:: Un test...explosif ! ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Gundam Neo Generation -> Lune
 
Lunamaria Hawke
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2009
Messages: 242
Localisation: fait ami ami avec l'ennemi
Féminin
Gène: coordinateur
Vaisseau: /
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Blazing Hawk Exus/Ab
Poste: en mission pour Durandal
Grade: Commandant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mar 20 Aoû 2013 - 15:51
Sujet du message: Un test...explosif !
Répondre en citant

=> http://gundamneogeneration.xooit.com/t1359-Dualite.htm#p28117
Deux semaines plus tard, orbite non loin d’Ame No Mishara

Lunamaria se demandait vraiment ce qu’elle faisait là une nouvelle fois, à l’instant même elle tournait à vitesse réduite autour de deux transporteurs d’Orb escortés d’un vaisseau de classe Izumo. Les trois vaisseaux étaient désormais à l’arrêt encerclé par le Caernavon et le Nagato et leurs escadrons de ms respectifs mené respectivement par Lunamaria elle-même aux commandes de cette petite merveille qu’était le Blazing Hawke Exus, ultime évolution de son mobil-armor expérimental que lui avait fourni Gilbert Durandal, et pour l’autre par l’enseigne Maria Kaitainen qui lui avait fait bonne impression lors de leurs entrainement aux commandes de son Gouf. Et un peu plus loin tapie dans l’obscurité de l’espace elle devinait la terrible silhouette de l’Evil Mörder piloté par Gino et qui supervisait l’opération qui se révélait comme annoncé par lui-même en un simulacre de combat : en effet dès les tirs de semonce des deux vaisseaux sortis de leur camouflage optique les appareils d’Orb avaient signifié leur reddition en échange de la « clémence » des maraudeurs…La jeune femme devait avouer que vue de l’extérieur cette opération ressemblait vraiment à un raid militaire visant à voler des cargaison alors que dans les faits il s’agissait de tout un transport organisé. Même si Weinberg n’avait répondu que par un sourire à la question concernant la cargaison des vaisseaux arguant qu’elle le découvrirait bien assez tôt, elle savait néanmoins qu’une bonne partie du matériel présent sur les transporteurs venait directement de Scandinavie ce qui l’intriguait au plus haut point tant elle ignorait tout de ce pays parmi les plus discrets et les plus faibles.

- Lunamaria ?

La voix de Gino résonna alors dans son casque alors qu’elle réalisait qu’elle ne prêtait plus guère attention à ce qui se passait autour d’elle ce qui était une grosse erreur malgré le peu de danger de la situation. Il restait toujours un risque potentiel que les forces de la CTA se trouvent dans le secteur notamment via la présence de vaisseaux furtif comme l’ancien refuge de Gino…le maudit Girty Lue.

- A vos ordres commandant.


Malgré ses réticences la jeune femme s’était finalement déjà habitué à se comporter comme n’importe laquelle des subordonnées de Gino du moins en public car lors de leurs discussion en privé la jeune femme avait encore par moment quelque relents haineux à l’égard du jeune homme qui elle devait le reconnaitre avait eu un comportement exemplaire depuis qu’elle se trouvait être avec lui. Elle avait d’ailleurs été impressionnée de la remarquable organisation de la petite base malgré la présence de troupes très hétéroclites et de la motivation de tout le monde aussi bien des officiers toujours présents que des techniciens capable de réparer un Zaku avec des pièces d’Astray quand aucune autre possibilité ne se présentait. Même les pilotes étaient motivés préférant régler leur anciens comptes par le biais de simulation plutôt que s’entretuer pour leur rancœur passées. D’ailleurs à ce sujet la jeune femme était devenue la cible principale à abattre puisque depuis son arrivée elle était restée invaincue terrassant même à trois reprises en autant de match le maitre des lieux… Maitre des lieux qui lui donna justement ses consignes :

- Viens avec moi, nous allons inspecter la marchandise : hangar du second transporteur.

- Bien reçu.

Et effectivement du coin de l’œil elle vit la sombre silhouette se diriger lentement vers l’ouverture du vaisseau de transport et elle s’empressa de faire de même posant avec soin l’armure rose sur le sol du hangar prêt des pieds énorme de l’ultime Zaku spatial. Là encore elle trouvait cette attitude téméraire mais elle n’avait d’autre choix que faire confiance à Gino qui semblait littéralement mettre sa vie entre les mains de la nation insulaire. Elle sauta rapidement hors de son appareil alors que Gino de son côté se laissait glisser via le filin de son appareil avant de lui faire signe de le suivre et elle constata que le hangar était maintenant désert excepté un homme qui semblait être un officier et Gino lui glissa quelques mots qu’elle n’entendit pas avant de lui serrer la main et de se laisser guider vers de grands containers qui prenaient presque toute la place restante à l’intérieur du vaisseau…La curiosité de la jeune femme était à son paroxysme lorsque Gino tira sur le verrou d’une des grandes caisses métallique et elle s’empressa se glisser sa tête à l’intérieur en activant l’éclairage de son casque ce qui provoqua l’amusement des deux hommes et énervée elle en profita pour écraser le pied de Gino qui grimaça mais s’abstint de faire d’autre remarque. Luna reporta son attention sur le contenu de container qui se trouvait être un torse de ms qu’elle n’avait jamais vu…un modèle complètement nouveau et lorsqu’elle se tourna vers Gino pour lui poser une question elle fit face à son sourire narquois et compris qu’elle n’aurait pas sa réponse. Le mystère devint encore plus opaque pour Lunamaria quand dans le container suivant ils tombèrent sur quatre canon très imposants, même trop imposants pour être autre chose que des pièce d’artillerie de vaisseau pour Lunamaria, mais n’ayant pas une vue d’ensemble elle ne pouvait pas avoir à quel point elle se trompait… Gino lui semblait satisfait et était déjà en train de donner des ordres aux autres ms pour qu’ils viennent charger le matériel sur leurs vaisseaux avant de repartir pour leur base…Lunamaria vexée donna un coup de talon dans la paroi métallique du container avant de tourner les talons et de retourner à son ms en lançant :

- Puisque vous n’avez plus besoin de moi autrement que pour ma narguer commandant, je rentre prendre une douche !


Et seul un éclat de rire lui parvint comme réponse ce à quoi elle s’abstint de répondre alors que les autres pilotes arrivaient car elle s’était déjà fait mal voir plusieurs fois en critiquant Gino ouvertement devant eux…elle avait notamment eu quelques accrochages avec l’enseigne Kaitainen et le lieutenant Silenova et elle n’avait pas envie d’être une source de conflit dans la petite troupe ce qui expliqua sa fuite rapide et son retour sur le Caernavon commandé par le capitaine Wellington occupé pour le moment à prendre tranquillement un thé tout en regardant ses appareils charger le Nazca.
 

_________________
Revenir en haut
Publicité






Posté le: Mar 20 Aoû 2013 - 15:51
Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gino Weinberg
BC
BC

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2009
Messages: 2 003
Localisation: prépare sa revanche
Masculin
Gène: naturel
Vaisseau: /
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Evil/Nightmare Mörde
Poste: pilote de ms/tacticien
Grade: commandant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Ven 23 Aoû 2013 - 18:12
Sujet du message: Un test...explosif !
Répondre en citant

Gino ne put retenir un sourire en voyant la jeune femme quitter le hangar toujours autant en rogne à cause du fait qu’il ne veuille pas lui révéler tous ses secrets. Elle serait d’ailleurs encore plus en rogne si elle savait qu’il n’avait pas voulu lui répondre juste pour la plaisir de la voir en rogne accessoirement…En effet impossible de cacher longtemps Lunamaria ce qu’ils étaient venu chercher dans la mesure où elle allait participer à l’opération qui en découlerait. Le seul souci était les informations qu’elle allait transmettre à Gilbert Durandal quand à la provenance des pièces et il allait devoir s’en remettre à Dacosta et ses techniciens qui géraient actuellement parfaitement la mission de censure qu’il leur avait confié dans les messages que s’échangeaient la président et la jeune femme. Il craignait que ce procédé ne dure pas très longtemps mais pour le moment ils modifiaient le moins possible les messages ne cherchant à couvrir que leur plus proches soutiens en l’occurrence Orb et le Royaume de Scandinavie , en échange il laissait la jeune femme raconter ce qu’elle voulait sur son organisation personnelle afin de donner le change et sachant pertinemment que la base Antarès était à la merci de ZAFT tant qu’il n’avait pas trouvé de solution pour la protéger d’un éventuel assaut. Il avait déjà réfléchi longuement à ce problème et la seule solution existante aurait consisté à déployer un système de type parapluie d’Artémis malheureusement très couteux et long à mettre en place.

Satisfait de son inventaire des pièces fournies par sa contrée natale il renferma les containers alors que les ms des deux vaisseaux s’empressaient de vider les cargos et après avoir salué une dernière fois l’officier d’Orb venu confirmer la réception du colis il regagna son mobil-suit tout en bouillant intérieurement d’impatience de pouvoir utiliser son nouveau jouet en bataille. Il fondait de grand espoir sur cet appareil d’artillerie dont il avait aidé à élaborer les premiers plans à l’époque. Si son opération se soldait par une réussite cela montrerait que le royaume indépendant possédait désormais une force militaire capable de le protéger de son belliqueux voisin. Rapidement Gino se retrouva à l’intérieur de l’Evil Mörder et il referma le cockpit avant de retourner dans le vide spatial de manière à superviser de loin le chargement du Caernavon et du Nagato sur lequel il retourna quand tout fut terminé alors que Lunamaria elle devait être en train de passer ses nerfs sur le classe Nazca. Une fois de retour sur la passerelle il donna l’ordre au lieutenant Murakami de quitter les lieux à pleine vitesse en direction de la base et au Caernavon de les suivre.

Dix jours plus tard : Salle de Briefing de la base Antarès


Cette fois tout était prêt pour Gino et il avait battu le rappel de ses troupes pour sa première action d’envergure en tant que force indépendante dans cette guerre. Il se sentait légèrement intimidé de se retrouver ainsi sur le devant de la scène pour présenter son opération dans la mesure où il en avait été si souvent spectateur voire acteur mais souvent sous les ordres de quelqu’un. La personne avec qui il avait d’ailleurs fait le plus de briefing d’opération était son ancienne amante la redoutable et folle Stellar Loussier. Derrière lui se trouvait le grand écran alors que devant lui se trouvaient ses gradés : Lunamaria et DaCosta dans leur uniforme de ZAFT se trouvaient en discussion avec le capitaine Wellington signe que la jeune femme avait su s’intégrer un minimum dans la base même si elle se montrait méfiante avec les naturels. Le lieutenant Dawson second du Caernavon était quant à lui occupé à discuter avec le lieutenant Murakami et Yashiro les commandants du Nagato mais aussi avec les deux anciens du Léviathan et Girty Lue Jones et Kasumi. Le troisième groupe regroupait plutôt les maniaques de mobil-suits avec les lieutenants Silenova et Greiwe, l’enseigne Kaitainen et le chef Douglas qui s’occupait au final de superviser les réglages de tout le monde depuis qu’il était là ce qui lui donnait un travail monstrueux. Gino eut d’ailleurs un sourire en songeant qu’au moins ici il ne risquait plus de prendre un coup de coteau d’un de ses pilotes… A cet auditoire il fallait rajouter deux invités par visioconférence afin de représenter les intérêts des deux alliés de Gino : pour la Scandinavie le général Jensen un des aide de camp de Jeremiah et pour Orb une connaissance désormais en la présence de l’amiral Rondo Mina Sahaku qu’il n’appréciait guère mais qui semblait disposer d’un influence considérable dans l’archipel désormais. C’est d’ailleurs en constatant que cette femme froide s’impatientait que Gino d’un raclement de gorge demanda le silence dans la salle et récupéra l’attention de son auditoire.

- Merci à tous d’être présent aujourd’hui et de votre soutient à notre cause au quotidien.


Quelques compliments ne faisaient jamais de mal à un auditoire d’autant plus qu’il le pensait vraiment en les remerciant.

- Comme vous le savez nous sommes désormais opérationnels depuis quelques temps et c’est pourquoi j’ai décidé de mener une première mission contre nos ennemis dans les jours qui viennent.


Il était vrai qu’il restait encore pas mal de travail dans la base comme la réfection des deux vaisseaux inopérants même si le Léonidas était presque en état de combattre puisque peu endommagé à la base. Gino appuya sur sa télécommande et un vidéo passa sur l’écran derrière lui montrant les trois plus grande menaces que déployaient les anciens maitre de Gino : successivement on voyait des Destroys dévaster la ville de Paris, faisant tressaillir Lunamaria, puis le port de Callao ; ensuite on voyait une explosion nucléaire au large des côtes Africaines heureusement sauvées par l’Eternal de Lacus Clyne et finalement on voyait une succession de visage tristement célèbres pour le nombre de morts qu’ils causaient : les extendeds. Dans le lot on pouvait reconnaitre notamment les membres présents sur le Girty Lue comme Stellar, Heero ou même Gino lui-même.

- Comme vous le savez dans la mesure où Lunamaria elle-même a participé à beaucoup réduire la menace que représente la FNE vis à vis de la Terre, notre principal adversaire est aujourd’hui le Blue Cosmos et ses armes maudites. A terme notre objectif est d’isoler ces gens dans leur propre alliance de manière à les balayer : comme vous le savez les tensions internes de la CTA sont toujours très importantes et ce en grande partie à cause du Blue… Dans un premier temps néanmoins je propose de m’attaquer aux ms de type Destroy que la fédération déploie un peu partout en ce moment.

La vidéo se coupa affichant une carte de la Lune où on pouvait voir les principales bases de la CTA en l’occurrence Dédalus, Arzachel et Ptolémaïos même si cette dernière avait été gravement touchées de longs mois auparavant. Gino était satisfait de voir que son auditoire était très intéressé par son objectif même les deux représentants : il faut dire qu’en tant que représentant d’une nation la menace d’un Destroy est terrible. Lunamaria aussi pour une fois était étrangement calme, elle aussi avait vu ce dont était capable ces appareils et elle devait vouloir en détruire au moins autant que lui. La carte se centra alors sur un secteur de la Lune du côté de la face sombre et un marqueur rouge vint s’y placer. Gino tendit alors le doigt vers l’écran :

- Ici, caché dans les contreforts de ce cratère se trouve l’usine n°1 de production du type Destroy. Malheureusement ce n’est pas l’usine 0 où les premiers modèles de test ont été assemblés puisque vous savez tous qu’ils venaient de Heaven or la base est hors de notre portée actuellement. Si nous ne détruisons pas cette usine, rapidement elle deviendra une menace directe pour les Plants hors nous ne souhaitons pas leur destruction. Pourquoi ne pas laisser cela à ZAFT me direz-vous ? La présence de flottes de ZAFT reviendrait à attirer toutes les troupes de la CTA de la Lune qui sont pour le moins massive. Hors d’après mes informations la base n’est pas encore totalement finalisée et les premiers modèles non actifs c’est pourquoi je pense que si nous lançons un raid furtif nous pouvons faire d’énormes dégâts à la base et retarder grandement la production.

Finalement la première question vint de la représentante d’Orb et Gino écouta l’amiral demander :

- Pensez-vous vraiment avoir la force de frappe suffisante pour endommager la base adverse avant l’arrivée des renforts de la CTA ?

Gino savait que ce point était un peu délicat et il ne pouvait que lui faire l’inventaire des troupes qu’il allait mobiliser pour cette opération :

- Nous utiliserons nos deux vaisseaux opérationnels en l’occurrence le Caernavon et le Nagato au maximum de leur capacité de transport soit un total de onze mobil-suits et neuf mobil-armors ! Nous emploierons ainsi 3 Stark Jegan, 5 Zaku, 1 Gouf, 1 Duel et mon Evil Mörder pour ce qui est des ms et pour les ma : 6 Moebius laser, un Moebius Zero, un Euclid et le Blazing Hawke Exus du commandant Hawke.


Le gros avantage de tous ces appareils étaient plus leur puissance de feu optionnelle sous forme de missiles ou artillerie par rapport à des modèles plus défensifs comme les GaiZ et Windam…

- Pas de GINN en version forteresse ?

- Nous n’avons que peu d’équipement pour ceux-ci et je préfère laisser des forces importantes en défense même si le Léonidas pourrait apporter un soutien dans ce cas de figure.
- Je vois, je pense que c’est réalisable.

Si elle admettait que c’était possible alors il n’avait plus de souci à se faire puisqu’elle était le membre le plus pessimiste de l’assemblée même si elle se moquait probablement de le voir échouer. La seconde question qu’il attendait lui vint de la personne qu’il pensait : Lunamaria.

- Et si certains Destroys sont opérationnels et défendent la base ?


Gino attendant la question commença à répondre tout en appuyant sur sa télécommande à nouveau :

- Dans ce cas je compte sur notre Euclid pour bloquer un partie des tirs mais surtout sur nos deux meilleurs ms qui ont à n’en pas douter la puissance pour se débarrasser de ces monstres.


Il est vrai que leurs deux appareils avaient comme leurs adversaires des batteries nucléaires mais dont la puissance servait principalement à détruire d’autres ms et non tuer les populations civiles. Il avait notamment confiance dans l’Exus avec ses armes puissantes et ses défenses redoutables…Il se tourna alors vers l’écran qui montrait le contenu d’un de leur hangar qui était fermé au public et il nota le sourire de Douglas et DaCosta.

- Et sinon dans le pire des cas voici le VB-6 König Monster que nous avons récupéré en pièce détachées il y a dix jours. Il ne lui manquait plus que la batterie que nous avons fini de monter il y a deux jours, certes il n’est pas très séduisant mais ne vous trompez pas devant la puissance de ses canons dorsaux. Les simulations des concepteurs scandinaves montrent qu’un seul de ses obus propulsés par le railgun peut anéantir un Destroys même avec son bouclier déployé. Il pourra aussi nous aider à détruire une partie de la base avec ses missiles et obus explosifs. Bien sûr ce modèle sera déployé directement depuis un des vaisseaux dans un premier temps, probablement le Nagato. Voilà vous savez tout.

Accessoirement pour contrer les Destroys il était aussi possible qu'ils reçoivent un renfort inattendu mais mieux valait ne pas trop compter sur la FFCE quand même. Le silence induit par la présentation du monstre mécanique sur ceux qui ne l’avaient pas encore vu c’est-à-dire tout le monde sauf Jensen, DaCosta et Douglas était impressionnant et il vit la petite femme aux cheveux roses le foudroyer du regard probablement à cause de son attitude l’autre jour. La surprise passée les questions se mirent à fuser et les officiers se mirent à discuter entre eux des détails dont il fallait s’occuper pour la mission. Gino pensa alors à ajouter :

- Nous décollons dans trois jours. Soyez prêt !

 

_________________
Revenir en haut
Lunamaria Hawke
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2009
Messages: 242
Localisation: fait ami ami avec l'ennemi
Féminin
Gène: coordinateur
Vaisseau: /
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Blazing Hawk Exus/Ab
Poste: en mission pour Durandal
Grade: Commandant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 8 Sep 2013 - 17:51
Sujet du message: Un test...explosif !
Répondre en citant

Extraits du Journal personnel du commandant Lunamaria Hawke

Mardi 23 Avril


Aujourd’hui ce curieux personnage que peux être ce Gino Weinberg a décidé de nous briefer sur notre prochaine cible. Je dois avouer être très surprise, moi qui m’attendait à des opérations digne d’une petite frappe se prenant pour un cador et vivant de simple piraterie…Pour le coup l’objectif est terriblement ambitieux et risqué puisque même l’état-major central n’a pas encore osé planifier d’attaque à grande échelle sur la Lune qui restait à ce jour un bastion inexpugnable malgré l’attaque subie par Ptolemaios il a de cela de nombreux mois. En toute honnêteté j’aurais tendance à dire que cet homme est un fou furieux doublé d’un kamikaze mais je pense qu’en disant cela ce sont mes sentiments personnels et ma rancœur qui s’expriment. En effet beaucoup de monde semble lui faire confiance, aussi bien ses hommes dont des coordinateurs, que des états qui n’hésitent pas à prendre un certain risque en lui fournissant un appui logistique… D’ailleurs pourquoi ne l’ai-je pas mentionnée dans mon dernier rapport…est-ce que cacher cette information aidera les miens ou au contraire les précipitera dans la ruine ? Je me demande si le président a choisi la bonne personne pour cette mission…

Mercredi 24 Avril

Sans surprise à la fois Orb et la Scandinavie ont approuvé la mission de Gino, il faut dire que l’entreprise leur apportera de nombreuses information à prix réduit car toute la vindicte de la CTA ne trouvera pas d’exutoire suite à cette mission… tout le personnel de la base a décidé de mettre les bouchées double pour terminer les préparatifs et j’ai moi-même du apporter mon aide pour la maintenance de l’Exus, chose que je n’avais pas faite depuis ma promotion au grade de capitaine. Le pire dans cette affaire c’est que je suis au moins aussi excitée que les autres à l’idée de combattre, suis-je vraiment faite pour être officier ?

Jeudi 25 Avril


Ca y est, je l’ai enfin vu en vrai…Comment dire, il est effrayant. Aujourd’hui le commandant m’a demandé d’assister au montage de la dernière pierre du König Monster soit la mise en place de la batterie nucléaire conçue à partir de celle des mobil-suit de ZAFT et qui équipe à la fois mes appareils et les siens. Finalement le monstre entouré par les trois Stark Jegan a plutôt fière allure et je reste pour le moins circonspecte sur la capacité qu’à eut le royaume pacifique à cacher sa puissance de feu, en produisant ces appareils nul doute qu’il sera bientôt en mesure de posséder une force de défense qui à défaut d’être suffisante sera pour le moins non négligeable. Un tir de test a ensuite été effectué par le sergent Jones et deux membres de son équipe à partir de la sortie du hangar 12 en direction d’un astéroïde de petite taille en orbite autour de la base. Le résultat ne parut pas surprendre ni Gino ni les technicien mais je dois avouer pour ma part que j’ai encore l’image du tir bien présente en tête. D’une part le bloc de roche a littéralement été éparpillé par la puissance de l’obus qu’il a reçu de plein fouet mais le sol du hangar a aussi été éventré sur plusieurs mètres et ce pour un unique tir…c’est dire la quantité de mouvement transmisse au projectile. Cet imbécile de Gino avec son mécano en chef ont ensuite avoué avoir craint une surtension sur la batterie pouvant entrainer une explosion. Finalement je n’étais peut-être pas si loin que ça de la vérité avec mon jugement de kamikaze.

Vendredi 26 Avril

Le grand chef est de mauvaise humeur aujourd’hui car nous avons pris du retard sur le planning. Certes les ms ont enfin été chargé sur les deux vaisseaux mais pas toutes les munitions dans la mesure où nous emmenons de nombreux missiles. De plus l’installation du König trop gros pour nos hangar à ms a été complexe, il a finalement été fixé à l’avant du Nagato juste derrière la tourelle de proue. Je plains l’équipe des pilotes qui va devoir sortir du vaisseau pour entrer à l’intérieur. Pour ma part j’ai commencé par faire une première réunion avec mon équipe puisque Weinberg a décidé que je commanderais les pilotes des ms situés sur le Caernavon. Je me sens un peu mal à l’aise vis-à-vis de Greiwe dont c’était la prérogative jusqu’alors mais il ne semble pas m’en tenir rigueur du moins pour le moment. L’autre équipe partant du Nagato sera elle sous la responsabilité du lieutenant Silenova. D’ailleurs rien à faire mais je n’arrive pas à m’entendre avec les deux anciennes pilotes de la CTA et je dois avouer que cela vient au moins pour moitié de moi, c’est presque épidermique même si j’ai du mal à trouver une raison objective de les détester.

Samedi 27 Avril


Une nouvelle surprise m’attendait aujourd’hui : juste avant le départ le major Da Costa a demandé à me voir. Certes j’ai eu beaucoup l’occasion de discuter avec cet homme raisonnable et intéressant qui est un de seul à avoir su m’expliquer calmement comment il en était venu à se battre avec Gino, néanmoins je ne pensais pas qu’il m’appréciait au point de me demander personnellement de surveiller notre chef. Il se trouvait en fait que lui aussi trouvait le comportement de Weinberg trop risqué par moment et il estimait que j’étais la plus apte à le protéger de par le fait que je n’obéissais pas aveuglement à ses ordres comme une partie des autres pilotes. Pour le coup je me suis sentie complètement dépassée par les évènements et j’ai juste dit que je ferais de mon mieux. D’un autre côté si je le laissais mourir, peut-être que cette mascarade prendrait fin ? D’un autre côté malgré mes investigations je n’ai encore rien trouvé à lui reprocher et je dois avouer que cela m’énerve…
Finalement j’ai pu embarquer à bord du Caernavon en fin de journée et sous le commandant du capitaine Wellington nous sommes enfin partis rejoindre le Nagato parti un peu plus tôt dans la journée emportant avec lui la moitié du matériel et le König Monster. Une chose est sure : après avoir fait le tour de l’équipage de ce classe Nazca, tout le monde est prêt à donner son maximum et j’en viens vraiment à croire que cette mission peut réussir.
_________________
Revenir en haut
Gino Weinberg
BC
BC

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2009
Messages: 2 003
Localisation: prépare sa revanche
Masculin
Gène: naturel
Vaisseau: /
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Evil/Nightmare Mörde
Poste: pilote de ms/tacticien
Grade: commandant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Sam 21 Sep 2013 - 18:44
Sujet du message: Un test...explosif !
Répondre en citant

Mercredi 1 Mai, 09 : 05 GMT

Les deux vaisseaux de Gino arrivèrent finalement dans la zone d’influence de la Lune où patrouillaient habituellement les diverses flottes de la CTA et c’est à ce moment-là que l’ancien officier de l’organisation du Blue Cosmos décida le passage du Nagato et Caernavon sous mirage-colloïd et une réduction de leur vitesse d’environ 25%. L’état d’alerte sur les deux vaisseaux passa ainsi de jaune à orange et en permanence des ms étaient désormais paré à sortir en cas d’urgence dans la mesure où leur camouflage pouvait avoir un souci…D’ailleurs si Gino restait assez stoïque toute la journée ayant derrière lui un lourd passé d’infiltration et des risques encourus, il n’en était pas de même avec la jeune Lunamaria Hawke que cette situation stressait au plus haut point, stress qui finit même par atteindre le capitaine Wellington qui las de ses allées et venues sur la passerelle du Caernavon fini par lui en interdire l’accès avec l’autorisation de Gino.

Jeudi 2 Mai, 17h13 GMT

Les deux vaisseaux pouvaient soupirer, ils venaient de dépasser la limite entre la face cachée et la face éclairée de la Lune et moins d’une demi-heure plus tôt ils étaient passés à portée de senseur de la cinquième flotte effectuant la patrouille entre Arzachel et Dedalus. Gino était d’ailleurs satisfait de croiser aussi tôt la flotte de défense principale du secteur qu’ils comptaient assaillir car cela ne ferait que rallonger le temps qu’elle mettrait à revenir défendre l’installation qui était dorénavant leur cible.

Vendredi 4 Mai, 2h10 GMT

Cette fois ils y étaient et Gino, qui venait de finir une sieste aussi courte que primordiale pour rester en bonne condition et combattre de manière efficace, se dirigeait désormais vers la passerelle de son vaisseau ou le lieutenant Murakami l’attendait ainsi que le capitaine Wellington et Lunamaria via communication. Les deux vaisseaux s’étaient posé en douceur sur le sol lunaire à l’abri d’une arête de cratère conformément à ses ordres et tout le monde attendait ses ordres. Les hommes se mirent au garde à vous lorsqu’il pénétra sur la passerelle et il jeta un bref coup d’œil circulaire sur la passerelle où les gens s’affairaient aux derniers préparatifs pour la bataille. Murakami lui lança alors :

- Le Nagato et le Caernavon sont en position conformément à nos ordres.

Gino se tourna alors vers eux trois et demanda au personnel derrière lui :

- Position et mouvement des troupes adverses ?

- Rien de particulier à signaler commandant, patrouilles standards toutes les demi-heures.
- Aucune communication suspecte commandant.
- Aucun vaisseau à portée de détecteurs non plus commandant.
- Parfait, mesdames et messieurs : passage en situation de combat, condition rouge !

Presque immédiatement l’alarme interne du Nagato se mis à retentir pour informer les membres de l’équipage que les opérations de combat allaient commencer et que tout le monde devait rejoindre son poste. Gino imaginait déjà que la même agitation régnait désormais sur le Caernavon dont les deux responsables actuels le fixaient attendant stoïquement ses ordres. Il nota au passage que désormais la jeune femme aux cheveux roses paraissait parfaitement calme maintenant que l’attente se terminait pour elle. Gino tendit le bras vers les écrans de contrôle qui montraient la base de la CTA au milieu du cratère d’un air autoritaire avant de lancer d’une voix pleine de l’assurance de quelqu’un d’expérimenté au commandement :

- Début de la phase un de l’opération Diane : équipez tous les mobil-suits et mobil-armors du maximum de missiles possibles, déployez des équipes d’observation sur la crête du cratère pour guider les tirs. Commencez à déployer le König Monster afin qu’il soit prêt au combat.


Cette fois l’agitation à bord était totale alors que les ordres de Gino étaient exécutés dans les plus brefs délais. Le commandant Wellington s’était occupé de transmettre les ordres sur le classe Nazca alors que Lunamaria attendait la suite des instructions.

- Il est actuellement 2h25, je déclencherais personnellement l’offensive depuis mon mobil-suit à 3h00. Je veux que vous soyez prêt à faire sortir tous nos ms le plus vite possible à ce moment-là, nous nous passerons de la catapulte. Soyez prêt, frappons vite et tout le monde pourra rentrer chez lui : compris ?
- A vos ordres.

Cette réponse à l’unisson boosta un peu plus la motivation de Gino qui quitta alors la passerelle pour s’équiper de sa combinaison de pilote et sauter à l’intérieur du surpuissant Evil Mörder qu’il fit sortir en avance du hangar pour constater la situation sur le terrain de visu en profitant de son camouflage personnel. A l’heure indiquée il activa son communicateur et demanda :

- Rapport de situation ?

- Équipe au sol en position pour guidage.
- Appareils du Nagato parés au décollage.
- Appareil du Caernavon parés au décollage.
- Tube un à quatre du Monster chargés et parés au tir.

Gino hocha la tête d’un air satisfait et inspira une grande bouffé d’air avant de lancer l’ordre fatidique :

- Lancez tous les appareils, début de l’attaque dès maintenant. Déploiement secteur bleu 5 pour les ms du Nagato et jaune 15 pour les vôtres commandant Hawke ! König Monster, tir sur cible un dans vingt secondes.
- Ici Lunamaria, bien reçu.
- König Monster en position de tir, confirmation de la cible : entrée du spatioport !

Déjà les nombreux appareils décollaient des deux vaisseaux en direction du cratère alors que ces derniers restaient encore à couvert pour le moment. Un peu plus loin le Monster paré au combat déployait ses griffes de fixation dans la roche lunaire alors que ses canons ajustaient la cible pour un tir longue portée. Une fois les quinze secondes écoulées, le gigantesque ms fit feu et alors qu’il reculait sur plus d’une centaine de mètres déchiquetant le sol lunaire de ses griffes en carbure de tungstène, les lourds obus s’envolèrent en direction des installations de la CTA.




 

_________________
Revenir en haut
Lunamaria Hawke
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2009
Messages: 242
Localisation: fait ami ami avec l'ennemi
Féminin
Gène: coordinateur
Vaisseau: /
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Blazing Hawk Exus/Ab
Poste: en mission pour Durandal
Grade: Commandant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 29 Sep 2013 - 16:35
Sujet du message: Un test...explosif !
Répondre en citant

La crispation de Lunamaria atteignait son paroxysme alors que le König Monster s’apprêtait à tirer déclenchant par la même occasion les hostilités. Ils virent tous alors les puissants projectiles quitter l’imposant ms en direction de la base de la CTA et le visuel de l’impact ne tarda pas à leur parvenir grâce aux observateurs installés en bordure du dit cratère : les quatre obus s’écrasèrent en plein milieu des installation de surface de la base soulevant d’énormes gerbes de roches au fur et à mesure des explosions et les débris combinés aux ondes de chocs endommagèrent un nombre important de tourelles de défenses de de sorties de hangar ce qui semblait être l’objectif de Gino. Lunamaria donna alors l’ordre de passer à l’attaque alors qu’on voyait déjà les portes intactes des hangars s’ouvrir pour laisser sortir des appareils affectés à la défense de la base :

- A tous les appareils du Caernavon : en avant ! Je veux que vous abattiez le plus de ms possible avant même qu’ils ne soient en mesure de se battre !

Elle-même enclencha les gaz de son Exus au maximum de ses capacité et surtout de ce qu’elle pouvait endurer et elle franchit ainsi la crête du cratère en première ligne suivie par tous les ms du vaisseau coordinateur alors que l’escadron emmené part Gino était pour sa part déjà en retard mais cela s’expliquait par la différence de cible : en effet l’escadron de Lunamaria devait cibler en priorité les appareils adverses et celui de Gino les installations. Déjà des Moebius essayaient de sortir d’un hangar situés en contrebas de la jeune femme et alors que des tourelles tentaient de prendre en cible le leste ma de ZAFT elle plongea en piqué activant ses nacelles et ouvrant le feu de tous ses canons lasers fauchant implacablement les ma obsolète de l’alliance avec facilité avant de faire feu avec son canon lourd à hyper-impulsion dans l’axe du hangar ce qui fut suivi d’une violente explosion alors que le rayon touchait le fond de la base.

- Nice shot commandant !


Deux de ses hommes la dépassèrent alors aux commandes de leur Zaku équipé du pack de missiles et ils l’activèrent en direction d’autres sorties de hangar provoquant tout un chapelet d’explosions à la surface lunaire qui emporta encore une fois de nombreux appareils de la CTA totalement démuni tant la surprise était totale. Quelques escadrons tentaient bien de se mettre en place pour contrer leur attaque dans la mesure où les forces de Lunamaria étaient trop faibles pour se permettre de couvrir l’intégralité de la surface de la base mais c’est alors que l’escadron du Nagato emmené par Gino commença son œuvre. En effet le naturel, couvert par le Duel de Silenova au corps à corps et par tout l’escadron des Moebius noirs qui fournissaient un feu nourri de laser, laissait libre court à la surpuissance de son appareil dans un milieu si favorable et les dragoons volaient à toute vitesse autour de l’Evil Mörder lâchant leur rayon mortel pour abattre Dagger et Windam comme de vulgaires mouches. Pour ne rien arranger à la situation de la CTA une nouvelle volée de tirs venus de l’arrière vint s’écraser à nouveau sur la base-usine, dans cette volée étaient compris les quatre canons du Monster, toutes les batteries physiques du Nagato et les missiles du Caernavon. Déjà la surface lunaire au-dessus de la base n’était plus que désolation et flamme là où des fuites importantes d’oxygène fuyant les brèches se consumaient en contact de divers carburants et explosifs. De plus comme certains tirs dont ceux de Luna avaient atteint les couches plus profondes de la base on assistait à des explosions en chaines de certains secteurs. Alors que la coordinatrice se lançait dans une nouvelle attaque en vrille ravageant une nouvelle série de tourelles et batteries défensives elle consulta rapidement son horloge et constata que presque un quart d’heure s’était déjà écoulé : hors ils avaient fini par fixer la durée de l’opération à une heure maximum sous peine de croiser des renforts…Ils allaient devoir trouver le moyen d’infliger des dégâts plus en profondeur…

- Attention sur la droite : hangar de grande taille en ouverture !


Lunamaria tourna la tête en direction de la zone et constata qu’une grande ouverture était en train de se faire et elle crut un instant qu’il s’agissait d’un lancement de vaisseau mais la voix pressante de Gino lui fit alors comprendre son erreur.

- Tout le monde en position défensive ! C’est un Destroy, vous n’êtes pas de taille. König paré à tirer à mon signal sur ma position pour le guidage. Euclid en couverture.

- Roger.
- Bien reçu.

Déjà tous les appareils de la flottille de Gino s’éloignaient de la position du Destroy dont la tête commençait à émerger alors que ses puissants réacteurs l’extirpaient sans mal de l’attraction lunaire. Restaient désormais au front seulement l’Evil, L’Exus ainsi que le Duel et l’Euclid. Le mobil-suit de Gino fit alors feu de tous ses lasers sur la cible monstrueuse mais se heurta au puissant bouclier de celui-ci si efficace contre les armes à énergie et le ms conçu par le BC tenta de riposter avec son puissant canon situé au niveau de la tête mais l’armure Euclid vint se placer sur la trajectoire du tir avec son réflecteur porté à pleine puissance stoppant l’attaque sans difficulté. L’Evil se porta alors rapidement à la hauteur de l’appareil de la CTA tout en évitant les tirs alors que Lunamaria s’occupait du menu fretin avec l’aide de Silenova tant bien que mal et alors qu’il se dressait devant la silhouette monstrueuse il lança son ordre :

- Feu !

A l’autre bout du champ de bataille le lourd appareil Scandinave ne se fit pas prier et fit à nouveau feu avec ses quatre obus perforants qui traversèrent le champ de bataille en direction de Gino qui s’éloigna alors vivement du Destroy qui ne pouvait par contre pas le suivre et même s’il tenta de lancer ses mains mobiles à l’assaut de l’Evil il fut alors percuté par deux des quatre obus alors que les deux autres s’écrasaient un peu plus loin dans un nouveau nuage de débris. Les deux projectiles ayant frappé le Destroy perforèrent le bouclier puis le blindage de l’appareil restant bloqués à l’intérieur du ms qui retombait au ralenti par l’entrée d’où il était sorti alors que ses réacteurs s’arrêtaient. Gino lança alors un ordre bref et urgent.

- En arrière ! La batterie risque de sauter !


Quelques secondes plus tard alors qu’ils fuyaient de la zone une puissante explosion retentit et une gerbe de tôles, de débris et flammes jaillirent par toutes les ouvertures de ce secteur alors que la minuterie retardée des obus était arrivée à son terme et se cumulait à toutes les capacités explosives de l’appareil. Désormais la base devait être dans un sale état, encore un peu et leur opération serait une réussite totale. C’est alors qu’une autre voix venue des observateurs se fit entendre :

- Attention derrière vous !


Les alarmes retentirent alors dans le ms de Luna ainsi que ceux des autres situés sur la ligne de front et fort heureusement tous eurent le reflex de plonger alors que les puissants laser d’un second Destroy ayant fini son déploiement fendait l’espace où ils se trouvaient tous les quatre deux secondes plus tôt…
 

_________________
Revenir en haut
Gino Weinberg
BC
BC

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2009
Messages: 2 003
Localisation: prépare sa revanche
Masculin
Gène: naturel
Vaisseau: /
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Evil/Nightmare Mörde
Poste: pilote de ms/tacticien
Grade: commandant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 6 Oct 2013 - 14:47
Sujet du message: Un test...explosif !
Répondre en citant

Les puissants rayons énergétiques du Destroy sorti dans leur dos manqua lamentablement sa cible et le petit escadron formé par les deux ms et ma se reforma quelques centaines de mètres plus loin faisant face au monstre mécanique alors que de nouveau ms profitait du fait que la plupart des appareils sous son commandement avaient fui pour le moment. Ils devaient agir vite désormais car le temps jouait contre eux. Une nouvelle mauvaise nouvelle lui parvint alors par le biais de la radio :

- Commandant ? Le système d’alimentation du König vient de rendre l’âme, désolé mais nous ne sommes plus en mesure de faire feu.

Gino tapa du poing sur un de ses écrans par dépit avant de se reprendre rapidement :

- Bien reçu, sécurisez l’appareil pour éviter toute surcharge et rembarquez sur le Nagato.


Il continua en contactant les deux vaisseaux tout en ne quittant pas le champ de bataille des yeux alors que le nombre de tirs les visant ne faisait qu’augmenter.

- Nagato, Caernavon : je veux un feu soutenu avec toute la puissance possible sur la base. Permission de décoller.

- Ici Nagato bien reçu.
- Caernavon aussi.

Gino reporta alors son attention sur le combat à proprement parler alors que Lunamaria et Nagisa tentaient tant bien que mal de couvrir l’armure Euclid qui péchait là par sa mauvaise maniabilité. L’armure avait d’ailleurs concentré son feu sur le Destroy sans effet une nouvelle fois. Il devait prendre les choses en main et il allait avoir besoin des deux jeunes femmes pour ça.

- Lunamaria, Nagisa : écoutez-moi bien, vous aller détruire le Destroy maintenant. Je m’occupe de vous couvrir alors l’Exus va ouvrir une brèche dans le bouclier par interférence et le Duel va en profiter pour frapper directement au corps à corps.
- Ok

Gino tira alors sur un de ses commandes de façon à faire pivoter son mobil-suit en plein course et le bras de l’Evil se leva de manière à épauler son fusil laser et il pressa de multiples fois la détente de son arme tout en profitant de sa vitesse initiale pour rester difficile à cibler. Une partie des tirs touchèrent néanmoins leurs cibles et plusieurs Windams descendirent en flèche s’écraser sur le sol lunaire provoquant des dégâts alors qu’obus, missiles et lasers s’écrasaient de plus belle sur la base maintenant que les deux vaisseaux de Gino se détachaient au-dessus de la crête du cratère. Une nouvelle vague de Moebius fonçaient néanmoins à nouveau sur l’Euclid, l’Exus et le Duel et cette fois Gino délaissa son fusil…

- Dragoon système : Activation !


Les pods fixés dans le dos de l’Evil de Gino prirent alors leur envol et se placèrent de manière régulière autour du ms alors que Gino verrouillait les cibles une par une avec froideur et précision. Chaque module se mit alors en action de manière indépendante de manière à répondre au mieux aux volontés de Gino tout en suivant un algorithme de mouvement d’une complexité effrayante qui avait été mis au point quasi intégralement par ZAFT. Les rayons laser fusèrent de part et d’autre du sombre ms fauchant sans problème les pauvres appareils de la CTA.

Pendant ce temps les deux femmes ne perdaient pas leur temps et avaient parfaitement saisi ce que Gino demandait. L’Exus de Lunamaria déploya ses nacelles de façon très espacées de manière à former une pyramide dont la pointe était orientée vers l’avant et le Duel se plaça avec l’Exus au centre du bouclier pendant que l’Euclid lui bloquait un nouveau tir de canon à hyper-impulsion. Les deux ms fondirent alors droit sur le Destroy trop lent pour esquiver et qui tira sur eux avec les nombreux lasers de ses mains sans néanmoins parvenir à briser le bouclier de l’appareil de Lunamaria et soudain dans une gerbe d’éclair les deux boucliers, celui de l’Exus et du Destroy entrèrent en contact. Les moniteurs de la jeune femme aux cheveux roses plongèrent tous dans le rouge alors que les interférences électromagnétiques parcouraient les deux appareils en conflit. C’est alors que ce qu’avait prévu Gino se produisit : les deux zones de bouclier en contact perdirent subitement toute résistance et à la fois l’Exus mais aussi le Duel se retrouvèrent à bout portant de l’énorme machine. Malheureusement pour Luna, les interférences lui firent perdre le contrôle de ses nacelles réduisant sa puissance de feu et elle tenta un tir de son puissant canon à impulsion mais celui-ci fut bloqué par le bouclier d’une des mains toujours opérationnel lui… Mais le plus dur était désormais fait et le Duel se lança avec férocité dans le combat. Il relâcha un salve de quatre roquettes en plein dans la tête du monstre l’aveuglant alors que son railgun tirait à en rougir provoquant des dégâts mineurs sur le Destroy…Nagisa lâcha alors son fusil laser pour sortir deux sabres et les brandissant et donna un puissant coup de haut en bas de l’immense ms… Le sabre pénétra comme dans du beurre dans l’appareil tranchant tous les systèmes sur son chemin donc les puissants canons situés sur la poitrine de celui-ci. Alors que l’explosion déstabilisait complètement l’appareil conçu par le Blue Cosmos, Nagisa le contourna et planta finalement son sabre gauche dans le logement de la batterie de l’appareil.

- Luna : on s’arrache !

La coordinatrice ne se le fit pas répéter et fit un demi-tour serré avec son Exus tout en envoyant son câble d’amarrage au Duel qui s’y accrocha de manière à ce que L’Exus lui permette de fuir plus vite tant la différence de mobilité des deux appareils était évidente. C’est ainsi que les deux appareils purent échapper au souffle de la petite explosion nucléaire causé par la rupture de la batterie du Destroy…Les deux appareils étaient désormais entouré par des explosions causées par le feu nourri des vaisseaux et de Gino. Le Caernavon notamment causait de nombreux ravages avec ses deux canons laser principaux. Gino donna alors l’ordre de l’assaut général :

- A tous les ms : la voie est de nouveau libre alors ravagez moi cette base, épargnez quand même ceux qui cherchent à évacuer sans combattre, je vais leur donner l’opportunité de fuir.


Alors que les nombreux ms revenaient au combat détruisant les dernières poches de résistance maintenant que la base avait fini d’épuiser toutes ses troupes en ms, Gino fit revenir ses pods tout en soupirant alors que la sueur lui coulait désormais dans les yeux et il changea de canal de communication pour joindre la base de la CTA :

- Ici le commandant des forces d’assaut, vos forces ont été anéanties : ceci est votre dernière chance pour fuir : nous épargnerons ceux qui veulent partir contrairement à ceux qui resterons dans la base. Vous avez dix minutes, terminé.

L’effet de son annonce ne tarda pas à être visible alors que des vaisseaux de transports s’empressaient de quitter les hangars encore en état de la base pour fuir en direction d’Arzachel. Il était désormais tant de passer à la phase finale de l’opération :

- Lunamaria, Nagisa, escadron Moebius : nous passons à la phase finale de l’opération, posez-vous hangar de la position dix-neuf.

-Reçu.

Quelques trop longues minutes plus tard aux yeux de Gino un véritable commando d’élite se déplaçait au pas de course sur le sol du hangar en direction du cœur de la base pendant que la plupart des forces commençaient à rentrer aux vaisseaux afin d’être prêt à partir. Quelques hommes de la CTA trop bête pour fuir tentèrent bien de se mettre en travers de leur chemin vers le QG de la base mais les compétences des membres du groupe eurent tôt fait d’avoir raison de leur résistance à coup d’armes automatiques et de grenades, voire de bazooka. Il fallait admettre d’ailleurs que ni Gino avec son fusil lourd à balles perforantes ni Lunamaria avec ses deux pistolets mitrailleurs n’étaient en reste. Rapidement tout ce petit monde se retrouva à descendre dans les profondeurs de la base et tant bien que mal en empruntant un chemin désormais taché de sang ils parvinrent à la salle de contrôle principale de la base-usine. Il n’était d’ailleurs pas surprenant de ne rencontrer aucune résistance ici puisque les officiers avaient dû faire partie des premiers à fuir la base pour sauver leur peau laissant leur hommes mourir pour couvrir leur retraite.

- Ici le Nagato, König Monster récupéré et arrimé : nous sommes prêts à partir dès votre retour.

- Weinberg, bien reçu.

Il se tourna alors vers ses hommes qui finissaient de prendre position dans la grande salle de contrôle et il ajouta.

- Surveillez toutes les issues, Nagisa va aider Miguel à soigne sa blessure au bras : il faut qu’il tienne jusqu’à notre retour au vaisseau.

- A vos ordres.

Gino sorti alors un disque de stockage de sa combinaison et pris place à la console la plus proche avant d’y introduire son disque afin de copier le maximum de données qu’il pourrait vendre par la suite à ses alliés contre du matériel avant de déclencher l’autodestruction de la base.
 

_________________
Revenir en haut
Gino Weinberg
BC
BC

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2009
Messages: 2 003
Localisation: prépare sa revanche
Masculin
Gène: naturel
Vaisseau: /
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Evil/Nightmare Mörde
Poste: pilote de ms/tacticien
Grade: commandant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 13 Oct 2013 - 17:03
Sujet du message: Un test...explosif !
Répondre en citant

Gino continuait de pianoter dans le calme relatif de la salle de contrôle où les seuls membres de la CTA restant étaient réduits à l’état de cadavres, au loin néanmoins on entendait de nombreuses explosions au fur et à mesure que l’incendie se propageait dans la base là où il restait encore de l’air pour nourrir le brasier. Il était actuellement occupé à copier le maximum de données disponibles sur les activités de ses anciens maitres en ces lieux et pendant ce temps Nagisa avait fini de procurer les premiers soins à Miguel tandis que Lunamaria elle aussi fouillait activement la pièce à la recherche de documents intéressants se doutant probablement que Gino ne lui livrerait peut-être pas toutes les informations glanées en ce lieux sombres. Pendant qu’il copiait les fichiers il bascula l’affichage sur les divers caméras encore opérationnelles de la base et en constant le nombre nettement plus important de châssis de Destroys encore en assemblage il songea qu’ils avaient bien fait d’intervenir dès maintenant en lieu et place aussi bien de ZAFT que de toutes les nations dans le viseur du Blue Cosmos. Restait à savoir combien de machines avaient déjà quittées la base et dans quel état d’avancement était la seconde usine sur Terre.

- Commandant ? Ici Wellington, la balise numéro 5 viens de transmettre l’approche de la flotte depuis Arzachel, leur arrivée est imminente : essayez de faire vite !

- Bien reçu je fais le nécessaire.

Il bougonna un peu en songeant qu’il avait encore besoin d’un peu de temps pour craquer l’autodestruction de la base mais il ne pouvait pas se permettre de perdre du monde maintenant alors que tout s’était bien passé pour le moment et constatant une nouvelle fois l’absence de soldats ennemis dans le secteur il sortit son pistolet qu’il posa sur la console devant lui avant de lancer à son escorte :

- Que tout le monde se replie maintenant, je vais rester là pour finir le travail.

Évidemment ils furent tous surpris et sa jeune pilote se releva en protestant énergiquement quant à cet ordre :

- Il est hors de question de vous laisser seul ici commandant ! Nous ne partirons pas sans vous.

La jeune femme semblait prendre ça très à cœur et il est vrai que Gino avait malheureusement noté qu’elle s’était un peu trop attachée à lui ces derniers temps, il prit alors son expression de commandant inflexible plutôt que celle du mentor qu’il avait essayé d’être pour permettre à la jeune femme d’être au combat et il répondit d’un ton implacable.

- C’est un ordre lieutenant Silenova et je ne crois pas que vous soyez en mesure de me contredire. De plus avez-vous une si basse estime de moi que vous pensiez que je ne sois pas capable de vous rejoindre par la suite.

La naturelle aux cheveux bleutées accusa le coup plutôt sévèrement et baissa la tête mais Gino eut la satisfaction de l’entendre marmonner un « A vos ordres » et elle ramassa son arme avant de quitter la pièce suivit par toute la petite troupe laissant Gino seul alors que le reste de ses troupes s’activaient à préparer leur fuite devant les forces trop importantes de la CTA…

La copie des données fut rapidement achevée et Gino s’étira les mains avant de s’attaquer au craquage des derniers niveau de sécurité pour avoir accès à l’autodestruction ce qui s’avérait plus simple à dire qu’à faire mais il progressait néanmoins rapidement à travers les nombreuses couches de codes dans la mesure où il avait été longuement formé par le BC à ce sujet et qu’il connaissait donc particulièrement bien l’architecture de leurs réseaux qu’ils n’étaient pas habitué à protéger contre les traitres dans la mesure où ils étaient si rares. Néanmoins absorbé qu’il était devant sa console il n’entendit pas l’arrivé d’ennemis par un des couloirs derrière lui et heureusement pour lui alors que le premier d’entre eux l’épaulait déjà il entendait une voix féminine crier.

- A terre !

Les réflexes prenant le dessus il se jeta effectivement à terre au moment où il validait l’ordre d’autodestruction et il entendit une détonation et sentit immédiatement une brulure au niveau de la tête et du sang lui coula dans le cou alors que la balle venait de lui frôler la tête lui ouvrant le cuir chevelu. Son arme étant hors de portée il attrapa ses lames de lancer qu’il envoya dans la direction du tir et un cri s’éleva de l’ouverture signe qu’il avait fait mouche.

- Butez-les !

Déjà le bruit de l’alarme résonnait dans toute la base alors qu’il ne restait plus que dix minutes avant l’explosion et il attrapa deux nouvelles lames qu’il lança sur un second soldat qui tentait d’entrer, mais il était désormais désarmé… Choqué par la blessure il réalisa soudain qu’il n’était pas seul puisqu’on l’avait prévenu et il chercha du regard son allié en essuyant le sang sur son visage et c’est là qu’il vit Lunamaria qui semblait avoir fait demi-tour pour revenir vers lui. La jeune femme était dissimulée derrière des consoles un peu plus loin.

- Aller go, go.

Pas loin d’un dizaine d’hommes firent irruption dans la pièce comme pour en finir avant que tout explose et Gino compris ce que voulait faire la coordinatrice il attrapa un siège de bureau pour le lancer dans leur direction en restant à couvert déclenchant une pluie de balle dans sa direction mais déjà Lunamaria prenant appuis sur un bureau se propulsait au-dessus du désordre dans leur direction vidant simultanément ses deux armes automatique de manière froide et d’une main d’acier. Les hommes pris par surprise furent littéralement fauchés avant que Lunamaria eut fini de vider ses deux chargeurs et ne prenant pas le temps de s’inquiéter de savoir s’ils avaient tous péris elle fit signe à Gino qu’ils devaient foutre le camp et il ne se fit pas prier alors qu’elle lançait une grenade par la porte d’où les hommes étaient arrivés. L’explosion provoqua encore quelques cris signe qu’il restait encore des adversaires et Gino sur le point de quitter la pièce attrapa un fusil d’assaut abandonné là et cribla les consoles de balle pour empêcher tout arrêt de l’ordre d’autodestruction.

Les deux jeunes gens se retrouvèrent donc en train de courir pour rejoindre leur ms et Gino lança à la jeune femme tout en tentant de garder le rythme imposé par la coordinatrice.

- Je me dois de vous remercier Lunamaria, j’ai voulu protéger mes hommes et j’ai pris de gros risques pour rien. Si vous aviez suivi mes ordres…

La jeune femme ne se retourna même pas mais lui répondit néanmoins :

- Déjà notre accord me réserve le droit de prendre mes propres décisions quand cela ne va pas à l’encontre direct des autres et de plus j’ai déjà vécu ce genre de situation et j’ai failli y perdre la vie, je n’avais pas la chance d’avoir un ange gardien à cette époque.

Gino songea alors qu’il avait de la chance que la jeune femme ait été choisie par Durandal comme attachée car peu de monde aurait fait aussi bien qu’elle et il commençait sérieusement à penser qu’elle allait pouvoir être un réel atout et quelqu’un sur qui il pourrait compter en toute circonstance. Il était prêt à lui accorder sa confiance chose rare chez lui-même s’il cachait néanmoins beaucoup de choses quand même à ceux qui avaient sa confiance… Alors qu’ils arrivaient au hangar où les deux ms étaient encore présents ils reçurent une communication de Wellington.

- Commandant ? Les premiers éléments de la flotte adverses sont en vue et seront à portée d’ici deux minutes, j’attends vos ordres.

- Foutez le camp bon dieu, il est hors de question d’engager le combat. Direction Antarès, puissance maximum. Essayez juste de nous attendre avant de passer en mirage-colloid.
- Bien compris.

Il posa alors se main sur l’épaule de la jeune femme pour lui demander :

- Merci pour tout à l’heure encore une fois mais une fois à bord de l’Exus je veux que vous fuyez directement au vaisseau, votre ma est endommagé et n’a pas de camouflage, je vais profiter du mien pour gagner quelques minutes salutaires.

Il s’attendait à voir la jeune femme refuser mais visiblement elle était suffisamment censée pour savoir qu’il avait raison et il s’empressa de grimper dans l’Evil alors qu’elle le précédait avec l’Exus. Gino essuya une dernière fois le sang se son visage songeant qu’il devait faire peur à voir avant de refermer son casque et de mettre les gaz de son appareil l’extrayant à toute allure de la base qui était désormais sur le point de sauter. Déjà les alarmes de son appareil s’affolaient alors que de nombreux vaisseaux et ms étaient en vue et il accéléra encore…

- Dragoon système : Activation.


Cette fois il définit les quelques ms les plus proches comme étant sa cible mais aussi le classe Agamemnon qui se trouvait être en tête de formation et alors qu’il se lançait dans une manœuvre d’esquive aussi rapide qu’éprouvante il fit feu de son fusil laser pendant que les modules passaient à l’assaut à grand renfort d’une multitude de tirs laser. Mieux : ces deux pods perforant filèrent droit dur le lourd vaisseau activant leur puissante lame perforante laser et ils traversèrent directement la passerelle du vaisseau de part en part qui explosa quelques secondes plus tard semant la confusion dans les rangs de l’avant-garde et Gino en profita pour ramener ses pods et passer en mirage-colloid en rase-motte au-dessus de la base alors qu’il était poursuivi par une horde de Windam. Une fois camouflé il tira violemment sur ses commandes pour s’élever dans le ciel lunaire à toute vitesse alors que le décompte de la base atteignait son terme… Quelques secondes plus tard l’explosion d’une violence inouïe souffla toute la zone détruisant ses poursuivants bernés mais provoquant aussi des dommages plus ou moins sérieux dans les rangs des vaisseaux. Gino en profita pour rejoindre en toute hâte les deux vaisseaux qui fuyaient au loin grâce à la grande vélocité de son appareil personnel. Il parvint à s’engouffrer dans le hangar du Nazca freinant comme il pouvait alors que les deux vaisseaux disparaissaient désormais des radars de la CTA. L’Evil reposait désormais sur le Flanc non loin de L’Exus lui aussi visiblement rentré bien trop vite dans le vaisseau mais Gino poussa un soupir de soulagement en comprenant qu’ils l’avaient fait. Ils avaient porté un coup puissant et chirurgical à cette organisation de malheur qui avait détruits sa vie ainsi que celle de centaines de milliers voire millions de personnes. Il eut le temps de voir les hommes en liesse se ruer dans le hangar pour aider les deux derniers arrivés et féliciter leur commandant mais rattrapé par la blessure, le stress et la fatigue du pilotage d’un appareil si complexe, il sombra dans l’inconscience qui allait lui apporter un repos bien mérité puisqu’il savait ses hommes capables de se débrouiller pour rentrer à la base.
  

_________________
Revenir en haut
Lunamaria Hawke
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2009
Messages: 242
Localisation: fait ami ami avec l'ennemi
Féminin
Gène: coordinateur
Vaisseau: /
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Blazing Hawk Exus/Ab
Poste: en mission pour Durandal
Grade: Commandant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 20 Oct 2013 - 18:56
Sujet du message: Un test...explosif !
Répondre en citant

Lorsque Lunamaria se réveilla quelque heures après la fin de l’attaque de l’usine de Destroy elle se redressa lentement dans sa couchette avant de balayer d’un regard brumeux la cabine du Caernavon où elle était installée, une grande cabine spacieuse réservée aux officiers supérieurs et invités et après quelques secondes d’égarement quant à sa localisation elle s’étira en songeant qu’elle avait encore une bonne forme car la bataille avait été épuisante : elle avait dû combattre aussi bien à bord de son Exus qu’au sol. Heureusement maintenant ils n’avaient plus qu’à regagner tranquillement la base sous couvert du mirage-colloïd après quoi elle pourrait envoyer un rapport au président Durandal. Elle se demandait d’ailleurs si elle ne devrait pas commencer à l’écrire tant elle savait qu’elle allait devoir bien choisir ce qu’elle voulait raconter et ce qu’elle voulait encore taire pour le moment. En effet elle devait bien avouer que sa situation actuelle la troublait et qu’elle nageait vraiment en eaux troubles quant aux relations entre les différentes entités qui gravitaient désormais autour de la troupe dont elle faisait partie et qui était ainsi en contact avec trois puissances indépendantes différentes et avait un curieux positionnement envers d’autres. Elle se glissa rapidement dans la petite salle de bain pour y prendre une douche rapide tout en continuant de se poser des questions quant à la politique que ZAFT devait adopter envers tous ces gens : pour le moment les actes des différents protagonistes la poussait plutôt à envisager un soutient dans la mesure où la cible de la petite coalition semblait être les têtes pensantes responsables de la guerre du côté du Blue Cosmos et même de la FNE mais quelle garantie avait-elle que ces nations terrestres ne finiraient pas par se tourner un jour peut-être contre la puissante mais si fragile nation spatiale des coordinateurs.

Alors qu’elle séchait tranquillement ses cheveux roses qu’elle commençait à trouver pour le moins loin par rapport à son habitude, l’interphone de sa cabine sonna et encore enroulée dans une grande serviette blanche elle sortit de la salle de bain pour aller répondre : une voix féminine se fit alors entendre.

- Commandant Hawke ? Ici le lieutenant Silenova, désolé de vous déranger mais votre présence est requise sur le pont par le capitaine Wellington au plus vite, nous avons un problème urgent.

- Bien reçu, j’arrive tout de suite lieutenant.

Luna sentait le stress dans la voix de la jeune femme et cela l’inquiétait déjà, quel genre de problèmes allaient-ils rencontrer ? Etait-ce un problème de personnel ou un problème matériel ? Et surtout pourquoi lui demander son avis à elle qui travaillait encore pour ZAFT contrairement à l’équipage transfuge à qui elle ne jetait néanmoins pas la pierre tant il aurait pu lui arriver la même chose suite à ses déboires avec la FNE et il est probable que sans le soutien de Durandal elle n’en serait pas là. Elle enfila rapidement son uniforme blanc qui lui paraissait toujours un peu étrange néanmoins tant elle avait été habituée à porter l’uniforme rouge des pilotes d’élite par le passé. Jamais elle n’aurait pensé monter autant en grade dans l’armée et d’ailleurs sa sœur en avait été au moins autant surprise qu’elle malgré le peu de nouvelle que Lunamaria lui donnait notamment à cause du secret qui entourait ses activités.

Finalement moins de cinq minutes plus tard elle faisait son entrée sur le pont du Nazca où se trouvait déjà le capitaine Wellington, le second ainsi que la jeune femme aux cheveux bleus. Elle nota aussi la présence via visioconférence des deux officiers en chef du Nagato qui devait toujours ouvrir la marche à l’heure actuelle et tout le monde avait l’air pour le moins anxieux. Elle salua poliment les autres officiers d’un rapide mouvement de la main en cherchant du regard leur officier supérieur à tous sans le trouver ce qui l’intrigua et lorsque son regard croisa celui de Nagisa elle comprit qu’il s’agissait d’une partie du problème…

- Merci de votre présence miss Hawke, nous pouvons donc commencer cette réunion de crise.

Le ton du capitaine Wellington était suffisamment grave pour qu’elle ne pose pas de question et attende l’exposé des faits qui ne tarda pas à venir.

- Certains en ont déjà été informé mais le mirage-colloïd du Caernavon a cessé d’être effectif à cent pour cent il y a maintenant un quart d’heure. Malgré nos précautions et avec pas mal de malchance un des tirs que nous avons reçu a touché un des modules principaux de diffusion situé le long de la coque droite. Cette zone est donc maintenant visible et malgré le zèle de nos techniciens cela prendre encore un certain temps à être réparé. En soi cela ne serait pas très grave mais la malchance n’étant jamais indulgente nous sommes à portée de détecteur de la 92ème escadre lunaire qui nous a pris en chasse et qui gagne régulièrement du terrain. Dans le même temps il s’avère qu’une flotte de ZAFT se trouve sur notre route et l’éviter risque de nous faire perde encore du terrain sur nos poursuivants.


Lunamaria comprenait bien le problème, ils n’avaient plus les forces nécessaires pour engager le combat contre des ennemis en force d’autant plus qu’ils risquaient de prendre des tirs croisés par les deux flottes antagonistes…

- Je vois, nos options sont pour le moins limités…mais qu’en pense le commandant ?

Lunamaria devait l’admettre, pour un naturel Gino était des plus malins et intelligent et son sens de l’audace, de la tromperie et de la stratégie militaire n’était plus à faire…Cette fois ce fut le lieutenant Silenova qui répondit :

- Malheureusement le commandant Weinberg ne s’est toujours pas réveillé, je reviens à l’instant de l’infirmerie et même s’il ne risque rien ils ne savent pas quand il reprendra conscience, cet idiot a encore voulu trop en faire.

Lunamaria fixa la jeune femme pour le moins intriguée par ce genre de réflexion alors que le capitaine indiquait sa réprobation d’un raclement de gorge.

- Quoi qu’il en soit que pensez-vous faire capitaine, je pense qu’en l’absence de Gino le commandement vous revient…

Elle eut la surprise de le voir faire non de la tête et elle sentit soudain tous les regards se braquer sur elle la mettant mal à l’aide :

- Le commandant a été très clair à ce sujet miss Hawke, en son absence et celle du major DaCosta le commandement vous revient.


Un filet de sueur froide coula dans le dos de la jeune femme stupéfaite d’entendre cela et elle ne sut pas quoi dire durant de longues secondes tout en sentant qu’une partie des gens présent n’approuvaient pas la décision de Gino…mais il ne serait venu à l’esprit de personne de désobéir de toute manière. Luna se mit à réfléchir à une solution qu’elle se surprit à trouver d’ailleurs assez rapidement…

- Bien, puisqu’il en est ainsi j’ai bien une solution à proposer : je vais utiliser mon autorité pour obliger la flotte de ZAFT à nous couvrir le temps des réparations…des objections ?

Pour le coup tout le monde était surpris mais la solution était aussi simple qu’efficace en cas de succès qu’ils se contentèrent d’acquiescer. Elle se mit alors à donner ses ordres :

- Que le Nagato fuie loin de nous dès maintenant et rentre seul par ses moyens, nous ne pourrons pas expliquer la présence d’un Nelson aux forces de ZAFT… Capitaine Wellington, désolé mais je vais prendre votre place sur le pont, si possible je préférais que vous ne soyez pas là, on ne sait jamais on pourrait vous reconnaitre. Quant à toi Nagisa je pense que tu seras mieux à l’infirmerie, comme ça tu pourras nous prévenir si le commandant reprend conscience.

Elle eut un léger sourire en voyant tout le monde s’exécuter sans broncher et notamment la jeune femme dont elle s’était facilement débarrassée en exploitant ses sentiments pour l’ancien officier du Blue Cosmos. Elle prit alors place dans le fauteuil du capitaine avant de tendre le bras vers l’avant :

- Caernavon, cap en Bleu Neuf vitesse maximale en avant toute ! Contacter la flotte de ZAFT, code d’identification XF-9666-LH-22.

- Bien reçu changement de cap pour Bleu Neuf.

Le pilote s’exécuta pendant que le CIC tentait de joindre le vaisseau commandant la flotte de ZAFT et bientôt il fit signe à la jeune femme qu’il avait réussi ce à quoi elle répondit par un signe de la main pour basculer la communication sur son écran et elle attendit de voir un officier de ZAFT s’afficher pour saluer.

- Commandant Lunamaria Hawke, identification ZG-8845-Q, je demande l’assistance des forces de ZAFT du secteur pour mon vaisseau : nous sommes poursuivis par une escadre de la CTA.


L’officier semblait pour le moins gêné et tenta de refuser d’exposer ainsi ses troupes :

- Ici le lieutenant-colonel Rekleiv, veuillez me pardonner mais je ne vais risquer mes troupes juste parce que vous me le demander…

La jeune femme prit alors un ton menaçant et son regard se durcit brusquement et elle envoya sèchement à l’officier qui était pourtant son supérieur :

- Dans ce cas puisque vous m’obligez je fais appel à l’ordonnance présidentielle numéro douze ! Si vous refusez je vous démets de vos fonctions.

L’homme sembla soudain avoir du mal à avaler et il demanda à son second de vérifier le fameux ordre en question qui n’était autre que la disposition qui faisait effectivement de Lunamaria un des membres de FAITH pouvant utiliser l’autorité présidentielle à son compte et ne pouvant être révoquée que par le président lui-même où un membre plus haut placé chez FAITH. Elle vit l’officier blêmir un peu plus encore lorsqu’il reçut la confirmation. Il s’inclina alors légèrement.

- Je vous présente mes excuses, nous allons intervenir au plus vote commandant Hawke.

La communication se coupa et Lunamaria leva le pouce et fit un clin d’œil au personnel de la passerelle quelque peu médusé de la voir moucher ainsi un officier supérieur de ZAFT. Elle reçut alors la confirmation que son ordre avait été pris en compte :

- La flotte de ZAFT change de trajectoire et se dirige droit vers nous !


 

_________________
Revenir en haut
Gino Weinberg
BC
BC

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2009
Messages: 2 003
Localisation: prépare sa revanche
Masculin
Gène: naturel
Vaisseau: /
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Evil/Nightmare Mörde
Poste: pilote de ms/tacticien
Grade: commandant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 3 Nov 2013 - 17:02
Sujet du message: Un test...explosif !
Répondre en citant

Gino se réveilla de manière assez brusque chose assez surprenante après être resté aussi longtemps inconscient et tout de suite le médecin du bord se précipita pour l’empêcher de se relever alors qu’il était encore perfusé et le regard de Gino brièvement hagard parvint soudain à se focaliser sur lui le dévisageant avant de balayer l’infirmerie d’un regard circulaire.

- Calmez-vous commandant, vous avez encore besoin de rester allongé !

La force du coordinateur de toute façon l’obligea à stopper son mouvement ce qui l’agaca au plus haut point malgré le fait qu’il soit conscient de la justesse de ses recommandations : il avait horreur de se sentir inférieur et impuissant hors il savait très bien que dans de nombreux domaines il ne pouvait pas rivaliser avec les coordinateurs. Heureusement pour lui il n’en avait pas conçu une haine contre ces gens innocents pour la plupart mais à la place il ressentait le besoin de s’entourer de ces personnes pour mieux parvenir à ses fins. Il n’eut pas le temps de se morfondre de sa faiblesse plus longtemps qu’il sentit quelqu’un se précipiter à son chevet et lui attraper le bras. Il poussa un léger soupir tant il avait la certitude de savoir de qui il s’agissait et en rouvrant les yeux il put confirmer qu’il s’agissait bien de Nagisa. Visiblement la jeune pilote semblait très émue de la voir reprendre connaissance signe de son inquiétude à son égard qui néanmoins lui causait plus de soucis que de réconfort à vrai dire. Gino était quelqu’un de très solitaire de par ses expérience traumatisantes et il n’avait pas envie de s’attacher à quiconque, mais il savait aussi qu’il aurait du mal à faire comprendre cela à la jeune femme aux cheveux bleus qui avait probablement passé son temps à l’infirmerie depuis le début de leur fuite. En refrénant un nouveau soupir il tenta de sourire tant bien que mal :

- C’est bon maintenant, tout va bien Nagisa : pas la peine de s’inquiéter de la sorte.


La pilote n’avait visiblement pas l’intention de le lâcher malgré ça et fort heureusement pour Gino une aide inattendu se matérialisa soudain derrière Nagisa alors que de son côté le médecin lui n’avait rien fait pour l’aider visiblement amusé par la situation. Lunamaria qui venait d’arriver se pencha vers la pilote tout en la forçant doucement à se relever et elle lui annonça d’un ton calme mais ferme :

- Lieutenant Silenova, maintenant que vous êtes rassurée j’aimerais que vous alliez prendre un peu de repos, de toute façon le commandant est lui aussi fatigué : vous aurez l’occasion de la voir plus tard maintenant qu’il va mieux.


La jeune femme sembla hésiter mais la pression ferme de la coordinatrice sur son épaule lui fit entendre raison et elle baissa légèrement la tête avant de lancer un timide :

- A vos ordres.

Elle adressa un dernier regard à Gino qui fit mine de ne rien voir et quitta enfin la pièce ce qui soulagea la naturel qui se demandait toujours de quelle manière il devait s’y prendre pour raisonner son pilote sans la faire retomber dans la dépression qui était la sienne à son arrivée. Il reporta son attention sur Luna en hochant la tête :

- Merci à nouveau pour votre aide Lunamaria, certes elle n’est pas aussi dangereuse contrairement aux hommes que vous avez abattus mais pour être honnête elle me fait plus peur qu’eux…


Cette réflexion eut au moins le mérite de déclencher un éclat de rire chez la jeune femme qui semblait surprise de la voir annoncer ce genre de choses. Même si c’était pour le coup involontaire, Gino songea que cette remarque l’avait probablement aidé à gagner un peu plus la confiance de la jeune femme de chez ZAFT. Celle-ci reprit néanmoins son calme rapidement et il lui demanda alors :

- Quel jour sommes-nous ? Et où nous trouvons nous ?

Lunamaria ne se fit pas prier pour répondre de façon claire et concise :

- Nous sommes le six mai, il est vingt heures trente GMT toujours à bord du Caernavon et nous arriverons à la base Antarès dans moins de trois heures.

Ainsi il était resté inconscient presque deux journées d’affilé mais à l’heure actuelle il se sentait plutôt bien et il s’en voulait de s’être surestimé une fois de plus. Depuis les soins qu’il avait reçu durant son séjour dans son pays natal il n’avait plus de problèmes particuliers et son espérance de vie s’était accrue mais en contrepartie il avait perdu une partie de ses capacités physiques et notamment de l’endurance.

- Des faits particuliers à signaler ?

Visiblement rien de grave n’était arrivé puisque le vaisseau était calme, néanmoins il avait laissé des instructions quant à la marche à suivre dans le cas où il ne pouvait pas commander et en effet :

- Conformément à vos directives j’ai été contrainte de reprendre le commandement lorsque le Caernavon en panne de mirage-colloïd a été pris en chasse par une escadre de vaisseaux de la CTA il y a environ dix heures. J’ai utilisé mon autorité d’officier supérieur de ZAFT pour faire intervenir nos forces les plus proches et finalement les troupes de la CTA ont battu en retraite sans demander leur reste.


Gino resta pensif quelques instant en assimilant les informations que la jeune femme lui annonçaient et il finit par avoir un sourire amusé en songeant que maintenant les troupes naturelles étaient certaines d’avoir été attaquées par une unité spéciale de ZAFT. Ainsi les risques de représailles et de recherches accrues contre lui s’éloignaient déjà.

- Bien joué Lunamaria, je n’en attendais pas moins de votre part : vous êtes largement à la hauteur de votre réputation.

La jeune femme fit mine de ne pas broncher, elle devait comprendre qu’en aidant de cette façon les vaisseaux de Gino elle avait mis en danger un peu plus les forces de ZAFT mais d’un autre côté ils avaient réglé un problème important à leur place…de plus il s’agissait clairement des ordres énoncés par la président Durandal. A la place elle prit des feuilles posées sur le siège derrière elle et commença à faire son rapport :

- Nous avons les derniers rapports quant à l’état de nos troupes après l’assaut : quatre de nos hommes nécessitent une hospitalisation plus longue, les autres blessés sont tous déjà sortis des infirmeries. Nous avons à déplorer la parte de deux soldats : un en combat au sol et l’autre abattu dans un Moebius. Trois appareils ont des avaries très sévères : un Jegan, un Zaku et le König. Tous les autres appareils ayant subis des dommages seront opérationnels de nouveau d’ici quarante-huit heures Exus compris. Le Nagato a un taux de dommages reçu sous les cinq pour cent et la Caernavon sous les dix pour cent donc rien d’inquiétant. Néanmoins il est urgent de nous réapprovisionner car la bataille a consommé les deux tiers de nos missiles et obus et la moitié de nos munitions de CIWS. C’est tout.


Gino s’étant redressé pour écouter rapidement le bref rapport de Lunamaria qui ne faisait que confirmer le fait qu’ils avaient littéralement écrasé les troupes de la CTA avec leur attaque éclair en profitant du Mirage Colloïd et des quelques ms surpuissants qu’ils possédaient. Il hocha la tête pour noter qu’il avait bien suivit et il réalisa alors quelque chose :

- Merci beaucoup Lunamaria, je suis soulagé de voir que notre opération se soit si bien déroulé et aussi que vous mettiez autant de cœur à l‘ouvrage. Je vous fais confiance quant à votre rapport au président Durandal. Maintenant je vais me reposer encore un peu, j’ai du travail qui m’attend une fois à la base : il est même probable que je redescende sur Terre à nouveau…

En effet il devrait peut-être se rendre à nouveau sur Orb pour faire un rapport détaillé et recevoir de nouvelles instructions. Luna elle n’ajouta rien et salua son ancien ennemi qui se trouvait être maintenant son supérieur et elle sorti de la pièce sans un mot alors que Gino se recouchait et retrouvait rapidement le sommeil toujours sous la surveillance du médecin de bord qui était un de rare à connaitre sans lourds antécédents médicaux.
 

_________________
Revenir en haut
Gino Weinberg
BC
BC

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2009
Messages: 2 003
Localisation: prépare sa revanche
Masculin
Gène: naturel
Vaisseau: /
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Evil/Nightmare Mörde
Poste: pilote de ms/tacticien
Grade: commandant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 10 Nov 2013 - 19:45
Sujet du message: Un test...explosif !
Répondre en citant

Mercredi 8 Mai

Finalement ils étaient tous rentré sans problème à la base Antarès la veille et après avoir contacté les différents collaborateurs et appuis dont ils disposaient ils avaient convenus d’un débriefing sur la situation et sur les premiers résultats de Gino deux jours après leur arrivé soit le 8 Mai. Cette réunion n’était que tripartite avec les responsables de la base Antarès et les représentants d’Orb et du royaume de Scandinavie. Les deux autres groupes ayant une vague connaissance des activités de Gino devaient être maintenues à l’écart autant que possible car potentiellement dangereuses aussi bien ZAFT qui savait heureusement se rendre utile à première vue que la république d’Asie dont l’attitude intriguait de plus en plus Gino et qui gardait pour le moment des rapport purement pécuniers ou technologique avec eux. Il se demandait d’ailleurs si cette nation très industrielle ne complotait pas elle-même de son côté pour sortir de la coupe de la fédération Atlantique… Si un jour cette opportunité se présentait et en prenant en compte le manque de coopération entre les deux autres blocs de l’alliance de la CTA : la guerre pourrait alors se terminer en quelques semaines seulement scellant la défaite totale des extrémistes au pouvoir en Amérique du Nord. Néanmoins il n’était pas raisonnable de tabler sur ce genre de raisonnement pour le moment alors que leurs ennemis n’avaient plus aucune retenue à recourir aux Destroys et autres armes nucléaires.

Pour le moment ils attendaient tous les quatre dans la salle de réunion que la visioconférence commence. Gino se trouvait dans le fauteuil central du commandant engoncé dans son plus beau uniforme bleu et noir, à sa gauche se trouvait l’indéboulonnable DaCosta toujours présent dans la réunion stratégique car toujours de conseils avisés, à sa droite se trouvait Lunamaria elle dans son uniforme blanc et qui venait juste d’arriver puisqu’elle avait dut faire un rapport à son maitre. La dernière personne présente se trouvait être le capitaine Wellington car il était leur officier supérieur le plus expérimenté. Gino trouvait d’ailleurs amusant la composition de son équipe car il était le seul naturel entouré d’anciens de la ZAFT…heureusement que ses collaborateurs étrangers étaient des pays où on trouvait des coordinateurs à des postes importants. D’un autre côté ce fait était une preuve supplémentaire de son rejet totale de l’idéologie qu’on l’avait poussé à défendre durant plusieurs années. Comme ils étaient encore un peu en avance il se tourna vers son nouvel ange gardien et lui demanda :

- Comment se porte notre cher président Durandal ? Qu’a-t-il pensé de notre petite fête ?


Lunamaria qui semblait de bonne humeur désormais contrairement à ses premiers jours dans la base eut un petit sourire et répondit :

- Vous avez les félicitations du président pour vos résultats brillants qui éviteront de nombreuses pertes civiles à l’avenir. Il a validé ma décision de faire intervenir la flotte de ZAFT pour nous couvrir malgré les risques que cela représente et il s’est engagé à fournir du matériel pour réparer et assembler de nouveaux mobil-suit si nécessaire ainsi que pour réaliser la maintenant du Caernavon.


Les deux autres coordinateurs déserteurs de la ZAFT restaient pour le moment silencieux et Gino comprenait bien que la situation n’était pas très confortable pour eux dans la mesure où ils avaient fui le camp qui semblait souhaiter les aider désormais mais d’un autre côté ils ne pouvaient que se réjouir de voir leur nation prendre à nouveau un chemin honorable. Gino devait même avouer que certains jours il craignait de voir certains coordinateurs démissionner pour retourner dans l’armée Zodicale…heureusement pour le moment cela ne s’était produit.

- Je vois, merci Lunamaria : vous le remercierez pour son soutien dans votre prochain rapport.


Néanmoins la jeune femme semblait avoir quelque chose à rajouter car au lieu de regarder Gino pendant sa réponse elle était en train de fouiller dans un porte document à la recherche de quelque chose. Finalement elle trouva ce qu’elle cherchait et fit glisser un petit dossier vers lui avec un sourire taquin :

- Il a aussi demandé de vous donner ceci : il est sûr que cela vous intéressera.


Gino de nature curieuse ne se fit pas prier et attrapa le dossier sur la table pour la portée à la hauteur de son regard. Ce même regard s’illumina lorsqu’il lut la première page du document signé du sceau de la division armement de la ZAFT et la mention « arme expérimentale ». Il lut alors le titre à haute voix :

- Arme expérimentale pour vaisseau numéro 19 version alpha : Neutron Stampeder.

Cette fois ce fut DaCosta qui tiqua et se tourna vers Gino avec un air des plus surpris et il lança :

- Ca y est ils l’ont enfin mise au point ?

Si son ami avait déjà entendu parler de cette arme ils allaient gagner un temps précieux et alors qu’il feuilletait rapidement de document présentant les différents principes de l’armes et solutions techniques utilisés il lui fit signe de lui expliquer en quelques mots.

- Le Neutron Stampeder est un canon à faisceau conique de neutron rapides. Il était conçu pour être monté sur des classes Nazca comme arme de défense.

Gino ne voyait pas vraiment l’intérêt de cette arme à première vue…les neutrons étaient bien plus compliqué que les positrons à manipuler et ce pour une puissance de destruction très faible car n’endommageant que les tissues organiques lorsqu’utilisé en doses massives. Il demanda alors simplement :

- Quel intérêt ?

Visiblement aussi bien Lunamaria que Wellington se posaient la question car ils regardaient tous dans la direction du major. Celui-ci esquissa un sourire avant de simplement ajouter :

- Gino, Lunamaria : qu’est-ce qui propulse vos mobil-suit actuellement ?

Les deux jeunes gens échangèrent un regard et alors ils comprirent subitement où DaCosta voulait en venir…Les réactions nucléaires généraient des neutrons par effet de réaction en chaine, en saturant ainsi une batterie ou un missile nucléaire avec un canon à neutrons un provoquait une fission instantanée donc une explosion de toutes les armes nucléaires prises dans le faisceau. Le concept de cette arme était tout simplement génial aux yeux du naturel mais il n’eut pas le temps de commenter plus en détail ces informations car la communication avec leurs « invités » était en train de s’établir et il ne savait même pas qui serait présent même s’il s’attendait à voir l’amiral Sahaku et le général Jensen mais il allait être très surpris…

En effet si les deux hologrammes prévus se trouvaient bien autour de la table, ils n’étaient pas venus seuls et deux personnes de plus se trouvaient autour de la table pour la discussion : d’un côté avec Jensen se trouvait le responsable des affaires étrangères de son pays, héritier de la couronne et ancien meilleur ami de Gino en la personne du prince Jeremiah. De l’autre côté à côté de la grande et froide Sahaku et ses cheveux noirs de jais se trouvait une autre femme petite et blonde en uniforme de commandant suprême d’Orb en l’occurrence Gino reconnu tout de suite Cagalli Yulla Atha… Gino pourtant habitué aux surprises eut un long moment d’hésitation et il finit par se lever pour saluer d’une révérence sobre mais adaptées ses éminents invités pendant que ses subordonnées se levaient pour saluer. Il parvint enfin à placer un :

- Je vous remercie de vous joindre à nous pour cette réunion stratégique présidente Atha et prince Gottwald.


Le dit prince était lui pour la peine plutôt amusé et lança même une remarque qui amusa sa consœur d’Orb.

- Finalement malgré les années et les épreuves il reste encore du Gino empoté pour peu qu’on se donne la peine de le chercher.


Gino tentait de reprendre consistance alors qu’à côté de lui DaCosta et Lunamaria pouffaient et qu’en face l’amirale Sahaku le foudroyait du regard. Finalement ce fut la jeune responsable d’Orb qui vint à son secours :

- Veuillez-vous rasseoir commandant Weinberg, malheureusement comme vous le savez nous n’avons pas beaucoup de temps.
- A vos ordres madame.

Soulagé il reprit place avec ses subordonnés autour de la table et ce fut son ancien ami qui commença alors à parler :

- Désolé pour la surprise mais après en avoir discuté avec Cagalli j’ai pensé qu’il était intéressant que nous soyons là pour cette réunion, notamment pour elle puisqu’elle ne vous avait toujours pas rencontré alors qu’Orb est votre plus gros soutient.

Gino ne pouvait qu’acquiescer en entendant ces sages paroles et en effet il respectait profondément l’accord qu’il avait envers les deux nations envers qui il s’était engagé : il ferait tout pour éviter qu’elles ne soient de nouveau frappées par la guerre. Cagalli enchaina alors :

- Je tenais à vous féliciter en personne pour la réussite de votre opération lunaire, je dois avouer que ce ne fut pas facile d’accorder mon soutien à vos projets à cause de votre passé et de votre âge malgré la contribution financière que vous aviez apporté alors. Mais aujourd’hui je pense avoir fait le bon choix car vous avez éliminé une menace importante pour les civils de toutes les nations.

- Merci à vous mais malheureusement les dangers sont toujours multiples et nombreux pour nous mais aussi pour vos nations et un travail colossal nous attend encore avant d’entrevoir la paix… Mais comptez sur nous, nous serons toujours disponible pour frapper les points faibles des ennemis de la paix.

Cette fois ce fut Jensen qui enchaina et les données techniques des appareils testés par Gino apparurent sur l’écran central.

- Grâce à votre opération nous avons enfin des données de combat pour nos modèles Stark Jegan et König Monster et nous vous en remercions. Nous allons réaliser quelques retouches et lancer la production finale : vous pouvez garder les modèles de test. Par la suite il est fort possible que nous vous fassions tester quelques autres appareils en situation de combat, l’Union Equatoriale notamment voudrait tester son Rezel.

DaCosta prit alors la peine de répondre puisqu’il s’occupait directement de ce genre de procédures :

- Aucun problème, selon notre accord nous nous engageons à tester, développer et améliorer tous les modèles que vous souhaitez. J’ai d’ailleurs un rapport à envoyer à vos services de Morgenroete présidente Atha quant à l’amélioration de vos classes Astray à moindre coût.

La réunion se déroulait plutôt bien aux yeux de Gino pour le moment et ils abordèrent encore pendant quelques temps des problèmes techniques et logistiques lié à la base, aux deux nations et même à ZAFT. Vint alors la question des futurs objectifs de Gino et de ses troupes. Cagalli commença alors par expliquer :

- J’ai pris connaissance de votre souhait de chercher et frapper le complexe terrestre du Blue Cosmos lié à la fabrication des Destroys mais je vous informe que cela ne sera pas la peine de vous en mêler. Déjà votre force de frappe terrestre reste plus faible à cause de l’absence de vaisseaux et de plus cet objectif semble déjà être pris en chasse par la FFCE, hors il me semble que vous ne souhaitez pas être intégré au commandement de l’organisation au même titre que nous.

Gino était pour le moins déçu mais devait s’incliner devant la justesse des raisonnements de la jeune femme qui semblait être aussi brillante qu’on avait pu lui dire.

- Je comprends, dans ce cas je suppose que vous avez une autre mission à me confier ?


Après tout il avait envoyé il y a quelques temps tout une liste de suggestion de cibles potentielles et de missions possibles…et effectivement ce fut Jeremiah qui lui annonça ses deux objectifs.

- En effet, d’après nos informations il y a beaucoup de tension en ce moment à la frontière ouest entre l’Union Equatoriale qui se trouve être notre alliée et la fédération eurasienne. Comme tu le sais nos forces sont assez limitées et nous manquons cruellement de mobil-suits. C’est pourquoi par sécurité nous aimerions que vous déployiez une partie de vos forces dans l’océan Indien : pour le moment la flotte combinée de l’Union et de plusieurs de nos navires se trouve au large de Ceylan et dispose de plus de place que d’appareils donc l’idéal serait de les rejoindre. Bien sûr il est tout à fait possible qu’il ne se passe rien mais en cas de souci vous avoir serait vraiment un plus.


Gino hocha la tête pensivement, il ne s’agissait pas vraiment du genre de mission qu’il affectionnait mais il devait s’y plier docilement et il lança simplement :

- Il en sera fait ainsi. Je dépêcherais une trentaine de mobil-suit sur la zone.


Cette fois ce fut l’amiral Sahaku qui se permit de prendre la parole.

- Personnellement j’aimerais profiter de l’occasion pour proposer une seconde mission vu la proximité des lieux : nous avons de source sûre que la conceptrice en chef des ms du Blue doit se rendre en Asie bientôt. Hors il me semble que vous la connaissez assez bien Weinberg n’est-ce pas ?

Gino acquiesça alors en songeant à la femme retorse qui venait souvent voir Stellar pour augmenter la puissance de feu de son équipage en lui faisant tester des appareils…il se disait d’ailleurs que les Destroys étaient aussi de sa conception même si Gino avait des doutes tant les défauts étaient nombreux.

- Votre mission sera assez simple : vous devez tuer Lakshrata dès que l’occasion vous semblera propice.

Effectivement sa mort serait un coup saignant dans le dos de l’organisation…néanmoins elle n’était pas une cible facile, autant lui demander de tuer Stellar ou Azrael !

- Je ferais mon possible à ce sujet.

La réunion se poursuivit encore quelques minutes mais bientôt l’emploi du temps fit que leurs invités durent prendre congés et lorsqu’ils partirent enfin Gino parvint à se détendre un peu encore un peu stressé par cette rencontre imprévue. Il réfléchissait encore lorsqu’il sentit la main ferme de DaCosta sur son épaule qui lui glissa :

- Rejoint-nous au mess dans dix minutes.


Gino lui jeta alors un regard surpris mais se contenta de hocher la tête alors qu’il venait de surprendre un clin d’œil complice entre Luna et son ami…mais il n’avait aucune idée de ce que cela signifiait et il avait déjà assez mal à la tête pour ne pas se soucier de cela d’autant plus qu’il avait une confiance aveugle en eux.
 

_________________
Revenir en haut
Gino Weinberg
BC
BC

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2009
Messages: 2 003
Localisation: prépare sa revanche
Masculin
Gène: naturel
Vaisseau: /
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Evil/Nightmare Mörde
Poste: pilote de ms/tacticien
Grade: commandant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 24 Nov 2013 - 17:50
Sujet du message: Un test...explosif !
Répondre en citant

Gino rangea rapidement les divers dossiers qu’il avait avec lui durant la réunion avant de regagner tranquillement ses appartements tout en se demandant encore ce que pouvait lui cacher DaCosta et Lunamaria. Il rangea soigneusement ses données dans son coffre sécurisé tout en se demandant dans quel délai il pourrait lancer la production du Neutron-Stampeder, il allait devoir en parler directement avec DaCosta et Douglas, les connaissant ils feraient leur maximum pour finir de concevoir l’appareil. Mais il devait aussi garder en tête qu’ils poursuivaient d’autres projets de constructions qui mobilisaient beaucoup d’argent et de matériel : aussi bien la réfection du Leonidas que l’amélioration des boucliers de la base et même l’installation de propulseurs sur celle-ci. En effet il savait qu’il ne s’agissait que d’une question de temps avant que le Blue Cosmos ne finisse pas trouver cette base. Même s’il était possible de repousser un ou deux assauts, une attaque à grande échelle leur serait fatale…sauf si la base changeait de place au cours du temps ! C’est en pensant à toutes ses données plus la nouvelle mission qui venait de lui être confié qu’il ressortit et se dirigea vers le mess comme prévu. Il était tellement perdu dans ses pensées en commençant à échafauder des plans pour coincer la conceptrice du Blue Cosmos, il se demandait d’ailleurs s’il ne pouvait pas plutôt tenter de la capturer ce qui serait bien plus utile à son sens, qu’il ne remarqua même pas l’absence de personnel dans le couloir. Cette donnée qui n’aurait pas manqué d’inquiéter le Gino du Blue Cosmos qui se tenait toujours sur ses gardes montrait à la fois qu’il se sentait plus en sécurité qu’avant mais aussi qu’il avait tendance à plus se relâcher ce qui était dans un sens inquiétant.

Il entra alors dans le fameux mess qui se trouvait plongé dans la pénombre en l’absence de monde ce qui aussi était étrange et flairant une surprise Gino activa l’éclairage de la pièce s’attendant à trouver des gens cachés dans l’obscurité mais il n’en fut rien, la seule chose surprenante dans la pièce était qu’on avait tout retiré d’une grande zone au centre… Il avança lentement en se demandant pourquoi DaCosta n’était pas là et quel genre de blague cet idiot était en train de lui faire. Il avança prudemment dans la pièce en direction de la zone vidé de ses tables et autres équipements… Il capta alors du coin du regard une légère ondulation passagère du décor et immédiatement il comprit de quoi il s’agissait et il avança plus vite en tendant son bras droit devant lui jusqu’à passer au travers d’un fin film de particules en suspension magnétiques…

Il resta alors complètement interloqué alors qu’il se retrouvait face à tout le personnel de la base massé au milieu de la pièce au premier rang desquels ses officiers. Tous semblaient amusés de sa réaction et Gino tourna la tête pour regarder la structure déployée autour d’eux de manière à établir un mirage-colloid à l’intérieur d’un bâtiment…visiblement cette « surprise » avait été très travaillée dans son dos sans qu’aucun écho ne lui parvienne. Une chose lui échappait toutefois : la raison de tout cela. Il reçut alors une pluie de cotillons multicolores et sur un signe de son second une clameur d’éleva de la foule contenue dans la pièce alors qu’il remarquait que d’autres membres de la base entraient par la porte opposée :

- Joyeux anniversaire commandant !


Son anniversaire ? Il devait bien l’admettre il l’avait complétement oublié mais effectivement c’était bien aujourd’hui. Cela faisait bien six ans qu’il ne l’avait pas fêté de toute façon…la dernière fois il était encore membre des forces Scandinaves et étaient présents son meilleur ami Jeremiah et sa fiancée Helena… Honnêtement il ne savait pas comment réagir tant la surprise était de taille et qu’il se sentait touché par le geste qu’avait organisé à n’en pas douter DaCosta qui avait toujours été là pour l’aider depuis qu’il avait échappé à l’emprise du Blue Cosmos. Il tenta tant bien mal de réprimer quelques larmes alors que ce même DaCosta s’approchait en premier de lui et lui posa une main sur l’épaule avant de lui répéter :

- Joyeux anniversaire Gino.

- M…merci.

Il ne savait pas trop quoi dire que déjà il était entouré par ses plus proches collaborateurs qui tenaient tous à lui souhaiter eux aussi leurs vœux et notamment les femmes qui tinrent à lui faire la bise ce qui le mit encore plus mal à l’aise devant tout le monde. Lunamaria dut même l’aider à se défaire de Nagisa encore plus collante que d’habitude et il remercia la jeune femme qui malgré ses réticences à se trouver permis eux n’avait visiblement pas refusé de participer à la petite fête de bon cœur. Ils étaient décidément tous là : même Douglas, Jones et Kasumi les anciens du Lue où ne faisait jamais aucune fête et qui semblaient vraiment heureux eux aussi d’avoir pu quitter l’enfer du Blue Cosmos. Même s’il avait encore un peu de mal avec cette ambiance festive lui qui avait tout perdu durant de longues années il se prêta au jeu et même si cela lui prit du temps il alla serrer la main de toutes les personnes présentes pour les remercier et il se rendait compte petit à petit que désormais il n’était plus seul et que s’il lui manquait un jour de la détermination pour combattre il lui suffirait de vouloir ramener la paix pour tous ceux qui le suivaient de leur plein gré.

Une fois les remerciements adressés à tout le monde il fut trainé vers la table centrale par Luna et Nagisa où se trouvait un gâteau avec des bougies comme dans son passé heureux et il se plia de bonne grâce au jeu en soufflant les bougies pendant que l’assemblée débouchaient les bouteilles et se joignaient au buffet. Vraiment Gino était surpris de ne rien avoir vu venir tant ils avaient fait les choses en grand pour lui… Da Costa s’approcha alors de lui à nouveau en portant deux paquets :

- Gino, voici deux paquets de personnes ne pouvant être présentes.

Le jeune naturel qui avait toujours les yeux encore un peu rouge des quelques larmes qu’ils n’avaient finalement pu réprimer au cours de la fête posa les paquets sur la table pour pouvoir les ouvrir. Le premier était beaucoup plus grand que le second et il commença par celui-là. A l’intérieur quelle ne fut pas sa surprise de trouver un sabre de la garde royale Scandinave finement décoré accompagné d’un petit mot.


 
Code:
Grattis på födelsedagen Gino

Je suis heureux de pouvoir de nouveau te le souhaiter et de te voir progressivement redevenir la personne que j’appréciais tant. J’espère que la surprise te fera plaisir et je souhaite que la guerre se termine, ainsi un jour tu pourras peut-être revenir parmi nous. Dans tous les cas nous sommes de nouveau très fiers de pouvoir travailler avec toi.

PS : J’espère que tu aimes toujours les sabres comme à la vieille époque.

Jeremiah Gottwald
 

Une nouvelle fois Gino était estomaqué de tant de bonne intention lui qui se voyait toujours comme un monstre : visiblement ses amis étaient plus rapide à le pardonner que lui-même et il repensa à tous les moments joyeux qu’il avait vécu avant sa captivité. Il se tourna alors vers le second paquet dont il se demandait bien qui pouvait en être l’expéditeur. Il déchira délicatement le paquet avant de tomber sur un nouveau mot, une enveloppe fermée et un nouveau paquet à la forme bizarre. Il déchira à nouveau le second paquet pour y trouver un plateau d’échec en nacre et obsidienne ainsi que dans une boite capitonnée les pièces assorties...un cadeau de très belle facture et très touchant. Il prit alors de mot pour savoir de qui il venait et là encore il fur encore très surpris :

 
Code:

Joyeux anniversaire commandant Weinberg.

J’espère que mon cadeau vous fera plaisir, d’après mes informations cela devrait vous convenir. Je tenais à vous remercier d’avoir aidé au développement de notre nation et de respecter vos engagements envers nous et d’ainsi honorer la confiance que j’ai placée personnellement en vous. Je tiens d’ailleurs à vous rencontrer personnellement c’est pourquoi vous trouverez dans l’enveloppe une invitation et les clés d’une jolie petite résidence sur l’île principale d’Orb.

En espérant que vous vous porterez bien d’ici là.

Cagalli Yulla Atha 


Même la présidente d’Orb lui avait envoyé un cadeau. Il en était tellement ébranlé d’autant plus qu’ils n’avaient rien laissé paraitre durant la réunion aussi bien elle que Jeremiah. DaCosta sentant Gino un peu sonné s’empressa de lui amener une chaise qu’il accepta de bon gré le temps de se remettre. Finalement après de longues minutes il grimpa sur la table et lança à l’assemblée :

- Merci à tous. Je ne sais pas comment vous mercier mais je tiens juste à répéter un chose : pour le moment je ne peux pas vous offrir la paix mais je ferais tout mon possible pour l’atteindre et faire en sorte que tout le monde retourne à un vie normale aussi bien sur Plants que sur Terre !

Sa déclaration entraina un tonnerre d’applaudissement et c’est un Gino apaisé et pour une fois heureux qui participa par la suite à la petite fête entouré de ses nouveaux mais précieux amis, tout en espérant ne pas en voir d’autres mourir d’ici l’année suivante.
_________________
Revenir en haut
Gino Weinberg
BC
BC

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2009
Messages: 2 003
Localisation: prépare sa revanche
Masculin
Gène: naturel
Vaisseau: /
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Evil/Nightmare Mörde
Poste: pilote de ms/tacticien
Grade: commandant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 8 Déc 2013 - 20:43
Sujet du message: Un test...explosif !
Répondre en citant

=> Vers http://gundamneogeneration.xooit.com/t1382-Conflit-frontalier-et-coalitions…
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






Posté le: Aujourd’hui à 08:53
Sujet du message: Un test...explosif !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
   Gundam Neo Generation -> Lune Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: