:: Une journée tranquille ::
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Gundam Neo Generation -> Royaume de Sank
 
Edward
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2008
Messages: 389
Masculin
Gène: Naturel
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Over Blitz Gundam
Poste: Capitaine et Pilote
Grade: Commandant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Jeu 28 Fév 2013 - 15:01
Sujet du message: Une journée tranquille
Répondre en citant

[Sujet précédant: Seul au monde ]


Ce repos, Edward en profita pleinement. Le jeune officier été, depuis quelques années, habitué aux nuits blanches mais cela commençait à devenir pénibles vu la succession d’événements qui venait de se dérouler. Il tomba endormi comme une masse à peine entré dans sa cabine. Le jeune homme ne se réveilla que plusieurs heures plus tard, l’esprit clair et vif. Il poussa un soupir et jeta un œil à l’horloge numérique près de lui. Il avait dormi pas loin de six heures. C’était presque trop, pour lui vu les tâches qu’il fallait sans cesse accomplir sur ce navire et déjà, il se redressait pour gagner la salle de bain. La douche lui fit du bien, et il put enfiler un uniforme propre. L’uniforme blanc d’officier de la Faction Libre. Il sortait à peine de la salle de bain lorsque quelqu’un frappa à sa porte.

- Oui, entrez !

Il était presque sûr de savoir de qui il s’agissait et il ne se trompait pas : Ryza Hawkeye. La jeune femme entra dans la pièce mais elle semblait bien plus décontractée que d’habitude. Elle ne se mit pas au garde à vous et vint prendre place sur une chaine, dans la cabine.

- Vous avez pu dormir, Edward ?
- Bien assez. Je me sens mieux, Ryza. Et vous ?

La jeune femme acquiesça. Elle semblait néanmoins pensive…

- Il y a un problème ?
- Je ne pensais jamais qu’un tel moment reviendrait dans ma vie, à vrai dire.

Edward ne devait pas réfléchir pour savoir à quoi elle faisait référence. La voie qu’il avait choisie aurait sensément dû l’isoler de tous ses anciens contacts…

- Le jour où vous êtes partis, ce dernier jour où nous nous sommes vus. A ce moment-là, la FFCE n’était qu’une minuscule organisation qui n’effrayait même pas l’Alliance Terrienne. Pourtant, plus vous gagniez en force et en influence, plus je me disais que c’était ce groupe que vous aviez rejoint.

Silencieux, Edward s’assit à son tour, son regard de braise fixant pour l’instant la jeune femme qui avait apparemment besoin de parler.

- Je savais que vous ne vous feriez jamais manipuler, je me suis donc interrogée de plus en plus sur cette organisation. Et pendant ce temps-là, le Blue ne cessait de gagner du pouvoir sur Terre. Si j’avais pu m’attendre à une telle fin…

Edward ne put s’empêcher de lui adresser un bref sourire devant ce petit monologue. Il comprenait vaguement ce qu’elle ressentait en cet instant précis.

- Si nous étions capables de prévoir chaque fin possible, cette guerre serait sans doute finie depuis longtemps. Mais l’être humain est imparfait, qu’il soit Naturel ou Coordinateur. Et tout ce que nous pouvons faire, c’est tenter d’élargir et d’affuter nos esprits au maximum, pour éviter le pire.

La jeune Naturelle releva les yeux vers lui. Son regard d’ambre semblait considérer les propos d’Edward et ce fut à son tour de lui adresser un sourire.

- Je me rappelle d’une époque… Ou vous pensiez pouvoir tout prévoir. Vous vous êtes donc assagi.

Il haussa légèrement les épaules devant cette remarque.

- Possible. Vous savez, je n’ai pas eu beaucoup le choix au sein d’un équipage encore plus casse-cou que moi.

Étrangement, cette remarque fit doucement rire Ryza. Edward devait bien avouer que Kira, Shina et les autres lui avaient parfois causés bien des frayeurs. Devenait-il déjà… vieux ? Il était un peu comme eux, quelques années plus tôt. Il avait donc été un peu dur avec le Lieutenant Izumi. Il lui parlerait plus tard.

- Je comprends mieux.

Edward releva encore une fois la tête vers elle, ne parvenant cette fois-ci pas à déterminer de quoi elle parlait. Elle allait toutefois rapidement répondre à son interrogation.

- Je comprends mieux comment ce vaisseau a fait pour tenir bon au sein des épreuves qu’il a traversées.

Edward ne savait pas trop comment prendre cette constatation mais déjà, la jeune femme se redressa. Elle semblait avoir pris une décision à cet instant précis.

- Vous avez prévu de profiter un peu de votre permission, j’espère ?

En réalité, il n’avait strictement rien prévu de plus que de faire son rapport et de demander à Artemis un nouveau prototype dans l’urgence pour le Lieutenant Izumi. Mais Ryza ne semblait pas l’entendre de cette oreille.

- En réalité je…
- Je vous laisse quinze minutes pour vous changer ! Je vais faire de même. On se voit dehors, Edward !
- Non, Hawkeye vous… !

Trop tard, elle était déjà dehors, et Edward poussa un soupir avant de sourire doucement. Contrairement à lui, elle n’avait pas changé. Pas du tout…

*Bon, je n’ai pas vraiment le choix…*

Retournant dans la pièce voisine, il se changea pour une tenue civile relativement simple. Un jean et une chemise noire ainsi que des chaussures de ville. Edward fut rapidement prêt et il rejoignit le hangar extérieur, celui dans lequel se trouvait toujours l’Archangel. Il constata d’ailleurs que les forces de Sank continuaient à prendre soin de son croiseur, remplaçant carrément les sections de blindage trop endommagées et réparant celles qui pouvaient l’être…

- Je suis prête, Edward.

Il se retourna et constata que Ryza était en effet déjà là. Habillée en civile, il ne pouvait s’empêcher de la trouver encore plus jolie. Néanmoins, il garda son compliment pour lui. De toute manière, le sourire qu’elle lui adressa lui fit comprendre aussitôt qu’elle avait déjà compris le fil de ses pensées.

- Allons-y !

Déjà, elle faisait mine de rejoindre la sortie la plus proche du hangar et Edward la rattrapa rapidement. Ils avaient quelques heures avant la fin de la permission…
_________________
Revenir en haut
Publicité






Posté le: Jeu 28 Fév 2013 - 15:01
Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lacus Clyne
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2009
Messages: 361
Localisation: Qui sait... ?
Féminin
Gène: Coordinatrice
Vaisseau: Eternal
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Masurao
Poste: Pilote de MS
Grade: Capitaine
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Sam 2 Mar 2013 - 20:09
Sujet du message: Une journée tranquille
Répondre en citant

Son fidèle Haro sur les talons, Lacus quitta le hangar dans lequel Frau essayait de remettre de l’ordre après la fusillade.
Elle poussa un soupir alors qu’elle se mettait en route dans les coursives de son vaisseau, si elle voulait se faire respecter de ses deux nouveaux pilotes, elle devrait se montrer à la fois déterminée et inflexible.
Or l’ancienne idole savait que ce n’était pas dans sa nature, elle soutenait de toute sa volonté l’idéal de paix de la FFCE mais elle aimerait tellement, à l’instar de beaucoup d’autres jeunes gens dans leurs rangs, ne pas avoir à se battre.
Malheureusement, vu le tourbillon de violence dans lequel s’enlisait le conflit opposant la Terre aux Plants, encore davantage après le cataclysme qu’avait semé Messiah sur la planète bleue, il allait falloir se servir des armes pour se faire entendre.
Sa voix seule ne suffirait pas, elle l’avait compris depuis bien longtemps, elle qu’on avait tenté de faire taire définitivement pour le seule crime d’avoir appelé à la paix dans ses chants.
Toutefois elle s’inquiétait pour le jeune Erwind, le Lieutenant Myers et le CIC de l’Eternal l’avaient averti du caractère des messages qu’ils avaient interceptés mais elle avait peut-être un peu naïvement espéré qu’en les voyant agir, le jeune Coordinateur comprendrait leur combat.
Malheureusement elle avait été visiblement trop optimiste vu ce qui venait de se passer.
Elle préférait donc aller voir comment il se portait et elle eut la surprise de voir sortir Heero des coursives qui détalait presque, la tête baissée, dans la direction opposée.
Préférait-il l’éviter après ce qui venait de se passer, il lui en voulait encore pour ses évènements auxquels elle n’aurait jamais dû s’attendre ?...
Mais elle ne voulait pas d’une nouvelle altercation avec l’ex-membre du Blue Cosmos pour l’instant, elle savait que Pamela n’allait pas lui faire bon accueil.
Et elle ne se trompait pas, dès que la porte métallique s’écarta devant elle, elle sentit le regard gris de la doctoresse se poser sur elle.
 
- Ah Lacus ! Dis à ces idiots de quitter mon infirmerie sur le champ, cet inconscient d’Erwind est entravé à sa couchette et je lui ai fait une injection pour pouvoir soigner sa blessure, il ne risque pas de se sauver !...
 
Le Capitaine de l’Eternal fit un geste aux deux malheureux soldats qui venaient d’essuyer la colère de la brave femme et ils s’éclipsèrent pour monter la garde au dehors.
Une fois l’infirmerie un peu désertée, Lacus s’enquit de la santé du jeune Coordinateur.
 
- Comment va-t-il ?...
 
Pamela poussa un soupir résigné en entendant cette question : on lui avait dit que Lacus avait été prise en otage par le jeune homme qui avait pas moins que tenté de s’emparer d’un de leurs MS et été à l’origine d’une fusillade dans leur propre hangar.
Et pourtant la jeune femme s’inquiétait de sa santé, elle avait décidément le cœur trop tendre.
 
- Je lui ai administré un sédatif pour le calmer. Il va dormir un petit moment et je vais pouvoir soigner son visage. La plaie sur sa tempe n’est pas bien grave mais il a reçu des éclats de la visière dans l’œil, je vais m’assurer qu’il n’aura aucune séquelle de sa bêtise.
 
Lacus se contenta d’acquiescer, ils seraient bientôt à quai à Sank, elle devrait s’assurer qu’Erwind ne voudrait pas retenter son escapade une fois leur vaisseau de nouveau à terre.
 
- Bien. Je laisse deux hommes à la porte afin de le surveiller. Une fois sur pied, préviens-moi sur la passerelle,  je donnerai l’ordre pour qu’il soit transféré dans nos geôles.
 
A son souvenir, même du temps du Capitaine Hawkwood, elles n’avaient jamais servi mais après son excès d’optimisme, elle préférait être prudente.
Elle salua poliment la doctoresse et reprit le chemin de la passerelle, ils seraient très bientôt à Sank, elle voyait les contours de l’île se dessiner par les hublots des coursives.
Son équipage pourrait prendre un peu de bon temps mais elle-même resterait à bord, après tout l’Eternal était son seul bouclier contre le monde extérieur.
_________________
Revenir en haut
Kira
Administrateur principal
Administrateur principal

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2008
Messages: 2 369
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: ZGMF-X20A Strike F.
Poste: Pilote
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Sam 2 Mar 2013 - 20:30
Sujet du message: Une journée tranquille
Répondre en citant

Kira était certain qu’en cet instant précis, sa cousine aurait largement préféré aller se terrer dans sa cabine afin de pouvoir regretter tranquillement la disparition de son Divine. Kira était déjà passé par là, à deux reprises en fait. Il savait que la perte d’un Mobile Suit était difficile, tout comme le sentiment de devenir inutile que cela engendrait. Il voulait donc à tout prix lui éviter de rester seule. Ainsi, elle y penserait peut-être moins. Lui adressant un sourire, il lui saisit doucement la main.

- Allez, viens !

Ensemble, ils quittèrent les coursives du vaisseau et gagnèrent la base de Morgenstern. Celle-ci était impressionnante, très clairement inspirée de Morgenroete dans sa conception. Le mass-driver en était un parfait exemple. Mais le jeune Coordinateur ne se focalisa pas vraiment sur tout cela, préférant accorder de l’attention à sa seule famille qui semblait surprise par son entrain. Il l’emmenait en effet assez joyeusement vers la sortie et bien rapidement, ils se retrouvèrent en pleine ville, non loin d’une des sorties sécurisées de la base. C’était grand et très peuplé. La ville était encore dans un état un peu triste, mais un peu partout, on voyait des gens aller et venir pour rebâtir ce qui avait été ravagé.

- Et dire que c’est Milliardo qui dirige ce pays…

Ils avaient longtemps combattus avec lui sans imaginer qu’il pouvait en fait appartenir à une famille royale quelconque. Mais c’était bien lui qui était désormais à la tête du Royaume de Sank et apparemment, il était en mesure de mettre le peuple de son côté.

- Au moins, ils ne perdent pas la force de continuer. C’est encourageant !

Sa cousine sembla pensive et il l’a laissa méditer là-dessus. En tout cas, alors qu’ils cherchaient où manger, il était rare de faire plusieurs pas sans voir des gens occupés à rénover un toit ou une façade de bâtiment, certaines ayant apparemment subis quelques impacts. Mais la ville commençait à retrouver son ancien éclat grâce à leurs efforts. Aussi bien que Kira ne tarda pas d’apercevoir un commerce ouvert et en prime, dans un bâtiment réellement très joli.

- Regarde !

Il désigna à Shina le petit salon de thé qui était légèrement en retrait, par rapport à la route. Le bâtiment n’était pas bien grand mais la salle où quelques personnes étaient déjà installées était totalement vitrée, ce qui permettait de profiter de la vue sur le joli jardin, fleuri et bien décoré. C’était un endroit calme et qui rappelait vaguement celui qu’ils avaient visité à Orb durant leur dernier séjour là-bas ! C’était il y a déjà fort longtemps, en réalité…

- Ça te dis ? Ils doivent avoir plein de bonnes choses à manger !

Shina avait à peine confirmé qu’il l’entraina dans la petite allée qui traversait le jardin. Le salon de thé avait pour enseigne une tête de chat. D’ailleurs, l’endroit s’appelait visiblement « L’œil du chat ». Un nom assez peu commun pour un salon de thé mais un félin était en effet là pour surveiller l’entrée. Il lança aux deux nouveaux arrivants un regard las avant de retourner à sa sieste et ils purent rentrer, activant une petite sonnette comme il y en avait dans certains commerces, bien avant le début de cette guerre. Le salon de thé semblait d’ailleurs décoré sur cette logique. Il y avait ici plusieurs tables rondes, toutes identiques en bois ainsi qu’un petit comptoir où certaines personnes mangeaient déjà en discutant avec le patron, un jeune homme aux cheveux blonds. C’est une demoiselle aux cheveux bruns mi longs et aux yeux verts qui vint les accueillir.

- Bonjour, soyez les bienvenus !

Très gentiment, la jeune femme les guida vers une table tranquille, près de la fenêtre. Kira commençait à avoir faim mais il voulait également s’assurer que sa seule famille mange. Celle-ci semblait hésiter un peu et il lui adressa un sourire radieux.

- On n’a pas l’occasion de manger des sucreries souvent ! Prend ce que tu veux Shina, je t’invite !

Lui-même commanda deux fondants au chocolat avec son thé et il fut réellement satisfait de voir sa cousine prendre également quelque chose. La serveuse repartit donc chercher leur commande et le jeune pilote adressa à sa cousine un sourire.

- Je suis vraiment heureux d’avoir pu venir ici avec toi. Nous étions tous inquiets pour toi, à bord. Edward était peut-être en colère, mais je suis certain qu’il aurait retourné le monde entier pour te retrouver. Tout comme moi.

Il était sincère. Une journée plus tôt, il avait, durant quelques instants, craint le pire au sujet de sa seule famille. Mais maintenant, ils étaient de nouveau réunis et il voulait à tout prix chasser de son esprit ses idées noires.

- Mais c’est fini, maintenant. Et nos fondants arrivent !

En effet, la jeune dame était revenue avec un plateau et elle servit rapidement les deux cousins. L’odeur du chocolat brulant était un réel régal. Si cela ne remettait pas un peu de baume au cœur à sa cousine… !

- Bon appétit, Shina !

Doucement, ils entamèrent leur repas. C’était réellement délicieux. Chacun de ces fondants semblaient faits main bien entendu et le thé était parfaitement bien dosé. Mais visiblement, sa seule famille restait pensive. Il savait ce qui l’empêchait de manger. Bien entendu, il y avait ce garçon. Suzaku Kururugi qui, malgré ce qu’il avait fait restait sans cesse dans les pensées de Shina. Mais c’était aussi son Divine, son arme personnel dans cette guerre impitoyable.

- Ton ami, il doit déjà avoir été rapatrié sur une base de ZAFT, maintenant. Orb n’a pas pour politique de garder des prisonniers de guerre sur son territoire. Quant à ton appareil… Je suis sûr qu’Edward fera de son mieux pour que tu en reçoives un nouveau rapidement. Ainsi, il sera certain que tu ne le harcèleras pas avec ça !

Il lui adressa un énième sourire. Il était sûr de ce qu’il avançait. Edward faisait toujours son travail avec prévoyance. Il y avait de fortes chances pour que le nouvel appareil de Shina soit déjà en phase de peaufinage, peut-être même déjà en chemin.

- Par contre, tu rates vraiment quelque chose avec ces fondants !

Peut-être était-ce le fait de le voir manger ainsi, pour une fois ? En tout cas, la Coordinatrice sembla retrouver le sourire et entama cette fois-ci avec plus d’entrain son assiette. Si seulement son sourire pouvait ne jamais disparaitre. Kira aurait voulu mettre fin à la guerre en cet instant précis juste pour s’en assurer… Mais cela n’était pas possible et dans quelques heures, ils remonteraient à bord de l’Archangel !
_________________
Revenir en haut
Orion Joyce
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 24 Fév 2010
Messages: 32
Localisation: Walking on the moon
Féminin
Gène: Naturel
Niveau de pilote: 1
Poste: Médecin
Grade: sergent

Posté le: Ven 8 Mar 2013 - 23:57
Sujet du message: Une journée tranquille
Répondre en citant

Orion observa le traître endormi. La doctoresse lui avait administré dès son arrivée un sédatif pour le calmer ce qui avait permis aux deux femmes de l’examiner en toute tranquillité, pendant que les gardes l’attachaient solidement à sa couchette. Son état n’était pas des plus préoccupants de manière générale. Son œil avait été touché par des éclats, la doctoresse devrait faire un examen plus approfondi pour déterminer les séquelles possible. En résumé, il n’y avait rien dont elle ne pouvait s’occuper seule et Orion retourna à sa drogue de synthèse qu’elle tentait de perfectionner un peu plus.
La présence de ce prisonnier la mettait mal à l’aise. Et si l’incident avant des répercussions pour Heero et elle ? Si à cause de lui Lacus Clyne devenait plus méfiante à leur égard ? Et si leur présence à bord était remise en cause ? D’après ce que lui avait raconté un des gardes, il avait réagi extrêmement efficacement ce dont Orion n’avait pas douté une seule seconde. De plus, n’avait-il pas fait ses preuves en tant que pilote ?

Elle fut distraire de ses interrogations par la tentative de mise à la porte des deux gardes par la doctoresse. Visiblement, elle n’appréciait que modérément leur présence dans son infirmerie et tentait de leur faire comprendre qu’elle et son infirmière ne courraient aucun danger. Mais ils n’avaient par l’air décidés à le quitter des yeux. Orion haussa les épaules. Personnellement, elle préférait qu’il reste. On ne savait jamais de quoi le pilote endormi était capable au réveil.

Tandis qu’elle prenait quelques notes elle vit Heero faire son entrée dans l’infirmerie, l’air visiblement contrarié. Souriant gentiment, elle s’approcha de lui.


-Est-ce que ça va ?
-O-oui !
répondit-il en acquiesçant

Visiblement, il n’était pas en moment de manque, la synthèse actuelle semblait convenir à ses besoins, en attendant qu’on améliore cette satanée formule. Avant qu’Orion aie le temps d’ajouter quoi que ce soit, la voix de sa supérieure retentit


- Heero ? Je peux savoir ce que tu fais là ? Je ne comprends pas pourquoi mon infirmerie devient aussi sécurisée que les geôles !


Orion surprit un regard de Heero dans la direction du prisonnier puis des gardes. Voilà pourquoi il était passé ! Pour s’assurer qu’elle ne courait aucun danger. Comme d’habitude, il s’était fait du souci pour elle alors que des deux, c’était bien lui qui était le plus exposé au danger.


- Je… Je voulais voir si tout allait bien ici.
- C’est le cas. Va donc te reposer un peu. Nous arriverons bientôt à Sank et je ne serais pas surprise que vous receviez une permission de quelques heures d’ici là. Vous pourrez en profiter. Non ?


Orion se tourna vers sa supérieure, surprise. N’aurait-elle pas besoin de son aide ? Comme si elle avait entendu ses pensées, Pamela ajouta :


- Je pourrais m’occuper seule des patients un petit moment… Sank est un très beau petit pays !


Orion haussa les épaules. Elle n’y avait jamais posé un seul orteil, et ne pouvait donc pas juger. Mais une petite balade avec Heero la tentait bien. Ils pourraient en profiter pour se détendre un peu, s’aérer les neurones et oublier l’épée de Damoclès au-dessus de leur crânes respectifs : le blue cosmos. Elle pourrait en profiter pour s’acheter  quelques petite choses pour se reconstituer une garde-robe à peu près décente, après tout elle n’avait pas précisément embarqué sa valise quand elle avait quitté son précédent lieu de résidence et si Pamela avait eu la gentillesse de lui prêter quelques vêtements, Orion avait honte de profiter de son incroyable gentillesse envers elle.

- On pourra y faire un petit tour, si on reçoit une permission ?
- Avec plaisir ! S’exclama-t-elle. Par contre je ferais mieux de vite retourner à mon travail, j’ai certaines choses sur le feu.
- Très bien. Je repasserai plus tard alors !


Et il s’éclipsa sans lui laisser le temps de répondre. Il faut dire que l’humeur légèrement orageuse de Pamela se lisait littéralement sur son visage. Orion préféra filer doux et se remit en quatrième vitesse à son travail. Quelques secondes à peine après la sortie de Heero, Lacus Clyne faisait son entrée, saluée par Pamela


- Ah Lacus ! Dis à ces idiots de quitter mon infirmerie sur le champ, cet inconscient d’Erwind est entravé à sa couchette et je lui ai fait une injection pour pouvoir soigner sa blessure, il ne risque pas de se sauver !...


 Le Capitaine de l’Eternal  envoya les deux soldats monter la garde dehors et Orion ne put s’empêcher de jetter un regard suspicieux sur le pilote endormi. Elle aurait largement préféré qu’il reste, mais il était hors de question pour elle de discuter un ordre de sa supérieure. Visiblement , le capitaine était là pour s’enquérir de la santé du traître


- Comment va-t-il ?...
- Je lui ai administré un sédatif pour le calmer. Il va dormir un petit moment et je vais pouvoir soigner son visage. La plaie sur sa tempe n’est pas bien grave mais il a reçu des éclats de la visière dans l’œil, je vais m’assurer qu’il n’aura aucune séquelle de sa bêtise.
 - Bien. Je laisse deux hommes à la porte afin de le surveiller. Une fois sur pied, préviens-moi sur la passerelle,  je donnerai l’ordre pour qu’il soit transféré dans nos geôles.


Plus vite ce serait fait, mieux ce serait, se dit Orion. Décidément, elle n’aimait pas sentir la présence du pilote près d’elle.
 
_________________
Imagine...
Revenir en haut
Shina Izumi
Administratrice
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2009
Messages: 1 466
Localisation: Artemis
Féminin
Gène: Coordinatrice
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Dark Strike Freedom
Poste: Pilote de MS
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Sam 9 Mar 2013 - 21:49
Sujet du message: Une journée tranquille
Répondre en citant

Shina était un peu gênée du comportement de Kira à son égard, son cousin la tenait à la fois doucement mais fermement par la main, comme s’il voulait l’empêcher de retourner à l’Archangel pour tenter de trouver une solution afin de remplacer son défunt Divine.
En plus, Torii avait quitté l’épaule de sa seule famille pour voleter autour de leurs têtes, ce qui les rendait encore plus repérables au milieu de la foule et elle ne put s’empêcher de rougir un peu en voyant des couples leur jeter des regards amusés et des personnes âgées leur adresser des sourires bienveillants.
Le Coordinateur Suprême ne semblait pas conscient de la situation dans laquelle il la mettait, il cherchait visiblement du regard quelque chose et il finit par lui indiquer une devanture.
 
- Regarde !
 
La conceptrice constata que son cousin lui indiquait un salon de thé à l’apparence conviviale non loin, des personnes y étaient déjà attablées, dégustant tranquillement des boissons chaudes ou froides autour de pâtisseries.
Visiblement ce spectacle semblait ravir Kira qui se retournait déjà vers elle, un sourire aux lèvres.
 
- Ça te dit ? Ils doivent avoir plein de bonnes choses à manger !
 
Shina eut juste le temps de hocher la tête que son cousin, la tenant toujours par la main, l’entraînait déjà vers le petit commerce.
Elle devait bien avouer que l’endroit avait l’air charmant et accueillant et ils furent bien vite dirigés vers une table par une jeune femme avenante.
La Coordinatrice fut un peu soulagée de sentir enfin son cousin daigner lâcher sa main, comme s’il avait craint qu’elle ne lui fausse compagnie.
Mais à peine fut-elle attablée, la carte entre les mains, que ses pensées la ramenèrent à l’Archangel : cette permission ne serait que de courte durée et une fois de retour là-bas, que pourrait-elle faire sans machine ?...
Elle avait rallié la FFCE pour aller sur le front mais ses compétences en termes de création de MS l’avaient retenue à Artémis bien plus longtemps qu’elle ne l’avait voulu.
Maintenant qu’elle avait perdu successivement deux de ses prototypes – le Kamikage et le Divine Testament – la laisserait-on seulement reprendre les commandes d’un MS ?
Edward l’avait accueilli froidement à son retour, allait-il demander à ce qu’elle soit éloignée des champs de bataille vu l’intérêt que lui portait désormais deux des factions en présence ?...
La voix de Kira la sortit de sa torpeur.
 
- On n’a pas l’occasion de manger des sucreries souvent ! Prend ce que tu veux Shina, je t’invite !
 
La jeune femme ne voulait pas froisser sa seule famille qui semblait avoir décidé de la sortir du classe Archangel pour lui changer les idées.
Elle tenta vainement de se concentrer sur le menu et, en voyant Kira porter son dévolu sur un thé et des fondants au chocolat, elle estima que son choix semblait judicieux.
La serveuse qui lui adressait un sourire paisible se tourna vers elle.
 
- La même chose s’il vous plaît, lui demanda-t-elle en lui rendant la carte.
 
La jeune femme acquiesça et se retira doucement à l’intérieur de la boutique afin de préparer leur commande et Kira lui adressa un sourire rassérénant avant de reprendre la parole.
 
- Je suis vraiment heureux d’avoir pu venir ici avec toi. Nous étions tous inquiets pour toi, à bord. Edward était peut-être en colère, mais je suis certain qu’il aurait retourné le monde entier pour te retrouver. Tout comme moi.
 
Le Coordinateur Suprême espérait sûrement la rassurer avec ses paroles réconfortantes mais cela eut l’effet inverse sur la jeune femme.
Elle baissa la tête et fixa un point invisible sur la table : par son imprudence, elle avait inquiété sa seule famille et tout l’équipage de l’Archangel, pire que tout elle les avait tous mis en danger !...
 
- Je suis sincèrement désolée !...
 
En la voyant mal à l’aise, son cousin tenta aussitôt de se rattraper. 
 
- Mais c’est fini, maintenant. Et nos fondants arrivent !
 
Shina releva vivement la tête en voyant revenir la jeune serveuse, celle-ci déposa devant chacun d’eux une jolie tasse contenant un thé ambré et une assiette contenant chacun deux jolis gâteaux au chocolat qui sortaient récemment du four si elle en croyait leur parfum.
Elle devait bien avouer que c’était appétissant, quant à Kira il semblait ravi devant ce spectacle.
Depuis quand son cousin avait-il une affection pour les choses sucrées ? Elle qui pensait bien le connaître…
Mais cette pensée la ramena étrangement à Suzaku : quand elle vivait encore sur Libertia, il leur arrivait rarement d’avoir le temps de s’asseoir dans un café ou un restaurant mais elle se rappelait encore que celui qui était devenu le Chevalier Blanc de ZAFT aimait ce genre de choses lui aussi…
La voix de Kira la fit presque sursauter sur sa chaise.
 
- Ton ami, il doit déjà avoir été rapatrié sur une base de ZAFT, maintenant. Orb n’a pas pour politique de garder des prisonniers de guerre sur son territoire. Quant à ton appareil… Je suis sûr qu’Edward fera de son mieux pour que tu en reçoives un nouveau rapidement. Ainsi, il sera certain que tu ne le harcèleras pas avec ça !
 
La conceptrice afficha un faible sourire en entendant ça : Kira semblait savoir que Suzaku occupait souvent son esprit et il la connaissait assez bien pour savoir que se retrouver privée de machine pour elle qui avait choisi de son plein gré de rallier la FFCE devait lui peser.
Mais le Coordinateur Suprême dévia aussitôt de ces sujets pénibles pour elle.
 
- Par contre, tu rates vraiment quelque chose avec ces fondants !
 
Le sourire de Kira et son enthousiasme devant ces pâtisseries achevèrent de lui rendre le sourire : sa seule famille cherchait simplement à la distraire, elle devait au moins lui laisser vivre ce moment de paix sans l’inquiéter.
Elle entama donc enfin son assiette et elle écarquilla faiblement les yeux améthystes après avoir goûté une première bouchée.
 
- C’est bon…
 
Shina ne se rappelait même plus quand elle avait mangé quelque chose de la sorte, elle prenait la plupart de ses repas à bord de vaisseaux de guerre ou dans des bases technologiques, quand elle avait le temps ou la volonté de manger.
En tout cas, Kira faisait honneur à ce repas et elle l’imita bien qu’avec plus de calme.
Les fondants dégustés, la jeune femme buvait calmement sa tasse de thé, cet endroit était décidément paisible.
Un oiseau venait de se poser sur la table afin de se nourrir des miettes qu’ils avaient laissées et semblait vouloir faire ami-ami avec Torii bien que celui-ci ne soit pas de chair et de sang.
Toutefois le regard de la conceptrice fut attiré par ce qui se passait à l’intérieur du café, les clients semblaient s’agglutiner autour d’un grand écran qui diffusait les nouvelles.
Elle imaginait aisément qu’ils diffusaient des informations relatives à la chute de Messiah sur Terre mais elle se trompait : quand l’un des clients se détourna pour aller payer à la caisse, ses yeux améthystes se dilatèrent.
 
- Durandal ?!...
 
Elle le connaissait : alors qu’elle étudiait à l’Université de Doragon, Gilbert Durandal enseignait la génétique et les rares amies qu’elle avait alors qui suivaient ce cursus étaient folles de ce grand ténébreux qui vantait les mérites de la race Coordinatrice.
Et la Coordinatrice écarquilla encore davantage les yeux en voyant le bandeau d’information qui défilait au bas de l’écran : celui-ci annonçait… l’intérim de Durandal à la présidence des Plants suite à la mort de Patrick Zala !...
 
- Quoi ?!...
 
Shina fut si surprise qu’elle en lâcha sa tasse et elle se brisa dans la soucoupe en répandant le peu de thé qu’elle contenait encore.
Aussitôt la jeune serveuse vint les voir pour comprendre ce qui se passait et elle ne put s’empêcher de rougir.
 
- Je…  Je suis désolée !...
 
Gentiment la jeune femme lui fit savoir que ce n’était rien et débarrassa les morceaux brisés avant d’essuyer le thé pour ne pas en laisser une trace.
Mais les yeux améthystes de Shina ne quittaient plus l’écran : comment le Président Zala était-il mort si vite ?... Et un généticien hors pair à la tête des Plants, qu’est-ce que cela allait donner ?...
_________________



"Il existe deux choses incommensurables: l'Univers et la bêtise humaine. Pour ce qui est de l'Univers, je n'en suis pas encore sûr." Einstein
Revenir en haut
VanTsar
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 24 Sep 2012
Messages: 118
Localisation: Quelque part...
Masculin
Gène: Natural-Extended developing le facteur Seed
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: Akatsuki Custom
Poste: Pilote MS et mécanicien
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 10 Mar 2013 - 16:14
Sujet du message: Une journée tranquille
Répondre en citant

Le commandant de l'Archangel venait enfin de faire son apparition dans le centre de contrôle du navire de guerre rouge et blanc. Apres avoir échangé et discuter avec Ryza, la seconde du navire, le lieutenant allait enfin pouvoir rencontrer le commandant Yagami.


- Repos Lieutenant. Je vous prie de m’excuser, votre accueil sur mon vaisseau à pour l’instant été plutôt sommaire…


- Ce n'ai rien capitaine, j'ai déjà vécu pire que cela

Des souvenir des entrainement de Phatoom Pain lui revirent en tête... des chose pas très jolie a voir ni a se souvenir mais les longues heures de combat et déveillement ne le gênais plus...

- Je suis le Commandant Edward Yagami. Je dirige ce vaisseau de Classe Archangel. Je vous souhaite la bienvenue à bord.

- Lieutenant Vincent Wierzbinski capitaine Yagami, je suis a votre disposition depuis mon affectation sur votre vaisseau de type Archangel. A vos ordres !

- Comme vous avez pu le voir, le rythme est parfois très soutenu à bord mais j’espère que vous vous y ferez. 

- En effet capitaine le rythme est soutenu mais rien de bien méchant, de plus j'ai faits un long chemin pour arriver jusqu'à ce navire de guerre et je ne compte pas l’abandonner maintenant. Je le protégerais coute que coute.

- Bien. Je vais faire venir quelqu’un pour que vous puissiez visiter le vaisseau. Je vous aurais bien fait la visite mais avec l’approche de Sank, je risque d’être un peu occupé sur la passerelle.

Edward s’approcha alors de son siège et tapota sur l’écran avant de demander au CIC d’appeler le Caporal Nielsen sur la passerelle. 

- Le Caporal est également un technicien du hangar. Il pourra vous faire visiter le vaisseau et vous montrer tout ce que les pilotes ont besoin de savoir ! Si jamais vous avez des questions plus précises, demandez-lui pour voir Tieria Erde. Vous connaissez déjà le pilote du Seravee, je pense ?

- En effet capitaine, l'adjudant Murdock m'a déjà fais un petit rapport sur nos pilotes ainsi que nos unités disponible.

Le caporal Nielsen entrât dans la salle de commande.


- Bien, je vous laisse à votre petite visite, Lieutenant Wierzbinski. N’oubliez pas qu’une fois à Sank, vous pourrez profiter de votre permission si vous souhaitez sortir un peu.

- Entendu capitaine – le lieutenant fit son salut militaire et sorti la porte avec le caporal Nielen.

Celui-ci lui fit le tour du fer de lance de la FFCE. Le navire était vraiment grand et il était normal qu'il se soit perdu la première fois.
Au bout d'une bonne heur de visite, le navire était arriver à Sank.

- Je vous remercie beaucoup caporal pour la visite, mais quelqu'un m'attend à Sank – il salua Nielsen et se rendi vers sa chambre.


Là-bas le lieutenant se changea en tenue civil et prit un sac qu'il avait pris soin de préparer aux parts avant.
Un t-shirt à manches courtes noir, un jean et une paire de baskets suffiraient, sans oublier ces lunettes de soleil et un casque de moto.
Il descendit sur les quais ces lunettes de soleil mises et se rendit au parking militaire où une belle moto l'attendait, il enfourcha sa monture et se mit en route vers le manoir d'Izuka Ironomi, le concepteur de l'Akatsuki.

Vincent mit moins de trente minutes avant d'arriver à destination et de voir les belles grilles du manoir.
C'est vrai que le vieux avait bon goûts...
Il coupa le moteur de son engin et appuya sur l'interphone, la caméra de sécurité pivota et fixa le jeune extended.
Celui-ci enleva son casque pour laisse apparaître son visage et alors les portes de la demeure d'Ironomi s'ouvrirent et Ugo, le majordome du professeur vint l’accueillir avec un verre d'eau et quelques pilules de son traitement qu'il prit instantanément.

Le lieutenant fit diriger vers la grande salle où il prit une pomme dans le saladier avant de s’asseoir dans l'un des fauteuils et commença à croquer celle-ci.
La maison était décorée avec beaucoup de goûts... enfin si a aimé ce qui était vieux, en désordre et surtout qui n'avait aucun rapport entre eux... tout cela ressemblait plus à un grand bordel organisé ou Armure de soldat du V même siècle, tableau de la renaissance et objet égyptien se cotoiller.



Au bout de cinq minute d'attente, le professeur apparu.

- JE LE SAVAIS, TU A ENCORE CASSER QUELQUE CHOSE HEIN ! C'EST QUOI CETTE FOIS-CI ? UN BRAS ? LE COCKPIT ? OU CAREMENT LE SYSTEME LUI MÊME ?....

*Le vieux n'a pas changer d'un poil...*
- Bonjour a vous aussi professeur, ça fais plaisir de vous voir en aussi bonne san...

- TE FOU PAS DE MOI VINCENT ! A CHAQUE FOIS QUE TU REVIENT ICI C'EST QUE QUELQUE CHOSE NE VA PAS SUR L'AKATSUKI !



- Sauf que cette fois tout va bien...

- Pardon ?
- Oui, en fait je suis juste venu voir comment vous alliez et si vous pouviez analyser ces données pour moi. J'ai eu une permission de 24h et vu que nous venons d’arriver a Sank, je me suis dit que je pourrais venir vous voir.


- Je...- un léger blanc de quelques seconde ce fit ressentir avant que le professeur ne réagisse- espèce de …. tu va me faire faire une crise cardiaque a cause de tes conneries !

Le jeune extended souri, enfin il pouvait se mettre au travail.
Le professeur et Vincent se dirigèrent vers un autre salle où seul de multiples écrans d'ordinateur et un super calculateur prenaient place.

- C'est quoi tes données ?

- Analyse des derniers combats de l'Aka en milieu spatial et aérien, j'ai l'impression qu'il est devenu un peu plus lents que la dernière fois, de une ou deux microseconde mais ça me gêne une peu en combat.

- Il lui est rien arriver au moins ?!

- Non rien, même pas une égratignure.

- Ya intérêt !

Le professeur était certes dur mais le lieutenant aimé sa compagnie, il était l'un des rares à l'avoir aider au début... même en sachant qu'il était extended, c'est même lui qui le fournissait en drogue pour son problèmedu manque.
De plus il l'avait recueilli après s’être 
échappé de Phantom Pain et luiavait confié un mobile Suit de grande qualité.

- Je vais voir ce que je peux faire mais sa risque de prendre un peu de temps...

- C'est pas grave comme je te l'ai déjà dis j'ai une permission.

- Ok ok... mais tu devrais aller te reposer un peu quand même, tes cernes font peur a voir.


- Repos ? Tu a peut-être raison, cela fait un petit moment que j'en est pas pris. Elle est là ?

- Arriver avant-hier après-midi, tu a de la chance mon ami. Ugo ! - cria le professeur, avant que Ugo n’apparaisse derrière eux.

- Oui Monsieur ?

- Conduit cet imbécile vers sa chambre, il a besoin de repos...

- Bien Monsieur.

- Je vais me reposer quelques heurs mais si tu trouves quelque tu me réveil au plus tôt.

- Ouais ouais va te coucher gamin tu en as plus besoin que moi.


Ugo le majordome conduisit le lieutenant vers une chambre à l'étage en passant par des couloirs aussi grands que longs... La demeure du vieux était décidément énorme...
Au bout de 
quelques minutes de marche Ugo se stoppèrent net devant une porte rouge carmine fermée.

- Voilà monsieur, c'est ici. Voulez-vous de l'aide pour activer la machine ?

- Non merci Ugo, ça ira, vous pouvez disposer.

- À votre convenance monsieur- puis Ugo disparu dans les dédales de couloirs du manoir.



Le jeune extended entra dans la chambre, celle-ci était étonnamment grande et vide. Seul une machine était installé au milieu de celle-ci et seule la lumière qu'elle produit illuminer le centre de la pièce.
L'une des rares 
machines a pouvoir rétablir le lieutenant, une machine faite pour les extendquelques heurs dans celle-ci et le lieutenant serait retapée pour au moins une semaine.
Il activa la machine et alluma un écran holographique, celui-ci passait les dernières nouvelles en date.
Il n'y prêta pas plus attention que cela 
t'enleva son t-shirt et son jean ainsi que ce basket.
Il pénétra dans la sorte 
de bulles lumineuses et commença à se détendre, mais avant qu'il ne soit emporté par le sommeil un titre d'un article attira son attention ;



Le président ZALA est mort !

Le jeune extende aurait voulu pouvoir se lever d'un coup brusque pour courir vers le terminale et lire l'article en profondeur mais un coup de fatigue le cloua au lit, la machine commença à faire ces effets et Morphée lui tendait ces bras.

- La poisse... je verrais ça plus tard... - le jeune extended ferma ces yeux et laissa place au noir de la pièce qui commençait à se mettre en veille.

_________________
Plop... something is missing here.
Revenir en haut
Heero
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 30 Aoû 2008
Messages: 326
Masculin
Gène: Naturel (Extented)
Vaisseau: Eternal
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Sword Calamity
Poste: Pilote de MS
Grade: /
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 10 Mar 2013 - 17:26
Sujet du message: Une journée tranquille
Répondre en citant

De la vapeur s’échappait de la douche et l’eau chaude coulait dans le dos et sur le corps du jeune Extented. Il avait fermé les yeux, tentant de calmer son rythme cardiaque. Mais même ainsi, il continuait à penser à elle. Lors de leur rencontre, c’était sa gentillesse qu’il avait aussitôt remarqué. Gentillesse inhabituelle sur un vaisseau comme le Girty Lue. Peu à peu, il s’était ouvert à elle comme il ne l’avait jamais fait avec les autres. Elle avait percé sa coquille de méfiance et de vigilance constante et ainsi, elle était parvenue à s’attirer sa confiance. Il l’avait alors mise dans la confidence, concernant son plan d’évasion et un peu plus tard, ils s’étaient retrouvés ici. Mais désormais, il avait l’impression que quelque chose de nouveau était né en lui. Ce n’était plus une simple confiance mais quelque chose d’encore plus fort, un sentiment de protection et d’affection supérieurs qu’il ne parvenait à définir. Orion était devenue pour lui plus importante que sa propre survie et ça, ça allait à l’encontre de tout ce que le Blue Cosmos lui avait appris dans ses jeunes années.

- Que m’arrive-t-il… ?

Il ouvrit les yeux, distinguant ainsi à nouveau l’eau qui s’écoulait autour de lui. Il finit de se laver et sorti de la douche. Il commençait à se sécher lorsqu’un mal de tête aussi fort que soudain le gagna avant de disparaitre comme il était venu. Sa dernière injection datait un peu. C’était l’un des premiers signes… Tout comme la voix qui résonna dans sa tête.

*Tu deviens aussi stupides qu’eux, Heero !*

- La ferme !

Le pilote avait frappé le mur de son poing en entendant son double lui parler. Il savait qu’une telle affection ne pouvait que le pousser à commettre des erreurs de jugement mais c’était plus fort que lui. Dans tous les cas, il restait un soldat. La seule différence était son objectif : survivre et surtout, permettre à Orion de survivre à cette guerre.
Mais alors que cette conclusion toute simple jaillissait dans son esprit, un message fut diffusé dans les coursives : ils venaient d’arriver à Sank et les soldats étaient autorisés à prendre une permission de quelques heures en effectuant un roulement. Avec un traitre à bord, ils ne pouvaient pas se priver totalement de gardes…

- Bien… Il est l’heure.

Le jeune garçon ne tarda pas à saisir la petite boite de métal et s’injecta le contenu de l’une des seringues qu’elle contenait. Le substitut d’Orion et de Pamela semblait fonctionner de manière satisfaisante. Certes, il n’en tirait pas la même sensation que celle de la drogue originale mais au moins, il survivait et conservait une certaine forme de supériorité face aux Naturels standards.
Il prit ensuite le temps de s’habiller avec sa tenue de civil. Il n’en avait plus qu’une à lui maintenant, les autres lui ayant étés offertes par la FFCE. Néanmoins, elles n’étaient pas toute à sa taille. Peut-être qu’il pourrait trouver quelque chose à se mettre à Sank ? Mais les lieux publics ne lui plaisaient généralement pas. Il devrait faire un effort.
Une fois après avoir enfilé son jeans, son t-shirt blanc et sa veste noire, il sortit de la salle de bain pour rejoindre l’infirmerie. Orion serait-elle prête ? Alors qu’il marchait, il tentait de rester parfaitement calme. Il était partagé entre une certaine joie à l’idée de profiter durant quelques heures de la compagnie d’Orion mais également un peu anxieux à l’idée de sortir. Des espions du Blue Cosmos, il y en avait probablement à Sank même si le royaume semblait bien surveillé et contrôlé. Il allait devoir être vigilant mais il ne sortait de toute façon pas sans son arme de service.
S’arrêtant finalement devant l’infirmerie, il déglutit et entra à l’intérieur de la pièce blanche où régnait une profonde odeur de désinfectant. En voyant que le traitre était réveillé, Heero eut tendance à ramener sa main vers l’intérieur de sa veste où se trouvait son arme mais il était solidement attaché. Il le fixa un moment, se demandant encore une fois ce qui pouvait le retenir de l’abattre dès maintenant lorsque la porte s’ouvrit derrière lui. Il se retourna alors brusquement, un peu surpris et constata qu’il s’agissait d’Orion, en tenue de civile. Il fut très surpris de la voir ainsi vêtue : elle portait toujours sa robe d’infirmière, d’habitude. Encore une fois, il eut l’impression qu’une chaleur étrange envahissait son visage et alors qu’elle lui demandait si ça lui allait bien, il se contenta d’acquiescer rapidement. Le sourire qu’il eut en réponse eut pour effet d’augmenter encore une fois la vitesse des battements de son cœur et il décida de bouger avant d’être trop bouleversé.

- Tu… Tu es prête ?

Elle lui répondit par l’affirmative et ensemble, ils quittèrent le vaisseau furtif rouge de la FFCE. A la sortie, des gardes leur demandèrent néanmoins de ne pas trop s’éloigner de la base en cas d’urgence et d’être revenu dans les heures à venir. Après quelques échanges avec ces soldats, ils purent rejoindre Morgenstern, puis, la ville en elle-même.
Heero n’aurait pas su dire depuis combien de temps il n’avait plus mis les pieds dans un lieu comme celui-ci. Du moins, sans pour avoir comme objectif de la réduire en cendres. D’ailleurs, cette grande ville portait encore les marques de son affrontement avec le Blue Cosmos et surtout, les membres du Girty Lue. Mais Orion allait rapidement le sortir de ces songes car apparemment, elle souhaitait aller s’acheter quelques vêtements pour se refaire une garde-robe convenable. Heero trouvait que la robe qu’elle portait là lui allait pourtant à merveille mais il acquiesça devant cette demande.

- Allons-y !

Ils marchèrent donc dans ce qui ressemblait à une rue marchande et le pilote ne put s’empêcher de remarquer des regards bienveillants que leur jetaient parfois des passants. Qu’est-ce qu’ils avaient… ? Mais en regardant mieux autour de lui, Heero vit de nombreux couples qui marchaient également dans ces rues et il ne put s’empêcher de se dire qu’ils devaient avoir l’air d’un couple, eux aussi. Cette réflexion le fit rougir étrangement et Orion dût le remarquer car elle lui demanda s’il allait bien.

- Oh-Oui ! Regarde, ce magasin a l’air bien !

Il désigna un petit bâtiment dont la vitrine présentait de jolies robes ainsi que d’autres pantalons, chemisier et t-shirt. Cela ferait certainement l’affaire et ils entrèrent donc dans ce petit commerce. Laissant Orion chercher son bonheur, Heero ne pouvait s’empêcher de lui jeter des regards régulièrement. Il émanait de la jeune femme quelque chose qui la rendait différente à ses yeux. Elle était douce et ses sourires étaient même capables de lui ramener une certaine joie de vivre, malgré tout ce qu’il avait déjà vu et vécu. Par instant, elle lui demandait son avis sur une tenue et il lui donnait le plus sincèrement possible. Il commençait à se sentir un peu plus à l’aise, même si au final, elle avait sur lui davantage d’effet que la drogue qu’il prenait chaque jour. Il s’acheta également quelques vêtements et après avoir payé leurs achats, ils sortirent de là, Heero chargé de sac. Au moins, sa solde venait de lui servir à quelque chose, pour une fois.
Il y avait encore bien d’autres magasins mais également des restaurants, des terrasses agréables ainsi que diverses petites rues décorées de fontaines ou d’arbustes.

- On a du temps. Baladons nous un peu, d’accord ?

Il était plus calme que quelques heures plus tôt, sur le vaisseau. Il restait néanmoins vigilant, mais il n’allait pas priver Orion de la joie de se promener un peu. A vrai dire, il trouvait lui aussi cette ville agréable. Il n’était pas contre le fait de la visiter un peu, surtout en compagnie d’Orion.
Revenir en haut
Kira
Administrateur principal
Administrateur principal

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2008
Messages: 2 369
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: ZGMF-X20A Strike F.
Poste: Pilote
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mer 13 Mar 2013 - 16:39
Sujet du message: Une journée tranquille
Répondre en citant

Tout en mangeant paisiblement ses fondants au chocolat, non sans cesser de jeter des regards à sa cousine, Kira était pensif. Il tentait avant tout de prendre un air décontracté pour apaiser Shina mais le conflit restait omniprésent dans son esprit. Un drame venait de toucher la Terre. Et cet attentat, même stoppé partiellement allait sans doute rester dans les esprits des Naturels. Et même si ce n’était pas le cas, le Blue Cosmos et ses partisans ne tarderaient pas à vouloir faire payer cela au centuple aux Coordinateurs…

- C’est bon…
- Oui, on devrait demander au chef d’en faire, sur l’Archangel !

Il avait répondu cela avec un sourire. Où le Blue Cosmos allait-il décider de frapper ? Sur les colonies ? Non, leurs flottes lunaires avaient subis trop de dommages dans le combat contre Messiah. Le temps qu’ils reforment correctement leurs rangs, ils prendraient certainement la décision de mener le combat sur Terre. Mais où ?
Le pilote du Strike Freedom allait être interrompu dans ses songes par la télévision qui annonça bientôt un titre assez choquant : la mort du président Zala !


- Durandal ?!...

Oui, c’était ce ministre qui présentait un discours à la télévision. Visiblement, il allait prendre le contrôle du conseil suprême des Plants en attendant qu’un autre président prenne la place de Zala…
Qui avait bien pu assassiner ce président, si apprécié des Coordinateurs car il défendait justement bec et ongle leurs droits ? Le Blue Cosmos semblait être le responsable le plus facile à désigner, mais Kira doutait qu’ils aient pu envoyer des hommes sur les colonies alors que la Terre était menacée… Alors, des Coordinateurs ? Ca n’avait aucun sens mais encore une fois, le bruit de porcelaine brisée le ramena à la réalité. La jeune femme venait de briser sa tasse, sans doute très surprise elle aussi.

- Je… Je suis désolée !...

Mais visiblement, la jeune femme qui servait ici ne lui en voulait pas et elle vint rapidement nettoyer leur table. Kira avait fini sa tasse avant d’avoir pu la briser mais Shina semblait étonnement troublée par cette annonce. Il fallait dire que, contrairement à lui-même, elle avait vécu une partie de sa jeunesse sur les colonies. Elle devait donc mieux connaitre Zala ainsi que son successeur actuel. Mais le Coordinateur préférait ne pas trop s’inquiéter de cela pour l’instant. La FFCE leur en apprendrait sans doute plus. En tout cas, Shina semblait à nouveau bien pensive et il décida d’aller payer au comptoir avant de revenir près d’elle.

- Tu es prête ?

La jeune femme confirma et se leva pour le suivre. Malheureusement, cette petite sortie au salon de thé n’avait pas pu lui sortir la guerre de la tête comme il l’aurait voulu.

- Où voudrais-tu aller ?

Kira aurait réellement voulu lui faire plaisir mais elle ne semblait pas trop savoir ce qu’elle voulait, comme si elle n’était tout simplement plus habituée à sortir pour s’amuser. Il devait donc trouver quelque chose et alors qu’il réfléchissait, l’odeur de l’eau de mer lui parvint aux narines, ce que Shina ne tarda pas à souligner. C’était ça, la mer ! Adressant un grand sourire à sa cousine, il annonça.

- Faisons cela !

Elle ne semblait pas vraiment comprendre mais déjà, il l’entrainait en direction de la plage. Il faisait bon aujourd’hui, mais puisque la ville était en reconstruction, la plage était assez calme si on excluait quelques touristes. Et le long de cette dernière se trouvait tout un tas de petites échoppes qui vendaient des glaces, des sucreries mais aussi des ballons de plage et même des maillots en tout genre. Shina semblait se demander de plus en plus ce qui lui passait par la tête mais il lui expliqua enfin avec un sourire :

- Nous sommes à Sank pour quelques heures encore ! Nous avons largement le temps de profiter de la mer et du beau temps !

Alors que Shina réalisait qu’il comptait apparemment aller nager, elle lui expliqua qu’elle n’avait pas de maillot et qu’ils n’avaient rien pris, pas même de la crème solaire.

- Il y a tout ce qu’il faut là-bas !

Kira ne put s’empêcher de lui adresser un sourire tout en désignant le petit commerce. Il avait l’impression que sa cousine rougissait : peut-être à cause du soleil, mais surement car elle comprenait qu’elle allait se retrouver en maillot sur cette plage. Elle n’était pas très à l’aise avec ce genre de tenue mais il n’y avait pas grand monde, ici.

- Tu ne fais rien de mal parce que tu t’amuses un peu, Shina.

Il avait parlé d’un ton très doux, comme pour lui expliquer qu’elle n’était pas obligée de combattre sans cesse, sans le moindre réconfort de temps en temps. Elle finit par acquiescer et ensemble, ils se dirigèrent vers le petit commerce. Il y avait là des serviettes, des maillots pour homme et pour dame et même de la crème solaire. De plus, la plage était pourvue de cabines individuelles pour se changer. Il avait du temps devant eux et une belle occasion pour oublier durant quelques heures qu’au-delà de ces frontières, la guerre faisait toujours rage.
_________________
Revenir en haut
Shina Izumi
Administratrice
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2009
Messages: 1 466
Localisation: Artemis
Féminin
Gène: Coordinatrice
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Dark Strike Freedom
Poste: Pilote de MS
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Jeu 14 Mar 2013 - 21:04
Sujet du message: Une journée tranquille
Répondre en citant

Kira se leva et se dirigea vers le comptoir pour aller régler leur note mais la jeune Coordinatrice garda les yeux rivés sur l’écran qui diffusait les informations.
D’abord une catastrophe sur Terre et maintenant la mort du Président Zala sur les Plants.
La situation semblait devenir réellement chaotique, jusqu’à quel point celle-ci pouvait-elle leur échapper ?
Mais déjà son cousin revenait et elle se leva de son siège pour poursuivre leur promenade.
 
- Tu es prête ?
 
La jeune conceptrice hocha doucement la tête et elle emboîta le pas à son cousin, visiblement ce dernier cherchait toujours à lui changer les idées.
 
- Où voudrais-tu aller ?
- Je ne sais pas vraiment…
 
Elle n’avait jamais vraiment visité Sank et ne savait pas vraiment où ils pouvaient aller.
Ils ne devaient pas s’éloigner outre mesure de Morgenstern, leur permission n’était que de courte durée après tout.
Mais le vent venu de la mer qui s’engouffrait dans sa chevelure lui rappela qu’ils étaient sur une île tropicale, elle y porta sa main pour la retenir.
 
- Cette brise marine est vraiment agréable…
 
Elle avait passé la plus grande partie de sa vie dans l’espace, bien loin d’Orb où elle était pourtant née.
Si ses parents n’avaient pas dû fuir la menace du Blue Cosmos, elle aurait sans doute toujours vécu au bord de la mer dans la villa qui l’avait vu naître.
Shina n’avait fait qu’apercevoir la mer sans jamais y mettre les pieds, elle ne savait même pas ce que cela faisait…
Kira sembla avoir soudain une illumination et il la saisit à nouveau par la main.
 
- Faisons cela !
 
Qu’est-ce que son cousin voulait lui faire faire ? En tout cas, il l’entraînait visiblement en direction de la plage, avait-il envie de lui faire mieux profiter de ce cadre tropical et de cette brise marine qu’elle appréciait ?...
Bien vite ils étaient sur le front de mer, elle constata que les bancs de sable blanc étaient relativement déserts et pour cause, on voyait encore des débris de la précédente bataille ça et là.
Alors que Kira la faisait marcher sur le sable, comme s’il voulait lui faire découvrir cette sensation, il se tourna vers elle.
 
- Nous sommes à Sank pour quelques heures encore ! Nous avons largement le temps de profiter de la mer et du beau temps !
 
Profiter de la mer et du beau temps ?... Est-ce qu’il voulait dire qu’il prévoyait d’aller…  nager dans l’océan ?...
Elle n’avait jamais fait une chose pareille, elle ne connaissait que les étendues d’eau artificielles et les piscines.
 
- Tu veux… qu’on aille se baigner ?...
 
Allait-elle seulement savoir nager dans un tel milieu ? Elle n’en avait aucune idée mais Kira semblait réellement vouloir lui faire profiter de cette nouvelle expérience.
Mais ils avaient un problème existentiel dans ce cas.
 
- Je- Je veux bien… Mais nous n’avons rien pris, je n’ai pas de maillot de bain ni de serviette, pas même de la crème solaire…
 
Kira afficha un sourire amusé, il indiquait déjà une boutique non loin d’eux.
 
- Il y a tout ce qu’il faut là-bas !
 
Elle se tourna doucement vers le commerce qu’il lui indiquait et elle constata que son cousin avait raison, cette boutique semblait avoir tout ce qu’il fallait pour les estivants imprévoyants.
Shina se sentit rougir devant les bikinis que proposait la boutique, il n’y avait pas grand ’monde mais tout de même…
Kira ne semblait pas voir où était le problème.
 
- Tu ne fais rien de mal parce que tu t’amuses un peu, Shina.
 
Pour un peu, elle aurait cru que son cousin la traitait de bonne sœur parce qu’elle restait cloîtrée sur l’Archangel à concevoir ses MS et à combattre la guerre qui faisait rage.
Mais il avait raison sur un point : ils étaient là pour se distraire après tout…
Shina finit par hocher la tête et entraînée par son cousin, elle se retrouva bien vite devant la boutique de plage.
L’homme en chemise hawaïenne qui la tenait leur adressa un sourire ravi en les voyant arriver.
 
- Bonjour jeunes gens. Qu’est-ce qui vous ferait plaisir ?...
 
Shina se raidit sous le regard jovial du commerçant, il semblait l’examiner des pieds à la tête, comme s’il réfléchissait déjà à quoi lui vendre.
La conceptrice examina d’abord ce qu’il avait en crème solaire, elle préférait ne pas prendre de coup de soleil avant de retourner sur l’Archangel.
 
- Simplement de quoi se baigner…
 
Elle porta son dévolu sur un spray avec un bon écran total et sur un grand drap de bain qui lui permettrait tout autant de s’allonger sur le sable que de sécher.
Mais elle fut surprise de voir le vendeur sortir de sa guérite alors qu’elle restait hésitante devant l’étal de maillots de bain.
 
- Je crois savoir ce qu’il vous faut, Mademoiselle !...
 
Il la guida jusqu’à un présentoir et il lui montra un bikini, elle devait bien avouer que c’était plutôt mignon.
La couleur améthyste ressemblait à celle de ses yeux et la coupe était plutôt raisonnable, un anneau argenté retenait les deux bonnets, des sequins constituaient les bretelles et deux autres anneaux retenaient les cotés du bikini.
 
- Je… Je vais le prendre.
- Magnifique, s’exclama le vendeur, ravi.
 
Il mit avec soin ses emplettes dans un petit sac de plage et le lui tendit dès qu’elle eut réglé.
Kira venait de finir ses achats lui aussi et il semblait intrigué, il n’avait rien vu de ce qu’elle avait acheté au final.
 
- A-Allons nous changer, d’accord ?...
 
Il ne leur fallut pas beaucoup de temps pour rejoindre les cabines de plage et elle s’y enferma.
En sortant le bikini qu’elle avait acheté, elle n’était toujours pas certaine d’avoir fait le bon choix.
Mais Kira semblait bien plus décidé qu’elle, elle ne devait pas le faire attendre.
Doucement elle se dévêtit et troqua ses sous-vêtements pour ce maillot de bain, aussitôt elle ne put s’empêcher de rougir.
Elle comprenait mieux pourquoi le vendeur l’avait examinée des pieds à la tête, il avait voulu évaluer ses mensurations, elle était parfaitement bien dans ce bikini.
Et déjà son cousin l’appelait à l’extérieur.
 
- Je… J’arrive !...
 
Shina rangea rapidement et soigneusement ses vêtements dans le petit sac de plage avant de doucement ouvrir la porte de la cabine de plage.
Elle ne put s’empêcher de rougir devant le regard surpris que lui adressait Kira, elle espérait simplement qu’elle n’était pas trop ridicule !...
_________________



"Il existe deux choses incommensurables: l'Univers et la bêtise humaine. Pour ce qui est de l'Univers, je n'en suis pas encore sûr." Einstein
Revenir en haut
Chuujitsu Kazuki
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2008
Messages: 406
Masculin
Gène: Coordinateur-extented
Vaisseau: Eternal
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Justice
Poste: Pilote
Grade: Major
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Ven 15 Mar 2013 - 21:32
Sujet du message: Une journée tranquille
Répondre en citant

Kazuki somnolait sur sa couchette quand un message retentit dans tout le vaisseau, le tirant de sa torpeur. Ils furent alors informés qu'ils étaient arrivés au royaume de Sank et disposaient d'une permission de quelques heures. Il se releva alors et resta un moment assis sur son lit. Une permission, d'après ses souvenirs, il n'avait jamais rien eu de tel, il faut dire qu'on ne donnait que le stricte minimum de repos aux soldats qui avaient choisis de faire partie du programme des coordinateurs extented. Et depuis qu'il avait rejoint la FFCE, il n'avait, là non plus pas eu de permissions, tout s'étant enchainé à une vitesse ahurissante: le combat de la colonie SR-03, l'explosion de son appareil, son coma qui avait duré près de six-mois, sa rééducation, la découverte de l'héritage de ses parents et son retour sur le champs de bataille. Il se leva alors, bien décidé à profiter de ce temps libre pour visiter le Royaume et donc une partie de la planète qu'il évertuait maintenant à protéger de toutes ses forces et troqua sa tenue militaire pour un pantalon noir, une t-shirt bordeaux, une veste noire et des chaussures noires. Il avait eu le temps de se racheter de quoi le vêtir durant son bref séjour sur Orb. Puis, il quitta sa chambre et le vaisseau.

Cependant, il vit un soldat venir vers lui quand il fut sorti de l'Eternal. Celui-ci le salua et lui demanda:


-Bonjour, êtes-vous le Major Chuujitsu Kazuki?
-Oui, c'est bien moi.
-Je viens vous informer que votre mobil suit se trouve désormais à Morgenstern, on l'y a transféré après votre départ. L'union d'Orb ne faisant plus parti de la FFCE, Morgenroet a préféré nous le confier. Les ingénieurs qui travaillent dessus voudraient vous voir.
-D'accord, je vous suis.

Kazuki suivit alors le militaire qui le conduisit à la base. Après avoir déambulés dans les couloirs, ils arrivèrent devant une sorte de salle de contrôle qui donnait sur un hangar où se trouvait le Gerulf. L'ingénieur en chef vint alors à sa rencontre et le salua.


-Bonjour Major, bienvenue à Morgenstern.

-Bonjour, que puis-je faire pour vous?
-Comme vous le savez, Morgenroet nous a confié votre machine, elle est extraordinaire, un peu en avance sur son temps. Son GN-drive vaut largement ceux fabriqués aujourd'hui, par contre, nous voudrions améliorer son équipement, il est obsolète et n'exploite pas pleinement les capacités du GN-Drive. Morgenroet nous a dit que vous préféreriez d'avoir l'essayer avec son équipement de base quand vous serez prêt, mais nous voudrions vous demander si cela vous dérangerait si nous commencions à développer un nouvel équipement. N'ayez crainte, il suffit juste de remplacer l'équipement actuel par un autre qui sera sensiblement le même mais plus performant et adapté.
-Je n'ai aucune objection, je vous remercie d'ailleurs de vous occupez de mon mobil suit.
-Je ne fais que mon travail. J'ai déjà des idées à vous proposer, mais avant cela, je dois vous dire autre chose. Une partie de l'OS de l'appareil nous est inaccessible, nous avons déduit qu'il ne s'activera que lorsque vous et vous seul serez dans votre appareil. Il y a en effet un système de reconnaissance d'ADN, même la clé que vous nous aviez confié ne suffit pas à l'activer.

Ses parents avaient vraiment tous prévu, personne d'autre ne pouvait activer ce système inconnu sauf lui. Il était curieux de savoir ce que c'était mais:

-Je suis désolé, je ne monterai à l'intérieur que lorsque j'en serait digne. J'ai encore beaucoup trop de fautes à expier avant d'être digne de cet héritage.

-Je ne vous oblige à rien, c'est votre machine après tout. Bien, si nous regardions ce que je vous propose?

L'ingénieur l'entraina sur le coté et ils arrivèrent devant un ordinateur. Ils discutèrent alors longuement de l'équipement, de sa disposition, mais aussi d'un système d'armes combinés que Kazuki accepta de tester pour eux. Puis, les deux hommes se serrèrent la main et l'extented fut raccompagné à la sortie de la base.

Il se demanda alors où aller pendant qu'il quittait le périmètre militaire. Il entendit alors le bruit des vagues et décida de se diriger vers la plage. Il contempla alors la mer qui s'étendait jusqu'à l'horizon, le sable fin qui grisait sous ses pas. Puis plus loin, il lui sembla voir des visages familiers,. En effet, il vit que Shina et Kira profitaient de la plage et étaient en maillot de bain. Celui de la jeune femme lui allait d'ailleurs comme un gant, de plus, elle semblait aller beaucoup mieux depuis qu'ils l'avaient sauvés de l'ile.


-Bonjour vous deux, content de voir que vous vous portez bien. J'espère que je vous dérange pas.

Au moins il était tombé sur Kira et non pas sur Heero, c'était déjà ça...

_________________

Trust company-Downfall
Revenir en haut
Kira
Administrateur principal
Administrateur principal

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2008
Messages: 2 369
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: ZGMF-X20A Strike F.
Poste: Pilote
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Sam 16 Mar 2013 - 01:52
Sujet du message: Une journée tranquille
Répondre en citant

Kira fut ravi de voir que cette boutique proposait en effet tout ce qui était nécessaire pour s’amuser à la plage. Grâce à cela, il allait pouvoir occuper un peu l’esprit de Shina. Mais dans l’immédiat, il l’avait laissée choisir ses affaires et s’était occupé de se trouver un short adapté à une petite plongée sous-marine. Il trouva rapidement son bonheur et choisit un short bleu foncé. Il s’acheta une grande serviette de la même couleur et alors qu’il se tournait vers le comptoir, il vit que Shina s’y trouvait déjà. Elle venait de payer, et Kira l’imita. Elle avait déjà acheté tout ce qu’il lui fallait ? Peut-être qu’elle était impatiente de se baigner, au final ? Un peu curieux de voir ce qu’elle avait choisi, il n’allait pas pouvoir s’en informer tout de suite !

- A-Allons-nous changer, d’accord ?...
- Oui, très bien !

Il était ravi de la voir enfin décidée à s’amuser un peu ou du moins, à accepter de se changer les idées. Il n’allait donc pas la contrarier sur ce point et rejoignit une cabine à son tour. Retirant ses vêtements, il enfila ce short de bain et se passa brièvement de la crème solaire sur le corps. Un peu avec hâte, en fait. Les Coordinateur craignaient moins le soleil que les Naturels et il avait vraiment envie d’aller s’amuser dans l’eau, un peu comme un enfant ! Mais il fallait bien avouer que ce genre de sortie était rarissime, pour les membres de l’Archangel. Jugeant qu’il en avait fini avec cette protection solaire, il rangea proprement ses affaires et sorti de la cabine pour aller rejoindre Shina. Ne la voyant pas encore dehors, il s’approcha de la cabine dans laquelle elle se changeait.

- Shina ?
- Je… J’arrive !...

Mais Kira ne s’attendait pas à cela, en voyant la porte s’ouvrir doucement. Sa cousine avait opté pour un bikini qui la mettait parfaitement en valeur, sans non plus être particulièrement provocant. N’importe quel homme normal l’aurait trouvé jolie, ainsi.

- Ça te va très bien !

Il lui adressa un clin d’œil qui la fit rougir légèrement mais il lui indiqua la mer avant de demander.

- Prête ?

Elle acquiesça un peu timidement. Cela devait être une première, pour elle. Une véritable plage, avec un soleil particulièrement agréable qui brillait au-dessus d’eux. Le sable était même légèrement brulant sous leur pied mais ce n’était pas désagréable. Et cette mer qui s’étendait dans plusieurs direction jusqu’à l’horizon : jamais sa cousine n’avait pu contempler cela sur les colonies !

- C’est joli, non ?

Ce spectacle semblait capable de faire oublier à Shina ses tracas pour un temps car elle daigna enfin sortir de la cabine pour rejoindre la plage. Sans trop de mal, ils trouvèrent un coin tranquille pour poser leurs serviettes et Kira déposa son sac à côté de lui. Ils avaient pu se mettre en partie à l’ombre, ce qui n’était pas désagréable vu la chaleur qui régnait ici. Shina entreprit alors de se mettre de la crème solaire pour se protéger un peu. Pour ne pas la gêner davantage, Kira ne l’observait pas pour l’instant.

- Ça me rappelle mes premières années, à Orb. J’allais souvent à la plage avec mes parents. Je passais mon temps à jouer dans l’eau, je pouvais y rester durant des heures !

Bien entendu, il parlait de ses parents adoptifs. Ceux-ci avaient toujours trouvés surprenant qu’il puisse passer tant de temps dans l’eau sans être fatigué. Mais ils avaient vite compris qu’il était un Coordinateur et les tests avaient confirmés cela…
Shina lui apprit qu’elle n’avait jamais mis les pieds dans un lieu comme celui-ci, elle. Ce n’était pas bien étonnant, après tout.


- Même si les Plants tentent de reproduire des lieux comme celui-ci, l’espace leur manque…

Chaque colonie ne faisait qu’une dizaine de kilomètre de diamètre. Ça ne permettait pas de reproduire de telles étendues d’eau. Le plus important, ça restait les surfaces habitables, après tout…
Mais alors qu’il répondait cela, il vit que Shina avait du mal à étendre la crème solaire dans son dos et il lui proposa avec un sourire :


- Tu veux que je le fasse ?

Il dût réprimer un éclat de rire en la voyant rougir et tenter de bégayer quelque chose mais il n’y avait pas grand mal à cela, après tout.

- Allez, pas de panique, laisse-moi faire.

Il bougea un peu pour venir se mettre derrière elle et commença à masser délicatement son dos. Elle avait mis bien trop de crème, ne parvenant pas à l’étaler correctement et cela le fit sourire. Elle n’était décidément pas habituée à une sortie à la plage.
Avec douceur, il faisait rentrer la crème sous sa peau qui prenait une teinte un peu brillante. Il était certain qu’elle rougissait un peu plus à chaque instant mais il n’allait pas être sadique au point de le lui faire remarquer. Doucement mais surement, il finissait de lui appliquer sa protection solaire dans le dos lorsqu’il distingua la voix de Kazuki.


- Bonjour vous deux, content de voir que vous vous portez bien. J'espère que je ne vous dérange pas ?
- Salut Kazuki, bien sûr que n…

Kira allait lui répondre en haussant les épaules mais Shina bondit presque sur place, surprise par l’arrivée de leur collègue et sans doute très gênée d’être surprise dans une telle tenue et dans une pareille situation. Son visage était d’ailleurs rougissant et elle expliqua aussitôt à Kazuki à quel point le soleil tapait ici. Kira ne put réprimer un bref éclat de rire cette fois-ci mais le pilote du Justice su se montrer rassurant envers sa cousine qui parvint à évacuer un peu sa gêne.

- C’est vrai qu’il fait beau, aujourd’hui. Tu viens profiter de la plage, toi aussi ? L’homme là-bas vend tout ce qu’il faut !

Kira n’était pas dérangé par la présence d’une personne supplémentaire. La plage était calme aujourd’hui alors ils ne dérangeraient personne en s’amusant un peu. Après tout, personne ne pouvait garantir que dans quelques heures, ils ne seraient pas déjà aux commandes de leurs Mobiles Suits pour se battre… Ces quelques heures de repos étaient peut-être bien peu de chose, mais Kira espérait bien pouvoir en profiter au maximum, tout en offrant à sa cousine un peu de joie.
_________________
Revenir en haut
Shina Izumi
Administratrice
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2009
Messages: 1 466
Localisation: Artemis
Féminin
Gène: Coordinatrice
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Dark Strike Freedom
Poste: Pilote de MS
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Sam 16 Mar 2013 - 19:07
Sujet du message: Une journée tranquille
Répondre en citant

Shina se raidit un peu en voyant Kira l’examiner des pieds à la tête, elle n’était pas très à l’aise dans ce bikini, elle avait l’impression d’exposer bien trop de peau nue à l’air.
Mais cette nouvelle tenue semblait amuser sa seule famille.
 
- Ça te va très bien !
 
Elle se sentit légèrement rougir sous le clin d’œil amusé de son cousin mais celui-ci semblait surtout chercher à la détendre.
 
- Prête ?
 
La jeune Coordinatrice hocha doucement la tête, elle n’allait pas passer la journée dans cette cabine de plage après tout et elle suivit Kira sur la plage.
La sensation du sable fin sous ses pieds nus était à la fois étrange et agréable, la brise marine s’engouffrait dans sa longue chevelure brune et caressait sa peau dénudée, la vue était magnifique elle aussi.
L’océan s’étendait à perte de vue où qu’elle puisse regarder, presque aussi clair que le ciel et l’eau semblait translucide sur les fonds de sable blanc.
Kira se dirigea dans un coin un peu isolé et à l’ombre où ils purent déposer leurs serviettes sur le sable.
Shina s’assit sagement et décida aussitôt de s’enduire de crème solaire, il faisait chaud et elle ne tenait pas à prendre un coup de soleil.
Cette plage ravivait des souvenirs chez sa seule famille et il ne tarda pas à lui en faire part.
 
- Ça me rappelle mes premières années, à Orb. J’allais souvent à la plage avec mes parents. Je passais mon temps à jouer dans l’eau, je pouvais y rester durant des heures !
 
La vision de son cousin plus jeune s’amusant dans les vagues avec ses parents adoptifs amena un sourire doux sur le visage de la jeune Coordinatrice.
Kira devait chérir ses souvenirs de son passé, elle-même n’avait jamais été à la plage avec ses parents et elle n’aurait jamais l’occasion de le faire…
 
- C’est la première fois que je viens à la plage…
 
Son cousin lui adressa un sourire compréhensif, après tout comment aurait-elle pu aller à la plage ?
Elle avait toujours vécu dans l’espace depuis son plus jeune âge, elle ne connaissait la Terre que depuis qu’elle avait quitté les Plants.
 
- Même si les Plants tentent de reproduire des lieux comme celui-ci, l’espace leur manque…
 
Shina se contenta de hocher la tête, elle était occupée par autre chose entre temps.
Elle avait fait couler de la crème solaire sur ses épaules mais elle devrait apparemment se contorsionner pour parvenir à en couvrir son dos comme il convenait.
Sans crier gare, Kira vint se mettre dans son dos et lui adressa un sourire amusé.
 
- Tu veux que je le fasse ?
 
La conceptrice se sentit rougir en entendant cette proposition, cela voulait dire qu’elle devrait laisser Kira la masser alors qu’elle portait simplement ce bikini ?
 
- N-Non, je…  je peux…
 
Mais sa gêne ne semblait qu’amuser Kira qui se mit à genoux derrière elle.
 
- Allez, pas de panique, laisse-moi faire.
 
Shina se raidit et se tut dès que son cousin posa les mains sur elle, la massant doucement pour faire rentrer la crème solaire convenablement.
Elle ne pouvait s’empêcher de rougir en pensant à ce que dirait l’équipage de l’Archangel s’ils apprenaient ça !...
Et c’est alors qu’elle entendit soudain une voix retentir non loin d’eux.
 
- Bonjour vous deux, content de voir que vous vous portez bien. J'espère que je ne vous dérange pas ?
 
Le sang de Shina ne fit qu’un tour : c’était la voix de Kazuki, l’ex-membre de la FNE rattaché à l’Eternal.
Pourquoi fallait-il qu’il se pointe ici et maintenant, alors qu’elle se trouvait dans cette position inconfortable ?
Elle se redressa d’un bond et lui fit face, le visage empourpré.
 
- Ce… Ce n’est pas du tout ce que tu crois !... Comme… Comme nous allons baigner, nous devons nous protéger du soleil et puis… Je… Nous…
 
La jeune Coordinatrice avait l’impression de se perdre dans ses explications et ce n’est pas Kazuki qui allait l’aider avec son sourire narquois bien qu’il prétende ne rien croire.
Kira chercha alors à détourner l’intention.
 
- C’est vrai qu’il fait beau, aujourd’hui. Tu viens profiter de la plage, toi aussi ? L’homme là-bas vend tout ce qu’il faut !
 
Comment voulait-il qu’elle profite de la plage si Kazuki restait auprès d’eux à les fixer du regard de la sorte ? Et s’il allait tout raconter à Morgenstern ?
Toujours rougissante, elle vint saisir le poignet de Kira et le mit sur ses jambes d’autorité.
 
- Viens, allons-nous baigner !...
 
Sans le lâcher un seul instant, elle planta là Kazuki et entraîna son cousin en direction de la mer.
Mais sentir la vague lui lécher les pieds lui procura une drôle de sensation et elle lâcha le poignet de Kira en voyant l’incessant va-et-vient des vagues comme les menacer.
Cet océan lui semblait si vaste, presque effrayant, elle avait eu une sensation similaire la première fois qu’elle avait pu aller dans l’espace par elle-même.
Elle avait toujours vécu dans l’espace, elle savait que cet univers froid et inhospitalier l’entourait à chaque instant… mais pourtant elle n’en avait saisi la vraie mesure que lorsqu’elle l’avait vu de ses propres yeux.
A son tour, Kira la saisit par le poignet et l’entraîna dans les vagues en courant.
 
- K-Kira !...
 
Bien vite elle eut de l’eau jusqu’aux genoux et ils généraient des gerbes d’éclaboussures en courant ainsi.
Mais son cousin ne s’arrêta que lorsqu’une vague les frappa à la taille, leur éclaboussant copieusement le visage à tous deux.
Et Shina ne savait pas si elle ne se sentait pas encore moins à l’aise que devant Kazuki un peu plus tôt : elle était complètement trempée désormais !...
_________________



"Il existe deux choses incommensurables: l'Univers et la bêtise humaine. Pour ce qui est de l'Univers, je n'en suis pas encore sûr." Einstein
Revenir en haut
Kira
Administrateur principal
Administrateur principal

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2008
Messages: 2 369
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: ZGMF-X20A Strike F.
Poste: Pilote
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 17 Mar 2013 - 21:20
Sujet du message: Une journée tranquille
Répondre en citant

Kira se demandait bien ce qui gênait autant sa cousine. Il était vrai qu’elle n’était pas habituée à porter autre chose qu’un uniforme ou qu’une tenue de technicienne. En comparaison, sa tenue était donc bien plus légère que d’habitude mais elle n’était pas la seule jeune femme en bikini sur cette plage, heureusement.
Mais cela ne semblait guère la réconforter et le jeune Coordinateur ne comprit pas trop la suite. Avant même que Kazuki ait pu lui répondre, Shina, le visage toujours en feu le saisit par le bras.


- Viens, allons-nous baigner !...

Kira fut presque trainé de force vers l’océan et il ne put que jeter à Kazuki un regard chargé d’incompréhension avant de suivre sa cousine. Cette dernière ne semblait plus vouloir rester en place mais bien vite, l’eau vint lui lécher les pieds et elle se figea aussitôt. Un peu surpris, le jeune homme lui jeta un regard et comprit qu’elle semblait… angoissée. Il lui adressa un sourire doux : il comprenait parfait, c’était la première fois qu’elle découvrait un tel milieu. La mer était bien plus impressionnante vue ainsi que ne l’était l’eau calme et plate d’une piscine ou d’une source chaude. Il allait lui montrer qu’il n’y avait aucun risque. Avec douceur, il saisit son poignet et l’emmena vers l’océan.

- K-Kira !...
- Il n’y a aucun danger, Shina !

Il l’emmena plus loin, jusqu’à ce que l’eau rende la progression pénible en marchant. Là, l’eau leur éclaboussait joyeusement le visage, leur faisant parvenir cette odeur salée si agréable. Mais Shina semblait tracassée par autre chose, désormais. Son maillot était mouillé et donc, il lui collait davantage à la peau. Mais le pilote du Freedom fit semblant de ne pas s’en être rendu compte.

- Tu veux plonger un peu ? Les fonds sont sans doute très jolis !

Elle semblait hésitante mais la bonne humeur de son cousin la poussa certainement à accepter. Ensemble, ils plongèrent donc sous la surface, s’éloignant un peu plus de la plage non sans prendre des risques stupides. La mer était de toute façon bien calme, aujourd’hui. D’un signe de la main, Kira désigna le fond de l’eau à sa cousine et en suivant la direction qu’il indiquait, celle-ci put remarquer un banc de poissons qui se trouvaient à une dizaine de mètres d’eux. Bien vite, ils prirent la fuite en voyant ces deux intrus mais il était certain que cette vision plaisait à sa cousine. Car la différence entre la surface et les profondeurs était surprenante. Ici, il n’y avait plus la moindre trace de civilisation. La végétation marine, composée de plantes étranges et de coraux aux couleurs variées partageait ces lieux avec des poissons de plus ou moins grandes tailles. Et comme ils étaient des Coordinateurs, ils pouvaient profiter plus longtemps de ce spectacle sans devoir remonter pour reprendre leur souffle. Visiblement, cette activité et ces découvertes faisaient oublier pour un temps à Shina sa gêne. Elle s’émerveillait du moindre poisson qu’elle voyait, l’un d’eux s’étant même approché d’elle avant de s’enfuir avec ses semblables. Mais après de longues minutes passées sous l’eau, l’air commençait tout de même à leur manquer et en sentant cela, ils remontèrent sagement à la surface. Ils purent ainsi reprendre leur souffle tandis que les vagues venaient caresser doucement leurs cous.

- Plutôt joli, non ?

Elle lui avoua que jamais elle n’aurait pensé qu’il y avait tant de choses à voir là en dessous. Kira fut pleinement satisfait de voir qu’il avait réussi à réconforter un peu sa seule famille et elle lui demanda même pour plonger à nouveau. Il acquiesça aussitôt.

- Bien sûr !

L’instant suivant, ils s’enfonçaient à nouveau dans les profondeurs de l’océan qui entourait Sank. Shina s’approcha cette fois-ci des coraux qui avaient une teinte bleutée et mauve par endroit. Cette nature sauvage, omniprésente, c’était sans doute la première fois que Shina pouvait observer quelque chose de semblable. Car ici, rien n’était faux ou artificiel. Tout cela était vrai, et n’était pas né des mains des hommes.
Le Coordinateur n’aurait su dire combien de temps ils étaient restés là, à faire des allers retours entre les profondeurs et la surface. Mais une chose était certaine, ils étaient restés dans l’eau plusieurs heures, et la permission n’était pas infinie. Alors qu’ils remontaient à la surface une fois de plus, Kira décida de mettre fin à cette activité pourtant si plaisante. Néanmoins… Pas de manière trop brutale !


- Ça donne faim, de nager autant !

Shina confirma, d’autant plus qu’elle n’avait au final pas énormément mangé, tout à l’heure. Heureusement, comme sur chaque bonne plage qui se respecte, il y avait là un marchand de glace !

- Allons manger quelque chose sur la plage !

Kira nagea jusque-là, accompagné de sa cousine qui semblait bien plus à l’aise dans ce milieu désormais. Mais une fois de retour sur la plage, elle se crispa beaucoup plus. Heureusement, il y avait encore moins de monde que tout à l’heure. Le jeune garçon constata même que Kazuki avait préféré s’éclipser. Le pauvre, il n’avait rien dû comprendre à la réaction de sa cousine. Mais dans l’immédiat, la jeune femme semblait toujours paralysée dans une crise de gêne aigue et Kira décida donc de la rassurer.

- Il y a moins de monde que tout à l’heure et ce que tu portes te va très bien. Tu n’as pas à rougir !

Visiblement, ce compliment ne permit pas de la détendre mais Kira lui saisit doucement le poignet afin de l’emmener vers leurs serviettes pour se reposer un peu.

- Allez, viens. Une sortie à la plage n’en serait pas une si elle ne se termine pas par une bonne glace !

Shina l’interrogea sur cette affirmation et son cousin lui répondit avec le sourire.

- C’était comme ça que se terminait toutes mes journées à la plage lorsque j’étais enfant, en tout cas !

Ces petites anecdotes semblaient en mesure de détendre Shina, au moins. Bien vite, ils furent revenus à leur lieu de détente sur la plage mais Kira resta debout, prenant juste un peu d’argent dans son dos.

- Alors, quel parfum, la glace ?

Shina fit son choix rapidement et le jeune homme alla donc chercher les cornets. Doucement mais surement, le soleil se dirigeait vers l’horizon. Ils allaient pouvoir profiter un moment de son coucher avant de devoir rentrer sur l’Archangel. Revenant bien vite s’asseoir près de sa seule famille, Kira dégusta sa glace en même temps qu’elle. Ce genre de sorties était tellement plaisante. Il espérait pouvoir en faire chaque jour s’ils parvenaient enfin à mettre un terme aux conflits…
_________________
Revenir en haut
Orion Joyce
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 24 Fév 2010
Messages: 32
Localisation: Walking on the moon
Féminin
Gène: Naturel
Niveau de pilote: 1
Poste: Médecin
Grade: sergent

Posté le: Jeu 21 Mar 2013 - 13:15
Sujet du message: Une journée tranquille
Répondre en citant

Orion plia soigneusement sa blouse  et farfouilla parmi les quelques tenues que lui avait prêté Pamela. Elle jeta, après mûre réflexion, son dévolu sur une robe blanche flottante assortie à ses cheveux de neige et une chemisette à manches courtes bleues cintrée sous la poitrine et flottante sur la partie basse. Une paire de souliers bleus complétait la tenue. En s’observant  soigneusement, elle se trouva plutôt acceptable. Il faudrait tout de même qu’elle s’achète ses propres vêtements… sans bien sûr dépenser toute sa solde.


Elle n’aimait pas l’idée de laisser sa supérieure seule avec le traître qui commençait à revenir à lui mais les deux gardes étaient à la porte en cas de danger et Pamela lui avait assuré que tout irait bien et qu’elle n’avait pas à s’inquiéter. Orion avait bien travaillé et méritait de se détendre un peu en compagnie de Heero. Et puis l’idée de visiter un endroit qu’elle n’avait jamais vu plaisait beaucoup à Orion. Peut-être qu’Heero et elle commenceraient par faire quelques emplettes avant de visiter la ville et peut-être de s’asseoir quelque part pour déguster une boisson fraîche ? Bref, cette petite pause promettait d’être bien sympathique et leur permettrait de décompresser un instant.


Quand elle revint dans l’infirmerie, Heero était déjà là. Il sembla surprit de la voir habillée ainsi, il n’avait pas l’habitude de la voir en civile. Elle lui sourit et lui demanda si il allait bien. Visiblement, c’était le cas. Cela voulait dire que la drogue de substitution faisait son effet et était plutôt efficace. Tant mieux !


- Tu… Tu es prête ?
-C’est parti !


Elle fit un signe de la main à Pamela et quitta l’infirmerie en compagnie de Heero. Sur le chemin de la sortie, ils croisèrent des gardes avec qui ils discutèrent quelques minutes. Orion en profita pour glisser quelques questions sur la ville dans la conversation. Visiblement, on pouvait aller se baigner ! 
Une fois dehors, Orion sourit. Le temps était agréable, ensoleillé, l’idée pour une bonne petite après-midi de détente et de calme.


-Ca t’ennuirais qu’on aille faire quelques emplettes d’abord ? J’aimerais bien ne plus avoir à toujours emprunter les vêtements des autres
- Allons-y !


Ils marchèrent pendant quelques minutes avant de trouver une jolies ruelles marchande .Orion observait avec attention les différentes vitrine, les modèles, les prix. Car elle avait beau être coquette, elle n’en était pas follement dépensière pour autant et quitte à se vêtir autant le faire a prix acceptable. En se tournant vers Heero, elle constata qu’il était écarlate. La drogue le rendait elle plus sensible à la chaleur ?



-Est-ce que ça va ?
- Oh-Oui ! Regarde, ce magasin a l’air bien !


La jeune femme acquiesça et suivit le pilote. Une foi à l’intérieur du magasin, elle se mit à farfouiller avec application parmi les chemisiers, shorts, pantalons, jupes et surtout : Chapeaux, son péché mignon. Elle jeta son dévolu sur un chapeau de plage noir à bords amples et essaya quelques tenues différentes. Quand elle avait un doute, elle demandait son avis à Heero qui le lui donnait avec tact et gentillesse. Lui-même fit quelques emplettes avant qu’ils sortent de la boutique. 


-On a du temps. Baladons nous un peu, d’accord ?
-Bonne idée. D’après les vendeuses du magasin, il y a une plage pas très loin d’ici. En plus, on pourrait aller s’asseoir quelque part et prendre une bonne boisson fraîche, qu’est-ce que tu en pense ?Je t'invites!


Une petite boisson, une balade, c’était tout ce dont Orion avait besoin pour oublier les formules, les pansements, les points de suture et le traître. Tandis qu’ils continuaient à marcher, elle glissa, l’air de rien, sa main dans celle de Heero. Comme ça, sans raison. Peut-être qu’elle en avait tout simplement envie.  Elle espérait juste qu’il ne la lâche pas. 
_________________
Imagine...
Revenir en haut
Heero
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 30 Aoû 2008
Messages: 326
Masculin
Gène: Naturel (Extented)
Vaisseau: Eternal
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Sword Calamity
Poste: Pilote de MS
Grade: /
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Ven 22 Mar 2013 - 20:30
Sujet du message: Une journée tranquille
Répondre en citant

Heero craignait un peu qu’Orion ne se lasse de sa compagnie. Après tout, il n’avait jamais été quelqu’un de sociable : il le savait. Jusqu’à aujourd’hui, ça ne l’avait jamais dérangé. Il était très bien tout seul et en plus, survivre en ne pensant qu’à soit était bien plus facile. Mais maintenant, tout était différent, et la réponse d’Orion lui donna une surprenante impression de bien être…

- Bonne idée. D’après les vendeuses du magasin, il y a une plage pas très loin d’ici. En plus, on pourrait aller s’asseoir quelque part et prendre une bonne boisson fraîche, qu’est-ce que tu en pense ? Je t’invite!
- A-Allons-y !

Il y avait décidément quelque chose. Car à chaque fois que son regard flamboyant croisait le sien, Heero sentait cette chaleur si agréable envahir son visage. Cette sensation, ça lui donnait simplement l’envie de ne jamais plus s’éloigner d’Orion. Il voulait toujours rester à ses côtés, mais était-ce ce qu’elle désirait, elle aussi ? Peut-être, car de manière discrète, elle glissa doucement sa main délicate dans la sienne. L’Extented lui jeta un regard de côté : elle semblait heureuse. Il n’en demandait pas plus, et avec douceur, il referma enfin ses propres doigts sur les siens. Il avait désormais conscience qu’ils ressemblaient un peu plus à l’un de ces couples qui marchaient dans les rues commerciales de cette grande ville. Ils marchaient côte à côte, et main dans la main. Si son autre personnalité n’avait pas été inhibée par son traitement de synthèse, il se serait certainement moqué ouvertement de lui. Il s’en moquait, car il n’aurait de toute manière pas pu refouler ce sentiment étrange qu’il ressentait un peu plus chaque jour. Rougissant légèrement, il continua sa marche vers la plage. Heureusement, le soleil frappait fort, aujourd’hui et contrairement à Orion, il ne portait pas de chapeau. Cette chaleur était donc une excuse parfaite à son visage en feu et finalement, ils arrivèrent face à l’océan. Une étendue d’eau qui semblait si grande, presque infinie. Et pourtant, elle était négligeable face à l’immensité de cet univers. Ils étaient tous si petits, en réalité…
Mais il n’était pas là pour faire de la philosophie : ce n’était absolument pas son domaine et il désigna de sa main libre un petit commerce en bord de plage.


- Regarde. C’est sans doute de ça que parlait les vendeuses…

Il y avait en effet là une sorte de petit bar dans une cabane en bois joliment décorée, entourée de palmiers. L’endroit débordait sur la plage où une petite terrasse était dressée et où des parasols protégeaient les touristes du soleil. Des gens y étaient déjà installés, buvant diverses choses allant du cocktail exotique jusqu’à d’étranges mixtures que Heero ne connaissait tout simplement pas. Cela semblait légèrement plus consistant qu’une autre boisson et il en existait de différentes couleurs.

- Qu’est-ce que c’est… ?

Devant son air perplexe, Orion lui adressa un sourire où l’on lisait un certain amusement. Elle lui apprit que cette boisson s’appelait un milk-shake.

- Un milk-shake… ?

Non, décidément, il ne connaissait pas ce mélange-là. Mais il fallait bien avouer qu’un Extented recevait rarement ce genre de récompense après un de ses entrainements sanglants. Non, ils étaient récompensés en recevant une injection et peut-être quelques pommes de terre tièdes en guise de repas. Et puis surtout, ils étaient récompensés en survivant…
Mais Orion avait promis de l’inviter et visiblement, elle venait de décider de lui faire découvrir le milk-shake. Ils prirent donc place ensemble à cette terrasse. Un serveur ne tarda pas à venir prendre leur commande et retourna au bar pour préparer leur commande. D’ici, l’odeur du sel marin leur parvenait clairement aux narines, sans doute grâce à la brise légère qui venait de la mer. C’était un décor paradisiaque, tout simplement.


- On n’aurait jamais pu voir ça en restant sur le Girty Lue…

Heero venait de faire cette constatation, parfaitement conscient que jamais Stellar ne les aurait autorisé à venir prendre du bon temps à la plage. Orion ne pouvait que confirmer cette remarque, le remerciant même de ne pas l’avoir laissée là-bas avant de partir. Étrangement, la réponse lui vint à l’esprit aussitôt.

- Je ne serais peut-être jamais parti si tu n’avais pas été là. Mais j’étais inquiet pour toi, là-bas. C’est plutôt moi qui devrais te remercier…

Il avait répondu avec son cœur, le plus honnêtement du monde, son attention en partie portée sur cette gigantesque étendue d’eau. Mais il réalisa un peu après qu’il venait de lui avouer qu’il avait pris ces risques davantage pour sauver sa vie à elle plutôt que la sienne.  Il venait également de lui avouer son inquiétude et indirectement, l’affection qu’il lui portait. En comprenant cela, il détourna aussitôt son regard de l’océan pour l’observer elle, le visage rougissant. Mais elle lui souriait, et cela le perturba davantage. Heureusement, il fut sauvé par le serveur qui ramenait déjà les deux boissons. Heero n’allait pas se faire prier pour profiter de cette diversion, bien qu’il ne sache pas pourquoi il se sentait si gêné !

- M-Merci !

Sans attendre, il gouta à la boisson qui était vraiment glacée ce qui le fit grimacer un peu. C’était froid, mais le gout était vraiment délicieux. Au moins, maintenant, il savait qu’il aimait le milk-shake au chocolat !

- C’est… bon !

Orion en avait déjà bu, elle, mais ça datait apparemment un peu d’après ce qu’elle lui expliqua. Mais tout en l’écoutant attentivement, Heero réalisait une fois de plus que cette douce chaleur l’avait gagné en même temps que cette impression de bien-être surprenante. Une chose était certaine, même s’il était plutôt silencieux, l’Extented appréciait pleinement la compagnie de la doctoresse qui avait été capable de le changer aussi radicalement. Pour l’instant, il n’avait même pas encore remarqué la présence de deux autres membres de la FFCE sur la plage et il s’en moquait. Il aurait simplement apprécié mieux comprendre ce qu’il ressentait. Mais ça viendrait sans doute. Dans l’immédiat, il désirait juste finir cette journée le mieux possible et le coucher de soleil qui se profilait doucement serait sans doute agréable à admirer depuis cette terrasse.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






Posté le: Aujourd’hui à 21:22
Sujet du message: Une journée tranquille

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
   Gundam Neo Generation -> Royaume de Sank Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 3

 
Sauter vers: