:: Série Noire ::
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Gundam Neo Generation -> Base de Carpentarie
 
Kururugi Suzaku
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2009
Messages: 312
Localisation: En plein combat
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Lancelot Albion
Poste: Pilote
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mer 26 Déc 2012 - 14:40
Sujet du message: Série Noire
Répondre en citant

Sujets précédents ICI et LA

Asagi gardait les yeux rivés sur ce qui restait de la base FNE qui s’enfonçait désormais lentement dans l’atmosphère tout en se disloquant de toutes parts sous les tirs conjugués des vaisseaux de la flotte lunaire mais aussi sous le feu des vaisseaux FFCE et sous l’effet de leur terrible Tannhaüser.
Toutefois ils n’allaient pas pouvoir rester sur le champ de bataille plus longtemps, la flotte lunaire était présente encore en nombre, une fois la menace écartée, rien ne les assurait qu’ils ne se retournaient pas contre les vaisseaux ZAFT venus leur prêter main-forte.
Il gardait les yeux rivés sur les rapports en provenance du hangar, le Darkness Seven Sword était rentré, le Strike Noir également, Saris avait été ramené à bord manu militari.
Mais ils avaient perdu Fye et peut-être aussi Suzaku…
Le Capitaine par intérim du Minerva secoua vivement la tête, non, il ne pouvait pas croire que le Chevalier Blanc de ZAFT ait pu mourir !...
Pourtant il avait aussi pensé ça quand Lunamaria Hawke avait disparu lors de la bataille de Paris, il avait prié pour qu’elle réapparaisse et reprenne le commandement de ce vaisseau mais la jeune fille n’était jamais revenue…
Il fut sorti de ses sombres pensées par le CIC qui s’adressait à lui.
 
- Lieutenant.  Je reçois un signal crypté d’un MS identifié comme l’Alpharius par nos capteurs, il s’approche de nous avec une escouade de Zakus.
 
Des pilotes alliés qui essayaient de trouver refuge suite à la bataille ? Peut-être que leurs armures mobiles étaient endommagées ? Ou bien le vaisseau qui les avait transportés avait été abattu au cours de la bataille intense auxquels ils avaient pris part ?
Il n’allait certainement pas leur refuser l’accès de leur vaisseau dans une telle situation.
 
- Prévenez nos techniciens et ouvrez nos catapultes afin qu’ils puissent se poser.
 
Ce qui restait de la base FNE s’enfonçait lentement dans l’atmosphère, leur armement ne pouvait plus rien faire pour écarter cette menace de la planète bleue.
Ils avaient fait tout ce qui était en leur pouvoir pour laver le nom des Coordinateurs mais maintenant il devait trouver un moyen de se mettre en sûreté avec cette masse de vaisseaux Naturels qui les entouraient.
Si Suzaku était en vie, ils devaient aller le chercher où qu’ils soient.
Bien qu’il veuille s’en défendre, ce pilote était le lien qui unissait le Minerva dans les batailles qu’ils livraient et il ferait certainement un excellent Capitaine si sa fierté de combattant ne le poussait pas à affronter le danger en première ligne.
Il était aussi le symbole de la loyauté aux forces de ZAFT, renforcé encore par la position politique qu’occupait sa mère.
Et si jamais il était mort… ils devaient également le retrouver afin que les Plants le célèbrent en tant que héros et raffermissent encore la volonté de leurs jeunes recrues afin de mettre un terme à cette guerre.
Et il connaissait un endroit où ils pouvaient effectuer des recherches, la base de Carpentarie qui disposait d’un important système de surveillance à la fois spatial et terrestre.
 
- Passez un message à tout l’équipage ! Le Minerva va effectuer une rentrée atmosphérique ! Nous allons rejoindre notre base de Carpentarie.
 
C’était un bon compromis à tout niveau : ils allaient pouvoir se mettre en sûreté rapidement et pouvoir demander au centre de surveillance de Carpentarie de rechercher la trace du Lancelot.
Leurs pilotes allaient se rendre compte bien assez tôt que leur leader manquait à l’appel mais même Asagi ignorait qu’une autre mauvaise nouvelle allait ébranler les forces de ZAFT dans peu de temps…
_________________
Revenir en haut
Publicité






Posté le: Mer 26 Déc 2012 - 14:40
Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Elehaymm Van Houten
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 30 Aoû 2012
Messages: 56
Gène: Coordinateur ; SEED
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: Alpharius
Grade: Major
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Jeu 27 Déc 2012 - 22:20
Sujet du message: Série Noire
Répondre en citant

Le plus dur fut de faire atterrir le Zaku endommagé, ses dommages au niveau du moteur s'étaient aggravés entre temps et il n'arrivait plus à se maintenir correctement pour se poser en toute sécurité. Il fallut le support de ses deux camarades pour l'aider à arriver à bon port. L'Alpharius était entré dans le Minerva par la seconde catapulte, dans le hangar, ses camarades terminaient de placer le Zaku endommagé avant de prendre un emplacement pour MS à leur tour.
Son MS garé, Elly en descendit tandis que des techniciens vinrent à sa rencontre et celle de ses équipiers, à part pour le modèle endommagé, tous les autres étaient tombés quasiment à court d'énergie, il leur aurait été impossible de rejoindre un autre vaisseau de la zone de combat.
Se fit alors entendre l'annonce du capitaine que le vaisseau allait bientôt entamer une descente sur Terre.


"Venez les gars, on va en salle d'attente, ne gênons pas les autres."

Ses trois camarades la suivant, Elly prit l'ascenseur menant à la salle d'attente au dessus du hangar ou elle s'installa avec les autres, elle prendrait le temps de remercier le capitaine de les avoir pris à son bord une fois qu'ils seraient arrivés sur Terre.
Elly ne pouvait s'empêcher tout de même de culpabiliser quelque peu, elle avait perdu deux pilotes lors de cette bataille.
Oh bien sur on pourrait lui dire que ça valait mieux que perdre l'escadre entière, mais ça restait tout de même des pertes humaines. Elle voyait bien que ses camarades pensaient un peu la même chose, mais elle, elle ferait en sorte de ramener ces trois-là en vie sur les Plants avant de revenir à son but premier.
Revenir en haut
Saris Cross
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mai 2010
Messages: 318
Localisation: En Stand By sur le Minerva.
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Vent Saviour
Poste: Pilote de MS
Grade: Sergent-Major
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Ven 28 Déc 2012 - 13:36
Sujet du message: Série Noire
Répondre en citant

Saris ne prit même pas la peine de retirer sa combinaison. Il lui avait fallut une force mentale hors du commun pour ne pas fondre en larmes dans le milieu du couloir, en courant se réfugier dans sa cabine, son seul refuge lorsque les choses n'allaient pas. Sans même se soucier des regards qui se posaient sur lui, inquiets de le voir aussi furieux, il s'était isolé et s'était allongé sur son lit, le bourrant de coups de poings rageurs pour se calmer autant que possible. Comment avait on pu lui donner un déchet pareil à lui, qui avait pourtant si bien piloté le Gale Strike? Lui prendre son MS et le remplacer par un Zaku était perturbant, mais lui donner une épave défectueuse était un affront, une injure qui méritait la mort et bien plus encore.

*Saloperie....saloperie, SALOPERIE!*


Les coups pleuvaient, encore et encore. Il mettrait du temps à s'en remettre, il le savait, et l'absence de Yumi pour l'aider à relativiser n'arrangerait rien. Si elle avait été là, si elle avait simplement posé ses yeux sur le Zaku, aurait elle détecté les anomalies qui ont failli lui couter la vie?
Un éclair traversa son esprit. Que se passerait il, la prochaine fois? Un simple Zaku, un autre prototype, peut être même le retour de son Gale Strike.....si son prochain MS était aussi déglingué que le précédent, il ne s'en apercevrait qu'en pleine bataille, pile poil quand il ne faudrait pas.


-"Je vois plus qu'une chose à faire....!"

Aussitôt, Saris essuya ses yeux, souffla quelques instants pour se calmer au plus vite, changea de vêtements et fonca jusqu'au hangar. Sa seule solution pour éviter un autre désagrément était de s'y connaitre un peu mieux en mécanique. Arriver jusqu'au niveau des mécaniciens ou même de Yumi était impossible pour le moment, mais la moindre information pourrait lui sauver la vie. Et sa vie, il y tenait fort.
Il ne lui fallut pas longtemps pour arriver. Les mécaniciens tournèrent leurs regards vers lui, mi-curieux, mi-inquiets. Aucun d'entre eux ne pouvait deviner dans quel état d'esprit il pouvait se trouver, après un tel combat dans ce Zaku miteux.


-"Ecoute, gamin, désolé pour ton Zaku mais il peut plus rien faire, il est HS de chez HS."
-"Pas grave, m'en fous, jartez le. Je viens vous demander autre chose. J'ai besoin de....de cours de mécanique."

Moment de silence. Une fraction de seconde après, Saris comprit ce qui risquait de se passer et son regard défiant laissa transparaitre une ombre de colère pour couper court à toute envie de rire dans le hangar tout entier.

-"On a pas trop le temps, tu sais....."
-"Vous préférez que je monte dans une autre épave sans savoir que je risque d'y passer!?"

Personne ne répondit, des MS préparant leur arrivée dans le hangar. Des Zakus se posaient, l'un d'entre eux en plus mauvais état que les autres, et un autre MS étrange les rejoignit. Ils revenaient tout droit de l'attaque de Messiah, à coup sur. Une attaque qu'il aurait pu mener à leurs cotés si....
Un avertissement attira son attention. Le Minerva allait effectuer une entrée atmosphérique et rejoindre la base de Carpentarie. Une annonce peu banale, qui glaca le sang de Saris quelques secondes plus tard. Deux MS manquaient à l'appel, dans le hangar, alors que le vaisseau allait faire ses manoeuvres. La machine de l'Adjudant Fye, bien sur, désintégré durant la bataille. Celui là, le jeune homme ne le regrettait pas vraiment.
Mais le Lancelot n'était pas là. Suzaku n'était pas là.


-"Qu'est ce que.......c'est une blague, hein....?!"

Sans perdre un instant, Saris se dirigea droit vers la passerelle, oubliant ce pourquoi il était venu dans le hangar. Il devait savoir. Le lieutenant Asagi n'avait pas pris cette décision pour rien. Aussitôt arrivé vers la passerelle, Saris se précipita vers le lieutenant.

-"Lieutenant Asagi, est ce normal que le Lieutenant Su...."

Le regard désolé qu'il obtint comme réponse le figea sur place. Suzaku était l'une des rares personnes qu'il considérait comme réellement importantes au sein du Minerva. Sans avoir totalement confiance en lui, Saris préférait l'avoir lui, à ses cotés, que Setsuna, Allelujah....ou Fye.

-"Nous nous dirigeons actuellement vers Carpentarie dans l'espoir de retrouver sa trace, soldat Cross. Il nous faut croiser les doigts...."


Personne ne semblant plus lui accorder la moindre attention sur la passerelle et sachant ce qu'il avait besoin de savoir, Saris s'en alla aussi rapidement qu'il était arrivé pour repartir à nouveau dans sa cabine, déboussolé.


[HRP: En espérant que cette intervention d'Asagi ne pose pas de problèmes.....]
_________________
Saris Cross

"Chaque jour est une surprise, bonne ou mauvaise, et nous ne sommes pas plus sûrs de demain que nous ne l'étions hier d'aujourd'hui."
Revenir en haut
Kururugi Suzaku
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2009
Messages: 312
Localisation: En plein combat
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Lancelot Albion
Poste: Pilote
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 30 Déc 2012 - 22:47
Sujet du message: Série Noire
Répondre en citant

Asagi avait repris sa place dans le siège du poste de commandement  et effectuait à l’aide des autres officiers de la passerelle le check-up de tous les systèmes du Minerva.
Leur vaisseau avait subi des avaries suite aux dégâts qu’il avait encaissés au cours de la bataille face à Messiah, ils devaient s’assurer que leur croiseur était en état d’effectuer une rentrée atmosphérique sinon ils couraient le risque d’aller brûler dans les différentes strates de la Terre.
Et visiblement la Déesse de la Guerre était parfaitement capable de descendre jusqu’à Carpentarie, au besoin ils feraient les réparations sur place.
Le Capitaine par intérim allait s’apprêter à donner des ordres quand les portes coulissantes derrière lui s’ouvrirent et il écarquilla les yeux.
C’était bien la première fois qu’il voyait débarquer Saris dans le poste de commandement et il savait déjà ce qui l’amenait, chacun des pilotes à leur bord avait dû remarquer que le Lancelot n’était pas rentré.
 
- Lieutenant Asagi, est-ce normal que le Lieutenant Su...
 
Il adressa un sourire compréhensif et un regard désolé au jeune homme qui lui faisait face, manifestement inquiet.
Visiblement il n’avait pas besoin d’en dire plus, sa propre inquiétude devait se lire sur son visage.
Comme la plupart des personnes à bord du Minerva, il appréciait Suzaku à sa juste valeur, un pilote d’élite qui n’hésitait pas à risquer sa vie pour chacune des personnes à son bord et un Coordinateur prêt à tout afin de ramener la paix sur les Plants.
Asagi décida d’être rassurant envers le jeune Coordinateur qui devait être épuisé après cette bataille éprouvante, d’autant plus qu’il avait été abattu pour ce qu’il en savait.
 
- Nous nous dirigeons actuellement vers Carpentarie dans l'espoir de retrouver sa trace, soldat Cross. Il nous faut croiser les doigts...
 
Saris devrait se contenter de cette réponse pour le moment et il se contenta de hocher la tête avant de quitter le poste de commandement aussi rapidement qu’il y était entré.
Asagi reporta donc les yeux sur la planète bleue qu’ils s’apprêtaient à rejoindre afin d’essayer de retrouver leur Chevalier Blanc.
 
- Calculez le point de rentrée optimal afin de rejoindre Carpentarie ! Test du gel anti-calorifique !
 
Il laissa les officiers faire toutes les vérifications d’usage et finalement le pilote du Minerva se retourna vers eux.
 
- Tous les systèmes sont au vert Monsieur.
 
Asagi hocha vivement la tête et donna ses ordres à tous les officiers qui l’entouraient.
 
- Machine avant, vitesse lente ! Déverrouillez les volets et enclenchez la phase 1 !
 
Lentement le Minerva se mit à descendre en direction de la planète bleue, bien vite l’attraction se fit sentir sur tout le vaisseau .
 
- Phase 2 ! Nous pénétrons dans l’atmosphère Lieutenant !...
 
Asagi hocha la tête, le ciel prenait des teintes rougeoyantes autour d’eux , il était temps de passer à la troisième et dernière phase de leur rentrée atmosphérique.
 
- Phase 3 ! Déployez le gel anti-calorifique !...
 
Aussitôt il eut l’impression que le Minerva continuait à descendre mais beaucoup plus doucement, comme si le Minerva descendait sur un coussin de bulle de savons.
Il respira alors que l’océan Pacifique se dessinait sous eux, il ne commandait pas ce croiseur depuis si longtemps et il ne se ferait jamais à être aux commandes de ce vaisseau.
Si seulement Lunamaria revenait ou si Suzaku se décidait à prendre les commandes comme tout le monde le souhaitait… Enfin il devrait déjà le retrouver avant ça !...
Lentement l’Océanie se dessina sous eux et la Déesse de la Guerre amerrit doucement avant de glisser sur les flots bleus en direction de la base.
Le CIC se retourna vers lui.
 
- Lieutenant Asagi, nous avons l’autorisation de Carpentarie pour rejoindre le port !...
 
Asagi acquiesça doucement, il n’allait pas tarder à avoir des nouvelles du QG de Carpentarie pour leur arrivée impromptue.
Mais dans un premier temps, le Minerva apponta sans encombres et tous les officiers respirèrent, ils étaient enfin en sûreté, après une bataille sans nom dans l’espace.
Toutefois ils n’allaient pas être tranquilles bien longtemps, à peine avaient-ils stoppé les moteurs de leur vaisseau que le CIC se tourna à nouveau vers lui.
 
- J’ai une communication en provenance du QG, Lieutenant !...
 
Le Capitaine par intérim du Minerva hocha la tête et se leva de son siège pour se mettre au garde à vous.
Bien vite le visage d’un Lieutenant Colonel en grand uniforme de ZAFT apparut.
 
- Lieutenant Asagi, au commandement du Minerva. Merci de nous accueillir à Carpentarie Monsieur !...
 
Le haut gradé lui rendit son salut et lui fit un geste qui signifiait qu’il pouvait se mettre au repos.
 
- Lieutenant-Colonel Archer…  Je peux savoir ce qui vous amène à Carpentarie dans ces circonstances ?...
 
Faisait-il allusion à la bataille qu’ils venaient de livrer ?... Asagi avait la vague impression qu’il parlait d’autre chose mais il devait annoncer la raison de leur présence ici.
 
- Notre vaisseau a été endommagé lors de la bataille contre Messiah et nous avons estimé plus judicieux de nous rendre à Carpentarie afin d’effectuer les réparations au plus vite.
 
Archer hocha la tête gravement, il devait maintenant entrer dans le vif du sujet.
 
- A la fin de la bataille, nous avons perdu le signal du Lancelot et de son pilote, le Lieutenant Suzaku Kururugi. Nous espérions que le système de surveillance de Carpentarie avait pu repérer une éventuelle rentrée atmosphérique…
 
C’était un bien maigre espoir en fait… Suzaku avait peut-être été emporté dans la vague d’explosions nucléaires qui avait ébranlé Messiah mais il avait survécu à tant de choses jusqu’à maintenant qu’il voulait garder espoir.
Le Lieutenant Colonel Archer sembla consulter un terminal et il reposa les yeux sur Asagi.
 
- Hum… Nous avons capté deux signaux non identifiés qui rentraient dans l’espace aérien qui jouxtent les territoires d’Orb et de Sank. Nous avons envoyé un Vosgulov qui croisait non loin de ce secteur pour enquêter. Transmettez-moi les informations que vous détenez concernant le Lieutenant Kururugi et sa machine, je leur en ferai part pour poursuivre leurs recherches !
- A vos ordres Monsieur !
 
Asagi se sentait soulagé, si Suzaku était en vie, il n’allait certainement pas tarder à enclencher son signal de détresse.
Tout s’arrangerait, il en était certain… mais malheureusement il n’avait aucune conscience de ce qui se tramait en ce moment même sur les Plants !...
 
_________________
Revenir en haut
Shinn Asuka
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2010
Messages: 571
Localisation: Minerva
Masculin
Gène: Coordinateur ; SEED
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Darkness 00 Qan[T]
Poste: Pilote
Grade: Adjudant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Lun 31 Déc 2012 - 14:49
Sujet du message: Série Noire
Répondre en citant

Il avait attendu dans son appareil, le temps que le Minerva termine sa rentrée dans l'atmosphère. En vérité, c'était davantage pour retarder au maximum la fameuse discussion qu'il allait avoir avec Ayana.
Shinn pensait pouvoir se servir de ce temps supplémentaire pour trouver un moyen de débuter la conversation, mais malheureusement, il ne savait pas du tout quoi pouvoir dire. Ce qui ne serait pas à son avantage vu qu'il ne devait pas oublier que sa soeur était un agent de la FNE, et donc qu'il avait pas mal de chances de se faire trucider si ce qu'il lui disait ne la satisfaisait pas du tout.
Une fois sur qu'il n'y avait plus de risque, il sortit enfin de son MS et se dirigea vers le vestiaire pour se changer. Il avait tourner et retourner le problème plusieurs fois, il ne trouvait rien, pas moyen de trouver un moyen d'entamer cette conversation.
Une fois changé et prêt, il sortit et croisa la personne qu'il cherchait non, lui indiquant de le suivre, valait mieux qu'une telle discussion ne soit pas entendue par n'importe quelle personne.

Shinn amena Ayana dans ses quartiers qu'il verrouilla une fois qu'ils furent entrés. Quelques petites choses avaient été déplacées, certainement à cause des tremblements et des chocs subits par le Minerva lors de la bataille. Ses affaires flottaient gisaient à terre près du bureau, aussi se dépêcha-t-il d'aller les récupérer, et vérifier si il n'y avait aucun problème.
Encore quelques secondes de prises avant d'entamer les choses sérieuses.
Cependant, il voyait bien qu'il semblait manquer quelque chose, le katana que lui avait envoyé son grand-père, ou était-il ?
Cherchant du regard, il vit l'arme, au sol, près de sa soeur qui fixait l'arme du regard.


"C'est... il appartenait à grand-père."

Bon, finalement il aurait bel et bien un début de conversation, et quoi de mieux que de parler de famille.
_________________
Revenir en haut
Ayana Asuka
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2012
Messages: 103
Localisation: qui sait
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: Strike Noir
Poste: Pilote
Grade: Major
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Lun 31 Déc 2012 - 19:46
Sujet du message: Série Noire
Répondre en citant

Comme elle s'y attendait, Shinn essayait de gagner le maximum de temps. Mais comme elle tenait à en savoir plus sur lui, elle était disposée à lui donner tout le temps qu'il souhaitait, elle se doutait bien que parler d'un sujet pareil n'était pas du tout évident.
Elle avait quitté son Strike Noir avant l'entrée en atmosphère terrestre et patienta dans le vestiaire des femmes le temps que le vaisseau ait fini sa rentrée.
Une fois que ce fut fait, elle prit le temps de se changer et de mettre son uniforme militaire rouge et sortit de l'endroit avant de d'aller patienter dans le couloir du vestiaire des garçons dont son frère sortit quelques minutes plus tard, lui faisant signe de le suivre.
En effet, c'était mieux de parler en privé, si une tierce personne entendait, elle irait immédiatement tout balancer au capitaine, et elle serait obligée de le tuer et faire disparaître le corps.

Arrivés dans les quartiers de Shinn, ce dernier prit le soin de verrouiller la porte afin d'être sur qu'un visiteur importun ne les gênes pas.
A l'intérieur, les affaires du jeune homme étaient un peu secouées, comme partout ailleurs dans le vaisseau certainement. Alors qu'il terminait de tout remettre en place, Ayana s'aperçut qu'un objet se trouvait près de ses pieds, un katana dans son fourreau.


"C'est... il appartenait à grand-père."

Regardant son frère, l'attention d'Ayana se reporta sur l'arme qu'elle ramassa et regarda de près, une belle arme, presque une pièce de musée.
Elle finit par venir près du bureau et déposa l'arme dessus avant de se tourner vers Shinn et le regarda de près, dans les yeux.


"Une telle ressemblance, je ne peux pas nier ça, je suis obligée de reconnaître notre lien de parenté."

Fait indéniable et exact, qui devait certainement soulager son frère dans un sens.

"Tu dis que la FNE à tué nos parents... ils m'ont élevée et ont fait de moi une tueuse, comme ceux qui ont abattu notre famille."

Ce détail perturbait au plus haut point la jeune femme qui s'appuya sur le bureau, maintenant qu'elle se rendait de ce que cela pouvait impliquer.

"Je devrais laisser tomber, mais... Qu'est ce que je pourrais faire d'autre ? On m'a élevée pour que tue ceux qu'on me désigne comme étant ennemis de ZAFT. J'en ai tué beaucoup, que ce soit avec mon arme, ou dans un MS, comme toi ou des centaines d'autres soldats me diras-tu."

Elle baissa la tête.

"Même si je les abandonnais, il n'y aura que toi et moi, nous n'avons plus de famille. Alors à quoi bon ?"
_________________
Revenir en haut
Shinn Asuka
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2010
Messages: 571
Localisation: Minerva
Masculin
Gène: Coordinateur ; SEED
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Darkness 00 Qan[T]
Poste: Pilote
Grade: Adjudant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mer 2 Jan 2013 - 21:02
Sujet du message: Série Noire
Répondre en citant

Il avait donné des arguments forts à sa soeur, mais ce qu'elle lui avait répondu était tout aussi vrai. Elle travaillait pour la FNE, une organisation affaiblie aujourd'hui, mais qui a su faire trembler le monde.
Si elle les abandonnait et qu'ils le savaient, ils la pourchasseraient et chercheraient à la tuer, ainsi que lui et tous ceux qu'ils avaient rencontrés, certainement.
Par contre,elle se trompait sur un point.


"Il reste grand-mère, elle vit toujours dans les Plant's, je ne lui ai pas parlé depuis longtemps. Mais peut être devrions-nous aller la voir quand nous serons de retour là-bas."

Il s'approcha de sa soeur.

"Et j'ai aussi d'autres amis, je les considère comme ma seconde famille. Ils peuvent nous aider."

Certes, ce n'était pas grand chose à l'heure actuelle par rapport à la FNE, mais au moins ce n'était pas rien.
Peut être le fait de dire qu'il leur restait une famille suffirait à l'influencer suffisamment pour la convaincre, maintenant qu'elle était la, il ne comptait pas la perdre à nouveau.

"Ecoute, Ayana, je sais que je n'ai pas grand chose à t'offrir, mais c'est surement mieux que de rester toute ta vie à attendre et tuer, jusqu'à ce que tu tombes sur plus fort que toi."

Il marqua une courte pause, mais il tenait à le lui dire.

" Je ne veux pas perdre un des seuls membres qu'il reste de ma famille. S'il te plait, réfléchis-y."
_________________
Revenir en haut
Ayana Asuka
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2012
Messages: 103
Localisation: qui sait
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: Strike Noir
Poste: Pilote
Grade: Major
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Ven 4 Jan 2013 - 22:55
Sujet du message: Série Noire
Répondre en citant

Ayana releva la tête lorsqu'elle entendit Shinn lui dire qu'il leur restait leur grand-mère comme dernière famille. Il mentionna aussi d'autres personnes, mais elle ne les connaissait et donc elle réfléchirait à ce sujet, elle ne pouvait pas se permettre de faire confiance sur un coup de tête.
Mais il était déjà bon de savoir tout ça, cependant, rien n'était simple.


"La FNE a perdu aujourd'hui Shinn, mais elle n'a pas cessé d'exister comme on pourrait le penser, bien des évènements se produisent derrière la scène ou tous les regards sont attirés."

Elle parlait trop, surtout à cet instant. Et elle ferait mieux de couper court à cette discussion. La jeune femme se tourna vers son frère et posa ses mains sur ses épaules, regardant son jumeau dans les yeux.

"Shinn, pour l'instant il n'y a rien que nous ne puissions faire, et jusqu'à ce que cela soit possible il vaut mieux que tout reste comme c'est actuellement."

Elle voyait que son frère allait tenter de la contredire, mais elle resserra l'étreinte de ses mains sur ses épaules.

"On pourra y arriver, Shinn, mais pas maintenant."

Se séparant de son jumeau, la jeune femme sortit du vestiaire sans dire quoi que ce soit d'autre et partit vers ses quartiers. Une fois à l'intérieur, elle se laissa tomber sur son lit. Bien entendu, elle ressentait une certaine tristesse, mais c'était absolument nécessaire si elle ne voulait pas tout perdre pour de bon.
_________________
Revenir en haut
Kururugi Suzaku
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2009
Messages: 312
Localisation: En plein combat
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Lancelot Albion
Poste: Pilote
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Sam 5 Jan 2013 - 21:38
Sujet du message: Série Noire
Répondre en citant

Asagi surveillait d’un œil distrait les réparations que les techniciens de la base de Carpentarie étaient en train d’effectuer sur le Minerva.
Il avait sommeil, d’autant plus avec la terrible bataille qu’ils venaient de livrer dans l’espace, mais il ne trouvait pas la force d’aller se coucher tant qu’il ne saurait pas ce qu’il était advenu du Chevalier Blanc de ZAFT.
Que la nouvelle soit bonne ou mauvaise, il voulait être le premier à en prendre connaissance et à la relayer auprès de l’équipage si nécessaire.
Pour l’instant, il préférait laisser ses pilotes se reposer et ne pas remuer le couteau dans la plaie, le fait qu’ils aient tous survécu était un exploit en soi dans ce conflit contre d’autres Coordinateurs, au beau milieu d’un impressionnant déploiement de forces de la flotte lunaire.
Allaient-ils enfin trouver grâce aux yeux de l’Etat-Major de ZAFT qui semblait prendre un malin plaisir à les envoyer en première ligne dans la bataille ?
Mais il fut arraché à ses réflexions par la voix du CIC.
 
- Lieutenant Asagi, j’ai une communication prioritaire du QG de Carpentarie. Ils nous transfèrent une allocution du Haut Conseil des Plants et nous demandent de l’afficher sur tous les écrans du Minerva.
 
Le Capitaine par intérim du Minerva arqua un sourcil : y avait-il un lien avec la défaite de Messiah dans l’espace ?
Allaient-ils à nouveau démentir leurs liens avec l’organisation terroriste qui avait frappé si cruellement la Terre ?...
Il voyait davantage le Président Zala regretter leurs actes pour la forme avant de se lancer dans un discours appelant tous les Coordinateurs à raffermir leur conviction de remporter cette guerre.
Il n’avait pas spécialement envie d’entendre un discours mais il fit signe au CIC d’un geste las, un ordre était un ordre.
 
- C’est bon, allez-y !...
 
Bien évidemment les écrans du poste de commandement du Minerva n’étaient pas exemptés et il eut la surprise de voir quelqu’un d’autre que Patrick Zala dans la chaire du Palais Présidentiel réservée aux allocutions officielles.
 
- Gilbert Durandal ?...
 
Il connaissait vaguement le Secrétaire d’Etat à l’Administration Générale, il accompagnait fréquemment le Président Zala mais cette fois c’est lui qui prenait la parole, de manière aussi déterminée que solennelle.
 
- Mes chers concitoyens, le devoir m’incombe de prendre la parole en ces heures sombres. Nous devrions nous réjouir que nos valeureux soldats aient réussi à écarter du ciel de la Terre la menace que la FNE faisait peser sur elle. Malheureusement, une perte inestimable vient assombrir cette nouvelle. Tôt ce matin, les membres du Haut Conseil et moi-même avons appris la mort de notre Président, Patrick Zala.
 
Asagi se leva brusquement de son siège en entendant ça : le Président Zala, mort ?
Quand ? Dans quelles circonstances ? Visiblement la meute de journalistes rassemblés autour de la chaire se posait exactement la même question mais Durandal les interrompit d’un geste qui voulait les calmer.
 
- A l’heure actuelle, une enquête est en cours et toutes les hypothèses sont envisagées mais je peux vous assurer que je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour lui rendre justice !...
 
L’officier baissa les yeux : Zala était dans cette guerre un homme important, un leader charismatique !
Qu’allaient-ils devenir sans lui ? La Fédération Atlantique n’allait pas tarder à apprendre la nouvelle elle aussi et à ce moment… que feraient-ils sans chef fort à leur tête ?...
Mais Durandal n’en avait pas terminé.
 
- En vertu des pouvoirs qui me sont conférés, je remplacerais notre défunt Président jusqu’aux élections anticipées qui seront mises en place dans les meilleurs délais par notre Gouvernement.  Je vous demande donc à tous de garder votre calme et votre courage dans cette épreuve.
 
Ainsi donc c’était ce beau parleur qui allait prendre la tête des Plants jusqu’à ce qu’un scrutin soit organisé dans l’urgence dans les semaines à venir ?
C’était la première fois qu’Asagi l’entendait s’adresser au peuple mais il ne manquait apparemment pas de conviction ni de détermination, ils devaient pouvoir lui faire confiance au moins pendant ce laps de temps.
Mais la fin de son discours allait le laisser pantois.
 
- Enfin je voudrais également m’adresser aux nations de la Terre qui nous écoutent : dans les dernières heures, nous avons fait table rase de nos différences et de nos rivalités afin d’affronter une menace sans précédent qui planait sur l’humanité.  Cela prouve que lorsque toutes les conditions sont réunies, nous pouvons trouver un terrain d’entente .  Et je suis certain que, comme moi, vous voulez mettre un terme à cette guerre. Reprenons le dialogue et essayons, tous ensemble, d’y mettre fin, une bonne fois pour toutes ! Je vous remercie…
 
Le Capitaine par intérim du Minerva écarquilla les yeux : chercher à renouer le dialogue avec les nations terrestres alors que la FNE venait de frapper mortellement la Terre à plusieurs reprises ?...
C’était complètement fou !... Ou bien terriblement audacieux, Asagi n’aurait su le dire.
Pendant ce temps, à bord du Vosgulov Ilyas qui croisait sous les eaux du Pacifique, les officiers qui occupaient le poste de commandement s’étaient mis au garde à vous en entendant l’annonce du décès du Président des Plants mais le Commandant Hijen fut le premier à rompre.
 
- Nous venons de perdre un symbole fort pour les Plants… Si le Chevalier Blanc de ZAFT a réellement survécu, nous devons le ramener à tout prix ! Où en sommes-nous ?...
 
Il se tournait vers le sous-officier chargé du sonar mais celui-ci fronçait les sourcils en examinant les images qu’il détenait.
 
- Il y a beaucoup de petits ilots sur la zone, Commandant !... Repérer un MS sera difficile !...


Cette nouvelle ne plaisait pas au Commandant, ils étaient dans une zone maritime surveillée à la fois par Orb et Sank.
Même s’ils venaient sauver l’un de leurs pilotes sensément sur zone, ils n’allaient pas apprécier cette intrusion sur leur territoire.
Mais il n’avait pas le choix et il donna ses ordres.
 
- Nous allons faire surface. Passage en alerte rouge. Dites à l’escadron Hammer de prendre place dans leurs machines. S’ils repèrent le Z-01, ils mèneront des recherches au sol s’il le faut.
 
L’alarme ne tarda pas à retentir dans tout le bâtiment  et lentement il remonta vers les flots bleus du Pacifique tandis que les pilotes rejoignaient leurs machines.
Le Lieutenant Hammer, à la tête des pilotes de l’Ilyas, prit contact avec tous ses hommes dès qu’il eut allumé les systèmes de son Babi.
 
- Clark, Ethan, mettez les senseurs de vos Dinn au maximum de leurs capacités dès que nous serons sortis. Il faut retrouver la trace du Lieutenant Kururugi le plus rapidement possible. Ikeda, Heller, longez les côtes des ilots avec vos ZnO, s’il a atterri dans la zone, son Z-01 est forcément là !...
- Bien reçu, répondirent quatre voix en chœur.
 
Hammer ajusta son casque tandis que les trappes de lancement s’ouvraient, dévoilant le ciel pur du Pacifique.
 
- Escadron Hammer, lancement !...
 
Son Babi et les deux Dinns furent projetés dans les airs avant de se déployer sur la zone tandis que les ZnO  faisaient surface et se dirigeaient vers les ilots afin d’avoir un visuel sur les côtes.
Il devait retrouver le Chevalier Blanc de ZAFT et plus vite ce serait, mieux ça vaudrait !...
_________________
Revenir en haut
Saris Cross
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mai 2010
Messages: 318
Localisation: En Stand By sur le Minerva.
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Vent Saviour
Poste: Pilote de MS
Grade: Sergent-Major
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Jeu 10 Jan 2013 - 06:25
Sujet du message: Série Noire
Répondre en citant

Sur le trajet qui le ramenait vers le seul endroit où il pouvait se permettre de méditer en paix, désormais, Saris entrevit brièvement Shinn et Ayana. D'abord curieux de savoir ce qu'ils pouvaient bien fabriquer, il secoua la tête pour se débarrasser de ces pensées inutiles, si loin de ses problèmes actuels. Comment allait il faire pour annoncer à Yumi que Suzaku était peut être....?

*On a aucune nouvelle.....il doit être encore en vie. Il DOIT vivre!*

Il le savait bien, sa préoccupation première n'était pas forcément la vie du Chevalier Blanc lui même, qu'il appréciait malgré tout pour sa vaillance et sa fiabilité, mais les conséquences de sa disparition. La puissance de feu du Minerva devenait dérisoire, sans lui, et Saris ne pourrait pas combler grand vide, étant lui même amputé de son MS. Qui se risquerait à combattre à bord d'un Zaku défectueux après avoir déjà éprouvé ses nombreux dysfonctionnements?
Pas lui.


-"Soldat Cross?"

Contrarié, Saris se tourna vers la voix qui l'interpellait. Il devinait déjà qu'on lui cherchait des ennuis, et il avait rarement tort. Peu de gens l'appelaient par son grade, sur le Minerva, et avant même de voir le gaillard, plutôt costaud et vigoureux, le malheureux pilote pouvait déjà deviner qu'il ne faisait pas partie de son équipage.

-"En personne."
-"Vous êtes convoqué par le Capitaine Dylans. Il vous attend à l'intérieur de la base et je dois vous y escorter."

Saris se mit à pâlir. Un haut gradé voulait le voir, lui? Le chat sauvage, l'animal solitaire du Minerva, convoqué par un Capitaine? Ca sentait rarement bon. Hochant la tête en grognant quelques paroles d'approbation, le jeune homme suivit son guide. Le trajet ne dura pas longtemps, et bientôt, on l'installa dans une petite salle vide, dans laquelle il patienta quelques minutes qui, cette fois, lui parurent des heures. Pourquoi voulait on le voir? Pour lui reprocher sa conduite dangereuse lors de la bataille contre la FNE? Comment pouvait il deviner que son Zaku lui indiquait une fausse mesure d'énergie? Ou bien était ce pour lui reprocher le manque de résultats dû au pilotage du Gale Strike? Il ne l'avait pas piloté bien longtemps, que pouvait il y faire? Ou bien....
Ou bien beaucoup d'autres choses. Dans sa tête circulaient des remontrances possibles sur tout ce que la vie pouvait lui offrir, des hypothèses sensées et bien plus encore farfelues, irréelles. Il en avait déjà trop fait le tour lorsqu'enfin, la porte de la salle s'ouvrit et qu'un homme entra. Aussitôt, Saris se leva et se mit au garde à vous.


-"Repos. Asseyez vous, je vous prie."

Cette fois, plus de vigueur. Le Capitaine Dylans était le portrait contraire de l'homme qui l'avait amené ici. Maigre, l'air fatigué, pas bien imposant et même ses décorations ne le rendaient pas plus impressionnant que ca.

-"L'état major a décidé d'étudier votre cas, suite à votre coopération concernant les tests du.....euuh, Gale Strike, c'est ca?"
-"Afffirmatif, mon Capitaine. J'ai piloté cette machine."
-"Bien. Nous nous sommes rendus compte que vous n'aviez, jusqu'ici, jamais bénéficié d'une promotion et êtes resté un simple soldat, et l'on m'a chargé de corriger ce problème."

Plus que pâle, Saris devint transparent. Comment pouvait on mettre en relation son grade et le Gale Strike? Mieux, quel imbécile, à l'état major, avait pu lancer une idée aussi stupide? Personne n'avait, à sa grande satisfaction, voulu le promouvoir pour éviter des désagréments. Qu'est ce qui avait changé, depuis?

-"Je....pour être honnête, mon Cap-"
-"KEUUGGGH! TEUUUEHEUMMM!"

La toux du Capitaine Dylans le fit sursauter, ce dont le gradé ne parut pas se formaliser et poursuivit comme si de rien n'était, coupant habilement la parole au soldat.

-"Donc, disais je, vous voila promu au rang de....Sergent-Major....? Hmpf, enfin bref, promu. Je suppose que la bataille contre la base mobile de la FNE a pesé sur la balance, spécialement votre habileté au combat à bord d'un Zaku totalement décati..."

Le mot était faible. Cette épave était une anomalie de la tête au pied. Le Shippu, pourtant bien plus ancien, sans doute, était déjà bien plus performant et mieux entretenu, même dans son état actuel.

-"De plus, comme j'imagine que cette machine ne vous servira plus, ou plutôt que vous n'y mettrez plus jamais les pieds, j'ai soumis une proposition à l'état major que vous apprécierez autant qu'ils l'ont appréciée. Nous vous avons assigné à une nouvelle machine."

Cette fois ci, l'entretien devenait intéressant. Une nouvelle machine, ca pouvait être n'importe quoi, mais toujours mieux que ce qu'on avait osé lui mettre dans les pattes.

-"Une nouvelle machine, mon Capitaine?"
-"Oui. D'ailleurs, elle doit déjà être en cours d'acheminement vers le Minerva. Un autre prototype, bien sur. Vous vous êtes bien débrouillé à bord du précédent, par conséquent....."

Par conséquent, on lui refourguait tout ce qui était flambant neuf et qui pouvait flamber sans prévenir en plein combat. Pas joli joli, mais le souvenir du Gale Strike, "cadeau" qu'il reconnaissait désormais à sa juste valeur lui remonta le moral. Si son nouveau MS était aussi fiable que le prototype précédent.....

-"Ce sera tout. Un membre du personnel vous apportera vos décorations. Je ne peux malheureusement pas vous offrir de cérémonie, soldat. Rompez."

Saris ne releva pas la remarque ironique du Capitaine Dylans et le salua avant de sortir et de retourner au Minerva. Mille et une questions s'ajoutèrent aux millions d'autres qui hantaient son esprit. QUI pouvait bien, à l'état major, avoir décidé de le promouvoir? A quoi ressemblait sa nouvelle machine? Quel serait son rôle, désormais qu'il était Sergent-Chef.....ou Sergent-Major? Il ne savait déjà plus.


-"......sement, une perte inestimable vient assombrir cette nouvelle. Tôt ce matin, les membres du Haut Conseil et moi-même avons appris la mort de notre Président, Patrick Zala."


Le jeune homme tourna aussitôt la tête vers ce qu'il venait d'entendre. Des écrans, à bord du Minerva, diffusaient un discours d'un homme qu'il reconnaissait vaguement. Un proche du Président, sans doute.....qui lui, était mort!? Silencieusement, Saris écouta la discours, aussi hypnotisé que les autres. Combien d'autres surprises lui réservait on, aujourd'hui?
_________________
Saris Cross

"Chaque jour est une surprise, bonne ou mauvaise, et nous ne sommes pas plus sûrs de demain que nous ne l'étions hier d'aujourd'hui."
Revenir en haut
Shinn Asuka
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 01 Oct 2010
Messages: 571
Localisation: Minerva
Masculin
Gène: Coordinateur ; SEED
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Darkness 00 Qan[T]
Poste: Pilote
Grade: Adjudant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 20 Jan 2013 - 21:53
Sujet du message: Série Noire
Répondre en citant

Pas maintenant hein ? Alors quand ? Shinn devait le reconnaître, son impatience prenait le dessus. Heureusement qu'Ayana s'était montrée plus raisonnable que lui que ne pensait plus qu'à rentrer avec elle sur les Plants voir le dernier qu'il leur restait.
S'asseyant sur son lit, le jeune homme réfléchit à ce qu'il pourrait bien faire. Ce qui serait bien, ce serait qu'elle puisse être considérée comme morte aux yeux de la FNE. Oui, ça devrait être possible, mais il faudrait le faire en un endroit surveillé par ces derniers.
Il pourrait le demander à Ayana, mais avant cela, il devait reprendre contact avec certaines personnes, ces gens qu'il considérait vraiment comme sa famille. Cela ne faisait pas tellement longtemps qu'il les avait quittés, mais il est vrai qu'ils lui manquaient déjà beaucoup. Prenant place à son bureau, il se connecta à l'ordinateur qui s'y trouvait et tapa le message qu'il souhaitait envoyer. Cela lui prit pas mal de temps car malgré tout, il devait faire gaffe à ce qu'il disait, il y avait peu de chance que les communications de ce type soient surveillées, mais si c'était bien le cas, mieux valait bien choisir ses mots.


Une fois ceci fait, c'est à dire une bonne heure après, Shinn sortit de ses quartiers avant de se diriger vers le réfectoire pour prendre de quoi boire, histoire de se désaltérer, et surtout se changer les idées, ce qui se produisit mais pas de la manière qu'il le pensait.

- Mes chers concitoyens, le devoir m’incombe de prendre la parole en ces heures sombres. Nous devrions nous réjouir que nos valeureux soldats aient réussi à écarter du ciel de la Terre la menace que la FNE faisait peser sur elle. Malheureusement, une perte inestimable vient assombrir cette nouvelle. Tôt ce matin, les membres du Haut Conseil et moi-même avons appris la mort de notre Président, Patrick Zala.

Pardon ? Le président était mort ? Une nouvelle surprenante pour le jeune homme. Certes il n'était pas un radical et il ne partageait pas du tout les idées de Zala. Mais il faisait avec depuis tout ce temps et il n'avait jamais eu de problèmes.
Ecoutant la suite des informations, il vit que celui qui parlait de tout cela, un certain Durandal, occuperait les fonctions de président remplaçant pour le moment. Par contre, l'entendre parler de demande des pourparlers de paix, voila qui en surprit plus d'un dans la salle.
Shinn lui n'avait pas esquissé un geste, ça ne le dérangeait pas le moins du monde, après tout, comme ça il pourrait retrouver ses amis plus vite et chercher un moyen d'aider sa soeur également.
Mais était-ce réellement possible ?

_________________
Revenir en haut
Kururugi Suzaku
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2009
Messages: 312
Localisation: En plein combat
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Lancelot Albion
Poste: Pilote
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 3 Fév 2013 - 14:45
Sujet du message: Série Noire
Répondre en citant

Suzaku ne sut pas jamais combien de temps il était resté inconscient, il sut qu’il avait repris conscience en sentant une douleur sourde lui vriller les tempes.
Péniblement il tenta d’ouvrir les yeux pour essayer de comprendre ce qui lui arrivait mais quand il y parvint, sa vision était si brouillée qu’il ne reconnaissait rien.
Enfin si, il parvint peu à peu à distinguer une silhouette féminine à ses côtés, de longs cheveux dansaient dans son dos, était-ce…
 
- …Shina ?...
 
La jeune femme se tourna dans sa direction mais ce fut une voix qu’il ne reconnaissait pas qui retentit dans sa tête douloureuse.
 
- Sélène.  Désolée de vous décevoir Lieutenant Kururugi !...
 
Sa vue revint très lentement à la normale et il constata qu’une jeune infirmière aux longs cheveux sombres enveloppée dans sa blouse blanche se penchait sur lui tandis que ses yeux gris l’observaient avec attention.
 
- Comment vous sentez-vous ?...
- Je…
 
Suzaku comprit qu’il était allongé dans un lit d’infirmerie mais il levait à peine la tête pour tenter de se redresser qu’une douleur vive lui transperça la nuque.
Il poussa un gémissement de douleur et reposa aussitôt la tête sur l’oreiller en portant une main à l’arrière de son cou, il constata au toucher qu’il portait un bandage.
Sélène posa une main sur son torse pour l’obliger à rester couché.
 
- Tenez-vous tranquille Lieutenant Kururugi, le coup que vous avez reçu était vraiment brutal, c’est une chance que vos cervicales n’aient pas été touchées !...
 
Le Chevalier Blanc de ZAFT hocha faiblement la tête et il jeta un regard circulaire autour de lui, il ne reconnaissait pas l’endroit, où avait-il été emmené ?...
 
- Où… Où suis-je ?...
 
Etait-il à Orb ? La nation neutre et insulaire était sensée envoyer des forces sur l’îlot où il avait échoué s’il en croyait les paroles du pilote du Freedom.
Mais un sourire rassurant se dessina sur le visage doux de Sélène.
 
- Vous êtes à bord du Vosgulov Ilyas, vous étiez inconscient quand nous vous avons ramené à bord. Normal que vous soyez désorienté !...
 
Le jeune Coordinateur retint un soupir de soulagement : au moins il n’était ni tombé aux mains de l’ennemi ni entre celles d’une nation neutre qui lui aurait sûrement fait passer un sale quart d’heure ne serait-ce que pour avoir effectué un atterrissage interdit sur leur territoire.
 
- Je vous remercie d’être venus me secourir !...
 
Il espérait que les soldats terrassés par les hommes de la FFCE allaient bien, ils n’avaient voulu que l’aider et ils avaient été attaqués avec violence par ces types prêts à tout pour secourir Shina.
L’infirmière haussa les épaules en entendant ce remerciement mais elle se figea en entendant la porte métallique coulisser.
 
- Commandant !...
 
L’officier commandant de ce Vosgulov prenait la peine de se déplacer pour s’inquiéter de sa santé.
Suzaku voulut se redresser pour le saluer correctement mais le Commandant Hijen lui fit signe de rester tranquille.
 
- Repos Lieutenant. Vous avez dû en voir de dures, comme mes pilotes !...
 
Le Chevalier Blanc de ZAFT se raidit en entendant ça, en effet les pilotes de l’Ilyas étaient à terre dans ces derniers souvenirs, eux aussi devaient être mal en point.
Mais le Commandant Hijen semblait surtout être venu lui apporter des nouvelles.
 
- Je vous informe que mon bâtiment fait actuellement route vers Carpentarie, nous allons rejoindre la base afin de vous permettre de rallier le Minerva qui a fait escale sur place.
 
Cette fois, le kendoka poussa un soupir de soulagement, le vaisseau avait donc fait une rentrée atmosphérique sans encombre et n’avait pas été poursuivi par les forces terriennes.
Mais il semblait y avoir autre chose, Suzaku le devinait à l’ennui qui durcissait les traits du commandant du sous-marin.
 
- Qu’y-a-t-il ?...
 
Hijen consulta l’infirmière du regard, comme s’il craignait qu’annoncer quelque chose de désagréable à Suzaku allait lui donner un choc fatal, mais devant le hochement de tête de cette dernière, il reprit la parole.
 
- Ces inconnus qui vous ont attaqués sur l’île… je suis au regret de vous annoncer qu’ils ne se sont pas contentés de ça. En quittant les lieux, ils ont pris soin… de détruire votre MS.
 
Le jeune Coordinateur eut l’impression que l’information mettait un temps infini à envahir son cerveau mais ses yeux émeraudes se dilatèrent de détresse dès qu’il comprit.
Non contente de lui avoir arrachée Shina une nouvelle fois, la FFCE l’avait maintenant privé du Lancelot, ce MS qui donnait l’impression d’être une extension de lui-même, la seule épée qu’il possédait pour défendre les PLANTS de toutes les menaces qui pesaient sur elles.
Qu’allait-il faire sans lui ?...
L’officier commandant de l’Ilyas semblait comprendre tout son désarroi et il vint poser une main apaisante sur son épaule.
 
- Nos pilotes sont en train d’établir des portraits robots de leurs assaillants en fonction de leurs souvenirs. Nous ferons regretter à ces rebelles leurs actes, un jour ou l’autre !...
 
Ce n’était pas ça qui allait le réconforter dans l’immédiat, même si ZAFT lui fournissait un nouveau modèle, jamais il ne retrouverait la mobilité et la vivacité de son Lancelot.
Il allait perdre de sa force au combat et il ne pouvait pas se le permettre, il devait continuer à se battre pour protéger les colonies, plus que jamais après ce qu’il venait de se passer dans l’espace.
Mais ce n’était visiblement pas à l’ordre du jour car le Commandant Hijen lui fit une recommandation avant de quitter l’infirmerie.
 
- Reposez-vous pour l’instant Lieutenant.  Je vous préviendrai dès que nous serons en vue de Carpentarie !...
 
Suzaku se laissa retomber dans son oreiller dès que l’officier commandant du Vosgulov eut quitté l’infirmerie.
Qu’allait-il devenir sans son Lancelot ?...
_________________
Revenir en haut
Saris Cross
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mai 2010
Messages: 318
Localisation: En Stand By sur le Minerva.
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Vent Saviour
Poste: Pilote de MS
Grade: Sergent-Major
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mar 5 Fév 2013 - 09:09
Sujet du message: Série Noire
Répondre en citant

-"Ca devrait être bon, maintenant. Et si ca l'est pas, j'en empale un au milieu du hangar!"

Depuis déjà un moment, Saris tapotait nerveusement sur son bureau tout en consultant toutes les données relatives à son nouveau MS. L'annonce de la mort du President Zala l'avait rendu plus impatient encore de remonter à bord d'un appareil correct et d'être à nouveau PLEINEMENT opérationnel.

-"Une unité à distance? Au moins, ca m'évitera de me faire descendre aussitôt arrivé sur le champ de bataille."


"Vent Saviour". Un nom à l'intonation aussi vivace que le "Gale Strike". Sentir que ce nouveau MS possédait ce rapprochement avec son ancien fidèle compagnon de métal lui plaisait bien. Quant à savoir s'il pourrait enfin faire de grandes choses à son bord, il lui faudrait déjà faire quelques simulations.
Et pour en faire, il faudrait que le MS soit en état de le faire. Des "règlements de dernière minute" l'empêchaient d'enfin pouvoir toucher de ses mains une machine décente, de celles qui font oublier une expérience traumatisante à bord d'un Zaku à peine plus efficace qu'un auto-cuiseur.
Et le temps passant, Saris ne tenait plus à place. Il éteignit son ordinateur et sortit de sa chambre, décidé à retourner au hangar pour réclamer ce qu'on lui avait confié.


-"....Il claque bien, quand même."

S'il préférait de loin l'apparence et les couleurs de son ancien Gale Strike, Saris devait admettre que le Vent Saviour dégageait une aura particulière. Aura altérée par les deux mécaniciens qui continuaient leur check-up de la machine. Inquiet, le jeune homme se précipita vers eux. Les réglages étaient ils terminés, ou pas? Y avait il un dysfonctionnement, un imprévu qui l'empêcherait de le piloter? Ses questions se lisaient sur son visage, l'un des mécaniciens riant bruyamment en le voyant arriver.

-"Pas de soucis, gamin! On le bichonne, ton MS! Tu peux monter à bord, on a tout vérifié, il est OK dans une minute!"


Timing parfait. Saris grimpa à bord du Vent Saviour et contempla l'intérieur du cockpit. Un détail le surprit. Son siège avait l'air bien plus confortable que le siège d'origine du Gale Strike. Au moins, cette fois, il n'aurait pas besoin d'en créer un. En s'asseyant dessus, il en eut la confirmation: le siège était BEL ET BIEN confortable. Le Vent Saviour était un MS rapide, bien plus encore lorsqu'il se transformait. Un siège décent était la moindre des choses pour éviter que le pilote ne meure......simplement en pilotant.
L'images des deux mécaniciens s'éloignant du MS en levant le pouce apparut à l'écran, et Saris consulta à nouveau les données de son nouveau "corps".


-"Mais.....!?"

Chaque MS devait être configuré par le pilote pour ses propres préférences, et l'Etat Major, ou en tous cas les mécaniciens du Minerva l'avaient bien compris. Le Vent Saviour avait été programmé de manière à répondre de la même manière que le Gale Strike lorsqu'il restait en mode MS.

-"C'était donc ca, les réglages de dernière minute? Bande de casse-burnes, vous auriez pu me le dire plus tôt....."

Malgré tout, Saris était satisfait. Il n'appréciait pas trop les cadeaux, mais celui ci ne lui déplaisait pas. Il appuya sur quelques boutons pour démarrer la simulation, et respira un bon coup pour s'y plonger totalement. Le Vent Saviour allait devenir sien. Totalement.
_________________
Saris Cross

"Chaque jour est une surprise, bonne ou mauvaise, et nous ne sommes pas plus sûrs de demain que nous ne l'étions hier d'aujourd'hui."
Revenir en haut
Elehaymm Van Houten
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 30 Aoû 2012
Messages: 56
Gène: Coordinateur ; SEED
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: Alpharius
Grade: Major
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mar 12 Fév 2013 - 16:35
Sujet du message: Série Noire
Répondre en citant

Ils avaient finalement patienté dans le réfectoire du vaisseau, se demandant ce qu'il allait se passer désormais pour eux. Elly avait demandé aux officiers de la base de se renseigner à propos des vaisseaux ZAFT ayant survécu à la bataille spatiale. Mais comme elle le craignait, il n'apparaissait nul part parmi les appareils survivants.
En attendant des ordres, elle et les trois autres pilotes avaient été assignés à rester sur le Minerva le temps qu'ils demandent au commandement ce qu'il allait advenir d'eux.

Une réponse qui ne tarda pas à arriver lorsque les quatre pilotes furent appelés par un officier.


"Voici vos ordres. Vous trois êtes assignés à cette base pour le moment. Quand à vous, Major Van Houten, vous êtes priée de retourner sur les Plants au plus vite, vous êtes assignée au vaisseau Enterprise sous les ordres du capitaine Price. Il est actuellement en train d'être remis en état. Votre MS est déchargé du Minerva actuellement pour être transféré sur un vaisseau."

"A vos ordres." Répondit-elle simplement, bien qu'elle fut surprise de savoir qu'elle serait la seule à repartir dans l'espace.

Faisant ses salutations avec ses équipiers, elle sortit alors du Minerva ou un autre officier l'attendait et l'emmena à la au vaisseau ou son appareil était fini d'être chargé. Il ne manquait plus qu'Elly, qui monta à bord quelques minutes plus tard.
Au moins elle retournerait rapidement dans l'espace. Elle s'y sentait bien, contrairement sur Terre ou elle n'était pas vraiment à l'aise, la gravité certainement.
Revenir en haut
Kururugi Suzaku
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juil 2009
Messages: 312
Localisation: En plein combat
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Lancelot Albion
Poste: Pilote
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mar 12 Fév 2013 - 21:44
Sujet du message: Série Noire
Répondre en citant

Pour Suzaku qui n’était jamais inactif, rester confiné dans l’infirmerie de l’Ilyas était d’un ennui mortel quand il ne dormait pas.
Mais l’infirmière avait raison, celui qui lui avait asséné ce coup sur la nuque n’y avait pas été de main morte, au point qu’il commençait à se demander s’il n’avait pas tout simplement cherché à le tuer.
Il se contentait donc de se reposer pendant que le sous-marin faisait route en direction de Carpentarie.
Toutefois il ne tarda pas à avoir de la visite sous la forme d’un sous-officier armé d’un ordinateur et d’une tablette graphique.
 
- Lieutenant Kururugi ? Sergent Milan, je viens pour l’enquête concernant ce qui s’est passé sur l’île. Je voudrais savoir si vous vous sentez capable d’identifier vos agresseurs ?...
 
Suzaku essaya de rassembler ses souvenirs : il n’avait pas vu le visage du pilote qui l’avait agressé.
Il y avait aussi ce type aux mèches violettes mais il l’avait vu trop peu de temps pour pouvoir faire un portrait-robot fidèle et celui qu’il avait cru reconnaître… il pouvait très bien se tromper.
Mais il y en avait un dont il se rappelait parfaitement et il releva ses yeux émeraudes en direction du portraitiste.
 
- Oui, au moins l’un d’eux.
 
Le Sergent Milan s’assit à ses côtés et suivit ses directives afin d’essayer de dresser un portrait fidèle du pilote du Freedom.
Il ressemblait à Shina, ce qui faisait qu’il n’avait aucune difficulté à se rappeler chacun des traits du jeune homme qui l’avait défié du regard tout le temps où ils s’étaient fait face.
Seule différence notable avec celle qu’il aimait, ces mèches qui retombaient sur son front et la dureté de son regard améthyste que le jeune homme avait dardé sur lui en le braquant de son arme.
Le portrait qu’en dressa le sous-officier était si fidèle que le kendoka crut un instant l’avoir de nouveau face à lui.
 
- C’est ressemblant ?...
 
Suzaku se contenta de hocher la tête silencieusement, il allait laisser le sergent Milan l’ajouter au rapport du Commandant de l’Ilyas mais il allait garder une information pour lui, le fait que ce visage appartenait au pilote du Freedom, l’as de la FFCE.
Il était son ennemi désigné, c’était à lui de mettre fin à ses exactions, pas question que ZAFT lui lance la chasse sous prétexte qu’il était apparenté à Shina.
Enfin… pour arrêter l’ange de la FFCE, il lui faudrait une nouvelle machine maintenant que son fidèle Lancelot avait été détruit.
Il était certain que Vino, son technicien, s’en arracherait les cheveux dès qu’il saurait la nouvelle.
Aurait-il la chance que ZAFT lui fournisse un nouveau prototype issu de leurs usines d’armement ?
Et, en admettant que ce soit le cas, allait-il seulement retrouver la moitié de la mobilité et de la puissance de la machine qui lui avait donné le surnom de Chevalier Blanc ? Rien n’était moins sûr.
Au bout de quelques longues heures d’ennui, il vit entrer le Commandant Hijen et se redressa pour lui adresser un salut militaire cette fois.
Son supérieur hiérarchique le lui rendit et lui adressa un sourire encourageant.


- Nous arriverons dans l’heure qui vient à Carpentarie. Je vous laisse vous préparer, des membres de votre équipage viendront vous accueillir à quai.
 
Suzaku hocha la tête et à peine le Commandant Hijen eut-il quitté la scène qu’il entreprit de se lever.
Sa nuque le faisait encore souffrir mais il survivrait, après tout en tant que Coordinateur il était solide.
La jolie Sélène entra dans la petite infirmerie, elle lui tendit un uniforme rouge.
 
- J’ai pensé que vous auriez besoin de ceci.
 
Cette petite attention amusa le Chevalier Blanc de ZAFT, sa combinaison de pilote avait été nettoyée par les soins du staff de l’Ilyas mais il préférait en effet revêtir l’uniforme des pilotes d’élite avant de rejoindre Carpentarie.
Il se leva et se dirigea vers l’infirmière tout en saisissant doucement les vêtements.
 
- Je vous remercie pour tout Sélène.
 
La doctoresse afficha un sourire amusé et se contenta de hausser les épaules, les mains dans les poches de sa blouse blanche.
 
- Si vous voulez vraiment me remercier, évitez de vous attirer des ennuis la prochaine fois !...
 
Suzaku lui sourit en retour et hocha la tête, toutefois sans lui répondre, il ne pouvait jurer de rien après tout.
Il se contenta donc de prendre une douche et de revêtir l’uniforme qu’on lui avait amené.
Bien vite, un message via les haut-parleurs de l’Ilyas avertit tout l’équipage de leur arrivée imminente à Carpentarie et surtout qu’ils faisaient surface.
Une fois amarré, le kendoka, avec sa nuque endolorie, eut un peu de mal à gravir les échelles qui le ramenèrent à l’air libre.
Et sur le quai, un comité d’accueil l’attendait : il découvrit qu’Asagi et un autre homme d’équipage du Minerva le guettaient à bord d’un véhicule militaire.
Le Commandant par intérim du vaisseau lui adressa un salut militaire, accompagné d’un sourire ravi.
 
- Heureux de vous voir de retour parmi nous Lieutenant !...
 
Le jeune Coordinateur n’était pas moins satisfait de se retrouver sur une base alliée et de pouvoir rejoindre le Minerva désormais.
Mais à peine eut-il pris place dans le véhicule qui démarrait pour rejoindre le vaisseau de guerre qu’il se tourna vers Asagi, il devait le tenir informé de la situation au plus vite.
 
- Asagi, je dois vous dire quelque chose…
 
Mais l’officier l’interrompit d’un geste, il semblait étonnamment sérieux, que se passait-il ?...
 
- Je sais que le Lancelot est perdu, le Commandant Hijen nous en a informés ainsi que le QG de Carpentarie. Moi aussi j’ai de nombreuses choses à vous dire mais cela attendra que nous soyons de retour sur le Minerva, entendu ?...
 
Suzaku fut un peu surpris mais il se contenta de hocher la tête, qu’est-ce qu’Asagi tenait à lui apprendre une fois sur place qui soit plus important que la perte de sa machine ?...
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






Posté le: Aujourd’hui à 21:31
Sujet du message: Série Noire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
   Gundam Neo Generation -> Base de Carpentarie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 3

 
Sauter vers: