:: Invitation a Moscou ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Gundam Neo Generation -> Europe
 
Ratach Osis
CTA
CTA

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2012
Messages: 815
Localisation: 44°50′25″ Nord 0°34′49″ Ouest
Masculin
Gène: Naturel
Vaisseau: Non affecté
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Sandrock
Poste: pilote de MS/contact
Grade: Capitaine
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 5 Jan 2014 - 22:09
Sujet du message: Invitation a Moscou
Répondre en citant

Ratach se préparé a prendre son quart.
Depuis la bataille en Amérique du sud, elle avait était transféré a la base russe la plus proche, celle d' Anadry a l' extrémité est de la mère patrie.

Ratach fulminé depuis plusieurs jour, Le capitaine Stelar l'avait laissé pour morte, et n'avais pas daigné annoncer a ses ailiers ou elle se rendrait faire les repartions. Du coup on l'avait placé par défaut ici. Cela ne l’embêtée pas vraiment, l'endroit ressemblait a là ou elle avait grandit, et la nostalgie l’apaisait un peu.
Avec le recule, elle savait ou le Lue avait fait escale, mais comme celui ci, ne réclamé pas son retour, et que les types du transport était légèrement faignant, elle se retrouver bloqué sur cette base.
Elle ragé surtout contre le capitaine Stellar qui était a ses yeux une personne stupide, suffisante, incompétent et raciste, une vrais nazie, oui la définition lui allait comme un gant. Elle avait envie de la frapper, ça ne sévirait a rien, mais au moins sa la soulagerait.

Le fait qu'elle l'abandonne l'avait vraiment irrité. Ratach se sentait manipulé par elle. La jeune russe s'en voulait d'avoir servie sous ses ordres aussi bêtement pour finir comme du pq qu'on enduit de merde avant de tirer la chasse d'eau.
Elle ne désirais pas vraiment repartir sur le lue c'est pour ça qu'elle n'avait pas posté sa demande de transfère pour le Lue. Elle envisagé vraiment de demander de rejoindre un autre navire.

Sortant de sa rêverie, elle enfila une blouse de mécanicien et finit de remonter la fermeture éclaire jusque au nombril quand on frappas a sa porte.

Surprise, car n'attendant personne, elle ouvrit la porte sur un homme qu'elle ne connaissait pas. Sa vie militaire pris le dessus et son regard fila sur le col de l’inconnue en uniforme pour voir les insigne de lieutenant. Par réflexe elle salua son supérieur. Celui ci était accompagné par deux soldats en arme qui lui servait d’escorte. Elle ne reconnaissait aucun d'entre eux et en déduit qu'ils venait de leur port d’attache et non du lue.

-Mes respect lieutenant.

-Repos Adjurent chef. Dit son supérieur qui semblait apprécier le fait que sa combinaison de travaille soit a moitié ouverte. Ratach referma sa fermeture est mis ses mains derrière le dos en position de repos.
-Adjurent chef Osis. Vous êtes réaffecter. Préparer vos affaire vous partez dans l'heure.
Ratach fut surprise de la nouvelle. On ne lui avait rien dit a propos d'une mutation. Le capitaine en avait elle mare d'elle et l'envoyait paître ailleurs? Non, le capitaine était plus du style a faire des fourberie plutôt que d'exiler ce qu'elle d’aimée pas.
-Suis je au arrêt ? Demandât elle ? Ce qui justifierait l'escorte armée du lieutenant.
-Nullement. Voici vos ordres de mission. Vous les lirez plut tard. Faite votre pactage et mettez vous en uniforme.
-A vos ordres.

Ratach s’exécuta.
Elle était perplexe. Que ce passé il donc ? Elle sortie son uniforme de son placard et en rangea trois dans son sac qu'elle avait récupéré préalablement du tiroir qui était sous son lit.
Pourquoi Était elle muté si vite, et avec une escorte ?
Elle entrepris de se changer. Elle aurait bien regardé dans l’enveloppe contenant ses ordres, mais l'officier ne lui avait pas donné. Il c’était juste contenter de lui montré. Une fois changé elle coiffa correctement ses cheveux mi long. Ils avaient poussé depuis sont arrivé et elle n'avait pas eu le temps de les faire couper. Heureusement elle avait prévu assez de colorant pour les teindre, et personne n'avait remarqué la vrais couleur de ceux ci.
Elle rangea la blouse dans le placard. Défit son lit et posa les drap plier dessus son matelas.
Elle regarda l'autre couchette. Elle n'avait jamais croisé son colocataire. Qui était elle ou il ? Elle ne le serait sans doute jamais. Un des mystères de la base d'Anadry.

Elle vérifia qu'elle oublié rien et sortie de sa cabine avec son grand sac a la main.
-je suis prête Lieutenant. Dit elle.
Les trois homme qui discutait se turent et un ange passa. Alors que Ratach lisait sur leur visage
l'entonnement de voir une aussi jolie jeune femme être devant eux.
-Bien suivez nous je vous pris.
Un des gardes s'avança et lui pris son sac.
-Permettez, mon Adjudant.
-Merci Caporale, vous êtes bien serviable. Fit Ratach habitué a ses petites attention des hommes.

Le groupe arriva au hangar ou un veux transport de frais au couleur du CTA les attendait, sa soute chargé jusque a la gueule. Ils embarquèrent sans que personnes ne semble leur demandé quoi que ce soit.
Ratach fut étonne de voir que la discipline soit aussi relâché sur la base.
L'avion décolla rapidement et en peu de temps pris la direction de l'ouest.
-Pourrais -je avoir mes ordres de mission mon lieutenant ?
-Les voici.
Ratach pris la l’enveloppe Marron et l'ouvris avec curiosité. Pris la feuille et la lu.


Ordre A l'Adjudant chef Osis du quartier général de ce rendre a la base militaire de Nicolas II a Moscou immédiatement et attendre de nouvelle instruction.
Général A. kérensky


Ratach fut surprise de lire ses ordres, et compris pourquoi le lieutenant ne lui remetté que maintenant. Que ce passez il réellement ? Ses ordres était flou. Une opération spéciale ce préparez elle ? Ses compétences avait était remarqué et on l'avait la muté pour cela, et manque de chance c’était le bureau du général kérensky qui sans occupé, ou bien était ce sont grand père qui la retiré simplement du front ?
Cette idée l’agaça. Elle ne voulait pas de faveur parce qu’elle était la petite fille d'un général. Que ce soit de l’état major ou de son tuteur légal. Elle cachait farouchement que son nom complet était Osis-Kérensky pour éviter justement ce genre de traitement. Elle avait eu une longue discutions houleuse avec lui a ce sujet, ce qui l'avait chagriné, se disputer avec son grand père la faisait toujours souffrir un peu.. Ratach pensait qu'elle avait était assez clair, et espérait qu'elle avait un raisonnement faussé affin de ne pas avoir a remettre les point sur les i.
Elle rangea la feuille dans enveloppe. La posa sur la son ventre... et partie dans ses réfections. Tout ce ci ne lui disait rien qui vaille. Elle resta muette le temps de la traversé, absorbé par ses pensées.

L'arrivé a Moscou ce passa sans encombre. L'avion atterri sans encombre après un vol de routine. Sur le bitume une limousine noire métallisé les attendait. Ratach qui descendait du vieux transport avec son escorte fut surprise de voir un tel véhicule sur l’aérodrome militaire. Alors quelle posé le pied au sol les portes de la voiture s'ouvrirent et un homme en costume noire sorti de celle ci.
-Adjudant Osis, Teodor Iovkov, du ministère de la déférence, veuillez me suivre je vous pris.
-Je n'ai pas reçu d'ordre de la sorte.
-c'est bon Adjudant, c'est notre taxi. Répondit le lieutenant.
Le groupe monta dans la luxueuse voiture et celle ci s'engagea dans la circulation de la capitale russe.
Ratach ce demandait vraiment ce qui ce passé. Une escorte composé de deux spetsnaz d'un gradé, et d'un col blanc. Pour un bête transfert c’était un peu beaucoup, et visiblement ils ne se dirigez pas vers une base militaire. Que ce passez il a la fin ? Quand la voiture coupa le moteur et que Teodor annonça qu'il était arrivé. Ratach fut toutefois surprise de voir qu'ils était devant la porte principale du Kremlin. La grande Structure richement décoré et aux couleurs multiple semblait calme
Quand elle descendit de la limousine une dame sortie du palais et se dirigea vers eux.
-Vous étés en retard ! fit une dame qui semblait avoir l'age de prendre une retraite bien mérité et qui visiblement les attendaient.
-La circulation, fit Teodor
-Suivez moi! Ordonna elle a Ratach sans plus de courtoisie.
La dame parti dans un couloir sans autre procès et le groupe ne bougea pas.
-Adjudant suivez là ! Ordonna le lieutenant.
-A vos ordres.
Ratach s'empressa de suivre la dame qui pour son age trotté encore très bien.
Elle entendit derrière elle le bruit lourd des pas des deux soldat qui lui servez d'escorte.
-Joukof, Karparof, ou allez vous ? Fit la voix du Lieutenant.
-On escorte l'adjudant, ce sont nos ordres.
-Ici ce n'est pas nécessaire.
-Ce sont les ordres.
-Ouai.. Bon on se retrouve après ! Et arrêtez de reluqué son postérieur.
-Très drôle Lieutenant !

Ce petit échange verbale amusa Ratach. Elle accéléra le pas pour se rapprocher de la vielle dame. Celle ci traversa un salon pris un nouveau couloir qui mené a ce qui semblait être un escaliers de service, monta deux étages puis reprit sa progression a travers les couloirs. Elle arriva enfin devant une porte l'ouvrit est invita Ratach a y pénétrer. Elle semblat surprise de voir que ses deux Gardes du corps était toujours là, mais ne fit aucune remarque.

La pièce richement décoré était toutefois petite. En face de l'entrer ce trouvait une grande porte en chêne claire orné elles aussi de motifs des plus détaillé.
Une des portes s’ouvrit et derrière se trouver Shado, une personne qu'elle connaissait personnellement mais aussi un puissant politicien du CTA. Quand elle le vu elle se mis au garde a vous.
Celui si souri amusé et l'invita a entrer d'un geste de la main.


Le bureau de Shado était immense, les murs blanc richement décoré de dorure et
de grand tableaux illustrant l'histoire de la Russie. Trois grande portes fenêtre vitré en petit carreaux sur le mur droit, éclairé parfaitement la pièce et en Centre trône un bureaux ovale Blanc.
Shado invita Ratach à s’asseoir sur un siège avant que celui ci ne s'assoit lui aussi sur le grand et confortable siège.

-Comment vas tu ? Tu semble avoir grandi est mûri depuis la dernière fois qu'on c'est vue. Ma petite Ratach.
-Jetait une adolescente a l’époque il est normale que j'ai changé. Je vais bien. Je suppose que c'est a mon grand père qui a fait en sorte que vous me receviez.
-Pas le moins du monde petite fille, Nicolas n'y est pour rien, et ne laisse personne dire le contraire. Mais parle moi un peu de toi. Belle comme tu es tu as du trouver un amoureux, me trompe je ?
Ratach Rougie. Shado avait toujours su la mettre mal a l'aise pour la taquiné.
-Non je suis trop jeune pour ce genre de chose.
-On est jamais assez jeune pour ça Ratach. Comment trouve tu la vue a bord du lue ? Ça te plaît ?
Ratach se retient de crier non ! Mais elle savait que si elle faisait ça, cela lui apporterait des problème tôt ou tard dans son travail.
-Je ne me plain pas. Même si j'ai était visiblement oublié.
-Je vois Tu es une personne très douce et tu as un bon font. Du mois c'est toujours comme ça que je t'ai vue dans ta jeunesse. Toujours maladroite avec les gens. Du coup je suis un peu surpris de voir que tu te sente si bien sur un navire qui est sous tutelle du bleu cosmos. Je ne pensé pas que tu aimerais vivre sous leur idéologie.
Ratach ne répondit rien mais baissa les yeux par réflexe comme une enfant punis. Elle ne voulait pas dénoncer le capitaine et ses sbires des acts horrible qui perpétrait, ou du cadre de vie a bord du Lue.t Ils étaient aussi des soldats des frères d'armes. Même si elle ne les aimée pas, les trahir en les dénonçant ne lui paressait pas envisageable.
Shado lu le malaise sur le visage de la jeune fille est comprit que celle ci lui caché quelque chose. Il la réconforta donc.
-La vie sur le Lue et si terrible pour que tu te referme sur toi ?
-Disons que je ne suis pas toujours d'accord avec les décisions du capitaine.
-J'aimerais qu'on en parle si tu veux bien. Après tout je me dois de savoir ce qui ce passe sur les navire de la flotte.
-Je ne préfère pas. Monsieur le... Shado je n'aime pas mon capitaine je ne suis pas d'accord avec ce qu'elle fait mais le Lue et la ou je vie ou vivait , je ne veux pas être vue comme la brebis galeuse qui fait des rapport dans le dos.
-Gentils jusque au bous des ongles sourie le politicien.

-Oui il faut croire, soupira Ratach.
-Dit moi Ratach Pourquoi t'es tu engagé ?
-Pour défendre grand père ! Dit elle avec certitude. Enfin c'est ce que je disais quand jetais encore qu'une gamine qui souhaitait s’engager. Maintenant mes objectifs ont changés je pense. Je voudrais plus protéger les civiles et mettre fin a la guerre si possible, après tout modifié génétiquement ou non, personne n'aime vraiment la guerre ou tué des gens... a par les radicaux peu être ?
-Un projet bien humaniste.
-Oui je trouve aussi. Mais la guerre ne durera pas éternellement non plus.
-Ce n'ai pas sur le lue que tu y arrivera.
-Je sais. Mais il faut bien commencer quelque par.
-Ratach tu es une personne exceptionnelle, mais as tu conscience que dans la vie tout n'est pas blanc ou noir ?
-Oui je le sais. Je ne suis pas une sainte. J'ai déjà tué plusieurs personnes dont des innocents pour que cette guerre ce termine. Mes mains ne son plus blanche mais rouge écarlate. Cependant je continuerais a poursuivre mes objectifs.
-Je vois. Et si je te donnais une mission délicate qui te donnerait des atouts dans notre manche pour vaincre.
-ça dépend, quel est le prix a payer pour ce moyen ?
Shado regarda Ratach avec étonnement,. Bien que douce et naïve sur la nature humaine a ses débuts, elle avait vite progressé et apprit bien vite le fonctionnement réel des chose.
-Une fidélité totale au CTA et a la cause.
-Le CTA la toujours eu il me semble.
-Je vois. Tu me semble la personne que je cherche Ratach. J'ai une mission pour toi. Celle ci est classé secret défense . Elle ai difficile mais je pense que tu pourra l'accomplir.
-Ai je le droit de refuser ?
-Tu l'as. C'est a toi de choisir. Mais si tu accepte tu ne pourra plus reculer.
Ratach réfléchit, une mission dont elle ne savait rien, ou l’assurance de repartir pour le lue ? Pourquoi hésité elle ? Elle fit oui de la tête.

Le politicienne sortie une chemise plastifiée blanche avec le logo soviétique rouge dessus et ou il y avait écrit top secret, puis le tendit a Ratach.

-Je suppose que ce petit entretien était destinée a savoir si vous pouviez me faire confiance ou non.
-Oui, je doit être sur de tout les hommes qui vont travaillé sur ce projet.

Ratach ouvris le dossiers avec une certaine curiosité. La première page était ses objectif de mission. Elle fut étonne de sa lecture. Elle tourna ensuite et vus plusieurs photos ,

-Vous plaisantez ?
-Pas le moins du monde.
-Je ne suis pas une espionne.
-Tu en es une depuis que tu as ouvert cette enveloppe. Ton rôle a était écrit sur mesure. La place est sur. A moins que tu avoue être du CTA personne ne te soupçonnera.
Tu recevra une petite formation puis tu sera envoilé sur la cible. Les détails sont dans le dossiers, je te laisse le lire. Maintenant si tu permet, la gestion du pays m'attend, j'ai était heureux de te revoir Ratach. Salut ton grand père de ma part.

Sur ses mots il la congédia.
Revenir en haut
Publicité






Posté le: Dim 5 Jan 2014 - 22:09
Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
   Gundam Neo Generation -> Europe Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: