l’angoisse monter dès que les deux MS étaient placés sur les catapultes, il devait absolument venir les soutenir au plus vite.
Alors que le Lancelot était déplacé vers l’aire de lancement, il vit sur son écran s’afficher les données que leur retournait Keiko.
Le complexe militaire était plus étendu qu’ils ne l’avaient envisagé, rien que le construire avait dû prendre un fameux temps dans un tel environnement.
 
Tout d’abord, un quai donnait sur l’océan, certainement pour les livraisons et le ravitaillement dont le personnel avait besoin pour maintenir les missions qu’on leur confiait entre ces murs.
Une piste d’atterrissage sépare également les premiers bâtiments, placés en forme de L, dédiés aux contrôles des arrivées et des départs de cette base septentrionale.
Une importante antenne satellite trône derrière, sans doute pour renforcer les communications à cause des perturbations liées au magnétisme.
Ensuite des entrepôts militaires et d’autres bâtiments dédiés à la recherche, difficile de repérer ceux qui seraient consacrés au logement du personnel militaire.
Mais si réellement ils développaient des armes de destruction massive, Suzaku trouvait l’installation peu étendue au final, était-il possible… qu’une partie soit souterraine ?...
Toutefois il n’avait plus le temps de s’en inquiéter, le CIC venait d’effectuer les derniers contrôles d’usage et la catapulte s’ouvrait devant lui.
Son regard émeraude s’acéra tandis que ses mains gantées se resserraient sur ses commandes.
 
- Suzaku Kururugi, Lancelot Albion, en avant !...
 
En un éclair, le MS blanc aux allures de chevalier s’élança dans le ciel de l’Antarctique et déploya ses ailes émeraudes générées par la batterie GN.
Aussi vite qu’il le put, il fut aux cotés de Saris, Keiko, elle, restait à l’abri dans le ciel pour l’instant dépourvu de neige mais vu l’allure des nuages, ça ne durerait sans doute pas.
Toutefois ils allaient avoir l’avantage de la surprise, Asagi sur la passerelle avait décidé de frapper le premier.
 
- Chargez tous les lanceurs de missiles air-sol ! Feu !
 
Une nuée de missiles sortit des silos de la Déesse de la Guerre et fondit sur la base, générant un chapelet d’explosions en tous sens.
Si réellement un de ces monstruosités de Destroy sortait ici, le Capitaine par intérim du Minerva se sentait prêt à le recevoir.
 
- Préparez le Tannhaüser et tous nos canons !...
 
Mais ce coup de semonce sur la base signifia le début de la bataille, des entrepôts incendiés jaillirent un quatuor de Flags tandis que des plateformes dissimulées sous la neige à l’arrière des bâtiments visibles en surface se soulevaient.
Suzaku maudit sa perspicacité, il avait raison, une partie des installations devait se dissimuler sous les glaces de l’Antarctique.
Mais heureusement ce n’est pas un Destroy qui surgit de là, les plateformes laissèrent jaillir pas moins de 6 Windam en configuration Jet Striker qui fondaient droit vers lui et Saris, accompagnés des Flags.
Il allait devoir équilibrer le rapport de force en attendant que leurs frères d’armes viennent en renfort.
 
- Fangs !...
 
En un instant, huit éclairs émeraudes jaillirent de son armure blanche, prêts à tailler ces ennemis en pièces comme autant de crocs acérés.
Et le Chevalier Blanc de ZAFT dégaina ses MVS, il était prêt à les accueillir de pied ferme et à dévoiler ce qui se tramait dans cette base… avant de tout détruire comme le prévoyaient ses ordres !...
_________________
Revenir en haut
Kouen Ren
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2014
Messages: 35
Localisation: Reading a Book
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: Tyrannus
Poste: Pilote de MS
Grade: Major

Posté le: Mar 26 Aoû 2014 - 22:46
Sujet du message: De Feu et de Glace
Répondre en citant

Kouen s'était suffisamment reposé et était prêt à aborder sa mission qui s'annonçait difficile avec seulement Six MS et un vaisseau de combat peu importe comment on le voyait mais ce n'était pas non plus son genre de foncer tête baissée. Il était dans le dernier duo qui devrait se lancer mais n'avait guère d'armes à très longue portées et les nacelles du Tyrannus ne pouvaient pas se déployer efficacement sur terre mais en faisant bouger le genre d'aile qui était fixé sur son MS , il pouvait les déployer comme des fusils lasers fixés sur un support, ce qui n'était déja pas très mal, de plus il pourrait au moins tirer dans plusieurs directions. Il avait également équipé son Beam Rifle additionnel sentant que cette mission demanderait toutes les armes possibles surtout que le Tyrranus n'étant encore qu'un prototype, ses armes sont clairement parmis les plus basiques que l'on peut trouver... Et pendant sa simulation, il s'était bien rendu compte qu'il n'avait aucunes armes capable d'endommager grandement un MS telle qu'un Destroy mais qu'à cela ne tienne, il lui restait un moyen sur d'au moins en éliminer un.... Surtout avec l'assistance de Motoko.

Le Striker Eurêka et le Vent Saviour avaient décollés avec à leurs bords, Keiko et Saris. Suzaku et Shiho avaient rapidement aussi prit leurs positions pour se lancer juste après. Motoko et Kou' attendaient quant à eux leurs propres tours étant les derniers à s'élancer. Le major s'était préparé du mieux qu'il pouvait en compagnie de son équipière et à son niveau personnel, il ne s'attendait pas à ce que le Tyrannus soit aussi aisé à manipulé que ce qu'il avait déja utilisé auparavant mais ferait pour un mieux, il apporterait sa pierre à l'édifice lui aussi.

Lorsque le groupe du Chevalier blanc fut lancé à son tour, ce fut aux deux derniers pilotes de prendre position, l'avantage du Tyrannus en Antartique était aussi sa couleur massivement blanche, ce qui lui conférerait aussi un camouflage optique léger une fois au sol, Le Duel de Motoko poserait quelques problèmes à ce niveau la mais le niveau du pilote devrait compenser ce désavantage.

"Major Kouen Ren, Ready to go!"

C'est sur ces mots que la catapulte le largua en plein champ de bataille et déja il voyait au loin Suzaku au prise avec des unités ennemies tout comme d'autres qui décollaient après la première attaque initiale du Minerva sur cette base, selon ce que le major avait calculé, ils auraient un petit répit d'entre 3 et 5 minutes avant de voir le premier Destroy car ces machines par leurs imposantes carcasses prenaient du temps à être déployées et entre le moment de l'attaque initiale et son déploiement une bonne minute s'était déja écoulées pendant qu'il était en hauteur. Il en profita pour assister ses équipiers avec son Beam Rifle, l'utilisant comme un sniper à moyenne portée.

Les windams et les flags n'avaient pas encore remarqué leurs présences gardant plus un oeil sur Suzaku et Saris et si son premier tir toucha un Windam en plein cockpit, le détruisant et causant une légère distraction de la part des autres unités windam présente et ouvrant une fenêtre d'attaque à Suzaku et ses fangs, son second tir loupa un des flags de peu au même niveau mais réussit à lui prendre un bras, causant la plupart des ennemis à le prendre pour cible, il avait prévenu ce qu'il allait faire à Motoko qui s'était rapidement éloignée de Kouen pour le début du combat, ils se regrouperaient rapidement toutefois quand le major aura fini son assist.


Deux des windams lui tirèrent alors dessus mais le pilote de Zaft activa les propulseurs de sa machines pour rapidement et aisément esquiver ces tirs optant pour ne pas trop utiliser son énergie, il entama une descente rapide pour tomber nez à nez avec un nouveau groupe de 4 Flags qui venait d'être déployé....

*Tchhh... Utiliser les petites unités pour gagner du temps et déployer les gros, simple et efficace...*

C'est alors qu'un tir laser vint passer juste au dessus de son épaule gauche pour atteindre un des MS ennemis en pleines tête, voila une unité qui sans radars ne servirait plus à rien.. Ce tir venait du Duel de Motoko qui comme prévu avait rapidement relocalisé la position de son partenaire afin de faire le ménage ensemble et ne pas agir en séparé...

"On dirait qu'on va devoir faire un peu le ménage de ce coté-ci aussi...."

Le duo s'apprêtait à affronter son propre groupe d'ennemi tout en étant aux aguets sur l'éventuelles arrivées des Destroys, le tout s'était passé en à peine deux minutes et ces machines de guerres n'allaient plus tarder à arriver, Suzaku, lui et les autres n'avaient mais alors pas vraiment le temps de s'occuper du menu fretin, il fallait espérer que le Minerva puisse les assister au mieux désormais. Pendant ce temps, le Tyrannus allait devoir justifier son nom de code.

*Partenaire, tu vas me montrer ce que tu as dans le ventre...*
_________________
Can you entertain me?
Revenir en haut
Keiko Ayano
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2014
Messages: 135
Localisation: Dans mon monde...
Féminin
Gène: Coordinatrice
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: SE - Black One
Poste: Pilote de Mobile Suit
Grade: Caporal
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Jeu 28 Aoû 2014 - 15:18
Sujet du message: De Feu et de Glace
Répondre en citant

En vol stationnaire au-dessus de la base, Keiko envoyait tout ce qu’elle captait au Minerva et aux autres pilotes. Elle ne disait pas un mot, mais observait tout cela en étant assez surprise : c’était vachement plus étendu qu’elle ne le pensait.
La base disposait de son propre quai de ravitaillement, comme un véritable petit port privé rien que pour eux. Une longue piste d’atterrissage était ensuite présente, entourée d’hangars qui devaient contenir des mobiles suits ou des chasseurs. Et au bout de tout cela, un grand bâtiment en forme de L devait servir de centre névralgique à cette base. Ce bâtiment était entouré d’autres bâtisses, plus petites. La base était étendue, mais il n’y avait aucun bâtiment très hauts… ils n’étaient pas sensé venir détruire des MS très grands ?

*Ça, c’est bizarre !*

- Keiko, nous avons bien reçu les images, change de position, nous allons bombarder !
- Compris !

C’était Heathcliff qui venait de lui transmettre cet ordre. Il était donc bien sur la passerelle ! Sans attendre, elle changea de position, s’écartant de la base sans revenir vers Saris et les autres. Puisqu’elle était invisible, mieux valait conserver sa couverture le plus longtemps possible ! Elle fut aux premières loges pour constater l’effet de l’explosion sur la base. Le Minerva n’y avait pas été avec le dos de la cuillère : la piste d’atterrissage vola en éclat sur plusieurs endroits et plusieurs bâtiments s’écroulèrent, alors que d’autres prenaient feu !

*A cette vitesse-là, on sera bientôt rentré !*

Mais comme disait son père, il ne fallait pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué ! Plusieurs MS jaillirent rapidement de la base et foncèrent sur Saris et Suzaku. Elle pouvait aller les aider en prenant l’ennemi à revers, mais devait-elle déjà abandonner son rôle d’éclaireur ? Elle hésitait encore lorsque les Fangs de Suzaku et l’arrivée de Motoko, Kouen et Shiho sembla équilibrer les choses. Non, ce n’était pas la peine de foncer dans le tas et de révéler sa position. Elle pouvait certainement être plus utile et elle ne dut pas chercher longtemps comment ! Sur une dune de glace et de neige, un peu plus haut, son radar signala une source de chaleur qu’elle identifia bien vite ! Un Windam avait pris position là, pointant sur ses amis un fusil qu’il n’allait pas tarder à utiliser !

*Ah ça non alors, espèce de fourbe !*

Le Windam allait tirer lorsque Keiko pointa l’un de ses railguns équipé sur sa position. La fillette ouvrit le feu, décochant un projectile qui sembla apparaitre de nulle part ! Elle rata sa cible de justesse : le vent et l’attraction influençait également les tirs ! Mais le second tir qui suivit fut bien plus précis, perforant le Windam déséquilibré par la première attaque ! L’explosion qui s’en suivit fit s’écrouler la dune glacée tandis que le radar de JULIA prévenait Keiko d’un danger.
Elle n’eut pas à y penser, JULIA fit le reste en la faisant bouger vers l’avant, lui faisant éviter un missile qui venait d’un Windam au sol. La situation venait d’évoluer : certains MS étaient parvenus à s’extirper des bâtiments en feu et l’un d’eux avait visiblement remarqué d’où provenait ces tirs fantômes… Et maintenant, il ouvrait le feu avec ses CIWS sur elle !

*Phase shift, activation !*

Son ordre mentale fut aussitôt exécuté ! Son Mirage se dissipa au profit de son blindage et alors que les balles venaient s’écraser sur son phase shift, elle pointa son pistolet laser sur le Windam en décochant une rafale énergétique ! Le fusil de cet adversaire vola en éclat et Keiko en profita pour reculer vers les autres, consciente que sa position n’était plus intéressante maintenant qu’elle avait dû réapparaitre.

*Bon, au moins, ils ont leurs images. J’espère que Saris sera content !*

L’observation était terminée et maintenant, il fallait se battre !
_________________
Pas besoin de bras ou de jambes. Pas besoin de force ou de muscles. Mon esprit seul les écrasera !
Revenir en haut
Saris Cross
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mai 2010
Messages: 318
Localisation: En Stand By sur le Minerva.
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Vent Saviour
Poste: Pilote de MS
Grade: Sergent-Major
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Ven 29 Aoû 2014 - 16:51
Sujet du message: De Feu et de Glace
Répondre en citant

Comme prévu, Suzaku avait rejoint Saris sur le champ de bataille, et le Minerva ne tarda pas à agir après avoir recu les informations transmises par Keiko. Plusieurs missiles fusèrent en direction de la base, qui faisait désormais peine à voir. Les bâtiment s'écroulaient, flambaient, et finalement, les premiers ennemis à abattre apparurent devant les pilotes du Minerva. Des Flags, bientôt suivis d'un groupe de Windams. Une dizaine d'ennemis leur faisait face, et il y en avait surement beaucoup d'autres.

*C'est le moment de passer le balai...!*

Aussitôt, le Vent Saviour cibla un Flag et fit feu avec ses Canons Lasers, qui le descendirent net, puis dégaina un sabre laser et leva son bouclier. Pour le moment, il devait rester avec les autres, jusqu'à ce que le combat s'étende plus loin et qu'il se voie attribuer un rôle en particulier.
Et son rôle venait tout naturellement de se présenter. Le MS de Keiko venait de quitter son camouflage et commencait déjà à combattre des Windams, sous les yeux d'un Saris horrifié.


-"Mais!? MERDE, cette putain de gamine n'a RIEN dans le crâne!?"

Bien entendu, il existait bien des possibilités, des hypothèses, des raisons qui auraient pu pousser le Striker Eureka à apparaitre au milieu de tous, mais le pilote du Vent Saviour ne s'en souciait guère. Seul importait que sa nouvelle coéquipière se ferait descendre s'il ne faisait rien pour l'aider. Aussitôt, Saris enclencha le mode MA et le Windam privé de son fusil par Keiko recut aussitôt un tir de Canon Laser qui le toucha en plein cockpit.


-"Je te couvre! Fonce vers les autres, ne te soucies pas de moi! Utilise ta vitesse!"


Si ca ne tenait qu'à lui, il aurait également hurlé "Dans ta chambre, tout de suite!", mais pour l'heure, il devait aussi s'assurer que le groupe dont il venait de s'éloigner et qu'il allait bientôt rejoindre ne soit pas, lui aussi, en mauvaise posture. Le Lancelot pouvait sans problème tout balayer sur son passage, mais la moindre surprise leur couterait la vie, à tous. Keiko ne serait pas de trop pour les aider à se défendre.
Prenant autant de hauteur que possible, le Vent Saviour esquivait sans trop de problèmes le peu de tirs qui tentaient de l'atteindre. L'un d'entre eux toucha son bouclier, qui encaissa le coup.


-"Et forcément, ca va pas tarder à barder.....ils sont où, les gros morceaux?"

Le jeune homme n'avait pas spécialement envie de les affronter, mais il préférait de loin voir arriver les Destroy pendant que le Minerva et ses pilotes étaient encore en état de les affronter plutôt qu'après une bataille intense, et avec la moitié de leur batterie seulement.
_________________
Saris Cross

"Chaque jour est une surprise, bonne ou mauvaise, et nous ne sommes pas plus sûrs de demain que nous ne l'étions hier d'aujourd'hui."
Revenir en haut
Kururugi Suzaku
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2009
Messages: 312
Localisation: En plein combat
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Lancelot Albion
Poste: Pilote
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 31 Aoû 2014 - 19:37
Sujet du message: De Feu et de Glace
Répondre en citant

Pour l’instant, le début de la bataille était une vraie démonstration de force par les pilotes du Minerva.
Keiko, d’abord dissimulée sous son Mirage Colloïd, s’était révélée au grand jour et avait terrassé un Windam avant de priver un autre de son arme.
Saris, après avoir terrassé un Flag, était arrivé de suite en renfort en terminant le travail pour achever le MS adverse.
En arrière-garde, Kouen avait littéralement pulvérisé un Windam en l’atteignant en plein cockpit avant de rater d’un cheveu un Flag en lui emportant néanmoins un bras.
Et Suzaku n’avait pas l’intention de laisser passer ces MS lui non plus : ses Fangs se dirigèrent aussitôt vers le Flag estropié qui tailladèrent immédiatement la machine en lui arrachant ses autres membres tandis que ce qui restait du torse de la machine tombait en piqué droit vers le sol glacé.
 
Et le Coordinateur ne laisserait pas ces autres pilotes franchir leur ligne de défense, en un éclair ses yeux émeraudes foudroyèrent deux des Flags qui filaient vers eux et ses Fangs dirigés par sa seule pensée fondirent directement vers les deux MS.
Il ne restait qu’un Windam et un Flag en vol, ils devaient les terrasser avant qu’ils ne reçoivent du renfort mais au même moment Asagi réfléchissait sur la meilleure méthode à appliquer alors que la situation avait changé.
Les bâtiments en surface ne représentaient visiblement qu’une petite partie du complexe, ils devaient l’anéantir s’ils voulaient répondre aux attentes du Président !...
Dans ce cas, il n’avait pas d’autre choix que d’employer la manière forte et il allait le faire !...
 
- Dites aux pilotes de sortir de notre ligne de visée ! Rechargez une salve de missiles air-sol ! Ciblez la base avec notre armement !...
 
Il fallait littéralement fendre la terre glacée de l’Antarctique s’ils voulaient atteindre cette base souterraine, le Tannhaüser et les triples canons du Minerva s’ajustèrent en direction des bâtiments embrasés, notamment  en calibrant les plateformes par lesquelles avaient jailli les MS, il y avait forcément un entrepôt là-dessous.
Dès qu’on lui confirma que les pilotes étaient hors de portée, le Capitaine par intérim n’hésita plus un seul instant !...
 
- Feu !!!...
 
Les multiples rayons fondirent sur la base et ce fut comme si l’enfer se déchaînait sur terre, les bâtiments déjà incendiés furent pulvérisés ou liquéfiés par la puissance des tirs du Minerva, en dépit du froid polaire qui régnait sur place.
Et bien vite une volée de missiles jaillit des silos de la Déesse de la Guerre pour agrémenter son œuvre, surtout pour dissuader toute nouvelle sortie de MS.
Mais les tirs qu’ils venaient d’effectuer et la poussière soulevée empêchaient pour l’instant de voir le résultat de leur attaque, avaient-ils atteint leur but ?...
Et Suzaku qui, comme ses frères d’armes, avait laissé le champ libre à leur vaisseau, remarqua soudain du coin de l’œil des bulles fendre les eaux chargées de glace qui jouxtaient la base ravagée.
Un frisson d’horreur lui hérissa la colonne vertébrale, cette base pouvait aussi avoir une sortie sous-marine !...
 
- Décrochez !...
 
Il n’eut que le temps de crier cet avertissement à ses frères d’armes, l’instant d’après le terrible canon Zorn et les trois bouches du Super Scylla d’un Destroy crachaient leurs rayons mortels droit vers eux, ravageant les terres et vaporisant neige et glace pour tenter de les atteindre !...
Même le croiseur de ZAFT dut virer de bord pour esquiver l'attaque féroce que leur réservait sournoisement la machine qui jaillissait des flots comme un monstre marin.
D’un coup de l’Energy Wing du Lancelot Albion, il put se mettre hors de portée mais entre l’attaque du Minerva et la sortie de cette monstruosité, la visibilité était plus que réduite !
Mais les alarmes de sa machine retentirent avec férocité, il captait six autres signaux en dehors de celui, massif, du Destroy qui jaillissait lentement des eaux glacés en décollant.
Les deux machines qu’ils n’avaient pas eu le temps de détruire, deux Windam et deux autres Flags qui avaient eu tout juste le temps de décoller avant que le Minerva ne bombarde la base.
La bataille allait redoubler d’intensité !...
_________________
Revenir en haut
Kouen Ren
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2014
Messages: 35
Localisation: Reading a Book
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: Tyrannus
Poste: Pilote de MS
Grade: Major

Posté le: Lun 1 Sep 2014 - 17:14
Sujet du message: De Feu et de Glace
Répondre en citant

Kouen et Motoko avaient en face d'eux 3 flags qui venaient a peine de décoller ce qui avait permit à Motoko d'abattre le 4 ème membre par effet de surprise mais le duo devait garder un maximum d'énergie et donc se montrer adroit au niveau des tirs car les destroys allaient leur pomper leurs réserves sans doutes très rapidement, ce qui rendait indispensable le travail d'équipe, une bonne coopération reste la melleure solution quand on affronte plusieurs rafales d'ennemis sans compter ceux qui allaient bientôt débarquer dans la fête, c'est alors que les deux pilotes reçurent une communication du Minerva et Kou' eu un plan intéressant en tête demandant à Motoko de s'écarter pendant qu'il jouait l'appât, profitant d'un tir ayant degagé un beau nuage de poudreuse blanche, les deux alliés se séparèrent et Kou' s'approcha de la ligne de tir du minerva pendant que les 3 flags le suivait en essayant de l'atteindre avec des tirs lasers....

"Encore un peu...."

C'est alors que les capteurs s'affolèrent et Kou enclencha les boosters de son MS pour rapidement s'élever au dessus du barrage de tir du vaisseau de ZAFT qui embarqua les 3 unités ennemies en une seule volée, Asagi n'avait pas fait dans la dentelle pour la peine, c'était ce qu'on appelait envoyer la sauce et l'addition était bien salée pour l'ennemi... Tout se passait plutôt bien en fin de compte si ce n'est que les gros balourds n'étaient pas encore intervenus dans la danse, c'est alors que la montre de Kou' sonna, les 5 premières minutes depuis le début du combat venaient de s'écouler....

"Allez montrez-vous, je sais que vous êtes prêt à attaquer...."

C'est alors que comme Suzaku il aperçut les quelques bulles monter à la surface.... Il n'eut aucuns mal à faire le lien.... Surtout qu'il était dans la même lignée que le Minerva étant redescendu devant le vaisseau après l'assaut....

*Ca c'est pas cool...*

Il désactiva ses propulseurs rapidement et le MS tomba comme une pierre tandis que les tirs de la machine de destruction passèrent juste au dessus de lui, le Minerva avait également tout juste eu le temps de décrocher, le major redéclencha rapidement ses propulseurs juste avant de toucher l'eau afin de se retrouver en suspension a quelques centimètres au dessus de l'océan....

"C'est pas passé loin..... On croirait voir Godzilla sortir de flotte!"

Ses capteurs repérèrent ensuite les autres unités mais avec une visibilité quasi nulle, il devait se fier qu'a ses détecteurs de chaleurs surtout qu'il avait été envellopé dans le nuage de froid que les attaques du vaisseau et du Destroy avaient déclenché. Cependant cela provoquait aussi que la température ambiante de son MS avait baissée et il devait sans doutes moins vite se faire localiser visuellement parce que son MS était également de couleur blanche. Dans ce nuage blanc, il avait l'avantage du camouflage! Utilisant son camouflage optique et chaleur généreusement offert pour un temps limité par Mère nature, il visa les MS proche de lui avec l'aide de ses radars. C'est ainsi qu'un des Flags explosa grâce à un "tir fantôme" tandis que deux des windams esquivèrent les tirs de justesse dans leurs direction. Kou se rendit alors compte que son camouflage naturel commençait à disparaitre et décida de se regrouper avec les autres, la suite du combat serait désormais bien difficile...

*Pour l'instant il n'y en a qu'un mais y en a p'têt d'autres de ces saloperies...*
_________________
Can you entertain me?
Revenir en haut
Keiko Ayano
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2014
Messages: 135
Localisation: Dans mon monde...
Féminin
Gène: Coordinatrice
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: SE - Black One
Poste: Pilote de Mobile Suit
Grade: Caporal
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mer 3 Sep 2014 - 14:37
Sujet du message: De Feu et de Glace
Répondre en citant

Keiko estimait s’en sortir plutôt bien : déjà un ennemi détruit et un autre endommagé au compteur alors qu’elle revenait rapidement vers les autres mais Saris sembla estimer qu’elle était en danger, car il passa près d’elle à toute vitesse, lui donnant juste un ordre : celui de fuir sans se soucier de lui. Tout ça pour avoir l'air dramatique !

- Non mais oh, c’est moi qui devais passer pour une héroïne, aujourd’hui !

Mais elle avait fait une promesse, celle d’obéir à tous ses ordres et à contrecœur, elle accepta de battre en retraite. Elle était plus proche de Suzaku que de Saris lorsqu’elle se retourna enfin et vit que son coéquipier avait pu échapper aux tirs en prenant de la hauteur. Il y avait encore un Windam qui essayait de l’atteinte depuis le sol et Keiko calibra son railgun droit sur lui.

- Pas touche à mon copain-Saris !

D’une pensée, Keiko activa son railgun dont le tir coupa le cockpit en deux avant de le faire exploser. Le tir était bien plus précis que tout à l’heure, JULIA avait sans doute adapté les paramètres de visée à l’environnement d’après les dernières données de tir !

- Un méchant de moins !

La jeune fille avait pris la décision de revenir vers Saris lorsqu’un nouvel ordre tomba, provenant cette fois-ci d’Asagi qui ordonnait de libérer une ligne de tir. Cette dernière apparue sur un écran holographique à l’intérieur du cockpit de Striker Eureka et la fillette décida de descendre en altitude pour ne pas risquer d’être touchée par les tirs aériens du Minerva. Assez proche du vaisseau, elle ne risquait plus grand chose et fut aux premières loges lorsque le vaisseau ouvrit le feu. Elle fut surprise de voir tant de tirs jaillirent d’un seul coup ! Les quelques rares bâtiments de la base encore debout n’eurent aucune chance. Ils furent balayés en un instant, tout comme la glace sur laquelle ils reposaient. Un nuage de vapeur, de poussières et de cendres ne tarda pas à se lever et Keiko n’allait pas rater une aussi belle occasion de disparaitre !

*Mirage colloïd : activation !*

Pour la deuxième fois, les particules permettant de la camoufler se dispersèrent sur la surface métallique de Striker Eureka. Pendant quelques instants, la vapeur d’eau aurait pu servir à la repérer mais cette dernière finit par se dissiper et la fillette prit aussitôt de l’altitude. Le radar, perturbé pendant quelques instants à cause du tir de positrons finit par se rétablir et elle poussa un soupir de soulagement en voyant que Saris, Suzaku, Kouen et Motoko étaient toujours dessus. Mais son soulagement fut de courte durée. A la surface de l’eau, un peu plus loin, apparurent des bulles. Et parole de Keiko, ces bulles-là, et bien elles ne signifiaient rien de bon !

*Ça tombe, ils élevaient des monstres marins dans cette base ! Avec des dents et… Des tentacules… ! Berk… !*

Mais malheureusement pour eux, ce qui jaillit de là était plus terrifiant qu’un tentacule. C’était une tête de gundam géante, dont la bouche était en fait… Composée d’un canon effrayant. Le torse de l’appareil était pire encore, pourvu de multiples armes… Et les bouches de toutes ces armes se mirent à luire simultanément… !

- Dégagez !

Les autres n’avaient surement pas attendu son conseil pour bouger. Du moins, elle l’espérait car les tirs qui jaillirent dans toutes les directions l’instant suivant furent d’une terrible puissance ! Keiko ne dût sa survie qu’au fait que Striker Eureka était capable de réagir au quart de tour en réceptionnant ses pensées, effectuant une manœuvre d’esquive sur la droite juste au bon moment. Un rayon rouge assez large passa à l’endroit où elle se trouvait une seconde plus tôt et alla vaporiser une sorte de pic neigeux quelque part derrière elle. Pendant un instant, la fillette avait repéré d’autres mobiles suits ennemis mais bien vite, les tirs du Destroy combiné à un épais nuage de vapeur d’eau la rendirent complètement aveugle. Son radar fut touchés par des interférences tandis qu’elle ne voyait plus à un mètre avec sa caméra principale. Le radar se rétablit plutôt rapidement, pas le visuel. Voilà qui l’arrangeait grandement. Son mirage colloïd activé, sa signature radar restait invisible. Elle était donc avantagée et s’avança vers l’ennemi jusqu’à détecter une signature appartenant à un autre Windam. Pointant son gunblade gauche vers lui, elle décocha une vraie rafale de traits verts avant de décrocher en prenant de l’altitude. La vitesse était telle que ses oreilles sifflèrent un peu, ce qui était plutôt désagréable, mais Heathclif l’avait mise en garde : la pression était nettement plus importante en atmosphère terrestre.
Finalement, la vapeur s'en alla et elle eut un visuel sur l’armure mobile géante qui était finalement entièrement sortie de l’eau. Ce truc devait faire au moins trois fois la taille de Striker Eureka, rien qu’en hauteur ! Mais Keiko était déterminée. Elle devait s’intégrer à cet équipage. Montrer qu’elle était forte et digne de faire partie du Minerva… !

*Allons-y, Julia ! Mettons-le à genoux, et à moi le thé en tête à tête avec Suzaku !*

Déterminée, la fillette pointa ses deux canon railgun sur la tête du Destroy, visant ses caméras principales, et ouvrit le feu tout en poussant ses réacteurs vers la droite. Quatre tirs jaunes jaillirent des canons sur ses épaules tandis qu’elle effectuait un mouvement horizontal avant de décrocher en descendant en altitude. Ses munitions étaient déjà moins nombreuses, si seulement elle avait pu le toucher ! Mais si elle s’était attardée pour le vérifier, elle aurait été repérée, et Saris aurait pris dix ans en quelques instants à cause de ses nerfs !
_________________
Pas besoin de bras ou de jambes. Pas besoin de force ou de muscles. Mon esprit seul les écrasera !
Revenir en haut
Saris Cross
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mai 2010
Messages: 318
Localisation: En Stand By sur le Minerva.
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Vent Saviour
Poste: Pilote de MS
Grade: Sergent-Major
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Jeu 4 Sep 2014 - 20:44
Sujet du message: De Feu et de Glace
Répondre en citant

Jusqu'ici, tout se passait bien, et le peu d'ennemis présents face aux pilotes du Minerva l'avaient payé cher. Saris observait les alentours, inquiet de ne rien voir venir. La base devait certainement être bien plus peuplée et armée, et surtout, il y avait encore la menace des Destroys.
Un ordre tomba soudain, indiquant qu'il lui fallait quitter la zone que le Minerva allait attaquer. Sans plus attendre, le Vent Saviour fila à toute vitesse, et le vaisseau lâcha alors son déluge de destruction. La base était anéantie, vaporisée, sa surface définitivement rasée ou fondue. Pour autant, il ne se passait toujours rien. Puis...


- Décrochez !...

Le sang du jeune homme se glaca et son corps réagit instantanément, le préparant à esquiver tout ce qui pouvait se diriger vers lui, tandis qu'il jetait un oeil sur les écrans qui dévoilaient le danger qu'il avait attendu avec tant d'impatience et d'angoisse. Les tirs fusèrent alors dans tous les sens, et Saris se trouva balloté dans son cockpit, tandis que le Vent Saviour faisait preuve d'une agilité plus qu'honorable, prenant toujours plus de hauteur et virevoltant à travers les rayons.
La situation était devenue critique en une fraction de seconde, et si Saris était soulagé de voir que tout le monde s'en était sorti, il savait que le monstre qui venait d'apparaitre ne pourrait être défait de manière rapide et efficace que par une seule personne, une seule machine.
Le Vent Saviour repassa en mode MS et tandis que son radar lui indiquait quelles unités se trouvaient se place, Saris prit aussitôt contact avec Keiko.


-"N'affronte pas cette saloperie! Seul le Lieutenant Kururugi peut l'endommager efficacement. Massacre ce qui se trouve autour pour lui laisser le champ libre!"

Mieux valait la prévenir aussitôt que possible, la fillette n'ayant peut être pas jugeotte pour comprendre qu'affronter un ennemi soutenu par ses alliés, c'était s'exposer à des tirs venant de toutes les directions. Et le nouveau Lancelot que Suzaku maniait était beaucoup plus dangereux pour sa santé que le précédent. S'il gâchait son temps à esquiver ou affronter le menu fretin, le combat serait vite terminé, et de la pire des manières.
Le Vent Saviour verrouilla un Flag, puis fonca vers lui, bouclier levé, tout en tirant avec ses deux Canons laser. L'ennemi prit les tirs en plein cockpit, mais de son explosion surgirent deux tirs de fusil laser qui passèrent très près, trop près de Saris.


-"Fumiers...! Fait chier, ils savent tirer, quand ils veulent!"

L'un des tirs avait légèrement touché le Vent Saviour à l'épaule droite, et s'il pouvait encore se servir du bras et de l'Amfortas, le Super Fortis était hors d'usage. Une perte de puissance de feu qui n'arrangeait pas son pilote, qui, à tout prendre, préférait malgré tout perdre son Canon Laser plutôt que son Canon Plasma, dont il se servit pour punir l'un des responsables de sa mésaventure. Un Flag, de nouveau, qui fut vaporisé par la puissance de l'Amfortas.
_________________
Saris Cross

"Chaque jour est une surprise, bonne ou mauvaise, et nous ne sommes pas plus sûrs de demain que nous ne l'étions hier d'aujourd'hui."
Revenir en haut
Kururugi Suzaku
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2009
Messages: 312
Localisation: En plein combat
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Lancelot Albion
Poste: Pilote
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mar 9 Sep 2014 - 22:10
Sujet du message: De Feu et de Glace
Répondre en citant

Tandis que le nuage de cendres et de vapeur redescendait autour de sa machine, Suzaku fut sincèrement soulagé de voir les signaux de ces frères d’armes se maintenir sur son radar.
Il avait surtout craint le pire pour Keiko qui faisait son baptême du feu lors de cette bataille.
Mais apparemment l’apparition du Destroy n’avait pas suscité la peur dans la nouvelle équipe de pilotes du Minerva, au contraire les jeunes gens qui combattaient à ses côtés repartirent à l’assaut presque aussitôt !
Kouen usa du camouflage que lui fournissait l’attaque ravageuse du MS géant pour prendre par surprise l’un des Flags qui tentait lui aussi de profiter de cette diversion.
La jeune Keiko, elle, parvint à descendre l’un des Windam restants et le kendoka crut que sa respiration s’arrêtait un instant… en constatant qu’elle décidait de prendre le Destroy d’assaut !...
N’avait-elle pas conscience de la dangerosité d’une telle machine ?
Non, sans doute pas, puisque c’était sa première bataille et qu’elle n’avait peut-être aucune idée de la puissance destructrice dont leur adversaire pouvait faire face !...
 
- Keiko, recule !
 
C’était à lui d’affronter cette chose, comme il l’avait fait lors de leur bataille en Amérique du Sud, il savait que son nouveau Lancelot avait les capacités pour l’affronter.
Mais il allait avoir un autre sujet d’inquiétude : Saris, en parvenant à terrasser l’un des Flags, avait été touché à l’épaule, apparemment assez sérieusement pour mettre l’un de ses armements hors d’usage.
Et même s’il parvint à annihiler un autre Flag dans la foulée, le Chevalier Blanc de ZAFT ne put s’empêcher de s’inquiéter pour le pilote avec qui il combattait depuis de longs mois désormais.
 
- Saris, tu n’as rien ?!...
 
La réponse fut aussi vive que dithyrambique : le jeune homme lui confirma que c’était le cas et de s’inquiéter plutôt pour la monstruosité qui se dressait devant eux.
Suzaku se contenta de hocher la tête en guise d’assentiment et ses yeux émeraudes se reposèrent sur la masse de métal qui jaillissait de l’eau comme un monstre marin.
Il n’oubliait pas le Flag et le Windam restants, peut-être que d’autres allaient jaillir de ce qu’il restait de la base mais il avait effectivement un plus gros poisson à frire !...
Et le Destroy allait montrer à quel point il pouvait se montrer vicieux, il tendit les mains devant lui comme s’il voulait saisir les MS qui se dressaient devant lui… car il changea soudainement de configuration !
Dissimulant le canon Zorn et le triple canon Super Scylla qu’il avait d’abord utilisé pour passer à l’attaque en sortant des eaux glacées de l’Antarctique, le pilote avait apparemment décidé d’user de toute la puissance que lui conférait la batterie nucléaire dont il était doté.
Et il n’hésita pas un instant de plus : aussitôt ses 20 canons Nefertem firent feu vers eux, créant une véritable toile de lasers aussi mortels les uns que les autres !...
Cette fois, il n’eut pas le temps de prévenir ses frères d’armes, le Lancelot Albion déploya ses ailes et dut utiliser toute la mobilité qu’elles lui donnaient à l’aide de sa batterie GN.
Il vira, virevolta et esquiva comme il put la myriade de rayons laser qui fondaient vers eux, seule la vitesse de sa machine lui permit d’échapper de justesse à cette attaque mortelle.
Et ce n’était pas la seule ignominie que cette monstruosité métallique leur réservait : il calibra le Tyrannus et le Vent Saviour avec ses deux canons Aupfrall Dreizehn avant de leur tirer dessus de toute sa puissance !
En voyant cette débauche d’énergie, les deux MS qui l’assistaient ne se firent pas prier plus longtemps, le Flag et le Windam foncèrent sur le Striker Eurêka qui avait dû reparaître pour profiter de la protection de son Phase Shift.
Et le Destroy n’en avait pas fini avec eux : deux douzaine de missiles jaillirent de ses silos pour fondre en direction du Minerva !
Le sang d’Asagi ne fit qu’un tour en voyant la volée de missiles digne d’un vaisseau de combat se diriger vers la passerelle.
 
- Lancez une vague de missiles d’interception ! CIWS à pleine puissance !...
 
A une si courte distance, le choc des titans ébranla la Déesse de la Guerre, le Capitaine par intérim fut rudement secoué et il foudroya du regard le MS géant tandis que ses officiers énonçaient les avaries et l’échauffement de la couche supérieure du blindage.
 
- Monstre ! Tu ne perds rien pour attendre !...
 
Il se tourna vers le responsable de l’armement qui était en train de s’assurer que tout leur équipement était opérationnel après un tel assaut.
 
- Préparez le Tannhaüser et le triple canon pour un tir direct sur le Destroy ! Dites à nos pilotes de dégager notre fenêtre de tir à mon ordre !...
 
A l’extérieur, Suzaku en avait vu assez, pas question de laisser ce monstre de métal agir à sa guise.
Et il savait ce qui lui faisait défaut, sa masse et son poids aussi formidable que sa puissance de feu.
Il allait pouvoir mettre en œuvre ce qui faisait la force de son Lancelot, la vitesse et l’agilité, tel David contre Goliath.
 
- Fangs !...
 
D’un simple ordre mental, les huit nacelles fondirent droit vers le Destroy comme autant de flèches d’émeraude et il n’avait pas l’intention d’en rester là.
Les bouches de ses deux canons Blaze Luminous s’ouvrirent et les deux traits mortels jaillirent droit vers la machine de mort du Blue Cosmos, il allait le renvoyer aux flots dont il n’aurait jamais dû sortir !...
_________________
Revenir en haut
Kouen Ren
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2014
Messages: 35
Localisation: Reading a Book
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: Tyrannus
Poste: Pilote de MS
Grade: Major

Posté le: Mer 10 Sep 2014 - 12:53
Sujet du message: De Feu et de Glace
Répondre en citant

Kouen avait tenté de profiter pleinement des différentes conditions de combat depuis le début de ce dernier, utilisant ce que Mère nature lui avait gentiment prêté ou son décollage tardif en temps que dernier groupe afin d'essayer de déstabiliser un max les choses du coté des rangs ennemi mais le Destroy qui avait joué au Godzilla avait rapidement renversé la vapeur depuis son apparition. Si seulement, ils avaient pu l'empêcher de sortir, le combat serait déja terminé mais c'est alors que ce dernier, vicieux comme il pouvait l'être, changea sa configuration de combat, heureusement que Kou' avait vu les vidéos du dernier combat face à l'une de ces machine de guerre, il put anticiper les lasers de la toile d'araignée avec adresse mais constata qu'il avait été locké par une des autres armes de l'arme de destruction massive.

"Même quand on devine un leurre, c'est parfois impossible de ne pas se prendre la prochaine attaque hein?...."

Le canon tira de toute sa puissance mais le Tyrannus activa ses propulseurs à pleine vitesse et esquiva le rayon de justesse perdant une partie de sa jambe gauche pour l'occasion mais c'était mieux ca que de perdre la vie non? Le pilote cracha alors une petite gerbe de sang, la manoeuvre d'évasion s'était révélé plutôt brutale pour son corps en fin de compte, toutefois, il n'était pas hors course pour autant.

"Si j'avais pas vu les vidéos du dernier combat, je serais sans doutes déja mort..."

Il se demandait surtout comment Saris, qui avait été calibré en même temps que lui s'en était sorti mais le vent Saviour était plus adepte que le Tyrannus à esquiver ce genre d'assaut car il avait une meilleure mobilité en temps normal que le MS de Kou' mais il préférait capter un signal radar pour être sur. Il remarqua alors les deux MS qui fonçaient en direction de Keiko qui avait du se protéger des attaques de la machine de guerre et réactiver son Phase Shift mais constata aussi que le Minerva en avait bien bavé. Ce Destroy les avait tous alignés en un rien de temps sauf le MS disposant de Mirage Colloïd qu'il avait permit à ses équipiers de débusquer avec ses attaques. Il était cependant trop loin pour aider la jeune fille avec juste un Beam Rifle.

*En prime il nous à dispersé les uns des autres, notre puissance offensive en est bien réduite... et sa disposition actuelle l'empêche d'avoir un vrai point faible toutefois...*

Kou' avait un moyen éventuel de détruire un destroy dans l'autre configuration mais dans celle-ci, il n'y avait pas autant de faille et donc il fallait en créer une et ce de toutes urgences, il allait donc utiliser son moyen éventuel pour créer cette fenêtre même si c'était risqué... Suzaku lançait un assaut multi directionnel avec ses fangs et lorsqu'il utilisa les canons Blaze Luminous, le Tyrannus décida également de passer à l'action agrippant un des deux canons Aupfrall Dreizehn du Destroy avec un Anchor, l'utilisant ensuite pour faire volte face aux yeux de la machine de manière rapide en s'aidant des propulseurs....

*Si j'élimine sa vision, ca nous offre une fenêtre d'attaque, Minerva, Suzaku, je compte sur vous!....*

Déployant le genre d'aile du tyrannus sur le coté, les quatres nacelles se dévoilèrent et s'orientèrent de manière a ce que deux d'entres elles prennent chaque oeil à part , les tirs partirent toutefois en même temps qu'un des lasers de la belle toile d'araignée que pouvait se tisser le Destroy arrachant le bras gauche  de la machine de Kouen dans la volée mais ne touchant pas l'aile des nacelle ou le bras droit qui tenait le Beam Rifle. Dommage il venait de se priver d'un de ses armements mais en contrepartie, le destroy était ouvert l'espace d'un instant à une attaque massive tandis que le Tyrannus tomba dans l'eau un peu plus loin ne s'attendant pas à être touché lors de son action. Heureusement il avait évité un tir fatal.

*Suzaku... Minerva... C'est le moment de frapper!*

Le moment ou le Destroy changeait de configuration, le rendait vulnérable, et la perte de vision forcerait ce changement de mode...

_________________
Can you entertain me?
Revenir en haut
Keiko Ayano
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2014
Messages: 135
Localisation: Dans mon monde...
Féminin
Gène: Coordinatrice
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: SE - Black One
Poste: Pilote de Mobile Suit
Grade: Caporal
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Jeu 11 Sep 2014 - 15:04
Sujet du message: De Feu et de Glace
Répondre en citant

[Suzaku, le lexique dit que le phase shift est inefficace face aux lasers ? Mais ce n’est pas grave, je vais trouver une autre excuse pour retirer mon mirage colloïd du coup happy]

En voyant ses tirs exploser sur la tête de ce gros mobile suit, Keiko fut plutôt contente d’elle ! Elle poussa un petit cri de victoire, avant de se rendre compte que le géant n’avait pris que bien peu de dégâts malgré ces quatre tirs de railgun.

- Hein ? Mais il est fait en quoi, ce truc ?

D’habitude, ses railguns faisaient tout exploser sans mal. Elle devrait s’en plaindre à Heathcliff si ce n’était plus le cas ! Mais elle n’eut pas l’occasion de retenter l’attaque pour voir si la deuxième fois serait la bonne : Saris et Suzaku lui demandèrent presque à l’unisson de s’occuper des autres ennemis en s’éloignant du Destroy.

- D’accord… !

Il y en avait encore quelques-uns après tout et s’ils gênaient les autres, elle pourrait s’en occuper sans mal, couverte par son mirage colloïd. Du moins, c’est ainsi qu’elle voyait les choses jusqu’à ce que l’écran holographique la prévint d’un danger imminent et que l’alarme se mit à sonner dans son cockpit. Au moment où les tirs laser se mirent à apparaitre de toutes les directions, Keiko fonça vers le sol par pur réflexe. Striker Eureka n’était pas puissant mais en plus de sa furtivité, on pouvait dire de lui qu’il était rapide. Keiko parvenait donc à lui faire esquiver les lignes de tir du Destroy en effectuant des manœuvres parfaitement aléatoires et en continuant toujours de descendre vers le sol pour s’éloigner le plus possible des canons qui continuaient de cracher leur énergie. Mais alors que l’attaque semblait se calmer, la fillette voulu s’assurer de l’état des autres et jeta un regard vers le radar. Un moment d’inattention qui manqua de lui couter très cher puisqu’un rayon vert passa devant elle, près, très près. Pendant un instant, l’intelligence artificielle de JULIA avait pris le dessus, activant les aérofreins ainsi que les rétrofusées pour décélérer et laisser passer le tir devant elle. Cette tactique fonctionna, mais déséquilibra complètement la machine qui, trop près du sol, alla s’enfoncer dans la neige lourdement.

- Aaaie…

Un peu sonnée, Keiko jeta un regard autour d’elle. Le déluge de laser était terminé et cette chute ne semblait pas avoir provoqué de problème sur son appareil.

*Heureusement que cette neige était là pour amortir la chute…*

Mais Keiko n’allait pas tarder à maudire cette même neige qui venait de la sauver… Lorsqu’à l’extérieur, son blindage noir réapparu aux yeux de tous, la rendant plus visible qu’un éléphant au milieu d’une prairie.

- Quoi ? Mais non ! Mirage Colloïd, activation ! Vite !

Pour toute réponse, l’écran lui adressa un message plutôt inquiétant signalant une avarie critique du système de camouflage. Sur la passerelle, Heathcliff qui ne ratait rien du combat de Striker Eureka mais qui, en prime, disposait de toutes les informations sur le MS en temps réel explosa en comprenant que l’erreur venait d’une température trop basse du générateur de particules coloïdales.

- Imbéciles ! Ces maudits techniciens n’ont pas été fichus de vérifier le radiateur du générateur ?!

Mais bien loin de la crise du scientifique, se relevant à peine dans cette neige glissante, Keiko devait maintenant faire face à un problème majeur : elle ne pouvait plus se cacher et son radar signalait l’approche de deux mobiles suits ennemis !

- Vous allez voir, vous deux !

Pointant ses railguns sur le premier, elle décocha plusieurs tirs aussi vite que le permettaient ses deux canons. Le premier manqua de peu la tête du Windam de tête mais le second fit mouche, arrachant une aile au Flag. Perdant tout équilibre, l’avion partit en vrille et s’écrasa sur un lac gelé plus loin, sombrant bien vite après avoir explosé.

- A ton tour !

Mais alors que la fillette désirait tirer à nouveau, l’alarme résonna une fois de plus dans son cockpit : elle ne disposait plus de munitions pour ses railguns ! Trop tard pour réfléchir, l’ennemi était sur elle, il avait dégainé un sabre laser ! Keiko esquiva la frappe d’un bond en arrière et pointa son pistolet laser sur son ennemi, décochant une rafale qu’il esquiva tout en se propulsant vers elle. Trop surprise de le voir esquiver cela ainsi, la fillette n’eut pas le temps de s’enfuir une seconde fois. Tant pis, elle plaça son couteau de combat, fixé à son pistolet sur la trajectoire du sabre pour le bloquer. Le choc fut brutal, ce n’était vraiment pas son truc le corps à corps ! Très vite, elle saisit son second pistolet laser alors que son ennemi activait un second sabre. Cette fois, ce fut elle qui fut plus rapide et elle tira avant que son adversaire puisse abattre son épée, perforant son bras gauche en plusieurs endroits.

- Avantage Keiko, balle de match !

Déviant la lame de son adversaire d’un grand geste sur le côté, la fillette dirigea sa main libre droit sur le cockpit du Windam qui esquiva en se propulsant vers l’arrière… Mais ça, c’était sans compter que les lames de sa gunblade pouvaient être propulsées !
Plus rapide que le Windam, la petite lame de trois mètres rattrapa rapidement son adversaire en perforant son cockpit ! Sans attendre, Keiko ouvrit le feu tout en faisant revenir sa lame câblée vers elle. Les tirs laser frappèrent là où le cockpit avait déjà été éventré et le Windam explosa face à Striker Eureka !


*J’espère que Saris a vu ça !*

Mais cette pensée lui rappela qu’elle devait s’assurer de l’état de santé de ses compagnons. Elle jeta donc un œil sur son radar pour les retrouver, puisqu’ils s’étaient totalement dispersés après cette pluie de tirs…
_________________
Pas besoin de bras ou de jambes. Pas besoin de force ou de muscles. Mon esprit seul les écrasera !
Revenir en haut
Saris Cross
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mai 2010
Messages: 318
Localisation: En Stand By sur le Minerva.
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Vent Saviour
Poste: Pilote de MS
Grade: Sergent-Major
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Ven 12 Sep 2014 - 14:36
Sujet du message: De Feu et de Glace
Répondre en citant

[HRP: Pour cette fois, panne d'inspi. Désolé ><]

La situation ne s'arrangeait pas. Le Destroy tirait dans tous les sens, et Saris esquivait à grand peine les lasers qui ne lui feraient pas de cadeaux, s'il se faisait toucher, et constata avec un curieux mélange de dépit et de satisfaction que l'ennemi voulait le voir mort, lui, plutôt que Suzaku. Sans plus attendre, il repassa quand il le put en mode MA, tandis que le Destroy le ciblait avec un de ses canons. Le tir, heureusement, ne désintégra que de l'air, le Vent Saviour ne prit même pas le risque de changer d'altitude, optant pour un dégagement pur, net, éclair. Aussitôt après, Saris fit le point en grommelant.
Keiko, en tentant d'anéantir ses adversaires, semblait incapable de se servir à nouveau du Mirage Colloïd et un de leurs compatriotes dont le jeune homme avait totalement oublié le nom venait de s'écraser en mer en tentant une manoeuvre un peu trop loufoque aux yeux du pilote du Vent Saviour.


*Lieutenant, par pitié, flinguez moi cette chose!*

Par chance, aucune autre unité ennemie ne semblait montrer le bout de son nez. En revanche, si un deuxième Destroy venait se mêler au combat, les choses tourneraient vite au drame. Hésitant, Saris jeta un dernier coup d'oeil sur son radar, puis, au vu de la situation présente, lanca lui aussi une attaque contre l'armure géante. Si la tentative étrange du pilote sans nom avait vraiment affaibli le monstre de métal, il était temps pour lui aussi de l'attaquer. Le Vent Saviour chargea le Destroy avant de lui tirer en pleine tête avec ses deux Amfortas.


-"Bon appétit. Et avale tout rond!"

_________________
Saris Cross

"Chaque jour est une surprise, bonne ou mauvaise, et nous ne sommes pas plus sûrs de demain que nous ne l'étions hier d'aujourd'hui."
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






Posté le: Aujourd’hui à 21:31
Sujet du message: De Feu et de Glace

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
   Gundam Neo Generation -> Antartique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 4

 
Sauter vers: