:: Liens sanglants ::
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Gundam Neo Generation -> Asie
 
Lacus Clyne
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2009
Messages: 361
Localisation: Qui sait... ?
Féminin
Gène: Coordinatrice
Vaisseau: Eternal
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Masurao
Poste: Pilote de MS
Grade: Capitaine
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 29 Sep 2013 - 16:32
Sujet du message: Liens sanglants
Répondre en citant

[HRP: Sujet précédant ici ]

"Capitaine demandé au hangar !... Je répète, Capitaine demandé au hangar !..."

Lacus releva brusquement la tête en entendant cet appel, elle était prête à aller se reposer mais visiblement elle ne pouvait pas encore se le permettre.
Une bouffée d'inquiétude l'envahit à mesure qu'elle se hâtait en direction du hangar, était-ce au sujet de Kazuki ?
Il n'était pas encore rentré alors qu'elle s'occupait d'Heero, était-il blessé lui aussi ?
Ou alors y-avait-il un souci avec son prototype qui nécessite sa présence aussi rapidement ?...
La jeune Coordinatrice vit coulisser les portes métalliques devant elle avec angoisse... et elle se figea sur le seuil.

Le Coordinateur Extended était bel et bien rentré de la bataille... mais il n'était pas rentré seul !...
A terre, sur le sol, un Windam lourdement endommagé gisait sans vie, son cockpit éventré.
Ses soldats l'encerclaient, armes au poing, tandis que Frau tentait de forcer le système d'ouverture de la machine.


- Il faudra que vous ayez une petite discussion avec Kazuki Capitaine. La prochaine fois qu'il se décide à ramener une machine ennemie, qu'il prévienne !...


Le MS avait beau avoir l'air hors service, il n'était pas dit que le soldat à l'intérieur n'ait décidé de vendre chèrement sa peau.
Qu'avait-il pris à l'Extended de ramener une machine de la CTA ? Espérait-il qu'ils puissent tirer des informations de ce pilote ?
L'Eternal avait beau être dédié au réseau d'information de la FFCE, il n'était pas pour autant dans leurs méthodes de faire des prisonniers dans le but de leur tirer des informations.
La Coordinatrice en était là de ses réflexions quand le cockpit du Windam s'ouvrit brusquement et, en tirant son arme de service, Frau se pencha à l'intérieur.
Aussitôt il lâcha un juron :


- P***** ! Combien de gamins ils envoient au front maintenant ?!


Il rengaina son arme aussitôt et il lui fit signe de venir, cela signifiait qu'il n'y avait pas de danger immédiat.
Son fidèle Haro bondissant sur ses talons, Lacus franchit la distance qui la séparait du MS, se hissa jusqu'à hauteur du cockpit et se saisit de la main que son chef technicien lui tendait pour pouvoir jeter un oeil à l'intérieur.
Elle se figea devant le spectacle qui l'attendait : comme l'avait constaté Frau, un jeune homme - aussi jeune qu'elle-même - était inanimé dans son siège de pilote, une large traînée sanglante lui barrait un oeil et coulait le long du côté gauche de son visage.
Il souffrait certainement d'un traumatisme crânien qui l'avait fait perdre conscience et il fallait soigner l'hémorragie au plus vite.
Elle se tourna vers les hommes armés qui se tenaient sur leurs gardes.


- Baissez vos armes et allez chercher une civière à l'infirmerie !...


Elle ne voulait pas déranger Pamela et Orion qui avaient déjà suffisamment à faire avec Heero, en plus elle avait une formation d'infirmière elle aussi, elle pouvait se charger de ce jeune homme jusqu'à ce que ses hommes amènent de quoi le transporter.
Délicatement elle détacha les attaches qui retenaient le jeune homme, elle espérait que celles-ci ne lui avaient pas blessé les côtes sous l'effet du choc.
Puis, avec tout autant de douceur, elle retira son casque, libérant ses cheveux châtains en bataille, et elle se mit à examiner la belle estafilade qu'il avait sur le crâne.
Toutefois, sentir ses doigts autour de sa plaie ramena brièvement le blessé à la vie, il ouvrit péniblement son oeil maculé de sang et croisa le regard azur et le visage doux de Lacus.


- Restez tranquille... Tout ira bien...


La jeune femme ne sut pas s'il l'avait entendue car il perdit de nouveau conscience presque aussitôt.
Heureusement la civière ne tarda pas et elle fit hisser délicatement dessus le jeune homme qui fut entraîné en direction de l'infirmerie.
Elle était prête à le suivre quand Frau la retint par l'épaule.


- Attends une petite minute Miss. Je voulais te parler de quelque chose !...


Lacus suivit le regard de Frau qui se posait sur le Sword Calamity, elle sut alors de quoi il voulait lui parler.


- C'est au sujet d'Heero ?...


Il s'empressa de hocher la tête et croisa les bras tout en ne lâchant pas le prototype d'Heero.


- Oui. Si j'en crois le rapport préliminaire, je ne serais pas surpris que ce soit les performances de son MS qui aient causé son état au retour. Je vais voir si on ne peut pas renforcer le cockpit pour lui éviter d'encaisser autant de jets sinon il ne tiendra pas indéfiniment à ce rythme.


Ce fut au tour de la Coordinatrice de hocher la tête, elle descendit délicatement du Windam, toujours son fidèle Haro rose à ses côtés.


- J'attendrais avec impatience ton rapport et je te le confie, je sais que tu feras au mieux !...


A l'instant où elle quitta le hangar, elle se figea sur le seuil en croisant Orion qui s'était immobilisée en voyant un soldat inconnu blessé passer sur une civière.
Elle comprenait son inquiétude : en effet il portait une combinaison de la CTA, l'organisation derrière laquelle se dissimulait le Blue Cosmos, organisation qui les recherchait Heero et elle.
Lacus se décida à lui expliquer la situation :


- Kazuki a ramené ce pilote blessé dans sa machine. Je vais m'en occuper et je m'assurerais qu'il soit sécurisé dans l'infirmerie.


Elle ne voulait pas qu'Orion s'inquiète, elle s'était jurée de protéger chaque membre de cet équipage depuis qu'elle avait pris le relais du Capitaine Hawkwood.
La Coordinatrice reprit le chemin de l'infirmerie, la jeune infirmière sur ses talons.


- Je suppose que tu voulais me parler d'Heero.


Orion ne tarda pas à confirmer, elle était rassurée d'entendre qu'Heero se portait mieux mais elle préférait garder pour elle ce que lui avait dit Frau.
Elle ne doutait pas que la jeune Naturelle tenterait de convaincre l'Extended de renoncer à piloter sa machine si elle l'apprenait et elle ne voulait pas que les deux jeunes gens se brouillent par sa faute.
Mais alors qu'elle entrait, elle fut surprise de voir Heero sur ses jambes et Pamela qui tentait de le calmer, visiblement la présence de ce pilote de la CTA lui semblait insupportable.
Mais la brave doctoresse n'avait pas l'intention de se faire dicter sa conduite par le jeune pilote.


- Tu vas te calmer, oui ?! Je vais soigner ce pilote, que ça te plaise ou non ! Et si tu ne baisses pas d'un ton, Orion sera obligée de te faire une injection dans une partie charnue de ton anatomie !


Etait-ce la menace d'une piqûre dans le postérieur ou bien l'apparition d'Orion ou bien encore celle de Lacus mais Heero sembla se calmer bien qu'il exprime encore sa réprobation.
Pamela poussa un soupir mais elle se retourna en voyant que Lacus franchissait le rideau qui les séparait de la couchette où gisait le pilote inanimé.


- Tu tiens à ce que mon infirmerie devienne un champ de bataille en fait ?...


La jeune Coordinatrice afficha un sourire amer tandis qu'elle se saisissait d'une trousse de soins, on avait recouvert le jeune homme d'une couverture mais elle devinait les entraves qui retenaient ses poignets pour plus de sécurité.
Avec attention, elle entreprit de nettoyer avec soin la blessure sanglante et le visage du jeune pilote.
La plaie était large et profonde, autrefois on aurait dû raser le crâne du blessé et suturer mais leur technologie était bien meilleure.
Elle se saisit d'un petit appareil, imitant la technologie des caissons de régénération cellulaire, et elle s'assit sur le lit pour l'appliquer sur la blessure.


- Je préférerais que tout le monde vive en paix, que ce soit sur Terre, dans l'espace ou sur ce vaisseau !...


Il fallut un petit moment pour que la blessure daigne se refermer et la jeune Coordinatrice fit alors avec soin un bandage autour du crâne du jeune homme, mieux valait préserver sa tête désormais.
Elle espérait simplement qu'il n'avait rien d'irrémédiable et qu'il se remettrait dans peu de temps.
_________________
Revenir en haut
Publicité






Posté le: Dim 29 Sep 2013 - 16:32
Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Syld Kastel
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 19 Sep 2013
Messages: 50
Localisation: Va savoir.
Masculin
Gène: Naturel
Vaisseau: Eternal
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: Windam
Poste: Pilote de MS
Grade: Soldat
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 29 Sep 2013 - 18:39
Sujet du message: Liens sanglants
Répondre en citant

*.....Ca va bientôt commencer. Je vais me battre contre d'autres MS.....un vrai combat!*

Aussi excité qu'inquiet, Syld attendait son heure. Dans peu de temps, il débuterait sa première vraie bataille, à bord de son Windam. Il l'avait encore peu piloté en situation réelle, et jamais en combat avec un risque de mort, mais s'il survivait, cette expérience lui servirait. Et servirait la Terre.
Une énorme secousse le tira de ses pensées, et tandis qu'il se demandait ce qu'il se passait, une voix retentit dans son cockpit.


-"A toutes les unités, décollage immédiat!"

Aussitôt, Syld se prépara et le Windam s'envola, prêt à causer ses premiers dégâts. Déjà, son écran affichait des détails quant aux ennemis qu'il allait affronter.

*Eternal et Archangel? Ca vient de la FFCE, ca!*


Il n'avait pas forcément envie de se confronter à cette faction pour ses débuts, mais s'ils venaient pour se battre, il se devait de les accueillir. Il suivit une partie de la flotte, qui devait en découdre avec deux MS apparemment surpuissants, ou très bien pilotés. Ou les deux.

-"Voyons ce que vous avez dans le ventre!"

Sans hésiter, Syld choisit le Dark Freedom comme cible. S'il était aussi puissant qu'effrayant, il valait mieux le descendre au plus vite. S'il faisait juste peur à voir, alors il n'aurait aucun mal à le détruire. Le Windam saisit son fusil laser et fit feu en direction du MS noir, qui esquiva sans problème. Puis l'horreur commenca.

-"Ce n'est que le déb-BWAAH!?"


Sans qu'il n'ait eu le temps de tirer à nouveau, Syld hurla tandis que le Dark Freedom faisait feu sur son escadron. Six appareils s'effondrèrent, tandis que le Windam du jeune pilote de la CTA contempla en tremblant son terrible adversaire.

-"Changement de cible: Attaquons l'autre!"

Sans même se soucier de savoir s'il s'agissait d'un ordre raisonnable, Syld s'éloigna au plus vite du Dark Freedom. Le Masurao, avec un peu de chance, ne tirerait pas dix rayons lasers d'un coup. Le Windam rangea son fusil et dégaina un sabre laser. Malheureusement, il n'eut même pas le temps d'atteindre sa proie. Une immense secousse et un bruit d'explosion le remuèrent dans tous les sens. Puis plus rien. Pendant un moment, Syld se sentit tordu dans tous les sens, comme si des bras gigantesques l'étiraient lentement avant de tenter de faire un origami avec son corps. Puis une faible lumière, et....

-"Aw....ils...ils sont où? Ahh...??"

Malgré les fissures occasionnés par le crash, les écrans du Windam fonctionnaient encore, et ce qu'ils affichaient n'était pas beau à voir. La CTA avait été mise en déroute par la FFCE, et celle ci finissait d'affronter un Destroy. Ce Destroy que l'Alliance avait déchainé sur le champ de bataille, dont la puissance était ahurissante, et qui pourtant venait de s'immobiliser.

*Ils peuvent même vaincre ca!? C'est....monstrueux.....*


Ses yeux se brouillèrent, le décor tournoyait autour de lui et il sentit comme une forte migraine. Le jeune homme essaya de s'essuyer les yeux, et sentit un liquide chaud et poisseux sur ses mains.
Du sang. Sa tête? Etait il blessé? Allait il succomber si vite? Il fallait qu'il survive, qu'il appelle ses alliés. Il ne devait pas mourir ici, pas si pitoyablement, dès sa première bataille.
Peut être poussé par l'urgence de la situation, par son état, Syld activa sa radio, priant pour qu'elle fonctionne, et parla aussi fort que possible. Pour un peu, il murmurait son appel à l'aide.


-"S'il vous plait, ne....ne me laissez pas là, aid....."

Il n'en dit pas plus. Sa tête bascula sur le coté, et il sombra dans l'inconscience totale. Brièvement, à quelques reprises et pendant une fraction de seconde, Syld sentit son corps remuer, mais il ne prit pas conscience de ce qu'il se passait. Soudain, une sensation étrange au niveau de la tête lui fit ouvrir les yeux, qui croisèrent ceux d'une personne qu'il ne reconnut pas.

- Restez tranquille... Tout ira bien...


Syld obéit d'autant plus facilement qu'il ne pouvait de toute manière même pas garder conscience. Un autre trou noir durant lequel il ne ressentit rien du tout, pas même sa douleur au crâne.
Combien de temps s'était écoulé, il ne le savait pas. Il sentait qu'on lui appliquait un bandage autour du crâne, mais hésitait à ouvrir les yeux. S'il s'évanouissait à nouveau....
Il lui fallait au moins se manifester. Prouver qu'il était encore en vie, grâce à ses sauveurs.


-".....merci."

Un mot en valait parfois mille. Et mille mots, c'était trop lui demander pour le moment.

_________________
N'ayez peur que de ma défaite ou de ma mort. Si je vous suis, ma loyauté vous est déjà acquise!
Revenir en haut
Heero
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 30 Aoû 2008
Messages: 326
Masculin
Gène: Naturel (Extented)
Vaisseau: Eternal
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Sword Calamity
Poste: Pilote de MS
Grade: /
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mar 1 Oct 2013 - 19:19
Sujet du message: Liens sanglants
Répondre en citant

Heero en avait déjà plus que marre des examens que lui faisait subir le médecin de bord de l’Eternal. D’autant plus qu’avec désarroi, cette dernière semblait constater que rien de physique n’expliquait son état après la bataille. Il n’avait subi aucune blessure ni aucun choc visible sur le corps. Elle finit par lui faire une prise de sang, au cas où, sans doute…
Le pilote du Sword Calamity avait bien une idée, quant à lui d’où pouvait provenir le problème mais il n’allait certainement pas le lui dire. Finalement, il resta silencieux pendant qu’elle analysait ces échantillons non loin de lui. Il constata toutefois que des gens étaient venus en courant chercher une civière. Que se passait-il encore ? Décidément, la vie sur ce vaisseau était presque aussi animée que sur le Girty Lue, même si les occupations étaient plutôt différentes…
Finalement, un homme revint en courant, pour prévenir le docteur Leverrier de ce qui se passait.

- C’est Kazuki… Il a ramené à bord un pilote ennemi blessé. Le Capitaine Clyne a ordonné qu’il soit sécurisé et soigné ici.

En quelques instants, Heero fit le rapprochement entre « pilote ennemi » et la bataille qui venait d’avoir lieu. Une bataille qui les opposait à la CTA et au Blue Cosmos…

- Vous n’êtes pas sérieux… ?!

Il se redressa si vivement qu’il sentit brièvement la pièce tourner autour de lui. Mais à peine fut-il stabilisé sur ses deux jambes qu’il vit la porte s’ouvrir. Plusieurs hommes tenaient une civière sur laquelle était étendu un jeune garçon portant une combinaison de pilote appartenant à l’Alliance Terrienne. Il devait y avoir des tas de pilotes ennemis blessés ! Alors si celui-là en particulier avait réussi à se retrouver ici, qu’est-ce qui pouvait bien dire que ce n’était pas voulu ? Un agent du Blue envoyé pour les abattre tous les deux ?

- Ce n’est pas des soins dont il a besoin mais d’une cellule. Je m’occuperai de son interrogatoire s’il le faut !

Le regard bleu d’Heero était chargé d’hostilité et de méfiance. Il avait promis de protéger et Orion, peu importe la situation et son instinct ne lui conseillais qu’une seule chose dans l’immédiat : saisir la paire de ciseau qui se trouvait sur le bureau et la planter dans le cœur de ce pilote inconscient !
Déjà, la porte s’ouvrait sur Lacus Clyne suivie par Orion mais Heero ne comptait pas renoncer pour si peu. Il allait conseiller à son Capitaine d’abattre cet espion tant qu’il était encore temps lorsque le médecin de bord se retourna vers lui.

- Tu vas te calmer, oui ?! Je vais soigner ce pilote, que ça te plaise ou non ! Et si tu ne baisses pas d'un ton, Orion sera obligée de te faire une injection dans une partie charnue de ton anatomie !

A cette simple pensée, Heero jeta un regard à Orion qui sembla avoir la même réaction que lui vu qu’elle rougissait un peu. Mais cela ne dura qu’un instant. La menace générée par ce pilote était trop grande pour qu’une telle menace ne face renoncer Heero.

- Soignez-le si vous voulez… mais si je le surprends en train de faire quelque chose de suspect, les meilleurs soins du monde ne pourront plus rien pour lui !

Il fixa Pamela qui semblait bien comprendre qu’il ne s’agissait pas là de menace en l’air. Cette dernière lui répondit par un simple soupir résigné avant de passer de l’autre côté de l’infirmerie où ils avaient installés le pilote de la Coalition. Cette hausse d’énervement passée, Heero se rassit rapidement sur son lit, sentant que sa tête tournait un peu. D’un côté, il était rassuré. Durant un instant, il avait craint que cette civière demandée en urgence ne soit pour Orion pour une raison qu’il ignorait. Ce n’était pas le cas, et cette dernière était de retour, près de lui.
Elle lui fit comprendre qu’il avait une drôle notion du repos. Il était vrai qu’il s’était légèrement emporté, à cause de ce pilote…

- Mais au moins, je me suis laissé examiner… !

Il n’avait pas été contrariant durant à peu près une demi-heure. Que pouvait-on demander de plus ? Une chose était certaine, il ne serait pas contre le fait d’enfin se débarrasser de cette combinaison et de prendre une douche… !
Revenir en haut
Orion Joyce
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 24 Fév 2010
Messages: 32
Localisation: Walking on the moon
Féminin
Gène: Naturel
Niveau de pilote: 1
Poste: Médecin
Grade: sergent

Posté le: Lun 7 Oct 2013 - 08:45
Sujet du message: Liens sanglants
Répondre en citant

*Elle doit être du côté du hangard*


Orion avait fait un petit détour pour récupérer dans la cabine de Heero des vêtements propres comme elle l’avait promis. A présent, elle n’avait plus qu’à prévenir Lacus avant de retourner auprès de Heero. Alors qu’elle approchait elle vit un soldat qu’elle ne connaissait pas sortir allongé sur une civière. En vérité, elle ne regardait pas réellement le soldat mais plutôt sa combinaison : une combinaison de la CTA.


*Qu’est-ce qu’il fait là ?*


Sa belle humeur s’était littéralement volatilisée. A présent, le danger allait pénétrer à l’intérieur de l’infirmerie, un des rares endroits où elle se sentait toujours en sécurité. La seconde pensée qui lui vint à l’esprit fut que Heero allait très probablement sortir de ses gonds. Il était toujours plus soucieux quand il s’agissait de sa sécurité à elle, savoir qu’elle devrait soigner ce pilote n’allait certainement pas le ravir du tout.


- Kazuki a ramené ce pilote blessé dans sa machine. Je vais m'en occuper et je m'assurerais qu'il soit sécurisé dans l'infirmerie.

Orion préféra ne rien répondre. Ce n’était pas le fait de paniquer qui allait changer quoi que ce soit et elle n’était pas en mesure de répondre négativement à un ordre de sa supérieure. Elle lui emboîta le pas tout en restant à bonne distance de la civière honnie. On ne savait jamais. Son expérience médicale lui indiquait qu’il n’était clairement pas en état de faire du mal à une mouche, mais ce n’était pas une raison pour baisser sa garde.



- Je suppose que tu voulais me parler d'Heero.
-En effet. Il s’est réveillé et se porte mieux. Il va simplement avoir besoin d’un peu de repos.


D’ailleurs, Lacus put vérifier la véracité des propos d’Orion quand elle entra dans l’infirmerie. Heero affichait une forme olympique. En son for intérieur, Orion aurait été soulagée de le voir régler le souci de l’ennemi potentiel d’un bon coup de ciseau bien placé mais Lacus et Pamela risquaient de ne pas apprécier son zèle. En attendant, hors de question qu’elle s’approche de ce pilote, même mourant.


- Tu vas te calmer, oui ?! Je vais soigner ce pilote, que ça te plaise ou non ! Et si tu ne baisses pas d'un ton, Orion sera obligée de te faire une injection dans une partie charnue de ton anatomie !

La demoiselle rosit instantanément. Visiblement, la menace n’eut pas grand effet sur le pilote furieux.



 - Soignez-le si vous voulez… mais si je le surprends en train de faire quelque chose de suspect, les meilleurs soins du monde ne pourront plus rien pour lui !


Pamela soupira avant d’aller s’occuper du pilote blessé. Orion s’approcha de Heero qui s’était rassit.


-Je croyais avoir dit que tu avais besoin de repos ? A moins que ce ne soit ta définition du repos, ajouta-t-elle en riant.
  

Elle était loin d’être détendue, mais refusait de le montrer.


- Mais au moins, je me suis laissé examiner… !


Dans son cas, il s’agissait un vrai miracle. Heero n’était pas un patient facile en règle générale.


-Je t’ai amené des vêtements propres et il y a une salle de bain au fond de l’infirmerie tu vas pouvoir prendre une douche.


En attendant elle pourrait finir son tri puis remplir quelques papiers avant de reprendre ses analyses pour la drogue de substitution. Elle avait trouvé une formule qui permettrait peut-être de rendre des crises de manque moins violentes mais elle voulait tout d’abord montrer ça à Pamela avant de le tester sur Heero.  
_________________
Imagine...
Revenir en haut
Lacus Clyne
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2009
Messages: 361
Localisation: Qui sait... ?
Féminin
Gène: Coordinatrice
Vaisseau: Eternal
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Masurao
Poste: Pilote de MS
Grade: Capitaine
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Lun 7 Oct 2013 - 21:22
Sujet du message: Liens sanglants
Répondre en citant

La Coordinatrice entendit un faible murmure franchir les lèvres du jeune pilote blessé.
Un doux sourire envahit son visage en comprenant qu’il la remerciait, il semblait flotter à la lisière de l’inconscience mais il semblait avoir compris qu’on lui était venu en aide.
Toutefois elle doutait que son réveil soit aussi paisible, comprendre qu’il était à bord d’un vaisseau dissident allait certainement beaucoup l’inquiéter.
Sans compter que l’ambiance dans l’infirmerie allait être envahie d’une atmosphère électrique tant qu’il devrait cohabiter avec Heero.
Elle savait qu’il vaudrait mieux les séparer mais autant qu’elle le sache à l’heure actuelle, les deux pilotes avaient besoin de soin.
Lacus sentit la main de Pamela se poser sur son épaule et quand elle leva la tête, elle aperçut le sourire réconfortant de la doctoresse.
 
- Je vais m’en charger. Toi aussi, tu as besoin de repos !...
 
La jeune femme sourit doucement en retour, en effet elle n’avait eu aucun moment pour se reposer depuis qu’ils avaient quitté le champ de bataille qu’avait été pour eux la jungle amazonienne.
Elle se redressa tout en ajustant les couvertures sur le jeune pilote inanimé.
 
- Je te remercie mais je dois finir ma tâche !...
 
Pamela ne semblait pas comprendre où elle voulait en venir mais Lacus franchit le rideau qui les séparait de l’infirmerie en elle-même.
Visiblement, le retour d’Orion à ses cotés avait permis à Heero de retrouver son calme mais elle sentit son regard bleu la transpercer, comme s’il cherchait à lui faire comprendre son désaccord sur la présence de ce pilote à son bord.
Elle allait s’en assurer mais cela lui servirait de test également.
 
- Tu as quelque chose à me dire Heero ?...
 
Comme elle s’y attendait, l’ancien pilote du Girty Lue lui fit encore savoir qu’il ne voulait pas de cet ennemi ici et qu’à la première incartade, il n’hésiterait pas à lui régler son compte.
Mais elle secoua doucement la tête et reposa son regard azur dans celui d’Heero.
 
- Ce n’est pas de ça dont je voulais parler. Tu connais les raisons de ton évanouissement au hangar, je me trompe ?...
 
Il ne sursauta pas mais le léger trouble dans son regard lui fit comprendre qu’elle avait vu juste et la Coordinatrice croisa les bras sur sa poitrine.
 
- Frau est en train d’examiner ta machine pour voir ce que nous pouvons faire afin de te protéger un peu contre toi-même. La moindre des choses que je te demande tant que tu es sous mon commandement, c’est de ne pas prendre de risque inconsidéré ! Nous risquons suffisamment notre vie au combat !...
 
Lacus ne manqua pas le regard effaré qu’Orion jetait au jeune homme, après tout il était sans doute la seule personne à bord de l’Eternal auquel elle tenait, bien que Pamela et tous les membres de l’équipage avaient fait de leur mieux pour qu’elle se sente chez elle sur ce vaisseau.
Heero, quant à lui, semblait bien ennuyé qu’elle ait tout entendu mais il finit par détourner la tête en murmurant quelque chose qui signifiait qu’il avait compris.
La jeune Coordinatrice haussa les épaules en souriant et finit par se retirer, elle ne doutait pas que Pamela l’avertirait si elle voyait le pilote blessé revenir à lui.
C’était à elle le Capitaine de répondre légitimement à ses questions.
_________________
Revenir en haut
Heero
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 30 Aoû 2008
Messages: 326
Masculin
Gène: Naturel (Extented)
Vaisseau: Eternal
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Sword Calamity
Poste: Pilote de MS
Grade: /
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Lun 7 Oct 2013 - 23:18
Sujet du message: Liens sanglants
Répondre en citant

Heero jeta un œil aux vêtements qu’Orion lui avait ramené et il nota avec satisfaction qu’il s’agissait de vêtements civils. Un pantalon noir et un simple t-shirt vert. Peut-être que ses uniformes étaient tous sales ? Après tout, il n’en avait qu’un ou deux étant donné qu’il venait d’arriver et que les missions s’enchainaient si rapidement. Il n’allait pas s’en plaindre étant donné qu’il préférait porter des vêtements simples pour être plus à l’aise.

- Je t’ai amené des vêtements propres et il y a une salle de bain au fond de l’infirmerie tu vas pouvoir prendre une douche.
- Merci…

Décidément, ce mot jaillissait bien plus souvent de ses lèvres maintenant qu’il la connaissait. En réalité, il n’avait jamais l’occasion de remercier quelqu’un, par le passé. Tout était différent maintenant, c’est pourquoi il ferait toujours tout son possible pour préserver ce lien, même s’il devait mettre sa vie en danger pour cela. En tout cas, il se redressait à nouveau pour se lever et prendre sa douche lorsque Lacus Clyne revint dans la pièce. Ce fut plus fort que lui et c’est un regard noir qu’il posa aussitôt sur elle lorsqu’elle arriva ! Elle sembla le ressentir car elle demanda d’un air assez innocent :

- Tu as quelque chose à me dire Heero ?...
- J’ai eu assez de mal à fuir le Blue Cosmos que pour laisser un espion s’installer tranquillement ici. Si je remarque le moindre problème avec lui, je le tue… !

Et il promettait qu’il le ferait. Jamais il ne laisserait Orion courir le moindre risque et si ce garçon était bien envoyé par le Blue, le risque était grand. En cas de problème, il l’abattrait donc sans se soucier le moins du monde du nombre de témoin qu’il pourrait y avoir dans la pièce !
Néanmoins, avec surprise, il ne vit pas Lacus le réprimander à ce sujet. Elle secoua doucement la tête et finit par ajouter :

- Ce n’est pas de ça dont je voulais parler. Tu connais les raisons de ton évanouissement au hangar, je me trompe ?...

Son cerveau sembla augmenter de régime un bref instant pour trouver une excuse tout en réfléchissant : Frau avait-il déjà osé analyser les données du Calamity ? En tout cas, il n’eut même pas besoin de répondre. Le fait qu’il ait détourné le regard semblait être assez clair pour Lacus.

- Frau est en train d’examiner ta machine pour voir ce que nous pouvons faire afin de te protéger un peu contre toi-même. La moindre des choses que je te demande tant que tu es sous mon commandement, c’est de ne pas prendre de risque inconsidéré ! Nous risquons suffisamment notre vie au combat !...

Il se moquait bien des pensées de la chanteuse concernant les combats. Son avis à lui, c’est qu’il était impossible de prendre les armes sans prendre de risque. A chaque fois qu’on sortait, on prenait le risque de tomber sur plus fort que soi. Ou tout simplement de subir une panne incapacitante dont un ennemi profiterait. C’était ça, la guerre. Le problème, c’est qu’Orion semblait très troublée par ce qu’elle venait d’entendre. Pensait-elle que son problème venait d’autre chose ? Il n’en savait trop rien mais Lacus semblait attendre une réponse et il finit par la lui donner sur un ton un peu absent.

- Compris.

Cet unique mot sembla avoir le pouvoir de faire fuir la chanteuse Coordinatrice mais comme il s’y attendait, Orion attendait désormais une réponse. Il n’avait aucune raison de ne pas lui donner.

- Le système Trans-AM du Sword Calamity. C’est à cause de ça, je crois…

Elle savait de quoi il parlait car elle l’avait déjà vu à l’œuvre lors de leur fuite du Blue Cosmos. Il l’avait utilisé pour vaincre plus facilement Gino Weinberg et pouvoir fuir efficacement. Mais ce jour-là, le système n’était pas encore configuré et le Trans-AM ne développait que 40% de sa puissance actuelle. Aujourd’hui, il pouvait l’employer à fond et cela n’était visiblement pas aussi simple qu’il le pensait au début. Les accélérations et les décélérations étaient plus brusques que jamais et son corps subissait donc bien plus de G que par le passé, même en portant une combinaison prévue pour les absorber.

- Je ne voulais pas t’inquiéter en t’en parlant. Et je ne voulais pas prendre le risque de me faire prendre mon MS. Je suis désolé.

Après tout, elle comprenait certainement son point de vue. C’était comme si Lacus lui annonçait soudainement qu’elle n’avait plus accès à l’infirmerie et au matériel médical. Il ne pouvait pas se faire prendre son Mobile Suit. Sans lui, il serait inutile à la survie de ce vaisseau. Et ça, il ne le supporterait pas.
En tout cas, sur cette réponse, il était parvenu à se redresser et à saisir ses affaires. Il gagna donc la salle de bain au fond de l’infirmerie après avoir fait quelques pas un peu mal assuré. Peut-être était-il encore sous l’effet d’un quelconque calmant ? En tout cas, il avait l’impression que son corps était un peu lourd. En refermant la porte derrière lui, il poussa un profond soupir. Etrangement, alors qu’il se moquait bien d’avoir tenté de cacher la vérité à Lacus, il espérait au contraire qu’Orion ne serait pas fâchée sur lui. D’un autre côté, même si elle lui en voulait, il pourrait continuer à veiller sur elle avec son Mobile Suit. Tant qu’on ne lui prenait pas, ça lui irait donc parfaitement. Mais il devrait aller jusqu’au au hangar pour s’assurer que Frau ne sabote pas son appareil. Car il était simplement hors de question de ramener les réglages vers le bas tout comme il était intolérable de renforcer le cockpit en y ajoutant donc du poids qui le déséquilibrerait. S’il y avait une solution à trouver, ce serait peut-être dans la combinaison ou encore dans la composition ou la disposition des plaques blindées qui isolaient le cockpit de l’extérieur. Sur ces pensées, pour l’instant encore un peu confuses dans son esprit, Heero retira sa combinaison et son sous-vêtement et entra dans la cabine de douche. L’eau chaude eut au moins le mérite de le réveiller un peu. Il se sentit instantanément plus vif et cela était également valable pour son esprit. Profitant de cela, il se lava consciencieusement et avec lenteur pour une fois. Etrangement, le fait d’être dans ce qu’il considérait « l’infirmerie d’Orion » lui donnait l’impression d’être en sécurité. Et dans le pire des cas, si l’ennemi se réveillait et se faisait remarquer, le fait d’être nu ne l’empêcherait surement pas de pouvoir l’étrangler même si la scène n’en serait que plus traumatisante.
Bref, sur cette pensée, il décida tout de même de se dépêcher à sortir de là et se sécha. Il enfila rapidement un sous-vêtement que lui avait également ramené Orion et enfila son pantalon et son t-shirt. Il fut bien rapidement à l’aise et après être bien prêt décida de sortir de là. Pourrait-il quitter l’infirmerie tout de suite ? Certes, il devait aller clarifier la situation à Frau concernant son Mobile Suit. Mais il ne désirait pas non plus rester trop longtemps loin de Orion tant que ce pilote de l’Alliance se faisait soigner ici…!
Revenir en haut
Syld Kastel
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 19 Sep 2013
Messages: 50
Localisation: Va savoir.
Masculin
Gène: Naturel
Vaisseau: Eternal
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: Windam
Poste: Pilote de MS
Grade: Soldat
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mar 8 Oct 2013 - 02:50
Sujet du message: Liens sanglants
Répondre en citant

Combien de temps s'était il écoulé depuis qu'on lui avait appliqué ce bandage? Syld ne savait plus. Il ne savait déjà même plus ce qu'il avait murmuré. Il lui semblait avoir remué les lèvres, et après.....un nouveau trou noir. Pas bien long, mais il ne pouvait pas s'en douter. Tout juste quelques secondes, bien suffisant pour le déboussoler, dans son état.

- J’ai eu assez de mal à fuir le Blue Cosmos que pour laisser un espion s’installer tranquillement ici. Si je remarque le moindre problème avec lui, je le tue… !

Syld sourcilla légèrement. Un espion? Fuir le Blue Cosmos? "Je le tue"? S'il ne bougea pas plus que ca sur son lit, le jeune homme perdit le peu de couleurs qui lui restait. Il aurait presque remercié la personne suffisamment bavarde pour lui donner autant d'informations à la fois si cette même personne ne lui souhaitait pas de mourir.

*Meeeeerde, je suis où, là? Chez l'ennemi!?*

Fort probable, puisqu'il avait vu les siens se faire la malle avant de s'évanouir pour de bon. Même si ce n'était qu'une supposition, il pouvait déjà s'imaginer être à la merci de la FFCE. A bord de l'Eternal, ou de l'Archangel, il n'en savait rien, mais au moins, il était certain que sa présence n'était pas souhaitée par tout le monde. Sa mort non plus, d'ailleurs. Personne ne lui aurait bandé la tête pour le fusiller ensuite. Il avait donc au moins un "allié" et une menace pour veiller sur lui.
Préférant ne pas bouger, il attendit son heure. Il y aurait bien un moment où il serait seul. Il n'aurait alors qu'à tenter de s'enfuir, si possible sans faire trop de dégâts. S'il se faisait repérer par "l'ennemi"....
Un bruit retentit. Quelqu'un prenait une douche. Un infirmier, peut être? Ou une infirmière. La pensée d'une femme nue en train de se laver fit doucement sourire Syld, tant et si bien qu'il finit par ouvrir les yeux. S'il voulait s'échapper, c'était maintenant. Il tenta aussitôt de soulever les couvertures pour se lever.....sans succès.

*.....Bien sur.*

Au moins, il n'aurait pas à risquer sa vie dans les dédales d'un vaisseau qu'il ne connaissait pas. Son escapade n'aurait pas lieu, le jeune homme constata avec dépit les entraves qui le maintenaient fermement au lit. Immobile depuis son arrivée, il n'avait rien remarqué. Son plan était fichu.
Quelques instants plus tard, une femme surgit et l'observa.


-"....Ah, on est réveillé, à ce que je vois."

-"Je...euh, oui."

Un grondement sonore se fit entendre. Son estomac n'avait, lui, pas recu de dégats considérables. Le simple fait qu'il ait faim le rassurait un peu. Il était peut être prisonnier, mais au moins, prisonnier en relative bonne santé.

-"Vous auriez un morceau de pain qui traine...?
"

_________________
N'ayez peur que de ma défaite ou de ma mort. Si je vous suis, ma loyauté vous est déjà acquise!
Revenir en haut
Lacus Clyne
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2009
Messages: 361
Localisation: Qui sait... ?
Féminin
Gène: Coordinatrice
Vaisseau: Eternal
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Masurao
Poste: Pilote de MS
Grade: Capitaine
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 20 Oct 2013 - 14:50
Sujet du message: Liens sanglants
Répondre en citant

Pamela Leverrier poussa un profond soupir, son infirmerie semblait se transformer en chantier dès qu’ils quittaient un champ de bataille.
Certes jamais elle ne se plaindrait de devoir secourir un pilote blessé, elle avait après tout prêté le serment d’Hippocrate afin de venir en aide à son prochain.
Toutefois, entre le caractère lunatique d’Heero, les réactions incontrôlées de Kazuki et l’affection toute maternelle que Lacus vouait à son équipage, elle ne savait pas de qui elle devait le plus s’inquiéter à bord de l’Eternal.
Et en plus elle avait désormais un pilote de la CTA inconscient sur les bras, quelle mouche avait piqué le Coordinateur Extended de ramener ce jeune homme sur leur vaisseau ?...
Kazuki pensait-il qu’à l’instar de l’Archangel capturer un pilote ennemi leur permettrait d’en apprendre plus sur le Blue Cosmos qui sévissait dans leurs rangs ?
A vue de nez, le gamin étendu sur la couchette avec autour de la tête le bandage qu’avait réalisé Lacus ne semblait pas bien dangereux, encore un jeune soldat dont l’Alliance se servait de chair à canon en première ligne, après avoir exacerbé ses sentiments au maximum afin de le faire rejoindre leurs rangs de son plein gré.
Toutefois la doctoresse en était là de ses réflexions quand un mouvement vif de tissus attira son attention et elle constata que le gamin était en fait réveillé, visiblement dépité de constater qu’ils avaient pris la mesure la moins radicale à son encontre, à savoir simplement entraver ses poignets avec des bandes de cuir blanche.
La brave femme s’avança vers lui et elle constata qu’il semblait un peu décontenancé de se faire prendre aussi facilement.
 
- ...Ah, on est réveillé, à ce que je vois.
 
Le jeune pilote balbutia quelque chose avant que son estomac ne se manifeste plus fort que lui.
Il sembla gêné de faire savoir qu’il avait faim mais un sourire amusé se dessina sur le visage de Pamela.
Alors qu’il aurait pu s’inquiéter de son sort sur un vaisseau qui lui était inconnu, seule sa faim semblait compter pour l’instant.
Toutefois s’il savait à quel point sa seule présence exacerbait les sens d’Heero de l’autre côté de ce rideau, il se serait certainement caché sous ses couvertures.
 
- Je vais demander à ce qu’on t’apporte quelque chose. Mais quelqu’un doit venir te parler avant ça !...
 
Sans le libérer, la doctoresse quitta un instant le jeune homme avant de rejoindre son bureau et elle constata qu’Heero était prêt, lorgnant avec animosité sur le frêle rideau qui le séparait de ce qu’il considérait comme une menace en puissance.
 
- Si tu tiens sur tes jambes, file manger un morceau avec Orion. Cela vous fera du bien à tous les deux ! Et je suis sûre que tu meurs d’envie de parler à Frau !...
 
En dehors de sa relation avec Orion, Pamela avait bien compris que ce à quoi Heero tenait le plus était son MS et rien que la tête du jeune homme lorsque Lacus avait parlé de sa machine lui faisait savoir qu’il était inquiet à ce sujet.
Bon gré mal gré, il finit par quitter l’infirmerie en compagnie d’Orion tandis que la doctoresse activait l’intercom.
Sur son écran, le visage du Lieutenant Myers apparut.
 
- Le pilote que Kazuki nous a ramené est réveillé. Vous pouvez venir lui parler maintenant !...
 
L’ancien haut gradé de ZAFT hocha la tête en silence avant qu’il ne disparaisse de l’écran.
Pamela eut juste le temps de passer commande d’un plateau au mess qu’il franchissait déjà la porte de l’infirmerie et elle le guida derrière le rideau.
Nul doute que le jeune pilote ne devait pas être rassuré de voir surgir cet homme de haute stature qui le fixait avec intensité de son regard vert perçant.
 
- Je suis le Lieutenant Myers, Capitaine en second de l’Eternal. Donnez-moi vos noms et grade !...
 
Pamela ne put s’empêcher d’afficher un léger sourire amusé, Kevin Myers avait gardé la même rigidité que lorsqu’il dirigeait des jeunes recrues au sein de ZAFT et cela n’échappa pas au jeune homme qui, un peu intimidé, accepta de répondre.
Il s’appelait visiblement Syld Kastel et était comme elle le pensait un tout jeune soldat de l’Alliance.
Toutefois le Lieutenant Myers ne semblait pas décidé à prendre un ton plus doux à l’encontre du jeune homme.
 
- Etes-vous de près ou de loin lié à l’organisation terroriste connue sous le nom de Blue Cosmos ?!...
 
Cette seule question sembla donner un haut le corps au malheureux Syld qui se récria bien qu’un peu timidement, il ne s’était apparemment engagé que pour protéger autrui après la sanglante bataille de Paris.
Le Capitaine en second se tourna vers elle et elle se contenta de secouer la tête, à l’instar d’Heero les soldats du Blue Cosmos étaient sous l’influence de drogue sensés les rendre plus efficients.
Elle n’avait pas trouvé de trace sur le corps de Syld, attestant d’un tel traitement et elle ferait quelques examens complémentaires pour achever de s’en assurer.
Toutefois le Lieutenant Myers décida de mettre les points sur les i du jeune homme.
 
- Ecoutez-moi attentivement, vous n’avez que deux initiatives. Soit nous vous débarquerons à la première occasion et libre à vous de faire ce que vous voudrez. Toutefois je ne doute pas que si elle vous retrouve, l’Alliance vous soumettra à un interrogatoire en bonne et due forme afin d’apprendre comment vous avez pu vous en sortir et qu’il sera certainement bien plus musclé que le mien.
 
Le regard de Pamela s’assombrit un peu, l’ex-officier de ZAFT avait raison.
Si Syld quittait ce vaisseau, l’Alliance ne manquerait pas de lui tomber dessus, elle n’hésiterait pas à le soumettre à un interrogatoire plutôt musclé, voire à le torturer pour obtenir toute information utile concernant l’Eternal et peut-être même à le condamner pour désertion afin de s’en débarrasser.
Mais le Lieutenant Myers poursuivit rapidement alors que cette perspective peu enviable se faisait jour dans l’esprit de Syld.
 
- Soit nous pouvons assurer votre protection en vous gardant à notre bord, toutefois je ne vous cache pas que vous serez surveillé étroitement jusqu’à nouvel ordre et que la décision sera subordonnée à celle de notre Capitaine !...
 
Il allait laisser peser le pour et le contre au jeune homme le temps qu’il le faudrait mais de là à lui proposer de rallier les rangs de la FFCE, ils en étaient loin !...
_________________
Revenir en haut
Syld Kastel
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 19 Sep 2013
Messages: 50
Localisation: Va savoir.
Masculin
Gène: Naturel
Vaisseau: Eternal
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: Windam
Poste: Pilote de MS
Grade: Soldat
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Jeu 31 Oct 2013 - 21:46
Sujet du message: Liens sanglants
Répondre en citant

L'infirmière semblait disposée à apporter à manger au jeune homme, ce qui le rassura. Au moins, s'il devait rester ici, il serait nourri....et peut être assez bien traité pour se consoler d'être retenu prisonnier.
Quelques instants plus tard, Syld comprit qu'il restait, à raison, en territoire ennemi sur ce vaisseau. Lui qui voulait juste manger un morceau, l'arrivée d'un homme peu commode lui fit comprendre qu'il allait déguster.


- Je suis le Lieutenant Myers, Capitaine en second de l’Eternal. Donnez-moi vos noms et grade !...


-"Euuuh....je...Syld Kastel, soldat, pilote....."


Quoi d'autre? "Pitié, ne me mangez pas!"? Risqué. Personne ne voudrait faire une telle chose, mais par précaution, Syld ne voulait pas lancer l'idée. Le Capitaine en second de l'Eternal était tout sauf doux, et ce qu'il lui demanda ensuite n'arrangeait rien à l'impression que le jeune homme se faisait de lui. La question qu'on venait de lui poser le fit pâlir.

-"Quoi?! Non! Je....je suis juste un pilote de la CTA! Enfin mince, je veux juste défendre la Terre des cinglés qui bombardent nos capitales, pas faire sauter des colonies et tuer des innocents!"

Effrayé, Syld commenca sérieusement à se demander s'il ne s'était pas trop relâché. Il pensait être en relative sécurité à bord de ce vaisseau, en tous cas, pas vraiment menacé par son équipage, mais l'attitude du Lieutenant Myers et le geste de l'infirmière ne lui disaient rien de bon. Pourquoi secouait elle la tête? Pour indiquer qu'il n'avait plus aucune raison d'être laissé ici? D'être laissé EN VIE? Peut être pensaient ils qu'il n'était pas digne de confiance. S'ils le soupconnaient d'être un membre du Blue Cosmos, il était fichu. Cette organisation ne rencontrait de sympathie qu'auprès des Terriens les plus xénophobes du globe. Des gens peu recommandables et prêts à tout faire sauter pour un monde "bleu et pur".

- Ecoutez-moi attentivement, vous n’avez que deux initiatives. Soit nous vous débarquerons à la première occasion et libre à vous de faire ce que vous voudrez. Toutefois je ne doute pas que si elle vous retrouve, l’Alliance vous soumettra à un interrogatoire en bonne et due forme afin d’apprendre comment vous avez pu vous en sortir et qu’il sera certainement bien plus musclé que le mien.

Surpris, Syld demeura silencieux. La première initiative était peu attirante. Et la seconde?


- Soit nous pouvons assurer votre protection en vous gardant à notre bord, toutefois je ne vous cache pas que vous serez surveillé étroitement jusqu’à nouvel ordre et que la décision sera subordonnée à celle de notre Capitaine !...

Assurer sa protection? Avec un homme prêt à le tuer au moindre signe suspect? Si Syld voulait se sentir protégé, ce vaisseau n'était pas un très bon endroit où rester.

-"Euh......"

Que dire? Attendaient ils une réponse immédiate de sa part? Que pouvait il dire pour le moment? On lui jetait deux propositions en pleine figure et il devait répondre du tac au tac? En gros, il avait le choix entre la torture par les siens ou la prison à vie sur un vaisseau ennemi.
Nerveux, le jeune homme sentit sa sueur couler, tandis que le regard du Lieutenant le percait plus violemment encore qu'un tir de fusil laser.


-"Je....puis je parler au Capitaine? Je veux l'entendre me dire ce qu'il en pense! C'est sur son vaisseau que je me trouve!"

Réclamation stupide et osée de sa part, il le savait. Le Capitaine d'un vaisseau n'avait que faire des demandes d'un prisonnier, surtout un simple soldat, plus encore après une bataille comme celle qu'il venait de mener. Qu'importait pourtant la réaction du Lieutenant Myers ou de l'infirmière, pourvu qu'il puisse gagner un peu de temps. Des secondes, des minutes, tout serait bon à prendre pourvu qu'il gagne du temps pour réfléchir.
Syld grimaca en voyant le décor tourner autour de lui et sentant une nausée lui monter au crâne. La situation dans laquelle on venait de le plonger ne lui faisait aucun bien et il avait toujours faim.


*Je le sens....je vais larguer une peau de renard sur mon lit....*
_________________
N'ayez peur que de ma défaite ou de ma mort. Si je vous suis, ma loyauté vous est déjà acquise!
Revenir en haut
Lacus Clyne
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2009
Messages: 361
Localisation: Qui sait... ?
Féminin
Gène: Coordinatrice
Vaisseau: Eternal
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Masurao
Poste: Pilote de MS
Grade: Capitaine
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Jeu 7 Nov 2013 - 14:02
Sujet du message: Liens sanglants
Répondre en citant

Le moins que l’on puisse dire, c’était que Syld était profondément perturbé par le choix cornélien que lui avançait le Lieutenant Myers.
Choisir entre être livré en pâture aux bourreaux de l’Alliance et rester prisonnier d’un vaisseau inconnu était visiblement au-dessus de ses forces.
Le Capitaine en second de l’Eternal avait parfaitement conscience que ça n’avait rien d’un choix facile, qui plus est pour un pilote aussi jeune.
Quoi qu’il décide, il ne pourrait plus jamais revenir en arrière.
S’il décidait d’être relâché dans la nature, à la première occasion l’Alliance le rapatrierait dans une de ses bases afin de procéder à un interrogatoire qui s’apparenterait plus certainement à de la torture, en admettant qu’ils ne décident pas de l’exécuter pour l’exemple en le qualifiant de déserteur.
Et ceci, en omettant royalement le fait qu’ils avaient abandonné le jeune homme blessé sur le champ de bataille sans prendre la peine d’envoyer des secours.
Mais s’il décidait de rejoindre leurs rangs, il ne serait pas sauvé pour autant, dès qu’ils sauraient que Syld se trouvait sur leur vaisseau, il serait considéré comme un traître et pourchassé en tant que tel.
Autant dire qu’il serait autant danger qu’Heero et Orion, l’Alliance essaierait d’avoir sa peau.
Et à en croire la pâleur mortelle qui envahissait son visage, il en avait parfaitement conscience.
Toutefois le Lieutenant Myers ne s’attendait pas à la demande qu’il lui fit.

-
Je... Puis-je parler au Capitaine? Je veux l'entendre me dire ce qu'il en pense! C'est sur son vaisseau que je me trouve!

Le second de l’Eternal n’aimait pas beaucoup cette idée, Lacus avait besoin de repos après cette bataille difficile et elle aurait encore beaucoup à faire à son réveil.
Les réparations étaient en bonne voie et ils avaient déjà reçu de nouveaux ordres en provenance d’Artémis.
Mais Pamela trouvait déjà que l’interrogatoire avait déjà bien trop duré et gentiment elle rallongea Syld qui semblait commencer à se trouver mal.

-
Reste tranquille pour le moment, le Capitaine viendra te voir quand tu auras mangé et tu te seras reposé un peu !...

La doctoresse se tourna vers le Lieutenant Myers et croisa les bras sur sa poitrine.

-
On peut attendre que le Capitaine se réveille et lui demander de venir le voir avant que l’Eternal décolle, n’est-ce pas ?...

Le second du vaisseau poussa un soupir résigné et hocha la tête.

-
Entendu. Je lui demanderais de passer à l’infirmerie dès son réveil. D’ici là, reposez-vous Soldat Kastel.

Sans attendre une réponse de sa part, le Lieutenant Myers quitta l’infirmerie et croisa un jeune soldat qui tenait un plateau dans les mains.

-
Docteur Leverrier, j’amène le plateau que vous avez demandé au mess !...

La brave femme passa le rideau et remercia le soldat d’un sourire.

-
Merci Miles. Tu peux le laisser ici, je m’en charge.

Le jeune homme s’éclipsa et elle se saisit du plateau avant de venir le déposer sur la table de chevet du jeune soldat alité.
Elle se saisit de la cuillère qui étincela à la lumière des néons de l’infirmerie.

-
Je te laisse le choix, jeune homme : soit tu te tiens tranquille et je te libère pour que tu manges, soit je te donne la becquée, à toi de décider !...

Même s’il ne se sentait pas très bien, Syld pouvait très bien décider de tenter de s’échapper.
Une tentative aussi futile que stupide et il la regretterait amèrement.

_________________
Revenir en haut
Heero
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 30 Aoû 2008
Messages: 326
Masculin
Gène: Naturel (Extented)
Vaisseau: Eternal
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Sword Calamity
Poste: Pilote de MS
Grade: /
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Lun 11 Nov 2013 - 13:26
Sujet du message: Liens sanglants
Répondre en citant

Heero n’aimait pas beaucoup la situation actuelle. Il s’était retrouvé à l’infirmerie à cause d’une faille dans le système Trans-AM de son appareil et voilà que maintenant, ils se retrouvaient avec un autre soldat terrien à bord. Combien de temps faudrait-il avant que Frau ne se rend compte qu’on ne pouvait rien faire de plus que de changer la combinaison d’Heero dans l’espoir d’en trouver une qui absorberait mieux les G ? Comment savoir si ce nouvel arrivant ne s’était pas volontairement fais capturer, attendant désormais son heure pour tenter de les assassiner, Orion et lui ? Lui prendrait-on son Mobile Suit ? Orion n’allait-elle pas lui en vouloir ?
Il fut un peu surpris que cette dernière question lui semble tout aussi importante que les autres. Mais après tout, Orion était devenue son unique raison de combattre désormais, alors, c’était sans doute normal. Il jeta d’ailleurs un regard vers elle en revenant dans la pièce et fut un peu troublé de la voir garder son silence. Il déglutit un peu difficilement et en voyant le rideau qui cachait le prisonnier s’écarter, il se plaça instinctivement devant elle, jetant un regard noir à ce qui allait sortir de là. Mais ce ne fut pas le pilote capturé, juste le docteur Leverrier.

- Si tu tiens sur tes jambes, file manger un morceau avec Orion. Cela vous fera du bien à tous les deux ! Et je suis sûre que tu meurs d’envie de parler à Frau !...

Heero sursauta presque devant cette demande, ne s’attendant pas à se faire ainsi virer de l’infirmerie. Mais était-ce prudent de laisser le prisonnier ici, sans réelle surveillance ? Il n’aimait pas trop ça, à dire vrai, mais il sentit finalement la main d’Orion se poser sur son épaule. Elle n’était pas contre aller manger un morceau, elle.

- T-Très bien. Allons-y !

Il ne tenait pas à lui refuser un repas étant donné qu’elle travaillait beaucoup depuis son arrivée sur ce vaisseau. Et en plus, cela lui permettrait de rester près d’elle, ce qu’il préférait largement vu la situation à bord.
C’est donc tous les deux qu’ils quittèrent l’infirmerie pour les coursives qui menaient au mess. D’ailleurs, Heero remarqua aussitôt qu’il régnait dans les couloirs une certaine agitation. Beaucoup de gens courraient, les esquivant au dernier moment en s’excusant non sans poursuivre leur course.

*On se prépare déjà à repartir ?*

Cette agitation n’était pas normale, hormis si le Capitaine avait ordonné de finir rapidement le ravitaillement et les réparations en vue d’un départ imminent. Cela signifiait aussi que les techniciens n’auraient guère de temps pour s’occuper de son appareil avant cette mission…
Il était si pensif qu’il manqua de peu de manquer le mess et de continuer dans le couloir suivant mais heureusement, Orion lui indiqua qu’ils étaient arrivés.

- Oui… Tu as raison.

Ils entrèrent donc dans la cafétéria qui, elle, était presque entièrement déserte et purent donc avoir un plateau repas immédiatement ainsi qu’une table tranquille. La nourriture sentait bon mais visiblement, Orion avait également quelque chose en tête et avait remarqué tout comme lui l’agitation à bord. Avant d’entamer le repas, elle lui demanda s’il comptait déjà sortir lors de la prochaine mission. Voilà une question à laquelle il ne s’attendait pas.

- Je n’aurais pas le choix, il n’y a pas assez de pilotes sur ce vaisseau. Mais je tacherai de ne pas activer le Trans-AM… Ça te va ?

Il lui demandait l’autorisation ? Il avait l’impression d’entendre quelqu’un d’autre que lui-même. Mais visiblement, Orion se contenterait de ça, en plus de sa promesse qu’il avait fait la dernière fois : celle de toujours revenir à bord vivant.
Enfin, ils entamèrent leur repas. Heero décida d’en profiter. Après tout, la nourriture était meilleure ici que sur le Girty Lue, et il pouvait profiter de la présence apaisante d’Orion un petit temps. Ensuite, il devrait tout de même parler à Frau avant le départ…Quelle serait leur prochaine mission ?

[HRP : si ce post ne convient pas, prévient moi par MP, Orion happy]
Revenir en haut
Syld Kastel
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 19 Sep 2013
Messages: 50
Localisation: Va savoir.
Masculin
Gène: Naturel
Vaisseau: Eternal
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: Windam
Poste: Pilote de MS
Grade: Soldat
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 17 Nov 2013 - 20:46
Sujet du message: Liens sanglants
Répondre en citant

Ca allait mal. Il sentait bien que sa demande était stupide et qu'on ne lui accorderait pas.
Avant même que le lieutenant Myers ne déclare son refus, l'infirmière le rallongea sur son lit.


- Reste tranquille pour le moment, le Capitaine viendra te voir quand tu auras mangé et tu te seras reposé un peu !...


Surpris, Syld hocha silencieusement la tête, écoutant attentivement et sans mot dire, soulagé de voir que quelqu'un à bord ne voulait ni sa mort, ni son emprisonnement....du moins, l'espérait il.

- Entendu. Je lui demanderais de passer à l’infirmerie dès son réveil. D’ici là, reposez-vous Soldat Kastel.

A nouveau, Syld hocha la tête. Sa situation était toujours aussi mauvaise, mais il avait peut être amorti les dégâts avec cette demande totalement farfelue. Lorsque le lieutenant Myers quitta la salle, le jeune homme ferma les yeux. Qu'importait, pour le moment, que son estomac hurle famine. Il voulait du calme, il voulait réfléchir, se préparer psychologiquement. Il aurait besoin de toute sa force mentale, de toute sa raison pour discuter avec le capitaine de ce vaisseau.

- Docteur Leverrier, j’amène le plateau que vous avez demandé au mess !...

Grognant silencieusement de dépit, Syld considéra pourtant le repas que l'infirmière lui apporta avec intérêt. Son plat ressemblait à de la purée mélangée à des morceaux de viande.....et on lui avait même apporté une compote de pomme.
La proposition du docteur Leverrier le fit sourire. S'il tentait de s'échapper, de toute manière, il échouerait surement. L'état dans lequel il s'était mis après la visite du lieutenant Myers indiquait clairement qu'il n'était peut être même pas capable de quitter l'infirmerie sur ses deux jambes.

-"Euuh....dans l'état où je suis, et armé d'une cuillère, je peux toujours pourfendre des yaourts, mais rien de plus. Vous pouvez me libérer."


Quitte à rester sur ce vaisseau pendant quelques temps, autant garder le moral. Syld constata avec soulagement que son image de chevalier tueur de yaourts avait persuadée l'infirmière de le laisser manger seul. Aussitôt libre, il s'attaqua à son repas, qu'il apprécia aussitôt. L'Eternal est aussi bien fourni en pilotes qu'en nourriture.


- Si tu tiens sur tes jambes, file manger un morceau avec Orion. Cela vous fera du bien à tous les deux ! Et je suis sûre que tu meurs d’envie de parler à Frau !...


L'infirmière semblait s'être éloignée pour parler à quelqu'un derrière le rideau, mais le jeune homme ne parvint pas à voir qui, tournant sa tête trop tard et trop préoccupé par sa pause repas.

-"Dites....il est rude, votre capitaine? Je veux dire, plus sévère encore que le lieutenant Myers? J'aimerais savoir si je dois aller aux toilettes avant de le rencontrer.....déjà qu'on m'offre à manger, je vais me sentir idiot de....de souiller mes draps....."
_________________
N'ayez peur que de ma défaite ou de ma mort. Si je vous suis, ma loyauté vous est déjà acquise!
Revenir en haut
Saito Hajime
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2013
Messages: 101
Localisation: Le havre
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Eternal
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: Wing 01
Poste: pilote
Grade: Major
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Jeu 21 Nov 2013 - 21:27
Sujet du message: Liens sanglants
Répondre en citant

[En provenance de : http://gundamneogeneration.xooit.com/t1377-D-part-pour-une-nouvelle-aventur…]


Deux heures après son départ,


Jusque-là, il n’avait pas eu grand-chose à faire à part suivre son cap depuis qu’il était partit. Il avait eu le temps de lire une petite partie de son livre d’une main tout en tenant son altitude de 200 pieds pendant que sa machine avançait. En même temps, il n’avait eu qu’à aller tout droit jusqu’à présent mais maintenant, il devait se concentrer car il savait que des navires ennemis de la CTA se trouvaient dans le coin. Il devait se montrer discret et il n’avait que deux solutions soit raser l’océan pacifique au plus près de l’eau pour tenter de ne pas se faire repérer mais, il le savait bien, se serait bien difficile de ne pas se faire repérer soit tenter le tout pour le tout en prenant beaucoup d’altitude en montant là où les courants aériens pourraient lui permettre de gagner de la vitesse mais il le savait bien que si il choisissait cette option, cela ne serait pas de tout repos.

Il prit quelques secondes, le temps de réfléchir et commença à tirer les commandes de sa machine vers lui pour prendre de l’attitude. Au bout de quelques secondes il atteignit l’attitude de 350 pieds et continua à monter ainsi jusqu’à atteindre une altitude de 19686 pieds soit 6000 mètres grâce à ses boosters surpuissants. C’est ce moment-là qu’il choisit pour activer la propulsion de sa machine tout en gagnant son plafond de vol maximal tout en restant en permanence à la limite du décrochage. Il accéléra tout d’un coup en poussant ses boosters à fond même si il savait qu’il vidait là les toutes dernières réserves de ses boosters. Plus les minutes passaient, plus il sentait des ratés dans ses boosters. Cela ne signifiait qu’une seule chose, presque plus d’essence dans les boosters Ce n’est que cinq minutes plus tard que la propulsion des boosters se mit à diminuer, diminuant ainsi la vitesse de la machine. Il devenait pour lui difficile de se maintenir à ce niveau. IL décida de plonger vers l’océan après avoir effectué un retournement complet de sa machine. Descendre de cette manière lui permit d’atteindre une vitesse de descente affolante atteignant le niveau de l’océan en quelques minutes.

En arrivant au niveau de l’océan, il largua ses boosters avant d’effectuer un nouveau retournement dans le seul but de se remettre à l’endroit et tout cela à une vitesse folle qui lui permit d’atteindre la zone de rencontre avec l’éternal rapidement. En arrivant, il activa ses aérofreins pour ralentir fortement. Du fait de cette forte décélération, la géométrie de ses ailes se modifia pour lui offrir une meilleure stabilité. Par la suite, il se cala sur la fréquence radio de l’éternal et commença à lancer des appels radio pendant de longues minutes avant d’établir le contact avec le vaisseau :

«
- A l’intention du mobile suit veuillez-vous identifier !

- Eternal, ici le major Saito Hajime, matricule n°370-B44N rattaché à l’éternal. Je demande la permission de monter à bord.

- Un instant je vérifie ! Permission de monter à bord accordé major. J’ouvre le hangar !

- Reçu, j’entame la procédure d’approche !
»

Saito commença à tourner autour de l’éternal et vît le hangar s’ouvrir et commença à s’en approcher tout en jaugeant sa vitesse. Au moment de monter à bord il enclencha la transformation en mode ms de sa machine avant de se poser et de rentrer dans le hangar. Alors que son mobile suit prenait place dans le hangar aux côté des autres machine, il commença à retirer son casque et passa sa main dans sa belle et longue chevelure indigo avant d’ouvrir son cockpit et de sortir avec son sabre, son casque et son sac à la main. Il se présenta à l’officier de maintenance et lui présenta le disque contenant toutes les données et spécificités techniques de sa machine. Avant de se diriger vers la cabine du commandant pour se présenter. Mais en regardant l’agitation du vaisseau, il allait certainement très bientôt partir en mission. Ce n'était pas pour lui déplaire.
_________________
Revenir en haut
Lacus Clyne
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2009
Messages: 361
Localisation: Qui sait... ?
Féminin
Gène: Coordinatrice
Vaisseau: Eternal
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Masurao
Poste: Pilote de MS
Grade: Capitaine
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Lun 2 Déc 2013 - 22:17
Sujet du message: Liens sanglants
Répondre en citant

Un sourire amusé se dessina sur le visage du Docteur Leverrier alors que le gamin allongé dans son infirmerie semblait enfin entendre raison.
Elle le délivra des entraves qui retenaient ses poignets et poussa le plateau vers lui en lui tendant la cuillère.
 
- Tu ferais mieux de tenir parole sinon je te saucissonne si tu me retombes sous la main !...
 
La brave femme le laissa un peu seul, le surveillant du coin de l’œil tout en effectuant quelques rapports sur son bureau non loin de là, autant pour s’assurer qu’il se restaurait tout en vérifiant qu’il n’élaborait quelque plan stupide pour quitter l’Eternal.
Mais au bout d’un petit moment, elle entendit de nouveau sa voix s’élever avant de franchir le rideau pour voir ce qu’il voulait.
 
- Dites....il est rude, votre capitaine? Je veux dire, plus sévère encore que le lieutenant Myers? J'aimerais savoir si je dois aller aux toilettes avant de le rencontrer.....déjà qu'on m'offre à manger, je vais me sentir idiot de....de souiller mes draps...
 
Pamela dut retenir un éclat de rire en entendant ça et elle croisa les bras sur sa poitrine avant de lui adresser un regard menaçant.
 
- Tu verras bien quand elle viendra te voir tout à l’heure. Et si tu as vraiment peur de mouiller ton lit, je suis certaine que je peux trouver un moyen de te confectionner une couche !...
 
Bien sûr, elle plaisantait, elle n’avait rien contre ce gamin de la CTA mais elle comprenait qu’il se sente effrayé.
Il se trouvait à bord d’un vaisseau totalement étranger et le Lieutenant Myers l’avait certainement effrayé devant le choix cornélien qu’il lui avait imposé tout à l’heure.
Elle espérait simplement que Lacus trouverait le moyen de lui faire prendre une décision rapidement.
Dans ses quartiers, la jeune Coordinatrice était enfin réveillée, ces longues heures de sommeil lui avaient fait du bien.
A son bureau, dans son kimono d’apparat avec lequel elle commandait son vaisseau, elle s’informait de la situation.
A la demande d’Artémis, ils allaient participer avec l’Archangel à une intervention sur le territoire de la Fédération Eurasienne.
Les confessions du pilote capturé par Edward Yagami leur avaient permis de repérer deux installations appartenant sensément au Blue Cosmos, un de leurs laboratoires Extended et plus inquiétant encore, une chaîne d’assemblage de Destroy.
Son vaisseau était fait pour une intervention aussi rapide que furtive, sans doute était-ce pour cela que la FFCE l’avait désigné pour un bombardement ciblé de ces installations au cœur de la nuit.
Ainsi les dommages collatéraux devraient être réduits au minimum mais rien ne pouvait lui assurer qu’ils ne rencontreraient pas de résistance.
Certes, à en croire le plan fourni par Ryuzaki, la distance qui les séparerait serait négligeable mais cela pouvait faire la différence s’ils avaient le malheur de tomber dans un piège tendu par le Blue Cosmos.
Elle ne pouvait donc que faire confiance à son vaisseau et à son équipage pour cette intervention nocturne.
D’ailleurs, un message l’avait averti de l’arrivée imminente d’un nouveau pilote avant leur départ de Sank pour justement renforcer leur équipe avant leur intervention.
L’intercom de ses quartiers retentit et elle se redressa dans son siège.
 
- Entrez, je vous prie.
 
Le nouveau venu ne se fit pas prier et elle vit entrer dans son bureau un jeune homme de haute stature aux longs cheveux indigo.
Il la salua poliment et elle lui répondit par un hochement poli de la tête.
 
- Soyez le bienvenu à bord de l’Eternal, Major. Je suis Lacus Clyne, Capitaine de ce vaisseau.
 
Même les membres de la FFCE n’étaient pas tous informés qu’en dehors d’être leur porte-parole, elle était à la tête de l’un de leurs vaisseaux, elle tenait donc à se présenter en bonne et due forme.
Toutefois elle dut lui adresser un sourire d’excuse rapidement.
 
- Je vous prie de m’excuser mais je n’ai que peu de temps à vous accorder. Comme vous avez dû vous en douter en arrivant à mon bord, nous allons quitter Sank sous peu.
 
Visiblement Saito avait parfaitement conscience que l’Eternal allait quitter cet endroit pour partir pour une nouvelle mission, visiblement c’était leur but et leur destination qui l’intéressaient dans l’immédiat.
 
- Je peux simplement vous dire que nous allons effectuer une intervention sur le territoire de la Fédération Eurasienne. Je vous en dirais plus au moment du briefing. En attendant, je vous laisse prendre le repos qui vous sera nécessaire, nous aurons tous besoin d’être en forme pour ce qui nous attend.
 
Le jeune homme semblait comprendre qu’elle était inquiète quant à la mission qui les attendait dans les heures à venir et il n’insista pas, préférant se retirer.
Lacus n’oubliait pas qu’elle avait un autre problème à régler avant qu’elle ne rejoigne son poste sur la passerelle de l’Eternal, il y avait dans l’infirmerie un jeune pilote de la CTA qui attendait qu’elle vienne lui exposer sa situation à en croire le Lieutenant Myers.
Mieux valait qu’elle y aille et gère au plus vite sa situation, elle se tourna en direction de la petite boule rose qui était restée sagement à osciller sur son bureau durant son entretien avec Saito.
 
- Nous y allons Haro ?...
 
Il ne fallait pas le dire deux fois à son petit compagnon robotique et il bondit littéralement au bas du bureau avant de la devancer dans le couloir.
 
« On y va ! On y va ! »
 
Amusée par l’enthousiasme de Haro, la jeune Coordinatrice quitta ses quartiers pour rallier l’infirmerie et ce fut encore son petit compagnon qui franchit les portes devant elle en saluant la cantonade.
 
« Bonjour ! Bonjour ! »
 
Difficile pour Pamela de ne pas remarquer son arrivée dans ses conditions et elle lui indiqua le rideau.
 
- Le gamin est là derrière. Je crois qu’il t’attendait avec impatience.
 
Lacus hocha doucement la tête et elle franchit délicatement le rideau qui la séparait de la couchette du jeune homme.
Elle ne fut pas vraiment surprise de le voir écarquiller les yeux en la voyant apparaître, elle prit un siège et elle lui adressa un sourire réconfortant pour tenter de le détendre.
 
- Bonjour Syld. Je suis Lacus Clyne, Capitaine de ce vaisseau. Comment vous sentez-vous ?...
 
Visiblement le jeune Naturel était encore sous le choc de son apparition et il parvint non sans mal à balbutier quelque chose d’intelligible qui signifiait qu’il allait mieux.
Elle lui adressa un sourire plus doux encore avant d’évoquer le sujet difficile qu’elle voulait mettre sur le tapis.
 
- Il semble que mon second soit venu vous voir pendant que je me reposais. Et je suis au regret de vous annoncer que je n’ai pas d’autre solution à vous proposer que celles qu’il vous a annoncées. Nous pouvons bien sûr vous relâcher si c’est ce que vous souhaitez mais je crains sincèrement pour votre sécurité si jamais la Fédération Atlantique vous retrouve.
 
Elle ne doutait pas que l’Alliance pourrait accuser ce tout jeune homme de désertion ou d’espionnage en le retrouvant bien loin du champ de bataille où ils l’avaient secouru, nonobstant totalement le fait qu’il ait été cruellement abandonné au milieu de la jungle, blessé et condamné à une mort certaine.
La jeune Coordinatrice décida donc de ramener le second cas évoqué par le Lieutenant Myers à Syld.
 
- Notre seule autre solution consiste à vous garder à notre bord pour votre sécurité comme la nôtre. Ne croyez pas que je veuille vous garder prisonnier, je souhaite simplement qu’il ne vous arrive pas malheur.
 
Lacus avait déjà vu suffisamment d’horreurs dans cette guerre pour ne pas vouloir jeter un jeune homme en pâture à ses pareils si elle pouvait l’éviter.
Elle espérait simplement que Syld comprendrait qu’elle ne voulait que son bien.
_________________
Revenir en haut
Saito Hajime
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2013
Messages: 101
Localisation: Le havre
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Eternal
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: Wing 01
Poste: pilote
Grade: Major
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mer 4 Déc 2013 - 13:43
Sujet du message: Liens sanglants
Répondre en citant

En arrivant devant la cabine du capitaine, Saito pris sa respiration et appuya sur l'intercom pour prévenir le capitaine du vaisseau de sa présence. Celle-ci l'invita poliment à rentrer dans son bureau. Saito entra sans aucunes hésitations dans le bureau et la salua poliment. Il fut surpris de voir que le capitaine du vaisseau était Lacus Clyne mais n'en laissa rien paraître car il doutait que vaisseau partait bientôt au combat. Un dialogue s'engagea entre les deux:
"
- Bonjour capitaine, Major Saito Hajime, affecté à l'éternal en tant que pilote du mobile suit.

- Soyez le bienvenu à bord de l’Eternal, Major. Je suis Lacus Clyne, Capitaine de ce vaisseau.

- Merci capitaine.

- Je vous prie de m’excuser mais je n’ai que peu de temps à vous accorder. Comme vous avez dû vous en douter en arrivant à mon bord, nous allons quitter Sank sous peu.

- Oui j'ai remarqué qu'il y avait une certaine agitation à bord quand je suis arrivé dans le hangar.

- Je peux simplement vous dire que nous allons effectuer une intervention sur le territoire de la Fédération Eurasienne. Je vous en dirais plus au moment du briefing. En attendant, je vous laisse prendre le repos qui vous sera nécessaire, nous aurons tous besoin d’être en forme pour ce qui nous attend.

-Bien, c'est entendu capitaine. je serais frais et dispo pour le briefing "

Sur ces paroles, Saito quitta la cabine du capitaine avant de se diriger vers ses quartiers. En entrant dans ses quartiers, il commença par poser ses affaires sur le sol puis, il observa la pièce. Il ouvrit son sac et commença à déballer ses affaires tranquillement sur son lit avant de les plier avec le plus grand des soins et des les ranger proprement dans les rangements de ses quartiers. Par la suite il s’occupa de retaper légèrement son lit avant de se déshabiller et de revêtir son kimono et sa longue écharpe blanche avant d'aller s'exercer au sabre sur le pont supérieur.


Une heure plus tard,


Avant d'aller déposer son sabre et changer de tenue dans ses quartiers, il fît un crochet par le hangar et s'installa aux commandes de son ms et vérifia la calibration de tout les systèmes et réajusta deux ou trois petits paramètres avant de redescendre de sa machine qui commençait à être réapprovisionnée. En rentrant dans ses quartiers, il renfila sa tenue militaire et se coucha sur son lit en attendant d'être appelé pour le Briefing.

[HRP: si mon post ne convient pas, dites le moi par mp et je le changerai.]
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






Posté le: Aujourd’hui à 21:27
Sujet du message: Liens sanglants

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
   Gundam Neo Generation -> Asie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 2

 
Sauter vers: