:: Dualité ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Gundam Neo Generation -> Cité Inu
 
Lunamaria Hawke
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2009
Messages: 242
Localisation: fait ami ami avec l'ennemi
Féminin
Gène: coordinateur
Vaisseau: /
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Blazing Hawk Exus/Ab
Poste: en mission pour Durandal
Grade: Commandant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Sam 13 Juil 2013 - 17:57
Sujet du message: Dualité
Répondre en citant

=> En provenance de http://gundamneogeneration.xooit.com/t1126-Un-projet-un-leader-une-menace-i…

Plants, Colonie Inu : Dix jours après la fin de l’opération Fire Wheel

Dans le silence de l’espace les portes du spatioport de la colonie Inu s’ouvraient l’entement alors que les faisceaux de guidage s’ouvraient pour guider l’arrivée d’un vaisseau de guerre de ZAFT, en l’occurrence un classe Nazca. Vu de l’extérieur rien de bien particulier, néanmoins si l’on s’intéressait à l’intérieur du vaisseau et plus précisément à son équipage quelque surprises pouvaient être au programme. En effet engoncée dans son uniforme d’un blanc immaculé signe de son appartenance aux officiers de premiers rangs de l’alliance zodiacale se trouvait une vieille connaissance des champs de bataille : celle qui avait connu une carrière fulgurante malgré ses débuts en tant que simple pilote de seconde classe, le commandant Lunamaria Hawke pourtant accessoirement portée disparue il y a maintenant plusieurs mois à la suite d’une terrible bataille sur Terre aux alentours de la cité de Paris.

Seules quelques dizaines de personnes savaient ce qu’il était advenue d’elle après sa disparition à telle point que même son ancien équipage du Minerva ignorait tout de sa nouvelle vie. Blessée dans un premier temps puis par la suite capturée par la FNE et son leader d’alors Full Frontal elle s’était malgré tout évadée en partie manipulé par l’organisation extrémiste qui semblait vouloir que son plan dévoilé et malgré toutes ces embuches elle parvint en vie à être récupérée par un vaisseau fidèle à celui qui deviendrait président par la suite : Gilbert Durandal.

A cette époque sa situation était des plus précaires : la FNE était infiltrée à tous les niveaux de l’armée et jusqu’à son sommet en la personne du président Zala. Dans l’urgence Durandal avait rapidement décidé avec la jeune femme sur qui il semblait beaucoup compter de l’évacuer loin des Plants pour la protéger et lui laisser le temps de se remettre. C’est ainsi que Lunamaria se retrouva dans une des bases les plus lointaines de l’alliance située dans la ceinture d’astéroïde qui servait d’exploitation minière et de base de ravitaillement au voyage vers les autres planètes qu’étaient Mars voire Jupiter même si tout projet envers ces lieux étaient tombés en désuétude avec le déclanchement de la guerre.

C’est avec une grande frustration que la jeune femme avait suivie impuissante de si loin la poursuite de la guerre et notamment l’offensive que lui avait révélé Frontal. C’est presque avec soulagement qu’elle avait vu la base mobile de l’organisation détruite et la président Zala mourir bien qu’elle ne puisse pas s’empêcher de regretter que ce grand homme de la politique des Plants soit devenu ainsi au fil des ans. Néanmoins ses déboires personnels n’allaient pas s’arrêter là et alors qu’elle s’apprêtait à rentrer sur Plants la petite base où elle se trouvait fut à son tour attaqué par des détachements d’extrémistes aux abois après leur défaite et ayant besoin de matériel maintenant que le soutien de ZAFT leur était aliéné. La base ne disposait pas d’un armement suffisant pour repousser une telle attaque et malgré la présence de la jeune femme et d’un groupe de mobil-suit de défense ils furent littéralement balayé par des hordes de GaiZ et Zaku… Lunamaria fut à nouveau grièvement blessée et dériva pendant deux jours complets dans l’épave de son Gouf dans un coma profond. Elle eut cependant la chance d’être à nouveau secourue par un vaisseau militaire venu constater la catastrophe sur place et cette fois le nouvellement promu président Durandal décide de ne plus prendre de risque avec la sécurité de la jeune femme et l’envoya se faire soigner sur Terre en Océanie là où elle avait le moins de chance de croiser des membres de la FNE…

Ce second évènement expliqua pourquoi la jeune femme fut aussi longtemps absente des champs de bataille et que toutes ses anciennes connaissances la croient morte. Néanmoins la jeune femme se remit une nouvelle fois bien que son caractère en fut quelque peu altéré : difficile de reconnaitre désormais en elle la jeune femme pleine de vie et prompte à faire confiance de ces débuts et elle ressemblait beaucoup plus à certains autres officiers qu’elle avait pu croiser par la passé comme par exemple le capitaine Hahnenfuss. Durandal de son côté était satisfait de voir que malgré tous ces événement la jeune femme était prête plus que jamais à se battre pour lui et il estima finalement qu’il pouvait lui confier une nouvelle mission. La mission était d’ailleurs totalement faite pour elle de manière à voir ses capacités de combat actuelles en testant une nouvelle machine et en offrant une possibilité de vengeance à Lunamaria.

En effet une fois la jeune femme à nouveau reçue en grand secret, déjà sur la colonie Inu à l’époque, il lui avait confié une troisième version de son Exus en même temps qu’une promotion au rang de commandant et membre de la garde présidentielle qui lui donnait la droit d’outrepasser les ordres de ses supérieurs et ce quel qu’il soit à l’exception de Durandal lui-même. Il lui expliqua ensuite qu’elle partait reprendre un certain nombre de petites bases lointaines de ZAFT des mains de la FNE comme celle où elle avait été hébergée à la suite de sa première blessure et c’est avec joie qu’elle accepta cette occasion d’essayer d’éradiquer une bonne fois pour toute cette maudite organisation qui empêchait toute paix de se dessiner même dans un avenir lointain. Une fois le compte de la FNE réglé elle comptait bien s’occuper aussi du cas du Blue Cosmos au passage et de tous ceux qui se dresseraient en travers des plans du président Durandal visant à stopper une bonne fois pour toute la guerre ! C’est donc ainsi que la jeune femme quitta Plants à la tête d’une force de frappe de dix vaisseaux de combats pour une longue mission dans la mesure où les distances à parcourir étaient considérables.

C’est de cette mission secrète qu’elle revenait en ce jour et en toute discrétion en ayant laissé le reste des troupes finir de réparer et investir les différentes bases. Les pertes qu’elle a personnellement infligées à ses anciens bourreaux étaient pour le moins considérable et elle avait prouvé à tous qu’elle n’avait rien perdu de ses talents de pilotes qui plus est exacerbés par la puissance de son nouvel appareil… Restait à savoir pourquoi le président avait décidé de la faire revenir en urgence, s’il avait fait appel à elle de cette manière c’est que la mission devait être sensible et secrète. C’est donc très curieuse qu’elle quitta le vaisseau qu’elle avait commandé durant de longues semaines non sans avoir remercié l’équipage pour ses efforts et ses compétences. Un des hommes de confiance du président l’attendait sur le quai et elle sa laissa guider dans le spatioport par les voies détournée du regard des hommes du rang qui s’occupaient des diverses taches ici même. Rapidement ils arrivèrent à l’élévateur central qui desservait les deux plateaux de la colonie. Bien sûr une des nacelles les attendaient réservé spécialement à leur usage, de même qu’une voiture aux vitre teinté les attendait dans la rue de la colonie. Visiblement tout était très planifié et secret ce qui attisait toujours plus la curiosité de Lunamaria…et c’est ainsi que quelques minutes plus tard ils franchissaient les grilles d’une vaste résidence isolée dans au milieu d’arbres, son accompagnateur n’avait toujours rien voulu lui dévoiler et il lui faussa même compagnie après un bref salut sur le perron de la demeure… C’est donc déterminée qu’elle ouvrit la grande porte de bois de la demeure et elle s’avança lentement dans le hall alors que ses bottes s’enfonçaient dans le tapis somptueux qui ornait le sol. Personne n’était là pour l’accueillir et aucun bruit ne se faisait entendre…qu’est-ce que cela voulait dire ? Quelle curieuse façon de procéder même pour quelqu’un d’aussi complexe que Durandal. C’est alors qu’elle entendit un bruit de pas sur le plancher de la pièce situé à sa droite et elle s’approcha de la porte avant de frapper, et une voix lui répondit l’autorisant à entrer. Elle posa sa main sur la poignée qu’elle tourna avant d’entrer dans la pièce qui s’avérait être un salon, et là elle de figea lorsqu’elle constata qui était la personne se trouvant dans la pièce, instinctivement sa main se porta à son arme de service située à sa taille à la grande stupeur de la personne présente dans le salon qui plongea derrière un canapé…
  

_________________
Revenir en haut
Publicité






Posté le: Sam 13 Juil 2013 - 17:57
Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Gino Weinberg
BC
BC

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2009
Messages: 2 003
Localisation: prépare sa revanche
Masculin
Gène: naturel
Vaisseau: /
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Evil/Nightmare Mörde
Poste: pilote de ms/tacticien
Grade: commandant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Sam 27 Juil 2013 - 18:03
Sujet du message: Dualité
Répondre en citant

=> En provenance de   http://gundamneogeneration.xooit.com/t1351-Allies-de-circonstance-et-incert…

Gino s’était finalement très vite remis de sa petite escapade sur Terre et si le choc qu’il avait subi lorsqu’il s’était fait abattre avait été plutôt violent, la conception de son mobil-suit avait fait que le pilote en avait été bien protégé. C’est ainsi qu’il avait repris conscience quelques heures plus tard à bord du Lagrange, un de nombreux Vosgulov ayant participé à la tentative de sauvetage des troupes de ZAFT sur le front d’Amérique du Sud. Néanmoins même si sa santé était bonne il devait reconnaitre qu’il s’était mis dans de sales draps en se laissant embarquer sur un vaisseau de l’armé Zodiacale : en effet si son bluff avait fonctionné pour combattre aux côté des ms de ses anciens ennemis, la supercherie ne tiendrait pas dix minutes maintenant que le combat était terminé et que les membres de l’équipage avaient accès aux dossiers de l’armée. Pire, puisqu’il était passé par la case infirmerie ils avaient dû remarquer qu’il n’était pas coordinateur, hors chez ZAFT ont n’irait pas confier un prototype dernière génération à un naturel, ne serait-ce que par souci de compétences.

Ce fut le commandant en personne du vaisseau qui vint lui signifier sa mise aux arrêts le temps d’un enquête plus poussée sur son cas maintenant qu’il était avérée qu’il n’appartenait pas à l’armée, malgré ça l’officier se montra bienveillant avec lui en lui fournissant une cabine personnelle au lieu de la geôle traditionnelle. A première vue l’homme lui faisait confiance car il avait vu l’implication de son prisonnier à sauver un maximum de ses propres soldats et il devait se dire que Gino ne pouvait pas être mauvais. Il lui confirma au passage que son appareil était à bord et en relatif bon état mais qu’ils attendaient d’en savoir plus avant d’entreprendre des réparations. Gino resta peu loquace durant le trajet vers Carpentarie, il ne pouvait vraiment rien dévoiler à cet homme sans prendre de risques non seulement pour lui mais aussi pour ses nombreux collaborateurs. Décidemment la voie qu’il avait choisie avait beau lui sembler plus juste, elle était éminemment plus compliquée à suivre que celle du Blue Cosmos. Un autre point inquiétait Gino : il n’avait pas pu envoyer de message ni à Orb, ni à son vaisseau en orbite et il était fort à parier que son absence causait bon nombre d’inquiétude aussi bien auprès de ses amis que de ses alliés.

Finalement rien de passionnant n’arriva durant le long trajet vers la base Australienne pivot de l’organisation de ZAFT sur Terre, il parvint néanmoins à glaner quelques informations sur la fin de la bataille et la situation sur Terre. A première vue la bataille avait été terriblement meurtrière mais les troupes de ZAFT coincées à Terre avaient fort heureusement pu embarquer au tout dernier moment malgré le feu nourri des forces terriennes. Néanmoins ces dernière semblaient plus actives que jamais et multipliaient offensives, escarmouches et mouvement de troupes…Gino songea que les sombre plans de la FNE à défaut d’exterminer les naturels avaient cependant relancé la guerre comme jamais ravivant la volonté des masse d’en finir avec la menace venant de l’espace et plus précisément des coordinateurs. Une fois dans la base il fut rapidement et discrètement pris en charge avec son ms par une équipe spéciale et on lui fit même porter l’uniforme blanc des officier supérieurs de ZAFT pour qu’il ait l’air d’un officier avec son escorte plutôt que d’un prisonnier. Il commença alors à soupçonner que quelque chose se tramait à son sujet d’autant plus que personne n’avait encore fait allusion à sa réelle identité qui ne pouvait pas être restée secrète puisque les officiers du Blue Cosmos étaient tous tristement célèbres et fichés à sa connaissance. Bien content d’être aussi bien traité il se plia docilement à toutes les demandes de ses « accompagnateurs ». Au final il ne resta d’ailleurs que quelques heures dans la base de ZAFT avant qu’on le fasse monter dans une navette de transport à destination des Plants…

Lorsqu’on lui avait annoncé la destination il en était resté interloqué : il avait par le passé tenté d’infiltré les Plants mais le bastion des coordinateurs était très difficile à atteindre pour un naturel, et aujourd’hui alors qu’il était prisonnier on l’y emmenait. Tout cela ne faisait que renforcer un peu plus sa conviction que quelque chose d’étrange se passait concernant son cas… Son trouble se renforça lorsqu’on l’autorisa à envoyer un message sous réserve qu’il soit contrôlé par un membre de son escorte pour ne pas révéler sa position ou d’autres informations sensibles. Il s’empressa de saisir cette occasion pour envoyer un message bref au Nagato qui devait être revenu en orbite l’attendre désormais, dans ce message il leur signifiait juste qu’il était en bonne santé et qu’il leur donnait l’ordre de rentrer sans l’attendre pour le moment et qu’il donnerait plus de nouvelles rapidement. Dans la navette on lui donna accès aux chaines d’informations de la nation coordinatrice ce qui lui permit de remarquer que malgré la situation pourtant tendue à un seuil critique, un effort très net était fait en vue de maintenir le calme et d’apaiser les populations soit le contraire de ce qui se passait sur Terre au même moment et même le contraire des messages belliqueux diffusé par le défunt président Zala. Il eut d’ailleurs droit à une rediffusion d’un discours du président actuel Gilbert Durandal qui faisait le point sur la situation et parlais de son espoir d’un apaisement rapide de la situation. Une chose était sûre aux yeux du naturel qui avait lutté un peu partout ces dernière années : cet homme était un communicant hors pair, mais ses compétences étaient-elle au niveau de ce qu’il projetait ? Il restait de toute façon un personnage central puisque une issue possible de la guerre reposait sur ZAFT : la CTA était bien trop corrompue et la FFCE bien trop faible si prise en tant qu’entité à part entière.

C’est ainsi qu’il se retrouva quelques heures plus tard dans une des nombreuses colonies des Plants : en l’occurrence la colonie Inu…et il devait bien reconnaitre que le cadre de vie de ces colonies semblaient pour le moins agréables même si à la longue il devait reconnaitre que les grande étendues lui manqueraient probablement. La ville installée ici était ce qui se faisait de mieux à l’heure actuelle, du niveau de ce qu’on pouvait trouver à Orb ou à Sank par exemple avant la guerre sans ces tumeurs de pauvretés qu’on trouvait notamment dans les grandes cités d’Amérique du Nord… Une nouvelle fois il fut très surpris lorsqu’on l’installa dans une grande résidence à la périphérie de la ville, cette villa n’avait rien à envier au faste qu’il avait pu côtoyer à l’époque où il servait encore la Scandinavie avant sa capture cruelle par le Blue Cosmos…Le simple fait de repenser à tout ce qu’il avait perdu et fait à cause d’eux raviva sa volonté de combattre et il espérait qu’on ne le laisserait pas croupir trop longtemps ici et qu’il pourrait reprendre le combat rapidement même s’il voyait difficilement comment. Les jours suivants il eut le droit de visiter de nombreuses zones de la colonie toujours accompagné par deux gardes du corps et bien qu’il se sache en capacité de s’en débarrasser rapidement il devait reconnaitre que cela n’aurait servi à rien dans la mesure où il ne serait pas allé très loin sans être repris.

Finalement après une semaine passée dans la résidence sans que sa situation n’aie évolué il commença à montrer des signes d’impatience et d’agressivité envers ses gardes tant il restait dans l’ignorance la plus totale de sa situation…Il ne savait même pas sur les ordres de quelle personne il était invité dans la colonie. Finalement la réponse lui parvint mais d’une drôle de façon lors d’un nouvel après-midi où il passait le temps nonchalamment en lisant un livre dans le salon de la résidence assis tranquillement dans un fauteuil. Il ne savait même pas où se trouvaient les gardes dans la mesure où ils ne le surveillaient quasiment pas à l’intérieur. Quelle ne fut donc pas sa surprise de voir surgir par la porte lorsqu’il releva son regard de son livre un officier de ZAFT… Ou plutôt UNE officier de ZAFT, et qui plus est une qu’il reconnaissait à son physique et à sa couleur de cheveux comme étant la capitaine du célèbre Minerva ! Le plus problématique dans l’affaire était qu’elle aussi l’avait reconnu et semblait vouloir en découdre, il commença à ouvrir la bouche pour justifier sa présence en ces lieux mais lorsqu’il la vit porter la main à son arme de service il sauta derrière un des canapés à toute vitesse en n’écoutant que son instinct et il avait bien fait puisqu’une balle venait de percer le dossier de ce même canapé. La jeune femme semblait déterminée à l’éliminer, il ne lui restait plus qu’à espérer que les gardes arrivent avant qu’elle ne le transforme en passoire.

Il l’entendit avancer pour libérer une ligne de tir et il s’empressa d’attraper une lampe à base en faïence qu’il lança de toutes ses forces droites sur le bras de la jeune femme alors qu’une nouvelle balle le frôlait. A défaut de la blesser le projectile la déstabilisa et il put sortir de sa cachette se jetant sur elle pour essayer de la désarmer et dans un premier temps il eut le dessus. En effet il frappa l’intérieur de son coude droit sur le nerf pour lui faire lâcher son arme et profitant de sa taille supérieure il repoussa la jeune femme avant de la contourner et de la maintenir par derrière. Il crut à ses dépens qu’il gérait la situation…Lunamaria en effet faisant jouer sa force de coordinatrice lui envoya un coup de boule vers l’arrière qu’il reçut en plein menton alors qu’il tentait de la raisonner.

- Aller on se cal…Ouch

Profitant de la surprise la jeune femme pivota et attrapant le bras de Gino elle l’envoya par-dessus son épaule s’écraser sur la table basse qu’il partagea en deux sous son poids et tant bien que mal il se releva pour sauter dans les jambes de la coordinatrices qui tentait de récupérer son arme et ils roulèrent pêle-mêle en direction de la porte et alors qu’elle lui collait un coup de genou en plein thorax lui cassant une côte il lui envoya une gauche bien sentie qui la sonna. Les choses allaient mal se finir mais fort heureusement c’est alors que quatre gardes entrèrent paniqué dans la pièce et attrapèrent les deux belligérants les séparant de force. On pouvait dire qu’ils avaient fière allure maintenant, tous les deux en sueur, le souffle cours, le visage tuméfié par les coups et leur uniforme respectif à moitié déchiré. C’est ce moment précis que choisi leur hôte pour faire on apparition dans la pièce et alors que la jeune femme tentait de faire un salut militaire rendu risible par la situation, le visage du naturel se décomposait alors qu’il se retrouvait face à l’homme qu’il avait provoqué quelques semaines auparavant : le président des Plants Gilbert Durandal…

- Allons, allons, un peu de calme. Je vois que malgré vos parcours plutôt difficiles ces dernières années vous êtes pour le moins en forme.


Il fit signe aux deux jeunes gens de s’asseoir et malgré le regard foudroyant qu’elle lui adressa Gino reprit sa place dans le fauteuil en soupirant tant il était dans l’incertitude : si le président venait le voir en secret c’est qu’il avait quelque chose à lui demander… D’un autre côté maintenant il se savait sorti d’affaire et se prépara donc à entendre les propositions de l’homme le plus puissant de l’espace avec intérêt. Et la présence de la jeune femme ici même n’était qu’un motif de plus de curiosité.
  

_________________
Revenir en haut
Lunamaria Hawke
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2009
Messages: 242
Localisation: fait ami ami avec l'ennemi
Féminin
Gène: coordinateur
Vaisseau: /
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Blazing Hawk Exus/Ab
Poste: en mission pour Durandal
Grade: Commandant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Lun 29 Juil 2013 - 18:32
Sujet du message: Dualité
Répondre en citant

Lunamaria commença à reprendre le dessus sur son agressivité avec l’arrivée du président Durandal qui lui fit l’effet d’une douche froide. Ainsi il savait pour la présence de l’officier du Blue Cosmos et celui-ci n’était donc pas là en tant qu’infiltré mais comme prisonnier. Elle baissa la tête en grimaçant autant à cause de la douleur que de la honte de s’être ainsi emportée devant celui qui lui avait sauvé la vie et lui avait confié d’importante mission lui permettant de se venger. Elle alla s’asseoir à l’opposé de son adversaire en suivant les instructions du président en exercice des Plants tout en songeant que malgré le fait qu’il ne soit pas un coordinateur son adversaire était pour le moins doué et elle ne doutait pas que s’il avait été armé elle ne s’en serait pas tirée aussi facilement. Maintenant que les deux invités du président semblaient calmés, celui-ci fit signe à ses hommes de sortir de la pièce ce qui fit remonter légèrement la crispation de Lunamaria qui avait malgré tout un peu peur de laisser un homme de son importance presque seul à portée d’un boucher sanguinaire comme Weinberg et elle eut une pensée pour les gardes du corps qui devaient être plus frustrée qu’elle. Le président toujours aussi perspicace qu’à son habitude l’avait bien compris et il lui adressa un de ses légers sourires qui montrait qu’il maitrisait toujours ce qui se passait autour de lui :

- Ne vous inquiétez pas commandant Hawke, votre homologue le commandant Weinberg ne fera rien d’irréfléchi, il est bien assez intelligent pour savoir qu’agir contre moi n’est pas dans son intérêt.


Le regard de la jeune femme aux cheveux roses se porta sur l’homme blond et froid qui se trouvait face à elle et elle le vit acquiescer sobrement aux propos du président Durandal avant de répondre d’un ton posé :

- Tout à fait président Durandal, je suppose que si j’avais à craindre pour ma vie vous n’auriez pas pris la peine de me faire venir jusqu’ici.


Elle devait reconnaitre une autre qualité à son ancien adversaire, il avait un aplomb et un calme impressionnant pour quelqu’un qui se trouvait isolé au cœur du territoire ennemi. Ce sentiment se trouva encore plus renforcé par la nouvelle question que le jeune naturel lança alors tout en s’accoudant nonchalamment comme par provocation :

- Je suppose néanmoins que je ne suis pas là depuis une semaine simplement pour prendre le thé bien que je me trouve en bonne compagnie pour une fois, si nous en venions au fait.

Durandal hocha la tête amusé avant de reprendre tranquillement la parole :

- Je peux me permettre de refaire brièvement les présentations même si vous vous connaissez de réputation. Honneur aux dames, voici le commandant Lunamaria Hawke : membre de l’élite de ZAFT et directement sous mon commandement comme en atteste son appartenance au FAITH. Son parcours et ses compétences sont d’autant plus remarquables qu’elle a commencé dans notre armée en qualité de simple pilote de test.

Gino hocha narquoisement la tête en guise de salut à la jeune femme, néanmoins même s’il se montrait un peu moqueur elle semblait lire dans son regard une certaine forme de respect. Durandal poursuivi cette fois en désignant l’ancien officier de la CTA :

- Et voici le commandant Gino Weinberg. Ancien major des forces Scandinaves, puis officier de la fédération Atlantique et du Blue Cosmos jusqu’au grade de capitaine sur le Léviathan puis Girty Lue. Il est en plus d’être responsable de sabotage, espionnage et meurtre, le commandant des opérations de Kaoshiung et de la bataille contre la huitième flotte. Actuellement recherché par les forces de ZAFT et de la CTA dans son ensemble mai aussi par les forces principales de la FFCE. A été aperçu récemment en Scandinavie, à Orb, en orbite spatiale mais aussi au Pérou aux côtés de nos forces. Je pense n’avoir rien oublié d’important dans votre impressionnant palmarès.


Gino semblait contrarié que la président en sache aussi long sur lui et avait un air quelque peu renfrogné alors que Lunamaria était elle-même complétement perdue…Pourquoi le président venait-il de dire que son adversaire avait combattu aux côtés de la ZAFT alors qu’il combattait avec le Blue Cosmos et elle laissa malgré elle échapper :

- Comment ?


L’officier blond releva lentement le regard alors que la président Durandal s’accoudait à son tour attendant quelques secondes avant de répondre :

- Je pense que je vais laisser monsieur Weinberg tenter de s’expliquer maintenant qu’il a compris que je sais beaucoup plus de choses sur lui qu’il le pensait. Il a tout intérêt à ne pas nous mentir s’il veut entendre ma proposition qui est des plus correctes.

La jeune femme eut brièvement de la compassion pour son ancien adversaire qui se retrouvait à son tour broyé dans les mâchoires d’un piège de velours appelé Gilbert Durandal, cet homme était vraiment très compétent pour manipuler les gens et atteindre ses objectifs. Après un soupir Gino tenta de s’expliquer :

- Je suppose que ce qui vous intrigue sont ces changements de camp multiples et mon comportement actuel ? Tout va vous paraitre clair si je vous explique que je n’ai pas quitté mon premier poste volontairement mais que j’ai été capturé et servi de cobaye au Blue Cosmos. On m’a altéré la mémoire et fait de moi un de ces extended que vous combattez régulièrement : de cette manière l’alliance pouvait me maitriser à la fois par ma dépendance chimique mais aussi par mon manque de souvenirs. Ainsi je me suis retourné contre nombre de mes anciens alliés et j’ai semé le chaos dans vos rangs notamment en pilotant de mobil-suit volés à vos propres camp sur le champ de bataille. Néanmoins rapidement j’ai retrouvé des parcelles de ma mémoire, et contrairement à ce que beaucoup de monde pense je n’ai aucune haine particulière envers les coordinateurs chez qui j’ai des amis au passage. Récemment j’ai eu l’occasion d’être guéri des traitements terribles infligés par le Blue et j’en ai profité pour faire défection en emportant avec moi bien assez d’argent pour financer mes propres projets. Néanmoins vous me pardonnerez de ne pas compromettre les gens qui m’ont apportés leur soutien depuis lors même si je suis sûr que vous avez des doutes sur certains.

Gino stoppa là son explication détourant le regard toujours aussi mal à l’aise d’exposer ainsi sa vie devant Durandal mais surtout devant une jeune femme qu’il ne connaissait pas. Peu de gens connaissaient toute son histoire de toute façon hormis Jeremiah et DaCosta. Durandal pour sa part se tourna vers Lunamaria l’air interrogateur et comme il ne disait rien de plus elle comprit qu’il confirmait par ce fait tout ce que le naturel venait de raconter et elle se sentit stupide sur le moment notamment en repensant avoir tenté de tuer Gino. Finalement il avait fait énormément de mal aux coordinateurs mais il était aussi une victime, cela ne faisait que renforcer sa détermination à éradiquer la FNE et le BC du conflit pour atteindre la paix en suivant les plans de Durandal. Celui-ci décida finalement d’en venir au fait maintenant que la situation était moins crispée :

- Puisque la situation est assez claire désormais je vais expliquer pourquoi vous êtes présents tous les deux ce qui était assez inespéré et je remercie la négligence de monsieur Weinberg qui n’est pourtant pas coutumier du fait. Vous êtes réunis aujourd’hui car je veux que vous travailliez ensemble !


La réaction des deux officiers ne tarda pas à se faire entendre alors qu’ils se levaient comme un seul homme en lançant de manière synchrone :

- Impossible !

Ce à quoi Durandal répondit par un trait d’humour :

- La preuve que non puisque vous êtes déjà d’accord sur un point ! Maintenant assit !


A leur grande surprise les deux jeunes gens obéirent à son ordre lancé sur un ton sec.

- Voilà le principe : Gino cherche à stopper la guerre par ses propres moyens et sa cible principale semble être le Blue Cosmos qu’il connait bien. Lunamaria elle cherche le même objectif et sa cible principale est la FNE. Comme nos objectifs coïncident il peut être utile de collaborer… d’autant plus que si je vous confie Lunamaria elle sera libérée de toutes ses responsabilités envers ZAFT et cela vous permettra d’agir beaucoup plus librement envers nos différentes cibles. Avec autant d’indépendance vous pouvez même procéder à des opérations que l’on pourrait qualifier de « fourbes » mais je sais d’expérience que ce genre de choses pouvait déjà être dans votre arsenal mon cher Gino. La seule contrepartie que je souhaite en échange de votre coopération c’est que Lunamaria me fasse régulièrement des rapports sur votre situation sans pour autant compromettre vos autres alliés tant que cela ne menace pas la population de ma nation. Il est bien entendu au passage que nous pourrions vous fournir du matériel pour vous soutenir dans votre combat. Ce sera tout pour ma part, j’attends votre réponse à chacun quant à cette proposition.

Gilbert se renfonça dans son fauteuil alors que Gino et Lunamaria se dévisageaient en chien de faïence tout en comprenant qu’ils étaient piégés…s’ils voulaient poursuivre leur combat ils allaient devoir accepter et pour tout avouer la jeune femme était pour le moins effrayée de devoir quitter sa position actuelle pour rejoindre des inconnus…d’autant qu’aucun détail technique n’avait été évoqué.
 

_________________
Revenir en haut
Gino Weinberg
BC
BC

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2009
Messages: 2 003
Localisation: prépare sa revanche
Masculin
Gène: naturel
Vaisseau: /
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Evil/Nightmare Mörde
Poste: pilote de ms/tacticien
Grade: commandant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Sam 3 Aoû 2013 - 11:20
Sujet du message: Dualité
Répondre en citant

Si la jeune capitaine de ZAFT était surprise par les paroles du président Durandal ce n’était rien comparé à celle de Gino. Avec sa proposition qu’il ne pouvait pas refuser dans la position où on l’avait mis il allait se retrouver sous contrôle partiel de ZAFT lui le boucher sanguinaire et meurtrier. Pire, cela commençait à faire beaucoup de partenaire dont il devait prendre soin des intérêts et il voyait déjà dans un proche avenir des conflits d’intérêts entre ses différents soutient se profiler : au final il n’y avait que contre la CTA qu’il pouvait relâcher ses coups sans retenue, pour ce qui est de ZAFT il leur faudrait d’abord identifier des cibles précises comme étant de collusion avec la FNE et il voyait mal sous quel motif il attaquerait des troupes de la FFCE même s’il n’aurait pas craché sur une occasion d’en finir pour de bon avec ces imbéciles de l’Archangel qui n’avaient fait qu’empirer les choses depuis des années. Il ne pouvait s’empêcher de dévisager Lunamaria dans le même temps en se demandant vraiment s’il pouvait faire confiance à cette personne au point de mettre en danger tous ceux qui avaient choisi de le suivre malgré son passé…D’un autre côté pour ce qu’il en savait la jeune femme avait un sens de l’honneur très prononcé qui la faisait se retrouver dans cette position aujourd’hui…Et Gino en fin tacticien se demandait déjà s’il ne parviendrait pas au fil du temps à mettre à jour le vrai Durandal pour briser l’allégeance qui reliait le président et son fidèle capitaine, en effet s’il parvenait à lui faire lâcher prise du côté de ZAFT elle serait une recrue de premier choix, peut-être le meilleur pilote sous ses ordres… Il poussa un bref soupir et se tourna à nouveau vers le président manipulateur en se frappant les cuisses.

- De toute manière je n’ai pas trop le choix, je suppose qu’un refus conduirait à prolonger votre invitation à rester en ces lieux…Dans ce cas j’accepte la proposition.

Il tendit alors la main vers le président des Plants pour échanger une poignée de main et les deux hommes échangèrent un regard comme pour se jauger, Durandal lui-même malgré son plan parfait devait savoir que l’ancien capitaine du Girty Lue n’était pas homme à se laisser diriger tranquillement sans tenter de tout contrôler, un peu comme lui mais avec bien moins de pouvoir ce qui lui permettait d’avoir l’ascendant pour le moment.

- Ravi de vous voir si raisonnable commandant Weinberg, il ne reste plus qu’à connaitre la décision de mademoiselle Hawke.


Les deux hommes tournèrent leur regard inquisiteur vers la frêle mais dynamique jeune femme qui se sentait comme un animal pris au piège, elle aussi n’avait pas vraiment le choix et contrairement à Gino elle ne voyait pas quel avantage elle parviendrait à tirer de cette affaire si ce n’est poursuivre son combat libérée des contraintes de ZAFT et de la présence de proches de la FNE dans leur troupes. Elle se leva soudainement visiblement en colère et lâcha sur un ton agressif :

- C’est bon je vais le faire !


Et avant que la président eut pu ajouter quelque chose elle quitta la pièce d’un pas décidé en claquant la porte violement. Gino remarqua que même Durandal pourtant si calme et neutre marqua quelques signes d’étonnement mais qui disparurent rapidement sous son masque d’hypocrisie de politique.

- Dans ce cas l’affaire est entendue monsieur Weinberg, nous allons donc pouvoir passer aux détails techniques sauf si vous y voyez une objection ?

Gino hocha négativement la tête, les Plants avaient beau être très agréables à vivre, il y avait du monde qui le cherchaient et l’attendaient à l’instant où ils palabraient. C’est à ce moment qu’une des servantes de la résidence entra pour leur servir un thé et déposer une petite collation sur la table basse ce qui agaça encore plus le naturel qui préféra ne rien dire à ce sujet et il se contenta de répondre :

- Aucune, et de plus j’aimerais rentrer dès que possible maintenant que nous sommes d’accord.

La président pris une gorgée de thé tout en prenant note de l’apparente docilité de Gino et entreprit donc d’expliquer rapidement ce qui allait se passer.

- Déjà pour faciliter les choses je vais vous donner une fausse identité dans les dossiers de la ZAFT ce qui vous évitera les déconvenues du genre de celle qui vient de vous arriver, aux yeux de l’armée vous aurez le rang de capitaine sous les ordres exclusifs de Lunamaria qui elle-même est sous mes ordres exclusifs. Néanmoins vous n’aurez pas tous les accès effectifs à votre supposés rang : j’ai beau miser sur vous je ne suis pas pour autant crédule.

Gino ne put s’empêcher de faire intérieurement la moue en entendant les restrictions mais il s’y attendait, il aurait presque été déçu par son allié de circonstance s’il lui avait fait confiance à ce point : décidemment il s’agissait d’une personne très intéressante.

- Je suppose qu’il en sera de même pour mes machines ?

Durandal reposa sa tasse et joignit à nouveau ses mains avec un sourire :

- Pour vos mobil-suit personnel, ils sont aussi référencés en tant que ZGMF-X3000A et ZGMF-X999A quant à Lunamaria elle gardera ses dénominations de XMF-P56Z et de YFX-600RR. Pour ce qui est de vos autres appareils et vaisseaux nous veillerons à vous fournir tout une série d’identifiants en cas de besoin. Néanmoins à nouveau nul besoin de vous préciser qu’une intrusion dans les zones clés de la défense de ZAFT sans autorisation préalable entrainerait votre destruction immédiate.

Finalement Gino était rapidement passé du statut de pirate à celui de corsaire ce qui allait bien lui faciliter la vie désormais d’un point de vue stratégique et logistique tout en lui compliquant les choses d’un point de vue diplomatique…

- Et pour notre départ ?

- A votre convenance, dès demain une navette sera à votre disposition à tous les deux avec vos trois mobil-suit à bord et en état de combattre. Je suppose que quelqu’un viendra vous chercher une fois hors de la zone de défense de Plants.


Gino qui venait de prendre à son tour une gorgée de thé opina brièvement du chef tout en se demandant à quoi pouvaient ressembler les deux appareils que Durandal confiaient à Lunamaria, en tout cas il était ravi qu’on lui ait réparé le sien même si ZAFT en avait surement profité pour le décortiquer. Mais dans la mesure où Orb avait déjà tout copié et que lui-même avait copié ZAFT ce n’était qu’un juste retour des choses.

- Enfin pour ce qui est des communications entre nous, elles se feront par l’intermédiaire exclusif de Lunamaria de manière à ce que je sois certain que vous preniez soin d’elle. Il en sera de même pour les ravitaillements.


Voilà une condition bien plus complexe que les autres, il avait déjà pas mal de difficultés à se protéger en combat et voilà maintenant qu’il devait faire la nounou avec la miss…Néanmoins la résistance de la jeune femme au cours du temps était exceptionnelle ce qui le rassurait un peu.

- Je vois que vous avez vraiment pensé à tout monsieur le président.

- J’essaye. Maintenant que nous avons fait le tour de notre petit accord, que diriez-vous d’une partie d’échecs ? J’ai ouïe dire que vous étiez un joueur invétéré et chevronné.

Une pression de sa part sur la table basse fit sortir un jeu avec des pièces en cristal et bien que Gino n’ait guère envie d’accorder ce plaisir à cet homme qui souhaitait se servir de lui, son âme de compétiteur pris le dessus et il accepta ce sur quoi une partie acharné entre deux bon tacticiens débuta.

 

_________________
Revenir en haut
Lunamaria Hawke
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2009
Messages: 242
Localisation: fait ami ami avec l'ennemi
Féminin
Gène: coordinateur
Vaisseau: /
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Blazing Hawk Exus/Ab
Poste: en mission pour Durandal
Grade: Commandant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mar 6 Aoû 2013 - 20:53
Sujet du message: Dualité
Répondre en citant

Lunamaria était sortie tout simplement furieuse de la réunion improvisé par la président Durandal : elle avait beau faire confiance à cet homme qui prônait une fin rapide du conflit, là elle trouvait qu’il dépassait les bornes à son égard. Certes il lui avait donné les moyens de poursuivre ses objectifs jusqu’à maintenant mais à quel prix…elle vivait dans l’anonymat le plus total se voyant interdit de rencontrer ses anciens membres d’équipages officier compris ce qui avait été un déchirement pour ce bout de femme qui avait dû refouler au plus profond d’elle ses sentiments qu’elle avait enfouit sous une chape de plomb. Après tous ces sacrifices il osait lui demander de travailler avec ce monstre…le nombre de ses exactions était pour le moins incroyable bien que réputé comme étant un des officiers du Blue Cosmos les plus censés. Cette ordure était d’ailleurs probablement là la première fois qu’elle s’était fait descendre dans le ciel français songea-t-elle.

Elle quitta la résidence sans un regard en arrière et ce malgré les appels de l’escorte du président et elle s’enfuit dans la rue au pas de course alors qu’elle refoulait des larmes qu’elle n’était plus guerre habitué à laisser sortir. Elle se dirigea vers le centre-ville de cette partie des Plants sans se retourner bien décidé à noyer sa rage dans l’alcool comme une mauvaise habitude qui faisait son retour depuis de long mois…

Plusieurs heures plus tard, la jeune femme faisant fi des bulletins d’information de la colonie se promenait sous une pluie qui bien qu’artificielle tombait néanmoins de manière soutenue alors que l’éclairage des bâtiments passait en mode nocturne et que les rues de la cité, réputée pour être une des plus calmes du groupement de Plants, étaient maintenant totalement vides. La jeune commandante des forces de ZAFT avait l’esprit tellement embrumé par ses contradictions et l’alcool qu’elle avançait d’instinct sans pour autant savoir où elle se trouvait. C’est alors qu’une voiture noire comme celles utilisées par les officiels de l’armée et du gouvernement ralentit à sa hauteur avant de stopper et quelqu’un en descendit. La jeune femme à cause de son manque d’attention n’y prêta pas garde mais soudain elle ne sentit plus la chute des gouttes d’eau sur ses cheveux roses et elle releva la tête pour constater qu’un parapluie la protégeait de la pluie désormais. Elle se tourna donc lentement vers la personne qui tenait la protection et qui se trouvait derrière elle et une lueur de désespoir traversa son regard lorsqu’elle constata qu’il s’agissait encore de ce satané Gino qui la regardait en silence tout en la protégeant de la pluie.

- Vous feriez mieux de rentrer maintenant commandant Hawke, je sais que vous autres coordinateurs ne tombez jamais malade contrairement à nous mais je ne pense pas qu’il soit très agréable de rester trempé…

La jeune femme eut un rictus d’énervement et elle repoussa le jeune homme tout proche qui manqua de basculer sur le rebord du trottoir mais en lâcha le parapluie se retrouvant à son tour exposé à l’humidité ambiante.

- Laissez-moi, tranquille…Ne m’approchez pas !

Elle l’aurait volontiers frappé mais elle n’en avait même plus la présence d’esprit ni les capacités aux vues de son état. L’ancien officier de la CTA se baissa calmement pour ramasser le parapluie dans le caniveau avant de se permettre d’insister.

- Je vois bien que ma présence vous pose un problème, néanmoins j’ai cru comprendre que votre présence devait rester discrète …notamment vis-à-vis de la FNE. Néanmoins je trouve que vous êtes en train de vous donner en spectacle, de plus on ne peut pas dire que vous avez un physique particulièrement discret.

La jeune femme s’énerva à nouveau, à la fois contre son interlocuteur pour sa remarque qu’elle trouvait déplacé mais aussi contre elle qui s’exposait à des risques inutiles en se comportant ainsi.

- Je ne vous permets pas…

Elle leva son bras comme pour donner un coup de poing à Gino mais son mouvement était particulièrement lent et le jeune homme toujours en uniforme de ZAFT en profita pour lui attraper directement le bras et l’attirer en direction de la portière toujours ouverte.

- Et moi je ne permets pas à ma nouvelle collaboratrice de jouer avec sa sécurité.


Assez curieusement le naturel parvint tant bien que mal à faire monter la jeune femme dans la voiture où le chauffeur attendait stoïquement. Une fois assise Lunamaria tenta bien de se débattre un peu mais son état de fatigue après ses opérations militaires récentes, ses blessures et son alcoolémie firent que rapidement elle cessa de se débattre sans pour autant cesser d’insulter Gino qui restait parfaitement stoïque. Heureusement pour Gino qui semblait commencer à regretter d’être venu la chercher, ils n’étaient pas très loin de la résidence et rapidement la voiture se stationna dans la cour recouverte de gravier alors que la pluie cessait enfin. Le chauffeur vint lui ouvrir la porte alors qu’il aidait la jeune femme enfin calmé à sortir du véhicule et après avoir remercié l’homme pour son aide et lui avoir donné congé il fit entrer Lunamaria dans la résidence alors que la jeune femme semblait enfin décidée à rester docile. A partir de là les souvenirs de Luna étaient moins précis, elle se souvenait qu’il l’avait aidé à rejoindre sa chambre malgré qu’un nouvel accès de colère l’ait poussé à tenter de faire tomber son ancien ennemi dans l’escalier sans succès. Il l’avait sermonné et recommandé de prendre une douche ce qu’elle ne se souvenait pas avoir fait et le fait qu’elle vienne de se réveiller tout habillée et chiffonnée à plat ventre sur son lit semblait confirmer cet état de fait.

Confuse après sa journée chargée de la veille et son comportement honteux bien que compréhensible, elle se redressa et commença par prendre cette fameuse douche afin d’être présentable : il allait falloir qu’elle prenne son courage à deux mains et calme en même temps ses poings pour aller discuter sérieusement avec cet homme curieux dont elle avait toujours du mal à comprendre la présence en ces lieux. Une fois présentable elle entreprit de sortir de sa chambre pour se lancer à la recherche du fameux Gino et alors qu’elle tournait en rond sans le trouver elle croisa enfin une des femmes du personnel à qui elle put demander :

- Ou se trouve l’autre invité ?


La femme d’un certain âge entreprit de lui répondre avec calme mais surtout une déférence qui mettait mal à l’aide la jeune femme très gradée pour son âge.

- Monsieur Weinberg vous attend dans le jardin.

Rien que le fait d’entendre ça la faisait bouillir sur place, elle qui voulait prendre l’initiative c’était raté puisqu’il s’attendait à ce qu’elle vienne à lui. Ravalant tant bien que mal à nouveau sa fierté elle entreprit de rejoindre le jardin et effectivement au milieu des arbres d’ornement et des rosiers se trouvait le jeune homme blond attablé à prendre son petit déjeuner. La jeune femme fut quelque peu perturbé par le calme qu’il dégageait pour le coup et qui tranchait avec son attitude : il était potentiellement entourée d’un nombre inimaginable d’ennemi et lui prenait tranquillement un thé en regardant au loin avec un léger sourire. Difficile pour la jeune femme de voir en lui l’ennemi dangereux qu’il avait été et pour la première fois un soupçon de de doute traversa l’esprit de la jeune femme quant au fait qu’il puisse être honnête dans sa volonté de lutter contre la FNE et le BC…Il se tourna alors vers elle avant de la saluer d’un mouvement de tête et de l’inviter à s’approcher :

- Bonjour commandant Hawke, prenez la peine de partager mon petit-déjeuner : vous avez surement des choses à me demander.

Elle hésita un bref instant avant de s’avancer résolument pour s’asseoir à la table bien décidée à en savoir plus sur sa soi-disant future affectation…
 

_________________
Revenir en haut
Gino Weinberg
BC
BC

Hors ligne

Inscrit le: 31 Aoû 2009
Messages: 2 003
Localisation: prépare sa revanche
Masculin
Gène: naturel
Vaisseau: /
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Evil/Nightmare Mörde
Poste: pilote de ms/tacticien
Grade: commandant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mer 14 Aoû 2013 - 15:09
Sujet du message: Dualité
Répondre en citant

Après qu’il l’eut invité à s’asseoir Lunamaria s’exécuta en montrant là pour la première fois un signe d’apaisement et Gino s’abstint bien de montrer une quelconque expression de peur de braquer de nouveau la coordinatrice contre lui. Il avait quelque peu l’impression de chercher à apprivoiser une bête sauvage pour le coup. Il laissa donc le silence s’installer durant un temps alors que la jeune femme se servait à son tour parmi les mets disposés sur la table et Gino se demandait si elle comptait évoquer la soirée précédente ou si elle comptait passer cela sous silence. La réponse ne tarda néanmoins pas à venir surprenant Gino et déjouant ses pronostics.

- Je tenais avant tout à m’excuser de m’être donné en spectacle hier soir et vous remercier pour votre aide…

Gino inclina humblement la tête satisfait des dispositions de celle qui devait devenir une proche collaboratrice à son corps défendant. Son côté patient semblait commencer à faire son effet sur ce bout de femme énergique et parvenait à atténuer la haine qu’elle semblait lui vouer.

- Je n’ai fait que venir donner un coup de main à quelqu’un qui en avait besoin. Je ne suis pas exempt moi-même de certains égarement par moment, d’autant plus de par mon passé mouvementé comme vous devez vous en douter.


La jeune femme ne releva pas sa remarque et continua de manger sans trop savoir visiblement comment engager vraiment la conversation qu’elle était pourtant venue provoquer d’elle-même et Gino constatant ses bonnes disposition décida de l’aider un peu en prenant l’initiative.

- Je propose que nous oubliions cet incident dès maintenant pour passer à des choses plus importantes. Pour commencer, êtes-vous prête à nous rejoindre durant la période que le président Durandal jugera nécessaire à ses intérêts ? Je vais être honnête, cet état de fait m’ennuie et m’inquiète mais je m’engage à ce que vous soyez traitée comme n’importe quel membre du personnel une fois arrivé à ma base. Bien sûr seuls mes proches conseillers seront informés de la réalité de votre situation.


Il parlait toujours calmement tout en se demandant quel serait la réaction de ses officiers, en toute logique ils feraient avec mais nul doute que la plupart seraient remontés contre le président des plants pour tenter de leur imposer sa volonté de cette manière. Gino trouvait cela d’autant plus préjudiciable pour ZAFT que la grande majorité de ses troupes concentraient bien souvent leur rancœur vers la CTA…La jeune femme sembla hésiter quelques instant avant de répondre :

- Je ferais ce qui m’a été ordonné, même si cela ne me fait guère plaisir de ma retrouver seule dans la base d’un ancien ennemi. Contrairement à vous je n’ai jamais eu l’occasion de m’infiltrer en terrain étranger… Pour vos hommes, du moment que vous garantissez mon intégrité physique faites comme vous voulez.


Gino ne put retenir un léger sourire en constatant à quel point la jeune femme semblait désabusé, finalement rein n’était encore perdu : si elle était à ce point déstabilisée par la situation il parviendrait peut-être à la retourner contre son maitre à moyen terme, d’autant plus facilement que Gino soupçonnait désormais Durandal de tremper dans bon nombre de complot pas forcement aussi honnête qu’il souhaitait en donner l’impression. Il décida de porter un premier coup à la confiance de la jeune femme en lui expliquant :

- Je ne me fais pas de souci quand à votre intégrité, j’ai déjà parmi mes hommes de nombreuses personnes d’horizons divers et variés aussi bien coordinateurs que naturels originaire de Plants, d’Océanie, d’Asie, d’Europe ou même d’Orb par exemple. D’ailleurs le commandant en second de nos forces est un ancien officier de ZAFT.

Cette information sembla porter un nouveau coup à la jeune femme qui semblait toujours tenter de se convaincre que son interlocuteur n’était qu’un tueur sanguinaire et avide de détruire les Plants, néanmoins elle était assez intelligente pour se rendre compte qu’elle se trompait de plus en plus.

- Pour ce qui sera de vos affectations miss Hawke je vous laisserais le choix dans un premier temps. Soit vous m’accompagnerez en tant qu’escorte, soit vous resterez à la base en réserve ou enfin vous rejoindrez un de nos vaisseaux de combat.


La lueur combattive qui passa alors dans les yeux de son interlocutrice lui confirma ce qu’il pensait avant sa proposition : jamais ce bout de femme n’accepterait qu’on la laisse ainsi en arrière.

- Ne comptez pas sur moi pour rester en arrière, je compte bien rendre compte de vos agissements en vous surveillant directement !


Gino reposa sa tasse de thé amusé et commença à se lever tout en expliquant :

- Je vois que nous sommes désormais d’accord, plutôt que vous convaincre par des paroles je vous laisserais vous faire votre opinion sur le terrain.


Bien sûr ce qu’il ne disait pas c’est qu’il prendrait garde à ne pas déclencher d’opération allant contre les intérêts de ZAFT en sa présence : il allait devoir jouer serré pendant un bon moment avec un tel handicap sur les épaules. Il conclut la conversation en donnant quelques directives à la jeune femme.

- Nous partons ce soir à dix-huit heures du hangar G-12 avec une navette de transport et nos trois ms. Je vous retrouve là-bas sans faute, en attendant vous avez quartier libre.

La jeune femme confirma qu’elle avait bien compris et s’empressa de partir du jardin comme pour échapper à sa mauvaise influence et Gino s’empressa de faire de même car il avait un message à transmettre pour que le Caernavon viennent les chercher une fois sorti de la portée radar des forces de défenses de Plants.
 
=> http://gundamneogeneration.xooit.com/t1361-Un-test-explosif.htm#p28130
  

_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






Posté le: Aujourd’hui à 08:57
Sujet du message: Dualité

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
   Gundam Neo Generation -> Cité Inu Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: