:: Le tranchant d'un ciel sombre ::
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Gundam Neo Generation -> Europe
 
Edward
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2008
Messages: 389
Masculin
Gène: Naturel
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Over Blitz Gundam
Poste: Capitaine et Pilote
Grade: Commandant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Jeu 19 Déc 2013 - 21:14
Sujet du message: Le tranchant d'un ciel sombre
Répondre en citant

[HRP: Sujet précédant ICI ]


Les dernières secondes avant un décollage étaient toujours les plus stressantes aux yeux d’Edward. En pleine mission, le cerveau était bien trop demandé que pour qu’on puisse être envahit par un tel sentiment. Néanmoins, à l’heure de partir, la plupart des soldats ne pouvaient s’empêcher de se demander s’ils reviendraient un jour ici. A chaque fois, cela créait sur la passerelle une sorte de pression que l’on pouvait presque sentir dans l’air. Comme si ce dernier devenait lourd et chargé de peur. Pourtant, jamais son équipage n’avait fait marche-arrière. Jamais ils n’avaient fait le moindre faux-pas, poussés à l’erreur par la crainte de ne pas en revenir. Aujourd’hui encore, il faudrait se montrer fort et peut-être qu’ils frapperaient enfin le Blue Cosmos un grand coup, comme ils l’avaient déjà fait avec la FNE…

- Mon Commandant, les propulseurs sont désormais en stand-by. Puissance en hausse, débit d’énergie stable. Nous sommes prêts… !
- Archangel, machine avant, vitesse lente… !

Une secousse ébranla le vaisseau alors que les puissants réacteurs arrière s’activaient doucement, faisant avancer le monstre métallique blanc et rouge. Bien vite, le hangar fut derrière eux, puis, peu à peu, ils commencèrent à s’éloigner de Sank. Durant quelques instants, ils eurent l’Eternal en visuel et puis, en à peine une minute, le vaisseau sembla se volatiliser comme s’il n’avait jamais existé. Il était également temps pour eux de disparaitre...

- Préparez l’Archangel pour une immersion totale. Voyagez selon les coordonnées enregistrées dans l’ordinateur de bord et gardez toujours un œil aux radars et au sonar !

Ils allaient devoir traverser des zones particulièrement dangereuses, passant à proximité de la base de Mascate et traversant même en partie l’Iran. Heureusement, le QG semblait assuré que les forces de l’Alliance seraient un peu trop occupée à l’est que pour remarquer leur traversée en pleine nuit. Mais pour l’instant, il faisait encore plein jour et l’heure était donc à la discrétion.

- Début de l’immersion !

Prenant un angle léger pour ne pas secouer tout le personnel, l’Archangel entama doucement sa descente dans les profondeurs de l’océan Pacifique. Ils allaient ensuite rejoindre l’océan Indien et remonter vers la base de Mascate ce qui laissait plusieurs heures de répit avant le début de cette mission. Ils arriveraient donc en Irak au début de la nuit et serait donc sur la zone d’intervention aux premières heures du lendemain. Les pilotes avaient donc encore tout le temps nécessaires pour dormir un peu, manger, se détendre ou bien préparer leur équipement. Mais une fois sur place, ils devraient réagir le plus rapidement possible. Car la traversée du territoire ennemi serait longue et les chances de passer inaperçu du début à la fin assez faible, même si la Coalition se battait sur le front de l’Est en ce moment-même.

*Ils ne s’attendent pas à nous voir frapper en plein cœur de leur territoire. C’est peut-être là nôtre meilleure chance…*

Désormais, l’Archangel était totalement immergé et le sonar n’affichait rien d’inquiétant. Nul doute que l’Eternal suivait la même trajectoire qu’eux, mais en volant. En tout cas, s’ils voulaient arriver à temps, ils allaient devoir prouver que la masse de l’Archangel ne l’empêchait pas d’être particulièrement performant !

- Archangel, machine avant, pleine puissance !

Silencieusement sous ces tonnes d’eau, l’Archangel prit de la vitesse. Bientôt, ils quitteraient l’océan pacifique, entrant en territoire hostile…
_________________
Revenir en haut
Publicité






Posté le: Jeu 19 Déc 2013 - 21:14
Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Vladimir Bjorg
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2013
Messages: 17
Localisation: Lyon
Masculin
Gène: Natural
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: MS Hammerdhead
Poste: Barman & Pilote de MS
Lien vers hangar: URL

Posté le: Ven 20 Déc 2013 - 13:53
Sujet du message: Le tranchant d'un ciel sombre
Répondre en citant

Après le briefing stratégique, je mettais dirigé vers l'armurerie pour trouver de quoi faire la "fête". L'Archangel était pourvu de diverses armes allant du tayseur au fusil mitrailleur lourd type M60. Vu que les deux jeunots avec lesquels j'allais faire équipe, semblaient à première vue pas habituer aux armes, je décidais de faire assez simple en récupérant un pistolet automatique avec 3 voire 4 chargeurs pleins pour chacun. Moi, j'avais déjà mon matos sur moi, mais je me laissais tenté par un bon vieux fusil à pompes SPASS 12 qui trônait sur un mur avec une expression "Prend moi, on va tirer un bon coup !" XD. Je récupérais des cartouches supplémentaires que je rangeais dans une cartouchière que j'enroulais ensuite autours de mon torse. Je m'occupais ensuite des explosifs mais je ne les trouvais pas dans la pièce !? 
En regardant bien autour de moi, je vis qu'une partie de l'armurerie était séparé par une porte grillagée et de l'autre coté, je vis mon bonheur ! Des étagères et des caisses d'explosifs en tout genre ! Je fis appel à l'armurier, un certain Roger, qui m'ouvrit la porte pour récupérer ce dont j'aurais besoin. Je remplis un sac à dos de détonateurs et de C-4, pas trop pour que je puisse porter le sac mais assez pour que ça fasse un bon son !


Je fis un détour à mon futur bar où les ingénieurs semblaient avoir fini les travaux pour modifier le système de filtration et je déposais le sac et les armes dans un coin pour faire mon petit rituel d'avant combat. Je récupérais la bouteille de vodka que j'avais ouvert plus tôt et je me servis un verre. Je décidais de tester le système de filtration en sortant un cigare que j'allumais avec mon briquet et je me posais sur une chaise. Alors que je tirais sur mon cigare, je sentais l'Archangel bougeait, signe que le vaisseau avait mis le cap vers notre champ de bataille. Je repensais à ces dernières semaines après ma fuite et je me demandais si je n'étais pas trop vieux pour retourner aux charbons. Je me dis que ça allait, tant que j'étais en pleine forme, je n'avais pas d'inquiétudes à me faire. Je pris mon temps pour consommer mon verre et mon cigare, restant dans la pénombre pendant une bonne demi-heure... voire une heure même. Quand j'eus fini, je décidais de me diriger vers le hangar comme ça, je pourrais déjà aller à bord de mon MS et je pourrais attraper les deux jeunots pour leur remettre leurs armes.


Je laissais le verre vide sur le comptoir, rangeais la chaise et je quittais la pièce, cap sur le hangar...
_________________
Grizzly, vodka & cigare...
Revenir en haut
Tieria Erde
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 18 Nov 2010
Messages: 181
Localisation: Au front
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: GN-008 SERAVEE
Poste: Pilote de ms
Grade: Sergent-Major
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 22 Déc 2013 - 22:21
Sujet du message: Le tranchant d'un ciel sombre
Répondre en citant

Gauche, droite, gauche, crochet, gauche, uppercut, Tieria agressait avec violence le sac de sable qui pendait au milieu de la salle de sport et cette violence augmentait au fur et à mesure que les images de la mission de sauvetage du lieutenant Izumi lui revenait. Lorsqu'il eut fallu sauver Shina de son ravisseur de l'armée zodiacale, il avait dû combattre un coordinateur par la seule force de ses poings et les coups qui l'avaient atteint n'étaient pas restés sans conséquence. C'est à cause de son incompétence au combat humain que ses camarades pilotes avaient été privés de sa puissance de feu au cours de la dernière mission, c'est à cause de cette même incompétence que, pendant vingt-quatre heures environ, il à souffert d'un traitement difficile. L'effort qu'il produisait s'agrandissait de plus en plus que la colère qu'il éprouvait à son encontre augmentait. Il s'était juré de ne plus jamais être un fardeau pour cette équipage et voilà enfin une occasion rêvée pour le prouver.

Sur une dernière frappe directe du droit qui fit reculer le sac de sable de quelques mètres tant il mettait de la force dans l'exercice, il se dirigea vers une barre de traction après avoir ôté son t-shirt qui se faisait un peu trop collant. Une traction, il passait la tête devant la barre, une autre traction, il la passa derrière ; il en fit une série de vingt pendant laquelle il se mit brutalement à repenser à Katherine, la personne probablement la plus importante à ses yeux et qu'il avait quittée sur une dispute fâcheuse. Où était-elle maintenant qu'elle faisait partie de l'armée para-militaire ? Quel affrontement avait-elle dû vivre ? Etait-elle toujours en vie, au moins ? Il aimerait tant la revoir, la sentir contre lui comme à l'époque où il ne faisait pas encore partie de l'Archangel.


*Katherine, que fais-tu, à l'instant ?*

Tieria lâcha la barre pour se diriger vers une corde attachée au plafond. Il tendit les bras pour la saisir, laissant la sueur parcourir les formes de ses muscles, faisant rougir les trois cicatrices décorant son corps de soldat et en tirant sur ses bras, il grimpa telle une machine jusqu'au plafond. Une fois tapé d'une main, il redescendit.

*Je n'ai plus beaucoup de temps avant le début de l'opération, je dois me préparer.*

Il ramassa son T-shirt et sortit au pas de course pour rejoindre sa cabine pour se doucher en vitesse et lorsque cela fut fait, il alla directement au mess pour prendre une bouteille d'eau et un sandwich préemballé. C'est avec ces petites provisions qu'il gagna directement, non sans se presser, l'armurerie. Sur le chemin, il jeta un petit regard sur sa poitrine où ses nouvelles décorations brillaient fièrement. Certes, cela n'était rien en comparaison à ce qui trônait sur les uniformes des cousins mais c'était sa toute première promotion et il en était fier, surtout après tout ce qu'il avait vécu.

Une fois arrivé, il restait hésitant devant le stock d'armes impressionnant : fusil d'assaut ou mitraillette ? Il devrait voyager léger et pourtant bien armé... Lui qui n'avait pas l'habitude d'être plus armé que d'un simple pistolet, il était bien ennuyé.

_________________
Sois le changement et tu obtiendras Justice.

T.Erde
Revenir en haut
Kira
Administrateur principal
Administrateur principal

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2008
Messages: 2 369
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: ZGMF-X20A Strike F.
Poste: Pilote
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Jeu 26 Déc 2013 - 15:36
Sujet du message: Le tranchant d'un ciel sombre
Répondre en citant

Le briefing s’était finalement achevé, et Kira avait des réponses… Les enfants devaient être évacués, pas sauvés. C’était un peu triste, mais il comprenait bien la décision du Commandant Yagami. Ces enfants étaient dangereux, ils ne pouvaient pas les emmener avec eux. En sortant de la salle de briefing, le petit groupe se dispersa silencieusement. Tous réfléchissaient surement à ce qu’il convenait de faire pour se préparer et pour une fois, Kira décida de prendre un peu de repos. Il faudrait plusieurs heures pour rejoindre cette zone d’intervention, il pouvait donc s’autoriser une heure ou deux de repos. Il gagna donc sa cabine et retire son uniforme pour se laisser tomber dans son lit. Fixant un moment le plafond, il se demanda ce qu’ils allaient bien pouvoir trouver comme informations dans ce genre de complexe… Après tout, c’était dans un laboratoire secret similaire qu’ils avaient trouvé la disquette dont le contenu l’avait longtemps hanté. Encore aujourd’hui, d’ailleurs, puisque sa cousine semblait également impliquée dans les sombres expériences de son père…
Doucement, il vint poser son bras sur ses yeux, se plongeant ainsi dans l’obscurité. Ce n’était pas le moment de penser à ses problèmes. Aujourd’hui, ils allaient frapper le Blue Cosmos en plein cœur, et ça ne pouvait-être qu’une bonne chose…

************

Un réveil sonna dans la pièce et il se réveilla aussitôt, sa main allant frapper l’objet qui s’éteignit aussitôt. Sa vision fut d’abord un peu floue mais finit par se stabiliser et il put voir qu’il avait dormi un peu plus de deux heures. Il était largement temps d’aller se préparer. Prenant rapidement une douche, il finit par enfiler un uniforme qu’il échangerait sans doute bien vite contre sa combinaison de pilote avec en prime quelques équipements tactiques. Il quitta sa cabine et décida de rejoindre le hangar : il pourrait aller chercher une arme à l’armurerie juste avant le décollage. Il comptait donc se rendre immédiatement auprès de son Mobile Suit lorsqu’il vit Shina au détour d’un couloir : elle allait près de la baie d’observation.

*Je ne savais pas qu’elle aimait bien aller là, elle aussi…*

Faisant demi-tour, il décida donc de la suivre et arriva donc près d’elle, derrière la large baie vitrée où ils pouvaient voir l’océan autour d’eux : l’Archangel s’était immergé. En l’entendant arriver, Shina lui fit simplement part qu’elle trouvait cela très beau.
C’était vrai, l’étendue d’eau autour d’eux imposait un certain respect et si la plupart des poissons avaient fuis en voyant ce monstre métallique géant nager auprès d’eux, certains, plus téméraires, venaient nager près des vitres. Ou du moins, ils passaient à proximité, rapidement dépassés par la vitesse du croiseur blanc.

- En effet…

Kira s’approcha, ne se rendant même pas compte qu’il observait ces fonds marins avec le regard d’un enfant et non celui d’un homme. C’était sans doute un peu la même chose pour Shina, ils avaient beau piloter des armures mobiles de plus de vingt mètre de haut, ils étaient encore bien jeunes pour se battre sans relâche, comme ils le faisaient.

- Ça me rappelle Orb…

A cette remarque, sa cousine lui jeta un coup d’œil un peu curieux et il décida de lui expliquer, non sans sourire de manière un peu nostalgique.

- Quand j’étais petit, j’allais souvent sur la plage avec ma mère. Je courrais aussitôt vers la mer et plongeais pour aller voir les poissons. Ça lui faisait très peur de me voir si longtemps sous l’eau, elle ne se rendait pas bien compte du temps qu’un Coordinateur pouvait passer en apnée…

Il se rappelait de cela comme s’il s’agissait du jour précédant. Pourtant, bien des années étaient passées depuis, et désormais, il savait que ses parents à Orb n’étaient pas ses véritables parents… Même si pour lui, cela ne changerait jamais son comportement envers eux.
En tout cas, cette explication sembla laisser Shina rêveuse. Après tout, elle lui avait avoué avoir nagé pour la première fois en mer lors d’une des dernières visites qu’ils avaient faites à Sank. Elle n’avait donc jamais nagé à Orb alors que la maison de son père se trouvait pourtant là-bas.
Elle lui avoua finalement d’un air vague qu’elle aurait aimé voir ça, elle aussi.


- Si tu as toujours ton maillot, on pourra aller nager la prochaine fois que nous irons à Orb !

Il lui adressa un sourire réconfortant tandis qu’au loin, un énorme poisson les regardait passer d’un air méfiant. Ce spectacle était magnifique, mais cela n’allait pas les aider à se préparer, malheureusement.

- Je vais aller voir au hangar si mon appareil est prêt.

Elle lui avoua qu’elle en venait et qu’elle avait croisé là-bas le nouveau qui semblait être déjà passé à l’armurerie. Puisque c’était un peu lui l’expert en terme d’opération au sol, Kira pourrait peut-être l’interroger sur l’équipement qu’il pouvait embarquer pour cette mission ? En tout cas, Shina semblait avoir du mal à quitter cette baie vitrée du regard et il comprenait qu’elle était sans doute assez nerveuse à l’idée qu’il se retrouve au sol lors de cette mission.

- Tout ira bien, Shina. Après tout, ce ne sera pas ma première opération au sol…

Lorsque Shina s’était retrouvée sur cette île, la dernière fois, en présence du pilote du Lancelot, ils avaient été en mesure de neutraliser plusieurs Coordinateurs afin de la récupérer. A côté de cela, ils devraient s’en sortir sans trop de problème contre quelques scientifiques Naturels voir un ou deux Extented encore non-formés.

- Et pas question d’être blessé, ce serait prendre le risque que tu ailles à la mer sans moi à notre prochaine permission !

Il devina un léger sourire sur ses lèvres et se contenta donc de cela. S’éloignant vers le couloir, il ajouta juste :

- On se verra plus tard !

Sans attendre plus longtemps, il prit la direction du hangar pour vérifier l’état de son MS et pour pouvoir discuter un peu avec le nouveau venu qui serait d’une aide précieuse pour cette mission.
_________________
Revenir en haut
Shina Izumi
Administratrice
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2009
Messages: 1 466
Localisation: Artemis
Féminin
Gène: Coordinatrice
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Dark Strike Freedom
Poste: Pilote de MS
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Ven 27 Déc 2013 - 16:30
Sujet du message: Le tranchant d'un ciel sombre
Répondre en citant

Shina quitta doucement la salle de briefing après avoir salué poliment le Commandant de l’Archangel et sa seconde, sans échanger une parole avec qui que ce soit.
Elle constata que Tieria comme le nouveau venu, Vladimir s’empressaient de se retirer comme s’ils avaient le diable aux trousses.
Voulaient-ils déjà aller se préparer pour la bataille à venir ? Il leur faudrait encore quelques heures pour rallier leur lieu d’opération.
Et la Coordinatrice remarqua que Kira quittait la salle de briefing en se frottant légèrement les yeux, le sommeil semblait enfin vouloir le rattraper.
Elle le garda à l’œil jusqu’à ce qu’elle soit assurée qu’il se dirige vers le quartier des officiers mais pour une fois il semblait qu’il soit devenu raisonnable, il avait besoin d’un minimum de repos pour être opérationnel sur le terrain.
Une fois rassurée sur ce point, la conceptrice se dirigea vers le hangar, elle sortirait avec son Mobile Suit en compagnie d’Edward, mieux valait qu’elle pallie à toute éventualité.
Une fois sur place, elle constata que certains techniciens l’observaient avec curiosité.
Malgré la discrétion de Murdock, peut-être que l’incident de son agression sur Kira s’était répandu ?
Mais elle n’avait pas le temps de s’inquiéter de ça pour l’instant, elle grimpa quatre à quatre la plateforme métallique qui entourait le Dark Strike Freedom et elle se cala dans son cockpit avant de démarrer tous les systèmes.
 
La jeune femme déverrouilla le clavier et entreprit tout d’abord de remettre en place toutes les sécurités que Kira avait fait sauter pour l’obliger à sortir.
Elle se dit à elle-même qu’elle devrait les améliorer, elle savait que son cousin était un petit génie de l’informatique mais elle refusait de laisser sa création sensible à une intrusion.
Mais cela attendrait qu’elle ait davantage de temps, elle devait se concentrer sur le Mirage Colloid du Dark Strike Freedom et son armement.
Elle serait la seule protection des hommes qui s’infiltreraient dans le complexe en duo avec l’OverBlitz, elle serait leur seul bouclier vu que l’Archangel resterait en arrière dans un premier temps.
La jeune conceptrice passa donc sa machine au crible tandis que l’OS effectuait le check-up système, visiblement le Dark Strike Freedom était en parfait état depuis leur bataille en Amérique du Sud et elle ne pouvait que s’en satisfaire.
Une fois rassurée par son travail, Shina verrouilla l’OS et quitta sa machine, ils seraient bientôt sur le champ de bataille et elle avait besoin de s’aérer l’esprit.
Elle quitta le hangar qui grouillait d’activité et ses pas la menèrent dans les coursives du vaisseau, soudain ses yeux améthystes se posèrent sur un endroit où elle n’allait jamais.
La baie d’observation, une fenêtre sur l’extérieur pour l’Archangel qui permettait de voir le ciel quand ils étaient dans l’atmosphère ou le néant absolu du cosmos quand ils oeuvraient dans l’espace.
Mais cette fois, le vaisseau se dissimulait sous les flots et la vitre laissait entrevoir un bleu profond où la vague lueur de la surface laissait tout juste distinguer des créatures marines et des ombres plus éloignées.
Shina se contentait d’observer ce spectacle inhabituel et soudain elle distingua le reflet de Kira dans la vitre, son cousin était déjà réveillé ?...
Elle se tourna vers lui et tenta de dissimuler son inquiétude à son égard  derrière un sourire accueillant.
 
- C’est magnifique, tu ne trouves pas Kira ?...
 
Kira ne put qu’acquiescer et lorsqu’il s’approcha de la vitre à son tour, la jeune Coordinatrice constata que son regard si similaire au sien semblait s’être illuminé.
 
- Ça me rappelle Orb…
 
Shina ne put s’empêcher de lui jeter un regard interrogateur et Kira sourit d’une manière douce avant de lui répondre.
 
- Quand j’étais petit, j’allais souvent sur la plage avec ma mère. Je courrais aussitôt vers la mer et plongeais pour aller voir les poissons. Ça lui faisait très peur de me voir si longtemps sous l’eau, elle ne se rendait pas bien compte du temps qu’un Coordinateur pouvait passer en apnée…
 
La jeune femme n’oubliait pas que celle que Kira appelait sa mère n’était en fait qu’une Naturelle, une femme qui l’avait adopté suite à la demande pressante de sa véritable mère.
Elle comprenait son inquiétude à son égard comme si elle était la sienne, elle se sentait parfois si impuissante quand sa seule famille allait au-devant du danger.
Mais ce n’était pas pour l’inquiéter que Kira lui avait raconté cette anecdote, simplement pour lui rappeler un des moments d’innocence qu’il avait vécu avant cette interminable guerre.
 
- Ce devait être beau à voir…
 
Elle aurait bien voulu connaître Kira avant qu’il ne soit contraint de devenir un soldat, comme ils auraient dû le faire puisque leurs parents étaient frère et sœur.
Mais son cousin sembla penser qu’elle faisait référence au ballet aquatique des poissons qu’elle avait pris plaisir à voir lors de sa première baignade à Sank.
 
- Si tu as toujours ton maillot, on pourra aller nager la prochaine fois que nous irons à Orb !
 
Shina retint une grimace à l’évocation de ce bikini qu’elle avait acheté à Sank, elle n’était pas certaine de vouloir l’étrenner la prochaine fois qu’ils iraient à Orb.
Mais Kira sembla s’arracher à ces souvenirs apaisants pour revenir à la dure réalité et commençait à s’inquiéter de son MS.
Elle décida de le rassurer sur ce point.
 
- Tout est en ordre au hangar Kira. D’ailleurs, Vladimir a l’air de préparer un véritable arsenal…
 
Elle ne savait pas si elle devait être rassurée ou inquiète, il semblait se préparer à toute éventualité mais elle espérait sincèrement qu’ils ne rencontreraient pas trop de résistance sur place.
Instinctivement, ses yeux améthystes se posèrent de nouveau sur l’aquarium gigantesque qui les enveloppait, curieusement ce spectacle étrange l’apaisait.
Tant qu’ils seraient enveloppés par ces eaux, ils n’auraient pas à se battre mais ce ne serait qu’une courte accalmie.
Kira semblait se rendre compte qu’elle s’inquiétait pour lui et il tenta de la rassurer comme il le pouvait.
 
- Tout ira bien, Shina. Après tout, ce ne sera pas ma première opération au sol…
 
Sur ce point, il avait raison mais lors de son sauvetage sur l’île, il était accompagné de trois autres pilotes, l’Eternal accompagnait l’Archangel et ils étaient en territoire allié.
La situation était drastiquement différente mais son cousin préférait en plaisanter visiblement.
 
- Et pas question d’être blessé, ce serait prendre le risque que tu ailles à la mer sans moi à notre prochaine permission !
 
Comme si elle pouvait avoir le cœur à aller nager s’il se trouvait de nouveau alité ! Mais Kira prit son sourire désabusé pour de l’amusement et s’empressa de partir en direction du hangar.
La Coordinatrice vit la silhouette de Kira se faire de plus en plus petite dans le reflet de la baie d’observation, si petite qu’elle aurait pu finalement la tenir dans la paume de sa main.
Doucement elle posa la main sur cette image frêle alors que la vitre reflétait son regard améthyste plein de détermination.
 
- Je te protégerais Kira !...
 
Ce n'était qu'un murmure qu'elle seule entendit mais elle ferait tout ce qui serait en son pouvoir pour qu’aucun mal n’arrive à sa seule famille durant cette mission, elle se le jurait !...
_________________



"Il existe deux choses incommensurables: l'Univers et la bêtise humaine. Pour ce qui est de l'Univers, je n'en suis pas encore sûr." Einstein
Revenir en haut
Edward
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2008
Messages: 389
Masculin
Gène: Naturel
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Over Blitz Gundam
Poste: Capitaine et Pilote
Grade: Commandant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Sam 28 Déc 2013 - 17:37
Sujet du message: Le tranchant d'un ciel sombre
Répondre en citant

Alors que le temps passait, l’Archangel continuait sa progression rapide à travers les eaux de l’océan Pacifique. A l’intérieur du croiseur, tout semblait calme, comme si l’équipage s’était endormi le temps de cette traversée sous-marine.
L’avantage, c’est que leur alliance avec l’Union Equatoriale leur permit de dépasser l’Océanie sans risquer d’être détectés par la base de Carpentarie et donc, sans réduire d’allure. Après environ trois heures de voyage seulement, le CIC annonça :

- Nous entrons dans l’Océan Indien, mon Commandant ! Nous poursuivons les coordonnées de voyage…
- A partir de maintenant, redoublez de vigilance. Ce passage sera sans doute le pire que nous ayons à traverser avant le début de la mission…

Passer entre Mascate et Dacca sans se faire voir relèverait de l’exploit mais ils n’avaient pas le choix. Ils devraient profiter des tensions qu’ils y avaient entre ces deux camps pour passer sans attirer l’attention.
Cet échange de paroles fut le seul au sein de la passerelle durant plus d’une heure. Edward fixait les écrans sur lesquels des informations de la zone étaient lisibles. Le seul bruit qu’ils pouvaient entendre à bord était celui du sonar. Ils approchaient de la zone critique et cela rendait tout le monde nerveux.

- Détection de multiples signes de combat à la surface !
- L’Eternal ?
- Nous n’avons reçu aucune transmission de leur part. Nous pensons qu’il s’agit du combat dont parlait la base entre les forces de Mascate et celle de Dacca.

Edward réfléchit un instant. L’Eternal était camouflé et devait donc à tout prix éviter un tir perdu s’il voulait conserver sa couverture. Néanmoins, il avait l’avantage de pouvoir survoler le champ de bataille si cela était nécessaire. De toute façon, tant qu’ils n’envoyaient pas de signal de détresse, cela signifierait qu’ils n’avaient pas été détectés par les forces en présence. Ils pouvaient donc continuer sans trop de risques.

- Maintenez ce cap. C’est le passage le plus court et le moins risqué. Restez attentif à ce qu’il se passe autour de nous…

Les flottes en surface ne pouvaient pas les détecter à une telle profondeur. Néanmoins, si un autre sous-marin passait par là, la situation serait tout autre. C’est pourquoi Edward avait choisi de longer le plus possible les côtes de Dacca. Etre repéré par un allié serait moins problématique que de l’être par un ennemi.

*Nous y sommes presque… Une fois dans le Golfe Persique, nous aurons passé le plus difficile…*

Edward estimait qu’il s’agissait là d’une des approches les plus difficiles qu’il avait dû effectuer depuis qu’il était à la FFCE. Heureusement que l’on avait pourvu l’Archangel de la capacité à se mouvoir sous l’eau. Dans le cas contraire, cette mission aurait tout simplement été impossible.

- Mon commandant, le sonar a révélé un objet de grande taille, peut-être un sous-marin, secteur Orange Delta 31.

Tout le monde retint son souffle alors qu’Edward répondait dans un léger murmure…

- Réduisez au maximum notre vitesse… ! Vite !

Sans secousse, l’Archangel ralentit considérablement grâce à ses rétrofusées. Tous les regards sur la passerelle s’étaient désormais portés sur l’écran du sonar. Avaient-ils été détectés… ? Si c’était le cas, cette mission serait déjà un échec avant même d’avoir débutée. Le Blue Cosmos risquait d’être mis au courant de leur présence et de prévoir davantage d’effectifs pour défendre Volgograd…

*Si c’est un sous-marin, il était à peine à portée, et notre sonar est très sophistiqué… On a dû le détecter avant…*

Finalement, l’écho changea : cette chose s’éloignait.

- L’objet inconnu quitte la zone par le sud. Il ne nous a surement pas vus…

Edward poussa un long soupir pour faire redescendre tout ce stress. Dans quelques kilomètres, ils auraient quittés la zone dangereuse. Dehors, la nuit était tombée désormais et l’heure du début de la mission approchait à grands pas.

- Nous approchons du territoire de la Coalition !
- Gardez le cap et suivez les coordonnées entrées dans l’ordinateur. Ça nous gardera à distance des radars les plus proches. On devrait pouvoir traverser l’Iran sans être détectés… Nous passons en état d’alerte jaune.

Sous peu, ils quitteraient les profondeurs des océans et survolerait des zones reculées de l’Iran pour atteindre la Mer Caspienne. C’était à partir de là-bas que la mission débuterait réellement.

- Avis à l’équipage, passage en état d’alerte jaune. Nous entrons en territoire hostile. Tous les pilotes doivent rejoindre leur poste de combat ! Je répète…

Sous cette annonce, l’Archangel commençait doucement mais surement à remonter à la surface. A partir de maintenant, le combat pouvait commencer à tout moment. Ce qu’Edward espérait, c’est que tout se déroulerait comme prévu, et qu’ils choisiraient eux-mêmes à partir de quand les premiers coups de feu seraient tirés… !
_________________
Revenir en haut
Tieria Erde
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 18 Nov 2010
Messages: 181
Localisation: Au front
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: GN-008 SERAVEE
Poste: Pilote de ms
Grade: Sergent-Major
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Lun 30 Déc 2013 - 18:11
Sujet du message: Le tranchant d'un ciel sombre
Répondre en citant

Tieria marchait le long des établis, scrutant les armes une à une, il en prenait de temps en temps une en main pour évaluer son poids, la qualité de la mire, la facilité du rechargement et étant un éternel insatisfait, il n'arrivait pas à en trouver une qui réponde à toutes ses demandes. Des mitraillettes aux fusils, il passait par les pistolets et les fusils à pompe sans trouver son bonheur. Il ne rata tout de fois pas l'absence de plusieurs armes, probablement qu'un de ses camarades était déjà passé avant lui. Le coordinateur aux cheveux mauves s'abaissa pour voir le nom d'une des armes manquantes et constata qu'il s'agissait d'un Spas-12, un fusil à pompe assez célèbre. Ce n'était cependant pas cela le plus important car après s'être relevé, ses yeux se posèrent sur un fusil d'assaut d'une grande élégance, un fusil de bon belge, réputé pour sa puissance et sa précision : le FAL. Un fusil semi-automatique. Il la prit en main et visa dans le vide : le poids n'était pas gênant et la mire lui plaisait, elle n'était pas trop petite et se trouvait être précise, il venait tout juste de faire son choix.

C'est donc au guichet de l'armurerie qu'il se montra ensuite pour signer les papiers nécessaires pour sortir avec l'arme qu'il tenait par le canon. L'homme qui répondait au nom de Roger lui demanda ses nom et prénom, son grade et l'arme qu'il comptait emmener ainsi que son numéro de série. Une fois cela fait, il lui donna deux chargeurs, un pour mettre directement dans l'arme et l'autre de rechange. Il lui indiqua également qu'ils contenaient chacun vingt-huit balles et pour la mission qui l'attendait, cela était amplement suffisant.
Tieria demanda toutefois s'il pouvait équiper le fusil d'une poignée afin d'amoindrir son recul et Roger le lui fit en quelques secondes. Il ne pouvait pas savoir s'il était important ou non, il n'avait jamais tirer avec un FAL mais il préférait mettre toutes les chances de son côté. Il quitta donc l'armurerie en remerciant le monsieur et se dirigea vers ses quartiers, il lui restait plusieurs heures à tuer alors autant que ce soit en repos.

Il déposa l'arme sur le bureau avec les deux chargeurs et s'assit sur la chaise de bureau pour se laisser tomber dans une sieste superficielle après avoir réglé le réveil.

*****

Grâce à la sonnerie de l'horloge, Tieria se réveilla et en éteignant l'alarme, il put constater qu'il s'était reposé pendant deux petites heures. Cela voulait dire que l'Archangel était tout proche de la zone d'opération, pourtant que le timing soit respecté.
Le récent promu se leva et alla se nettoyer rapidement dans la salle de bain pour finir par ajuster son uniforme. Enfin, il ramassa la marchandise qu'il avait été prendre à l'armurerie plus tôt dans la soirée et se dirigea vers le hangar. Et par une heureuse coïncidence, un message fut diffusé dans les couloirs alors qu'il venait tout juste d'y poser le pied !


-Avis à l’équipage, passage en état d’alerte jaune. Nous entrons en territoire hostile. Tous les pilotes doivent rejoindre leur poste de combat ! Je répète…

L'alerte Jaune ! Ils y étaient presque et comme si cela était devenu un réflexe primitif chez le jeune homme, il courut en tout droit vers les vestiaires ! L'heure était enfin arrivée. La zone de combat était toute proche... !
Arrivé, apparemment en premier, il se débarrassa de son uniforme en vitesse sans pour autant montrer qu'il était pressé et il enfila lestement sa combinaison aussi mauve que ses cheveux. A cette couleur, il ne pouvait pas s'empêcher de revoir le visage pâle du capitaine Clyne pour quoi il avait découpé dans son ancienne combinaison afin de l'utiliser comme bandages de fortune.
Comme pour le sauvetage de Shina, il sangla son couteau de combat sur la poitrine, le manche vers le bas pour qu'il soit beaucoup plus facile à la dégaine. Il sangla également les deux chargeurs de FAL sur sa cuisse gauche car cas il n'armerait en aucun l'arme prématurément . Enfin, il sortit en direction de l'imposant Seravee, le casque calé sous le coude, son fusil toujours tenu par le canon et sur le chemin, ce qui devait définitivement être le préposé à sa machine l’interpella.


-M'sieur Erde !

D'ailleurs, le coordinateur soupira. Ce n'était pas qu'il était exaspérant, pot de colle, et âme sensible, mais il voulait toujours vérifier tout à dix fois ! Oui, cela pouvait être très professionnel voire trop mais lorsque l'alerte jaune est donnée, il est un peut tard pour tant de vérifications !

-Le Seravee est prêt à vous recevoir ! Pensez toutefois à bien régler vos paramètres en fonction du terrain !

Vraiment, que croyait-il ? Tieria était pilote, il savait pertinemment bien la liste de choses qu'il se devait de faire, de vérifier et même de corriger avant le début d'une opération ! Il garda toutefois un calme qu'il n'avait plus montré depuis longtemps déjà, un calme froid, comme insouciant mais la réponse qu'il donna au mécanicien fut dite sur un ton qui lui montrait sa sévérité. Pas nécessairement envers les autres mais envers lui-même.

-Je sais ce que j'ai à faire.

Sur ces derniers mots, il monta la structure métallique qui encadrait son puissant Gundam et s'installa dans le coeur de l'engin en déposant le fusil FAL derrière le siège. La grosse porte blindée se referma et Tieria alluma tous les système pour un dernier check-up complet. Après cela, il ne manqua pas de l'éteindre, comme il le faisait au début de chaque mission pour pouvoir réfléchir dans ce calme plat qui précédait la tempête.
_________________
Sois le changement et tu obtiendras Justice.

T.Erde
Revenir en haut
Vladimir Bjorg
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2013
Messages: 17
Localisation: Lyon
Masculin
Gène: Natural
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: MS Hammerdhead
Poste: Barman & Pilote de MS
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mar 31 Déc 2013 - 10:54
Sujet du message: Le tranchant d'un ciel sombre
Répondre en citant

ça faisait déjà un bon bout de temps que j'étais dans le hangar où j'avais tué le temps en faisant les dernières vérifications de mon MS. Les mécanos de l'Archangel avaient fait du bon travail car l'Hammerhead semblait avoir été bichonné et remis à peu près en bonne état comme lors de sa sortie de l'atelier. Seul les vieilles traces d'éraflures et les bosses attestaient du vécu de la machine, et j'avais bien signalé aux mécanos de ne pas toutes les faire disparaître car c'était des "souvenirs".
Malgré cela, le blindage du MS était aussi autant résistant et j'avais hâte d'en découdre. 


Quand j'eus fini mon inspection, je fis une énième fois un check up complet de mon armement pour la partie "à pied" de la mission. Desert Eagle chargé et paré... check; chargeurs supplémentaires pour le flingues ... check; couteau de survie bien affûté... check; couteaux à lancer tranchant comme des rasoirs... check; sacs remplis d'explosifs et de détonateurs... check; fusil à pompes Spas-12... check; cartouchières remplis de munitions pour le fusil... check; flasque de vodka... check  et pour finir, cigare... check !
Quand j'eus terminé, le signal d'alerte jaune annonçant que tous les pilotes et le reste de l'équipage devaient rejoindre leur poste de combat. Je me dirigeais vers mon MS, grimpé sur la structure permettant d'accéder au cockpit et je m'y glissais à l'intérieur. Je rangeais le fusil à pompes à coté de mon siège et le sac d'explosif sous le siège... je sais que c'était risqué mais en cas "d'accident", je partirais en "beauté" !  lol


Je m'installais tandis que les techniciens faisaient les derniers ajustements. Je bouclais la ceinture et appuyais sur le bouton de démarrage et entrais le code d'accès pour activer ma machine. J'entendis le grondement caractéristique du générateur, son qui m'avait bercé pendant une bonne partie de ma carrière. Je fis un rapide check avant la levée de rideau puis j'éteignis la machine pour ne pas gaspiller de l'énergie.


- Monsieur Bjorg ! Comme vous nous l'avez demandé, nous avions équipé 1 grenade aveuglante et deux grenades électromagnétiques pour la mission. Vous êtes sûre de vouloir embarquer celle électromagnétiques vu les risques que ça affecte votre machine ? demanda un jeune technicien un peu inquiet par l'ouverture du cockpit.
- T'inquiètes pas gamin ! Si j'arrivais à les balancer dans des zones de combats closes, alors combattre dans une zone bien ouverte, ça sera comme une promenade de santé; répondis-je avec le sourire.
- Bon, si vous le dites... mais vous ne voulez vraiment pas prendre avec vous une arme de rechange d'un autre MS comme un fusil ? Le lieutenant Yamato ne serait pas contre je pense; ajouta le technicien toujours pas rassuré.
- Reste zen gamin ! Je te remercie pour ta sollicitude mais ce n'est pas mon 1er rodéo ! Allez, à toutes ! déclarais-je avant de refermer le cockpit.


Alors que je fermais, j'aperçus pendant deux secondes, le pilote violet en combinaison et avec un fusil mitrailleur. S'il s'est utilisé un tel engin, tant mieux dans un sens, mais vu ce que le commandant avait dit pendant le briefing, il faudrait que j'organise un truc pour les autres pilotes à l'occasion... mais avant, occupons-nous de cette mission. 
Une idée me vint en tête et je farfouillais derrière mon siège car ça m'arrivait de laisser des trucs utiles dans le cockpit de ma machine. Je retrouvais une montre pourvu d'un chronomètre et celle-ci était toujours en état de marche. Je la passais autour de mon poignée et je réglais le chronomètre sur 20 minutes, en créant aussi une première alerte pour que ça sonne déjà 5 minutes avant la fin. Comme ça, je serais prévenu du temps avec un rapide coup d'oeil et ça évitera que j'y pense au début de la mission.


Je repensais à ce que je devais faire : accompagner le lieutenant Yamato jusqu'au centre de commande pour qu'il fasse ses magouilles, ensuite les enfants et j'irais placer les explosifs à des zones clés avant la fin.
Je sortis de mon gilet tactique une photo de mon ancienne épouse et moi puis je l'accrochais sur le tableau de bords. J'allais enfin pouvoir leur faire payer et j'espérais qu'ils n'y auraient aucun imprévus...
_________________
Grizzly, vodka & cigare...
Revenir en haut
Kira
Administrateur principal
Administrateur principal

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2008
Messages: 2 369
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: ZGMF-X20A Strike F.
Poste: Pilote
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mer 1 Jan 2014 - 20:19
Sujet du message: Le tranchant d'un ciel sombre
Répondre en citant

[HRP : Vladimir, comme tu disais emmener avec toi les armes pour les autres, j’ai ajouté cela à mon post. Si cela t’ennuie, préviens-moi par MP et je modifierai ;-) ]

Avant d’aller au hangar, Kira avait décidé de se rendre aux vestiaires. La mission n’allait plus tarder à commencer et mieux valait donc qu’il n’ait pas à enfiler sa combinaison de pilotage dans l’urgence. Il l’enfila donc dans le calme du vestiaire et ajusta cette dernière de manière à pouvoir saisir facilement son arme accroché à sa jambe droite et ses munitions sur la jambe gauche. Dans l’immédiat, il s’était contenté de prendre avec lui son arme de service dans son casier : un pistolet 9mm standard. Il avait également prit deux chargeurs ainsi qu’un couteau de combat dans le cas malheureux où il ne serait pas capable de tirer pour une raison quelconque. C’était un armement plus que léger pour une telle mission, mais si Vladimir avait déjà prévu une arme pour lui, il n’aurait pas besoin de plus. Dans le cas contraire, il doutait d’avoir besoin d’une autre arme pour affronter quelques scientifiques voire quelques gardes.

*Ça devrait faire l’affaire…*

De toute façon, ils devaient récupérer des données et sauver des enfants. Il n’était pas question de tirer sur tout ce qui bouge une fois dans ce complexe. Conscient de cela, Kira finit par prendre son casque et par sortir du vestiaire pour rejoindre le hangar. Sans doute une parfaite coïncidence, mais c’est à cet instant que l’alarme se mit à retentir dans le vaisseau avant qu’un message soit communiqué :

- Avis à l’équipage, passage en état d’alerte jaune. Nous entrons en territoire hostile. Tous les pilotes doivent rejoindre leur poste de combat ! Je répète…
- J’arrive juste à temps !

Il se dirigea vers son Mobile Suit lorsqu’un technicien l’arrêta en cours de route.

- Lieutenant Yamato ! Attendez… ! Le nouveau pilote a laissé ça pour vous !

S’arrêtant devant lui en reprenant son souffle, un technicien lui tendit une sorte de pistolet compact ainsi que deux chargeurs visiblement de taille plus que correcte. Un pistolet mitrailleur, petit, et donc très efficace dans des milieux clos comme un complexe scientifique. C’était sans doute un bon choix, Kira devrait penser à l’en remercier, même s’il espérait ne pas avoir à s’en servir…

- Merci !

Il saisit l’arme et pensa à la mettre en sécurité avant de monter à bord de son Mobile Suit. Il rangea le pistolet mitrailleur à l’arrière de son siège, dans un endroit prévu pour placer une arme de petite taille nécessaire au pilote lorsqu’il se retrouvait isolé de ses alliés. Il se sentait prêt, même si la mission débuterait théoriquement dans quelques heures seulement si tout se passait bien et qu’ils ne se faisaient pas repérer avant.
En tout cas, il activa enfin les systèmes de son Strike Freedom après avoir refermé le cockpit. Les données affichées à l’écran semblaient correctes et cohérentes. Le générateur nucléaire fonctionnait bien, tout comme les systèmes d’armement et le reste. Il était prêt et actionna alors une communication vers le nouvel MS présent dans le vaisseau : l’Hammerdhead. Une fois la communication acceptée, le visage de Vladimir apparu à l’écran et Kira put donc parler.

- Bonjour. Euh… Je voulais vous remercier pour l’arme et votre aide dans la mission à venir. Je ferais de mon mieux pour que tout se passe bien !

Après tout, cet ancien mercenaire pensait peut-être qu’il risquait d’être un poids dans cette mission étant donné qu’il était avant tout un pilote ayant fait ses preuves dans l’espace.
Il espérait pouvoir lui prouver le contraire et surtout, qu’ils reviendraient tous sains et saufs de cette mission.
En tout cas, la réponse de Vladimir le poussait à croire qu’il était assez détendu concernant cette intervention. Il avait de l’expérience derrière lui, après tout. Cela jouait certainement…

Non sans avoir répondu sur un ton amical, Kira coupa la communication en adressant un signe de tête à Vladimir avant d’entrer en contact avec Tieria. Ce dernier avait été blessé récemment et pourtant, il allait aujourd’hui se retrouver au sol, loin de la protection que pouvait lui conférer le blindage de son Seravee.

-Salut. Tu te sens prêt ? Je n’ai pas eu beaucoup l’occasion de prendre de tes nouvelles ces derniers temps, excuse-moi.

Après tout, Tieria était à bord depuis longtemps et lors de leur précédente visite sur Terminal, tous les pilotes avaient passés du bon temps ensemble entre cette sortie au restaurant et les quelques achats faits sur la base. Il ne voulait pas penser qu’il avait oublié cette amitié. Ils avaient juste été débordés entre toutes ces missions, dernièrement…
Heureusement, le pilote aux cheveux mauves ne lui en tenait apparemment pas rigueur. Il lui annonça simplement qu’il se sentait mieux et qu’il était prêt pour cette mission. Visiblement, ils l’étaient donc tous.


- Je ferais mon possible pour que tout aille bien. Bonne chance !

Pour la seconde fois, Kira coupa la communication en voyant sa cousine arriver dans le hangar et se diriger vers son Dark Strike Freedom. Edward les rejoindrait surement au dernier instant avant la sortie…
_________________
Revenir en haut
Edward
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2008
Messages: 389
Masculin
Gène: Naturel
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Over Blitz Gundam
Poste: Capitaine et Pilote
Grade: Commandant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Lun 6 Jan 2014 - 20:32
Sujet du message: Le tranchant d'un ciel sombre
Répondre en citant

Cela faisait désormais une petite heure que l’alerte jaune avait été mise en application sur l’Archangel. Désormais, le vaisseau survolait à vitesse modérée une zone semi-désertique de l’Iran dans le but de rejoindre le plus discrètement possible la Mer Caspienne. Pour cela, ils avaient choisis l’itinéraire le plus direct tout en restant à très basse altitude. Bien entendu, malgré ces précautions, le vaisseau était trop grand que pour ne pas pouvoir être aperçu en visuel même au plein cœur de la nuit. Pour cela, Edward avait sélectionné une série de points de passage qui leur permettait de passer le plus loin possible des zones habitées. Pour l’instant, ces précautions semblaient porter leurs fruits et la nuit leur permettait de se mouvoir en réduisant les chances d’être aperçu par le premier venu. Heureusement que l’Iran n’était pas un pays très actif au sein de l’Alliance Terrienne ou ils n’auraient jamais pu le traverser de la sorte…

- Bâbord, 12°. Corrigez notre trajectoire par rapport au plan…

Edward n’intervint pas alors que Ryza dirigeait le mouvement du vaisseau depuis qu’ils survolaient l’Iran. La jeune femme était restée plus longtemps que lui au sein des forces terriennes et un bref passage dans ce pays lui avait permis d’en connaitre davantage sur leurs infrastructures militaires et surtout, l’emplacement de leurs radars les plus performants. Une chose était certaine, Edward mettait à profit le voyage pour étudier une dernière fois les cartes précises de la zone. Tout pouvait avoir une importance si jamais il était obligé de revoir sa stratégie dans l’urgence. La distance des bases ennemies par rapport au point d’intervention, l’emplacement de l’Eternal par rapport à eux, la profondeur de la rivière à l’endroit où l’Archangel resterait en stand-by, les informations actuelles sur le climat. Absolument aucun détail ne pouvait être négligé et il le savait très bien. Pourtant, l’heure passait et lorsqu’il fut 23h20, le CIC annonça :

- Nous approchons de la Mer Caspienne, mon Commandant.

En visuel, ils ne distinguaient rien grand-chose puisqu’ils étaient plongés dans le noir pour une discrétion maximale. Mais bien vite, Edward distingua le reflet du ciel sans nuage dans une étendue d’eau aussi sombre que la nuit. Oui, ils étaient presque à destination. Et il était temps pour lui de se tenir prêt.

- Capitaine Hawkeye, je vous laisse le commandement à partir de maintenant. Je vais me préparer à sortir. Vous savez ce que vous avez à faire… !
- Je ferais de mon mieux, mon Commandant.

Elle quitta son siège de second et lui adressa un salut impeccable avant de prendre sa place. Le vaisseau se posait désormais sur l’eau lorsqu’elle souffla simplement :

- Bonne chance, Edward.

Un peu surpris d’entendre son prénom sortir de sa bouche, cela lui amena un sourire. Ryza était bien plus attachée au règlement que lui, en temps normal.

- Avec vous pour me couvrir, je n’en aurais pas besoin, Hawkeye.

Sur cette preuve de confiance, il quitta la passerelle pour rejoindre les vestiaires des pilotes. Il ne fut pas surpris de s’y retrouver seul. Les autres devaient sensément être déjà en stand-by à l’intérieur de leurs Mobiles Suit ou non loin d’eux depuis deux bonnes heures. Il enfila donc sa tenue de pilote noire et grise et saisit son casque en le bloquant sous son bras avant de rejoindre le hangar où l’ensemble des équipes techniques avaient déjà rangé leur matériel dans le but de permettre des décollages rapides et sans problèmes. Seul l’Adjudant Murdock accouru en voyant venir Edward :

- Mon Commandant… ! Je viens de finir toutes les vérifications sur votre appareil. Le ravitaillement c’est bien passé et tous les systèmes sont au vert. J’ai moi-même effectué les tests du Mirage Colloïd.
- C’est parfait, Adjudant. Ce ne serait vraiment pas le jour pour avoir une défaillance de ce système… !

Alors que le chef technicien lui assurait que ça ne risquait pas, Edward le remercia pour son travail et grimpa à bord de son armure mobile. Activant un à un les systèmes, il vérifia rapidement que tout était en ordre et constata que Murdock n’avait pas menti : on lui avait refait un check-up complet.
Une chose était certaine, il était déjà minuit. Dans une heure maintenant, l’opération débuterait pour de bon… Heureusement, il se sentait pleinement prêt à réagir dans le cas où un élément ferait évoluer l’opération en mal. Il n’y avait plus qu’à attendre…

**********************************

Passerelle de commandement de l’Archangel, 00h23.

Evoluant désormais sur l’océan, le vaisseau blanc et rouge avait repris une vitesse plus importante que lorsqu’il survolait l’Iran. Ils avaient perdu du temps dans ce pays en prenant toutes les précautions nécessaires pour ne pas être détectés. Maintenant qu’ils avaient passés ce point périlleux, ils pouvaient accélérer au maximum des capacités du croiseur et Ryza ne s’en plaignait pas. Un retard de cette opération était tout simplement impensable…
Mais plus les minutes passaient, et plus le temps semblait décidé à sembler long, comme s’il s’étendait sans cesse. La jeune femme blonde avait l’impression qu’elle avait pris le commandement depuis des heures alors qu’Edward était parti depuis moins d’une heure. Néanmoins, le temps passait, et à 00h40, l’Archangel approchait déjà des terres au nord.

- Nous serons bientôt à destination, Capitaine Hawkeye !
- Dans ce cas, montez le niveau d’alerte : nous passons en alerte rouge. Tout le monde à son poste de combat. Placez l’OverBlitz et le Dark Strike Freedom en stand-by sur les aires de lancement !

Après avoir atteint le territoire russe, il ne leur faudrait plus que quelques minutes de vol avant d’atteindre le point initial de l’opération. Là-bas, l’Archangel s’arrêterait avant d’expédier les deux appareils furtifs. Une fois le complexe coupé du reste du monde, le vaisseau avancerait davantage pour envoyer au combat les autres pilotes. A partir de là, le chrono serait lancé…

************************

Hangar de l’Archangel, 00h42.

Dans le hangar, cela faisait désormais deux minutes qu’une intense lumière rouge baignait la salle. Cette lueur signifiait une chose : l’état d’alerte avait été monté au maximum et le combat était imminent et inévitable. Poussant, un soupir, Edward enfila finalement son casque alors que la voix du CIC se laissa entendre dans son cockpit et dans le reste du hangar :

« Avis au personnel, décollage imminent, veuillez évacuer les aires de lancement et de stockage du hangar, s’il vous plait ! »

A peine une minute se déroula entre cette annonce et la suivante, qui coïncida avec un mouvement qui indiqua à Edward que son appareil était déplacé de son aire de rangement vers celle de lancement.

« Mise en place du GAT-X207S sur aire de lancement. Connexion à la catapulte 01. Fermeture des volets hermétiques. Sécurités désactivées. Décollage en attente ! »

Au loin, à travers son casque et les lourdes portes blindées qui le séparait désormais du hangar, Edward entendit que la voix répétait la même chose pour le Dark Strike Freedom de Shina. Devant, lui, un panneau électronique orange continuait d’afficher « Stand-by ». Il était 00h55 et soudainement, il sentit une secousse qui indiqua que l’Archangel venait d’arrêter ses moteurs et de se poser. Les minutes suivantes passèrent lentement mais lorsque la voix reprit, Edward resserra sa prise sur les commandes…

« Début de l’intervention, ouverture de la catapulte… »

Devant lui, Edward constata en effet que le bout de l’aire de décollage s’ouvrait, révélant une nuit étoilée et sans nuage au dehors. Sous couvert de cette pénombre et de leur mirage colloïd, ils allaient s’abattent sur ce complexe aussi rapidement qu’un coup de sabre en pleine nuit.

« Trajectoire dégagée, tous les voyants sont au vert ! »
- Edward Yagami, OverBlitz, au décollage !

Poussant la commande des gaz, Edward activa en même temps la catapulte, donnant à son appareil une vitesse considérable. En un instant, il était dehors et activa aussitôt son Mirage qui recouvrit bien vite son appareil. Il eut le temps d’apercevoir le Dark Strike Freedom à ses côtés avant qu’il ne disparaisse…

- Frappons rapidement, Lieutenant Izumi… !

Le complexe était en vue, et lorsqu’ils auraient effectués les premiers tirs, toute l’opération débuterait…


[ HRP :

Voilà, comme cette mission va se faire entre nous contre des PNJ, je ne sais pas si un ordre des tours est indispensable. Néanmoins, pour une certaine logique par rapport à la mission, et pour que tout le monde puisse poster, je propose celui-ci :

1) Edward Yagami
2) Shina Izumi
3) Edward Yagami (Juste pour le premier tour, je posterai une seconde fois pour vous faire décoller tous :p)
4) Kira Yamato
5) Vladimir Bjorg
6) Tieria Erde
7) MJ (si besoin)

Voilà, si vous voulez intervertir entre vous, ça me va après le premier tour ;-)

]

_________________
Revenir en haut
Shina Izumi
Administratrice
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2009
Messages: 1 466
Localisation: Artemis
Féminin
Gène: Coordinatrice
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Dark Strike Freedom
Poste: Pilote de MS
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mar 7 Jan 2014 - 21:23
Sujet du message: Le tranchant d'un ciel sombre
Répondre en citant

 Shina était restée seule à la baie d’observation depuis que Kira l’avait quittée mais cela lui faisait du bien.
Le silence et le calme qui l’entouraient l’apaisaient mais la jeune femme savait que ce n’était malheureusement que le calme avant la tempête.
Une bataille les attendait et même si, à en croire les prévisionnistes de la FFC E, le danger qui les attendait était limité, elle avait appris à ses propres dépens que chaque pilote mettait sa vie en jeu dès qu’il se lançait dans le feu de l’action.
Aussi ne fut-elle pas surprise lorsque les hauts-parleurs l’arrachèrent à sa contemplation.
 
- Avis à l’équipage, passage en état d’alerte jaune. Nous entrons en territoire hostile. Tous les pilotes doivent rejoindre leur poste de combat !
 
La jeune Coordinatrice n’attendit pas que le CIC de l’Archangel répète son message, elle quitta d’un pas décidé la baie d’observation pour prendre le chemin du hangar.
Elle avait parfaitement en tête le plan qu’Edward avait évoqué lors du briefing, elle partirait en première ligne aux cotés de l’officier commandant du croiseur.
Leur mission serait de neutraliser les communications du laboratoire et les éventuels systèmes de défense afin de laisser Vladimir, Kira et Tieria agir au sol dans une sécurité toute relative.
La jeune femme se jurait de les protéger, tous les trois, pas question qu’il leur arrive malheur alors qu’ils étaient privés de la protection de leurs MS !
Cette résolution semblait gravée au fer rouge dans son esprit alors que la porte des vestiaires coulissait devant elle.
Elle goûta à nouveau le silence et le calme de cet endroit car elle était toujours la seule femme pilote à bord de l’Archangel.
C’est donc sans hésitation qu’elle se défit de son uniforme de la FFCE contre sa combinaison couleur turquoise, nouant ses longs cheveux bruns pour ne pas en être gênée.
Sa main gantée se referma sur son casque avant de refermer le placard métallique pour rejoindre le hangar.
D’un pas rapide et déterminé, elle rejoignit son armure mobile et referma le cockpit sur elle-même.
Elle resta de longs instants à goûter les ténèbres silencieuses et reposantes du réduit dans lequel elle avait passé encore trop peu de temps à son goût
Après elle était conceptrice par passion et par volonté de poursuivre l’œuvre de son père, elle ne se sentait jamais aussi bien que lorsqu’elle assemblait une armure mobile de ses propres mains ou bien quand elle s’enfermait dans le cockpit afin de configurer tous ses systèmes pour donner la vie à sa création.
Mais lorsqu’elle alluma les systèmes du Dark Strike Freedom, elle avait parfaitement conscience qu’elle n’était pas là pour son plaisir, elle devrait assumer le rôle de l’ange gardien dans cette mission.
Shina procéda aux contrôles d’usage mais tout semblait en ordre et elle ne tarda pas à sentir qu’on déplaçait sa machine en direction de la catapulte.
 
- Transfert du ZGMF-X30A sur l’aire de lancement… Connexion à la catapulte n°2 ! Volets hermétiques verrouillés ! Dark Strike Freedom, en stand-by !
 
Les yeux améthystes de Shina se posèrent sur l’horloge d’un de ses écrans, leur timing était serré, ils devraient tenir le planning prévu pour la mission à la minute près afin de minimiser les risques.
Elle devrait être parfaitement synchrone avec l’OverBlitz et particulièrement efficace afin d’atteindre ses cibles désignées, elle n’avait pas le droit à l’erreur.
Ses mains se crispèrent un instant sur ses commandes alors que la voix du CIC de l’Archangel retentissait dans son cockpit alors qu’un ciel nocturne se laissait deviner via la catapulte qui venait de s’ouvrir devant elle.
 
- Trajectoire dégagée ! Tous les voyants sont au vert ! Bonne chance Lieutenant !...
 
Shina se contenta de hocher la tête tandis que toute hésitation la quittait et que son regard améthyste s’emplissait de détermination.
 
- Shina Izumi, Dark Strike Freedom, j’y vais !...
 
D’une impulsion sur ses commandes, son MS fut propulsé dans une nuée d’étincelles sur la catapulte avant d’être projeté dans le ciel nocturne de l’Eurasie.
Elle n’eut que le temps d’entendre la dernière recommandation d’Edward.
 
- Frappons rapidement, Lieutenant Izumi… !
- Bien reçu !...
 
L’instant d’après, sa main gantée s’abattait sur une touche devant elle et son écran afficha aussitôt :
 
« Mirage Colloid : Dispersion Optimale »
 
En un instant, à l’instar de l’OverBlitz, le Dark Strike Freedom disparut sous le couvert du Mirage Colloid, le rendant aussi invisible qu’imperceptible.
Elle allait se fier au plan pensé par le Commandant de l’Archangel, elle attaquerait le concept par l’est tandis que son supérieur le prendrait d’assaut par l’ouest.
Son MS fondait comme un faucon en direction de ses cibles et le Multi-Lock fixait un à un ses objectifs.
Sans hésiter, la jeune Coordinatrice fit feu avec ses canons à plasma, ses railguns ainsi que son canon de type Eris.
Pas question que les occupants de ce complexe aient le temps de prévenir de quelconques renforts !...
_________________



"Il existe deux choses incommensurables: l'Univers et la bêtise humaine. Pour ce qui est de l'Univers, je n'en suis pas encore sûr." Einstein
Revenir en haut
Edward
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2008
Messages: 389
Masculin
Gène: Naturel
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Over Blitz Gundam
Poste: Capitaine et Pilote
Grade: Commandant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mer 8 Jan 2014 - 00:54
Sujet du message: Le tranchant d'un ciel sombre
Répondre en citant

Il ne fallut que quelques instants pour que les deux Mobiles Suits furtifs arrivent sur place. Le complexe était si banal, vu de cette hauteur. Ce n’était qu’un grand bâtiment carré pourvu d’une très large cours intérieur. Le tout était encerclé de clôtures étonnement hautes pour un complexe d’apparence, si anodin. Mais nul ne doute que ce bâtiment renfermait beaucoup de petits secrets que le Blue Cosmos voudrait taire absolument. Ils devaient donc les récupérer. Déjà, Edward visualisait les nombreux relais de communications dont un qui se trouvait à l’extérieur du bâtiment et s’empressa de le verrouiller. Lorsque Shina ouvrit le feu avec son système de verrouillage multiple, il explosa le relais d’un tir de fusil laser, avant de réduire en cendre une antenne sur le toit. Cela risquait malheureusement d’abimer un peu le bâtiment mais les ordinateurs contenant les données étaient sans doute en sous-sol, pas à l’étage, justement pour ce genre de raison ! D’une rafale de CIWS, il neutralisait enfin ce qu’il jugeait être le dernier point de relais.

- Lieutenant Izumi, c’est bon pour vous aussi ?

Il ne devait pas y en avoir davantage. Toutefois, il était gêné de ne voir aucune réaction au sein du bâtiment. Aucune lumière ne s’allumait dans les premiers étages bien qu’ils pouvaient discerner quelques fenêtres pourvues de barreaux. Peut-être que les installations du Blue Cosmos étaient uniquement dans le sous-sol… ? Ou alors…
Mais alors qu’il tentait de comprendre la raison du calme étrange qui touchait le bâtiment après ces explosions, il reçut une transmission d’Hawkeye.


- Commandant, on est juste niveau temps. C’est bon pour vous ?
- Oui, les relais sont détruits, même si je trouve l’endroit un peu trop calme. La voie est libre !

Toujours sous couvert du Mirage Colloïd, Edward jeta un regard en direction de la ville non loin. Les explosions avaient dû être vues de loin. C’était à partir de maintenant que le chronomètre était lancé pour les autres. Et le radar indiqua bientôt l’approche de l’Archangel, puis le lancement des autres Mobiles Suits. Prenant une posture défensive au-dessus du bâtiment, Edward lança simplement une communication vers Vladimir, Tieria et Kira :

- Soyez prudents à l’intérieur. Si jamais la situation devient trop dangereuse et que la mission est compromise, sortez de là immédiatement !

Il était hors de question qu’il perde trois pilotes pour récupérer quelques données, aussi cruciales soient-elle… Mais pour l’instant, rien ne laissait penser qu’une forte résistance les attendait à l’intérieur. L’ensemble du bâtiment semblait endormi et alors qu’ils venaient de provoquer quelques explosions mineures, seul un long silence leur répondait. Une situation qu’Edward n’appréciait absolument pas…
_________________
Revenir en haut
Kira
Administrateur principal
Administrateur principal

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2008
Messages: 2 369
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: ZGMF-X20A Strike F.
Poste: Pilote
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mer 8 Jan 2014 - 01:38
Sujet du message: Le tranchant d'un ciel sombre
Répondre en citant

Le temps avait semblé très long durant le voyage allé. Des heures et des heures à se tourner les pouces tout en sachant très bien qu’avant la tombée de la nuit, ils auraient certainement encore un peu plus de sang sur les mains. Et pourtant, les quelques minutes qui venaient de passer avaient filées en quelques secondes, à ses yeux. Shina venait d’être éjectée avec le Commandant Yagami et moins d’une minute après, son appareil était déplacé dans le hangar tandis que la voix du CIC répétait une fois de plus les différentes étapes du processus. Kira ne l’écoutait même plus vraiment, son regard déjà posé sur la noirceur de la nuit qu’il distinguait au bout de la catapulte.

- Autorisation de décoller reçue, Lieutenant. Trajectoire dégagée, vous pouvez y aller !
- Kira Yamato, Strike Freedom, j’y vais !

Aussitôt, le panneau orange vira au vert, indiquant le message « Clear, Clear, Launch ! », et Kira poussa la commande des gaz à pleine puissance. Il eut le temps de se sentir plaqué contre son siège avant de se retrouver dans les airs.

*Ils ont millimétré notre sortie…*

Kira ne dû même pas activer ses propulseurs principaux pour s’approcher du complexe. Le point de chute avait été calculé pour qu’ils puissent atteindre la cours principale sans aide d’une poussée importante. Il reconnaissait bien là le côté méticuleux d’Edward... Employant les ailes de son appareil pour s’orienter, le Coordinateur se contenta donc de s’aider de ses rétrofusées pour atterrir en douceur dans le cours. Posant l’un des genoux de son appareil au sol, il plaça son bras gauche devant le cockpit dans le cas où un tir passerait malgré la protection de Shina et d’Edward. D’ailleurs, ce dernier entra en communication avec eux tandis que les deux autres atterrissaient à leur tour dans la cours.

- Soyez prudents à l’intérieur. Si jamais la situation devient trop dangereuse et que la mission est compromise, sortez de là immédiatement !
- Bien reçu.

En tout cas, il était l’heure d’aller voir ce que ce fameux complexe pouvait bien cacher. Prenant le pistolet mitrailleur que lui avait choisi Vladimir, sans oublier son pistolet de service bien rangé au niveau de sa jambe droite, il verrouilla son appareil et ouvrit le cockpit. Ainsi placé sur un genou, il put facilement descendre de l’appareil et rejoindre les deux autres qui semblaient tout aussi prêts que lui à entrer là-dedans. Le chronomètre défilait déjà, et ils ne pouvaient donc pas se permettre de passer par quatre chemin : la porte principale du complexe semblait se trouver à quelques dizaines de mètres d’eux et Kira l’indiqua d’un signe de tête.

- Mieux vaut rentrer au plus vite !

Il fut assez surpris de voir que la porte n’était pas blindée. Il fallait dire que vu la hauteur des clôtures, si quelqu’un en venait à bout, aucune porte blindée ne pourrait l’arrêter. En tout cas, d’une balle, Kira fit sauter la serrure, leur ouvrant ainsi le passage. Après tout, si les explosions dans la cours n’avaient fait réagir personne à l’intérieur, un simple coup de feu passerait certainement tout aussi inaperçu. Ils étaient désormais prêts à entrer dans le bâtiment, bien que celui-ci était un peu angoissant : plongé dans la pénombre ainsi que dans un silence parfait.
_________________
Revenir en haut
Tieria Erde
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 18 Nov 2010
Messages: 181
Localisation: Au front
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: GN-008 SERAVEE
Poste: Pilote de ms
Grade: Sergent-Major
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Sam 11 Jan 2014 - 18:18
Sujet du message: Le tranchant d'un ciel sombre
Répondre en citant

Dans le cockpit s'était installé un silence qui, cette fois-ci, n'était pas intense, n'exerçait aucune pression sur le morale du pilote. En cette fin de soirée, Tieria était totalement décontracté, d'une sérénité remarquable et surtout, confiant. En effet et cela pour la première fois depuis longtemps, il se sentait en pleine possession de ses moyens, prêt à affronter les mille dangers auxquels il devrait faire face.

Les mains posées sur les commandes, la tête légèrement penchée vers l'arrière et les yeux fermés, il respirait lentement et profondément à travers son casque la visière encore transparente quand son supérieur direct engagea une communication avec lui.


-Salut. Tu te sens prêt ? Je n’ai pas eu beaucoup l’occasion de prendre de tes nouvelles ces derniers temps, excuse-moi.

Le lieutenant n'avait pas tort, les deux coordinateurs ne s'étaient presque plus vus depuis un long moment et aussi loin que remontent sa mémoire, la dernière activité qu'ils avaient partagée était cette sortie sur Terminal. Celle qui s'était conclue par un repas et une danse avec Shina et Katherine. Cela restait un très joli souvenir malgré la très regrettée dispute avec sa seule véritable amie qui avait mis fin à sa permission. Cependant, Tieria ne comprenait pas vraiment pourquoi il s'excusait, chacun avait été très occupé, Kira avec sa cousine et leurs sombres problèmes et lui avec son traitement dont il gardait encore un désagréable souvenir.

-Je suis plus que prêt, crois-moi ! Et il n'y a pas de mal, nous étions tous occupés à régler nos petits problèmes. J'espère simplement que toi et Shina allez mieux, maintenant.

Oui, même s'il avait été convalescent pour presque tout l'équipage, il avait entendu les bruits qui parcouraient le vaisseau, notamment sur ce qui pouvait être qualifié de mini-accident au hangar. De plus, même si leurs sourires jumeaux illuminait presque tout le temps leurs visages aux traits si similaires, Tieria sentait toujours un mal entourer ces deux jeunes gens. Malheureusement, même avec toute la bonté du monde, jamais il ne parviendrait à les aider et il avait compris cela depuis longtemps.

- Je ferais mon possible pour que tout aille bien. Bonne chance !

A ces mots, le coordinateur aux mèches mauves sourit légèrement. Décidément, il était toujours aussi soucieux de la protection de ses partenaires... Sacré Kira ! Toutefois, cela n'était pas du tout son rôle, pas dans cette mission en tout cas et c'est ce que Tieria lui dit.

-C'est mon job cette fois-ci, Kira !

Sur ceci, il coupa la communication et s''installa plus confortablement dans son siège car l'attente promettait d'être longue encore.


*****Plusieurs heures plus tard*****


Un très léger tremblement se fit sentir et dans un calme qui commençait doucement à se dissiper, Tieria ouvrit les yeux.

-Ca commence.

Les deux premières machines furent déployées, maintenant, c'était au tour de Shina et du commandant Yagami de leur préparer le terrain. Mais ils n'allaient pas attendre pour se mettre en place car chaque seconde était précieuse aussi alluma-t-il le Seravee sans attendre et dès que cela fut fait, il sentit sa machine être déplacée tandis qu'on lui parlait par la radio.

//Mise en place du GN-008 sur la catapulte B. Voulez-vous les canons supplémentaires, sergent-major ?//
-Négatif, le combat risque de se faire à courte distance.
//Reçu, ajustement de la puissance de la catapulte, fermeture des volets hermétiques, Seravee en Stand-By.//

Tieria voyait le sombre ciel étoilé par l'ouverture de la catapulte, il tenait fermement les commandes de de son Gundam, et une fois que les premières explosion eurent cessé, il reçut l'ordre de décoller.

-Seravee, Tieria Erde, début de l'opération !

En poussant la manette droite à fond, il s'élança dans le ciel russe pour très vite constater qu'il n'aurait pas besoin d'utiliser plus que la rétro-propulsion tant le calcul de l'éjection était précis. Le Strike-Freedom et le Seravee se posèrent dans la large cour intérieure, très vite rejoins par l'Hammerhead. Ce qui frappa directement le coordinateur était l'étrange calme des lieux malgré l'attaque... Que se passait-il, un piège ?

- Soyez prudents à l’intérieur. Si jamais la situation devient trop dangereuse et que la mission est compromise, sortez de là immédiatement !
-Compris.

La voix du commandant l'arracha de ses songes en même temps qu'il verrouilla le GN-008 tout en prenant le fusil qui l'attendait derrière lui. Il tira un des chargeurs sanglés sur sa cuisse gauche et arma le FAL en un geste mécanique. Enfin, il rejoignit Kira aux pieds de leurs machines et peu après, c'est Vladimir qui se montra.

- Mieux vaut rentrer au plus vite !

Tieria acquiesça d'un hochement de tête et c'est en faisant sauter la serrure de la faible porte qui Kira leur ouvrit un chemin dans le bâtiment qui se faisait décidément de plus en plus inquiétant. Comment cela se faisait-il qu'il soit si calme alors qu'il était ouvertement attaqué... ? Il y avait certainement un piège quelque part aussi Tieria arrêta Kira qui ouvrait la marche en posant une main sur son épaule.

-Ta protection est ma mission, je passe devant... Je redoute un piège.

En chuchotant cela, il avança devant le coordinateur suprême tout en relevant son arme. Kira ne pouvait pas le contredire sur ce point là : s'il venait à être blesser et à ne plus pouvoir remplir sa mission, tout cela n'aurait servi à rien. Cela était hors de question et c'est pour cela que Tieria prit la décision d'ouvrir la marche. Vladimir, lui, la fermerait et c'est ainsi qu'ils reprirent leur avancée vers les sous-sols.
_________________
Sois le changement et tu obtiendras Justice.

T.Erde
Revenir en haut
Vladimir Bjorg
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2013
Messages: 17
Localisation: Lyon
Masculin
Gène: Natural
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: MS Hammerdhead
Poste: Barman & Pilote de MS
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 12 Jan 2014 - 14:29
Sujet du message: Le tranchant d'un ciel sombre
Répondre en citant

J'étais en train de finir mes mots croisés quand j'entendis un message indiquant qu'on passait en alerte rouge ! Je rangeais mon magazine sous mon siège et j'activais mon mobile suit une nouvelle fois. Comme c'était prévu, le commandant et la pilote du Dark Strike Freedom partir en premier pour détruire les systèmes de communication ennemis pour éviter qu'ils contactent des renforts. Quelques minutes plus tard, ce fut au tour des MS du lieutenant Yamato et de du jeunot violet d'être éjecté. Je sentis qu'on bougeait mon MS dans le hangar pour le placer sur la zone de lancement tandis qu'une personne me contacta par radio.


// Mise en place du UMA 231 sur la catapulte B. Vous êtes certains de ne pas vouloir d'un fusil ? 
- Pas besoin ! Je peux me débrouiller sans !
//Reçu, ajustement de la puissance de la catapulte... fermeture des volets hermétiques... Hammerhead en stand-by.


Catapulte ? ... J'avais vraiment bien entendu ? J'étais bien curieux et me demandais qu'est-ce qui allait suivre, mais le temps pressait !


- Hammerhead, Vladimir Bjorg... ready... GO !!!


Je sentis que mon MS fut propulsé vers l'avant à toute vitesse et je fus éjecté hors de l'Archangel à plusieurs mêtres du sol !!!!??? Ne disposant pas d'ailes comme les autres MS, je dus utiliser les petits réacteurs sous les pieds de mon MS pour ralentir la chute vers le sol ! Malheureusement, hauteur + poid du MS (60 tonnes) = gros bruit et ce fut le cas car je tombais dans la cour de la base avec fracas ! Le MS n'avait subi aucun dégâts mais le boucan que j'avais provoqué  aurait pu réveiller un mort !!!


// Monsieur Bjorg ! Vous allez bien !!??
- Oui, oui ! J'ai surtout été très surpris mais pas de casse... vous aurez pu me prévenir pour cela ! J'ai failli avoir une crise cardiaque !!!
// Désolé... vous vous sentez apte à poursuivre la mission ? 
- C'est pas mon premier rodéo, je vais pas abandonner à cause de cela non plus ! répondis-je avant de mettre fin à la communication.


En regardant au-dessus, je remarquais que les MS du commandant et de l'autre miss étaient en position défensive, alors que les deux autres étaient déjà présents dans la cour. Je me rapprochais des deux autres MS et je positionnais le mien à genoux pour pouvoir en sortir. Je récupérais l'arsenal que j'avais pris avec moi puis je sortis de mon MS pour rejoindre les deux jeunes. Je mis le sac plein d'explosifs dans mon dos, je mis aussi le fusil à pompes dans mon dos puis j'avançais avec mon desert eagle en main.
Je n'aimais pas vraiment le calme de cet endroit, ce qui signifiait deux choses : soit il avait été abandonné il y a quelques heures... ou alors on nous attendait de pied ferme à l'intérieur. Instinctivement, je le sentais pas du tout donc il fallait que j'ouvre l'oeil... enfin, celui qui me restait.


Alors qu'on entrait à l'intérieur, Tieria décida de passer devant car il redoutait un piège et il semblait s'inquiéter pour Kira. Avant qu'on aille trop loin, j'attrapais son épaule pour l'arrêter avant qu'on avance trop loin.


- Si tu le sens pas toi aussi, laisse moi passer devant. J'ai mon quota en combat en intérieur et ça serait mieux que je fasse office de première ligne vu mon ancienneté si les choses tournent mal; déclarais-je en chuchotant mais avec un ton et un regard signifiant que ce n'était pas discutable non plus.


Je passais devant, mon Desert eagle dans une main, un de mes couteaux de lancer dans l'autre et j'avançais le plus discrètement possible et prenant une petite avance de 2-3 m. Quand nous rencontrions une intersection, je me plaquais contre la paroi avant de jeter un coup d'oeil pour voir si la voie était libre. Vu que c'était clean, je fis signe à Kira et Tieria d'avancer puis je continuais à avancer...
_________________
Grizzly, vodka & cigare...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






Posté le: Aujourd’hui à 21:33
Sujet du message: Le tranchant d'un ciel sombre

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
   Gundam Neo Generation -> Europe Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 5

 
Sauter vers: