:: Le Message (Partie 1) ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Gundam Neo Generation -> Cité Nezumi
 
Allelujah
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 1 573
Localisation: Aux arrières du monde
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: GN-011 Harute
Poste: Pilote d'élite - Assassin
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Ven 8 Aoû 2014 - 13:37
Sujet du message: Le Message (Partie 1)
Répondre en citant

En provenance de: Diversion: un pillage téméraire


Une heure plus tard.

Allelujah savait qu'il était invisible grâce au mirage-colloïd dont la navette était équipée mais il se sentait comme une souris se baladant au milieu d'un groupe de chats de gouttière. Il avait quitté le vaisseau de la FFCE depuis un peu plus d'une heure maintenant ce qui signifiait que leur assaut sur le convoi transportant le nouveau prototype d'alimentation de MS n'allait plus tarder. La réussite de cette attaque reposait sur la vitesse d'exécution mais cela était devenu le cadet de ses soucis à présent. L'assassin se concentrait au maximum pour éviter au maximum les rares équipes de patrouille et enfin arriver à la cité Nézumi où aurait lieu la première phase de la seconde partie de son plan. Une fois infiltré sur la colonie, il retrouverait son contact, Tom. Ce dernier travaillait aux services de renseignements et l'avait aidé à monter son coup d'état depuis le début. Le pilote pouvait compter sur lui, il le savait.

Alors qu'il passait devant Doragon, il vit une petite flotte de quelques vaisseaux accompagnés de plusieurs armures mobiles sortir d'un hangar ! Edward avait-il commencé la diversion ? Allelujah eut sa réponse lorsque la totalité des machines qui patrouillaient quittèrent leur poste. Pour lui, il était temps d'agir ! Le coordinateur-extented approcha au maximum de la colonie Nézumi et comme le lui avait suggérer le commandant du fer de lance de la FFCE, il cherchait un hangar isolé dans lequel il pourrait se poser sans trop de problèmes. Il finit par en trouver un. Après avoir atterri avec précautions, il coupa tous les systèmes de la navette, prit son sac et quitta les lieu très rapidement. Il ne fallait surtout pas être vu !

Il passa quelques portes et gagna le hangar qui était curieusement encore en activité. Cela était pour le moins assez étrange puisque l'aire de lancement où il avait laissé sa navette n'était plus utilisée... Il aurait semblé que le hangar était utilisé davantage en tant qu'entrepôt de stockage pour le matériel de maintenance ou pour... l'armement ?! En effet, l'infiltré s'était accroupi derrière deux grosses caisses portant l'inscription C4 peinte en jaune ! Pourtant, en s'attardant sur les autres caisses disposées un peu partout, il s'agissait clairement d'outils et de pièces de rechange ! Cela voulait donc dire que quelqu'un faisait passer ou avait fait passé ces explosifs en douce pour les cacher ici...
Inutile de le nier, tout cela tracassait vraiment l'ancien sergent. Ce dernier s'apprêtait à quitter l'endroit quand deux voix s'élevèrent avec résonance.

-Tout est là ?

Demanda l'un et l'autre lui répondit alors :

-J'ai vérifié par deux fois, toutes les caisses sont ici.

Ses poings se crispèrent soudainement. Il n'y avait que la FNE pour encore perpétrer ce genre d'activités ! Il n'allait évidement pas laisser partir ces deux individus qui venaient tout juste de devenir ses ennemis ! En appuyant sur un bouton situé sur le côté de son casque, sa visière se teinta pour dissimuler son visage. Il dégaina ensuite sa lame d'ébène et son dernier couteau pour ensuite quitter sa cachette et avancer d'un pas rapide vers les deux types suspects. Si ils ne le remarquèrent pas tout de suite, le bruits de ses pas les alerta ! Il se retournèrent tous les deux dans sa direction en faisant un pas en arrière presqu'en même temps !

-Qui es-tu ? He, réponds !

Allelujah continuait d'avancer d'un pas rapide, l'un tremblait mais l'autre sortit son pistolet et le braqua en vociférant.

-Qui es-tu bordel !?

Il tira une fois à ses pieds pour le stopper. Arrêté, l'assassin répondit alors en citant un célèbre guerrier du passé.

-Je suis le châtiment de Dieu... Si tu n'avais commis de grands sacrilèges, Dieu n'aurait jamais envoyé un châtiment tel que moi contre toi.
-Hein ?

Les deux crapules se regardèrent, ne comprenant pas le charabia que l'assassin venait de citer mais trop tard, le couteau s'envola et se planta dans la tempe du soldat armé ! Ce dernier chuta et lorsqu'il s'écrasa sur le sol, inerte, Allelujah avait déjà réduit la distance qui le séparait du second à un mètre tout au plus ! La lame noire trancha alors l'air et par la même occasion, son torse. Il retomba coupé net en deux.

-Bande de pourris.

Il essuya ses lames avec délicatesse et les rangea. Il s'arrangea ensuite pour dissimuler les corps même si le sol resterait taché de rouge. Enfin, il troqua sa combinaison pour l'uniforme rouge qu'il avait gardé. Son sac refermé, son uniforme correctement ajuster, il quitta les lieux. À partir de maintenant, il s'agissait de trouver Tom.
_________________
"The Fire Rises"

Thème musical

Revenir en haut
Publicité






Posté le: Ven 8 Aoû 2014 - 13:37
Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Allelujah
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 1 573
Localisation: Aux arrières du monde
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: GN-011 Harute
Poste: Pilote d'élite - Assassin
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Ven 15 Aoû 2014 - 08:12
Sujet du message: Le Message (Partie 1)
Répondre en citant

L'objectif premier de l'assassin était de quitter le complexe militaire désaffecté où il avait atterri sans être vu. Il avait beau ne plus être utilisé par l'armée, quelques gardes rôdaient encore dans les parages pour éviter qu'un tiers ne tente de s'emparer du matériel qui y était entreposé. Si ces sentinelles étaient membres du front extrémiste contre les naturels, Allelujah ne se casserait pas la tête en empruntant des conduites d'aération ou en faisant d'inutiles détours mais voilà, il n'avait aucune preuve qu'il s'agissait de sbires de Full Frontal. Ils pouvaient très bien être que de simples soldats exécutant leur travail quotidien avant de regagner leur domaine pour souper avec leur femme et leurs enfants. Non, l'ancien sergent ne se risquerait pas de priver de pauvres familles innocentes de leur figure paternelle.

Après un long moment à voyager entre des caisses et dans des couloirs sombres, le coordinateur-extented arriva enfin devant une porte de sortie. Avant de la franchir, il escalada la cloison pour jeter un oeil par une fenêtre et comme il le craignait, il y avait encore un grillage à un peu près vingt mètres. De plus, un garde était posté devant le portail. Etre ingénieux serait primordial. Allelujah ramassa un morceau de métal qui traînait dans le coin et après avoir ouvert silencieusement la fenêtre, il l'envoya loin sur la droite dans le feuillage désordonné qui poussait là. Aussitôt alerté par le bruit, la sentinelle se déplaça jusque à son origine et lorsqu'il fut à bonne distance, l'assassin déverrouilla la porte et piqua un sprint jusqu'au portail ! Arrivé là, il ignora les injonctions du garde qui rappliquait en courant et escalada le grillage. Le plus difficile étant passé, il lui restait simplement à s'enfuir. Sans laisser le temps au soldat de voir son visage, il entra dans une ruelle, vira directement à gauche, puis à droite, encore à droite et une seconde fois à gauche. Il devait maintenant très vite changer de vêtements. Derrière une benne à ordures, il enfila ses vêtements de civils et rangea l'uniforme rouge dans son sac. Enfin, il reprit sa route en marchant tranquillement et se fondit dans la foule une fois la chaussée principale atteinte. Le voilà maintenant invisible.

...

Allelujah était maintenant assis dans un café, il buvait un grand verre de jus en attendant Tom qui était véritablement bien en retard. Allait-il seulement venir ? Après le troisième verre, il commençait à en douter. Cela le surprenait. L'officier des renseignements était un des piliers fondateurs de sa croisade purificatoire, il ne pouvait pas avoir oublié leur rendez-vous. Que se passait-il donc ? S'était-il fait coincé ? Finalement, l'assassin quitta le café en déposant un billet sous le verre vide. Il n'avait plus du temps à perdre, il devait entrer en contact avec Steve et Marcus au plus vite. Le premier meurtre avait lieu le soir même. Il sortit donc et se dirigea vers l'hôtel le plus proche. Il loua une chambre pour la journée et s'y enferma à double-tours. Très vite, il se retrouvait assis au bureau, devant son ordinateur. Il pianota sur le clavier pour ouvrir une communication cryptée avec ses partenaires. Ils répondirent très vite.


//Suis arrivé à Nemuzi//
//Content que tout se soit bien passé. C'est pour ce soir. Prêt ?//
//N'ai pas encore l'explosif et me faut un costume//
//Adriatic Hôtel, demande le courrier à mon nom à la réception//
//Ok//
//Tu auras du soutien lors de l'opération//
//Négatif, j'agis seul//
//Tu n'as pas le choix//
//Bien sûr que si//
//Tu verras bien sur place, il nous a forcé la main//
//Qui c'est ?//
//Il ne nous a pas donné de nom mais nous assure que l'opération ne sera pas compromise//
//Vous fait confiance. Terminé//
//Bonne chance//

Allelujah éteignit l'ordinateur remballa tout et glissa le sac sous le lit. L'Adriatic Hotel était à deux pas de là et il ne lui restait que quelques heures avant le début de l'opération. Il devait s'activer un peu.
_________________
"The Fire Rises"

Thème musical

Revenir en haut
Allelujah
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 1 573
Localisation: Aux arrières du monde
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: GN-011 Harute
Poste: Pilote d'élite - Assassin
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 17 Aoû 2014 - 10:18
Sujet du message: Le Message (Partie 1)
Répondre en citant

Arrivé au guichet du dit hôtel dont parlait Marcus, il récupéra sans problème le gros paquet qui l'attendait derrière le comptoir. Il s'agissait d'une grosse boîte en carton scellée par une quantité astronomique de ruban adhésif et étiquetée à plusieurs endroits afin de signaler la fragilité de son contenu. Pour l'employé de l'hôtel, il devait s'agir d'un cadeau de provenance lointaine comme de la vaisselle exotique ou un jeu de verres décoratifs mais la vérité était bien différente. Allelujah posa le paquet sur une épaule et l'entoura du bras homologue pour éviter qu'il ne tombe. Il quitta ensuite les lieux en remerciant sympathiquement le blondinet en costume qui venait de lui ouvrir la porte.

L'assassin fut très vite de retour dans sa chambre et c'est uniquement après avoir verrouillé la porte à double tour et tiré tous les rideaux qu'il déballa le colis. Il y trouva un costume emballé et soigneusement disposé pour éviter qu'il ne se froisse ainsi qu'une petite mallette grise. Il étendit les vêtements noir et blanc sur le lit pour finir par prendre place au bureau avec cette fameuse mallette en aluminium. Il devait sans aucun doute s'agir de l'explosif qui lui permettrait d'accomplir sa première tâche sur les colonies. C'est avec beaucoup d'appréhension qu'il l'ouvrit car il ne savait pas du tout ce que son contact, Marcus, avait prévu pour lui. Il fut cependant très satisfait de ce qu'il y découvrit. Il y avait un téléphone cellulaire, une carte SIM et une batterie disposés en ligne dans les coche d'un mousse de protection. Il y avait également une lettre manuscrite punaisée à l'intérieur de la moitié relevée de la petite mallette. Allelujah la décrocha commença la lecture.


« La batterie au lithium est modifié. Une poche contenant des petites particules de métal parasites y est incorporée. Une fois libérées, elles contamineront les cellules de lithium ce qui provoquera un court-circuit et surchauffera la batterie. La réaction sera accélérée par un dispositif calorifique ajouté au téléphone. Le tout s'activera dès le premier appel reçu ou émis. Cela provoquera une petite explosion relativement silencieuse. Le numéro de la carte est juste en dessous. Bonne chance. »

Allelujah nota le numéro sur un bout de papier et brûla la lettre. Il reconstitua ensuite le téléphone en y glissant la carte SIM et la batterie qui serait recouverte par le cache arrière du gadget. Il laissa toutefois le cellulaire dans la mallette qu'il glissa sous le lit avec son sac. Il devait encore quitté la chambre pour acheter un portable jetable avec ce qui lui restait comme argent. Il descendit donc à l'accueil pour se renseigner sur le magasin le plus proche. L'hôtelier lui indiqua l'itinéraire le plus court et en perdant deux secondes supplémentaires, il remercia le vieil homme.

Allelujah s'enfonçait donc un peu plus dans la cité en adoptant une démarche décontractée et une mine enjouée pour ne pas attirer les soupçons. Cependant, si personne ne le regardait depuis les trottoirs, il ne remarqua pas qu'une ombre le suivait en se déplaçant de toit en toit, toujours en gardant une centaine de mètres de distance. L'agilité et la discrétion du pisteur était sans aucun doute ahurissante pour échapper à l'instinct aiguisé de l'assassin qui ne le remarquait pas. Il devait très certainement s'agir d'un énième assassin envoyé par la FNE dans un ultime espoir de le stopper. Cela restait toutefois fort improbable puisque seuls ses trois contacts principaux, Steve, Marcus et Tom, savaient qu'il était revenu sur les colonies. Bien évidemment, la FFCE n'aurait pas prévenu ces extrémistes... C'est donc sans avoir conscience qu'on l'observait qu'Allelujah entra dans le magasin et en ressortit presqu'aussitôt avec un sac en plastique à la main.

Cette fois-ci non plus, il ne traîna pas pour rentrer. Il lui restait tout juste une heure avant le couché du soleil et et la fête qu'organisait sa cible avait déjà commencé depuis peu. Il devrait bientôt s'y rendre lui aussi.

_________________
"The Fire Rises"

Thème musical

Revenir en haut
Allelujah
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 1 573
Localisation: Aux arrières du monde
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: GN-011 Harute
Poste: Pilote d'élite - Assassin
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Ven 29 Aoû 2014 - 22:32
Sujet du message: Le Message (Partie 1)
Répondre en citant

L'heure du départ approchait. Allelujah se tenait debout dans la petite salle de bain qu'il avait à sa disposition. Devant le miroir, il ajustait son noeud papillon avec grand soin, il lui donna une forme parfaite. Il épousseta et recadra une dernière fois son costume avant de quitter la chambre, le téléphone portable en poche. Bien qu'il n'était encore qu'à l'hôtel, il était déjà profondément concentré, rien n'échapperait désormais à son regard, le moindre bruit était perçu par ses fines oreilles. Il paraissait si calme de l'extérieur et pourtant, il était prêt à sauter à la gorge du premier qui l'agresserait. Il descendit les marches pas à pas jusqu'au rez-de-chaussé et quitta l'hôtel sans même prononcer un mot au portier contrairement à ce qu'il l'avait fait un peu plus tôt dans la journée. Le monde semblait s'être figé tout autour de lui, l'assassin regardait chaque chose une à une, percevait chaque détail, des vêtements des autres citoyens à la couleur des rideaux de l'appartement numéro quatre d'en face. Il se déplaçait tel un humain mais était autant sur ses gardes qu'un animal sauvage.

Le coordinateur appela le premier taxi qu'il aperçut. Il lui communiqua l'adresse du manoir où il devait se rendre et boucla sa ceinture de sécurité. Pendant toute la durée du trajet, ses yeux voyageaient d'un piéton à l'autre à travers la vitre du véhicule, à la recherche d'une personne au comportement douteux. Ses tempes battaient si fort qu'elles faisaient presque l'écho au mouvement lent mais régulier de son coeur. Il se souvenait avoir déjà ressenti cette sensation auparavant. Le fait de pouvoir sentir, ressentir et voir absolument tout. Il avait déjà eu cette force lors qu'il était sous l' influence d'une importante dose d'adrénaline. Oui, lorsqu'il pilotait un Gundam lors d'un très rude combat. Etait-ce également le cas ici ? Cela ne l'étonnerait qu'un peu...

Le soleil avait maintenant disparu et le taxi s'arrêta devant l'entrée du manoir de ce fameux ministre extrémiste. Allelujah donna le reste de sa monnaie au chauffeur et descendit de la voiture en prenant une très profonde inspiration. Il était temps de passer aux choses sérieuses : le meurtre d'un homme politique des Plants. Le coordinateur-extented s'avança vers l'entrée qui était étonnement dépourvue de gardes. Habituellement, il y avait un voire deux hommes pour vérifier que seuls ceux qui avaient leur invitation pénétraient les lieux. Ce ministre était-il si insouciant que cela ? Il était pourtant un fervent partisan de la FNE, il devait sans aucun doute savoir qu'un ancien sujet d'expérience était en liberté avec une épée destinée à ne couper que la tête de ses créateurs... ! L'assassin passa toutefois outre cette interrogation, il n'avait plus vraiment le choix : il devait mener l'opération à son terme.

En passant par l'arche d'entrée ornée de somptueux lierre, Allelujah traversa le grand et vaste hall d'entrée où discutaient de nombreuses personnes toutes très élégamment vêtues. Son pas était bien plus décontracté, son visage détendu et sa démarche plus cool. Il ne devait certainement pas avoir l'air louche où il se ferait remarquer presque instantanément par la sécurité qui se mêlait très bien à la foule grâce à leur costume. Le seul moyen de les distinguer des autres invités masculins était leur oreillette.

En prenant une coupe de champagne sur le plateau d'un serveur qui passa devant lui, le coordinateur-extented entra maintenant dans la salle principal, là où les couples dansaient. Cette dite salle était d'un impressionnant luxe. En arborant une forme légèrement ovale, en étant illuminée d'un imposant lustre aux milles diamants et grâce à ses larges fenêtres et à la brillance du parquet, elle donnait l'impression d'être infiniment grande. Beaucoup de gens se trouvaient déjà là, à danser sur le rythme d'une valse calme mais sévère.

Allelujah, sirotant son champagne avec le sourire, scrutait les environs afin de trouver les quartiers privés. Vers le fond de la pièce, des escaliers de marbres démarraient une ascension vers le premier étage en s'y rejoignant. Peut-être était-ce par-là qu'il devait aller ? Oui, bien évidemment. C'est en faisant mine de se balader joyeusement qu'il se rapprocha doucement des marches, vidant son verre de son contenu. Il y était presque mais il s'arrêta soudainement ! ... Il ne bougeait plus, son verre était à deux doigts de se briser sur le sol... Son regard s'était figé sur le visage d'une personne dissimulée dans la foule dansante...

_________________
"The Fire Rises"

Thème musical

Revenir en haut
Allelujah
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 1 573
Localisation: Aux arrières du monde
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: GN-011 Harute
Poste: Pilote d'élite - Assassin
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Sam 30 Aoû 2014 - 22:13
Sujet du message: Le Message (Partie 1)
Répondre en citant

Cette jeune femme se frayait un chemin à travers la piste de danse où virevoltaient de magnifiques demoiselles dont leur robe scintillante leur donnait l'allure de feux follets. Toutefois, plus cette jeune personne s'approchait de lui, plus la beauté des autres invitées perdait de leur éclat tant la pureté de son minois angélique rayonnait de splendeur. Elle portait une très belle robe bleu marine à bretelle unique, fendue tout le long de la jambe gauche, qui épousait ses formes parfaites comme une seconde peau. Ses cheveux rose pâle étaient attachés en une queue mi-haute, laissant ses mèches ondulées recouvrir son épaule nue. Un maquillage discret, des lèvres rosées qui brillaient légèrement et des yeux pétillants, aussi profonds que l'espace infini mais aussi vivants qu'une explosion d'émotions. Son pas était lent, son allure gracieuse et son regard ancré dans celui du coordinateur. Sa magnificence était quasiment hypnotisante.

Allelujah avait d'abord pensé à une hallucination apparue parmi les nombreux visages présents dans cette même salle mais lorsqu'elle s'arrêta à moins d'un mètre de lui, il ne pouvait plus douter de sa présence. Il ne pouvait le nier, il était plus que surpris de la voir dans ce lieu. Comment avait-elle su où le trouver ? La magnifique jeune femme mit fin à ses interrogations en lui adressant les premiers mots.


-C'est bon de te revoir, Yahiko.

Sa voix, sa voix froide et paradoxalement si douce à entendre, elle lui offrait un de ses petits sourires si difficiles à obtenir. A son tour, le coordinateur-extented sourit presque bêtement en baissant un peu la tête devant elle. Ses yeux s'étaient un peu humidifiés et ses joues venaient de gagner en chaleur, oui, l'émotion montait ! Finalement, il se redressa pour lui répondre avec un plaisir certain de la retrouver. Il voulait lui dire quelque chose de gentil pour leurs retrouvailles mais la seule chose qui lui venait à l'esprit était un compliment sur sa splendeur.

-Lightning,.. tu es magnifique !

Cela la fit sourire d'avantage et en prenant une pose plus charmante encore, elle lui annonça qu'elle était contente que sa tenue lui plaise. Cependant, Allelujah secoua la tête pour reprendre ses esprits ; il ne devait pas être distrait, il avait un objectif à remplir ! Il mit donc un terme à ces courtes retrouvailles pour lui poser une question bien plus importante.

-Que fais-tu ici ?

La jeune naturelle effaça le sourire qui marquait son visage pour redevenir sérieuse. C'était une professionnelle tout aussi compétente que lui, elle savait faire la part des choses !

-Steve et Marcus ne t'ont rien dit ?

Aussitôt, Allelujah comprit où elle voulait en venir. En effet, plus tôt dans la journée, ses deux camarades lui avaient annoncé qu'il aurait du soutien de qualité lors de l'opération du manoir et ils avaient également dit qu'ils n'avaient pas eu le choix. Tout s'expliquait. Il n'y avait aucun doute que Lightning ne leur avait pas laissé le choix, elle plierait n'importe qui à sa volonté. Allelujah lui-même avait un peu peur d'elle, c'est pour dire...

Allelujah répondit donc par un simple mouvement de tête. Il ajouta également ces quelques mots :


-Mettons-nous au travail dans ce cas... !

Le coordinateur-extented tourna les talons et se mit en marche vers les escaliers de marbre en pensant être suivit par la jeune femme mais cette dernière, au lieu de l'accompagner, le retint par le bras. L'assassin se retourna pour essayer de comprendre mais cette dernière lui fit signe d'écouter la morceau que les musiciens venaient de démarrer. Ensuite, elle lui proposa quelque chose de pour le moins très particulier !

-Un tango ?

Allelujah écarquilla soudainement les yeux ! Etait-elle sérieuse ? Pensait-elle vraiment à danser dans un moment pareil ? L'homme ne savait pas trop comment réagir aussi décida-t-elle de l'aider en argumentant un peu sa proposition !

-Profitons un peu des festivités, mon cher !

Finalement, la surprise qui se lisait sur le visage de l'ancien sergent se transforma en un large sourire un peu gêné. Sans attendre, il glissa une main délicate sur la nuque de sa partenaire En en se rapprochant fortement d'elle, il lui répondit sur un souffle :

-Avec plaisir !

Dans cette position, ils avancèrent vers le centre de la piste où ils démarrèrent une véritable danse presque nuptiale en même temps que les artistes s'excitèrent sur leurs instruments puisqu'ils entamèrent le passage mouvementé du morceau ! Les deux compagnons tournaient, il faisait glisser la belle naturelle en la soutenant d'une main sur les reins et l'autre sous le genoux de la jambe nue qu'elle venait de lever contre sa hanche. Il la fit tourner pour se retrouver dans son dos et ainsi faire glisser ses mains le longs de ses bras, elle se retourna ensuite et en s'attrapant par un avant-bras, il la laissa se pencher doucement vers l'arrière en se courbant pour ensuite la ramener contre lui. Et à nouveau, il repartirent en ligne, tournant avec fougue et passion tandis que le quintet se déchainait et cela jusqu'à ce que les musiciens n'achèvent le morceau.

Quand les dernières vibrations des cordes s'estompèrent, Lightning se tenait contre Allelujah, leur visage seulement séparés par quelques centimètres. Doucement, les partenaires se séparèrent et quittèrent la piste de danse. Un silence un peu gênant s'était immiscé entre eux, ce tango devait sans doute encore faire son effet dans l'esprit des deux assassins... Mais Allelujah reprit enfin la parole, ramenant le sérieux et la concentration au devant de la scène.


-Nous pouvons nous mettre au travail.

Il était inutile de s'exprimer au sujet de la danse qu'ils venaient de partager. Tout avait été dit et partagé dans les mouvements.
_________________
"The Fire Rises"

Thème musical

Revenir en haut
Allelujah
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 1 573
Localisation: Aux arrières du monde
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: GN-011 Harute
Poste: Pilote d'élite - Assassin
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mar 2 Sep 2014 - 07:23
Sujet du message: Le Message (Partie 1)
Répondre en citant

Allelujah et Lightning gravissaient les marches, l'homme ayant donné le bras à la femme pour ne pas attirer trop de soupçons, surtout qu'ils avaient aperçu quelques gardes qui se baladaient au premier étage. L'accès à ce dernier devait sans doute ne pas être autorisé mais quelques personnes bien habillées descendaient tout de même par l'escalier voisin. Ce petit groupe de gens attira vivement l'attention du coordinateur-extented car parmi les invités se trouvaient l'homme politique qu'il ciblait ! ... L'ancien sergent sourit. Qu'il festoie, il n'aurait bientôt plus l'occasion de faire quoique ce soit ! Le couple arriva à la dernière marche sans encore se faire interpeller et sans attendre que cela ne se fasse, il disparut dans le premier étage. Il était désormais question de trouver le bureau de monsieur le ministre sans se faire repérer. Se déplacé sans être vu n'était pas vraiment un problème pour ces deux assassins de profession mais ce premier étage était aussi illuminé que la salle de balle ! Des lustres à vous en coûter les reins, des lampes murales si pas plaquées or en or massif et pas le moindre rideau au fenêtre pour dire de se cacher si le besoin en était. Autant dire que les gardes qui croiseraient leur chemin le regretteraient amèrement...

A chaque fois qu'ils passèrent devant une porte, ils l'entrouvraient pour jeter un oeil à l'intérieur. Une salle de bain, des chambres, un nombre incalculable de chambres, des remises, une cuisine, des toilettes mais toujours pas de bureau ! C'est seulement après avoir bifurqué dans un énième couloir qu'ils entendirent quelques venir du prochain à leur gauche. S'il se fiait à son sens de l'orientation, il s'agissait du dernier couloir non-visité. Ca s'annonçait mal. Allelujah et sa compagne s'arrêtèrent donc pour tendre l'oreille afin d'essayer d'évaluer le nombre de gardes qui s'y trouvaient. Ce ne fut pas bien long car il semblaient n'être que trois au final. L'homme se tourna alors vers la jeune naturelle.


-Ils doivent probablement garder l'entrée du bureau. Tu es prête ?

Cette dernière hocha la tête. Cela devait être rapide, net et silencieux et l'ayant compris, Lightning fit apparaître deux petites lames de lancer qu'elle avait très certainement sanglées sur sa cuisse couverte par la robe. Elle en tendit une au coordinateur-extented. Ils les dissimulèrent dans leur dos et en se tenant à nouveau par le bras, ils s'avancèrent dans le couloir surveillé.

-J'espère que nous trouverons enfin les toilettes !

Les trois gardes les regardèrent avec interrogation, cela fonctionnait.

-Oui, ce garde nous avait indiqué un mauvais chemin, je me plaindrai auprès de monsieur le ministre !

N'ayant que deux lames pour trois adversaire, ils devaient se rapprocher au maximum afin de ne pas laisser le temps au troisième de sonner l'alerte à ses collègues.

-Regarde, nous pourrions leur demander de nous y conduire !
-Très certainement !

Les voilà à même pas dix mètres.

-Monsieur, nous nous sommes perdus en voulant nous rendre aux toilettes, pouvez-vous nous indiquer le chemin, s'il vous plaît.

Allelujah serra instinctivement la lame qu'il tenait dans son dos et alors que l'une des sentinelles commençait à lui répondre, Lightning lui lâcha le bras et dans le même mouvement, les deux assassins lancèrent leur projectile meurtrier sur les deux gardes un peu plus en retrait par rapport au premier ! Sans même laisser le temps au troisième, le plus proche d'eux, de se retourner pour voir ses compagnons s'écrouler sur le sol, l'ancien sergent lui brisa un genoux d'un puissant coup de pied pour fini par lui saisir la tête et lui briser la nuque dans un craquement effroyable.

Les partenaires soufflèrent un petit coup pour enfin se tourner vers la porte du bureau qui était bien plus large et luxueuse que toutes celles qu'ils avaient ouvertes dans les corridors. Il était grand temps de terminer le travail qu'il avait à faire par ici. Ils entrèrent dans la dépêche, juste le temps assez pour permettre à Allelujah de poser le téléphone portable sur le bureau. Ensuite, ils quittèrent tous les deux les lieux à nouveau en se faisant passer pour un couple. Ils rejoignirent sans tarder les escaliers de marbre dans lesquels ils croisèrent un groupe de la sécurité mené par monsieur le ministre, affolé. Un des autres gardes qui patrouillaient également dans les couloirs de l'étage devait être tombé sur les trois corps.

Sans paraître suspect ne serait-ce qu'une seconde, Allelujah et Lightning traversèrent la salle de balle, le grand hall d'entrée et sortirent du manoir en saluant les quelques personnes qui se trouvaient sous l'arche d'entrée.

Une fois en dehors de la propriété, le coordinateurs-extented aux iris différentes sortit un deuxième cellulaire de sa veste. Il composa un numéro et appuya sur la touche d'appel. Le ministre se trouvait dans son bureau, fouillant dans tous les tiroirs pour s'assurer que rien n'avait été dérobé. Son regard était désespéré ! Il craignait sans nul doute une réaction négative de son supérieur Full Frontal car si des informations compromettantes sur la FNE avaient été dérobées, cela poserait très certainement davantage de problèmes à ces extrémistes !
Soudain, son attention fut arrachée par une sonnerie téléphonique qui venait de son bureau. Il s'y déplaça et y trouva un portable qui ne lui appartenait pas. Le numéro était privé et c'est en tremblotant qu'il le porta à son oreille et prit l'appel.


-A-allô ?
-Howard Gellert ?
-O-oui, qui le de///

Le GSM explosa soudain tout contre son visage. Comme prévu, la sonorité de l'explosion serait étouffée par l'animation de la fête. Le ministre Gellert s'effondra, la tête à moitié arrachée du corps et complètement brûlée.

Allelujah n'entendait plus que des grésillements dans l'appareil, il savait sa tâche accomplie aussi détruisit-il le téléphone et le jeta dans la première poubelles qu'ils croisèrent.

_________________
"The Fire Rises"

Thème musical

Revenir en haut
Allelujah
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 1 573
Localisation: Aux arrières du monde
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: GN-011 Harute
Poste: Pilote d'élite - Assassin
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Jeu 6 Nov 2014 - 12:21
Sujet du message: Le Message (Partie 1)
Répondre en citant

=> Le Message (Partie 2)
_________________
"The Fire Rises"

Thème musical

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






Posté le: Aujourd’hui à 21:34
Sujet du message: Le Message (Partie 1)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
   Gundam Neo Generation -> Cité Nezumi Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: