:: Bienvenue au Manoir des Ombres ::
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Gundam Neo Generation -> RP libres
 
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2011
Messages: 132

Posté le: Dim 30 Sep 2012 - 12:51
Sujet du message: Bienvenue au Manoir des Ombres
Répondre en citant

 
 
 
 
 
 
Un vaste manoir inquiétant perdu au milieu de nulle part, entouré d’arbres où quelques feuilles mortes s’accrochent désespérément tandis que le vent souffle entre leurs branches en hurlant comme une âme en peine… 
 
Que diable êtes-vous venu faire ici alors que vous êtes un pilote d’élite en train de livrer une guerre interstellaire ? 
Ah oui, vous vous rappelez maintenant… Vous avez reçu une invitation signée d’un certain Gauthier sur le vaisseau où vous attendiez une prochaine bataille. 
 
Et celle-ci vous a littéralement pris aux tripes : elle vous proposait ni plus ni moins… de profiter d’un buffet à volonté totalement gratuit ! 
 
Difficile de résister alors que vous n’avez droit qu’à des rations militaires tout au long de l’année, pas vrai ?... 
 
Vous n’avez pas hésité longtemps à prendre votre congé auprès de votre Capitaine et à rassembler quelques affaires pour vous rendre sur les lieux du banquet auxquels vous êtes convié. 
 
Mais, en arrivant sur les lieux de la fête, vous avez été désagréablement surpris par l’ambiance lugubre de l’endroit. 
 
Toutefois la douce odeur de nourriture qui flotte dans l’air vous a néanmoins poussé à entrer et c’est là que vous avez été surpris. 
 
Vous êtes loin d’être le seul invité du maître des lieux : dans le vaste vestibule seulement éclairé de lampes dont les ampoules semblent sur le point de rendre l’âme, vous devinez dans la pénombre des visages et des silhouettes que vous connaissez bien. 
 
Membres de ZAFT, de la FFCE, du Blue Cosmos, de l’Alliance, de la FNE, sans distinction.  
 
Mais alors que vous revenez tout juste de votre surprise, les lourdes portes du manoir se referment bruyamment derrière vous et se verrouillent hermétiquement. 
 
Vous êtes enfermés dans ce vaste vestibule obscur en compagnie d’ennemis de longue date et c’est seulement maintenant que vous rappelez de la date.  
 
Nous sommes le 31 Octobre, le jour d’Halloween : dans quel cauchemar allez-vous être plongé ?... 
 
 
Mise en situation : Bienvenue au Manoir des Ombres, chers joueurs de GNG. 
 
Vous voilà pris au piège dans un manoir obscur et inquiétant où vous devrez unir vos forces afin de comprendre dans quelle situation vous êtes plongés et surtout trouver un moyen de vous en sortir. 
Pour l’instant, aussi nombreux que vous soyez, vous venez d’être confinés dans le vestibule du manoir, dépourvu de fenêtres et seulement éclairé par quelques lampes vacillantes. 
 
Celui-ci est vaste, un plancher craquant ça et là recouvert d’un épais tapis fait des bruits inquiétants sous vos pas, les murs sont tapissés d’un papier peint d’un rouge sombre et des tableaux poussiéreux y sont accrochés. 
 
La vaste porte par laquelle vous êtes entrés s’est refermée hermétiquement et quelque soit votre force physique vous ne parviendrez pas à l’ouvrir. 
 
Devant vous se dresse un escalier recouvert par un lourd tapis rouge donnant sur une double porte sur le palier et aucune autre issue n’est visible. 
 
Vous êtes libre d’examiner les lieux ou de converser entre vous pour prendre une décision (par chat ou par MP, comme vous voudrez) mais prenez bien en compte que le Maître de Jeu (c'est à dire moi, mwahaha XD) pourra intervenir n’importe quand (en général tous les deux ou trois jours) afin de faire évoluer la situation.  
 
Et nous sommes le jour d’Halloween, des évènements étranges et inattendus peuvent avoir lieu… 
 
Participants :
- Shina Izumi
- Kira Yamato
- Chuujitsu Kazuki
- Ratach Osis
- Ayana Asuka
- Saris Cross
- Vincent Wierzbinski
- Suigintou Rozen
 
 


Dernière édition par Maitre du Jeu le Ven 5 Oct 2012 - 19:58; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






Posté le: Dim 30 Sep 2012 - 12:51
Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Shina Izumi
Administratrice
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2009
Messages: 1 466
Localisation: Artemis
Féminin
Gène: Coordinatrice
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Dark Strike Freedom
Poste: Pilote de MS
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 30 Sep 2012 - 16:14
Sujet du message: Bienvenue au Manoir des Ombres
Répondre en citant

Shina fit une grimace dès que le taxi l'ait déposée à l'adresse indiquée sur l'invitation.
Le moins que l'on puisse dire, c'est que ça n'avait pas l'air accueillant du tout, ce n'était pas l'endroit rêvé pour organiser un banquet de tous les diables.
La jeune femme frémit devant l'apparence lugubre de la demeure, à vrai dire elle n'avait aucune idée de l'identité de la personne l'ayant invitée mais il fallait vraiment être original pour vouloir vivre dans un endroit pareil.
Toutefois elle n'oubliait pas qu'elle venait simplement pour un repas, elle ne resterait pas bien longtemps dans ce manoir inquiétant. 
Elle prit donc son courage à deux mains et franchit la distance qui la séparait du perron de la bâtisse.
La conceptrice examina de longs instants la lourde porte de bois massif mais elle ne trouva pas de sonnette.
Elle se décida donc à soulever le lourd gong et au premier coup la porte s'ouvrit toute seul devant elle dans un grincement sinistre.
Prudemment elle passa la tête par l'embrasure et jeta un coup d'oeil dans le vestibule qui se dévoilait.

- Excusez-moi... Il y a quelqu'un?...

Pas de réponse... et pas âme qui vive... Plus les secondes s'écoulaient et plus elle se disait qu'elle n'aurait pas dû venir seule ici.
Certes elle avait dit au Commandant Yagami où elle allait - juste au cas où - mais ce manoir lugubre ne lui disait rien qui vaille.
Soudainement elle entendit la porte d'entrée s'ouvrir en grinçant sinstrement derrière elle, elle se retourna prudemment... et poussa un soupir de soulagement en découvrant la silhouette de son cousin.

- Kira !...

Shina courut à sa seule famille et se réfugia dans ses bras, rassurée de le voir. 
Mais elle écarquilla les yeux en entendant la porte grincer de nouveau et elle s'écarta doucement de Kira.
Un à un, toutes factions confondues, ennemis ou alliés, de nouveaux venus pénétraient à leur tour dans le vaste vestibule.
Est-ce que toutes les personnes ici présentes avaient-elles aussi été invités au banquet organisé par le mystérieux Gauthier ?
Tous semblaient s'interroger sur les raisons de leur présence ici et regardaient en haut de l'escalier qui les dominait, comme prêts à voir surgir le maître des lieux.
Et soudainement... la porte se referma avec fracas derrière eux et tous les convives entendirent très nettement celle-ci se verrouiller très solidement. 
Dans quel piège étaient-ils tous tombés ?...
_________________



"Il existe deux choses incommensurables: l'Univers et la bêtise humaine. Pour ce qui est de l'Univers, je n'en suis pas encore sûr." Einstein


Dernière édition par Shina Izumi le Dim 30 Sep 2012 - 18:14; édité 1 fois
Revenir en haut
Kira
Administrateur principal
Administrateur principal

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2008
Messages: 2 369
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: ZGMF-X20A Strike F.
Poste: Pilote
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Dim 30 Sep 2012 - 17:27
Sujet du message: Bienvenue au Manoir des Ombres
Répondre en citant

Il pleuvait dehors et la visibilité n’était vraiment pas terrible. En réalité, c’était peut-être mieux ainsi, vu le paysage sinistre qui défilait à gauche et à droite de la petite route qu’empruntait Kira. Mais la boue qui dégoulinait sur le bord de la route ainsi que les arbres morts ne suffiraient pas à briser la bonne humeur du jeune garçon. Car il était ici pour quelque chose d’absolument formidable, d’unique même. Une invitation à un véritable festin…
Pourquoi venir de si loin dans un coin si perdu pour un simple repas, me direz-vous ? Kira Yamato avait d’abord pensé la même chose… Jusqu’à lire que ce festin… comporterait un mets plus subtile et délicieux encore que les fameux marshmallows. Dès lors, il s’était interrogé sur la véritable identité de l’individu qui pouvait lui proposer quelque chose d’aussi formidablement incroyable. Un dessert meilleur que l’ultime récompense que recevait chaque bisounours après un combat… Il devait s’assurer qu’un tel plat n’existait pas !

- On dirait que j’y suis…

Kira venait de croiser un taxi qui sortait d’une vaste cours semblant entourer un grand manoir particulièrement sinistre. C’était un endroit assez singulier pour organiser un banquet mais ce n’était pas bien grave. Comment l’endroit aurait-il pu représenter à lui seul la qualité de la nourriture qu’on allait très bientôt leur servir ? Non, il se devait d’entrer pour éclaircir tous ces mystères. Arrêtant son véhicule dans la cours de ce grand manoir, il finit par descendre de sa voiture. Bien que le ciel soit toujours gris et menaçant, la pluie s’était arrêtée. Combien d’autres invités étaient déjà sur place ? Il n’en savait rien, mais il s’avança jusqu’à la porte. Il frappa doucement à cette dernière avant d’attendre quelques instants. Aucune réponse… Le service pour accueillir les invités laissait à désirer, en tout cas…
Doucement, le jeune garçon ouvrit finalement la porte qui grinça de manière inquiétante… pour découvrir un vestibule tout aussi inquiétant.

- Kira !...

Il eut le temps d’apercevoir un tapis poussiéreux ainsi que des murs de couleur pourpre avant que sa cousine ne bondisse presque dans ses bras. Ainsi donc, elle était également là… pour les marshmallows.

- Shina ?

Il comprenait néanmoins qu’elle puisse être effrayée. Cet endroit avait quelque chose de malsain, peut-être à cause de l’absence de fenêtre dans ce hall ? Ou encore à cause des lueurs vacillantes qui éclairaient les murs… ? Ils n’étaient visiblement pas seuls, ici. Est-ce que ces autres personnes, arrivées juste après lui étaient également des invités ? Une chose était certaine, alors qu’il se posait cette question, la porte par laquelle ils venaient d’entrer émettait un déclic qui ne pouvait indiquer qu’une unique chose : ils étaient tous enfermés dans ce hall…
_________________
Revenir en haut
Chuujitsu Kazuki
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2008
Messages: 406
Masculin
Gène: Coordinateur-extented
Vaisseau: Eternal
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Justice
Poste: Pilote
Grade: Major
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Lun 1 Oct 2012 - 11:46
Sujet du message: Bienvenue au Manoir des Ombres
Répondre en citant

Sur une route pluvieuse et sinueuse, un autre taxi était en chemin pour un manoir. Kazuki avait reçu une invitation des plus étranges mais aussi des plus attractive... En effet, un banquet proposant des mets fins et raffinés, toute sortes de desserts et de boissons, le tout à volonté, ça se refuse pas, surtout quand on vient de se faire poser les meilleures prothèses de la planète pour la jambe droite et l'avant-bras gauche ainsi qu'un chirurgie esthétique pour effacer une cicatrice qui lui traversait le visage, il était un peu juste niveau fric. D'ailleurs c'était pour cette même raison qu'il était dans un taxi miteux... C'était donc avec l'intention de d'exploser l'estomac et surtout de se prendre une bonne cuit au whisky qu'il avait demandé une permission et était redescendu sur sa planète bien aimée.

Il remarqua qu'il était suivit par de nombreux véhicules, les autres invités surement et vit sur la route un autre taxi revenir de sa destination. Ils arrivèrent peu après dans la cour d'un manoir un peu austère, mais les Bourges aimaient bien ce genre d'endroits, alors il ne se fit pas de soucis. Il descendit du taxi, paya le chauffeur et se dirigea vers la haute porte du manoir, son proprio avait-il quelque chose à compenser?

Anakin Skywalker... euh Kazuki, poussa alors la porte et se retrouva dans le vestibule de la demeure. La décoration, surement faite par Valérie Damidot vu les gouts de chiottes, comportait des murs pourpres, des colonnes et il marchait sur un tapis rouge sang. On se serait cru dans le manoir d'une célèbre série de jeu vidéo, mais en plus lugubre, sombre et moche... Avec l'atmosphère actuelle, le bruit du vent dans les arbres, les gouttes de pluie qui s'écrasaient contre les fenêtres à travers lesquelles on ne voyait plus rien tellement la tempête était forte, tout cela faisait croire qu'on était immergé dans un mauvais film d'horreur. Il se demandait si ils allaient avoir droit aux zombies quand il vit Kira et sa cousine Shina qui se serraient dans les bras... rapport incestueux? Il savait que le Bisounours suprême et sa petite cousine à l'air innocent s'aimaient beaucoup, mais à ce point là... Et puis ils s'étaient séparés très vite en le voyant, un peu comme deux coupables pris dans le sac... encore plus suspect...

Il vit de son œil sournois et valide qu'ils le regardaient avec stupeur, avait-il oublié de refermé sa braguette pour qu'ils le regardent comme ça? Il entendit du bruit derrière lui, se retourna et vit que les autres invités étaient arrivés. L'ennui, c'est que les autres personnes faisaient partis à la fois de la FFCE, mais aussi de la CTA, de ZAFT et encore pire, du Blue Cosmos et de la FNE !


-Qu'est-ce que c'est que...

Ce délire?! Il n'eut pas le temps de terminer sa phrase que les lourdes portes en chêne massif se refermèrent sur eux. Pire encore, un bruit sourd leur indiqua que la porte venait de se verrouiller !
Certains commencèrent à paniquer et à essayer d'ouvrir la porte, sans succès, tandis que lui, il restait calme, mais se demandait dans quel pétrin il s'était encore fourré...

_________________

Trust company-Downfall
Revenir en haut
Ratach Osis
CTA
CTA

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2012
Messages: 815
Localisation: 44°50′25″ Nord 0°34′49″ Ouest
Masculin
Gène: Naturel
Vaisseau: Non affecté
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Sandrock
Poste: pilote de MS/contact
Grade: Capitaine
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Lun 1 Oct 2012 - 12:24
Sujet du message: Bienvenue au Manoir des Ombres
Répondre en citant

Ratach arriva avec sa voiture. une jeep blindé de l'armée russe qu'elle avais pris a la base. Elle ne c’était pas acheté de voiture car n'en avait pas l'utilité pour le moment et ne voulait pas arriver avec la Lambourgini familiale.
Elle gara son vieux taco boueux qu'elle avait emprunt , pour ne pas dire pris « sans permission » sur le trottoir et descendit du véhicule
Elle regarda avec curiosité le vieux manoir dans la pénombre et rigola


  • le vieux clicher du manoir hanté.. pathétique



elle se dirigea vers la grande porte en bois. Tout en ajustant ses vêtements blanc qui m’était en avant ses formes. Il faisait frais en ce début de soiré et elle c’était couverte d'un pull en laine a colle rouler blanc. Assortie a un jean blanc et de longue botte blanche elles aussi. Et bien entendu une Ouchanka blanche.
Elle s’étonna de ne pas entendre de musique ou que toute la demeure soit pas éclaire. Était elle en avance ? Qu'importe ?


Elle ouvris la porte en bois en entra dans le hall avec une facilité déconcertante mais fit un mouvement de surprise quand la porte claqua lourdement derrière elle .
La pièce était sombre, cependant les yeux de la belle jeune fille si était habitué et elle distingua trois personne, deux homme et une femme.


  - Bonjour. C'est bien ici la fête de monsieur Gauthier ?
Revenir en haut
Ayana Asuka
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2012
Messages: 103
Localisation: qui sait
Masculin
Gène: Coordinateur-Extended
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: Strike Noir
Poste: Pilote
Grade: Major
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mer 3 Oct 2012 - 20:46
Sujet du message: Bienvenue au Manoir des Ombres
Répondre en citant

Bon, elle était enfin arrivée,enfin, selon le message qu'elle avait reçu d'un certain Gauthier, son frère n'était pas venu car il était beaucoup trop occupé pour pouvoir venir. Elle avait fait la route avec la moto généreusement prêtée par son jumeau, mais elle savait aussi qu'il pouvait se montrer aussi effrayant qu'elle si cette bécane revenait en mauvais état.
Ainsi la jeune femme gara-t-elle l'engin avec soin et dans une endroit ou il n'y avait aucun risque. Regardant autour, Ayana vit que d'autres véhicules étaient déjà garés dans les environs, visiblement, d'autres invités étaient déjà sur place.La jeune femme portait ses habits de tous les jours, pantalon, bottes, débardeur à haut col sans manches, le tout d'un noir uniforme, plus une veste munies de plusieurs poches au niveau du torse et aux endroit habituels, noir également.

Mise à part la route qui n'était pas facile à pratiquer, le manoir qui était la seule chose à voir des kilomètres était plutôt intimidant, même pour quelqu'un comme elle. S'approchant de l'entrée, Ayana poussa la porte en bois avec précaution, qui se laissa glisser sur le sol sans effort aucun.
Méfiante, la jeune femme entra lentement, mais ce qui l'étonna beaucoup, ce n'était pas la présence d'autres personnes, plutôt le fait que la porte se referma d'un coup fort et bruyant derrière elle, suivi d'un bruit indiquant qu'elle s'était verrouillée toute seule, super.
Maintenant elle était sans aucun doute aussi bloquée ici que toutes les autres personnes présentes.

Bloquée avec deux autres femmes et deux hommes, Ayana ne dit pas un mot pour le moment, et attendit tranquillement, ce n'est pas une atmosphère sombre comme celle-ci qui lui ferait peur en tout cas.

_________________
Revenir en haut
Saris Cross
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mai 2010
Messages: 318
Localisation: En Stand By sur le Minerva.
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Vent Saviour
Poste: Pilote de MS
Grade: Sergent-Major
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Ven 5 Oct 2012 - 08:25
Sujet du message: Bienvenue au Manoir des Ombres
Répondre en citant

*Un buffet gratuit.....un buffet gratuit.....*

Ils n'étaient plus très loin, maintenant. Le taxi qui l'emmenait maintenant sur une route de plus en plus bizarre s'arrêterait bientôt, et alors.....et alors!
Depuis son escale à Celestia, Saris appréciait beaucoup moins la nourriture qu'on lui servait sur le Minerva. Bien sur, ca ne l'empêchait pas d'en engloutir en quantité gargantuesque....mais ca n'avait plus tout à fait le même gout. Même les sandwichs simples que Yumi lui avait acheté étaient délicieux.
Quand il avait recu l'offre de "Buffet gratuit" par "Gauthier", Saris n'avait pas hésité longtemps. Sa dernière mission l'avait mené aux portes de la mort, et il les franchirait certainement à la prochaine. Alors quitte à y passer, autant que ce soit le ventre plein.


-"Ah! Nous y voila!"


Cette fois ci, l'air simple, distant, méfiant du jeune homme avait laissé place à un enthousiasme palpable. Descendant à toute vitesse du taxi, qui n'attendit même pas d'être payé pour repartir, Saris se précipita vers la porte d'entrée. Il y avait déjà du monde à l'intérieur, il entendait des voix. Autant de personnes qui se serviraient sans remords aucun et allégeraient d'autant plus la quantité de nourriture qu'il pourrait s'offrir....
L'équation était simple: Plus il y avait de personnes présentes, moins il y avait de nourriture disponible. S'il y en avait d'autres en plus de ceux là, tintin pour le festin. Rien ne le mettrait de plus mauvaise humeur. Sans attendre qu'on l'invite à entrer, Saris ouvrit la porte et la referma derrière elle d'un coup violent. Sans faire attention à l'appartenance de telle ou telle personne à telle ou telle faction, reconnaissant malgré tout Ayana, il s'approcha de la troupe, l'air inquiet. Le décor n'encourageait pas à la digestion lente et paisible et s'il sentait bien une odeur de nourriture, il ne la voyait pas. Etait il arrivé trop tard? Il lui fallait en avoir le coeur net.


-"Euuuh...il reste encore d-"

Saris n'eut pas le temps de poser de questions. Un "clic" discret le fit se retourner. Observant tour à tour la porte et les invités, il essaya de comprendre. La seule chose qui lui venait à l'esprit, c'était qu'il venait de se faire méchamment avoir.

*.....bon, la prochaine fois qu'on me propose un buffet gratuit, j'envoie un missile sur la baraque ou j'embarque une ogive nucléaire....*
_________________
Saris Cross

"Chaque jour est une surprise, bonne ou mauvaise, et nous ne sommes pas plus sûrs de demain que nous ne l'étions hier d'aujourd'hui."
Revenir en haut
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2011
Messages: 132

Posté le: Sam 6 Oct 2012 - 18:59
Sujet du message: Bienvenue au Manoir des Ombres
Répondre en citant

Même être enfermé à double tour dans le vestibule d’un manoir inquiétant ne semble pas décontenancer le Bisounours Suprême (alias Kira Yamato).
A sa manière naïve de d’habitude, il se met à appeler, espérant sans doute qu’on vienne lui livrer des marshmallows sur un plateau d’argent ou bien que ceux-ci vont tomber du plafond afin de le recouvrir tout entier.
Quel genre de fantasme fou peut générer l’idée d’un buffet gratuit chez lui ?
Le jeune Saris, lui, semble nettement plus ancré sur le plancher des vaches, peut-être mal à l’aise à l’idée d’être enfermé dans ce manoir inquiétant, il se met à examiner les parois du vestibule à la recherche d’une issue.
Sans doute incommodées par les appels réitérés du Coordinateur Suprême, les trois jeunes filles, suivies de l’ancien pilote FNE Kazuki, grimpent doucement les escaliers qui s’ouvrent devant elles afin de voir si leur hôte ne se cache tout simplement pas derrière ces portes.
D’ailleurs c’est la beauté russe qui pousse les lourds pans de bois devant elle, avec sa vivacité habituelle mais bien vite le spectacle fige les quatre jeunes gens sur le seuil.
Le lustre de cristal qui domine la salle de bal qu’ils découvrent s’illumine tout seul et éclaire vivement le sol dallé de marbre blanc et noir, à la manière d’un échiquier ainsi que les murs tapissés d’un papier peint précieux jauni par le temps.
 
Soudainement la musique d’un orchestre invisible se met à retentir tandis que des couples fantomatiques  jaillissent de partout pour s’égayer au son enivrant de la valse.
Cela ne dure que quelques secondes et tout disparait, la musique comme les couples immatériels.
Incrédules, les quatre courageux qui ont pénétré dans la salle de bal s’avancent de quelques pas, comme pour essayer d’appréhender ce qui vient de se tramer sous leurs yeux.
Et soudainement un gémissement de surprise fait se retourner les trois jeunes filles : Kazuki disparaît sous leurs yeux comme s’il tombait dans un puits extrêmement profond avant que la dalle de marbre noire qui s’était ouverte sous lui ne se referme hermétiquement avec un bruit sourd comme le couvercle d’un tombeau.
Nul doute que les cris de détresse des trois jeunes filles restées seules attireront le Bisounours Suprême, à moins qu’il ne s’intéresse soudain à la découverte de Saris dans le vestibule.
Sous les doigts du jeune pilote de ZAFT, l’un des pans de mur poussiéreux laisse échapper un cliquetis sonore.
Avec simplement un peu de force, celui-ci s’écarte et il parvient à deviner à la lueur vacillante des lampes  un escalier de pierre étroit et humide qui semble s’enfoncer dans les profondeurs de la maison… à moins qu’il ne les guide vers une sortie salvatrice.
De là où il est, il peut distinguer quelques bougies qui s’allument seules pour éclairer l’escalier, enchâssées dans de minuscules niches de pierre.
Il perçoit vaguement un étrange bruit métallique et un curieux son de bouillonnement…
Au bout de longs instants, des éclats de voix vous parviennent, il semble que le malheureux Kazuki se trouve à l’autre extrémité de cet inquiétant passage.
 
Il va de soi que le repenti de la FNE n’est pas à la fête : il vient de faire une chute de plusieurs mètres dans un puits obscur avant d’atterrir assez rudement sur une surface métallique.
Il en reste sonné quelques instants avant de reprendre ses sens et… le spectacle ne va sûrement pas lui plaire.
Il se trouve actuellement enfermé à clef dans une cage de métal solide fermée à double tour et suspendue au plafond par un mécanisme complexe dont il peut apercevoir le levier à l’autre bout de la pièce.
Mais si ce n’était que ça ! Non seulement il se retrouve pris au piège comme un vulgaire piaf mais, en plus, sa prison se trouve suspendu à seulement deux mètres au-dessus d’un chaudron immense et bouillonnant contenant un liquide orange indéterminé.
Le récipient est tellement chauffé à blanc qu’il rougeoie bien qu’on ne voie aucune flamme sous lui et d’étranges vapeurs s’en émanent qui lui font tourner la tête.
La pièce bien que haute de plafond est humide, étroite et ressemble à une cave aménagée, encombrée de meubles de bois poussiéreux, garnis de multiples tiroirs et rangements où s’égayent quelques toiles d’araignée…
Un rideau de son coté semble dissimuler un grand miroir tandis qu’il distingue quelques marches de l’autre coté de la pièce.
Un balai de fagots traîne dans un coin, comme s’il se trouvait dans l’antre d’une sorcière décidée à le faire bouillir pour son prochain repas…
 
Mise en situation : Chers joueurs, votre mission, si vous l’acceptez, sera de sortir Kazuki de ce mauvais pas.
L’escalier que Saris vient de découvrir vous mènera jusqu'à lui, à vos risques et périls.
La cage dans laquelle il se trouve est fermée par une serrure solide qu’il vous sera impossible de forcer.
Qui plus est, sa prison se trouve suspendue au-dessus d’un chaudron contenant un liquide bouillant, il serait bon de ne pas le faire plonger dedans si vous tenez à ce qu’il reste en vie.
Toutefois, si vous souhaitez l’abandonner et poursuivre votre investigation dans le manoir, vous pouvez emprunter les portes se trouvant à l’autre extrémité de la salle de bal.
Bien sûr, ce sera toujours à vos risques et périls…
 
Kazuki étant prisonnier, la priorité lui est donnée dans l’ordre des tours, les autres participants pourront poster quand ils le souhaitent après lui.
Si vous souhaitez me poser des questions avant d'agir, je reste à votre disposition par mp.
Avertissement : Si d’autres joueurs veulent se joindre à l’aventure, merci de me contacter par mp.
Revenir en haut
Chuujitsu Kazuki
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2008
Messages: 406
Masculin
Gène: Coordinateur-extented
Vaisseau: Eternal
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Justice
Poste: Pilote
Grade: Major
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Sam 6 Oct 2012 - 19:48
Sujet du message: Bienvenue au Manoir des Ombres
Répondre en citant

L'ancien membre de la FNE avait décidé de ne pas rester là à ne rien faire. Il avança donc vers l'escalier et remarqua qu'il était précédé par Shina, Ratach et Ayana. Quand ils furent arrivés en haut des marches, Rayach poussa la porte et ils arrivèrent dans une salle carrelée avec du carrelage noir et plan à la manière d'un échiquier. Le lustre qui était suspendu au plafond s'illumina ce qui l'éblouit un moment. C'est alors qu'une musique venue de nulle part retentit à leurs oreilles, une valse lui semblait-il, il n'était pas vraiment connaisseur en la matière. Des couples de fantômes apparurent soudainement devant ses yeux et dansèrent devant eux avant de disparaître aussi vite qu'ils étaient apparus. Kazuki crut a une hallucination, il ne prenait plus de drogue FNE depuis un moment pourtant, peut-être ses anti-douleurs? A peine remit de la vue de cette valse fantôme, il sentit le sol se dérober sous ses pieds et avant qu'il n'ait pu réagir, il tomba inexorablement dans le vide. Après une chute de quelques secondes, il atterrit sur une surface métallique, ses jambes se dérobérent et il s'affala au sol.
-Aouch !

Sa jambe de chair lui fit mal un moment et il était un peu sonné. Puis il se releva en s'aidant des barres métalliques qui l'entouraient... des barres métalliques?! Il se rendit alors compte qu'il se trouvait dans une cage. Pour rajouter à son malheur, il faisait une chaleur insoutenable. La épice s'éclaira alors et il vit qu'il était suspendu dans le vide au dessus d'une marmite géante remplie d'un liquide orangé.
-C'est pas mon jour... , dit-il dépité en regardant la soupe en dessous de lui.

Sa cage commença alors à descendre très lentement vers le chaudron. Il essaya de défoncer la porte, mais la cage était en fer forgé et le cadenas qui fermait la porte semblait solide. Il oublia alors sa fierté et cria au secours, tapa sur les barreaux pour faire un maximum de bruit.
-Hey !!! Si vous m'entendez, venez m'aider, sinon vous aller avoir du ragout de coordinateur et vous aller faire une indigestion, je vous préviens, chuis immangeable et en plus vous aurez des arrêtes et polymères à retirer !!!

Il voyait le levier qui devait arrêter sa descente aux enfers à quelques mètres en dessous de lui. Il espérait fortement qu'on allait l'entendre et venir à son secours, car si ce n'était pas le cas, ça allait être lui le repas de ce soir...
_________________

Trust company-Downfall
Revenir en haut
Kira
Administrateur principal
Administrateur principal

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2008
Messages: 2 369
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: ZGMF-X20A Strike F.
Poste: Pilote
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Sam 6 Oct 2012 - 20:49
Sujet du message: Bienvenue au Manoir des Ombres
Répondre en citant

Le hall d’entrée, bien que sinistre semblait néanmoins attirer du monde. Des autres invités, probablement car Kira reconnu finalement Kazuki. Il y avait également deux autres jeunes femmes qu’il ne connaissait pas et un jeune garçon qui semblait déjà se demander ce qu’il faisait là. Ainsi donc, ils étaient tous ici pour cette promesse si intrigante. Ce mets plus raffiné encore que le marshmallows… Dehors, la guerre faisait rage, le conflit était plus terrible de jour en jour mais en ce jour si unique, cette unique sucrerie avait pu permettre à ces individus si différents de faire une trêve temporaire… !
Mais dans l’immédiat, Kira ne voyait ni ne sentait l’odeur de la nourriture ! Cela suffisait à le mettre mal à l’aise. Quelque chose clochait. Certes, le lieu était sinistre, mais cela pouvait être prit pour du mauvais gout de la part de leur hôte. Ce qui était réellement inquiétant… C’est qu’il n’y avait pour l’instant pas de trace de la moindre petite sucrerie. Les autres semblaient également estimer que cela ne présageait rien de bon. Alors que Saris s’avançait dans la pièce pour l’examiner attentivement, le jeune Coordinateur décida de vérifier si quelqu’un attendait leur venue :

- Il y a quelqu’un… ? Nous sommes venus pour les marshmallows… ! Pour leurs couleurs enchanteresses et leur gout si unique et délicat !

Kira ferma un instant les yeux en disant cela, imaginant soudainement que le plafond s’ouvrait pour faire tomber sur eux une pluie de marshmallows multicolores et sucrés. Il se voyait tourner sur place levant les bras pour tenter d’en saisir mais au lieu de cela, il remarqua que Kazuki et les trois jeunes femmes s’étaient avancés. L’instant suivant, alors qu’ils ouvraient la porte, une musique retentit dans la pièce voisine ! Voilà ! La fête se passait tout simplement là-bas ! D’un pas décidé, Kira gravit les marches, prêt à les rejoindre. Il avait presque atteint Kazuki lorsque le sol se déroba sous ses pieds ! Il eut à peine le temps de reculer légèrement, pour éviter une chute lorsque le jeune garçon disparaissait déjà dans un cri de surprise, suivit de peu par le cri des trois jeunes femmes qui se retournèrent vers Kira.

- Promis, je n’y suis pour rien !

Kira n’avait pas pu voir les fantômes dans la pièce, il se demanda donc pourquoi ces trois-là semblaient si peu à l’aise et il désigna la trappe.

- C’était peut-être un piège… Pour protéger le buffet des personnes qui ne sont pas invitées. On doit le retrouver et signaler qu’il était invité, lui aussi !

C’était sans doute ce qu’il y avait de mieux à faire. Ainsi, ils pourraient arranger la situation et profiter de ce banquet ensemble. Shina réfléchissait déjà visiblement à un moyen de rouvrir cette trappe lorsque Ayana fit remarquer que Saris semblait avoir trouvé quelque chose. En réalité, il avait trouvé une sorte de passage secret dans le hall d’entrée ! Et si jamais cela était une sorte d’épreuve ? Un défi dont le seul but serait de savoir s’ils méritaient d’accéder à l’ultime récompense : le repas promis avec ce magnifique dessert en prime ?

- On dirait que ce passage descend en tout cas, on pourra peut-être retrouver Kazuki part là ?

Il ne savait pas si son idée conviendrait aux autres. Shina semblait considérer que c’était une solution acceptable en tout cas et Kira redescendit les marches pour s’approcher de Saris. Ce dernier examinait le passage secret avec méfiance. Il était vrai qu’il était peu engageant. Des marches de pierres semblaient descendre dans des ténèbres profondes. Néanmoins, Kira entendit distinctement un bruit métallique qui ressemblait à des tintements de casseroles couplé au son caractéristique d’une soupe en train de mijoter. Mieux que tout, une douce odeur de citrouille flottait dans l’air !

- Hey !!! Si vous m'entendez, venez m'aider, sinon vous aller avoir du ragout de coordinateur et vous aller faire une indigestion, je vous préviens, chuis immangeable et en plus vous aurez des arrêtes et polymères à retirer !!!
- Bon sang… !

Immédiatement, le regard de Kira se fit plus grave. Voilà donc ce qui se passait. Non seulement Kazuki avait trouvé la cuisine mais il ne les avait pas attendu pour commencer à consommer de l’alcool et disait déjà n’importe quoi ! Ils devaient absolument se joindre à lui avant qu’il ait tout dévoré et bu ! Motivé par cette seule pensée, Kira se mit à descendre les marches quatre à quatre. Des images de marshmallows mais également de pièces de viandes imposantes et de tables recouvertes de nourriture et de boissons lui venaient sans cesse à l’esprit. Finalement, le jeune Coordinateur débarqua si rapidement dans la pièce qu’il manqua de peu de s’écrouler de tout son long. Il jeta un regard dans chaque direction, puis finit par faire le point sur Kazuki, au centre de la pièce, dans une cage, au-dessus… D’une énorme marmite remplie d’un bouillon à l’air peu appétissant.
Comment diable avait-il pu se mettre dans une telle situation si rapidement ? Une chose était certaine, il était plutôt en mauvaise posture. La cage descendait lentement et à ce rythme-là, il était certain que Kazuki allait finir sur le buffet, une pomme dans la bouche. En plus, vu les prothèses métallique qu’il portait, la soupe serait tout juste bonne à jeter ! Il devait arrêter ce massacre. Alors que d'autres invités rejoignaient la pièce, Kira s’approcha du levier que lui désignait Kazuki. Espérant sauver cette soupe peu ragoutante et Kazuki en prime, le jeune Coordinateur bloqua brusquement le levier qui descendait lentement... Est-ce que cela suffirait ? Une chose était certaine, leur hôte devait réellement être quelqu’un de particulier. Kira lui mettait un zéro pointé pour la décoration de sa cuisine…
_________________
Revenir en haut
Maitre du Jeu
Maitre du Jeu

Hors ligne

Inscrit le: 09 Sep 2011
Messages: 132

Posté le: Dim 7 Oct 2012 - 20:04
Sujet du message: Bienvenue au Manoir des Ombres
Répondre en citant

[Ce post est à l'intention des joueurs souhaitant intégrer ce rp en cours de route, il ne concerne pas les six premiers joueurs, vous pouvez poster sans en prendre compte ]


Ah… Que serait une fête sans ses indispensables retardataires ?
Vous savez, ces personnes à qui vous prenez bien soin de leur indiquer la date, l’heure et l’endroit auquel vous prévoyez de vous réunir, vous leur fournissez même un plan ou proposez même de les appeler pour vous assurer qu’ils n’auront pas de mal à trouver le lieu de la réception.
Mais rien à faire, ils trouvent toujours un moyen d’arriver en retard.
Que ce soit parce que leur mamie les a appelés alors qu’ils se préparaient, parce qu’ils ne retrouvaient pas les clefs de leur véhicule ou bien parce qu’ils n’arrivaient pas à se décider sur la tenue qu’ils voulaient mettre, la ponctualité et la rigueur sont deux qualités qui leur feront toujours cruellement défaut.
Quoi qu’il en soit, les nouveaux venus doivent être sacrément désappointés en trouvant porte close alors qu’ils se présentent à l’entrée principale du manoir.
Ils ont beau frapper ou essayer d’ouvrir la porte, celle-ci semble fermée à double tour.
Est-il possible qu’il n’y ait personne ?... Non, un délicat fumet de nourriture leur parvient de l’endroit où ils sont et ils entendent vaguement des discussions visiblement animées à l’intérieur.
Le maître des lieux n’aurait-il donc aucune pitié pour les malheureux qui ont mis trop de temps à trouver sa demeure ?
C’est ce qu’ils vont craindre de longs instants jusqu’à ce que quelque chose attire leur attention.
Un déclic suivi d’un long grincement semblant venir d’assez loin les désintéresse soudain de cette porte close.
Peut-être leur a-t-on réservé une autre entrée ? D’ailleurs ils voient bientôt une lueur s’illuminer sur le coté de la maison, avait-on allumé une lampe à leur intention ?
Les nouveaux venus ont à peine contourné le fronton que la lueur disparait aussitôt… avant de se rallumer un peu plus loin, comme si elle cherche à les obliger à faire le tour de l’inquiétant manoir.
Une fois arrivés à l’arrière de l’imposante bâtisse, la lueur disparaît sans laisser plus de trace et nos chers retardataires ne distinguent ni lampes ni traces de pas sur le sol indiquant que quiconque ait pu vouloir les guider jusque là.
Mais ils ont enfin une bonne nouvelle sous les yeux : il y a à l’arrière du manoir une porte ouverte dont le panneau grince sous le vent en train de se lever.
Alors qu’ils franchissent le seuil, ils comprennent sans doute qu’il s’agit de l’entrée réservée aux domestiques.
Cela ressemble davantage à un cagibi qu’à un vestibule, ils ne distinguent qu’un porte-manteaux, un miroir de taille modeste et un carillon semblant relié à toutes les pièces de la maison, sans doute destiné à avertir les domestiques que leurs maîtres les réclament, où qu’ils se trouvent dans cette vaste demeure.
Deux portes de bois noir fendent les murs poussiéreux de cette étroite entrée, l’une à gauche, l’une à droite du plancher qui grince sinistrement sous les pas des derniers invités.
Soudainement toutes les clochettes du carillon se mettent à sonner en même temps sans crier gare, brisant le silence sépulcral de l’entrée des domestiques.
Et, dès que le carillon cesse son tintamarre infernal, comme si un système d’alarme venait de se mettre en marche, la porte se referme brusquement avant de se verrouiller à double tour, les enfermant à leur tour dans la sinistre demeure.
 
Mise en situation : Chers invités, soyez les bienvenus au Manoir des Ombres.
Vous voilà pris au piège de l’entrée des domestiques et prisonniers à votre tour de cette obscure demeure.
Voici les choix qui vous attendent :
- examiner l’endroit où vous vous trouvez
- emprunter la porte de gauche
- emprunter la porte de droite
Vous pouvez vous consulter avant de m’adresser votre réponse par mp et pouvez poster désormais.
Avertissement : Les inscriptions seront closes Mercredi 10 Octobre à minuit, je n’accepterais plus d’autre participant pour le bon déroulement de ce rp, merci de votre compréhension
Revenir en haut
Saris Cross
ZAFT
ZAFT

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mai 2010
Messages: 318
Localisation: En Stand By sur le Minerva.
Masculin
Gène: Coordinateur
Vaisseau: Minerva
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Vent Saviour
Poste: Pilote de MS
Grade: Sergent-Major
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Lun 8 Oct 2012 - 13:08
Sujet du message: Bienvenue au Manoir des Ombres
Répondre en citant

Inquiet quasiment tous les jours de l'année, Saris était naturellement en train de paniquer devant une situation aussi spéciale. On l'invitait à un banquet pour l'enfermer avec toutes sortes de gens qu'il ne connaissait pas....ou peu, et puis plus rien? Ca n'avait aucun sens, et le jeune homme avait déjà envie de faire sauter tout le bâtiment pour punir le mécréant qui lui avait joué un si mauvais tour, et s'assurer qu'il ne puisse pas recommencer.
Seulement, la volonté ne faisait pas tout. Faute de faire exploser les lieux, il lui fallait les explorer. Chacun semblait se décider à partir dans un coin. Une voix s'éleva soudain.


- Il y a quelqu’un… ? Nous sommes venus pour les marshmallows… ! Pour leurs couleurs enchanteresses et leur gout si unique et délicat !

Saris lutta intensément pour ne pas se frapper la tête contre un mur. On l'avait piégé avec un demeuré. Qui pouvait bien, dans ce genre de cas, parler de marshmallows, de leurs couleurs ou de leur gout? Avait il seulement conscience que non seulement, il n'aurait rien du tout, mais qu'en plus il pourrait bien mourir, tout simplement? Car qui pouvait savoir ce qui se tramait dans la tête du tordu qui les avait fait venir?
Le vestibule n'avait rien d'extraordinaire. Le pilote du ZAFT examina, analysa, frotta les murs de la vaste salle et écarta les tableaux sans rien trouver. Dans la pensée collective, ce genre d'endroits possédait toujours son lot de passages secrets, de zombies et autres joyeusetés cachées dans les manoirs hantés. S'il s'agissait d'un simple manoir, il n'y aurait au moins pas de zombies. Mais pas de passages secrets non plus, et donc pas de sorties.


*Ca sert à rien...je vais rejoind-*


Des cris figèrent le visage de Saris. Il se passait quelque chose, et ce quelque chose, c'était du pas bon. Du pas bon carrément pas bon de chez pas bon qu'il aurait parié son écharpe qu'un drame venait de se produire. Un mort? Plusieurs? En tous cas, il avait bien fait de ne pas monter à l'étage. S'il y montait maintenant, pour aller voir ce qu'il s'y passait, il courait le risque de lui aussi se faire tuer. Que devait il faire?
S'appuyant sur un mur pour réfléchir, tandis que ses genoux commencaient à trembler, il s'enfonca légèrement dans le mur, qui fit un "clic" discret. Quelques millimètres qui suffirent à le rendre blanc "feuille A4", sa pâleur naturelle le rendant déjà bien....pâle. Se redressant aussitôt, il observa le mur avec stupeur, puis curiosité. Serait ce....?


-"Ca se déplace....? Un sous-sol?"


Derrière le mur se trouvait un passage. Un escalier faiblement éclairé descendait dans les profondeurs de la maison. Cette découverte ne ravit pas Saris, qui s'attendait bien à trouver quelque chose de lugubre, tout en espérant ne jamais tomber dessus. Manque de chance, c'était lui qui avait l'honneur de trouver le chemin vers les entrailles de la propriété.


- On dirait que ce passage descend en tout cas, on pourra peut-être retrouver Kazuki part là ?


La voix de Kira fit sursauter Saris, qui manqua de lui sauter à la gorge. Apparemment, il ne manquait qu'une personne, et ce "Kazuki" s'était certainement perdu....ou avait disparu. Ce qui expliquait les cris entendus plus tôt. Pour le reste, il ne savait pas quoi faire. Descendre ces escaliers serait imprudent, et les bruits qui surgissaient du sous-sol n'inspiraient pas confiance....mais tous les autres issues ne menaient à rien.

- Hey !!! Si vous m'entendez, venez m'aider, sinon vous aller avoir du ragout de coordinateur et vous aller faire une indigestion, je vous préviens, chuis immangeable et en plus vous aurez des arrêtes et polymères à retirer !!!

Etait ce la voix de Kazuki? A en juger par la réaction générale, ce devait être le cas. Kira fonca tête la première vers l'escalier, suivi par Saris....à distance raisonnable. Une chose était sûre, il n'était plus question de rester dans le vestibule, pas plus qu'il n'était question de se séparer. Et comme le demeuré s'était désigné volontaire pour jouer le rôle de l'éclaireur suicidaire, l'escalier paraissait bien plus sûr.
Restait un problème: qu'allaient ils trouver au bout de cet escalier? Qu'est ce que ca voulait dire, "vous allez avoir du ragout de coordinateur"? Il allait finir dans une casserole?


-"C'est quoi ce-!?"


La réponse, Saris l'avait désormais sous les yeux. Plus exactement, Kazuki allait finir dans une marmite, et un modèle bien bizarre qui chauffait bien, qui chauffait fort, qui chauffait....tout seul. Tout seul sans rien, sans feu, sans prise de courant. Enfermé dans une cage au dessus du chaudron, le pauvre bonhomme n'avait pas fière allure, et il ne supporterait sans doute pas longtemps la chaleur émanant de ce qui se trouvait dedans. Kira venait déjà de se jeter sur le levier de la cage pour l'empêcher de descendre., mais il fallait agir vite. S'ils tombaient ainsi, un par un, la fête serait rapidement et tragiquement terminée.

-"Il faut d'abord trouver un moyen de jarter cette marmite! N'importe quoi, une barre, un chevron......."

Cherchant des yeux un objet correspondant à sa demande, il dut se rendre compte que rien ici n'aiderait à secourir Kazuki. Et le bois des meubles se désintégrerait peut être au contact du chaudron. Après tout, personne ne savait encore comment il chauffait.
_________________
Saris Cross

"Chaque jour est une surprise, bonne ou mauvaise, et nous ne sommes pas plus sûrs de demain que nous ne l'étions hier d'aujourd'hui."
Revenir en haut
Shina Izumi
Administratrice
Administratrice

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2009
Messages: 1 466
Localisation: Artemis
Féminin
Gène: Coordinatrice
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 3
Appareil actuel: Dark Strike Freedom
Poste: Pilote de MS
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Lun 8 Oct 2012 - 18:51
Sujet du message: Bienvenue au Manoir des Ombres
Répondre en citant

S’il y a bien quelque chose que Shina n’aimait pas, c’était se retrouver enfermée à double tour.
Depuis son dernier séjour sur le Minerva, sans être devenue claustrophobe, elle préférait toujours se trouver dans un endroit où elle avait une porte de sortie.
Le mystérieux Gauthier avait-il décidé de les mettre à l’épreuve avant de leur laisser le droit d’accéder au banquet auquel il les avait tous conviés ?...
Toutefois, elle fit la grimace en entendant soudain déblatérer sa seule famille : combien diable pouvait-il encore penser à réclamer des marshmallows alors qu’ils se retrouvaient enfermés à double tour dans un manoir inquiétant ?...
A tel point qu’elle se sentit rougir en sentant se poser les regards des autres jeunes femmes présentes ici.
 
- A-Allons voir ce qu’il y a là-haut !...
 
Il y avait des escaliers juste derrière eux et une double porte en haut de ces marches, peut-être que leur hôte les attendait au-delà.
Visiblement les deux autres jeunes femmes étaient du même avis qu’elle.
D’ailleurs ce fut celle qui avait une couleur de chevelure surprenante – des personnes malveillantes auraient pu dire qu’elle avait du gazon sur la tête – qui prit la tête de leur petite colonne et ouvrit largement les portes qui leur barraient le passage.
Presque aussitôt, Shina fut si éblouie qu’elle en protégea ses yeux et il lui fallut quelques instants pour oser rouvrir ses paupières.
Elle découvrit alors un grand lustre de cristal qui s’était apparemment allumé tout seul pour éclairer la salle de bal un peu défraîchie dans laquelle ils venaient d’entrer – ils parce que Kazuki, l’ancien membre de la FNE, les avait suivies sans s’annoncer.
Et, surgissant de nulle part, une valse se mit à retentir dans la pièce et la jeune Coordinatrice eut la sensation que sa voix se bloquait dans sa gorge.
Des couples immatériels en costume d’époque se mirent à danser devant eux au son de la musique et ils s’effacèrent en même temps qu’elle au bout de quelques instants.
Et à peine la valse eut-elle fini de se faire entendre qu’un gémissement de surprise indigné la fit sursauter.
Elle eut à peine le temps de se retourner pour voir disparaître Kazuki dans une trappe et Kira reculer juste à temps pour ne pas le suivre dans sa chute.
 
- Promis, je n’y suis pour rien !
 
La conceptrice ignora son cousin et se précipita vers la trappe en espérant venir en aide au Coordinateur Extended mais celle-ci se referma avec un bruit sec.
Aussitôt elle l’examina et décocha un coup de pied dedans en espérant trouver un moyen de la forcer mais elle semblait très solidement refermée.
Mais s’il y avait une trappe ici, cela voulait dire qu’il y avait forcément une pièce en dessous, comment pouvaient-ils y accéder ?...
Soudainement elle entendit la jeune fille brune dire que Saris avait trouvé un passage dans le vestibule.
Elle ne connaissait pas ce nom mais elle devina qu’il s’agissait de l’adolescent arrivé le dernier avant que la porte ne se referme.
Intriguée, elle entreprit de descendre l’escalier mais elle avait à peine mis le pied sur la première marche quand elle entendit vaguement la voix de Kazuki.
Elle n’était pas sûre d’avoir compris et elle se tourna vers la jeune femme à la chevelure verte qui se trouvait derrière elle pour avoir son avis.
 
- Il veut de l’aide de Coordinateur pour faire de la gestion de variables et de l’arrêt de polymères ?...
 
La Coordinatrice ne voyait pas vraiment le lien avec ce qui leur arrivait mais elle vit son cousin s’engouffrer dans ce qui ressemblait un escalier s’enfonçant dans le sol, suivi du dénommé Saris.
Prudemment elle descendit les marches… et le spectacle qu’elle découvrit la laissa une nouvelle fois sans voix.
Elle avait l’impression d’avoir pénétré dans l’antre d’une sorcière, un grand chaudron contenant un liquide orangé bouillonnait et le malheureux Kazuki était prisonnier juste au-dessus comme un oiseau en cage.
Kira avait heureusement retenu le mécanisme qui l’aurait fait prendre un bain dans ce chaudron mais Saris avait pris la bonne mesure du danger qui pesait sur l’ancien membre de la FNE.
 
- Il faut d'abord trouver un moyen de jarter cette marmite! N'importe quoi, une barre, un chevron...
 
La conceptrice ne se le fit pas dire deux fois, elle courut se saisir du balai de fagots et se précipita vers le chaudron pour essayer de le caler dessous.
 
- Venez m’aider à faire levier ! Il faut renverser le contenu de ce chaudron !
 
Il fallait écarter le danger le plus immédiat de Kazuki, ils trouveraient un moyen de le sortir de cette cage après.
Mais il devait bien y avoir la clef du cadenas qui fermait sa cage quelque part.
Elle s'en occuperait plus tard, elle employa toute sa force de Coordinatrice à renverser ce chaudron au plus vite.
_________________



"Il existe deux choses incommensurables: l'Univers et la bêtise humaine. Pour ce qui est de l'Univers, je n'en suis pas encore sûr." Einstein
Revenir en haut
Ratach Osis
CTA
CTA

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2012
Messages: 815
Localisation: 44°50′25″ Nord 0°34′49″ Ouest
Masculin
Gène: Naturel
Vaisseau: Non affecté
Niveau de pilote: 2
Appareil actuel: Sandrock
Poste: pilote de MS/contact
Grade: Capitaine
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mar 9 Oct 2012 - 13:43
Sujet du message: Bienvenue au Manoir des Ombres
Répondre en citant

Ratach était complètement étrangère au concepts des esprits et de tout ce qui toucher a l’occultisme. Élevé seul en Sibérie sans la télé par son grand père. Celui ci lui avait appris la vie de façon scientifique, sans une once de spiritisme ou de religion. Et quand elle était retourné a la civilisation quinze ans plus tard elle n'avait pas chercher a comblé son manque de connaissance a ce sujet qu'elle trouvé complètement stupide.
Pour elle, il s’agissait d'un enlèvement purement et simplement. Soit une faction terrorise quelconque, soit des marchant d'esclave. A moins que ce soit une nouvelle émission de télé vaseuse.
Et monta donc l'escalier sans dire un mots en suivant le gros de la troupe. De toute façon celui qui était rester seul en bas ne lui inspirait pas confiance. Trop immature a son goût. De plus elle ne savait pas si ses gent ne faisait partie de ceux qui avait organiser cette situation douteuse.


Lassé de cette comédie elle ouvrit avec fracas la porte qui ce trouver en haut de l'escalier . Voir les personne de l’étage paraître puis disparaître la surpris. Elle poussa un cris d' entonnement mais regagna bien vite son calme, il ne s’agisse que de technologie de projection holographique.


Le groupe avança et l'un d'eux passa a la trappe. La Ratach senti le danger. Elle devait s' échapper de là. Et comme elle n'avait aucune preuve que le reste des personnes soit avec elle, elle trancha pour la stratégie du chacun pour soit.


Elle sortie son téléphone et tenta d' appeler son grand père. Mais le téléphone ne fit rein. Pas de réseau, a moins qu'un brouilleur n'est était mis en place ? Pas le temps de débattre sur cette question. Les autres commencé a paniquer (hélas happy ) et a cherché a secourir le pauvre malheureux qui devait déjà être mort a l'heure qu'il est, ou solidement en prisonnier.


Elle devait donc prendre l’ennemie a revers. Faire une action que celui ci n'avait pas anticiper. ne pas suivre le groupe dont elle n'avait aucune confiance.

elle parti donc tout droit en traversant la pièce pour atteindre la porte d'en face


Dernière édition par Ratach Osis le Mer 10 Oct 2012 - 11:24; édité 1 fois
Revenir en haut
VanTsar
FFCE
FFCE

Hors ligne

Inscrit le: 24 Sep 2012
Messages: 118
Localisation: Quelque part...
Masculin
Gène: Natural-Extended developing le facteur Seed
Vaisseau: Archangel
Niveau de pilote: 1
Appareil actuel: Akatsuki Custom
Poste: Pilote MS et mécanicien
Grade: Lieutenant
Lien vers présentation: URL
Lien vers hangar: URL

Posté le: Mar 9 Oct 2012 - 16:34
Sujet du message: Bienvenue au Manoir des Ombres
Répondre en citant

Le lieutenant Vincent Wierzbinski voyait quitter les pilotes de l'Archangel un à un, et pourquoi? Pour aller à un buffet à volonté organiser par le plus grand des inconnus, Monsieur Gauthier.


*La nourriture qu'il y a ici le ne leur suffit pas?*


A vrai dire, le lieutenant n'était pas un grand gourmand mais ce qui le troubla le plus, fut de recevoir lui aussi une invitation a ce buffet. Certes, celle-ci était arriver plus tard que pour les autres, comme ci l'hôte avais voulu énerver l'Extended.


-Pourquoi moi? Je ne suis pas le plus social de tous les pilotes ici pressent et je suis sûr à cent pour-cents que cet homme ne me connais pas...- pensa-t-il. Trop tard, le mystérieux individu avait piqué à vif la curiosité de l'Extend qui semblais bien décider a mettre un visage sur ce noms.
Nul n'était invisible, encore moins pour le lieutenant.


Il monta sur la passerelle de l'Archangel et alla voir le commandant Yagami. Il lui dit qu'il allait participer à ce buffet et ce dernier fit troubler. Non seulement car l'extended allais faire quelque chose de social pour une fois, mais surtout, car lui aussi avait reçu une invitation.
Que Shina et Kira en aient une, cela était presque naturel mais pour le lieutenant Wierzbinski... cela relève du miracle.
Cependant, une chose interpella le commandant, pourquoi est-elle arrivée si tard ?
Il n'eut même pas le temps de répondre au lieutenant que celui-ci était déjà parti vers le hangar bien décider à découvrir l’identité de ce mystérieux Monsieur Gauthier.


Il prit une des nombreuses voitures de fonction de la FFCE et se mit en route.
Le dîner était à quelques heurs de là et il avait déjà perdu du temps.
Le temps et les kilomètres défilés, il était à peine a mis chemin que le temps avait déjà changé.
La pluie avait pris la place due le soleil et des torrents d'eau s'abattaient sur le pare-brise du véhicule.
La boue avait envahi tout le chemin et le ciel était devenu aussi noir que l'espace...
Cela faisait déjà quelques heures que le lieutenant roulait, il avait croisé le taxi que Shina avait utilisé pour se rendre au point de rendez-vous et avait remarqué que celui-ci roulait à une allure assez impressionnante... avait-il peur de quelque chose ?


Il arriva enfin à destination quand il reconnut la voiture de Kira, et décida d'aller se garer à côté de celle-ci.
Le lieutenant n'avait pas beaucoup d'amis, aucun n'a vrai dire, seules quelques partenaires en qui il avait assez confidence pour se battre avec eux. Kira et Shina en fraisait partie.
La forêt entourait la propriété de Monsieur Gauthier. Le manoir était assez petit et, à en juger le nombre de voitures devant celui-ci, allé bientôt imploser...


-C'est donc ici que nous allons dîner ce soir? Soit....


La porte d'entrer étais fermer, il était en retard certes mais que de quelques minutes... pas trois heurs !
De plus une délicate fumée de nourriture se dégager du manoir. Il était devant celui-ci mais ne pouvais pas rentrer ! Un comble !
Mais le lieutenant étais bien décider a découvrir qui étais Monsieur Gauthier et, accessoirement, manger a sa guise.


Une faible lueur se fît alors remarquer. Elle était a côté du manoir et sembler faire le tour de celui-ci.




-Hé, je viens pour le dîner.... Monsieur ?


La lueur ne semblait pas vouloir s’arrêter et semblais même vouloir l'attirer derrière la maison.
Il avait fait tout ce chemin et était bien décider à mettre une tête sur Monsieur Gauthier.
Il suivit la faible lueur qui avait déjà disparu. Il fit face alors a une porte en acier, qui devait surement être l'accès des domestiques.
Vincent passa la lourde porte de bois de l'arrière cours du manoir et, après y avoir pénétré, se rendit compte que la visibilité étais plus que mauvaise...
Seules quelques lampes illuminaient la petite pièce qui ressembler plus a un cagibi qu'a une véritable pièce. Dans cette minuscule pièce il y avais seulement un porte-manteaux, un miroir de taille modeste et un carillon semblant relié à toutes les pièces de la maison.
Comment allez-il trouver les pilotes de la FFCE en étant de l'autre côté du manoir.


L'instant suivant il crut reconnaitre une présence et, d'un pas lent et méticuleux il s'avança dans la pièce
Mais à peine avait-il fait quelques pas pour analyser la structure de la salle et voir si quelqu'un si trouvais, que le carillon se vis a sonner et la lourde de bois se referma d'un seul coup, le lieutenant se retourna d'un sur saut... il avait les yeux remplis d'effroi et de colère.
En effet le bruit de la porte n'avait pas perturbe l 'Extende, mais le " clic " que celle-ci avait fait en se fermant si...


-Hé merde ! C'est un piège... on s'est fait avoir comme des débutants !


Il se retrouvait dans une salle presque noire, illuminer par une petite bougie, dans une maison qu'il ne connaiser pas, et il ne savait pas ou était Kira et Shina... Il ne pouvait plus reculer... la nuit d'exploration allait être longue... très longue....


Un bruit venait de se faire dans la salle, un couvert venait de tomber par terre.
Le lieutenant était sur ses gardes.


-Qui va là !
_________________
Plop... something is missing here.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






Posté le: Aujourd’hui à 02:20
Sujet du message: Bienvenue au Manoir des Ombres

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
   Gundam Neo Generation -> RP libres Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5  >
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 5

 
Sauter vers: