:: Blitzkrieg audacieux ! ::
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Gundam Neo Generation -> Asie
 
Dark Bane
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2011
Messages: 107
Localisation: Là où aucun autre n'aimerait être...
Masculin
Gène: COORD-SEED
Niveau de pilote: 2
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mar 8 Avr 2014 - 00:25
Sujet du message: Blitzkrieg audacieux !
Répondre en citant

Une heure plus tôt.

John venait de recevoir un tout nouvel ordre de mission au moment même où il terminait le briefing de la mission officieuse que lui et son équipage s'apprêtait à exécuter et à la vue de ces dernières informations, le haut-gradé ne put qu'obéir et renoncer au sauvetage des prototypes d'Elehaymm. Cette dernière avait d'ailleurs préféré quitter le vaisseau pour pouvoir mener à bien cette mission, de son côté, avec l'aide d'un autre équipage. John comprenait tout à fait et ne put lui en vouloir ! Mais il n'avait plus de temps à perdre désormais ! Des alliés étaient dans une situation critique et ils avaient absolument besoin d'aide !

En effet, la mission qui leur était confiée était beaucoup plus urgente ! Un sous-marin Vosgulov transportant trois prototypes de nouvelle génération et quatre armures amphibies nommées ASH traversait l'océan indien pour rejoindre l'Australie. Pour cela, il était escorté d'un transporteur de classe Spengler et un navire de combat de classe Arkansas. Ce convoi avait pour objectif d'amener les trois prototypes à la base de Carpentarie pour que les pilotes assignés à leur pilotage les rejoignent depuis l'espace, plus précisément depuis Doragon, là où se trouvait également l'Enterprise.

Il y avait toutefois un risque important d'embuscade et c'est très exactement ce qui s'est passé ! Une puissante flotte de la coalition composée d'un Bismarck, d'un Takemikazuchi et d'un Fraser s'est attaqué à eux, sans aucun doute pour s'emparer des nouvelles machines que transportait le sous-marin !

Les combats avaient déjà commencé depuis un long moment lorsque l'ordre de mission fut reçu et c'est pourquoi l'Enterprise fut parti presque aussitôt que les trois pilotes de ces prototypes eurent embarqué !
Le vaisseau n'eut alors pas perdu de temps pour calibrer la trajectoire de son entrée atmosphérique pour directement tomber sur le champ de bataille !


.....



John, bien attaché sur le siège de sa nouvelle unité, sentait les secousses perdre en intensité ce qui signifiait que l'Enterprise avait bientôt terminé son entrée atmosphérique !
De son cockpit, il avait ouvert un canal de communication avec la passerelle et Ratach qui attendait également dans sa machine !


-Passerelle, rapport !
-Le ciel est très nuageux, il pleut des cordes et nous avons un orage qui couvrira notre arrivée ! Nous n'avons plus aucun signal allié à la surface et une petite trentaines de mobile suits ennemis sont encore en mouvement ! Il n'y a plus que le classe Bismarck et le Takemikazuchi qui flottent ! Nos... Toutes nos unités ont été décimées !

Les nouvelles que lui annonçait son second était très mauvaise ! Ils allaient devoir combattre une véritable armée avec seulement deux unités !

-Attendez, ils sembleraient que des combats amphibiens soient toujours en cours ! J'ai... trois signaux alliés et sept ennemis !

Cela ne voulait dire qu'une chose : l'escorte avait été coulée mais le Vosgulov tenait toujours bon ! Aussitôt, Price hurla en constatant que les secousses étaient terminées !

-Changement de plan ! Procédure d'immersion ! Gardez notre vitesse constante, déployez toutes nos batteries automatiques CIWS, silos 1 à 50 de missiles à fragmentations, sortez les Valiants et le Tristant, feu à volonté sur les ennemis à la surface dès que nous dépassons les nuages ! Osis, nous sortirons une fois le vaisseau sous l'eau !

Chacun répondirent par un « compris » et pendant que l'Enterprise traversait un large manteau de nuages sombres et d'éclairs, l'Ira et le Gouf furent placés sur les catapultes !

-Les pilotes des Shinanju's, vous sortez en même temps que nous avec votre navette amphibienne et vous vous dépêchez de rejoindre vos machines !
-Capitaine, nous allons dépasser les nuages !
-Calibrez les Valiants sur le Bismarck et le Tristan sur le Takemikazuchi ! Que les CIWS et les missiles balaient les MS !

Et soudain, dans un éclair et une torrentielle averse accompagnant des vents qui déchaînaient l'océan, l'imposant vaisseau Enterprise sortit des nuages noirs qui masquaient le ciel !

-FEU !
-FEU A VOLONTE !

A peine le disque était-il complètement sortit des nuages qu'une myriade de missiles s'abattait sur les machines de la coalition et leurs navires ! Les CWIS crachaient littéralement le feu de toutes parts sur leurs ennemis et une fois dégagés, les Valiants projetèrent leurs projectiles meurtriers sur le Bismarck ! Les deux traits verdâtres vinrent s'écraser sur la violente étendue d'eau, juste devant le second transporteur ! En plus de l'averse, une pluie de balles s'écrasait sur les nombreux Windams et Daggers qui étaient sans doute trop surpris de voir un vaisseau les attaquer d'en haut que pour bouger ! Une grande partie d'entre eux s'en prirent plein la figure, c'était un assaut d'une rare violence et surtout très rapide !
Le vaisseau du capitaine Price fonçait droit vers l'eau, percutant quelques MS au passages, de multitudes d'ogives s'en dégageant !


-Préparez-vous à l'impact !

Et alors que derrière eux de nombreuses explosions se faisaient, tout le vaisseau de l'alliance fut brutalement secoué et ralentit par la force de l'eau ! Pourvu que le blindage tienne bon !

-Préparez-vous au catapultage !

Soudain, John vit les feux passer au vert ! Il était temps pour les pilotes de sortir !

-John Price, Ira, en avant !

En même temps qu'il fut projeté dans l'eau, Ratach sortit par l'autre catapulte, suivie de très près par la navette des trois pilotes qui se dirigea immédiatement vers le Vosgulov qui se trouvait maintenant derrière l'Enterprise !
Ce dernier se dépêcha de se redresser tandis que l'Ira, le Gouf et les trois machines alliées faisaient face aux six machines amphibiennes restantes de l'ennemi !


-Enterprise, remontez et engagez le combat avec les forces ennemies restantes à la surface ! Osis, vous l'accompagnez ! Je me charge d'eux !

Alors qu'il disait ces mots, ses pupilles se dilatèrent au maximum ! Son pouvoir s'activait en même temps qu'il dégaina ses deux épées anti-vaisseaux qu'il assembla pour les faire tourner au dessus de sa tête dans un mouvement habile et majestueux ! Il trancha enfin l'eau qui s'étendait devant lui en rabaissant son arme en garde. Il était prêt pour le combat !
Le vaisseau, quant à lui, émergeait pour achever ce qui restait des troupes ennemies après leur arrivée aussi surprenante et rapide que brutale !


-Sergent Osis, il reste onze signaux mobiles, à vous de jouer !

Il ne devait s'agir que de machines endommagées et rares devraient être les intacts ! Kirk s'adressa ensuite à la passerelle :

-Que chacun se prépare, nous engageons le combat contre les deux navires ennemis !

Tout s'était passé si vite, tout s'était enchaîné si rapidement... John savait qu'il venait de jouer un coup de maître. Les dégâts subis par l'ennemi étaient importants, il ne s'agissait maintenant que de les achever !
Revenir en haut
Publicité






Posté le: Mar 8 Avr 2014 - 00:25
Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ratach Osis
CTA
CTA

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2012
Messages: 815
Localisation: 44°50′25″ Nord 0°34′49″ Ouest
Masculin
Gène: Naturel
Vaisseau: Non affecté
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Sandrock
Poste: pilote de MS/contact
Grade: Capitaine
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Ven 11 Avr 2014 - 09:24
Sujet du message: Blitzkrieg audacieux !
Répondre en citant

Ratach avait posé sa question dans le cercle des officiers. Aucune réponse ne vient pour la simple et bonne raison qu'un ordre direct tombât une fois qu'elle eu finit phrase. la radio de bord avait transmis de nouvelle directive, et le capitaine devait si rendre au plus vite
Les ordres et contre ordres, tout ce qui faisait le charme de la vie militaire.
Enfin bon   en moins de temps qu'il faut pour l'écrire, la salle de briefing ce vida.  Elehaymm. décolla  pour accomplir sa quette personnelle.


Ratach se trouver seul dans la pièce avec le capitaine. Elle avala sa salive, devant la prestance de cet homme. Celui ci lui ordonna de ce préparer au combat, et elle obéi après l'avoir salué réglementairement.


Il lui fallut peu de temps pour enfiler sa combinaison de zaft ,monter dans son Gouf Orange, le démarrer et le placer sur sa catapulte.
Pour une fois elle  ne griller la priorité a personne,  le seul mecha dans le hangars deux était le sien.


Ratach écouta les nouvelles par la radio.. Un orage. Une bataille bien engager ou ils arrivaient en tant que cavalerie, ou charognard.


Le capitaine ordonnât une plongé.. Ratach frissonna. Elle n'avait jamais combattue en milieu marin en ne souhaitait pas vraiment si mettre, surtout directement en situation réelle.


elle fut rassuré quand Price ordonnât a son second de faire émerger le vaisseaux pour  attaquer la flotte de surface, ordre qui l’incluait.
Cela la remotiva même si cela signifier qu'elle aller devoir dans un premier temps combattre a un contre onze.. elle ne préféra même pas penser au porte avion et au cuirassier qui  serait la pour  les soutenir.


Elle poussa la manette des gaz a fond et attendit que la catapulte la propulse hors du navire.
Elle décolla en silence, concentrer sur sa mission.
Revenir en haut
Ratach Osis
CTA
CTA

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2012
Messages: 815
Localisation: 44°50′25″ Nord 0°34′49″ Ouest
Masculin
Gène: Naturel
Vaisseau: Non affecté
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Sandrock
Poste: pilote de MS/contact
Grade: Capitaine
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Sam 19 Avr 2014 - 00:59
Sujet du message: Blitzkrieg audacieux !
Répondre en citant

Le catapultage l'enfonça lourdement dans son siege. Elle ressentie la différence avec la catapulte du Lue, celle ci était bien plus puissante. Sortie rapidement du long tube de l'Enterprise elle pivota sec comme a son habitude pour voler en zigzag et partie ce cacher dans les nuages.


Elle regarda son radar et étudia la possession des cible. Les cibles, des hommes de son camps. Elle s’efforça de ne pas y penser. Elle comptât onze écho radar. Ceux ci avaient briser leur formation a l'arriver du grand vaisseaux interplanétaire. Il faut dire que son entrer en senne avait était fracassante. Les echos ne semblait pas l'avoir remarquer et se diriger vers l’entreprise pour la plus par.
Elle décida de profiter du fait que personne ne s'occuper d'elle pour mettre en place une stratégie.
Passer dans leur dos et détruire le plus de machine possible.
Facile simple et idéale dans ses montagne de nuage.


Elle pris la direction du retardataire du groupe après avoir fait un long détour. Et arriva pille dans ses six heures en haut. La place rêvé pour tout prédateur qui se respecte.
Elle reconnue un Dagger peint de trois ton bleu différant. Celui laissait échappé une noire et épaisse fumée de son torse droit.
-Pourquoi ne part il pas réparer ? Il ne peu rien faire avec tant de dégâts!
Ratach se parler toute seule, c’était nouveau ça? Elle sortit son épée énergétique et piqua droit sur sa cible qui ne tanguer même pas, ça devait être un bleu!
D'un geste précis elle coupas le torse intact de la machine.
Le danger perdu en même temps que son torse valide le bras qui tenait l'arme et son dernier réacteur.
La machine alla s’abîmer en mer mais le pilote serait vivant.
Ratach repris de l'altitude rangea son sabre et se dirigea vers la cible suivante. Deux échos radar proche qui semblait changer de direction, elle était sans doute repéré.


Les deux cible volé cote a cote un peu au dusse des nuages affin de la chercher.
Cacher dans ce ci Ratach attendit le bon moment pour sortir. Attendre qui se raproche de la couverture nuageuse, ce qui firent assez rapidement. Elle distinguer vaguement leur forme a travers les nuages. Quand elle ce jugea assez prés deux, elle sortie de sa cachette de coton gris, déploya son fouet électrique, et ratissa large au dessus d'elle.. Elle trancha d'un seul coup les deux machines adverse, qu'elle identifia comme un Dagger et un Windam après avoir finit son funeste assaut.


Les choses difficiles allé commencer. Les «bandits» changeaient de cap pour l'intercepter. Il faut dire qu'elle avait dessouder trois des leurs en moins de deux minutes sans leur avoir seulement permis de répondre.
Revenir en haut
Dark Bane
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2011
Messages: 107
Localisation: Là où aucun autre n'aimerait être...
Masculin
Gène: COORD-SEED
Niveau de pilote: 2
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Sam 24 Mai 2014 - 07:19
Sujet du message: Blitzkrieg audacieux !
Répondre en citant

L'heure n'était pas à la rigolade, il s'agissait véritablement d'une situation critique ! John, accompagné des trois unité ASH, allait devoir en découdre rapidement avec les six ennemis qui en voulaient à la précieuse cargaison du Vosgulov car Ratach ne tiendrait pas longtemps seule à la surface ! Le capitaine de l'Enterprise resserra instinctivement ses poings sur les commandes de son MS ; les unités hostiles n'étaient rien de moins que des Forbidden Vortex, des machines très performantes dans leur domaine ! La tâche n'allait pas être aisée...

Soudain, elle foncèrent toutes en même temps sur les quatre coordinateurs !


-Ils arrivent !

Et ils allaient être très bien accueillis ! Sous l'influence de son Seed, le vétéran n'écoutait plus que ses instincts aussi se mouvait-il de façon très particulière et surtout étonnamment dangereuse ! Il prit de la vitesse pour aller à l'encontre de naturel qui menait la formation adverse et au dernier moment, il tourna le haut de sa machine d'un cars de tour vers la gauche pour à la fois esquiver le trident pointé vers l'avant et lui enfoncer profondément son épée anti-vaisseau dans le ventre ! John ne s'arrêta pas là car un deuxième appareil le chargea et avant de se prendre l'explosion de sa première victime en plein figure, il récupéra sa lame et termina sa rotation vers la gauche en positionnant sa double-épée à l'horizontale ! Enfin, il n'eut qu'à utilisé ses propulseurs pour avancer un peu vers l'ennemi qui lui, lui fonçait dessus sans réfléchir ! C'est sans surprise que ce dernier s'empala de lui-même sur la longue lame rouge de l'Ira !

John ne se rendait pas vraiment compte de la vitesse à laquelle tout se passait. Son Seed agissait comme un ralentisseur de temps, il avait l'impression de tout voir au ralenti et d'apercevoir chaque détail qui lui permettrait d'agir de la manière la plus efficace possible. C'est pour cela que ce qu'il venait d'exécuter lui semblait avoir pris une dizaine de secondes alors que tout s'était joué en trois à peine !

Finalement, il sortit la lame des entrailles métalliques du Forbidden en prenant un peu de distance tandis que ses deux victimes explosèrent presque ensembles. Il n'y avait rien à dire sur son efficacité : il venait de coucher deux ennemis à une vitesse effroyable sans même que les ASH n'ait le temps de le rejoindre dans l'affrontement puisque les quatre autres naturels s'étaient soudainement arrêtés. De la peur ou de la surprise ?

Du côté de l'Enterprise , les combats étaient nettement plus intenses ! Le Takemikazuchi étant un simple navire de transport, le duel opposait le vaisseau de Zaft au classe Bismarck !

-Capitaine, missiles droit devant !
-Passez les défenses automatiques en tir de barrage, virage vingt degré à bâbord !

Les défenses tenaient bon et les talents du pilote leur permettait d'éviter la plus part des explosifs propulsés mais il ne fallait être naïf, tout le vaisseau avait été rudement secoué !

-Dégâts mineurs sur la coque inférieure, zones F4 à F5 !

Kirk plissa le front de frustration, le Bismarck allait être un adversaire de choix !

-Calibrage du Tristan, visez la proue. Feu !

En réponse à la salve de missiles, deux rayons verdâtres fusèrent vers l'avant du navire mais encore une fois, ils furent dissipés !

-Capitaine, ils ont une sorte de bouclier déflecteur !
-Non, ce sont des charges anti-laser ! Tubes un à 20 de missiles standards ! Feu !

Cette fois-ci, c'est une pluie de meurtrière qui s'abattit sur le navire de guerre de la coalition ! Kirk était curieux de voir jusqu'au s'étendait son pouvoir défensif !
Revenir en haut
Ratach Osis
CTA
CTA

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2012
Messages: 815
Localisation: 44°50′25″ Nord 0°34′49″ Ouest
Masculin
Gène: Naturel
Vaisseau: Non affecté
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Sandrock
Poste: pilote de MS/contact
Grade: Capitaine
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Lun 16 Juin 2014 - 23:51
Sujet du message: Blitzkrieg audacieux !
Répondre en citant

Ratach vu sur un de ses écrans la salve dévastatrice de l’entreprise sur le cuirassier ennemie.
Elle fut stupéfaite de ce choix de cible. Elle aurait d'abord attaquer le porte mobile suite, avant que celui ci ne face décoller tout ses machine....



-Capitaine Kirk, je préconise une attaque sur le transporteur de gundamm  , avant que ceci ne décolle, sinon je vais vraiment avoir du mal a gérer toutes leur escadrilles.





Elle n'entadit pas de réponse et ne regarda pas plus ce qu'aller faire son navire amirale.. Neuf machine se diriger sur elle, Ratach n'avait plus le temps de communiquer elle virevoltât dans les nuages, sachant que maintenant sortir de la couverture cotonneuse ou elle c’était réfugier signifié un mort assez explosive.


Ses ennemies se mirent a tirer au hasard dans les cumulo-nimbus restant a découvert au dessus des nuage. La rouquine déploya son M-68 et attendis cacher qu'une cible passe assez près pour voir une silhouette par effet de transparence avec le soleil. Ce qui se passa rapidement.. Par réflexe elle visa et tira.. explosant un danger par a même occasion.
Elle fut surprises de sa victoire, et réalisa qu'elle avait beaucoup progresser depuis sa première mission. Elle n'aurais jamais réussi ce tire a ses débuts.


Son radar actif s'activa il avait engager une cible magret les nuage. Ratach remarqua a quel point la technologie de zaft était bonne. La réputation du Gouf, était tout sauf inexacte. Quel machine excellente! Elle verrouilla et tira un coup de canon qui détruit une cible qu'elle n'avait pas en visuelle... Les six Machines restante changèrent alors de tactique elle arrêtèrent de tirer au hasard dans les nuage et fondirent comme un essaim dans la barbe a papa noirâtre.
Revenir en haut
Dark Bane
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2011
Messages: 107
Localisation: Là où aucun autre n'aimerait être...
Masculin
Gène: COORD-SEED
Niveau de pilote: 2
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Ven 20 Juin 2014 - 12:59
Sujet du message: Blitzkrieg audacieux !
Répondre en citant

Kirk possédait une assez bonne connaissance des navires de la coalition. A vrai dire, il les avait étudiés lors de ses années académiques afin d'accroître ses compétences de tacticiens et par la même occasion, monter les échelons plus rapidement. Par conséquent, il savait très bien que le classe Bismarck ne possédait aucune défense automatique aussi allait-il avoir beaucoup de mal pour ne pas encaisser l'entièreté de la salve que l'Enterprise venait de lui envoyer ! Cependant, la réponse que le vaisseau de ZAFT reçut fut tout aussi défensive que meurtrière !

-Capitaine, tous leurs batteries offensives sont braquées sur nous !

Le capitaine suppléant comprit alors immédiatement la manoeuvre de l'ennemi : à défaut de tirs de barrages, il allait faire feu de tous ses canons pour détruire un maximum de projectiles explosifs et en même temps, les attaquer directement ! Kirk vociféra aussitôt son ordre aussi bien dans la passerelle que dans les coursives afin de prévenir son équipage !

-CIWS en balayage ! Plongez sur 45 degrés ! Préparez-vous à être renversé ! Maintenant !

Le pilote poussa alors de toutes ses forces sur ses commandes de pilotage et l'Enterprise piqua du nez vers l'océan tandis qu'une dizaine de faisceaux laser accompagnée d'une cinquantaine d'obus se dirigeaient droit sur eux ! Quoi que l'on dise, le dernier vaisseau prototype de l'armée rouge était vraiment rapide dans les manoeuvres d'esquive mais là, être vif n'était pas suffisant ! Tout l'intérieur du vaisseau commençait déjà à basculer vers l'avant tant l'angle d'inclinaison était important mais Kirk, retenu par les sangles de sécurité de son siège, parvenait toujours à voir les rayons mortels s'approcher à tout allure entre des dizaines d'explosions  ! Cela n'allait pas être suffisant ! En effet, un effroyable tremblement brutalisa l'entièreté du croiseur !

*Bon sang ! *

Alors que les mitrailleuses automatiques crachaient toujours leurs balles en feux croisés pour stopper la courses des obus du Bismarck, James donna un nouvel ordre ! Il fallait à tout prix endommager ce fichu navire, quoi qu'il en coûte !

-Redressez la barre ! Calibrage des Valiants ! Feu !

Les deux canons à projectiles physiques s'armèrent au même moment où le nez de l'Enterprise percuta violemment la surface de l'océan ! Mais aussitôt, L'angle d'inclinaison du bâtiment de guerre diminua au fur et à mesure que le pilote tira sur ses commandes tandis que dans l'impact d'un obus qui était passé au travers de leurs défenses automatique, les deux projectiles jaunes foncèrent droit sur le navire naturel, à raz de l'eau !

Toujours victime de la dernière secousse due cette dernière explosion que le vaisseau venait d'encaisser, Kirk ne lâcha pas les deux tirs de Valiants du regard !

*Allez, touchez-le ! *

Sa mâchoire se serra d'avantage lorsque l'un d'eux disparut dans l'eau même s'il continuerait sa course bien que ralentit ! Le premier projectile toucha le Bismarck sur le côté gauche de la coque, créant une importante brèche béante tandis que le second semblait lui être passé en dessous ! Mais le capitaine suppléant fut momentanément soulagé car il n'était pas facile d'être précis en pleine tempête ! Et maintenant que la coque de l'ennemi était ouverte, l'eau agitée allait leur causer de sacrés problèmes d'inondations !

L'Enterprise retrouvait enfin son équilibre et les défenses automatiques cessèrent leurs tirs puisque la menace des obus avait été écartée !

-Rapport d'avaries !
-Le hangar un à été fortement endommagé ! Incendies déclaré dans les zones A31 à B19, G47 à I21 ! Capitaine, l'infirmerie est touchée !

Kirk écarquilla brusquement les yeux ! N'y avait-il vraiment eu qu'un seul obus qui avait percuté la partie principale du vaisseau ? Comment pouvait-il autant brûler de l'intérieur ? James allait donner son nouvel ordre lorsque l'adjudant Osis apparut sur l'écran principal :

-Capitaine Kirk, je préconise une attaque sur le transporteur de gundam, avant que ceux-ci ne décollent, sinon je vais vraiment avoir du mal à gérer toutes leurs escadrilles.

N'avait-elle pas remarqué que le navire dont elle parlait était vide ? Ou presque en tout cas ! Il avait déjà déployé toutes ses machines pour affronter celles des transporteurs de ZAFT qui avaient été coulés avant leur arrivé ! Kirk lui répondit alors immédiatement et sur un ton plutôt sec car il avait déjà beaucoup de chose à gérer, notamment un vaisseau flambant de l'intérieur !

-La Takemikazuchi est vide et s'il reste quelques machines à son bord, vous serez amplement suffisante pour les neutralisé ! En espérant que vous ayez du talent à revendre !

Non, il devait véritablement s'occuper du Bismarck avant de penser à couler un vaisseau inoffensif ! Il s'y attela d'ailleurs !

-Que la sécurité et les équipes techniques s'occupent des incendies autant qu'il le peuvent ! Isolez les plus importants en déployant les sas de sécurité ! Je veux un rapport détaillé sur les dommages du hangar un !

***

Dans l'eau, les combats touchèrent presque à leur fin ! Le capitaine John Price et les quelques ASH restant affrontaient les Forbidden Vortex toujours là ! C'était du quatre contre quatre après que le membre de la F.S.R.R en avait abattu deux ! Toutefois, il semblait qu'il les avaient été eus davantage par surprise car celui qu'il affrontait actuellement montrait de bien meilleures compétences que les deux défunts zigotos.

John para une attaque de trident d'un coup d'épée circulaire de la droite dans le sens opposé à celui de l'arme de son adversaire ! Il enchaîna ensuite d'une frappe verticale avec son autre lame mais le naturel repositionna rapidement son bâton à trois dents à l'horizontale et bloqua l'attaque ! Sans attendre une seconde de plus, le coordinateur exécuta un coup d'estoc mais son opposant la dévia sur le côté avec son bouclier gauche tandis qu'il repoussa la lame gauche de Price avec son trident ! Et lorsqu'il fit tourner cette même arme pour la planté dans le buste de l'Ira, le coordinateur toujours sous l'effet du Seed ramena son épée gauche qui venait d'être dégagée derrière sa tête pour bloquer le trident menaçant ! Et là, il vit l'ouverture !


-Bouffe ça !

John lâcha son épée droite pour venir saisir le manche du trident qui faisait toujours pression sur la lame rouge qu'il tenait en main gauche ! La suite fut très simple, il tira sur le trident pour se rapprocher de son adversaire tout en levant le genoux droit et en accélérant davantage son attaque grâce à ses propulseurs ! La lame genouillère droite s'enfonça alors profondément dans le cockpit du Forbidden Vortex ne laissant alors aucune chance de survie à son pilote ! John repoussa ensuite la carcasse métallique qui alla exploser quelques mètres plus bas !
Revenir en haut
Ratach Osis
CTA
CTA

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2012
Messages: 815
Localisation: 44°50′25″ Nord 0°34′49″ Ouest
Masculin
Gène: Naturel
Vaisseau: Non affecté
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Sandrock
Poste: pilote de MS/contact
Grade: Capitaine
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Ven 20 Juin 2014 - 19:33
Sujet du message: Blitzkrieg audacieux !
Répondre en citant

Ratach eu vite fait de comprendre pourquoi les tires avaient cesser sur elle, et pourquoi ses ennemies visé le corps a corps.... il n'avaient plus de munition. Elle se douté aussi que leur énergie devait être assez diminuer voir dans le rouge. mais fuir sur leur base flottante ne servirait a rien avec un ms  ennemi valide dans le dos... la preuve, ils avaient perdu la moiter de leur formation. 


Ratach elle  possédé des atouts majeurs, son arment était tout juste entamé, son énergie au max,   connaissait les faiblesse des machine adverse, et surtout leur tactique et leur fréquence radio, anisi que leur code.
Jouer a cache cache dans les nuages avec eu devenait a jouer au chat et a la souris avec des unijambiste aveugle...


Ratach changea sa fréquence radio et écouta les  hommes du cta  tenter de se coordoner pour l'encercler.



Trois étaient sur sa gauche et deux sur sa droite. Ratach décida t’attaquer  a gauche, s'ocuper du plus de cible tant qu'elle n'avait pas de dégâts semblait plus logique.
Elle fit descendre sa machine de quelque pied, pour que les trois ennemies soit au dessus d'elle quand ils se verraient, tout cela n’était pas sur, elle ne concassait pas leur attitude mais avait une bonne idée de la chose.
Elle activa ses fouets, et se dirigea vers leur position estimé. la purée de pois noirâtre caché toute visibilité, et Ratach les détectât  en visuelle quelque secondes avant eux, que parce qu’elle savait a peu prés ou chercher. Ses secondes précieuse lui permirent d'attaquer en premier. Lançant ses deux fouet sur les deux mobile suite extérieur, elle accrocha leur jambe et tira d'un coup sec pour les attirer l'un vers l'autre, prenant en sandwich leur troisième allier le choc fut rude mes les machine n’explosèrent pas. cependant les dégâts structurelles rendirent leur pénétration a l'ai nul, et les trois géant de métal  tomberent rapidement a la mer.
-Trois de moins, et vivant, pensa Ratach, soulager de ne pas a avoir tuer ses hommes.
Revenir en haut
Dark Bane
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2011
Messages: 107
Localisation: Là où aucun autre n'aimerait être...
Masculin
Gène: COORD-SEED
Niveau de pilote: 2
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mar 24 Juin 2014 - 15:57
Sujet du message: Blitzkrieg audacieux !
Répondre en citant

Vraisemblablement, le navire de la coalition menait un rude combat contre les violentes vagues qui s'abattaient sur la coque fissurée et le remplissait d'eau. Kirk prit alors ce court instant de répit pour prendre connaissance des dommages que son vaisseau avait subis lors de la dernière manoeuvre. Pour cela, il analysait les plans du hangar portant le numéro un que Scotty venait tout juste de lui envoyer avec les modifications demandées. Tout l'arrière du hangar avait été arraché par les tirs laser et d'importantes brèches laissait la pluie torrentielle envahir l'endroit ! Au même moment, trois visages apparurent sur l'écran principal : il s'agissait de techniciens ou de soldats qui s'occupaient des incendies. Ces derniers criaient presque dans le microphone !

-Capitaine, les feux deviennent trop importants, on ne peut pas les maîtriser !

James voyait bien à leur visage qu'ils faisaient tout ce qui était humainement possible, tous étaient noircis par de la suie et on pouvait même voir à l'arrière-plan des hommes dont les vêtements flambaient !

Kirk grimaça en entendant cela. Laisser un incendie se propager à l'intérieur même du vaisseau était inenvisageable ! Il fallait trouver une solution, très rapidement mais quand seulement il commençait à y réfléchir, le CIC hurla !


-Capitaine, leurs tourelles s'ajustent sur nous !

*Bon sang ! *

Et c'est précisément à ce moment là qu'une étincelle traversa le regard du jeune bras droit du capitaine Price !

-Abaissez le sas de sécurité du hangar un, que tout le monde se mette à l'abris dans une cabine et cramponnez-vous ! Pilote, immersion d'urgence suivie d'une rotation à cent-quatre-vingts degrés ! Go go !

Aussitôt les ordres vociférés, l'Enterprise s'embrasant piqua droit vers l'océan, à travers l'averse infernale et cette fois-ci, l'angle de plongée allait être beaucoup plus important ! A travers les cordes qui tombaient, James voyait le Bismarck armer ses batteries laser à triples canon droit sur eux et plus il le regardait, plus une certaine colère montait en lui !
Assez rapidement, l'attraction commençait à faire son effet et tout le monde commençait à tomber vers l'avant ! Encore une fois, leurs sangles de sécurités les assuraient !

-Préparez-vous au choc dans trois, deux un !

Cette fois-ci, l'Enterprise transperça littéralement l'océan et les propulseurs continuaient de le pousser dans les profondeurs tandis qu'une alarme infernale cria dans toute le croiseur!

-L'eau pénètre le vaisseau par les brèches !

James acquiesça d'un simplement mouvement de tête et une fois que la partie circulaire du vaisseau fut complètement sous l'eau et que les tirs ennemis leur passèrent au dessus, le capitaine suppléant donna son second signal !

-Exécution de la rotation et émersion ! Préparez le Tannhäuser à faire feu dès qu'il sera hors de l'eau !

Tout le personnel de la passerelle s'était alors retourné vers le siège principal ! Ils doutaient véritablement des ordres qui venaient d'être donnés ! Mais ils ne devaient pas, pas dans une situation de crise comme celle dans laquelle ils étaient ! C'est pourquoi Kirk sortit de ses gonds en une seconde !

-Exécution !

Oui, il connaissait bien la physionomie de l'Enterprise et la première partie du vaisseau qui sortirait de l'eau, après une rotation de cent-quatre-vingts degrés, serait le canon positronique ! Le croiseur spatiale commença donc à remonter vers la surface tout en tournant sur lui même ! Voilà une manoeuvre qui resterait dans les anales du bâtiment de guerre !

Plusieurs personnes se mirent à crier dans la salle de commandement et seuls l'artilleur, le pilote et Kirk restaient concentrés à leurs tâches qui s'avéreraient cruciales dans les quelques secondes suivantes !


-Emersion dans cinq secondes !
-Déploiement du canon positronique !
-Roger !

Et le géant d'acier sortit alors de l'océan, à une trentaine de mètres seulement du Bismarck mais toujours dans son axe ! C'est à ce moment précis que le capitaine suppléant s'écria :

-FEU !

Et alors que le disque du vaisseau commençait seulement à se montrer, un puissant faisceau rouge et blanc fut craché des entrailles du croiseur, vaporisant la pluie et la surface de l'océan au dessus de laquelle il passait !

-Prenez-ça !

Tous n'avaient d'yeux que pour ce faisceau mortel qui tranchait l'air pour finir par s'abattre avec violence et dans un fracas assourdissant sur la proue du navire ! L'acier qui formait cette dernière se craquela sous le pouvoir destructeur de la charge positronique et se fendit tandis que d'incroyables explosions ébranlaient déjà le pont ! Mais James n'allait pas en rester là !

-Calibrage des Valiants et du Tirstan ! Pilote, redressez-nous !

Ce dernier suivit parfaitement ses ordres et pendant que le bâtiment de guerre fit sa révolution, deux projectiles jaunes et deux rayons verdâtres s'écrasèrent à leur tour sur le Bismarck qui fut alors la victime d'une incroyable déflagration !
Si la vie disparaissait du navire de la coalition, elle revenait sur la passerelle de l'Enterprise ! En effet, tous s'écrièrent de joie et même James se laissa aller d'un sourire ! Mais les choses n'étaient pas encore terminées !


-Rapport sur les incendies !
-Ils ont tous été éteints pendant l'immersion !
-Parfait !
-Capitaine ! C'est quoi ce bordel ? J'ai trois techniciens blessés à cause de vos vrilles et l'infirmerie n'est plus opérationnelle !
-Bones, utilisez les cabines inoccupées pour installer les blessés, Scotty déplacez-vos blessés selon les directives du médecin !
-Roger !
-Avis à tout l'équipage, notre ennemi est tombé !

***

John rangea ses deux lames anti-vaisseaux de part et d'autre de la taille du gundam, là où il était prévu qu'elles soient attachés lorsqu'elles n'étaient pas utilisées. Son ennemi venait de tomber et il était grand temps pour le reste de la formation ennemie de suivre le même chemin que ses trois précédentes victimes : ligne droite vers les profondeurs ! L'Ira s'empara d'un trident qui coulait non loin d'elle et prit ensuite la direction du duel le plus proche ! Une unité ASH alliée combattait férocement le Forbidden Vortex qui se montrait toutefois légèrement meilleur ! A vrai dire, si on regardait chaque duel, on pouvait à chaque fois établir le même constat ce qui signifiait que le commandant de l'Enterprise devrait tous les aider chacun à leur tour !

-Tss.

Toujours sous l'effet de son SEED particulièrement puissant, John poussa la manette des gaz à fond et pointa devant lui le trident qu'il venait de récupérer, ayant pour cible la machine ennemie qui causait véritablement beaucoup de mal au pilote coordinateur de l'unité amphibie opposante ! Ce dernier avait toutefois momentanément réussi à immobiliser le naturel en agrippant ses deux boucliers, juste le temps nécessaire au capitaine pour le transpercer sans autre forme de procès. Les deux machines alliées reculèrent pour ne pas être touchés par l'explosion du vaincu et alors que le commandant de l'Enterprise se tourna dans la direction du prochain ennemi, il remarqua quelque chose d'inhabituel dans l'eau. Elle était... teintée d'orange ? Oui, des particules orangées étaient éparpillées dans l'océan et soudain, partout autour de lui et douze nacelles inconnues surgirent des profondeurs et s'écrasèrent sur les machines de la coalition sans même leur laisser le temps de comprendre ce qui leur arrivait ! Pour être plus précis, ces nacelles perforèrent leurs carcasses ! Aussitôt, John baissa les yeux vers l'origine de ces modules et remarqua avec un soulagement certain qu'elles provenaient des trois machines prototypes qui se trouvaient dans le sous-marin que le haut-gradé défendait avec les ASH !


-Capitaine Price, nous avons repris possession des prototypes ! Nous attendons vos ordres !
-Nous en avons terminé ici, il faut remonter à la surface et
-Capitaine, au dessus de vous, attention !

Brusquement interrompu par un des pilotes des Shinanju, John leva les yeux vers la surface pour voir une immense ombre lui tomber dessus ! C'était l'Enterprise qui immergeait d'urgence !

-Bon sang !

Sans même gaspiller une fraction de seconde, le coordinateur fit volt-face et fonça droit devant pour éviter d'être balayé par le vaisseau ! Il sentit un brusque courant le pousser d'avantage plus loin, c'était signe que le croiseur de guerre venait de percuter la surface de l'eau !
Lorsqu'il fut à bonne distance, John se retourna et ses pupilles dilatées au maximum devinrent plus vide que l'obscurité...

-Mon... Mon vaisseau !

Devant lui venait d'apparaître le NHM-BB02 Enterprise complètement en feu ! Des flammes sortaient de l'intérieur un peu partout sur le disque du vaisseau et telle ne fut pas sa surprise lorsqu'il le vit exécuter une des manoeuvres les plus défendues dans les manuels de pilotage en atmosphère !
A peine était-il entré dans l'eau qu'il commençait à se retourner pour émerger ensuite !

-Mais que se passe-t-il là haut ?!

John entreprit alors de sortir lui aussi, suivi des trois nouveaux modèles et en même temps qu'il découvrit la tempête et la lourde pluie, il aperçut le faisceau positronique déchirer le navire de classe Bismarck !
Revenir en haut
Ratach Osis
CTA
CTA

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2012
Messages: 815
Localisation: 44°50′25″ Nord 0°34′49″ Ouest
Masculin
Gène: Naturel
Vaisseau: Non affecté
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Sandrock
Poste: pilote de MS/contact
Grade: Capitaine
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Jeu 26 Juin 2014 - 22:50
Sujet du message: Blitzkrieg audacieux !
Répondre en citant

Le radar de bord de Ratach fit soudainement disparaître le point vert qui représenter l' Enterprise.
Caché dans la couverture nuageuse, la jeune russe a la chevelure longue ne vu ce qui ce passé réellement. La perte de l’entreprise est ennuyeuse. Elle ne peu accomplir sa mission si ce navire est détruit. Un sentiment étrange la parcoure, Chose étonnante, elle ressent de la tristesse pour l'équipage, bien plus que pour son ancien équipage a bien y réfléchir. Non elle ne doit pas ressentir cela pour eux, il sont l’ennemie.


Que faire ? Fuir, et tenter de sauver sa couverture coûte que coûte ou rentrer au CTA ? Un dilemme cornélien . Seulement voilà, comment bien réfléchir pendant un combat tournoyant ? Il y a deux hostiles caché comme elle dans les nuages orageux. Elle ne peu pas les ignorer.
Non décidément impossible de se concentrer sur le problème présent et piloter ça machine. Chaque chose a la fois. Le pilotage prime, en se moment sur la philosophie et les sentiments personnel.


Un nouveau point apparu sur son radar. Ratach sursauta. Sur l'écran, le curseur vert indiquant NHM-BB02 Entreprise réapparue et le point rouge indiquant le classe Bismarck disparue .
Ratach poussa un petit cris de soulagement, heureuse de revoir apparaître le navire sur ses capteur. Elle suppose rapidement les dernier événement. Le puissant navire plonge dans l'eau pour éviter les tires du navire de ligne du CTA, puis le couler en refaisant surface … Brillant.


Cette overdose de joie la rend magnanime. Elle ouvre sa radio qui est réglé sur les fréquences du CTA et commence a parler.



-Au deux derniers mobile suite, du CTA. Votre navire amirale est coulé, il ne doit vous rester peu de carburant et munition , bâtez en retraite et il ne vous sera fait aucun mal.





La jeune sergent continue de voler en poussant son manche aléatoirement, attendant une réaction de
ses adversaires. Ceux ci prirent un cap sud pour s’éloigner d'elle.
La jeune femme vira a son tour de bord pour rejoindre l'Enterprise .


Elle regarda le navire avec joie. Jusqu'à ce qu'elle remarque les dégâts que ce lui ci abordé sur son fuselage. Rien de vitale certes, cependant le fuselage et le blindage soufrent surtout du coter du premier hangar.



-Sergent Osis au rapport, tout les hostiles descendu ou en déroute.. je survole actuellement le flan du navire. Le premier hangar et endommager. Perte de plusieurs plaque de Blindage au tour. Je ne vois pas d'autre dégât sur le fuselage. J'attends de nouvelle directive.
Revenir en haut
Dark Bane
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2011
Messages: 107
Localisation: Là où aucun autre n'aimerait être...
Masculin
Gène: COORD-SEED
Niveau de pilote: 2
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Jeu 7 Aoû 2014 - 08:50
Sujet du message: Blitzkrieg audacieux !
Répondre en citant

John poussa un très long soupir de soulagement, le dernier vaisseau de la coalition venait tout juste de tirer ses signaux de retraite. Pour faire un bilan simple de cette attaque éclaire, nonante pour-cent des hostiles ennemis avaient été abattus et les trois prototypes que transportaient le sous-marin avaient bien été récupérés. Pourtant, la joie d'une mission réussie n'était pas au rendez-vous, pour le capitaine Price en tout cas, il s'agissait d'avantage d'un goût amer persistant. En effet, il n'avait qu'à poser les yeux sur l'Enterprise pour que son visage ne s'assombrisse plus encore. Certes, le Blitzkrieg avait été un succès mais ce fut un succès très cher payé !

Les pupilles du coordinateur recouvraient peu à peu leur normalité et ses mains se décrispèrent autour des commandes de pilotage. Il avait la respiration longue et quelque peu rapide mais son organisme se stabilisa assez rapidement. Il entra en communication avec la passerelle seulement après être redevenu maître de son corps. Après-tout, le facteur Seed restait une arme à double tranchants pour les novices ; on échange sa lucidité pour de la puissance !

L'équipage de la passerelle étant encore tout secoué suite à l'ultime manoeuvre, il n'était pas facile d'ouvrir un canal de communication. Peut-être que le CIC avait perdu connaissance ? Toutefois, le haut-gradé parvint tout de même à joindre son subordonné.

-Lieutenant Kirk, faites-moi un rapport de votre situation.

Ce dernier se réinstalla correctement sur le siège central et lui répondit clairement sans tourner autour du pot inutilement.

-Le Bismarck est coulé et le reste des ennemis se replie. Le taux d'avaries est supérieur à 45%. Le hangar un est inutilisable, le disque est ébréché à plusieurs endroits et les incendies ont été maîtrisés. Nous comptons énormément de blessés et l'infirmerie est détruite.

John écoutait en silence. Pour être honnête, il serait plus juste de dire que chaque mot que prononçait le lieutenant lui faisait l'effet d'un coup de lourde massue sur le haut du crâne. Les dégâts subis par l'Enterprise étaient beaucoup plus importants qu'il ne l'avait imaginé. Il ne fallait véritablement pas sous-estimer les vaisseaux produits en série, certains pouvaient être extrêmement dangereux. Plus besoin de preuve désormais. Mais l'heure n'était pas aux lamentations, il fallait vite bouger de là et rejoindre une base allié. John ouvrit alors une communication commune entre tous les pilotes, le croiseur de guerre et le sous-marin.

-Ici le capitaine Price, commandant de l'Enterprise. Classe Vosgulov, me recevez-vous ?

Une voix grave et rocailleuse lui répondit sans trop tarder.

-Je suis le commandant Crowley, je vous reçois capitaine.

John fut assurément surpris de tomber sur un supérieur hiérarchique aussi changea-t-il automatique d'approche, lui qui pensait s'adresser à un capitaine ou à un lieutenant !

-Mon commandant, la visibilité ne s'étend pas à plus de cent mètres à cause de la tempête, nous devons quitter les lieux au plus vite avant que des ennemis ne reviennent ! Mon vaisseau est gravement endommagé et notre nombre d'unités mobiles est fort restreint. Nous ne tiendront pas un deuxième assaut !

Un court silence suivit. Il est clair que le commandant du sous-marin aurait voulu prendre un peu de temps pour souffler et prendre des dispositions quant aux dégâts qu'il avait dû lui aussi subir. D'ailleurs, John aurait vraiment apprécié pouvoir le faire aussi mais ce serait une très mauvaise idée étant donné leur situation actuelle. La grosse voix du commandant résonna alors à nouveau.

-Je suis d'accord. Il nous faut rallier l'Australie dans les plus brefs délais. Nous venons de terminer la récupération de nos modèles amphibiens. Pouvez-vous récupérer les prototypes ?

John grinça des dents, cette question lui rappela l'état désastreux de son vaisseau !

-Négatif commandant. Un de nos hangars a été touché lors de la bataille. Une fois mes pilotes rentré, il ne restera qu'une place libre. Ils doivent retourner au sous-marin.
-Reçu. Lieutenant Hessler, revenez avec vos hommes mon bord, dépêchez-vous.
-Roger.

Aussitôt, les trois modèles rouge sang repartirent dans les profondeurs tandis que le Gouf de Ratach réapparaissait, survolant le flanc de l'Enterprise, demandant de nouvelles directives.

-Sergent, nous rentrons au vaisseau pour ravitaillement. Dès que ce sera fait, Kirk, plein gaz vers l'Australie.

L'Ira et le Gouf se dirigèrent donc vers le seul hangar encore en état. Ce serait une chance si l'étoile de Zaft arrivait en un seul morceau à destination...
Revenir en haut
Ratach Osis
CTA
CTA

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2012
Messages: 815
Localisation: 44°50′25″ Nord 0°34′49″ Ouest
Masculin
Gène: Naturel
Vaisseau: Non affecté
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Sandrock
Poste: pilote de MS/contact
Grade: Capitaine
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Lun 11 Aoû 2014 - 19:56
Sujet du message: Blitzkrieg audacieux !
Répondre en citant

L'ordre de remplit fut ordonné par le capitaine Pride
Ratach fut soulagé de voir que le bon sens l'emporté sur la fougue et l'envie d'attaquer les cibles restantes. De plus rien garantissait que le CTA n'avait pas des renforts dans le coin et qu'une contre attaque n'allait pas être lancé.


La jeune pilote fit manœuvrer son Gouf pour s’aligner sur la seconde catapulte et se posa comme elle pu dans le hangars qui était intact mais secouer par la tempête actuelle


Elle alluma sa radio pour parler au chef de poste alors qu'elle se dirigeait vers le box de maintenance le plus proche.


-Adjudant Marty, il me faut un chargeur plein et recharger ma batterie. Je reste en Standy phase.
-Vous êtes sur sergent ? La bataille est finit..
-ça ne mange pas de pain.


Ratach enleva son chargeur encore entamé et le posa sur le même chariot que nouveau chargeur amené par un technicien. Elle armât son arme.
Pendant ce temps d'autres technicien étaient venu brancher des câbles sur sa machine pour recharger sa batterie.


Sur son écran gauche Ratach,suivait en temps réel le rechargement, il y en aurait pas pour longtemps , une poignet de minute tout au plus.


Sur l’écran principale elle visualisait le hangar et les vas et vient de l'équipage dévoué a leurs taches. Ils étaient tous agité, preuves que la bataille fut agité


Quand son Gouf eu de nouveau sa batterie plaine Ratach se dirigea vers la catapulte et si installa.


Elle indiquât a la passerelle qu'elle était prête pour un catapultage d'urgence au cas ou et balaya les fréquences radio de Zaft et du CTA a la recherche d'information.


Elle réfléchît a sa motivation profonde, pourquoi ce donnez elle a font pour eux ?


Ratach vu les ombre tourné dans le hangarg, signe que le puissant navire de Zaft changer de direction; celui ci avait du mettre le cap sur l’Australie, La ville de Perth étant la base naval la plus proche du combat il semblait logique d'y aller si réfugier. et il y aurait sans doute tout l'équipement pour réparer le Navire. A moins que le capitaine ne pousse sa chance jusque a la capitale Canberra. ce qui lui permettrait de mieux comprendre cet homme, qu'elle ne connaissait pas vraiment. 

Ratach caressa  le doux espoir de  visiter cette ville aux couleurs si atypique. Elle serait déjà heureuse de voir Perh.. Ou simplement de poser le pied sur le grand continent du sud.  
Pour cela elle devrait simplement attendre qu'on arrive a bon port, et prier pour ne pas avoir a ce battre.


Le danger était il passé? visiblement oui, Ratach sortie de sont gundam et regarda ce qu'il falait faire pour réparer le navire.


Dernière édition par Ratach Osis le Jeu 23 Oct 2014 - 10:53; édité 1 fois
Revenir en haut
Dark Bane
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2011
Messages: 107
Localisation: Là où aucun autre n'aimerait être...
Masculin
Gène: COORD-SEED
Niveau de pilote: 2
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Jeu 14 Aoû 2014 - 16:36
Sujet du message: Blitzkrieg audacieux !
Répondre en citant

John pénétra la catapulte en premier et rangea très vite son mobile-suit dans le container du fond, le numéro trois. La physionomie des hangars de ce vaisseau était très particulière de part leur parallélisme avec les catapultes. Ils étaient donc plus longs mais plus étroits que sur un vaisseau traditionnel.

Le coordinateur poussa un long soupir de fatigue pendant qu'il détacha les sangles de sécurité. Il s'étira un peu et quitta l'armure mobile sans pour autant verrouiller l'accès. Il devait pouvoir décoller rapidement si le besoin s'en faisait sentir. Il coupa toutefois tous les systèmes pour ne pas engendrer un accident inutile. Une fois dans le hangar, il ôta son casque et le cala sous le coude. Il avançait d'un pas rapide vers les ascenseurs mais il s'arrêta après quelques secondes. Le désordre qui régnait ici était incroyable et pourtant, il s'agissait du hangar opérationnel ! Qu'en était-il du reste du vaisseau ? Il craignait le pire. Le vétéran reprit son mouvement mais il fut très vite interpelé par le chef du service d'entretien.


-Capitaine ! Faut-il s'occuper de votre machine ?
-Elle n'a subi aucun dégât, rechargez simplement la batterie. Comment vont les choses ici ?

Le simple fait de réfléchir à une réponse congela l'adjudant sur place. John put alors voir dans son regard ce que son interlocuteur avait en tête et sans même attendre que la langue de ce dernier ne se délie, il entra dans un des ascenseurs et quitta les lieux. Il avait perdu deux hommes lors de la précédente mission. Quel serait le multiplicateur pour celle-ci ? Lorsque les portes s'ouvrirent, Le capitaine retrouva les couloirs blancs de son vaisseau mais au premier carrefour, ils avaient tous terriblement noircis. Tout le trajet était une répétition incessante de ce tableau. Des murs blancs par-ci et des murs noirs par-là. Certains couloirs étaient très humides et dans d'autres, la pluie passait par les brèches dans la coque. L'Enterprise était véritablement dans un état pitoyable...

Arrivé à la passerelle, il put constater que son second n'avait pas non plus été ménagé. Son uniforme était ouvert et il avait tant transpirer que ses cheveux brillaient. D'ailleurs, il s'essuyait une énième fois le front avant de venir à sa rencontre.


-Mon commandant !
-Avez-vous listé les avaries ?
-Septante pour-cent de nos défenses automatiques sont hors d'usage. La coque est percée aux zones A13, A24, A50, B35, B42, C1 et C61. Le blindage s'est enlevé de la zone C9 à C40. Notre propulsion est opérationnelle à septante-quatre pour-cent.

John restait silencieux à l'écoute de tout ces chiffres. Quel rapport horrifiant. Il lui posa ensuite une seconde question qui allait être beaucoup plus délicate...


-Combien de blessés avons-nous ?

Un court silence s'installa dans la discussion. Il fallut près de dix secondes au lieutenant pour pouvoir répondre.

-Vingt-six morts et cinquante-deux blessés.

Le regard du commandant de l'Enterprise devint soudain plus sombre et obscure que le ciel de nuit. On n'avait jamais déploré autant de victimes au cours d'une mission à laquelle il avait pris part.

-Où sont-ils ?
-Nous avons entreposé les morts dans la salle de briefing et on s'occupe des blessés dans des cabines et dans le mess.
-Envoyez quelqu'un récupérer les plaques des défunts.
-Bien sûr.

Price alla vers la console du CIC et ouvrit fit passer un message dans tout le vaisseau.

-Ici le Capitaine Price. Je sais que la bataille a été très violente pour vous tous mais je vous demande encore un dernier effort de concentration. Notre ennemi est vaincu mais nous ne sommes toujours pas à l'abris d'un raid ennemi. Etant donné l'état du vaisseau, nous resterons en alerte rouge jusqu'à notre arrivée dans les eaux territoriales australiennes. Courage à vous tous ! Terminé.

John coupa le canal de communication et se dirigea vers la sortie de la passerelle en donnant un dernier ordre.

-Ne quittez pas le radar des yeux. Je retourne au hangar. Si vous voyez des ennemis, enclenchez immédiatement la procédure de catapultage. Quoi qu'il se passe, vous continuez d'avancer plein gaz vers l'Australie.

Sur un « Oui mon commandant », John regagna le hangar numéro 2.
Revenir en haut
Ratach Osis
CTA
CTA

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2012
Messages: 815
Localisation: 44°50′25″ Nord 0°34′49″ Ouest
Masculin
Gène: Naturel
Vaisseau: Non affecté
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Sandrock
Poste: pilote de MS/contact
Grade: Capitaine
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mer 20 Aoû 2014 - 12:25
Sujet du message: Blitzkrieg audacieux !
Répondre en citant

Ratach sortie du hangars fonctionnel  et ce dirigea vers le hangars détruis.C’était le chaos...
Si les incendies de bord venait d’être  maitrisé, il y avait des blessé et des morts .. Sans parler des décombres et de ll'odeur insurpordabe des différents  matériaux calciné.


Un groupe de technicien, meccano et soldat étaient grouper prés de plaques de métal et  cherché visiblement a dégager une personne écraser en dessous. La naturelle se joint a eux rapidement 
Il valut un peu de temps, mais ils réussir a sortir la victime des décombres.


Le plus dure était fait, et Ratach improvisa brancardier des blessés léger. Aidant les gens a aller a l'infirmerie, ou leur délivrer de douce parole d’encouragement.. 


Dernière édition par Ratach Osis le Jeu 23 Oct 2014 - 11:25; édité 1 fois
Revenir en haut
Dark Bane
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2011
Messages: 107
Localisation: Là où aucun autre n'aimerait être...
Masculin
Gène: COORD-SEED
Niveau de pilote: 2
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Sam 30 Aoû 2014 - 09:14
Sujet du message: Blitzkrieg audacieux !
Répondre en citant

L'alerte rouge résonnait encore et toujours partout dans le vaisseau. De ce fait, l'entièreté de l'équipage se trouvait à son poste de combat ce qui empêchait les équipes techniques de procéder aux premières réparations. Le vaisseau avait essuyé pas mal d'attaques lourdes de conséquences, la liste des avaries n'avait jamais été aussi longue... La frustration que ressentait le capitaine était assez grande que pour descendre aider en « infirmerie » à la surprise générale. Rares étaient les haut-gradés qui agissaient de la sorte mais après des années passées au sein des forces spéciales de réaction rapide, aider ses soldats était presque une obligation selon lui. Il devait cependant rester à l'affut de la moindre annonce vocale qui l'obligerait à rejoindre sa machine.

John venait tout juste de terminer le bandage d'un technicien dont le bras gauche lui avait été arraché. Il le réconfortait du mieux qu'il le pouvait mais le patient tomba très vite dans l'inconscience. Les médicaments qu'il avait ingérés faisaient déjà effet. En regardant une nouvelle fois tout autour de lui, il ne voyait que des cas aussi graves : des grands-brûlés dont certains méconnaissables, des membres broyés, déchiquetés ou arrachés, des soldats aux corps lacérés... Le mess était devenu la scène d'une pièce macabre sans pareil. Les opérations se faisaient à l'ancienne et sur les tables où d'ordinaire mangeait l'équipage. Le sol était taché de sang et les vêtements de l'équipe médicale avaient tous viré au rouge. Si la mort régnait dans la salle de briefing, John pouvait à présent sentir son odeur pestilentielle s'installer peu à peu dans la cafétéria. Le capitaine de l'Enterprise fit une piqure de morphine à un marine dont une jambe formait un espèce de L vers l'avant pour le soulager. Un tel travail était véritablement pénible... Mais soudain, une voix s'éleva dans les coursives, surpassant les cris des souffrants !

-Escadre ennemie détectée. Distance, 100 km à bâbords ! Préparez-vous au combat !

Aussitôt, John fit signe à Christopher, le chef-docteur du vaisseau, prit la radio du marine à qui il venait tout juste de faire une injection et s'en alla en courant vers le hangar numéro deux ! Sur le chemin, il régla la fréquence du gadget pour joindre directement la passerelle. 10 kilomètres, cela ne leur laissait pas beaucoup de temps pour se mettre en place et préparer la riposte en fonction de la puissance de cette escadre !

-Kirk, détails !
-Deux Arkansas et trois Fraser ! Ils sont accompagnés de deux escadrilles de Sky Grasper et une escadrille d'Enact. Soit un total de 45 machines !
-Le nouveau modèle eurasien ? Bon sans, ils les veulent vraiment ces prototypes ! Dites au commandant Crowley de ne pas s'arrêter, nous fonçons toujours droit vers l'Australie, c'est notre seule chance ! Que les prototypes ne prennent pas part au combat ! Envoyez une demande de renforts à la base de Perth !
-A vos ordres !
-Je vous laisse le commandement de l'artillerie, crachez tous ce que nous avons sur eux !

John avait enchaîné ses ordres à une vitesse hallucinante ; il savait ce qu'il fallait faire et il savait que cela devait être fait en vitesse. Les portes de l'ascenseur s'ouvrirent devant lui et en laçant la radio dans les mets de Scotty qui la rattrapa maladroitement, il lui fit signe de préparer le catapultage du Gouf et de l'Ira. Il s'empressa de rejoindre le cockpit de sa machine où il avait laissé son casque qu'il enfila et ajusta correctement. Ensuite, il créa un canal de communication avec Ratach pour lui donner les derniers ordres.

-Sergent, nous devons garder le vaisseau le plus éloigné des MS que possible. L'ennemi est à une trentaine de kilomètres à bâbord. Nous irons à leur rencontre en nous déplaçant sous l'eau pour ne pas rester sur les lignes de tir. Préparez-vous au catapultage !

Les ordres étaient clairs. L'ira fut placé sur l'air de lancement en premier. Il défendrait ce vaisseau coûte que coûte !

-John Price, Ira, décollage !

A peine sorti, il plongea directement. Il attendit quelques secondes que le Gouf de Ratach ne le rejoigne pour ensuite partir droit vers les signaux mobiles.

Sur la passerelle, cela allait être une autre pair de manche. Le combat n'allait vraiment pas être simple pour eux. En effet, les ennemis étant à bâbord, ils allaient être attaqués de flanc ce qui signifiait qu'il ne pourrait utiliser le Tannhaüser. La plupart des CIWS se trouvant sur le flanc gauche du vaisseau étaient enraillés ou détruit et beaucoup de plaques de blindage manquaient également. La seule puissance de feu dont ils disposaient encore se résumait au Valiant gauche, au Tristan, à deux ou trois CIWS et à la trentaine de silos de missiles dont ils disposaient encore. En prenant compte que la visibilité ne s'étendait pas à plus de deux-cent mètres à cause de la tempête viser s'annonçait très compliqué... De plus, le vaisseau fonçait plein gaz vers l'Australie ce qui signifiait que l'angle des lignes de tirs se modifieraient au cours de la bataille et que plus la flotte ennemie s'approcherait, plus elle se trouverait dans le dos de l'Enterprise.


-Calibrez toute notre puissance de feux sur les positions ennemies que nous donnent le radar ! Silos un à trente de missiles anti-vaisseaux s'il nous en reste assez ! Préparez-vous à faire feu à mon signal !

Un silence extrêmement lourd pesait maintenant sur la passerelle. Tous regardaient dans la direction de l'escadre ennemie. C'était véritablement le calme avant la tempête ! Kirk plissa doucement les yeux et tenta de voir à travers la forte pluie. Soudain, tels des étoiles filantes jaunes, les premiers tirs ennemis sortirent de la pluie et au même instant, Kirk vociféra l'ordre !

-Feu !

L'Enterprise tout entier fut rudement secoué par les premier impacts ! Des tirs de canon et de mitrailleuses vraisemblablement ! Comme riposte, le Valiant cracha trois projectiles à la suite qui disparurent dans l'obscurité grise de la tempête, le Tristan vaporisa l'averse sur son passage et les missiles s'envolèrent vers leurs cibles ! Les premiers tirs s'échangèrent avec beaucoup d'incertitude car ni le vaisseau de ZAFT, ni l'escadre naturelle n'avait de de visuel direct avec son ennemi.
Revenir en haut
Ratach Osis
CTA
CTA

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2012
Messages: 815
Localisation: 44°50′25″ Nord 0°34′49″ Ouest
Masculin
Gène: Naturel
Vaisseau: Non affecté
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Sandrock
Poste: pilote de MS/contact
Grade: Capitaine
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 9 Nov 2014 - 13:46
Sujet du message: Blitzkrieg audacieux !
Répondre en citant

-Sergent, nous devons garder le vaisseau le plus éloigné des MS que possible. L'ennemi est à une trentaine de kilomètres à bâbord. Nous irons à leur rencontre en nous déplaçant sous l'eau pour ne pas rester sur les lignes de tir. Préparez-vous au catapultage ! 


-A vos ordre  mon capitaine! Répondit Ratach prête a décoller juste  derrière John.
Elle était  arrivé en même temps que lui  dans le hangars et c'est en même temps qu'ils avaient grippé sur leur machine pour retourner au combat. tout cela en silence. concentré par le prochain combat. pourtant leur regard était complice. Ratach savait qu'elle pouvait faire confiance John pour couvrir ses arrière et vis versa. 


John était passer en premier sur la catapulte et Ratach avait décoller ensuite. Maintenant, ils flotté en formation  plusieurs mètre sous l'eau. Ratach regarda son écran.  En face il y avait une armada.. Rien  de rassurant.


Ce n’était pas cinq ennemis qui était blessés, mais bien  cinq escadrilles prête au combat  qui leur faisait face avec des navires de soutient  en surface.. Plus tout ce que ceux ci n'avait pas encore déployé.


-Capitaine si vous avait un plan. il serait grand temps de m'en parler!


La jeune femme ne s'en était pas rendu compte mais ça voix montré son anxiété.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






Posté le: Aujourd’hui à 21:36
Sujet du message: Blitzkrieg audacieux !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
   Gundam Neo Generation -> Asie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 2

 
Sauter vers: