:: Rencontres à conséquences. ::
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Gundam Neo Generation -> Europe
 
Allelujah
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 1 573
Localisation: Aux arrières du monde
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: GN-011 Harute
Poste: Pilote d'élite - Assassin
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Ven 5 Avr 2013 - 19:15
Sujet du message: Rencontres à conséquences.
Répondre en citant

=> Un Astre Obscure.

L'avion qu'il avait réussi à avoir quelques heures plutôt avait peut-être l'aire d'un vieux coucou mais il était étonnamment rapide. De plus, voler à cockpit ouvert était vraiment une chose très chouette à faire. La batterie qu'on avait ajoutée à l'appareil était entièrement destinée à l'alimentation du moteur ce qui lui octroyait une autonomie grandiose. De ce fait, il parvint à faire tout le trajet restant sans rencontrer le moindre problème. En effet, il voyait déjà le continent européen.

-On commence par l'Espagne donc.

C'était son idée depuis le début mais apparemment, quelqu'un n'était pas d'accord avec lui.

-C'est mieux de commencer par la France, débile.

Ce bon vieux Hallelujah, toujours aussi délicat.

-C'est pas faux mais si jamais j'échoue contre le groupe qui se trouve à Marseille, je ne pourrai pas éliminer les quinze autres qui sont en Espagne.

Allelujah marquait un point, il était préférable de se débarrasser des quinze autres s'il savait qu'une victoire contre les quatre sujets J serait difficile à obtenir. Toutefois, son alter égo ne semblait pas vouloir abandonner.

-Tu ne perdras pas, ce ne sont que des minables !

L'assassin ne l'écoutait pas car pour son lui intérieur, tout le monde était minable.

-Allez, au pire tu me les laisseras, Monsieur à la culotte moite !

Le coordinateur leva un sourcils.

-Bah voyons, on verra ! Je te laisserai sortir seulement si je n'arrive pas à les avoir tout les quatre !

Sur ces paroles, l'ancien sergent du Minerva dévia un peu vers le Nord-Est, en direction de la France et sortit une carte pour vérifier la trajectoire exacte à prendre. C'est sans trop de difficulté qu'il parvint à se calibrer en s'aidant des instruments du panneau de bord. Cette bonne chose de faite, il rangea la carte dans la boîte à gant augmenta un peu plus la vitesse, encouragé par la Terre qui s'approchait.
Maintenant, il devait réfléchir à la manière de descendre sur le sol sans poser l'avion. Oui, sans poser l'avion car la zone qu'il s'apprêtait à pénétrer était un territoire frontalier entre les occupations des deux armées principales de la guerre : la Zaft et la CTA ; donc très surveillé. Un moyen simple serait de faire écraser l'engin mais si l'armée envoyait une unité d'observation, il pourrait se faire découvrir. Cependant, une lumineuse idée lui vint à l'esprit ; pour être sûr qu'elle soit réalisable, il regarda à l'arrière s'il y avait un parachute et, miracle, il y en avait un. Ensuite, Allelujah chercha sur le panneau de bord le bouton qui pouvait enclencher l'auto-pilote.


*Le voilà *

Son plan était prêt. Restait à savoir s'il ne risquait pas d'être ennuyé par les forces terrestres, survoler leur territoire sans autorisation n'était pas forcément une bonne chose...

*Nous voilà en Europe... Enfin !*

En effet, l'avion jaune survolait maintenant le continent et pour être plus précis, il était déjà en France. Cependant, Marseille était loin encore et l'énergie de la batterie commençait à être dangereusement basse. Il allait devoir sauter dans pas longtemps...
_________________
"The Fire Rises"

Thème musical

Revenir en haut
Publicité






Posté le: Ven 5 Avr 2013 - 19:15
Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Allelujah
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 1 573
Localisation: Aux arrières du monde
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: GN-011 Harute
Poste: Pilote d'élite - Assassin
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Sam 6 Avr 2013 - 11:15
Sujet du message: Rencontres à conséquences.
Répondre en citant

L'avion jaune tranchait l'air sous le soleil français ; Allelujah avait déjà dépassé Toulouse et il espérait vraiment atteindre Montpelier avant que la batterie ne le lâche. C'était bel et bien de l'espérance car le même scénario qu'avec l'hélicoptère se répéta. Le moteur émettant des bruits inquiétants, le manche se raidissant,... C'était le signal, il devait se préparer mais il n'allait pas sauter tout suite, il voulait gagner un maximum de terrain et tant que l'appareil volait encore, il resterait dedans. L'assassin activa l'auto pilote, il prit donc le parachute qui se trouvait derrière lui, l'enfila et alors qu'il voulait prendre son paquetage, une brusque secousse fit trembler l'engin. La propulsion était saccadée maintenant. Il ne lui restait plus que quelques secondes de vol avant de planer, donc plus que quelques instants pour se préparer au saut. Il se rassit correctement à la place de pilote et attacha son sac sur la poitrine. Le moment était venu pour lui de sauter aussi se pencha-t-il hors du cockpit pour grimper sur l'aile. Il restait d'abord accroupi en se tenant à la carlingue, il attendait que la secousse suivante se produise et juste après celle-ci, il se redressa d'un bond et courut pour finir par sauter dans le vide ! C'était son troisième parachutage en moins de vingt-quatre heures, il connaissait donc la procédure par coeur : il fallait se laisser tomber pendant quelques secondes, puisqu'il n'était pas à très haute altitude, et seulement après déployer la toile. Pendant qu'il redescendait lentement, il regardait le relief sur lequel il allait atterrir et c'est avec un peu de tracas qu'il constata que ce n'était pas une plaine... Enfin, il ne pouvait pas toujours avoir de la chance ! Avant de poser le pied sur le sol français, il jeta un coup d'oeil par dessus son épaule et suivit du regard la descente lente de l'avion jaune jusqu'à ce qu'il s'écrase dans une explosion mineur.

Comme il avait dit au capitaine de l'Ipood, le bateau qui lui avait vendu cet appareil, il n'allait pas le revoir. Son atterrissage fut au contraire bien plus doux. Sans attendre, il ôta le sac du parachute qu'il abandonna sur la colline rocailleuse.

*Bien, je dois rejoindre la route maintenant*

Pendant sa descente lente, il en avait repérée une route qui semblait traverser tout ce beau paysage, sûrement reliait-elle Toulouse à Montpelier. Avant de descendre, il devait se changer car il rejoindrait la ville et il ne devait pas arriver en uniforme même si c'en était un de la Zaft car celui qu'il portait était particulier : en effet, il y avait le logo du régiment basé en Amérique du Sud, ça créerait intrigues s'il était vu accoutré de la sorte. En conclusion, il enfila ses simples vêtements de civile et le sac passerait très bien pour un sac à la décoration militaire. Allelujah se releva, serra correctement sa ceinture de cuir et descendit vers la route au pas de course car s'il devait finir le chemin à pied, il en aurait pour un bout de temps et il ne devait pas en perdre d'avantage ! Une fois qu'il eut atteint le macadam, il commença à courir en espérant qu'il croiserait une voiture qui irait dans la même direction que lui.

...

Courir avec un sac à dos si lourd n'était pas une mince à faire et les dix minutes qui s'étaient déjà écoulées lui avaient paru être une heure. Ce qui le réconforta cependant, ce fut le panneau d'indication qu'il croisa : Montpelier 2.


*Plus que deux kilomètres !*

Plus que... Cela était rationnel à sa personne bien évidemment. Soudain, il se retourna brusquement ; lui qui était convaincu de devoir faire le reste du parcours en courant, il prit espoir en entendant un véhicule approcher. Il tendit alors le bras en levant le pouce vers le ciel.

*allez, une bonne âme, quelqu'un de sympa .... Oh ! *

En effet, ça pouvait être un camion ou une bête voiture mais non ! Une camionnette de hippies ! Ils prenaient toujours les autostoppeurs ceux-là et les rumeurs se confirmèrent puisqu'ils se garèrent près de lui. Le chauffeur baissa sa vitre et un nuage de fumée en sortit. Ca sentait le joint à plein nez...

-Yoooo man, tu traces vers Montpe ?
-Oui, je vais là-bas, il y aurait une place dans votre camionnette ?
-Maaaan, vouvoie pas, c'est pas cool çaaa ... Allez monte ! Zezette, faites une place au bonhomme ... !

L'un de ses passagers ouvrit la portière arrière et l'invita à monter. Il n'y avait pas beaucoup d'espace mais il était content de pouvoir finir la marche en voiture. Cette fameuse Zezette s'approcha de lui en lui tendant un joint parfaitement roulé.

-Tu en veux beau gosse ?

Allelujah restait perplexe.

-Heu, non non merci happy

Elle insistait la bougre !

-Alleeez, tu vas voir, c'est très marrant !

Non, vraiment, fumer allait lui ruiner la santé et en tant que super soldat, il ne pouvait absolument pas.

-Vraiment, je.. je viens de m'en faire deux, je ... j'ai eu mon compte ... !

Lui répondit-il en souriant.

-Montpe, nous voilàààà !

Dit alors le chauffeur. Allelujah se tortilla et regarda par le pare-brise. En effet, l'entrée de la ville était juste à quelques mètres.
_________________
"The Fire Rises"

Thème musical

Revenir en haut
Allelujah
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 1 573
Localisation: Aux arrières du monde
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: GN-011 Harute
Poste: Pilote d'élite - Assassin
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Sam 6 Avr 2013 - 17:34
Sujet du message: Rencontres à conséquences.
Répondre en citant

La camionnette qui avait pris Allelujah sur la route venait tout juste d'entrer dans la ville de Montpelier, intermédiaire de son voyage, que le chauffeur lui demanda où il pouvait le déposer. En voilà une bonne question. Pour dire vrai, le coordinateur n'avait pas vraiment réfléchis au moyen de transport qu'il utiliserait pour finir le trajet jusque Marseille. En effet, il pensait qu'avec l'hélicoptère et l'avion il aurait eu assez de réserve pour arriver à destination mais malheureusement non. Il était par chance parvenu à se rendre dans une assez grande agglomération, il devait donc y avoir une gare ou stations métros dans le coin. Il répondit au français :

-La gare, je dois aller jusqu'à Marseille.
-Marseiiiiiiiiiille ? Waaaa, tu en fais du chemin ! Va pour la gare... !

Le véhicule bifurqua brusquement dans une ruelle et reprit sa vitesse de croisière. Le chauffeur était soit avide de savoir soit désireux de converser car il lui posa une autre question.

-Et tu vas faire quoi là-bas, man ?

Aussitôt qu'il avait poser cette question, une des jeune femme se coucha littéralement sur le coordinateur en faisant marcher ses doigts sur sa poitrine.

-Ouaais, dis-nous beau gosse, tu vas faire quoi à Marseille ?

Allelujah ne sut répondre tout de suite, il était un peu gêné par l'attitude qu'avait cette jeune femme avec lui. Il essaya de faire abstraction des contacts et tenta de formuler une réponse claire.

-Et bien, je rejoins des.. amis là-bas... !

L'ensemble des voyageurs se mit à rire. Se moquaient-ils de lui ? Décidément, le comportement de ces jeunes gens ne lui plaisait pas de trop. C'est à nouveau le chauffeur qui prit la parole.

-Et tu sautes en parachute pour retrouver tes amis ? Yeaaah man, t'as tout compris à la life !

Mince ! Ces toxicomanes avait dû le voir au loin ! Après avoir entendu cette réponse, Allelujah affichait une mine de contrariété. S'il faisait courir le bruit qu'il était venu en France en parachute, ça pourrait gravement nuire à sa sécurité déjà pas si sécurisante que ça !

-Et bien... J'aime le saut en parachute ... !

Dit-il pour essayer de noyer le poisson mais encore une fois, c'est la jeune femme qui n'était pas décidée à se décoller de lui qui en rajouta une couche. Les femmes !

-Tu n'as pas l'air français beau gosse, tu viens d'où toi ?
-Ouaaais ! Tu viens d'où man ?

Et ça y est, les autres si mettaient aussi... Comme il trainait à répondre, la jeune femme commençait à jouer avec ses mèches si bien qu'elle finit par voir la cicatrice qu'il avait sur le côté gauche du visage.

-Hooo, t'es un homme à cicatrices ! Mmmmm... !

Là, vraiment, c'était la goute d'eau qui faisait déborder le vase. Il devait répondre, et vite !

-Je suis de Belgique !
-Hey, Marko, il est belge ! Ils sont sexy les belges !

*Merde ! Fallait que je choisisse les belges !*

-Yeeeaah j'ai entendu frangine ! Monsieur le belge, voilà la gare !

Effectivement, il s'arrêta devant une grande insigne ou figurait le mot gare en grandes lettres bleues sur un fond blanc. Le voilà arriver, et cela voulait dire aussi : le voilà débarrasser de ces malades ! Il se dépêcha alors de prendre son sac et d'ouvrir la portière pour enfin se libérer. Avant de partir, il voulait payer le chauffeur mais il lui dit de partir avec la paix en tapotant son épaule et en lui tendant un joint. Allelujah refusa, dans un premier temps, mais puisqu'il insistait et puisqu'il l'avait conduit jusqu'à la gare qui lui permettrait de rejoindre sa destination final, il l'accepta et le glissa dans une pochette de son paquetage.

-Je le fumerai quand ma mission sera finie.

Lui dit-il sans savoir pourquoi.

-Yeeah man, on a tous une mission dans la vie... !

Heureusement, en plus d'être à des kilomètres de la lucidité, il n'était pas très intelligent. Après de chaleureuses salutations, la camionnette des sbires de Bob Marley s'en alla et Allelujah entendait leurs cris de joie et de divagations s'éloigner. Une fois qu'il eut disparu de son champs de vision, il entra dans la gare et s'empressa d'acheter un billet pour le prochain train qui l'emmènerait à Marseille, célèbre ville pour son accennn !
La dame du guichet lui demanda en affichant un radieux sourire si elle pouvait l'aider.

-Un ticket pour le prochain train à destination de Marseille s'il vous plaît.
-Oh, je vous conseille de l'acheter dans le train car il est sur le point de partir, voie une !
-Merci !

Répondit-il en soufflant d'exaspération et il sprinta vers la voie une ! Il entendait déjà le contrôleur siffler mais heureusement, il arriva juste à temps pour lui emboîter le pas avant que les portes ne se referment. Ce dernier se retourna en sursaut et lui demanda, lui aussi, s'il pouvait l'aider.

-Un ticket pour Marseille s'il vous plaît.

Après quelques bidouillages, le ticket fut imprimé et Allelujah lui donna un billet en lui laissant gracieusement la monnaie. Il alla ensuite prendre place dans un wagon ; le voyage n'allait pas être long.
_________________
"The Fire Rises"

Thème musical

Revenir en haut
Allelujah
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 1 573
Localisation: Aux arrières du monde
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: GN-011 Harute
Poste: Pilote d'élite - Assassin
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 7 Avr 2013 - 17:51
Sujet du message: Rencontres à conséquences.
Répondre en citant

Comme il l'avait prédit, lui qui ne connaissait pas très bien la France, le train ne mis pas longtemps à enter dans la gare de Marseille. Le chauffeur fit une petite annonce pour signaler l'arrivée et les autoriser à descendre sur le quai. Allelujah prit donc son gros sac à dos et entra dans la gare en se mêlant dans la foule. Son objectif, maintenant, était de traverser la ville sans être vu afin de se rendre à la base marseillaise principale de Zaft. A coup sûr les quatre extented se trouvaient là bas.

Cependant, sa première destination n'était pas cette base mais un café car il était tout doucement en train de mourir de faim ! Après une petite marche dans les ruelles étonnamment propres de la ville française, il trouva enfin un bistro accueillant. Quelques tables en bois en terrasse, un parasol bleu rayé blanc et une belle insigne en chêne brute portant le nom du commerce avait suffit à lui donner envie de se restaurer là-bas. L'intérieur faisait assez ancien, les murs étaient fait de lattes en bois, le plafond était peint en beige et soutenu par de belles poutres brunes. Le mobilier lui aussi avait sa part de charmes, les tables étaient les mêmes que celles sur la terrasse mais celles de l'intérieur étaient recouvertes d'une nappe blanche avec une bougie au centre.

Ce café était déjà bien remplis, plusieurs parents dégustaient des spécialités locales avec leurs enfants, il y avait à sa grande surprise des soldats, d'autres personnes mangeaient seules et il y avait même un groupe, qui attira son attention d'ailleurs, qui se composait de plusieurs hommes et d'une seule femme aux caractéristiques physiques intéressantes comme en diraient plus d'un. Toutefois, ce qui le fit sourire était de voir le respect qu'avaient les hommes par rapport à cette femme. Soit, Allelujah prit place au bar en déposant son paquetage devant ses jambes pour être sûr de ne pas être volé et d'un simple geste de la main, il appela le barman qui lui demanda ce qu'il désirait avec l'accent typique de la région.

-Un grand verre d'eau et un sandwich jambon fromage salade s'il vous plaît.
-Ce sera tout ?
-Oui, merci.

Le barman appela sa collègue dans les cuisines par la visière qu'il y avait dans le mur et lui passa la commande avant de s'occuper du grand verre d'eau que l'assassin avait commandé.

...

Dans le groupe qui intriguait tant l'assassin, l'ambiance était des plus décontractées, chaque homme lançait une vanne à leur tour, faisant rire ses camarades et ainsi que la jeune naturelle. Cette dernière s'était cependant arrêtée de rire à leurs blagues dès que l'assassin était entré dans le café. A dire vrai, elle s'était figée, les yeux écarquillés. Le capitaine Sheep lui demanda d'ailleurs si elle allait bien.

-Sheep, regarde l'homme là-bas, au bar...

Lui chuchota-t-elle. L'homme s'exécuta et regarda le coordinateur qui venait de s'asseoir. Il restait quelque secondes à tenter de découvrir qui il était mais il ne le reconnut pas jusqu'à ce qu'il tourna la tête alors qu'un autre groupe de quatre hommes fit son apparition dans le bistro.

-Mais ! C'est A

Il n'eut même pas le temps de finir sa phrase que la belle à la chevelure rose sombre lui plaqua une main sur la bouche en brisant nette l'ambiance.

...

Jack, Jake, Alan et Su entrèrent dans le charmant café à l'insigne en chêne brute en riant sans retenue ce qui attira l'attention de tout le monde présent. Ces quatre grognards allèrent s'asseoir à une table et crièrent au travers de la pièce après un serveur, sans aucune politesse, sans aucun respect.


-Hey serveur ! T'as des clients à satisfaire ! Tu te magnes ?!

Le barman sursauta en entendant leur appel, il avait l'air effrayé et répondit d'une voix tremblante.

-Oui oui, j'a j'arrive messieurs.

Alors ces quatre zigotos faisaient la loi ici ? Ils se croyaient vraiment supérieurs à tout les autres ?

...

Lightning écoutait la scène, silencieuse, sans quitter Allelujah du regard. Elle attendait de voir comment il allait réagir mais pourquoi voulait-elle voir sa réaction ? Tout simplement parce qu'elle avait continué ses recherches sur lui. En effet, comme examen final à l'organisation secrète et indépendante à laquelle elle appartenait depuis un peu plus de deux ans maintenant, elle devait construire un dossier solide sur un membre de l'armée de Zaft et celui qu'elle avait choisi concernait la mort suspecte du sergent Allelujah Haptism. Donc, elle avait continué ses recherches depuis l'apparition de l'Arios dans la bataille contre Messiah et ses services de renseignement avaient découverts de nombreuses morts dissimulées en Amérique latine. Tous des extented... Son service était vraiment très efficace pour avoir des informations si précises. Elle avait suivit son chemin jusqu'ici, à Marseille mais elle n'espérait pas tomber si vite sur lui...

...

Le barman se décidait enfin à aller prendre les commandes du groupes odieux lorsque l'assassin le saisit par le bras et fit un non de la tête. L'homme le regarda avec de grands yeux. Evidemment, cela énerva grandement le groupe.


-Eh ! Pour qui tu te prends toi !

Dit alors le dénommé Jack en se levant d'un bon et s'approcha rapidement de lui en l'agrippant par l'épaule pour le retourner.

-Je t'ai pos

Bam ! L'assassin lui fourra littéralement le reste de son sandwich dans la bouche et l'enfonça d'un coup de poing dans le milieu du visage. Jack tomba brutalement sur le sol alors que l'assassin était déjà dehors avec son sac.

...


*Bon sang, j'avais tout imaginé sauf ça !*

En vitesse, Allelujah prit la première ruelle qui se trouvait à sa droite.

-Merde ! Non ! Un cul de sac !

Il fit volt-face d'un saut mais les quatre autres étaient déjà là à faire rempart. Il semblerait que Marseille allait se finir en une journée !
_________________
"The Fire Rises"

Thème musical

Revenir en haut
Allelujah
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 1 573
Localisation: Aux arrières du monde
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: GN-011 Harute
Poste: Pilote d'élite - Assassin
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Lun 8 Avr 2013 - 22:11
Sujet du message: Rencontres à conséquences.
Répondre en citant

Allelujah était coincé au fond de cette ruelle, il n'avait aucun moyen de fuir et surtout, il était seul face à quatre combattants expérimentés. Ces derniers retroussèrent leurs manches, affichant des regards remplis d'énervement sauf Jack qui était complètement soumis à la colère, il n'avait pas l'habitude d'engloutir un sandwich de force apparemment. Il était tout rouge et aboyait presque sans quitter notre héros du regard une seule seconde, il voulait le démolir pour avoir été humilié. Ils avancèrent en ligne, on aurait dit qu'à chaque pas, leur fureur grimpait.
Allelujah réfléchissait, très vite. La ruelle n'était pas très sombre et les autres clients du café étaient sortis pour voir la suite de la scène, même les soldats qui étaient-là avant que la situation ne dégénère. Le seul groupe qui ne se montrait pas était celui de la jeune femme aux cheveux roses sombres, ni elle ni les hommes qui l'accompagnaient n'était là.


-On fait moins le malin hein ?

La voix rauque de Jack l'arracha de ses pensées. La distance qui les séparait n'était plus très grande et aux vues des circonstances du combat qui allait suivre, l'assassin ne pourrait pas les tuer mais il n'avait pas vraiment le choix ! Allelujah laissa tomber son paquetage sur le sol et saisit son sabre dans la main droite pour finir par l'attraper par le fourreau de la main gauche. Evidemment, cela ne fit qu'énerver d'avantage les quatre primates qui étaient bien décidés à lui casser toutes ses dents, tous sortirent alors leurs couteaux de combat sans montrer aucun signe de peur. A cela, les parents réagirent de la manière la plus normal qui soit et s'en allèrent pour épargner un horrible spectacle à leurs enfants car en effet, une tuerie ne serait pas conseillée pour leur stabilité mentale... ! Très vite, la foule diminua de moitié mais elle restait quand même gênante et c'est à cette pensée, comme s'ils pensaient à la même chose, que le dénommé Jake demanda à un des soldats d'écarter la populace. Il est vrai que si l'un des jeunes les avait filmé en train de massacrer un civile, ils allaient avoir de très graves ennuis avec leurs supérieurs.
C'est quand la foule entière fut disparue, poussée par les soldats qui se demandaient encore ce qu'il se passait, que les extented lui sauta dessus, Jack le premier, le couteau en avant ! Allelujah dégaina d'un mouvement le sabre et en tournant rapidement sur lui même, le fourreau qu'il tenait vers le bas frappa violemment le poignet de l'agresseur et dans le même mouvement, l'assassin lui trancha la cheville droite pour le faire tomber. L'action était quasi instantanée, en une pirouette, il avait désarmé Jack et l'avait privé d'un pied ; sans attendre que les autres ne viennent aider leur compagnon, le coordinateur renégat planta impitoyablement sa lame d'ébène dans le milieu du visage de sa première victime.

La première idée que l'on pouvait se faire d'eux était qu'ils n'étaient pas très fort mais il fallait rester sur ses gardes, Jake, Su et Alan n'était pas forcément aussi stupide que leur confrère pour se laisser emporter par la colère. Allelujah reprit son arme bien en main et se positionna en garde droite, le fourreau prêt à se dresser pour parer un éventuel coup et le sabre prêt à trancher leurs chaires. Lentement, les trois restants s'écartèrent tout en avançant pour encercler l'ancien sergent afin de l'attaquer sous trois angles différents : très astucieux. Cependant, Allelujah venait de passer dans un état de concentration extrême, il analysait leurs postures en même temps qu'il réfléchissait aux parades ou esquives qu'il allait user et comme à chaque fois qu'il pensait aussi vite en si peu de temps, il avait l'impression de voir le temps ralentir autour de lui. Cela lui permettait de mieux voir les ouvertures et ainsi pouvoir coucher ses ennemis avec de simples frappes précises et rapides.

Le vrai combat commençait, les trois fauves se jetèrent en même temps sur lui, un à droite, un à gauche et l'autre de face ! L'assassin bondit en arrière et laissa les trois lames de ses adversaires s'entrechoquer dans une gerbe d'étincelles pour ensuite sauter et prendre appui sur le visage du type de droite afin de s'écarter sur la gauche et prendre appui de la même manière sur le type de gauche dans le seul but de prendre de la hauteur. Là qu'il était bien avancé sur l'extented qui était resté face à lui, il abattit sa lame noir sur lui dans l'espoir de lui couper la tête en deux. Cependant, il s'agissait d'un coordinateur amélioré, ses réflexes étaient plus spontanés : Jake roula sur le côté pour éviter l'attaque qui se termina sur les pavés. Mais Allelujah était à peine revenu sur ses pieds qu'il fit un tour complet vers la droite en tendant le bras armé pour essayer ni plus ni moins de décapiter l'ennemi qui venait de rouler, alors que Su et Alan tombèrent sur le sol après avoir reçu un coup au visage.

L'assassin fut contre toutes attentes foudroyé par la surprise. Jake s'était vivement abaissé et heurta l'ancien sergent dans l'abdomen pour lui faire un formidable plaquage ! En cognant le sol, Allelujah perdit son sabre des mains alors que son adversaires lui martelait l'abdomen pendant que les deux autres se redressait, le visage ensanglanté. Le traître de Zaft ne pouvait rien faire à part subir, ses trois agresseurs allaient finir par l'avoir !


*Non... non... NON !*

-Exact ! Non !

Hallelujah prit comme possession du corps de son hôte et remonta un genou qui écrasa les parties de Jake. Ce dernier lâcha sa prise et le meurtrier en profita pour rouler sur la droite et se redresser pour finir par récupérer son sabre en le levant en l'air à l'aide de son pied. Su et Alan lui tombaient dessus mais il n'y avait rien à dire, Hallelujah avait plus de surprise dans le combat que son alter ego ! Il lança littéralement la lame d'ébène qui transperça la poitrine d'Alan ! C'était le deuxième qui tombait ! Toutefois, Su n'en semblait que plus en colère et le crochet qu'il asséna au meurtrier fut sa plus grosse erreur ! Hallelujah se pencha un peu en arrière pour éviter l'attaque et par la même occasion lui briser le genou gauche d'un coup de pied. Vite redressé le sadisme en personne d'Allelujah exécuta un parfait coup de pied pénétrant ce qui fit reculer de plusieurs pas Su en le pliant en deux. Enfin, il lui lui attrapa le visage de la main gauche et poussa sa tête vers l'arrière en la ramenant au sol ce qui brisa nette sa colonne vertébrale, elle n'était pas faite pour se plier dans ce sens !


*Maintenant, le dernier !*

Hallelujah redressa la tête et écarquilla les yeux en se figeant. Il avait la pointe du couteau de Jake sur la gorge mais ce dernier tomba en arrière avant de l'enfoncer, il était mort. Comment ? D'un bond, le coordinateur était debout et aperçut une flèche dans le coeur du dernier des quatre sujets.

-Qu'est-ce que !

Il regarda par dessus son épaule et vit à l'entrée de la ruelle une silhouette tenant un arc. C'est une voix féminine qui s'éleva.

-Viens avec moi si tu veux vivre.

Etait-ce une menace de mort où une prévention ? Soudain, le regard du coordinateur renégat changea et s'adoucit un peu. Allelujah lui répondit :

-Je n'ai pas le choix je crois.

Il ramassa son sabre qu'il rengaina et le fixa à son paquetage qu'il récupéra au fond de la ruelle. Une fois qu'il approcha la personne qui venait de lui sauver la vie, il la reconnut, c'était la jolie jeune femme qui faisait imposer le respect à ses hommes, celles aux caractéristiques physiques particulières.

Elle lui tendit une fiole qu'elle lui somma de boire sous prétexte de sécurité. Allelujah était toujours très méfiant, mais il n'avait pas vraiment le choix, il dut obéir et partit dans un profond sommeil.

_________________
"The Fire Rises"

Thème musical

Revenir en haut
Allelujah
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 1 573
Localisation: Aux arrières du monde
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: GN-011 Harute
Poste: Pilote d'élite - Assassin
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mar 9 Avr 2013 - 11:06
Sujet du message: Rencontres à conséquences.
Répondre en citant

Allelujah recouvrait peu à peu ses esprits, il quittait ce grand flou noir dans lequel il était plongé depuis un long moment déjà pour se réveiller et ouvrir lentement les yeux. Il était assis dans une pièce sombre, derrière un table de métal où se trouvaient son portable, ses couteaux et son sabre. La situation était plus critique qu'elle n'en avait l'air, si on avait réussi à le capturer, l'évasion risquerait d'être difficile, même pour lui. Toutefois, cela était le problème qu'il aurait à gérer ultérieurement, l'actuel était que ses agresseurs avait la main sur ses dossiers importants et s'ils les rapportaient à l'armée qui régnait ici, il allait avoir d'énormes ennuis, il risquait tout simplement le peloton d'exécution. Il devait se dégager à tout prix mais ses mains étaient menottées à la chaise dans son dos et la chaise avait l'air d'être vissée au sol : aucun moyen de s'évader. En face de lui, il y avait un grand miroir, très large et à côté une porte ; une salle d'interrogatoire.

Un homme entra dans la pièce en refermant la porte sans bruit. Il était imposant, large d'épaules et portait un uniforme que l'assassin ne connaissait pas, un uniforme noir avec des lignes vert sombre le long des jambes et des bras et la touche finale d'intimidation était le magnifique Desert Eagle qu'il portait sur la cuisse. L'homme s'assit en face de lui, le regard inexpressif en déposant un très fin dossier sur la table, il l'ouvrit, en prit les quelques photos et les étala sous ses yeux. Elles montraient les quatre corps des extented dans la ruelle où il s'était battu. Allelujah les regarda les unes après les autres en s'attardant quelques dizaines de secondes sur chacune d'elle jusqu'à ce que l'homme prit la parole pour briser le silence jusqu'alors imperturbable.


-Pourquoi avez-vous tué ces soldats sergent Haptism ?

Le coordinateur renégat se figea, les yeux écarquillés de surprise ! Comment cet homme qu'il n'avait jamais vu auparavant connaissait-il son nom et son grade ?

-Nous vous suivons depuis votre prétendue mort mais il semblerait que cela ait été un prétexte pour rejoindre l'ennemi de votre camp, la FFCE.

Ainsi il était pisté depuis tout ce temps et il ne s'en était même pas rendu compte ? Ses capacités d'observation avait tant chuté que ça ? Il y croyait difficilement. L'homme poussa un long soupir résigné.

-Soit, Ces quatre-là ne sont pas vos premières victimes je me trompe ? Vous avez foutu un sacré bordel en Amérique du Sud et le seul point commun que nous avons trouvé à cela est que la quarantaine de personnes que vous avez assassinées sont toutes des extented.

L'homme n'était pas un rigolo, il savaient beaucoup de choses, même beaucoup trop de choses. Allelujah restait silencieux, avalant les paroles de son interlocuteur sans broncher. Il attendait que ce curieux personnage ait fini de d'étaler ses connaissances.

-Bien, vu que vous refusez de parler, je vais vous laisser avec elle, peut-être vous intimidera-t-elle plus que moi.

Il récupéra les quelques photos sur la tables et les glissa dans le dossier avant de se lever et d'ouvrir la porte pour faire un signe à quelqu'un d'autre. Le soldat en uniforme mystérieux laissa entrer une jeune femme et sortit par après et cette jeune femme, il se rappela d'elle ; elle était au bistrot et maintenant qu'il y repensait, il se souvint du visage de l'homme avec qui il venait d'avoir un petit échange, il était à la même table qu'elle. C'était aussi celle qui lui avait sauvé la vie en abattant Jake d'une flèche dans la poitrine. Contrairement à son partenaire, elle n'était pas dans un uniforme noir et vert mais vêtue d'une étrange tunique blanche aux garnitures de cuire, une tunique qui serait semblable à celle de combattants, d'assassins, une tunique très classe en somme. Cette jolie jeune femme s'assit à la place de son prédécesseur et le fixa de son regard à la fois magnifique et intensément difficile à supporter. C'était vraiment très curieux l'effet que cela produisait, son intimidation était d'un tout autre niveau, elle savait y faire.

-Tu vas commencer par m'expliquer ce que tu fais ici, à Marseille et puis les projets qui t'ont poussé à trahir les tiens.

En entendant ces paroles, Allelujah esquissa un petit sourire en baissant la tête dans un petit rictus, il lui répondit.

-Je n'ai rien à vous dire, relâchez-moi avant que cela ne finisse mal.

Comme il s'y attendait, son interlocutrice restait imperturbable. Elle ne bronchait pas, ne montrait aucun signe d'émotion si ce n'est un petit peu d'intrigue et un faible sourire se dessina sur son visage.

-Je crois que tu n'as pas bien compris nos intentions, Allelujah Haptism. Je te connais, je sais que tu es un extented tout comme ceux que tu as tués en Amazonie et ici à Marseille. Nous avons de plus réussi à forcer ton ordinateur et si j'ai bien déduis, ta prochaine destination est Madrid, ville ou comme par hasard, se trouve tout un groupe de quinze autres extented.

L'assassin était abasourdi ! Jamais il ne se serait attendu à une chose pareille ! Déjà qu'il était un peu étonné de voir que l'homme en uniforme militaire en sache pas mal, mais elle, c'était limite si elle savait tout !

-Si tu comptes mettre à mort tous tes semblables, il te faudra aller dans l'espace je me trompe ?

Allelujah secoua légèrement la tête, elle avait raison.

-Et tu comptes faire ça tout seul ?
-C'est ma mission, je dois la mener seul.

La jeune naturelle sourit.

-Toi et moi, nous sommes pareils et toi comme moi, savons qu'une telle mission n'est pas possible à accomplir seul. Il te faut une aide précieuse et nous pouvons te la fournir.

En fin de compte, elle ne voulait pas lui soutirer des infos pour l'inculper dans quoi que ce soit ! Elle n'était pas là pour demander des explications quant aux meurtres qu'il avait commis durant ce début de croisade, elle voulait simplement l'aider ! Elle continua alors ces explications.

-Si tu es ici, c'est que tu as pu obtenir une aide de la FFCE et pour qu'ils t'aident, ton objectif final doit être encore plus grand que je ne le pensais. Mais concrètement, à l'instant, ils ne sont pas là pour t'aider.

Elle était maligne, en plus de savoir de quoi elle parlait, elle lui proposait une aide qu'il serait fou de refuser.

-Ce que nous te demandons, c'est ton plan, savoir ce que tu veux faire pour nous organiser afin de mieux t'aider.

Tout cela était bien beau ; l'assassin était tombé sur une bande de bons samaritains mais une questions subsistait dans son esprit, une question bête mais qui avait pourtant toute son importance.

-J'entends bien... tout ce que tu me dis. Mais... Pourquoi tenez-vous à m'aider ?

Visiblement, elle s'attendait à cette question, elle embraya directement sur la réponse.

-Nous vivons sur les plants, le monde des coordinateurs et si j'en crois ton ordinateur, ton but est de nettoyer la Zaft de toute la vermine qui créer des extented donc, les partisans de la FNE. Même si nous n'avons pas d'affiliation avec ton armée, nous ne voulons pas de ces erreurs dans notre monde. Enfin, nous partageons ta noble détermination à vouloir purifier l'alliance zodiacale.

Voilà qui lui emboucha un coin, il ne savait plus quoi dire, elle avait totalement raison et ses paroles étaient très justes.

-Pourquoi vous ferais-je confiance ?

Lightning lui répondit directement :

-A l'âge de seize ans, j'ai anéanti une organisation du crime qui siégeait sur les colonies. Cela te convient-il ?

Il n'avait plus rien à dire, elle était convaincante mais Allelujah restait quand même sur ses gardes, il n'avait pas l'habitude de faire vite confiance même si ce qu'elle venait de lui avouer, prouvait qu'elle voulait aussi nettoyer Libertia.


-Et si nous ne voulions pas t'aider, je t'aurais tué dans cette ruelle.

Très juste, Allelujah se résigna donc... De plus, s'il traînait trop longtemps avec eux, il allait rater le dernier groupe d'extented auquel il devait s'attaquer, à Madrid et cela n'était pas envisageable !

-Ma belle, c'est très simple : Je tue tous les extented encore vivants après Messiah, les scientifiques affiliés au projet que je veux détruire ainsi que les principaux financiers de ce même projet. Quand cela sera fait, une dernière personne devra mourir, à la base cela devait être Patrick Zala mais vu que le grand commander de la FNE l'a fait à ma place, il est devenu ma nouvelle cible. Curiosité satisfaite ?

Cash, elle avait tout reçu d'un coup, tout les informations qu'elle demandait. Mais ce qui la choquait, et un peu d'ironie s'installa dans la pièce d'interrogatoire, était la manière dont il l'avait appelée... !Il n'avait toutefois donné aucuns détails, il prenait ses précaution. Allelujah ne prit cependant pas part à cette décontraction et continua.


-Et si je reste ici plus longtemps, je risque de rater mes dernières cibles espagnoles.
-Nous t'en fais pas, nous attendons que nos badges soient terminés pour pouvoir atterrir à Madrid.

Atterrir ? De quoi parlait-elle ?

-Comment ça ?
-Pour nous permettre d'entrer, je me ferai passer pour une inspectrice de la sécurité et vous serez mon pilote. C'est le moyen le plus rapide que nous avons pour entrer dans la ville.
-Effectivement, ça se tient.

La naturelle se leva alors et fit le tour de la table pour libérer Allelujah de ses menottes en lui glissant à l'oreille :

-Pas de trahison, pas d'attachement, confiance, nous ne sommes pas des traîtres et vous êtes un homme d'honneur, je me trompe ?
-Pas de trahison.

Il sentit enfin les anneaux de métal se desserrer et il fit aller ses bras en avant pour les décontracter.
Elle ajouta en conclusion :

-Prends tes affaires, nous allons bientôt partir.
-Et... puis-je avoir ton nom ?

Tout en ouvrant la porte, alors que le super soldat récupérait ses armes et son portable, elle lui répondit :

-Appelez-moi Lightning.
_________________
"The Fire Rises"

Thème musical



Dernière édition par Allelujah le Dim 16 Nov 2014 - 18:59; édité 1 fois
Revenir en haut
Shinn Asuka
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2010
Messages: 571
Localisation: Minerva
Masculin
Gène: Coordinateur ; SEED
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Darkness 00 Qan[T]
Poste: Pilote
Grade: Adjudant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mar 9 Avr 2013 - 15:59
Sujet du message: Rencontres à conséquences.
Répondre en citant

Peu de temps après avoir été déposés à la base militaire de Madrid, les MS des jumeaux furent débarqués de leurs avions et emmenés par camion dans un centre se trouvant juste à côté de la base. Suivant le même trajet à bord d'une jeep, Shinn et et Ayana furent ensuite déposés à leur tour devant le centre. Escortés par un garde, on leur fournit des passes pour pouvoir circuler librement avant d'être conduits en direction d'un bureau surplombant un hangar ou le Darkness Seven Sword et le Strike Noir furent placés, plusieurs techniciens se trouvaient sur place et attendaient visiblement l'autorisation de pouvoir commencer à s'affairer sur les machines.
Dans le bureau se trouvait le scientifique ayant contacté Shinn sur le Minerva, ainsi que quelques autres personnes.


"Adjudant, merci d'avoir pu venir si vite. Et voici donc le pilote que vous nous avez recommandé." Dit-il en regardant Ayana.

"De rien, mais si ça ne vous dérange pas, j'aimerais que cela se fasse le plus vite possible, le Minerva partait en mission lorsque nous l'avions quitté."

"Je sais, nous allons faire vite. On va simplement changer les plaques et l'armement du Seven Sword, et placer les éléments du Darkness 00 QAN[T] à la place. Ca nous évitera de devoir fabriquer un nouveau châssis et tout le reste. Par contre, pour le major, nous allons dans un premier temps étudier les enregistrements de pilotage de l'ordinateur du Strike Noir, une petite simulation ne serait pas de torp non plus. Ainsi nous pourrons plus vite déterminer quel type d'appareil. D'ailleurs, mon assistante ici présent, va vous indiquer ou vous rendre, major."

Laissant Ayana partir, Shinn s'approcha de la fenêtre, maintenant que le mot d'ordre était donné, les techniciens du hangar commencèrent à démanteler les armes et le blindage de l'appareil, d'autre pièces plus loin étaient en attente de montage, Shinn se demandait bien à quoi cela allait ressembler.

"Le Darkness 00 QAN[T] est davantage basé sur la silhouette de votre ancien Astrea. Les armes de test du Seven Sword ont permis, grâce au test en situation réelle, de développer des versions plus efficaces de ces armes. Nous avons également ajouté un système Fangs."

"Système Fangs ?"

"Oui, plusieurs nacelles téléguidées, ce sont des lames très rapides, mais leur autonomie est limitée. Elles vont serviront également pour l'arme principale de votre MS, mais je vous laisse la surprise pour la suite."

"J'ai déjà hâte." Dit Shinn, qui commençait à se sentir excité.

Allant prendre un café, le jeune homme s'installa sur un fauteuil, et patienta, le temps que sa soeur revienne et lui dise ce qu'il s'était passé. Pour l'instant, il se contentait d'observer l'équipe en bas, en train de transformer son MS. Vivement qu'ils aient fini, il avait hâte d'en prendre possession.
_________________
Revenir en haut
Ayana Asuka
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2012
Messages: 103
Localisation: qui sait
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: Strike Noir
Poste: Pilote
Grade: Major
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mar 9 Avr 2013 - 19:08
Sujet du message: Rencontres à conséquences.
Répondre en citant

Le voyage en avion n'avait pas prit trop longtemps au moins, il ne restait plus qu'à se rendre au centre technique de la base de Madrid pour rencontrer les personnes que Shinn souhaitait lui faire rencontrer, restait à savoir si ils pouvaient bel et bien lui offrir ce qu'il lui avait dit.
Se contentant de rester silencieuse pour le moment, Ayana écouta ce que son frère et le scientifique disaient.


"Adjudant, merci d'avoir pu venir si vite. Et voici donc le pilote que vous nous avez recommandé."

"De rien, mais si ça ne vous dérange pas, j'aimerais que cela se fasse le plus vite possible, le Minerva partait en mission lorsque nous l'avions quitté."

"Je sais, nous allons faire vite. On va simplement changer les plaques et l'armement du Seven Sword, et placer les éléments du Darkness 00 QAN[T] à la place. Ca nous évitera de devoir fabriquer un nouveau châssis et tout le reste. Par contre, pour le major, nous allons dans un premier temps étudier les enregistrements de pilotage de l'ordinateur du Strike Noir, une petite simulation ne serait pas de torp non plus. Ainsi nous pourrons plus vite déterminer quel type d'appareil. D'ailleurs, mon assistante ici présent, va vous indiquer ou vous rendre, major."

Ayana s'exécuta et suivit la scientifique qui l'emmena quelques étages plus bas, dans une salle ou se trouvait un simulateur de combat. S'installant, la jeune femme régla la machine et débuta le test.
Il s'agissait de combat, mais pas assez différent de ceux que les pilotes avaient dans un simulateur ou que ce soit ailleurs. C'était bien plus réaliste et difficile, mais pour une coordinateur-extended comme Ayana, ça restait parfaitement gérable.
Une vingtaine de minutes plus tard, ce fut enfin fini, la jeune femme devait avouer qu'elle était surprise d'un tel dispositif de simulation, et elle avait bien aimé, c'était davantage adapté pour elle.


"Eh bien, vous avez explosé le score de tir, impressionnant."

Pas étonnant pour Ayana, le tir était sa spécialité, et ce depuis très, très longtemps.

"Y a t-il encore d'autres tests ?"

"Normalement oui, mais ce que vous nous avez fourni est amplement suffisant, nous allons pouvoir vite avancer grâce à cela."

"Très bien, merci."

Une fois les détails réglés, Ayana retourna dans le bureau ou elles étaient précédemment et rejoignit son frère. Ce dernier regardait la fenêtre, voyant son appareil en train d'être démonté pour être changé par une nouvelle armature, son nouvel appareil.

"Eh bien, major, avec les données que vous nous avez fournies, nous allons pouvoir commencer à mettre au point votre MS. Mais ça prendra cependant un certain temps. Pour patienter, je vous ai accordé une autorisation pour que vous ayez accès au modèle Impulse. Un MS spécial, c'est d'ailleurs pour lui que le Minerva a été construit."

Ayana était surprise, qui étaient donc ces personnes pour pouvoir affecter aussi facilement des appareils à n'importe qui ? Peu importe, tant qu'elle pouvait avoir un appareil à la hauteur de ses capacités, ça ne la dérangeait pas de fréquenter de telles personnes.

"Je vous remercie, monsieur."

" C'est normal major, il est important que Zaft ait ces unités, sinon nous ne tiendrons pas longtemps face à l'ennemi. Sur ce, vous devriez y aller, vos appareils vous reviendront vite, ne soyez pas inquiets. D'ailleurs, des ordres pour vous viennent d'arriver, vous devez accompagner un convoi qui part en direction de Gibraltar. Le temps que vous arriviez la-bas avec eux, vos appareils seront prêts et acheminés sur place par avion-transporteur. Pas de panique, il aura une escorte. Sur ce... je vous libère et vous souhaite une bonne journée."

"Merci. Au revoir."

Les jumeaux partirent et allèrent se renseigner pour savoir ou se trouvait le dit-convoi. Une fois l'avoir rejoint après s'être présentés, Ayana et son frère prirent place dans un des véhicules du convoi, qui démarra une dizaine de minutes plus tard, direction Gibraltar.
_________________
Revenir en haut
Allelujah
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 1 573
Localisation: Aux arrières du monde
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: GN-011 Harute
Poste: Pilote d'élite - Assassin
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mer 10 Avr 2013 - 17:21
Sujet du message: Rencontres à conséquences.
Répondre en citant

Allelujah emboîta le pas de la jeune femme qui avait réussi à se montrer très persuasive au cours de l'échange dans la salle d'interrogatoire d'où ils venaient. D'ailleurs, il ne savait pas vraiment où il se trouvait, les couloirs étaient sombres et métalliques, inanimés, il n'entendait aucun bruit d'activité, juste le claquement des talons de la naturelle et ses propres pas. Etait-il toujours en France au moins ? Il l'espérait car il ne savait pas combien de temps il était resté endormi, quelques heures ? Un jour ? Il devait savoir aussi lui demanda-t-il.

-Combien de temps ai-je dormi ?

Allelujah s'était mis à sa hauteur pour entendre sa réponse qui ne tarda pas à arriver.

-Un peu moins d'une heure.

Voilà qui le rassurait. Sans attendre, il posa la seconde question.

-Où sommes-nous ?
-Dans un avant-poste secret de notre organisation, à l'extérieur de Marseille vers Montpelier.

C'était précis, tout juste ce qu'il voulait savoir. Allelujah et Lightning passèrent une nouvelle porte et se retrouvèrent dans ce qui ressemblait à un vestiaire ou étaient suspendues deux tenues aux crochets, une militaire et une qui ferait passée la plus marginale des femmes pour une membre de la magistrature. Le coordinateur-extented posa son paquetage sur la banquette droite, en dessous de l'uniforme militaire qu'il reconnut après s'être approché, un uniforme de l'armée rouge.
Soudain, la voix cristalline de la femme se fit entendre.

-Dépêche-toi de te changer.

Allelujah ria et lui répondit en se retournant

-Eh c'est bon je ne suis

Comme touché par une malédiction, il perdit la voix et il y avait de quoi ! Elle lui parlait en sachant pertinemment bien qu'il allait lui répondre alors qu'elle se déshabillait pour enfiler le costume gris ! Il était difficile de garder ses esprits même pour le plus gay des hommes. Soudain la délicieuse femme en sous-vêtements lui lança sa chaussure en plein figure en criant presque :

-Qui est-ce que tu regardes ainsi !?

Allelujah tomba en arrière sous le choc en poussant un cris étouffé.

-Mais ... c'est pas ma faute ! Tu te fous en sous-vets dans le même vestiaire que moi !

La situation était tout à coup devenue beaucoup plus ironique que peu auparavant. Il se redressa doucement, juste à temps pour la voir remonter la tirette de la longue jupe et quand il fut sur pied, elle avait fini de s'habiller et elle se retourna en s'adossant contre le mur. Allelujah restait intrigué. Que voulait-elle encore ?

-Tu crois vraiment que je vais te laisser avec ce point d'avance ? Change-toi je t'ai dit !

Non vraiment, la situation était beaucoup plus comique et les tensions inexistantes.

-Attends, t'es sérieuse ?

A cette simple réplique, le regard de la naturelle s'affermit.

-J'ai l'air de plaisanter ?

Allelujah avala sa salive, elle faisait peur celle-là ! Il défit donc sa ceinture, ôta son T-shirt et le pantalon suivit. Il entendit alors un petit rire derrière lui ; la vicieuse, elle osait se moquer !

-Ca te fait rire ?

Elle ne répondit pas et le coordinateur-extented eut vite fait d'enfiler l'uniforme de pilote de Zaft. Avant de remettre ses vêtements dans son sac il le vida des affaires inutiles telles l'uniforme de Sank et celui du régiment coordinateur basé en Amazonie.

-Mets ça dans ton sac aussi.

Lui dit-elle en lui tendant sa tunique parfaitement pliée et sa pair de bottines. Qu'est-ce qu'elle croyait, que c'était une valise ? L'assassin ne fit cependant pas le dur de tête, y ajouta ses vêtements et quitta le vestiaire en passant devant Lighnting qui en profita pour lui lancer une dernière pique.

-Couillon va... !
-Quoi ? Tu veux te battre ?
-Arrête ça, tu vas perdre.

Les deux se regardèrent avec défi puis soupirèrent en souriant. C'était très étranges, ils ne se connaissaient pas et pourtant, on aurait dit qu'ils étaient amis de longues dates.

-Dépêchons, on doit partir.

Allelujah acquiesça et suivit la femme à l'allure de politicienne. Ils avaient très vites rejoint l'hélicoptère de combat à côté duquel attendait l'homme qui l'avait accueilli le premier dans leur avant-poste.

-Commandant, vous papiers et vos autorisations pour Madrid et la moto est à l'arrière.

Lightning s'empara des documents et remercia le dénommé Sheep. Allelujah, lui, était déjà derrière le manche et avait déposé son paquetage sur les motos ; très vite rejoint par ce qui semblerait être sa nouvelle partenaire, il alluma les moteurs.

-Et on est parti...
_________________
"The Fire Rises"

Thème musical

Revenir en haut
Allelujah
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 1 573
Localisation: Aux arrières du monde
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: GN-011 Harute
Poste: Pilote d'élite - Assassin
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Jeu 11 Avr 2013 - 16:25
Sujet du message: Rencontres à conséquences.
Répondre en citant

Allelujah et Lightning fonçaient plein gaz vers Madrid à bord d'un hélicoptère de combat fourni par la combattante. Ils ne devaient absolument pas perdre de temps s'ils ne voulaient pas perdre la dernière troupe d'extented qui se trouvait sur Terre. Cela paraissait bizarre que ça soit la dernière puisqu'il restait encore toute l'Océanie en territoire coordinateur mais les dernières informations qu'il avait reçues l'assassin lui affirmait qu'il n'y en avait plus là-bas.

Pendant le trajet qui ne tarderait pas à être accompli, sa nouvelle équipière lui fit un briefing de dernière minute concernant leurs agissements une fois à Madrid. Quand ils se poseront, elle irait directement parler au responsable de la base pour lui faire savoir les raisons officielles de sa venue, à savoir, une inspection de la sécurité. Pendant ce temps-là, la base ravitaillerait leur appareil en carburant car le destination final se trouvait être Gibraltar. Quant à Allelujah, il profiterait du ravitaillement et de sa couverture pour fouiner un peu pour apprendre la localisation du groupe qui finirait massacré dans les heures qui suivraient. En effet, ils ne s'arrêteraient pas définitivement à Madrid mais continueraient leur voyage jusqu'à la très réputée base de Zaft se trouvant à l'extrême sud de l'Espagne. Une fois là bas, les choses seraient révisées : Allelujah devrait rallier Victoria pour retourner dans l'espace grâce à leur Mass Driver pour partir dans une nouvelle chasse à l'homme sur les colonies avant de retrouver Marcus et de reprendre contact avec l'Archangel. En espérant qu'il soit disponible, bien évidemment.

Les courtes explications de la jeune naturelle aurait laissé penser qu'elle était l'instigatrice de tout ce plan par sa manière de prendre les choses en main et de donner des ordres au coordinateur-extented. Toutefois, Allelujah ne la contredisait pas, il la laissait faire comme s'il lui octroyait déjà toute sa confiance et cela dans le seul but de ne pas ralentir les évènements, il voulait en finir rapidement car la vie de rôdeur commençait à le dégouter : se déplacer sans cesse, apparaître et disparaître... Plus cela prendrait en longueur, plus il aurait de chances de se faire démasquer.

-On y est.

Dit alors la belle aux cheveux roses sombres. Effectivement, ils étaient arrivés à la capitale et déjà une voix s'élevait dans leur casque.

//Ici contrôle, identifiez-vous tango//

Lightning était sur le point de répondre au CIC mais l'assassin leva brusquement la main pour lui faire comprendre qu'il s'en chargeait. Il lui demanda les documents pour avoir matière à lui répondre.

-Identification ; Hélico 241-008, code d'accès 004-127. Transport de madame Arisa pour une inspection de la sécurité. Demandons l'autorisation de se poser.

Il y eut un petit silence pendant lequel Lightning et Allelujah espéraient que l'identification soit acceptée. Le CIC mit du temps à répondre ce qui laissait le stresse monter dans le cockpit.

//Autorisation accordée 008, vous pouvez vous poser sur le tarmac trois, terminé. //

Le pilote fit ralentir l'engin en cherchant du regard le tarmac trois et c'est finalement la guerrière qui siégeait à côté de lui qui lui indiqua du bout de son doigt. Allelujah acquiesça et posa tout en douceur l'hélicoptère pour finir la manoeuvre en coupant le moteur et à peine les pales avaient cesser de tourner qu'un haut-gradé accompagné de plusieurs soldats s'approchèrent du côté passager tandis que des techniciens approchaient le côté pilote. Lightning fut la première à quitter l'appareil, chaleureusement accueillie par le lieutenant et ses subalternes.

-Bienvenue à Madrid madame Arisa, je suis le lieutenant Gomez, je vais vous escorter jusqu'au bureau du commandant.
-Faites donc Lieutenant.

Toute en entrant dans la base, le lieutenant désireux de se montrer hospitalier échangea quelques mots avec la naturelle. Malheureusement, ce n'était pas le genre de discussion à laquelle elle s'attendait.

-Je dois vous dire que je suis intrigué par votre venue, un inspecteur est déjà passé il y a quelques semaines, nous pensions que tout était en ordre. Ce n'est pas le cas ?

Lightning était surprise même si elle ne le montrait pas. Elle ne savait pas quoi lui répondre et par chance, elle n'eut pas à le faire car ils était arrivé au bureau du commandant. Le lieutenant lui ouvrit la porte avec galanterie avant de disposer après en avoir reçu l'ordre du commandant qui s'était levé pour accueillir l'infiltrée.

-Bonjour et bienvenue Madame Arisa, je me présente, je suis le commandant de l'avant-poste armé de Madrid, Silverio Carrino.
-Enchantée commandant.

Il lui fit signe de prendre place sur une chaise et s'assit en face d'elle.

-Expliquez-moi donc la raison de votre visite, qu'est-ce qui amène l'inspection cette fois-ci ?

Lightning n'était pas tout à fait prête pour cette discussion, elle devait seulement gagner du temps mais comment faire si elle ne pouvait pas faire la visite des locaux de surveillance et autres dispositifs de sécurité ? Elle maudit le véritable inspecteur qui était venu vérifier les lieux quelques semaines plutôt et pria pour qu'Allelujah ait le temps de récolter suffisamment d'informations. En attendant, elle devait trouver matière à discussion avec le commandant Carrino.

-Je n'ai malheureusement pas été informée de la récente visite de mon collègue, pouvez-vous me faire un rendu de ses observations ?

Voilà qui pouvait lui permettre de réfléchir plus calmement à la suite. Allelujah lui, s'était débarrassé des techniciens en leur sommant de faire uniquement la recharge de la batterie de l'hélicoptère pendant qu'il irait boire un café à un restaurant. Evidemment, il ne comptait pas s'y rendre. Au lieu de cela, une fois qu'il fut à l'intérieur des installations militaires, il se dépêcha de rejoindre un centre d'informations. Quand il faut trouver des renseignements sans se faire remarquer, il y a deux méthodes, celle du jour et de la nuit. Pendant la nuit, il faut évidemment rester furtif et fouiner un peu mais lorsqu'il s'agit d'opérer en journée, rien ne vaut le rôle du soldat normal. Une fois arrivé, il réfléchit quelques secondes à un nom des quinze extented pour en avoir un bien en tête, puis il demanda au responsable s'il pouvait lui dire où se trouvait le sergent-major Ray en utilisant l'explication simple qu'il s'agissait d'un vieil ami qu'il n'avait pas vu depuis longtemps. La réponse qu'il reçut le foudroya sur place.

-Je suis désolé lieutenant mais le sergent-major Ray est en déplacement avec toute son unité et quelques docteurs pour un suivi médical. Le convoi a démarré il y a plus d'une heure en direction de Gibraltar.

Il pensa :

*Bordel de merde ! *

Il répondit :

-Merci beaucoup, c'est dommage...

Allelujah ne fit même pas attention au grade par lequel l'homme venait de l'appeler, ce n'était pas son uniforme qu'il portait, normal qu'il n'ait pas son ancien vrai grade dessus. Cependant, il retourna en vitesse à L'hélico, le casque sur la tête. Il fallait se dépêcher, si ses ennemis étaient dans un convoi, il devait les intercepter au plus vite avant qu'ils ne rejoignent la base de Gibraltar ! Ennuyé par ce qu'il venait d'apprendre, il monta dans l'appareil en demandant aux techniciens si le ravitaillement était bientôt terminé. Celui-ci lui expliquait qu'il n'avait pas à s'inquiéter, que la batterie n'avait pas beaucoup perdu de son jus car le vol n'avait pas été très long et que tout serait fini dans les minutes qui allaient suivre mais il avait perdu l'attention de l'assassin très rapidement car ce dernier se demandait si tout se passait bien pour la jeune naturelle.

De son côté, Lightning ne pouvait plus faire parler le commandant d'avantage. Il avait fini de lui expliquer les observations que son « collègue » avait faites lors de sa visite. Elle n'avait plus le choix que de partir maintenant avec l'espérance folle que son partenaire ait obtenu les informations nécessaires pour pouvoir agir avant de repartir vers Gibraltar et laisser derrière eux quinze nouveaux morts.


-Je vous remercie pour ces détails commandant. Je ne vois pas l'utilité de perdre mon temps à faire le travail qui a déjà été accompli, je vais donc vous laisser retourner à vos occupations.

Elle se leva et se dirigea vers la porte accompagnée du haut-gradé qui lui ouvrit la sortie avec le sourire.

-Pensez à réprimander la communication de votre service ! Au revoir Madame Arisa !

Lightning fit semblant de rire à son ironie mais elle était intérieurement soucieuse. Quelques soldats vinrent alors à sa rencontre en lui expliquant qu'ils devaient l'escorter où qu'elle aille dans la base et la jeune femme leur demanda alors le chemin du tarmac trois.
Un technicien frappa à la porte du cockpit pour avertir Allelujah que la batterie était entièrement rechargée mais ce dernier était bien trop occupé à espérer le retour imminent de sa camarade pour pouvoir partir. Il la vit alors apparaitre sur le tarmac brûlant, toujours entouré de plusieurs gardes et à la vue de cela, il alluma directement le moteur de l'hélicoptère car dès qu'elle serait dedans, il ferait décoller l'engin. Elle grimpa alors et ils quittèrent Madrid en direction de Gibraltar ; en constant cela, elle lui demanda ce qu'il se passait puisqu'elle s'attendait à atterrir non loin de la capitale.


-Ils ont quitté Madrid il y a plus d'une heure, leur convoi se dirige vers Gibraltar et j'ai un hélico remplis de missiles, je ne peux pas laisser une occasion pareille me passer sous le nez ! En plus, des scientifiques les accompagnent... !

Lightning se leva en lui répondant :

-Très bien ça veut dire que pour nous enlever de tout soupçon, nous devrons détruire l'hélico après le convoi. Je vais me changer dans ce cas... Et si tu regardes, je te tue !

Un homme averti en vaut deux n'est-ce pas ? La jeune femme alla donc quitter ses vêtements d'inspectrice pour enfiler, après suppositions, sa tunique blanche et les vêtements qui vont avec.
Très rapidement, elle revint à l'avant avec un carquois noir et un arc spécial démonté et rangé dans le même carquois que les flèches. De plus, un couteau de combat était sanglé sur sa cuisse ainsi qu'une multitude de kunaïs. Décidément, elle faisait froid dans le dos cette femme. Elle lui ordonna ensuite d'activer le pilotage automatique pour qu'il puisse prendre ses armes et se changer mais à l'instar de cette dernière, il n'avait pas de tunique de combat, il s'empara alors simplement de son sabre et des deux couteaux de combats qu'il attacha à sa ceinture dans le bas de son dos. Quand il revint à la place de pilote, il déposa son sabre entre les deux sièges et repris les commande. Lightning fixa son arme noire pendant quelques instants pour finir par lui poser une question.


-C'est pour faire genre ou tu le manies ?

Allelujah mit quelques secondes pour comprendre.

-Ah non, je le manie. Un ami m'a d'ailleurs défier au combat de sabre et s'est vite rendu compte que j'étais un coriace... !

Il se rappela dans la foulée quelques moments qu'il avait passé sur le Minerva et surtout, il revécut la scène dans la salle d'entraînement où il s'était amusé avec Shinn, des sabres de bois à la main. Lightning l'arracha brusquement de ses pensées pour enfin lui montrer le convoi qu'elle apercevait au loin. Allelujah ne s'était même pas rendu compte que le paysage avait changé, il y avait des montagnes en fond, beaucoup de plaines et de champs et au milieu de tout ça, une longue route sur laquelle se trouvait le fameux convoi. Il y avait deux camions de transport au milieu, en tête deux Humvee armé de calibres 50 et en queue, un seul. Cela allait être un jeu d'enfant !

-Prête ?
-Prête !

Allelujah leva le petit capuchon en plastique du bouton de mise à feu des missiles et visa le véhicule de tête.

-Thème musical : Rencontres à conséquences.

L'assassin appuya sur le bouton et un premier missile s'écrasa avec violence sur le premier Humvee qui vola en éclats dans une explosion ahurissante. Un second missile emporta le second véhicule, le coordinateur extented en envoya un troisième en visant les camions de transport mais leur déviation fit que le missile s'abattit entre eux deux. L'explosion les retourna tout les deux sans autre forme de procès. Le dernier Humvee tira au calibre 50 ce qui bien évidemment, endommagea sérieusement l'hélicoptère.

-Dépêche, saute, on termine ça au sol !

Allelujah ouvrit le sas arrière de l'hélico pour permettre à son équipière de quitter l'appareil avec la moto une fois qu'il serait assez bas. Cela ne se fit pas attendre... Les dommages étaient trop sérieux, l'engin allait s'écraser et le coordinateur-extened comptait bien emporter le dernier véhicule armé avec lui !

-Saute !

Cria-t-il à Lightning ! Elle démarra la moto et partit en trombe pour finir par retomber sur la route en faisant crisser les pneus. La chute n'était pas grande et la jeune naturelle avait su gérer son coup ! Allelujah lui, avait lancé l'hélicoptère d'attaque sur le hummer et avant qu'il ne s'écrase, il prit son sabre et courra à l'arrière pour sauter à son tour par le sas ouvert ! L'assassin retomba lourdement sur le sol et derrière lui se produisait une magistrale explosion emportant les deux véhicules. Sa nouvelle coéquipière s'avança vers lui.

-Ca va ?
-Ouais ! Il faut vite en finir avec les survivants !

Allelujah se releva donc et dégaina son sabre. Que la fête commence !
Les premiers extented sortaient déjà des camions de transport retournés par le souffle d'une explosion, blessés et sans armes malheureusement... Lightning, en avait déjà tués deux par des lancés précis de Kunai au visage tandis qu'Allelujah abordait seulement son premier. Un simple échange de coups suivit d'un empalement eut raison de sa première victime mais déjà une seconde lui fonçait dessus ! L'assassin s'abaissa et se penchant en arrière pour esquiver son crochet du droit et lui couper le bras en relevant son sabre, il continua en lui coupant la jambe droite en se relevant et le terminer en lui transperçant la poitrine. Le deuxième corps tombait seulement sur le sol qu'un troisième s'écroula sous la lame qu'Allelujah lui avait lancée dans la gorge. Les pauvres extented ne pouvaient strictement rien faire, ils ne comprenaient pas ce qui leur arrivait et très vite, la belle naturelle aux cheveux roses sombres et l'assassin aux yeux de couleurs différentes se retrouvèrent face à face. Ils étaient entourés de corps sans vie, de corps de sujets et de scientifiques, les carcasses de véhicules brûlaient, c'était un véritable carnage ce qu'ils venaient d'accomplir.

-Bien, récupérons nos armes et allons-nous en.... Nous en avons terminé ici.
-Prochain arrêt ?
-Gibraltar, nous resterons dans la ville pour écouter les bruits qui courent pour finir par trouver le moyen de rejoindre l'Afrique, j'ai encore une chose à accomplir là-bas.
-Très bien, je t'y aiderai.

Alleujah rejoignit la moto avec la jeune femme sur les talons et fixa son sabre au paquetage qu'il avait attaché dessus avant de lui poser une nouvelle question.

-Pourquoi m'aides-tu, tu n'es pas obligée de faire ça et pourtant tu le fais...
-Tu vas me la poser souvent cette question ? Ne perdons pas de temps ici et allons-nous en !
-Tu as raison.

Allelujah prit place et la jeune naturelle s'assit derrière en se tenant à lui. L'assassin démarra et partit loin des carlingues se consumant en direction de la prochaine ville.
_________________
"The Fire Rises"

Thème musical

Revenir en haut
Shinn Asuka
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2010
Messages: 571
Localisation: Minerva
Masculin
Gène: Coordinateur ; SEED
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Darkness 00 Qan[T]
Poste: Pilote
Grade: Adjudant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Jeu 11 Avr 2013 - 21:18
Sujet du message: Rencontres à conséquences.
Répondre en citant

Cela faisait déjà une bonne heure qu'ils étaient partis, et ça énervait déjà le jeune homme, prendre un avion aurait été plus rapide pour se rendre à Gibraltar. Enfin bon, il faut savoir accepter de subir des voyages comme ça de temps en temps que de la faire à pieds.
Son MS lui aurait suffit, mais comme il était en pleine amélioration, il ne pouvait rien faire d'autre, et autant dire que l'ambiance n'était pas au beau fixe ici, les soldats étaient calmes , certes, mais il y avait presque une ambiance de dépression qui régnait ici.
Il y avait quelques scientifiques présents avec lui et sa soeur dans ce camion. Est ce qu'eux aussi travaillaient sur le projet des MS auquel lui et Ayana participaient maintenant ?
Des questions auxquelles il ne put réfléchir davantage lorsqu'un choc se fit sentir plus avant, un bruit d'explosion, et d'un véhicule qui s'écrasait au sol, une attaque.
Une autre explosion suivit peu après, le premier tir devait avoir atteint une des jeep, et cette explosion confirmait la destruction de la deuxième.

Il ne fallait pas rester la, mais alors que Shinn s'apprêtait à partir de sa place pour sauter du camion, ce qu'il craignit se produisit, une autre explosion entre les deux camions de produisit, reversant les deux véhicules, le choc assomma Shinn sur le coup. Lorsqu'il put reprendre enfin conscience, il sentit une douleur intense au niveau de son oeil droit, il n'arrivait pas à l'ouvrir, et il sentait que du sang coulait de son visage.
Il était caché sous le camion, Ayana était juste à côté de lui, il la voyait observer quelqu'un, regardant, Shinn vit deux personnes en train du tuer les malheureux soldats du convoi, c'était atroce.
Regardant mieux, il reconnu, pour sa plus grande surprise, et horreur, Allelujah. Qu'est ce qu'il fabriquait la ? Il était censé être mort, et pourtant il était la, en train de massacrer des personnes. L'autre personne l'accompagnant était une jeune femme, mais il n'arriva pas très bien à distinguer son visage. Les deux assassins s'éloignèrent alors. Ils devaient penser que tout le monde était mort.
A cet instant, Shinn sombra à nouveau. Il ne parvenait plus qu'à entendre de lointains sons, des voix, des bruits de pas, de véhicules.


Lorsqu'il put enfin ouvrir à nouveau les yeux, il vit simplement un plafond blanc, sur les côtés, des moniteurs, une infirmerie. Il se sentait encore groggy, il avait quelques vertiges dès qu'il remuait un peu, d'ailleurs, il ne s'aperçut que plusieurs minutes après qu'il ne regardait qu'avec son oeil gauche.
Portant sa main droite à son visage, il sentit des bandages sur son visage.
Quelques minutes après avoir bien recouvré ses esprits, une infirmière arriva et s'approcha de lui.


"Ne bougez pas trop, vous êtes en sécurité, à la base de Gibraltar, vous avez subit de sacrées blessures."

"C... combien de temps ?"

"Environ 4 heures, vous récupérez vite. Vous pourrez sortir dans peu de temps, mais il vous est conseillé de vous reposer encore un peu."

Une heure plus tard, Shinn se redressa doucement, il sentit une vive douleur au niveau droit de son torse, manifestement, il avait été blessé aussi à ce niveau. Le jeune homme réussi tant bien que mal à se relever. L'infirmière entreprit alors de défaire les bandages de son visage l'examiner.

"Vous feriez mieux de ne pas vous servir de votre oeil droit pour un certain temps. Mettez ceci." Dit-elle en lui tendant un cache-oeil noir.

Plaçant le tissu sur son visage, Shinn vit son sac contenant ses affaires sur le sol tout près. Allant dans la salle de bain, il changea ses vêtements, bien que ses blessures le faisaient souffrir. Mettant un uniforme personnel propre, le jeune homme quitta la chambre après que l'infirmière lui ait passé une boîte d'anti-douleurs.
Allant se renseigner par la suite, le jeune homme demanda ou se trouvaient les quartiers qu'on lui avait affectés.
Suivant un soldat, Shinn finit par arriver dans la pièce, il en profita au passage, après s'être installé, si Ayana s'en était sortie. Oui visiblement, elle était affectée à cette chambre-ci également, elle devait certainement faire son rapport.

Soulagé, le jeune homme resta adossé contre son siège, regardant dehors par l'unique fenêtre de la pièce. Il repensa comme il pouvait à ce qu'il s'était passé. Ainsi, Allelujah était vivant, mais pouvait-il seulement lui faire encore confiance ? Il l'avait vu massacrer des soldats désarmés et blessés.
Posant son katana sur la table, Shinn savait qu'il allait devoir se résigner à considérer cette personne qu'il considérait avant comme un ami, comme un ennemi potentiel. Mais il fallait surtout qu'il en sache plus sur ce qui l'avait amené à agir ainsi, il devait le retrouver, et lui parler. Et si rien ne pouvait être fait, il devrait accepter le fait de devoir le tuer.

_________________
Revenir en haut
Ayana Asuka
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2012
Messages: 103
Localisation: qui sait
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: Strike Noir
Poste: Pilote
Grade: Major
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Ven 12 Avr 2013 - 22:56
Sujet du message: Rencontres à conséquences.
Répondre en citant

Qu'est ce qu'il s'était passé ? Il y a deux minutes encore, tout allait bien, et voilà que maintenant ils subissaient un bombardement de la part d'un ennemi inconnu. Les deux véhicules de têtes furent détruits d'entrée, et les camions renversés à leur tour. Se cramponnant comme elle le pouvait, Ayana réussi à soutenir le choc sans problème, ce qui ne fut pas le cas de Shinn, qui s'étant levé quelques secondes plus tôt, fut violemment envoyé sur le côté.
Attendant d'être sure qu'il n'y avait plus de risque, la jeune extended s'approcha de son frère, et fut très inquiète en voyant son état. Il était sérieusement blessé au côté droit du visage, ainsi qu'au torse.
Tentant alors de le bouger sans prendre trop de risque, la jeune femme entendit des cris et des bruits de coups. Ne bougeant plus, elle attendit que les bruits cessent avant de risquer un regard.
Tout ce qu'elle vit, étaient deux personnes, un homme et une femme, ayant massacré sans pitié les autres survivants du convoi, et cela peu importe qu'ils soient blessés, armés ou non.

Ces personnes la n'étaient pas n'importe qui, il valait mieux ne rien tenter, surtout si elle voulait préserver la vie de son frère. Ce dernier était complètement évanoui, et son état n'allait pas tarder à empirer si les secours n'arrivaient pas vite.
Une fois assurée que les assassins du convoi étaient partis, Ayana chercha une radio encore en état, par chance, celle des camions fonctionnait, et la jeune femme put envoyer un message à Gibraltar qui envoya une équipe de secours qui arriva une trentaine de minutes plus tard, durant cette attente, Ayana avait administré les soins comme elle le pouvait à son jumeau.

Une fois son frère prit en charge et amené à l'infirmerie de la base, la jeune extended fut elle aussi traitée pour quelques égratignures avant de devoir aller faire un rapport au responsable de la base sur ce qu'il s'était passé ici.
Ce qu'elle dit ne paru pas satisfaire le commandant, mais c'était tout ce qu'elle savait pour sa part, il lui faudrait s'en contenter.
Une fois qu'elle eut prit congé, elle alla d'abord prendre de quoi se désaltérer avant de retourner à l'infirmerie, pour se rendre compte que Shinn était partit. Une infirmière lui dit qu'il était partit dans des quartiers.
Ne traînant pas davantage, Ayana trouva en vitesse les quartiers qui lui étaient affectés à elle et son frère. Une fois arrivée, elle vit ce dernier, son oeil droit caché, et elle s'approcha de lui.


"Shinn, qu'est ce que tu fais encore debout ? Tu devrais dormir encore un peu. Tu t'es rendu compte que tu as failli y rester ?"

Ayana s'assit à coté de son jumeau et fixa ce dernier.

"Tu comptes m'aider en perdant ta vie inutilement ? Shinn..."

Elle aimerait bien que Shinn se montre un peu plus raisonnable, il abusait avec les limites de son corps, et elle ne voulait pas le voir s'effondrer parce qu'il se surmenait trop et surestimait trop ses capacités.
_________________
Revenir en haut
Allelujah
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 1 573
Localisation: Aux arrières du monde
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: GN-011 Harute
Poste: Pilote d'élite - Assassin
Grade: Sous-lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 14 Avr 2013 - 10:36
Sujet du message: Rencontres à conséquences.
Répondre en citant

Allelujah accompagné de la belle Lightning avait englouti la distance qui séparait les épaves de Gibraltar sans perdre trop de temps même si paradoxalement, ils avaient emprunté des petits chemins pour éviter de suivre la route principale. Ils avaient eu raison de faire cela, car peu avant d'entrer dans la ville, une ambulance était passer sous leur yeux et fonçait plein gaz vers le lieu de « l'accident ». Comment avaient-ils pu déjà être au courant du carnage alors que le convoi n'était même pas sensé être arrivé ? Il y avait-il des survivants ou un homme passant par-là avait jugé bon de prévenir les secours ? Le coordinateur-extented avait voulu faire demi-tour mais sa nouvelle partenaire l'en avait dissuadé.

Ils étaient arrivés en ville avec toutes ses questions en tête, Allelujah savait qu'il devrait enquêter même si la jeune naturelle ne semblait pas nécessairement partager cet avis. Ils s'arrêtèrent devant un motel où il entra pour régler les formalités afin d'obtenir une chambre et le duo se retrouva vite dans une chambre où la première choses qu'ils firent dès que la porte fut refermée était d'enlever leurs vêtements tachés de sang. Ils n'avaient justement pas beaucoup voyagé dans l'agglomération pour ne pas être vus recouverts de sang, cela aurait pu leur attirer des ennuis. L'assassin devait vite ressortir et rejoindre la base pour essayer d'en apprendre plus sur les possibles survivants et le meilleur moyen pour encore entrer dans la base serait tout simplement d'y entrer en uniforme en espérant ne pas rencontrer de soldats qui le connaissaient. Par conséquent, il fut le premier à profiter de la douche car en plus de devoir se laver Lightning devait décrasser sa tunique de combat.

L'eau chaude et le savon, deux choses qu'il n'avait plus eu l'occasion de sentir depuis un bon moment déjà. Une fois dehors, ils enfila l'uniforme de pilote d'élite qu'il avait emporté avec lui, son véritable uniforme, avec son nom et son grade dessus. Tout en attachant ses couteaux dans le bas de son dos, il salua sa récente partenaire en lui précisant bien qu'il serait rapidement de retour et une fois dehors, il grimpa sur la moto et s'en alla en direction de la base. Le trajet ne fut pas bien long, les gardes ne lui posaient aucune question car pour eux, il était un simple membre de Zaft qui revenait à la base. Il laissa la moto dans le garage des véhicules personnels des soldats et se dirigea immédiatement vers l'hôpital militaire où devraient déjà se trouver les survivants, pour autant qu'il y en ait. Sur le chemin, il prêtait attention aux discussions que tenaient les soldats ou techniciens qu'il croisait jusqu'à tomber sur quelque chose qui l'intéressait.


-Tu as entende ce qu'il s'est passé avec le convoi qui venait de Madrid ?
-Nope, qu'est-ce qu'il s'est passé ?
-Ils se sont faits exploser par on ne sait qui.
-Noooon ! Et il y a des survivants ?
-Ouais deux.

Deux ? Il y avait deux survivants ? Comment cela était-il possible, il ne restait plus personne lorsqu'ils étaient partis ! Allelujah ne parvint pas entendre les noms, les soldats étaient déjà loin derrière lui. Leur attaque était un échec, il restait encore deux extented à tuer avant qu'ils ne révèlent les noms des meurtriers du convoi... Il se mit presque courir vers l'hôpital, poussé par un stresse grandissant. Le coordinateur-extented pénétra le lieu médical et observa attentivement les lits, un à un jusqu'à ...

*Non, c'est impossible, pas lui !*

Sh... Shinn ?! Shinn était-là, le visage à moitié bandé et la poitrine totalement recouverte. Allelujah ne parvenait pas à comprendre, que faisait son ancien équipier dans ce convoi d'extented ? Il n'y avait pas de raison apparente qui l'expliquait mais c'est parce qu'il ne réfléchissait pas assez profondément ; il se rappelait que peu avant qu'il ne se fasse passer pour mort, l'adjudant lui avait demandé des informations concernant une possible soeur qu'il n'avait jamais connu, elle faisait aussi partie de ce projet I.R.E.A.C, Il était possible qu'elle soit dans un des transports mais l'assassin n'avait vu aucune femme lors du massacre ; se pourrait-il qu'elle soit la seconde survivante ?

*Je ne dois pas trainer ici, il faut que je réfléchisse... *

Allelujah sortit de l'enceinte médicale et alla flâner dans les couloirs, pensif... Sa mission était la chose la plus importante, rien ne pouvait passer devant en terme de priorité mais Shinn était son ami et s'il était parti dans une telle croisade, c'était pour protéger ses amis du poison FNE qui détruisait la ZAFT de l'intérieur... Il se mit alors à réfléchir quant à la manière de réagir du coordinateur au facteur seed, réagirait ; La mission avant tout ou les camarades en priorité ? Sûrement était-il prêt à le tuer après avoir vu l'ancien sergent massacrer les siens mais est-ce que l'assassin était prêt à tuer son ex-coéquipier ? Voilà une bonne question. Plusieurs heures passèrent, comme des jours, laissant Allelujah dubitatif... Il fut toutefois arraché de ses doutes lorsqu'il vit le survivant du convoi passer devant une intersection de couloir. Allelujah bondit sur le côté pour ne pas être vu et quand il fut passé, il s'empressa de le suivre discrètement et le vit entrer dans une cabine. Le sujet E-57 était plus que tenté d'entrer mais si sa théorie s'avérait être vraie et que sa soeur était la seconde rescapée, elle ne tarderait pas à rentrer elle aussi. Il la vit d'ailleurs passer la porte quelques secondes après ; il était tant d'agir. Les tuer ? Perdre contre eux ? Deux options impossibles. Allelujah se dirigea vers la porte et frappa en prenant une longue et lente respiration. En entendant des pas s'approcher, il recula la jambe droite et dès que la porte s'ouvrit, l'assassin asséna un violent coup de pied de face dans la poitrine de la personne qui lui avait ouvert l'entrée. Elle tomba au sol et déjà la seconde 'approchait mais Allelujah prit appui sur la jambe qui venait de s'abattre sur le premier des jumeaux pour exécuter un magistrale coup de pied circulaire gauche qui s'écrasa sur le visage du jumeau encore debout. L'assassin prit soin de verrouiller la porte avant qu'ils ne se relèvent. Ils n'allaient pas se laisser agressé sans réagir même si Shinn était dans un piteux état.  
_________________
"The Fire Rises"

Thème musical

Revenir en haut
Shinn Asuka
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2010
Messages: 571
Localisation: Minerva
Masculin
Gène: Coordinateur ; SEED
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Darkness 00 Qan[T]
Poste: Pilote
Grade: Adjudant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Jeu 18 Avr 2013 - 12:56
Sujet du message: Rencontres à conséquences.
Répondre en citant

Il s'était un peu laissé distraire, à force de penser à ce qu'il allait devoir faire dans un futur plus ou moins proche, qu'il n'entendit pas sa soeur entrer. Ce ne fut qu'en entendant sa voix qu'il fut tiré de ses songes. Tournant son regard vers elle, il lui sourit malgré le fait qu'elle était plus ou moins en train de lui faire des reproches.
S'approchant d'elle, il posa alors la main sur l'épaule d'Ayana.


"Ayana, je suis comme ça, je ne suis pas capable de rester en place et ne rien faire pendant longtemps, et puis... mes blessures ne sont pas si graves que ça."


Il prit alors sa soeur dans ses bras, histoire de la rassurer bien qu'il doutait que cela puisse fonctionner aussi facilement avec elle. C'est alors qu'il entendit quelq'un frapper à la porte. Laissant Ayana s'en occuper, Shinn se demandait encore ce qu'il pourrait faire avec elle pour le reste de la journée. Aller en ville pour manger ? Se promener ?
A peine avait-il commencé à y penser qu'il entendit une expression de surprise. Portant son regard dans cette direction, il vit sa soeur au sol, frappée par...


"Allelujah."

Prenant son katana, Shinn se précipita, mais eu assez de réflexes malgré son état pour parer le coup de pied que voulait lui envoyer son adversaire au visage, ce qui le fit tout de même sérieusement tituber sur le coup. Se relançant malgré tout à l'assaut, il se précipita sur l'assassin qui venait de verrouiller la porte pour lui asséner un violent coup de coude au visage qui l'envoya contre cette même porte. Il bloqua alors le bras et la jambe gauche d'Alle et mit la lame de son katana sous le cou de l'assassin. Sa soeur n'était pas assommée et s'occupait déjà de lui coincer l'autre bras et l'autre jambe.

"Tu as trente secondes pour t'expliquer, fumier."

Oh ça oui, des explications il en voulait, et à foison surtout. Il voulait savoir ou cet espèce de salopard était passé depuis qu'il s'était fait passé pour mort.

"C'est encore cette histoire d'extended ? Comme la dernière fois ?"
_________________
Revenir en haut
Ayana Asuka
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2012
Messages: 103
Localisation: qui sait
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: Strike Noir
Poste: Pilote
Grade: Major
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Jeu 18 Avr 2013 - 16:27
Sujet du message: Rencontres à conséquences.
Répondre en citant

Ayana était un peu exaspérée que son frère ne fasse pas plus attention sa santé, mais bizarrement, elle sentait qu'elle serait obligée de faire avec.
Elle écouta Shinn lui répondre, puis ce dernier s'approcha et prit la jeune femme dans ses bras, une sacrée surprise pour elle, qui n'avait jamais reçu ce genre de marque d'affection. Restant figée sur le début, elle finit à son tour par passer les bras autour de son frère et d'imiter ce dernier.
La sensation était, agréable, elle devait le reconnaître.


"Tu est vraiment incorrigible, Shinn." Dit-elle avec un sourire.

C'est alors qu'elle entendit un bruit, du côté de la porte, qui pouvait bien vouloir leur parler ? Encore un supérieur ? Soupirant, Ayana se leva et alla ouvrir.
A peine cela fut-il fait qu'elle se prit un coup de pied en pleine poitrine qui la propulsa sur le sol.


"Allelujah."

Ayana entendit Shinn se précipiter, pour se faire repousser ensuite. Mais son frère n'en resta pas la et reprit l'assaut. Profitant de l'occasion Ayana s releva et sortit son arme personnelle. Shinn avait bloqué le bras et la jambe gauche d'Allelujah, et elle en fit de même avec les parties de droite avant de coller le canon de son arme sur la tempe de l'assassin.

"Tu as trente secondes pour t'expliquer, fumier."

Visiblement, son frère le connaissait, était ce pour cette raison qu'il était aussi en colère ? Peu importe, elle n'aurait qu'à attendre un peu avant depouvoir lui mettre une balle en pleine tête.
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






Posté le: Aujourd’hui à 21:32
Sujet du message: Rencontres à conséquences.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
   Gundam Neo Generation -> Europe Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 3

 
Sauter vers: