:: Les Chroniques de Keiko ! ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Gundam Neo Generation -> Autres
 
Keiko Ayano
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2014
Messages: 135
Localisation: Dans mon monde...
Féminin
Gène: Coordinatrice
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: SE - Black One
Poste: Pilote de Mobile Suit
Grade: Caporal
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mer 22 Jan 2014 - 18:20
Sujet du message: Les Chroniques de Keiko !
Répondre en citant




- Keiko, c’est à toi dans cinq minutes !
- Raaaaah… ! J’arrive !

Aujourd’hui n’était pas un jour comme les autres pour la petite Keiko ! Son contrat avec GNG TV était accepté et elle allait pouvoir présenter sa nouvelle émission : Les chroniques de Keiko ! Toute excitée à cette idée, la fillette avait coiffé ses cheveux de manière à se faire la plus adorable possible ! Son papa allait certainement la voir, lui aussi ! Mieux valait donc que ses couettes soient irréprochables !
Devant le miroir, elle se mit à prendre des poses improbables afin de s’assurer que sa tenue rouge lui allait bien sous tous les angles !


- Tu peux le faire, Keiko !
- Et ça tombe bien car on va commencer ! Allez, allez !

Et voilà, elle se trouvait sur scène ! Derrière elle, un grand écran qui lui permettrait d’illustrer en image le sujet qu’elle aborderait à chaque émission. Devant-elle, des tonnes de caméras ! Mais la petite fille n’allait pas se laisser impressionner pour si peu, ça non ! Ici, elle allait pouvoir présenter à tous les téléspectateurs des séries, des animes et des jeux qui lui tenaient à cœur, des choses qu’elle avait vraiment adoré ! Mais attention, tout cela sans spoiler, dans l’unique but de donner l’envie aux gens de découvrir cela et de le partager avec elle !

- 3…2…1… On tourne !

C’est en prenant une pose de petite star que Keiko saisit son micro et salua le public !

- Bonjour à tous, public de GNG TV ! Comme les plus malins d'entre vous l’on déjà compris en lisant ce qu’il fait écrit plus haut, cette chronique aura pour but de faire découvrir à ceux qui ne connaissent pas encore des séries, des animés et peut-être parfois des jeux vidéo qui en valent la peine ! Le but de cette émission, c’est surtout de partager des choses que j’ai vraiment beaucoup aimé et de vous donner envie de le regarder également !

Faisant une petite pause, la petite fille adressa un sourire d’ange à son public avant de reprendre son petit monologue.

- Je suis certaine que vous êtes déjà tous morts d’impatience devant vos écrans, vous demandant quel sera le premier sujet de ma (formidable) chronique ?! A votre avis ? Vous m’avez bien vu ? Le premier sujet des Chroniques de Keiko sera « Sword Art Online » !

Sous un tonnerre d’applaudissement, la petite fille s’écarta de l’écran qui se trouvait derrière elle afin que les spectateurs puissent apprécier le trailer de SAO. Quoi de mieux que de découvrir le synopsis de la série en image (que je conseille de visualiser en HD, d’ailleurs) ?

Dans le studio, les applaudissements retentissaient déjà alors que le nom de la série écrit à l’écran finissait ce trailer. Le sujet était désormais correctement établi et la petite Keiko décida de poursuivre sa petite présentation en résumant le synopsis de la série.

- Vous l’aurez compris, Sword Art Online se passe dans un futur très proche où un homme est parvenu à créer le premier jeu vidéo se déroulant dans une réalité virtuelle parfaite. A l’aide d’un casque spécial prévu pour ce jeu, le joueur ferme les yeux dans sa chambre, à côté de son ordinateur, et se réveille sur l’Aincrad, sorte d’île flottante composée de 99 niveaux différents.
Le jour de l’inauguration de ce MMO, 10.000 personnes ont eu la chance de pouvoir obtenir le jeu et ont aussitôt débuté l’aventure. Mais rapidement, l’absence du menu de déconnexion a attiré l’attention des joueurs ! Sans ce menu, impossible de revenir à la réalité. Quel est donc l’objectif du créateur de Sword Art Online ? Une seule chose est certaine, d’après lui, pour s’échapper de cet endroit, la seule solution est de finir le jeu en atteignant le 99ème niveau de l’Aincrad. Un seul problème : la mort dans le jeu signifie également la mort dans la réalité.

Assez fière de son synopsis, Keiko fit une pause pour reprendre son souffle. Il était peut-être temps d’attaquer la fiche technique de cet anime. Après tout, n’importe quelle chronique plus ou moins sérieuse avait besoin d’informations susceptibles d’intéresser les gens !

- Sword Art Online est un animé dont la diffusion a débuté le 7 juillet 2012 au japon. La série est, actuellement, composée d’une saison de 25 épisodes. Ayant connu un réel succès, en Europe et aux Etats-Unis, la série bénéficiera en 2014 d’une seconde saison, simplement appelée « Sword Art Online II ». Contrairement à la première saison qui met en avant un univers de MMORPG, la seconde saison se déroulera dans un FPS de réalité virtuelle en ligne.

Après tout, sa chronique ferait peut-être également plaisir aux fans qui connaissaient déjà si elle parlait de cette seconde saison. Mais bientôt, il serait l’heure de rendre l’antenne et elle décida donc de conclure avec son ressentit sur l’anime.

- Je vais conclure cette émission en vous disant pourquoi j’ai décidé de vous parler de SAO aujourd’hui. Et bien tout d’abord, car cet anime permet d’explorer un sujet très peu exploité à l’heure actuelle ! On peut regarder une série animée par semaine sur l’univers de combattants aux pouvoirs magiques, sur celui des méchas ou des harems (*jette un regard méfiant envers le public masculin*), sans arriver à court en plusieurs mois. Il y en a plein, avec des variations plus ou moins importantes du sujet. Certaines sont bonnes, d’autres pas, là n’est pas la question. Mais SAO propose quelque chose de différent et ça, ça fait plaisir !
Cette impression de fraicheur se ressent dès les premières minutes, mais ce qui frappe également, c’est la beauté des décors et des dessins. L’Aincrad est un endroit magnifique et ses 99 niveaux sont composés de forêts somptueuses, de villes médiévales, d’endroits ténébreux, de donjon inquiétants…
Enfin, le point le plus fort de Sword Art Online : son scénario. J’ai rarement vu un animé disposant d’un univers si cohérent. Au fur et à mesure des épisodes, on se rend compte que tout trouve toujours une explication quelque part. A mes yeux, c’est une preuve du soin particulier apporté à la série. Mais cette cohérence n’est pas le seul point fort de l’histoire de SAO. L’anime vise également sur le sentimental. Les personnages sont tous attachants (regardez-moi !), et c’est ce qui permet d’apporter un suspense omniprésent à partir des tout premiers épisodes. Tout au long de SAO, on a peur pour les personnages, on est content lorsqu’ils leur arrivent de bonnes choses et au final, on verse parfois une larme devant un simple dessin animé car on a presque l’impression que ça pourrait-être réel.


Elle se sentait encore capable d’en parler, d’en dire une tonne de choses bien en plus mais elle se faisait rappeler à l’ordre par son oreillette : ils devaient rendre l’antenne ! Tant pis, elle avait fait son possible pour défendre son anime préféré et il fallait espérer que les spectateurs ne l’ayant pas encore vu avaient désormais un peu plus l’envie d’y jeter un œil.

- Bien, il est l’heure pour nous de se dire au revoir ! Si cette chronique vous a plu, je reviendrai sans doute la semaine prochaine pour vous parler d’un autre animé coup-de-cœur ! Je vous propose de vous quitter sur le premier opening de Sword Art Online afin que vous puissiez voir une dernière fois les très jolis dessins de cette série !

Adressant au public un nouveau sourire angélique, la petite fille leur fit signe de la main tout en se retirant de la scène tandis que l’écran principal envoyait la vidéo. Elle s’était donnée du mal pour cette première émission, elle espérait au moins que le concept plairait un peu… !

_________________
Pas besoin de bras ou de jambes. Pas besoin de force ou de muscles. Mon esprit seul les écrasera !
Revenir en haut
Publicité






Posté le: Mer 22 Jan 2014 - 18:20
Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Roy Foker
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2013
Messages: 96
Localisation: Un peu plus prés des étoiles
Masculin
Gène: Naturel
Vaisseau: Eternal
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: Walkyrie
Poste: pilote
Grade: Adjudant Major
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Ven 31 Jan 2014 - 11:10
Sujet du message: Les Chroniques de Keiko !
Répondre en citant

Tres belle présentation qui ma fait découvrir cette excellente série.
_________________
thème de Roy


thème du Walkyrie 1S
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






Posté le: Aujourd’hui à 08:48
Sujet du message: Les Chroniques de Keiko !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
   Gundam Neo Generation -> Autres Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: