:: Danaé Zacharias ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Gundam Neo Generation -> CTA/BC
 
Danaé Zacharias
CTA
CTA

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2014
Messages: 63
Féminin
Gène: Naturelle
Niveau de pilote: 1
Poste: Pilote
Grade: Caporal
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mar 25 Fév 2014 - 00:31
Sujet du message: Danaé Zacharias
Répondre en citant

État Civil :
♦ Nom : Zacharias
♦ Prénom : Danaé
♦ Surnom : La Lionne de Zanzibar
♦ Age : 30ans
♦ Gène : Naturelle

Alignement du personnage :

♦ Allégeance : CTA
♦ Poste d'affectation : Pilote de MS
♦ Grade : Caporale

Description du personnage :

♦ Apparence physique :
Des cheveux dorés ondoyants, des yeux bleu turquoise, un physique athlétique, Danaé est une femme superbe. Grande et musclée, d'à peu près 1m93 pour 80kg. Malgré sa taille imposante et son apparence de femme forte, elle ne laisse pas les hommes indifférents. Quand elle ne se comporte pas en soldate, elle peut se montrer très sensuelle. Son corps est parsemé diverses cicatrices, témoins silencieuses d'une vie guerrière. Elle possède trois tatouages : trois griffures rouges tatouées sur l'épaule gauche, "مخالب حمراء" tatoué entre la base de sa nuque et ses omoplates, et "Λέαινα Ζανζιβάρη" tatoué entre la base de son cou et ses seins.
Habituellement, elle porte une tenue décontractée, bottes de cuir noir clouté, pantalons sanglés, débardeurs, lunettes de soleil... elle ne supporte pas porter des uniformes militaires. Surtout qu'elle déteste porter des jupes et des collants, elle trouve qu'ils restreignent ses mouvement. Quitte a porter une tenue serrée, elle préfère largement les tenues de combat. Elle porte toujours au poignet gauche une plaque militaire sur laquelle est gravé "سيد".

♦ Caractère:
Une femme au caractère bien trempé, elle n'est pas du genre à se laisser impressionner par quiconque. Dotée d'une volonté de fer, elle ne se laisse dominer par personne. Toujours partante pour se battre, elle a un tempérament de feu, toujours prête à l'action, elle ne tient pas en place. Elle possède même un penchant assez poussé pour la violence. Chez elle, il faut mériter son respect, la battre dans un combat singulier ou corriger un malotru est une très bonne manière de le gagner. Mais une fois qu'on l'a, elle devient votre amie pour la vie. Elle déteste en revanche l'hypocrisie, la lâcheté et, surtout, la trahison, elle ne supporte pas les gens qui puissent ainsi se complaire dans leur médiocrité. Si il y a bien une chose qu'elle adore, après botter des culs et mâcher du chewing-gum, c'est tout faire exploser. C'est bien pour cela qu'elle est une experte en armes lourdes et en explosifs.
Mais comme tous les êtres humains, elle a ses instants de faiblesse, où la mélancolie l'envahie. Dans ces moments là, des larmes perlent de ses yeux. Mais cela ne dure jamais bien longtemps, car elle sait qu'elle mettra tout en œuvre pour mettre fin à ses malheurs. Mais elle ne dit jamais non à un peu de réconfort de la part des autres.
Elle peut parfois aussi se comporter en séductrice, faisant appel à ses charmes pour avoir un peu de compagnie quelques temps. Elle n'aime pas se sentir seule.

Biographie :
Née le 25 mars de l’Ère Cosmique 109, dans les quartiers les plus pauvres d'Athènes, de parents alcooliques et drogués, Danaé a vécu une enfance extrêmement difficile. En effet, pour échapper à la vision de sa mère à la limite du coma éthylique, et de son père étalé au sol, exténué par le travail, elle passait le plus claire de son temps dans la rue, perdant très vite l'envie de se rendre dans l'école miteuse de son quartier. Elle apprenait plus dans les allées crasseuses et dans le port d'Athènes de toute façon. C'est dans des rues sales et délabrées qu'elle apprit à survivre dans un monde de brutes, même une petite fille devait savoir se battre, et se trouver un groupe, pour ne pas être une proie facile. C'était la loi de la jungle urbaine. D'ailleurs elle se découvrit un penchant un peu trop prononcé pour la violence, elle avait adopté le goût du combat.
Un jour, alors qu'elle rentrait chez elle le sourire aux lèvres, car cette fin de journée était bien spéciale, elle entendit du grabuge dans la maison. Par précaution, elle jeta un coup d'œil par la fenêtre. Ce qu'elle découvrit n'était pas ses parents en train de nettoyer la seule et unique pièce de la demeure pour l'occasion qui profilait, mais son père à genoux, tenu en joue par un homme ; et sa mère immobilisée par un autre, un couteau sous la gorge. Deux autres personnes étaient présentes, mais farfouillaient dans les affaires, en quête des maigres biens dont disposait la famille Zacharias. Le groupe de pillards ne l'avaient pas remarqué, mais ses parents, eux, la voyaient, la suppliant du regard de s'enfuir. Danaé ne pouvait pas, elle était tétanisée par la peur.
Commença alors l’horreur, un coup de feu retentit, des éclats d'os et de cervelle aspergèrent les murs de la maison. La petite fille était muette, mais la mère, elle, hurla de toutes ses forces. On la fit taire bien rapidement à coup de crosse de pistolet, puis elle fut jetée avec violence sur le lit que partageait la petite famille, et tous les membres du groupes la violèrent et la battirent. Danaé était horrifiée, tout son corps lui hurlait de fuir, mais ses jambes s’obstinaient à rester figées, et ses yeux refusaient de se détourner de la scène. Les cris de détresse de sa mère finirent par l'arracher à sa contemplation, et l'enfante pris la fuite sans jamais se retourner, même quand un coup de feu retentit, signifiant la mise à mort de sa mère, jusqu'à ce que ses poumons furent en feu et que ses jambes crièrent grâce.
De là où elle était, elle pouvait entendre les sirènes des pompiers, les pillards avaient dû incendier la maison après leur départ. Alors seulement, les larmes se mirent à rouler sur les joues de Danaé. Ses parents étaient certes des junky, mais il leur arrivait de lui exprimer leur amour pour elle, et avaient toujours fait en sorte que leur fille mange à sa faim, quitte à se priver. Surtout que pour aujourd'hui, pour ce jour bien spécial, ils avaient décidé la veille d'arrêter leurs déboires, et de fêter dignement le onzième anniversaire de Danaé. La petite fille avait pleuré jusqu'à ce que ses yeux en deviennent incapables, versant toutes les larmes de son corps. Elle jura vengeance, elle fit le serment de tout faire pour châtier ces immondes criminels qui avaient brisé sa vie.

En trois ans, elle y parvint, elle avait intégré cette bande composée d'une dizaine de misérables cloportes, et ils étaient dirigés par le plus abjecte d'entre eux. Elle s'était évertuée à devenir la meilleure d'entre eux, ce qui n'était pas réellement insurmontable vu le peu de qualités que possédaient ces vauriens, pour gagner leur confiance. Elle était devenue la favorite de leur chef, se pliant au moindre de ses ordres. Quand ce fut le jours de ces quatorze ans, et par la même occasion la date de l'assassinat de ses parents, elle se servit du pire des vices que possédait le leader des malfrats pour abaisser sa garde. En effet, de toutes les fautes dont on pouvait l'accuser, la pédérastie était la pire.
Elle lui fit croire qu'elle était sienne, et il la guida dans sa couche, au moment où il crut pouvoir la posséder, elle lui enfonça une lame dans le ventre et lui plaqua sa main sur la bouche pour atténuer ses cris. Elle fit durer le plus longtemps le supplice en remuant lentement le couteau dans l'abdomen de sa victime. Il avait beau se tordre de douleur, pleurer et supplier Danaé du regard, elle ne lui offrit que des yeux emplis de haine. L'enfante s'était repu du visage empli de terreur de ce déchet, elle avait savourer chaque secondes qu'elle avait passé à le faire agoniser, pour ne s'arrêter que quand il fut bien mort.
Les autres, ils avaient détalé en voyant le cadavre de leur chef enveloppé dans ses draps imbibés de son propre sang. Elle les avait traqué les uns après les autres, elle connaissait les bas fonds d'Athènes comme sa poche, il ne fut pas difficile de les retrouver un à un. Les quatre assassins de ses parents, elle leur avait brisé la plupart des os à coup de barre de fer, puis les avait émasculé pour avoir violé sa mère, à la fin il ne resta d'eux que des corps difformes baignant dans leur sang. Pour les six autres, s'étant emparé du pistolet de la crapule qui leur servait de chef, se contenta de les égorger ou de leur tirer dessus.
Quand ils furent tous morts, Danaé étant à genou, prostrée au commet d'une colline au large d'Athènes, le dernier membre du gang avait tenté de fuir la ville, elle regarda ses mains poisseuses de sang pendant un long moment. Elle était devenue comme eux, elle ne valait pas mieux que ces racailles, elle venait d'en prendre conscience. Danaé Zacharias, à peine quatorze ans et déjà un monstre. En se rendant compte de cela, un sourire commença à se dessiner sur les lèvres, puis elle éclata de rire, un rire dément, empli de désespoir et de folie. Malgré elle, des larmes coulèrent sur ses joues, alors qu'elle s'en croyait être devenue incapable. Qu'allait-elle faire maintenant qu'elle avait accomplit sa vengeance? Se suicider pour rejoindre ses parents? Monter sa propre bande et vivre une vie miteuse basée sur le vol et le meurtre? Quitter la ville? Oui, c'est ce qu'elle allait faire. Mais pour aller où? N'importe où, tant que c'était loin de cette ville maudite.
Elle décida donc de s'introduire clandestinement dans un navire du port d'Athènes, elle souhaitait de toutes ses forces qu'il l'emmène le plus loin possible, au-delà du canal de Suez ou du détroit de Gibraltar serait le mieux. Elle avait tout de même une préférence pour les États Unis d'Amérique, pays de tous les possibles, et espérait que le vaisseau y aille. Mais il en avait décidé autrement, le navire accosta à Beyrouth, la capitale du Liban. Le bateau n'avait même pas quitté la Méditerranée au grand dam de la Danaé. Les difficulté de la fillette n'allaient donc jamais s'arrêter?
L'adolescente réussit tout de même à survivre et à s'adapter. La ville était plus densément peuplée qu'Athènes, elle put se fondre dans la masse sans aucun problème. D'autant plus que dans son enfance, quand elle errait dans le port d'Athènes et dans les rue, elle avait apprit des rudiments d'arabe, même si le dialecte parlé au Liban n'était pas exactement le même que celui qu'elle avait entendu à Athènes, cela lui permit de pouvoir se mêler plus facilement à la population.
Elle dû vivre d'abord de rapines pour survivre, jusqu'à ce qu'elle finisse par trouver des gens engageant des enfants pour travailler, dans le trafique de drogue, elle devait faire le guet lors des transactions. Cela lui permit de tenir quelques temps, elle fut même recrutée par des rivaux à ses employeurs pour les espionner, ce qu'elle fit avec brio, personne ne se méfie assez des enfants, surtout des petites filles. Pendant un temps, elle cumula deux salaires de misère, jusqu'à ce que ses premiers employeurs ne se fassent piéger par les seconds et ne s'emparent de leur business. Ils décidèrent de garder Danaé avec eux, elle les avait bien servit et pouvait devenir plus efficace encore. C'est à ce moment là que la fillette intégra réellement ce groupe de narcotrafiquants, qui étaient en réalité des mercenaires, les Griffes Rouges, qui revendaient de la drogue pour financer l'obtention d'équipement militaire. Pour officialiser son appartenance au groupe, on lui tatoua l'emblème de la bande sur son épaule gauche, trois griffures rouges.

Pendant de longues années, elle côtoya ces tueurs professionnels, apprenant tout du métier de mercenaire. Malgré son jeune âge, tuer ne posait plus aucun problème, elle était une enfant soldat comme on pouvait souvent en trouver au Moyen Orient. Elle et les siens combattirent pour une clientèle très variée, que ce soit pour une simple protection, l'élimination de personnes ou une opération de destruction. C'était une période relativement heureuse pour la jeune blonde, elle s'était trouvée une nouvelle famille, sur laquelle elle pouvait compter, qui lui faisait confiance. Elle pouvait manger à sa faim, s'habiller comme elle le désirer, rattraper son manque d'éducation, et même se soucier de sa vie amoureuse. Se battre n'était même pas une contrainte pour elle, c'était devenu un automatisme que de faire couler le sang, marcher sous un soleil de plomb, courir à la clarté de la lune, avoir de la poussière collée à la peau par la sueur...

A ses vingt ans, elle était devenue une superbe femme, grande, athlétique, la peau burinée par le soleil, quelques cicatrices parsemant son corps. Elle était l'une des membres les plus importantes des Griffes Rouges, le groupe ne cessant de s'agrandir et d'étendre son influence, elle avait sillonné le Proche et Moyen Orient en quête de contrats, s'était même engagée en Afrique du Nord et de l'Est. Elle avait côtoyé des gens de tout horizon, s'était lié d’amitié avec certains, s'était amouraché avec d'autres....
C'est au cours d'une mission dans l'Est de l'Afrique qu'elle obtint son surnom, la Lionne de Zanzibar. En effet, lors de cette opération, le Cyclone Noir, Danaé avait tué une quantité impressionnante d'adversaires, les traquant les uns après les autres comme s'ils avaient été de simples proies. Elle était une chasseresse implacable, qui ne faisait pas dans la dentelle et qui exterminait ses ennemis sans aucune pitié. C'était aussi en référence à sa crinière blonde, qui lui donnait un aspect sauvage, indomptable. D'ailleurs c'est ainsi qu'elle combattait, avec sauvagerie, enragée. Pour immortaliser ce surnom, elle se le fit tatouer en grec entre la base de sa nuque et ses omoplates.
C'est aussi pendant sa vingtième année de vie qu'elle connut son véritable premier amour. Sid, un homme très courageux et honnête, aux principes inébranlables et à la volonté de fer. Il partait toujours en mission avec Danaé, il refusait catégoriquement de la laisser se battre sans lui. De tous les hommes que la jeune femme avait rencontré, il était le seul à avoir réussit à percer la carapace qui entourait le cœur de Danaé. Il la comprenait, prenait toujours le temps de l'écouter, lui faisait de petites attentions...

Mais toutes les bonnes choses ont une fin. Alors qu'elle goutait le bonheur avec Sid, la guerre débuta, pendant l’Ère Cosmique 132, les combats s'intensifièrent et les missions devinrent de plus en plus dangereuses. Surtout que ZAFT avait progressé de façon fulgurante en Afrique, et affronter l'armée zodiacale était très risqué malgré la force grandissante des Griffes Rouges. Il arrivait souvent à Danaé de perdre des coéquipiers au cours de ses missions, mais la guerre avait augmenté le nombre de pertes.
De plus, la concurrence s'était décuplée avec l'apparition de la guerre, et certains mercenaires se faisaient engager par ZAFT, Higari Ltd. notamment. Il fallait se battre continuellement pour ne pas se faire écraser. Pour cela, les Griffes Rouges avaient l'acquisition de Mobile Suit, ces engins formidables avaient prit une importance capitale dans les conflits, ne pas en avoir était un handicap. Comme la CTA payait rubis sur ongle pour écraser les mouvements de résistance et enrayer l'avancée de ZAFT, il fut tout naturel pour les Griffes Rouges d'accepter les contrats venant de la CTA en priorité.
Malgré la guerre et les violences, la jeune blonde tomba enceinte de Sid, c'était l’événement le plus heureux de toute sa vie. Même si elle s'inquiétait que le futur bébé grandisse dans un monde en guerre, elle fera tout pour le protéger. Pour commencer, elle décida d'arrêter de se battre le temps de sa grossesse.

Mais un jour, alors que ses hommes avaient triomphé des forces Coordinatrices lors d'une mission périlleuse en Égypte, une troupe de MS vint attaquer le QG des Griffes Rouges. Bien qu'à ce moment là, elle était presque au terme de sa grossesse, elle du participer, aux commandes d'un MS, à la défense de son domaine, elle devait protéger sa vie, celle de son enfant et celle de ses hommes. Le combat était désespéré, il était inégal, les mercenaires avaient été pris par surprises et étaient dépassés par le nombre. Danaé avait beau utiliser toute sa force, toute sa ruse et son expérience, rien n'y faisait. Qui étaient donc ces assaillants? Des rebelles? Des terroristes? D'autres mercenaires? ZAFT? Elle n'eut jamais la réponse, elle ne reconnaissait pas les MS utilisés, sans doute des nouveaux modèles.
Et, sous ses yeux horrifiés, elle vit le MS de Sid se faire détruire. Alors quelque chose se brisa en elle, une sorte de verrou qu'elle s'était posé depuis qu'elle était tombé enceinte. Elle déchaîna toute sa haine, abattant ennemi après ennemi, essuyant de nombreux dégâts jusqu'à ce qu'un sabre laser vint perforer la poitrine de son MS, qui s'écroula lourdement au sol. Certes son véhicule n'avait pas explosé, mais la lame d'énergie s'était approchée assez près de Danaé pour dissoudre son bras droit, brûler une partie de son flanc droit et blesser la partie droite de son visage. Pendant un court moment, la jeune femme âgée de 24ans crut que chacune de ses cellules explosait. Son corps ne fut que douleur, sang et larmes.
Puis ce fut le noir. Était-ce cela la mort? Les ténèbres? Le froid? La peur? Le silence? Sid, Leia qui n'était pas encore née, ses frères et sœurs d'armes, où étaient-ils donc...?

Quand Danaé se réveilla, elle fut éblouie par une lumière crue qui lui agressa les yeux. Le seul son perceptible était un bip régulier, qui devenait vite agaçant. Elle tourna la tête vers l'origine du bruit, c'était un électrocardiogramme, sans doute accordé aux battements de son cœur. Peut-être. Elle leva la tête, et ce qu'elle vit l’horrifia.
Le drap qui la couvrait était plat, et non pas déformé par la rondeur de son ventre. Elle voulait bouger les bras, mais elle était sanglée au lit. Dans un accès de rage, son poignet droit arracha ses liens, ce qui surprit beaucoup la femme blonde, elle n'était pas aussi forte avant. Et surtout, n'avait-elle pas perdu son bras? Puis elle retira brusquement le drap, son ventre était plat, son bébé avait disparu, Leia avait disparu. On lui avait enlevé Leia! On lui a volé la seule et unique chose qui lui restait. Elle se leva en hâte, arrachant tous les capteurs qui étaient fixés sur son corps. Elle ouvrit violemment la porte qui fermait sa cellule blanche, pour arriver dans un couloir tout aussi blanc.
Des gardes arrivèrent et tentèrent de maîtriser Danaé, mais elle était ivre de colère, et les envoya tous au tapis, une force nouvelle coulait en elle, elle était plus forte que jamais. Elle put continuer à courir dans tous sens, à passer à tabac des gardes, quand son corps fut envahis par une douleur innommable. Elle tomba à genoux, incapable de d'esquisser le moindre mouvement tant la douleur était intense. Elle sentit des bras la saisir pour la traîner quelque part.
Elle fut menée à un homme en noir, il se présenta comme étant un envoyé du Blue Cosmos, ceux qui lui avaient sauvé la vie et fait d'elle une Naturelle améliorée. En effet, on avait remplacé les parties de son corps qu'elle avait perdu par des prothèses cybernétiques assez coûteuses, mais légèrement plus puissantes que des membres classiques. Un bras droit, couvert de peau synthétique ; un œil droit pouvant se connecter à l'interface d'un MS sous certaines conditions ; une oreille interne électronique ; et une oreille externe en silicone.
Danaé se fichait de tout cela, où était son bébé? L'envoyé du Blue Cosmos ne put s'empêcher de rire à cette question, cela faisait deux ans à présent qu'elle était dans le comas, sa fille était déjà morte suite à l'exposition aux radiations de la lame laser. Deux ans de comas? Leia morte? Elle n'arrivait pas à y croire, elle avait tout perdu, encore! Que voulaient-ils d'elle? Qu'elle soit une tueuse au service de la branche eurasienne du Blue Cosmos, qu'elle soit une gentille soldate expérimentale qui obéisse à tous les ordres. Et ils avaient un très bon moyen de pression pour la faire obéir, elle a en elle un dispositif pouvant la tuer en un instant, le même qui l'avait tordue de douleur plus tôt. Elle n'avait d'autre choix que de se soumettre, ou de mourir. Elle choisit la première option, elle était persuadée en son fort intérieur que la mort de Leia était un mensonge. Sa fille était en vie, quelque part, elle en était certaine.

Depuis quatre ans maintenant, Danaé était jusqu'à récemment une assassine et un pilote à la solde de la branche eurasienne du Blue Cosmos, mais depuis l'assassinat de leur chef, lord Djibril, elle avait été intégrée à l'armée de la Fédération Eurasienne. Même si elle n'appartient plus au Blue Cosmos, elle vit toujours avec une épée de Damocles suspendue au-dessus de sa tête, la commande n'a pas été détruite, qui la possède donc? Un agent du Blue Cosmos dissimulé dans le commandement Eurasien? La CTA qui ne voulait pas se priver d'un bon élément?
Mais elle n'abandonnera jamais son objectif, elle retrouvera sa fille, quitte à tout détruire sur son passage, elle retrouvera Leia, quoiqu'il en coûte. Et pour ne jamais oublier ses anciens compagnons d'arme, elle se fit tatouer en arabe le nom de leur groupe entre la base de son cou et ses seins. Et Sid, son amour de toujours, elle porte constamment sa plaque militaire autour de son poignet gauche, pour toujours garder une trace de lui auprès d'elle. A présent, elle a été mutée sur un ancien vaisseau de la CTA qui avait été remis à neuf, le Pegasus.

Autres informations :
Elle sait parler grec, anglais et arabe. Elle est ambidextre. Sa tenue de pilotage est couleur fauve avec des rayures tigrées rouges. Dissimulé parmi ses cheveux se trouve un fil d'acier, qu'elle peut détacher pour s'en servir pour étrangler discrètement un ennemi.
Elle possède des prothèses cybernétiques : un bras droit, couvert de peau synthétique ; un œil droit pouvant se connecter à l'interface d'un MS quand le CT-D est activé, résumant toutes les données du MS sur son œil, devenant rouge quand cela à lieu ; une oreille interne électronique ; et une oreille externe en silicone.

_________________
Thème musical


Dernière édition par Danaé Zacharias le Mer 26 Fév 2014 - 19:45; édité 7 fois
Revenir en haut
Publicité






Posté le: Mar 25 Fév 2014 - 00:31
Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Daniel Fellini
CTA
CTA

Hors ligne

Inscrit le: 15 Fév 2014
Messages: 186
Localisation: Vladivostok
Masculin
Gène: Naturel
Vaisseau: Pégasus
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: Zephyranthes
Poste: Capitaine de vaisseau
Grade: Capitaine
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mar 25 Fév 2014 - 09:36
Sujet du message: Danaé Zacharias
Répondre en citant

Ça y est ! Elle est enfin arrivée ! Bravo, belle fiche ! Bon bah puisque tu parles déjà du Pégasus, Bienvenue à bord en avance ! En espérant que l'administration t'autorisera à jouer très vite. happy
_________________
♫ Thème musical ♪
Revenir en haut
Kira
Administrateur principal
Administrateur principal

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2008
Messages: 2 369
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: ZGMF-X20A Strike F.
Poste: Pilote
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mar 25 Fév 2014 - 18:07
Sujet du message: Danaé Zacharias
Répondre en citant

Bonjour Danaé et bienvenue à toi sur GNG !

Comme tu sais déjà comment les choses fonctionnent ici, je vais attaquer directement la partie qui t’intéresse : la fiche.

Tout d’abord, félicitation pour la taille de cette dernière et sa qualité. Je crois que ça t’a pris du temps mais ça valait le coup. C’est bien écrit et agréable à lire.

Toutefois, j’en ai discuté avec un autre membre du staff et on voit deux points qu’il sera sans doute nécessaire de corriger :

- Tout d’abord, un problème se situant lorsque ton personnage a onze ans, d’après nous. La fillette qu’elle est à ce moment-là n’a subi aucune formation militaire, elle n’est pas non plus une Extented et on trouve cela difficile à croire qu’elle ait tué à elle seule un gang à Athènes. Ce n’est pas comme si elle s’y était prise aux commandes d’un MS ayant une IA suffisamment poussée que pour combler toutes les lacunes liées à son âge.
Elle l’a fait elle-même, la plupart du temps au corps à corps et il nous parait difficilement concevable qu’une enfant de 11 ans puissent prendre le dessus sur un homme, se permettant de le poignarder tout en l’empêchant de crier (aussi distrait soi l’homme en question).
De plus, puisque le gang au complet y passe, j’imagine que cette enfant a dû pas mal ruser pour tous les avoir et le fait qu’ils se soient tous fait berner par une enfant si jeune nous dépasse.
On pense que l’idéal serait d’augmenter l’âge qu’elle avait lors de cet incident. Peut-être à 14 ans environ, ce sera déjà un peu plus crédible ?

- Ensuite, même si je t’avais autorisé des prothèses pour palier à un manque, on s’éloigne ici clairement des prothèses servant uniquement à compenser un membre arraché. Le bras délivre bien plus de force qu’un bras normal, l’œil est couplé à un système de visée automatique et l’oreille a une ouïe à sensibilité réglable… L’un ou l’autre de ces trucs passeraient peut-être seul, mais le tout en semble, j’ai l’impression de me retrouver davantage dans un Deus Ex que dans un univers Gundam. Par exemple, le premier membre ayant adopté de telles prothèses sur le forum, Kazuki, avait un bras et une jambe cybernétique. Mais ces membres ne développaient pas beaucoup plus de forces que des membres normaux.
Je ne suis pas contre le fait d’imaginer que ça te rend légèrement plus forte, mais on préférait que ça ne fasse pas non plus de toi un cyborg.

- Enfin, et ce dernier point ne concerne que mon point de vue personnel, je trouve l’utilisation du dispositif permettant de te faire mal pour s’assurer de ton obéissance un peu étrange dans le contexte que tu cites.
Ce dispositif a été placé par le Blue Cosmos. Cette cellule du BC était dirigée par Djibril et lorsqu’il a été tué, tu as donc quitté cette cellule pour rejoindre la Fédération Eurasienne. Jusque-là, ok. Mais comment se fait-il que la Fédération Eurasienne, globalement opposée à l’idéologie du Blue Cosmos accepte de continuer à employer ce dispositif de contrôle ?
Cela pourrait s’avérer possible si, d’une façon ou d’une autre, tu fais toujours partie du Blue Cosmos ou que tu subis toujours une influence de leur part mais dans ce cas-là, le Capitaine de ton prochain vaisseau ne serait sensément pas au courant de cette bombe à retardement en toi… ?
Peut-être que je ne comprends pas quelque chose, mais cette partie-là me semble un peu sombre…

Voilà je te laisse modifier au moins les deux premiers points. Ensuite, peut-être m’éclairer sur le troisième si tu estimes que je ne prends pas quelque chose en compte mais dans le cas contraire, peut-être éclairer cette partie de ton histoire ?

Si tu as besoin de mon aide, n’hésite pas à me MP.
_________________
Revenir en haut
Danaé Zacharias
CTA
CTA

Hors ligne

Inscrit le: 16 Fév 2014
Messages: 63
Féminin
Gène: Naturelle
Niveau de pilote: 1
Poste: Pilote
Grade: Caporal
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mar 25 Fév 2014 - 19:14
Sujet du message: Danaé Zacharias
Répondre en citant

Edit' fait. Elle a 14ans quand elle dézingue le gang ; j'ai enlevé la force élevée du bras, l'amplificateur sonore et le communicateur. J'ai par contre modifié l’œil, il peut se connecter à la vision d'un MS quand le CT-D est activé, dans le sens où ça augmente la précision, si le staff ne considère pas ça comme tiré par les cheveux. J'ai aussi modifié l'histoire de la commande à la fin, elle a disparu suite à la mort de lord Djibril, faisant de Danaé une soldate libre, mais on verra la commande réapparaitre sur le Pegasus, si tu le permet bien sûr happy.

Aurais-je oublié un détail? Normalement je suis sûr d'avoir tout réglé.
_________________
Thème musical
Revenir en haut
Kira
Administrateur principal
Administrateur principal

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2008
Messages: 2 369
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: ZGMF-X20A Strike F.
Poste: Pilote
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mer 26 Fév 2014 - 20:21
Sujet du message: Danaé Zacharias
Répondre en citant

Ok, ça me semble mieux avec ces modifications effectuées !
Fiche validée !
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






Posté le: Aujourd’hui à 21:26
Sujet du message: Danaé Zacharias

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
   Gundam Neo Generation -> CTA/BC Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: